📚 SĂ©ance du 10 octobre 2020

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 10 October 2020

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 10 octobre 2020

Laura, Andromeda et Artemis Ă  la planche

Pierre, Joe, Chu, Ark, PoB, Scottie, Niall, Noko the Wonderdog, the Lunar Module, Princess Leia

Q : (L) Trùs bien


R : Bonsoir, enfants de Cassiopée.

Q : (L) Et qui avons-nous avec nous ce soir ?

R : Nighhillaea de Cassiopée.

Q : (L) Bon, j’ai oubliĂ© d’énumĂ©rer nos amis. Aujourd’hui, nous sommes le 10-10-2020, et nous avons tous les suspects habituels [Ă©numĂ©ration des prĂ©sents]. TrĂšs bien, ça fait un moment, et nous avons Ă©tĂ© trĂšs trĂšs occupĂ©s, comme vous le savez.

(Artemis) Ils veulent parler


R : Ça finira bien. Ne vous inquiĂ©tez pas. Toutes les grandes transitions sont stressantes et chaotiques.

Q : (L) Eh bien, tant que vous ne parlez pas de transitions hors de la planùte


R : Non !

Q : (L) Je suppose donc que cela fait rĂ©fĂ©rence Ă  Ark et Ă  son Ă©tat ?

R : Oui, et beaucoup plus encore Ă  venir sur votre plan.

Q : (L) Quelqu’un veut-il poser des questions spĂ©cifiques ?

(Pierre) J’aimerais demander au sujet d’Arky. Son problĂšme actuel est-il une consĂ©quence de l’infection virale Ă  laquelle il a Ă©tĂ© fait allusion en dĂ©cembre de l’annĂ©e derniĂšre ?

R : Partiellement, en tant que déclencheur.

Q : (L) Va-t-il connaĂźtre une rĂ©mission totale ?

R : Oui.

Q : (L) Quand, cette annĂ©e, nous avons demandĂ© prĂ©cĂ©demment s’il avait le cancer, la rĂ©ponse a Ă©tĂ© non. Puis, quelque chose s’est apparemment produit entre ce moment-lĂ  et maintenant. Y a-t-il eu d’autres facteurs impliquĂ©s dans cette histoire ?

R : Développement et déclencheur.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que ça s’est dĂ©veloppĂ© APRÈS que la question a Ă©tĂ© posĂ©e ?

R : Oui.

Q : (L) Êtes-vous aussi en train de dire que le dĂ©clencheur auquel vous faisiez rĂ©fĂ©rence — que le dĂ©clencheur du Covid a agi tout ce temps ?

R : Pas loin.

Q : (L) Quelque chose d’autre s’est-il produit durant cette pĂ©riode ?

R : Vous vous souvenez de nos prĂ©cĂ©dentes remarques au sujet des armes qui peuvent provoquer des crises cardiaques ? ConsidĂ©rez l’échec de ces mĂȘmes armes Ă  certaines occasions y compris une dispersion des Ă©nergies. Il y a eu de nombreux Ă©vĂ©nements cardiaques Ă  cette date en raison de ce facteur.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que quelqu’un faisait l’imbĂ©cile avec l’une de ces armes de type rayon-satellite et qu’il y a en quelque sorte eu un raté ?

R : Oui.

Q : (L) C’est ce qui est arrivĂ© la nuit oĂč Ark a eu cette crise oĂč il a senti quelque chose claquer dans son cƓur ?

R : Oui.

Q : (L) Et il y a eu d’autres personnes qui, au mĂȘme moment, ont connu des Ă©pisodes cardiaques Ă  cause de la mĂȘme Ă©nergie ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Comment se fait-il qu’Ark y Ă©tait particuliĂšrement vulnĂ©rable ?

R : Il Ă©tait beaucoup moins sensible que d’autres !!!

Q : (Chu) Vous faites rĂ©fĂ©rence Ă  l’épisode rĂ©cent ? À ce moment-lĂ , le lymphome Ă©tait dĂ©jĂ  prĂ©sent. Je ne comprends pas.

(L) On ne sait pas ce que c’était.

(Chu) Eh bien, ça aurait Ă©tĂ© seulement 10 ou 12 jours


R : Oui.

Q : (Chu) Qu’en est-il de la masse qu’ils ont dĂ©couverte trois jours plus tard dans le cƓur ? Ça aurait Ă©tĂ© soudain.

R : Oui.

Q : (L) Il a dit qu’il a ressenti un clac, et Gaby a dit que l’intĂ©rieur de la masse Ă©tait dĂ©jĂ  nĂ©crotique.

(Andromeda) Il avait dĂ©jĂ  commencĂ© Ă  avoir des symptĂŽmes quelques jours avant de ressentir le clac, et c’est lĂ  qu’il est allĂ© faire son analyse de sang.

(Chu) L’analyse sanguine, c’était avant. Le clac, c’était 24 heures plus tard.

(Andromeda) Eh bien, souviens-toi qu’il l’avait faite avant et que sa BNP Ă©tait Ă©levĂ©e mais ses troponines Ă©taient bonnes. Ensuite, aprĂšs avoir ressenti le clac, il y est retournĂ©, et c’est lĂ  que ses troponines avaient grimpĂ© en flĂšche et on s’est dit que c’était la consĂ©quence du clac. Ce n’était que deux ou trois jours plus tard, et c’est lĂ  qu’on l’a emmenĂ© Ă  l’hĂŽpital.

(L) Et le rĂ©sultat final, c’est que malgrĂ© ce truc de dingue, ils disent toujours qu’il n’a pas eu de crise cardiaque et qu’il n’a subi aucune lĂ©sion cardiaque.

(Pierre) Si je comprends bien, la tumeur résulte de cette


(L) La tumeur a-t-elle Ă©tĂ© la consĂ©quence de cette dispersion d’énergie comme le dĂ©clenchement de cette histoire de Covid ?

R : Oui.

Q : (Ark) La bouteille d’huile minĂ©rale ! Je veux cette bouteille d’huile minĂ©rale ! Ça fait dĂ©jĂ  deux semaines que je la demande, et tout le monde s’en fiche.

(Chu) Niall a dĂ» la commander. Elle va bientĂŽt arriver.

(Niall) Elle arrive demain.

(Andromeda) Donc, en gros, cette arme Ă  rayons a eu un effet sur lui. Mais au lieu d’agir seulement sur le cƓur, ça s’est dispersĂ© et a crĂ©Ă© diffĂ©rentes tumeurs dans diverses parties de son organisme.

R : Oui.

Q : (L) Vous savez quoi ? Pierre-Paul n’a-t-il pas eu une crise cardiaque le mĂȘme jour ?

