Séance du 1 janvier 1995

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Note : Cette séance est incluse dans celle du 31 décembre 1994.


1er janvier 1995 : Poursuite de la séance du 31 décembre après une pause pour fêter la Nouvelle Année.

Q : (L) Qui est avec nous ce soir ?

R : Appel de Cassiopaea. Sorrona.

Q : (L) Et qui sont nos invités ?

R : Vous devez travailler en réseau ce soir, car il y a ceux qui attendent votre message comme promis.

Q : (L) Vous voulez dire faire la séance et la transmettre sur le réseau ?

R : Ouvert.

Q : (V) As-tu promis à quelqu’un d’autre avec qui tu collabores que nous… (L) Non, on a promis sur le réseau…

R : Vous avez promis.

Q : (L) Frank et moi avons promis qu’on canaliserait en ligne. Oui, on s’est connecté et on a fait cette annonce, et le lendemain j’ai eu mon accident. {accident de voiture.} On m’avait promis que ma vie changerait subitement et radicalement.

R : Elle change.

Q : (L) Ma vie est transformée ?

R : Oui. En cours.

Q : (L) Nous voudrions savoir qui sont les visiteurs éthériques de ce soir… (T) Et sont-ils partis avec tout ce tintamarre ?

R : Mary, Laura, John, Ruth, Terence, Todd, Vance, Il y a un Ronald.

Q : (L) La Laura est-elle de ma famille ?

R : Mamie.

Q : (L) Un de ces noms évoque-t-il quelque chose à quelqu’un d’autre ? (V) Je reconnais John, mon oncle. Est-ce que chacun de ces noms est comme un guide pour l’un de nous ?

R : Non. Visiteurs. Attirés par le centre d’énergie.

Q : (V) Ai-je déjà été en contact avec John ?

R : Oui. Oncle.

Q : (T) Ai-je un lien avec… (V) Mon oncle qui est mort récemment ?

R : Oui.

Q : (L) Terry est-il parent avec l’une de ces personnes ?

R : Oui.

Q : (L) Qui ?

R : Vance.

Q : (T) Qui est Vance ? (V) Ont-ils des messages pour nous ? (L) Qui est Vance ?

R : Grand-oncle.

Q : (L) Une de ces personnes a-t-elle un message pour l’un de nous ?

R : Non.

Q : (V) Il y a environ 5 ou 6 semaines, j’ai été entourée par une odeur de…

R : Oui.

Q : (V) C’était mon oncle Wayne ?

R : Oui.

Q : (V) Il s’appelait John Wayne… (L) Diana a-t-elle déjà été enlevée ?

R : Oui.

Q : (L) Quand était-ce la première fois ?

R : À 2 ans.

Q : (L) Combien de fois ?

R : 59.

Q : (V&L) Tu tiens le record ! (T) Combien étaient physiques ?

R : Mode de pensée incorrect.

Q : (L) En un sens, toutes les abductions sont physiques ? Combien étaient de type réalité virtuelle ?

R : Tout l’est.

Q : (L) Bon, combien d’abductions de niveau 1 ?

R : 9.

Q : (T) Combien d’abductions en état alpha ?

R : Senti des « fourmillements » il y a deux semaines.

Q : (V) Eh bien, il a deux semaines, c’était le jour de la soirée à la libraire de Tampa. (L) OK, Luanne a-t-elle déjà été enlevée ?

R : Oui.

Q : (L) Combien de fois ?

R : 17.

Q : (LE) J’y crois pas ! (L) Quand cela s’est-il produit la première fois ?

R : Quand elle vivait dans la maison rouge.

Q : (L) Tu as déjà habité dans une maison rouge ? (B) Oui, on a habité dans une maison en briques. (L) Quel âge avais-tu ? (LE) C’était quand j’avais cinq ans.

R : 4.

Q : (LE) Exact. On a emménagé là quand j’avais 4 ans, juste avant mes cinq ans. (L) A-t-elle un implant ?

R : Non.

Q : (L) Est-ce que Diana a un implant ?

R : Elle en a 4.

Q : (D) 4 implants ?

R : Oui.

Q : Où se trouvent-ils ?

R : Dans le cerveau.

Q : (L) Dans son cerveau ? Arrrgh ! (LE) J’ai beaucoup d’allergies. (D) À quoi servent-ils ?

R : Surveillent.

Q : (L) C’est ce qu’ils font tous, surveiller. (D) Mais, pourquoi ?

R : Tu sais.

Q : (L) Ils veulent te surveiller parce que tu es informée. (T) Ils n’ont pas le câble… (L) Susan va-t-elle bientôt arriver ?

R : Ouvert.

Q : (L) Nous aimerions savoir quelle sorte d’énergie soutient Budd Hopkins ?

R : Divergente.

Q : (L) Est-il sur la bonne piste avec ses recherches ?

R : À moitié.

Q : (T) Le cas de Linda Cortile est-il un coup monté pour le discréditer ?

R : Non.

Q : (T) Tout ce qu’elle raconte lui est vraiment arrivé comme elle le dit ?

R : Dans la 4e densité.

Q : (T) Bon, l’abduction a eu lieu en 4D, mais a-t-elle réellement été extirpée de son appartement au 17e étage, ou je ne sais combien, pour être aspirée dans un rayon de lumière ?

R : Dans la 4e densité.

Q : (T) Qu’ont vu les gens de 3e densité ?

R : Seuls ceux qui étaient en phase l’ont vu.

Q : (L) Il y a des gens qui n’ont rien vu ?

R : Oui.