(Andromeda) C’était Ă  peu prĂšs au mĂȘme moment.

(Joe) De quel jour on parle, là ?

(Andromeda) Ce n’était pas une crise cardiaque


(Joe) Une dissection aortique. Mais on ne sait pas à quelle date il a eu ça. Il n’a pas dit la date.

(Andromeda) Mais quand tu as vu son machin, il disait que ça faisait deux ou trois semaines.

(Joe) Que veulent-ils dire par beaucoup moins sensible que d’autres.

(Artemis) Oui, c’est ce que je me demande.

R : Sa nature intrinsĂšque et sa constitution constituent un puissant bouclier.

Q : (L) Vous voulez dire son ADN et
 ?

R : Oui et psychique.

Q : (Artemis) Ce « rayon Ă  crise cardiaque » Ă©tait-il configurĂ© pour cibler un type de personnes en particulier ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Et il se trouve qu’Arky correspondait aux critĂšres ? Il possĂ©dait une frĂ©quence Ă©nergĂ©tique similaire, ou autre ?

R : Pas loin.

Q : (Pierre) Quel type de personnes ce rayon est-il censĂ© viser ?

R : Avec des capacités supérieures.

Q : (Artemis) Donc, ils ciblent les gens qui ont le potentiel pour


(Joe) Mais ils n’ont pas dit que c’était
 Qu’Arky Ă©tait alors spĂ©cifiquement visĂ©.

(Chu) Pas Arky.

(Joe) Donc, une sorte d’attaque gĂ©nĂ©rale


(L) Était-il spĂ©cifiquement visé ?

R : Non.

Q : (L) Mais quelqu’un Ă©tait ciblĂ© en particulier ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Quelqu’un qui possĂ©dait de vagues similitudes avec Arky ?

R : Oui.

Q : (Joe) Donc, c’était gĂ©nĂ©ral
 un large rayon.

R : Oui.

Q : (Pierre) La cible se trouvait-elle en France ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Était-ce Ă  proximitĂ© de lĂ  oĂč on vit ?

R : Pas tant que ça.

Q : (Joe) Une large zone.

(Pierre) On ne peut pas demander qui Ă©tait la cible, n’est-ce pas ?

R : Non.

Q : (Artemis) Peut-on demander, si on garde le secret ? [Rires]

(L) Ils savent qu’on ne garde pas les secrets !

(Artemis) C’est pour ça qu’ils ne nous disent pas les trucs bien.

(L) Bon, ils ont parlĂ© de « capacitĂ©s supĂ©rieures », ça pourrait vouloir dire acadĂ©mique
 Est-ce que ça pourrait ĂȘtre acadĂ©mique, ce qui voudrait dire les mĂ©decins et tout ça ?

R : Oui.

Q : (L) Car ce sont ceux qui sont le plus susceptibles de dire des choses contre tout ce confinement autour du Covid ?

R : Oui !!

Q : (Pierre) Est-ce Didier Raoult ?

(Joe) Le docteur de Marseille aux cheveux longs qui dit ce qu’il pense ?

R : Entre autres. Mais comme Ark, nombre d’entre eux ont des mĂ©canismes de dĂ©fense.

Q : (L) Autre chose à ce sujet ?

(Andromeda) Ont-ils eu la personne qu’ils visaient ?

R : Non.

Q : (Artemis) YOUPI !

(L) OK, cette chimio
 Je veux dire, il me semble que la chimio est comme ce qu’a dit le Yi King : c’est l’intervention extĂ©rieure dont nous ne serions pas particuliĂšrement contents mais qui aidera beaucoup. Est-ce bien ce que ça voulait dire ?

R : Oui

Q : (L) Ça a manifestement des effets secondaires dĂ©plaisants, mais nous allons pouvoir les gĂ©rer efficacement ?

R : Avec les thérapies complémentaires actuelles et de futures méthodes, oui.

Q : (L) Donc, des choses comme le protocole Revici, le sauna Ă  infrarouges, la thĂ©rapie par l’ozone
 ?

R : Oui.

Q : (Pierre) Cette masse dans le cƓur d’Arky, est-elle cancĂ©reuse ?

R : Oui.

Q : (L) Il vaudrait mieux, car sinon la thĂ©rapie ne marchera pas contre elle !

(Joe) Il s’agit toutes de lymphomes, c’est ça ?

R : Oui.

Q : (Joe) Je ne devrais peut-ĂȘtre pas demander ça, mais la chimiothĂ©rapie est-elle le seul traitement efficace contre les lymphomes du type qu’Ark a ?

R : Dans les circonstances qui prévalent, oui.

Q : (Joe) Du style, il est un peu tard pour chercher autre chose


(L) Oui, on n’a pas le temps. TrĂšs bien. Passons-nous Ă  d’autres sujets ou as-tu quelque chose Ă  demander, chĂ©ri ?

(Artemis) Eh bien, on a nos feuilles avec des questions.

(L) D’accord, que voulons-nous demander au sujet de la pandĂ©mie ?

(Joe) Pourquoi la SuĂšde n’a pas emboĂźtĂ© le pas comme quasiment tout le monde concernant le confinement, la campagne de peur et les mesure de contrĂŽle ? Pourquoi ont-ils obtenu une dĂ©rogation ? Pourquoi ont-ils PU ne pas suivre les ordres ?

R : Attendez seulement !

Q : (Joe) Vraiment ?!

(L) Oh la la


(Pierre) J’aimerais avoir une idĂ©e de ce que la population pense Ă  propos de ces mensonges. Par exemple, en France, quel pourcentage de la population ne croit PAS aux mensonges et aux discours concernant le Covid ?

R : 62.

Q : (L) 62 % n’y croient pas.

(Joe) Ça ne veut pas dire qu’ils vont faire quelque chose contre ça.

(L) Je dirais que c’est probablement Ă  peu prĂšs pareil dans beaucoup d’endroits. C’est plus de la moitiĂ©, mais il y a toujours une GRANDE proportion de gens qui y croit.

(Artemis) Par le passĂ©, y a-t-il dĂ©jĂ  eu dissĂ©mination d’un virus ayant un effet similaire Ă  celui du Covid-19 ?

(L) Tu veux dire crĂ©Ă© et propagĂ© par les humains ? Le Covid n’est pas vraiment un virus spectaculaire.

(Artemis) Oui, je sais, mais il peut aussi provoquer des modifications de l’ADN.

R : Non.

Q : (L) Y a-t-il des virus qui ont des effets sur l’ADN ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Oui, c’est Ă©vident. Bien sĂ»r.

(L) Trump a-t-il rĂ©ellement eu le Covid ?

R : Oui.

Q : (L) Joe Biden souffre-t-il de dĂ©mence sĂ©nile ?

R : Oui.

Q : (L) OK, la question Ă  64 000 $ : Trump va-t-il gagner l’élection ?

(Joe) On l’a dĂ©jĂ  demandĂ© la derniĂšre fois !

(Andromeda) Ils ont répondu oui.

(Joe) Ils ont dit qu’il y avait de trùs fortes chances.

(L) Ses chances s’amĂ©liorent-elles ?

R : Oui.

Q : (Joe) Quelle probabilitĂ© y a-t-il qu’il y ait un gros chaos public ou social si Trump gagne ?

R : TrĂšs probable et conduira Ă  la loi martiale.

Q : (Joe) Imposée par Trump.

(Pierre) Oui.

(Joe) Donc, il va remplir le rĂŽle de dictateur qu’ils lui ont assigné ! Mais est-ce qu’une grande partie du chaos


(L) On peut se douter que ça a Ă©tĂ© prĂ©vu comme ça : il est acculĂ© par tous les Ă©vĂ©nements afin qu’il fasse ce qu’ils veulent qu’il fasse.

R : Oui.

Q : (Joe) Est-ce qu’une grande partie du chaos sera induite artificiellement, en un certain sens ?

R : Oui.

Q : (Joe) Comme des groupes financés pour dévaster les rues


(L) Mais ils Ă©nervent les gens. Ils rendent les gens complĂštement impuissants et mĂ©contents avec les confinements. Ensuite, tous ces gens ont toute cette colĂšre et cette frustration qui s’accumulent en eux. Ce ne sont que des barils de poudre qui attendent d’ĂȘtre allumĂ©s.

(Joe) On a dĂ©jĂ  vu ça avec les manifestations Black Lives Matter, pas seulement aux États-Unis, mais aussi au Royaume-Uni. De grosses manifestations ont Ă©tĂ© autorisĂ©es pendant le confinement ! C’était du genre « pas de confinement pour vous, les gars ». Et ils sont descendus dans la rue en partie Ă  cause du confinement.

(L) C’est le bouc Ă©missaire parfait. ChĂ©ri, tu as des questions.

(Ark) Oui. C’est de la science. Deux questions du mĂȘme genre. J’ai ici un petit livre. Il s’agit de lettres au sujet du parallĂ©lisme absolu, de 1929 Ă  1932, des lettres entre Elie Cartan et Albert Einstein. Le mot-clĂ© est parallĂ©lisme absolu. Ce livre fait 232 pages. Des lettres, des Ă©changes
 Y a-t-il une page prĂ©cise Ă  laquelle je devrais prĂȘter particuliĂšrement attention ?

R : 132.

Q : (Ark) DeuxiĂšme question : cette feuille vient d’un petit livre. Le titre en est GĂ©omĂ©trie du parallĂ©lisme absolu. Ce livre fait 132 pages. Y a-t-il une page prĂ©cise dans ces 132 pages Ă  laquelle je devrais prĂȘter particuliĂšrement attention ?

R : 71.

Q : (Ark) J’en ai terminĂ©.

(Joe) Tu as 2 pages Ă  lire.

(Pierre) Au lieu de 300 !

(Scottie) Je vais lire des romans d’amour comme ça !

(Joe) Peut-on recourir Ă  la mĂȘme astuce pour tous les livres importants ? [Rires]

R : Non.

Q : (L) Ils aident seulement Ark parce qu’il est faible.

(Joe) Oui.

(Pierre) Et ensuite, il va lire tout le livre de toute façon, mais il fera particuliÚrement attention à ces pages, je suppose.

(L) Qu’y a-t-il à la page 132 ?

(Chu) Je vĂ©rifiais simplement pour m’assurer qu’il ne s’agissait pas d’une page blanche. [Rires] C’est plein d’équations !

(Ark) Elie Cartan Ă©crit en français. Einstein rĂ©pond soit en allemand, soit en anglais. Je ne suis pas sĂ»r car ça pourrait ĂȘtre traduit de l’allemand. Je ne suis pas sĂ»r qu’Elie Cartan connaissait l’allemand.

(Joe) Dans son Ă©mission, Tucker Carlson a parlĂ© d’un nouveau documentaire sur les ovnis. Dedans, il y a toute une bande de sĂ©nateurs, anciens ou actuels, des deux partis, qui sont interviewĂ©s au sujet du phĂ©nomĂšne ovni. Ils disent tous carrĂ©ment que oui, il y a quelque chose de rĂ©el, et que des choses sont dissimulĂ©es. Ça emboĂźte le pas Ă  ces vidĂ©os militaires de tic-tac [volants] qui ont Ă©tĂ© diffusĂ©es. Cela va-t-il crescendo jusqu’à une sorte de rĂ©vĂ©lation dans un avenir proche ?

R : Pratiquement. Mais d’autres Ă©vĂ©nements peuvent intervenir.

Q : (L) Donc, ça ne veut pas dire qu’on y est presque, mais


(Joe) D’autres Ă©vĂ©nements balayeront ça de la Une des journaux.

(Andromeda) Ouah. Il va falloir que ce soit quelque chose de plutĂŽt Ă©norme !

(Joe) Donc, la loi martiale aux États-Unis sera de courte durĂ©e, c’est bien ça ?

R : Oui.

Q : (Pierre) Pourquoi penses-tu ça ?

(Joe) Juste le temps de sortir la Garde Nationale afin d’étouffer les Ă©meutes.

(L) Je ne pense pas que Trump soit enclin Ă  devenir un dictateur, mais il fera ce qui doit ĂȘtre fait pour restaurer l’ordre.

(Joe) Il a déjà menacé de le faire lors des manifestations Black Lives Matter. Il a déjà planté le décor.

(L) Mais n’oublie pas que quoi qu’il fasse, il ne sortira pas les États-Unis du pĂ©trin karmique dans lequel ils se trouvent dĂ©jĂ .

(Pierre) C’est trop tard.

R : Oui.

Q : (Pierre) Ce que je trouve ahurissant, c’est que les sondages et les grands mĂ©dias ont donnĂ© les mĂȘmes chiffres, il y a quatre ans, pour l’opposition Clinton/Trump. Maintenant, ils disent que Biden est en tĂȘte et que Trump va perdre. Ils n’ont RIEN appris. Ils continuent Ă  utiliser les mĂȘmes mensonges et la mĂȘme propagande. Ils vont encore avoir l’air ridicule.