Q : (T) Qui ou comment étaient les gens qui n’ont rien vu ?

R : Sans importance.

Q : (L) Maintenant, Whitley Strieber. (T) Peut-on enlever des implants ?

R : Non.

Q : (L) Quelle est l’énergie qui alimente Whitley Strieber et son travail ?

R : Les Gris.

Q : (L) C’est un agent des Gris ?

R : Non. Instrument des Gris.

Q : (T) Donc, tous ses écrits sont corrompus par les Gris ?

R : Influencés par eux.

Q : (T) Ça, il le dit aussi. (L) Eh bien, il pense maintenant que ces expériences lui ont appris à être accompagné par Dieu.

R : Wolfen reflète la réalité lizzie.

Q : (L) Qui a lu le livre, de quoi ça parle ? (T) J’ai vu le film, mais je n’ai pas lu le livre. Je ne supporte pas son style gothique. (L) Je n’arrive pas non plus à lire ses trucs. (T) Je n’ai réussi à lire que la moitié de Communion, après j’ai abandonné. (L) Tant qu’on parle d’écriture, Anne Rice canalise-t-elle les concepts qu’elle dépeint dans ses livres de vampire ?

R : Elle est aussi influencée par les Gris. { Je n’ai pas aimé cette réponse, car Anne est l’une de mes auteurs préférés.}

Q : (T) Et pour Stephen King ?

R : Influences charnelles.

Q : (T) Ce sont ses cojones qui l’inspirent, hein ? [Rires]

R : OK, Terry.

Q : (L) Avez-vous d’autres commentaires à faire ou voulez-vous que nous allions tout de suite nous connecter ?

R : Oui.

[Pause — discussion animée. Quelqu’un mentionne à V__ que son comportement reflète une grande projection d’énergie sexuelle à partir de ses chakras inférieurs.]

R : V__, ne sois pas outrée, nous apprenons tous.

Q : (V) Eh bien, merci à tous dans cette pièce pour votre honnêteté, j’apprécie vraiment. (LM) Je n’étais pas honnête, ne m’en veux pas. (V) [Gene murmure à V__ une question que celle-ci pose] À partir de quel niveau de chakra Gene fonctionne-t-il ?

R : Les chakras sont comme des escaliers mécaniques, vous choisissez votre marche et montez à partir de là.

Q : (G) Bon, j’espérais qu’ils me donneraient un chiffre. Je ne sais pas grand-chose sur les chakras.

R : Apprends.

Q : (T) Le truc c’est qu’on est censés apprendre par nous-mêmes. Ils nous indiquent la bonne direction, mais ensuite nous sommes censés nous mettre au travail. Si tu n’apprends pas par toi-même, tu n’apprends pas vraiment. Tu dois te lancer et trébucher plusieurs fois pour apprendre à marcher. (V) Eric vient de me raconter un incident. Pouvez-vous me dire ce qu’il en est ?

R : Imagination.

Q : (V) Est-ce que les garçons vont bien ? Est-ce qu’ils sont OK ?

R : Les garçons resteront des garçons.

Q : (V) Ils ont cru voir une sorcière. (T) C’était qui ? Encore la voisine ? (L) Où était-elle et que faisait-elle ? (V) Que veux-tu dire au-dessus d’une voiture qui venait de démarrer ? C’est juste leur imagination.

R : Comment les consommateurs de peyotl voient-ils le Père Noël ? [Rires]

Q : (V) Les garçons ont-ils pris de la drogue ce soir ?

R : Nan. [Commentaire de Gene inaudible parmi les rires] Quand as-tu vu cela pour la dernière fois à Rochester, Gene ?

Q : (G) Jamais ! [Éclats de rire]

R : Bingo !

Q : (V) Ça me rappelle trop la remarque de Frank : « Quand as-tu pu voir ça à Half-Moon Bay, V__ ? » (L) D’où crois-tu que Frank sorte ça ? (V) Nous recevons tous ces enseignements, non ? (T) Est-ce que…

R : Frank est channel. Les autres prennent rapidement le pli.

Q : (T) Les autres parmi nous ?

R : Oui. En train de former un conduit.

Q : (V) Vous étiez très contents de nous voir tous ensemble ici ce soir…

R : Oui.

Q : (V) Pouvons-nous espérer un plus grand groupe et une plus grande assemblée au cours de l’année ?

R : Oui.

Q : (T) Y aura-t-il un moment où il y aura trop de monde ?

R : Non.

Q : (V) Cela ressemble-t-il à un rassemblement communautaire ? Une société ?

R : Un conduit.

Q : (T) Si je ne suis pas censé être chez Home Shopping [son employeur], où suis-je censé être ?

R : Découvre.

Q : (T) Suis-je censé faire un autre genre de travail ou quelque chose de totalement différent ?

R : Découvre.

Q : (L) En prendra-t-il conscience après avoir fait de l’hypnothérapie et intégré des choses ?

R : Ouvert.

Q : (V) Je peux élever mes chakras grâce à la méditation et la pratique métaphysique, n’est-ce pas ?

R : Oui.

Q : (V) Le dévouement ?

R : Oui.

Q : (V) Tout est dans les buts que je me définis ?

R : Oui.

Q : (L) [Montrant un petit dinosaure en plastique] Vous aimez notre petite mascotte sur la table ?

R : OK.

Q : (V) Avez-vous des messages pour nous avant qu’on se dise au revoir ?

R : Non. Bonne nuit.

Q : (L) Merci beaucoup.

Fin de la séance
 
Top Bottom