(Joe) Depuis que cette histoire de Covid suit son cours, les confinements se sont poursuivis, les commerces sont dĂ©truits, et les gouvernements continuent Ă  poursuivre dans la mĂȘme voie malgrĂ© toutes les preuves qu’il n’y a aucune raison Ă  cela, beaucoup d’entre eux en ont Ă©tĂ© informĂ©s
 Ça me rappelle qu’en 2003, Tony Blair a embarquĂ© dans cette histoire avec l’Irak sans aucune bonne raison. Ils ont alors dit qu’on lui avait promis un siĂšge dans le train pour le paradis. Cela laisse entendre qu’il avait reçu certaines informations confidentielles concernant des Ă©vĂ©nements Ă  venir. Ainsi, beaucoup d’entre eux ont Ă©tĂ© entraĂźnĂ©s


(L) Ils savent tout ce qui se passe et qu’il va y avoir pas mal de morts et de destruction. Ils rembourrent leur siùge


(Joe) Oui, donc ma question est : est-ce qu’un grand nombre de dirigeants gouvernementaux ont reçu des informations concernant des Ă©vĂ©nements Ă  venir
 ?

R : Oui.

Q : (L) Donc ils savent qu’il va plus que probablement y avoir une Ăšre glaciaire, des impacts comĂ©taires, des changements terrestres, la mort, la destruction, la maladie


(Joe) Des pĂ©nuries alimentaires, une immigration massive, le chaos
 Sinon, comment pouvez-vous continuer Ă  faire accepter Ă  ces gens de dĂ©truire leur rĂ©putation, leur pays, et leur Ă©conomie ? Ils doivent avoir besoin d’une raison convaincante pour continuer Ă  faire ça.

(Andromeda) Mais ils n’ont mĂȘme pas peur des rĂ©percussions


(L) Ils SAVENT que quelque chose s’en vient.

R : Oui, tout comme vous et quelques autres. Profitez du spectacle !

Q : (L) Eh bien, on s’efforce vraiment de profiter du spectacle. Les gens savourent leurs romans d’amour et nettoient leur centre Ă©motionnel — du moins certains d’entre eux, pas tout le monde. Mais je pense obstinĂ©ment que ce petit exercice de lecture va aider un tas de gens. Y a-t-il autre chose que nous puissions faire pour notre groupe en ces temps Ă©prouvants ?

R : Envisagez la protection des cristaux pour les déplacements et les espaces supplémentaires.

Q : (L) Vous voulez dire comme les cristaux que nous avons chargĂ©s pour mettre dans nos voitures ?

R : Oui.

Q : (Joe) Qu’est-ce qu’un espace supplĂ©mentaire ?

(L) Tout endroit spĂ©cial dans la maison, comme un bureau ou un lieu oĂč on passe beaucoup de temps. Quelque chose comme ça ?

R : Oui.

Q : (L) On a donc ces cristaux qu’on a dĂ©jĂ  chargĂ©s pour protĂ©ger les dĂ©placements. J’imagine qu’on pourrait offrir aux membres du groupe d’avoir un cristal dans leur vĂ©hicule, attachĂ© Ă  leur vĂ©lo, dans leur bureau
 C’est ce que vous voulez-dire ?

R : Oui. Plus il y en a, mieux c’est.

Q : (L) Devons-nous sĂ©lectionner chacun personnellement ?

R : Non. La fournĂ©e que vous avez prĂ©parĂ©e est idĂ©ale pour l’objectif, telle quelle, sans distinction.

Q : (L) Donc, les gens pourraient les prendre et mĂȘme en faire des bijoux.

(Andromeda) Dans tous les endroits oĂč ils passent beaucoup de temps.

(L) Oui, tous les endroits oĂč ils passent beaucoup de temps : la cuisine, ou


R : Oui. Créez un réseau de lumiÚre psychique maintenant que tous ceux qui ont demandé ont reçu leur protection de base.

Q : (L) C’est quoi la lumiùre psychique ?

R : ConnectĂ© directement Ă  des niveaux supĂ©rieurs oĂč l’espace et le temps sont variables et discriminants.

Q : (L) Donc, les gens qui ont plus de cristaux sont plus connectĂ©s. Ils sont reliĂ©s Ă  un autre niveau oĂč il n’y a pas vraiment de distance spatiale et temporelle entre eux. Donc, tous ceux qui possĂšdent les cristaux chargĂ©s sont plus ou moins connectĂ©s directement Ă  un certain niveau. C’est ça ?

R : Pas loin.

Q : (L) Suffisamment proche. TrĂšs bien, d’autres questions ? Nous avons abordĂ© toute la liste. Parfait, nous vous remercions d’ĂȘtre avec nous. Y a-t-il quoi que ce soit dont vous devez nous avertir ou quelque chose que nous n’avons pas demandé ?

R : Restez calmes et soyez patients, tout simplement. Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE

(L) Calmes et patients. Ouais


(Andromeda) Oui, ça paraüt tellement facile !

(Joe) Une chose Ă  laquelle j’ai pensĂ©, c’est qu’on ne SAIT pas Ă  quel point ça peut devenir moche, mais un tas de membres du groupe, comme nous, ont de la famille dispersĂ©e.

(L) Ils pourraient ĂȘtre reliĂ©s Ă  leur famille par des cristaux.

(Joe) J’y pense car c’est une chose qui pourrait


(L) Il n’est mĂȘme pas nĂ©cessaire de dire quoi que ce soit Ă  la famille. Juste qu’il s’agit d’un cristal de protection et de le poser au-dessus de la tĂ©lĂ©, ou ailleurs.

(Joe) Des membres du groupe pourraient avoir des ennuis ou se mettre en danger s’ils se dĂ©plaçaient quelque part pour essayer de prĂȘter main forte Ă  de la famille ou des amis qui sont dans le pĂ©trin.

(L) Oui, je pense que ça va ĂȘtre un moment difficile. Il n’y a pas moyen d’y Ă©chapper, donc
 On a Ă©tĂ© prĂ©venus des ANNÉES Ă  l’avance. On a eu tout ce temps pour s’y prĂ©parer. Nous y sommes maintenant. On doit contempler, affronter et traverser ça aussi paisiblement et calmement que possible. Les C’s ont dit que les choses changeraient. Ils avaient donc raison sur ce qui allait arriver
 EspĂ©rons qu’ils ont aussi raison sur la partie « changement » !
 
Last edited:

Jones

Ambassador
Ambassador
FOTCM Member
Hello @thierry N welcome to the forum :-) . Since this is your first post, here's an invitation for you to write an introduction in the Newbies forum to tell us a bit about yourself and how you found your way here :-)

You will need to write your post in English and many here prefer to use deepl.com to translate.


Hello @thierry N bienvenue sur le forum :-) . Comme c'est votre premier message, voici une invitation à écrire une introduction dans le forum des Newbies pour nous parler un peu de vous et de la façon dont vous avez trouvé votre chemin ici :-)

Vous devrez écrire votre message en anglais et beaucoup ici préfÚrent utiliser deepl.com pour la traduction.
 

ZIA

Padawan Learner
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 10 October 2020

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 10 octobre 2020

Laura, Andromeda et Artemis Ă  la planche

Pierre, Joe, Chu, Ark, PoB, Scottie, Niall, Noko the Wonderdog, the Lunar Module, Princess Leia

Q : (L) Trùs bien


R : Bonsoir, enfants de Cassiopée.

Q : (L) Et qui avons-nous avec nous ce soir ?

R : Nighhillaea de Cassiopée.

Q : (L) Bon, j’ai oubliĂ© d’énumĂ©rer nos amis. Aujourd’hui, nous sommes le 10-10-2020, et nous avons tous les suspects habituels [Ă©numĂ©ration des prĂ©sents]. TrĂšs bien, ça fait un moment, et nous avons Ă©tĂ© trĂšs trĂšs occupĂ©s, comme vous le savez.

(Artemis) Ils veulent parler


R : Ça finira bien. Ne vous inquiĂ©tez pas. Toutes les grandes transitions sont stressantes et chaotiques.

Q : (L) Eh bien, tant que vous ne parlez pas de transitions hors de la planùte


R : Non !

Q : (L) Je suppose donc que cela fait rĂ©fĂ©rence Ă  Ark et Ă  son Ă©tat ?

R : Oui, et beaucoup plus encore Ă  venir sur votre plan.

Q : (L) Quelqu’un veut-il poser des questions spĂ©cifiques ?

(Pierre) J’aimerais demander au sujet d’Arky. Son problĂšme actuel est-il une consĂ©quence de l’infection virale Ă  laquelle il a Ă©tĂ© fait allusion en dĂ©cembre de l’annĂ©e derniĂšre ?

R : Partiellement, en tant que déclencheur.

Q : (L) Va-t-il connaĂźtre une rĂ©mission totale ?

R : Oui.

Q : (L) Quand, cette annĂ©e, nous avons demandĂ© prĂ©cĂ©demment s’il avait le cancer, la rĂ©ponse a Ă©tĂ© non. Puis, quelque chose s’est apparemment produit entre ce moment-lĂ  et maintenant. Y a-t-il eu d’autres facteurs impliquĂ©s dans cette histoire ?

R : Développement et déclencheur.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que ça s’est dĂ©veloppĂ© APRÈS que la question a Ă©tĂ© posĂ©e ?

R : Oui.

Q : (L) Êtes-vous aussi en train de dire que le dĂ©clencheur auquel vous faisiez rĂ©fĂ©rence — que le dĂ©clencheur du Covid a agi tout ce temps ?

R : Pas loin.

Q : (L) Quelque chose d’autre s’est-il produit durant cette pĂ©riode ?

R : Vous vous souvenez de nos prĂ©cĂ©dentes remarques au sujet des armes qui peuvent provoquer des crises cardiaques ? ConsidĂ©rez l’échec de ces mĂȘmes armes Ă  certaines occasions y compris une dispersion des Ă©nergies. Il y a eu de nombreux Ă©vĂ©nements cardiaques Ă  cette date en raison de ce facteur.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que quelqu’un faisait l’imbĂ©cile avec l’une de ces armes de type rayon-satellite et qu’il y a en quelque sorte eu un raté ?

R : Oui.

Q : (L) C’est ce qui est arrivĂ© la nuit oĂč Ark a eu cette crise oĂč il a senti quelque chose claquer dans son cƓur ?

R : Oui.

Q : (L) Et il y a eu d’autres personnes qui, au mĂȘme moment, ont connu des Ă©pisodes cardiaques Ă  cause de la mĂȘme Ă©nergie ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Comment se fait-il qu’Ark y Ă©tait particuliĂšrement vulnĂ©rable ?

R : Il Ă©tait beaucoup moins sensible que d’autres !!!

Q : (Chu) Vous faites rĂ©fĂ©rence Ă  l’épisode rĂ©cent ? À ce moment-lĂ , le lymphome Ă©tait dĂ©jĂ  prĂ©sent. Je ne comprends pas.

(L) On ne sait pas ce que c’était.

(Chu) Eh bien, ça aurait Ă©tĂ© seulement 10 ou 12 jours


R : Oui.

Q : (Chu) Qu’en est-il de la masse qu’ils ont dĂ©couverte trois jours plus tard dans le cƓur ? Ça aurait Ă©tĂ© soudain.

R : Oui.

Q : (L) Il a dit qu’il a ressenti un clac, et Gaby a dit que l’intĂ©rieur de la masse Ă©tait dĂ©jĂ  nĂ©crotique.

(Andromeda) Il avait dĂ©jĂ  commencĂ© Ă  avoir des symptĂŽmes quelques jours avant de ressentir le clac, et c’est lĂ  qu’il est allĂ© faire son analyse de sang.

(Chu) L’analyse sanguine, c’était avant. Le clac, c’était 24 heures plus tard.

(Andromeda) Eh bien, souviens-toi qu’il l’avait faite avant et que sa BNP Ă©tait Ă©levĂ©e mais ses troponines Ă©taient bonnes. Ensuite, aprĂšs avoir ressenti le clac, il y est retournĂ©, et c’est lĂ  que ses troponines avaient grimpĂ© en flĂšche et on s’est dit que c’était la consĂ©quence du clac. Ce n’était que deux ou trois jours plus tard, et c’est lĂ  qu’on l’a emmenĂ© Ă  l’hĂŽpital.

(L) Et le rĂ©sultat final, c’est que malgrĂ© ce truc de dingue, ils disent toujours qu’il n’a pas eu de crise cardiaque et qu’il n’a subi aucune lĂ©sion cardiaque.

(Pierre) Si je comprends bien, la tumeur résulte de cette


(L) La tumeur a-t-elle Ă©tĂ© la consĂ©quence de cette dispersion d’énergie comme le dĂ©clenchement de cette histoire de Covid ?

R : Oui.

Q : (Ark) La bouteille d’huile minĂ©rale ! Je veux cette bouteille d’huile minĂ©rale ! Ça fait dĂ©jĂ  deux semaines que je la demande, et tout le monde s’en fiche.

(Chu) Niall a dĂ» la commander. Elle va bientĂŽt arriver.

(Niall) Elle arrive demain.

(Andromeda) Donc, en gros, cette arme Ă  rayons a eu un effet sur lui. Mais au lieu d’agir seulement sur le cƓur, ça s’est dispersĂ© et a crĂ©Ă© diffĂ©rentes tumeurs dans diverses parties de son organisme.

R : Oui.

Q : (L) Vous savez quoi ? Pierre-Paul n’a-t-il pas eu une crise cardiaque le mĂȘme jour ?

(Andromeda) C’était Ă  peu prĂšs au mĂȘme moment.

(Joe) De quel jour on parle, là ?

(Andromeda) Ce n’était pas une crise cardiaque


(Joe) Une dissection aortique. Mais on ne sait pas à quelle date il a eu ça. Il n’a pas dit la date.

(Andromeda) Mais quand tu as vu son machin, il disait que ça faisait deux ou trois semaines.

(Joe) Que veulent-ils dire par beaucoup moins sensible que d’autres.

(Artemis) Oui, c’est ce que je me demande.

R : Sa nature intrinsĂšque et sa constitution constituent un puissant bouclier.

Q : (L) Vous voulez dire son ADN et
 ?

R : Oui et psychique.

Q : (Artemis) Ce « rayon Ă  crise cardiaque » Ă©tait-il configurĂ© pour cibler un type de personnes en particulier ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Et il se trouve qu’Arky correspondait aux critĂšres ? Il possĂ©dait une frĂ©quence Ă©nergĂ©tique similaire, ou autre ?

R : Pas loin.

Q : (Pierre) Quel type de personnes ce rayon est-il censĂ© viser ?

R : Avec des capacités supérieures.

Q : (Artemis) Donc, ils ciblent les gens qui ont le potentiel pour


(Joe) Mais ils n’ont pas dit que c’était
 Qu’Arky Ă©tait alors spĂ©cifiquement visĂ©.

(Chu) Pas Arky.

(Joe) Donc, une sorte d’attaque gĂ©nĂ©rale


(L) Était-il spĂ©cifiquement visé ?

R : Non.

Q : (L) Mais quelqu’un Ă©tait ciblĂ© en particulier ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Quelqu’un qui possĂ©dait de vagues similitudes avec Arky ?

R : Oui.

Q : (Joe) Donc, c’était gĂ©nĂ©ral
 un large rayon.

R : Oui.

Q : (Pierre) La cible se trouvait-elle en France ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Était-ce Ă  proximitĂ© de lĂ  oĂč on vit ?

R : Pas tant que ça.

Q : (Joe) Une large zone.

(Pierre) On ne peut pas demander qui Ă©tait la cible, n’est-ce pas ?

R : Non.

Q : (Artemis) Peut-on demander, si on garde le secret ? [Rires]

(L) Ils savent qu’on ne garde pas les secrets !

(Artemis) C’est pour ça qu’ils ne nous disent pas les trucs bien.

(L) Bon, ils ont parlĂ© de « capacitĂ©s supĂ©rieures », ça pourrait vouloir dire acadĂ©mique
 Est-ce que ça pourrait ĂȘtre acadĂ©mique, ce qui voudrait dire les mĂ©decins et tout ça ?

R : Oui.

Q : (L) Car ce sont ceux qui sont le plus susceptibles de dire des choses contre tout ce confinement autour du Covid ?

R : Oui !!

Q : (Pierre) Est-ce Didier Raoult ?

(Joe) Le docteur de Marseille aux cheveux longs qui dit ce qu’il pense ?

R : Entre autres. Mais comme Ark, nombre d’entre eux ont des mĂ©canismes de dĂ©fense.

Q : (L) Autre chose à ce sujet ?

(Andromeda) Ont-ils eu la personne qu’ils visaient ?

R : Non.

Q : (Artemis) YOUPI !

(L) OK, cette chimio
 Je veux dire, il me semble que la chimio est comme ce qu’a dit le Yi King : c’est l’intervention extĂ©rieure dont nous ne serions pas particuliĂšrement contents mais qui aidera beaucoup. Est-ce bien ce que ça voulait dire ?

R : Oui

Q : (L) Ça a manifestement des effets secondaires dĂ©plaisants, mais nous allons pouvoir les gĂ©rer efficacement ?

R : Avec les thérapies complémentaires actuelles et de futures méthodes, oui.

Q : (L) Donc, des choses comme le protocole Revici, le sauna Ă  infrarouges, la thĂ©rapie par l’ozone
 ?

R : Oui.

Q : (Pierre) Cette masse dans le cƓur d’Arky, est-elle cancĂ©reuse ?

R : Oui.

Q : (L) Il vaudrait mieux, car sinon la thĂ©rapie ne marchera pas contre elle !

(Joe) Il s’agit toutes de lymphomes, c’est ça ?

R : Oui.

Q : (Joe) Je ne devrais peut-ĂȘtre pas demander ça, mais la chimiothĂ©rapie est-elle le seul traitement efficace contre les lymphomes du type qu’Ark a ?

R : Dans les circonstances qui prévalent, oui.

Q : (Joe) Du style, il est un peu tard pour chercher autre chose


(L) Oui, on n’a pas le temps. TrĂšs bien. Passons-nous Ă  d’autres sujets ou as-tu quelque chose Ă  demander, chĂ©ri ?

(Artemis) Eh bien, on a nos feuilles avec des questions.

(L) D’accord, que voulons-nous demander au sujet de la pandĂ©mie ?

(Joe) Pourquoi la SuĂšde n’a pas emboĂźtĂ© le pas comme quasiment tout le monde concernant le confinement, la campagne de peur et les mesure de contrĂŽle ? Pourquoi ont-ils obtenu une dĂ©rogation ? Pourquoi ont-ils PU ne pas suivre les ordres ?

R : Attendez seulement !

Q : (Joe) Vraiment ?!

(L) Oh la la


(Pierre) J’aimerais avoir une idĂ©e de ce que la population pense Ă  propos de ces mensonges. Par exemple, en France, quel pourcentage de la population ne croit PAS aux mensonges et aux discours concernant le Covid ?

R : 62.

Q : (L) 62 % n’y croient pas.

(Joe) Ça ne veut pas dire qu’ils vont faire quelque chose contre ça.

(L) Je dirais que c’est probablement Ă  peu prĂšs pareil dans beaucoup d’endroits. C’est plus de la moitiĂ©, mais il y a toujours une GRANDE proportion de gens qui y croit.

(Artemis) Par le passĂ©, y a-t-il dĂ©jĂ  eu dissĂ©mination d’un virus ayant un effet similaire Ă  celui du Covid-19 ?

(L) Tu veux dire crĂ©Ă© et propagĂ© par les humains ? Le Covid n’est pas vraiment un virus spectaculaire.

(Artemis) Oui, je sais, mais il peut aussi provoquer des modifications de l’ADN.

R : Non.

Q : (L) Y a-t-il des virus qui ont des effets sur l’ADN ?

R : Oui.

Q : (Artemis) Oui, c’est Ă©vident. Bien sĂ»r.

(L) Trump a-t-il rĂ©ellement eu le Covid ?

R : Oui.

Q : (L) Joe Biden souffre-t-il de dĂ©mence sĂ©nile ?

R : Oui.

Q : (L) OK, la question Ă  64 000 $ : Trump va-t-il gagner l’élection ?

(Joe) On l’a dĂ©jĂ  demandĂ© la derniĂšre fois !

(Andromeda) Ils ont répondu oui.

(Joe) Ils ont dit qu’il y avait de trùs fortes chances.

(L) Ses chances s’amĂ©liorent-elles ?

R : Oui.

Q : (Joe) Quelle probabilitĂ© y a-t-il qu’il y ait un gros chaos public ou social si Trump gagne ?

R : TrĂšs probable et conduira Ă  la loi martiale.

Q : (Joe) Imposée par Trump.

(Pierre) Oui.

(Joe) Donc, il va remplir le rĂŽle de dictateur qu’ils lui ont assigné ! Mais est-ce qu’une grande partie du chaos


(L) On peut se douter que ça a Ă©tĂ© prĂ©vu comme ça : il est acculĂ© par tous les Ă©vĂ©nements afin qu’il fasse ce qu’ils veulent qu’il fasse.

R : Oui.

Q : (Joe) Est-ce qu’une grande partie du chaos sera induite artificiellement, en un certain sens ?

R : Oui.

Q : (Joe) Comme des groupes financés pour dévaster les rues


(L) Mais ils Ă©nervent les gens. Ils rendent les gens complĂštement impuissants et mĂ©contents avec les confinements. Ensuite, tous ces gens ont toute cette colĂšre et cette frustration qui s’accumulent en eux. Ce ne sont que des barils de poudre qui attendent d’ĂȘtre allumĂ©s.

(Joe) On a dĂ©jĂ  vu ça avec les manifestations Black Lives Matter, pas seulement aux États-Unis, mais aussi au Royaume-Uni. De grosses manifestations ont Ă©tĂ© autorisĂ©es pendant le confinement ! C’était du genre « pas de confinement pour vous, les gars ». Et ils sont descendus dans la rue en partie Ă  cause du confinement.

(L) C’est le bouc Ă©missaire parfait. ChĂ©ri, tu as des questions.

(Ark) Oui. C’est de la science. Deux questions du mĂȘme genre. J’ai ici un petit livre. Il s’agit de lettres au sujet du parallĂ©lisme absolu, de 1929 Ă  1932, des lettres entre Elie Cartan et Albert Einstein. Le mot-clĂ© est parallĂ©lisme absolu. Ce livre fait 232 pages. Des lettres, des Ă©changes
 Y a-t-il une page prĂ©cise Ă  laquelle je devrais prĂȘter particuliĂšrement attention ?

R : 132.

Q : (Ark) DeuxiĂšme question : cette feuille vient d’un petit livre. Le titre en est GĂ©omĂ©trie du parallĂ©lisme absolu. Ce livre fait 132 pages. Y a-t-il une page prĂ©cise dans ces 132 pages Ă  laquelle je devrais prĂȘter particuliĂšrement attention ?

R : 71.

Q : (Ark) J’en ai terminĂ©.

(Joe) Tu as 2 pages Ă  lire.

(Pierre) Au lieu de 300 !

(Scottie) Je vais lire des romans d’amour comme ça !

(Joe) Peut-on recourir Ă  la mĂȘme astuce pour tous les livres importants ? [Rires]

R : Non.

Q : (L) Ils aident seulement Ark parce qu’il est faible.

(Joe) Oui.

(Pierre) Et ensuite, il va lire tout le livre de toute façon, mais il fera particuliÚrement attention à ces pages, je suppose.

(L) Qu’y a-t-il à la page 132 ?

(Chu) Je vĂ©rifiais simplement pour m’assurer qu’il ne s’agissait pas d’une page blanche. [Rires] C’est plein d’équations !

(Ark) Elie Cartan Ă©crit en français. Einstein rĂ©pond soit en allemand, soit en anglais. Je ne suis pas sĂ»r car ça pourrait ĂȘtre traduit de l’allemand. Je ne suis pas sĂ»r qu’Elie Cartan connaissait l’allemand.

(Joe) Dans son Ă©mission, Tucker Carlson a parlĂ© d’un nouveau documentaire sur les ovnis. Dedans, il y a toute une bande de sĂ©nateurs, anciens ou actuels, des deux partis, qui sont interviewĂ©s au sujet du phĂ©nomĂšne ovni. Ils disent tous carrĂ©ment que oui, il y a quelque chose de rĂ©el, et que des choses sont dissimulĂ©es. Ça emboĂźte le pas Ă  ces vidĂ©os militaires de tic-tac [volants] qui ont Ă©tĂ© diffusĂ©es. Cela va-t-il crescendo jusqu’à une sorte de rĂ©vĂ©lation dans un avenir proche ?

R : Pratiquement. Mais d’autres Ă©vĂ©nements peuvent intervenir.

Q : (L) Donc, ça ne veut pas dire qu’on y est presque, mais


(Joe) D’autres Ă©vĂ©nements balayeront ça de la Une des journaux.

(Andromeda) Ouah. Il va falloir que ce soit quelque chose de plutĂŽt Ă©norme !

(Joe) Donc, la loi martiale aux États-Unis sera de courte durĂ©e, c’est bien ça ?

R : Oui.

Q : (Pierre) Pourquoi penses-tu ça ?

(Joe) Juste le temps de sortir la Garde Nationale afin d’étouffer les Ă©meutes.

(L) Je ne pense pas que Trump soit enclin Ă  devenir un dictateur, mais il fera ce qui doit ĂȘtre fait pour restaurer l’ordre.

(Joe) Il a déjà menacé de le faire lors des manifestations Black Lives Matter. Il a déjà planté le décor.

(L) Mais n’oublie pas que quoi qu’il fasse, il ne sortira pas les États-Unis du pĂ©trin karmique dans lequel ils se trouvent dĂ©jĂ .

(Pierre) C’est trop tard.

R : Oui.

Q : (Pierre) Ce que je trouve ahurissant, c’est que les sondages et les grands mĂ©dias ont donnĂ© les mĂȘmes chiffres, il y a quatre ans, pour l’opposition Clinton/Trump. Maintenant, ils disent que Biden est en tĂȘte et que Trump va perdre. Ils n’ont RIEN appris. Ils continuent Ă  utiliser les mĂȘmes mensonges et la mĂȘme propagande. Ils vont encore avoir l’air ridicule.

(Joe) Depuis que cette histoire de Covid suit son cours, les confinements se sont poursuivis, les commerces sont dĂ©truits, et les gouvernements continuent Ă  poursuivre dans la mĂȘme voie malgrĂ© toutes les preuves qu’il n’y a aucune raison Ă  cela, beaucoup d’entre eux en ont Ă©tĂ© informĂ©s
 Ça me rappelle qu’en 2003, Tony Blair a embarquĂ© dans cette histoire avec l’Irak sans aucune bonne raison. Ils ont alors dit qu’on lui avait promis un siĂšge dans le train pour le paradis. Cela laisse entendre qu’il avait reçu certaines informations confidentielles concernant des Ă©vĂ©nements Ă  venir. Ainsi, beaucoup d’entre eux ont Ă©tĂ© entraĂźnĂ©s


(L) Ils savent tout ce qui se passe et qu’il va y avoir pas mal de morts et de destruction. Ils rembourrent leur siùge


(Joe) Oui, donc ma question est : est-ce qu’un grand nombre de dirigeants gouvernementaux ont reçu des informations concernant des Ă©vĂ©nements Ă  venir
 ?

R : Oui.

Q : (L) Donc ils savent qu’il va plus que probablement y avoir une Ăšre glaciaire, des impacts comĂ©taires, des changements terrestres, la mort, la destruction, la maladie


(Joe) Des pĂ©nuries alimentaires, une immigration massive, le chaos
 Sinon, comment pouvez-vous continuer Ă  faire accepter Ă  ces gens de dĂ©truire leur rĂ©putation, leur pays, et leur Ă©conomie ? Ils doivent avoir besoin d’une raison convaincante pour continuer Ă  faire ça.

(Andromeda) Mais ils n’ont mĂȘme pas peur des rĂ©percussions


(L) Ils SAVENT que quelque chose s’en vient.

R : Oui, tout comme vous et quelques autres. Profitez du spectacle !

Q : (L) Eh bien, on s’efforce vraiment de profiter du spectacle. Les gens savourent leurs romans d’amour et nettoient leur centre Ă©motionnel — du moins certains d’entre eux, pas tout le monde. Mais je pense obstinĂ©ment que ce petit exercice de lecture va aider un tas de gens. Y a-t-il autre chose que nous puissions faire pour notre groupe en ces temps Ă©prouvants ?

R : Envisagez la protection des cristaux pour les déplacements et les espaces supplémentaires.

Q : (L) Vous voulez dire comme les cristaux que nous avons chargĂ©s pour mettre dans nos voitures ?

R : Oui.

Q : (Joe) Qu’est-ce qu’un espace supplĂ©mentaire ?

(L) Tout endroit spĂ©cial dans la maison, comme un bureau ou un lieu oĂč on passe beaucoup de temps. Quelque chose comme ça ?

R : Oui.

Q : (L) On a donc ces cristaux qu’on a dĂ©jĂ  chargĂ©s pour protĂ©ger les dĂ©placements. J’imagine qu’on pourrait offrir aux membres du groupe d’avoir un cristal dans leur vĂ©hicule, attachĂ© Ă  leur vĂ©lo, dans leur bureau
 C’est ce que vous voulez-dire ?

R : Oui. Plus il y en a, mieux c’est.

Q : (L) Devons-nous sĂ©lectionner chacun personnellement ?

R : Non. La fournĂ©e que vous avez prĂ©parĂ©e est idĂ©ale pour l’objectif, telle quelle, sans distinction.

Q : (L) Donc, les gens pourraient les prendre et mĂȘme en faire des bijoux.

(Andromeda) Dans tous les endroits oĂč ils passent beaucoup de temps.

(L) Oui, tous les endroits oĂč ils passent beaucoup de temps : la cuisine, ou


R : Oui. Créez un réseau de lumiÚre psychique maintenant que tous ceux qui ont demandé ont reçu leur protection de base.

Q : (L) C’est quoi la lumiùre psychique ?

R : ConnectĂ© directement Ă  des niveaux supĂ©rieurs oĂč l’espace et le temps sont variables et discriminants.

Q : (L) Donc, les gens qui ont plus de cristaux sont plus connectĂ©s. Ils sont reliĂ©s Ă  un autre niveau oĂč il n’y a pas vraiment de distance spatiale et temporelle entre eux. Donc, tous ceux qui possĂšdent les cristaux chargĂ©s sont plus ou moins connectĂ©s directement Ă  un certain niveau. C’est ça ?

R : Pas loin.

Q : (L) Suffisamment proche. TrĂšs bien, d’autres questions ? Nous avons abordĂ© toute la liste. Parfait, nous vous remercions d’ĂȘtre avec nous. Y a-t-il quoi que ce soit dont vous devez nous avertir ou quelque chose que nous n’avons pas demandé ?

R : Restez calmes et soyez patients, tout simplement. Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE

(L) Calmes et patients. Ouais


(Andromeda) Oui, ça paraüt tellement facile !

(Joe) Une chose Ă  laquelle j’ai pensĂ©, c’est qu’on ne SAIT pas Ă  quel point ça peut devenir moche, mais un tas de membres du groupe, comme nous, ont de la famille dispersĂ©e.

(L) Ils pourraient ĂȘtre reliĂ©s Ă  leur famille par des cristaux.

(Joe) J’y pense car c’est une chose qui pourrait


(L) Il n’est mĂȘme pas nĂ©cessaire de dire quoi que ce soit Ă  la famille. Juste qu’il s’agit d’un cristal de protection et de le poser au-dessus de la tĂ©lĂ©, ou ailleurs.

(Joe) Des membres du groupe pourraient avoir des ennuis ou se mettre en danger s’ils se dĂ©plaçaient quelque part pour essayer de prĂȘter main forte Ă  de la famille ou des amis qui sont dans le pĂ©trin.

(L) Oui, je pense que ça va ĂȘtre un moment difficile. Il n’y a pas moyen d’y Ă©chapper, donc
 On a Ă©tĂ© prĂ©venus des ANNÉES Ă  l’avance. On a eu tout ce temps pour s’y prĂ©parer. Nous y sommes maintenant. On doit contempler, affronter et traverser ça aussi paisiblement et calmement que possible. Les C’s ont dit que les choses changeraient. Ils avaient donc raison sur ce qui allait arriver
 EspĂ©rons qu’ils ont aussi raison sur la partie « changement » !
Un Grand merci Ă  tous

Keep safe and stay calm
 
Top Bottom