Séance du 11 janvier 1995

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 11 January 1995

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 11 janvier 1995 :

Participants : « Frank », Laura, Barry et Susy Konicov, éditeurs d’un magazine New Age populaire (par téléphone).

Q : (L) Y a-t-il quelqu’un avec nous ?

R : Oui.

Q : (L) Frank parle avec Susy Konicov. On va la mettre sur haut-parleur.

R : Channel perturbé.

Q : (S) Appartenez-vous au même groupe que les Pléiadiens ?

R : Idem. Quand aux Pléiades, Pléiadiens ; quand à Cassiopée, Cassiopéens. Êtres de lumière.

Q : (S) Quel type de source êtes-vous ?

R : 6e densité.

Q : (S) Pourquoi choisissez-vous Laura et Frank pour transmettre ces informations ?

R : Parce que les champs d’équilibre sont adéquats.

Q : (B) Maitreya… Quelle est la destinée de cette personne dans cette vie particulière ?

R : Joue un rôle déterminant dans le processus de désinformation.

Q : (B) Benjamin Creme en a-t-il conscience ?

R : Non.

Q : (B) Est-ce que les ET mettent des pensées dans la tête de Benjamin Creme ?

R : Oui.

Q : (B) Dans quel but ?

R : Semer la confusion, la diversion et la tromperie, de façon à masquer les canaux de réalité. Cela va de soi.

Q : (B) De sorte que nous considérions comme réel quelque chose qui ne l’est pas ?

R : Pas loin.

Q : (B) Cela doit vouloir dire que les aliens veulent que nous nous focalisions sur une personne tellement extraordinaire que nous serons incapables de déceler la vérité.

R : Rappelez-vous les mises en garde contre les faux prophètes dans le « désert ».

Q : (B) Est-ce que ça veut dire que Benjamin Creme est un individu SDS ?

R : Oui, indirectement.

Q : (B) Est-il l’Antéchrist ?

R : Non. L’« antéchrist » n’est pas un individu, mais un consortium.

Q : (B) Qu’est-ce que le Consortium ?

R : Ce terme renvoie à un important groupe d’individus.

Q : (L) Qui, plus précisément ? (F) Des êtres humains ?

R : Oui, et d’autres.

Q : (B) Est-ce que ce sont des êtres qui ont vécu plus longtemps que la plupart des gens en une vie ?

R : Modes de pensée confus.

Q : (B) S’agit-il d’individus qui se sont réincarnés vie après vie et qui ont conservé la même mémoire afin de poursuivre un seul et même plan ?

R : Seulement quelques élus.

Q : (B) Allons-nous passer à une méthode de channeling moins primitive que celle du « une lettre à la fois » ? Allons-nous passer aux méthodes d’écriture ou de dactylographie automatiques, ou bien au channeling direct — conscient ou en transe ?

R : Se peut maintenant, moins de risques de corruption par cette méthode.

Q : (B) Quel est le but de ce contact ?

R : Vous aider à apprendre, donc à acquérir des connaissances, donc à vous protéger, et donc, à progresser.

Q : (B) Qu’est-ce que les Cassiopéens gagnent à ce contact ?

R : Vous aider nous permet de progresser vers l’accomplissement de notre destinée, à savoir l’union avec vous et tous les autres, et d’achever ainsi le Grand cycle.

Q : (B) Est-ce l’unique probabilité qui vous soit offerte, ou bien est-ce la meilleure ?

R : Les deux.

Q : (B) Êtes-vous très loin de nous, en années-lumière ?

R : La distance est une idée de 3e densité.

Q : (B) Les années-lumière, c’est de 3e densité ?

R : Oui.

Q : (B) Qu’entendez-vous par « voyager sur l’onde » ?

R : Voyager sur des pensées.

Q : (F) Les nôtres, ou les vôtres ?

R : Concept erroné.

Q : (L) Quel est le bon concept ?

R : Tout n’est que leçon.

Q : (L) Les pensées de qui ?

R : Les pensées unifient toute réalité en existence et sont toutes partagées.

Q : (S) Vous voyagez sur une onde d’énergie créée par toutes les formes-pensées ?

R : Les formes-pensées, rien d’autre n’existe !

Q : (B) Les SDS reconnaissent-ils que ce sont les SDA qui vont gagner cette course, ce conflit ?

R : Non, absolument pas ! En fait, les SDS ne peuvent concevoir de « perdre », mais ressentent instinctivement l’étau se resserrer autour d’eux – ce qui explique la tourmente qui s’annonce.

Q : (B) Que leur arrive-t-il quand ils perdent ? Sont-ils démagnétisés, ou bien doivent-ils régresser et recommencer tout le processus d’évolution dans l’autre polarité ?

R : Cette dernière.

Q : (B) Nous arrivons donc à un carrefour ?

R : Proche. « Proche » dans le sens où le concept est « proche » de la réalité. Pas proche en termes de temps ou de distance.

Q : (B) Lorsque cela arrivera, ressentiront-ils la souffrance qu’ils ont causée ? (L) Bonne question !

R : Non, ceci se produit uniquement au 5e niveau.

Q : (B) Quel est le protocole à suivre lorsqu’on rencontre un Lézard ?

R : À toi de voir !

Q : (F s’adressant à Barry au téléphone) Je ne crois pas que je vais répéter ça, Barry. (L) A-t-il prononcé le mot de cinq lettres ? (F) Non, il a mentionné une certaine partie de l’anatomie. (B) Les Lézards sont-ils des métamorphes ?

R : Tous au 4e niveau de densité ont cette aptitude.

Q : (B) Ont-ils la capacité de masquer leur véritable apparence ?

R : Oui.

Q : (B) Est-ce qu’ils sont parmi nous en ce moment ?

R : Pas souvent, ils utilisent des « agents » pour accomplir la plupart de leurs tâches au 3e niveau.

Q : (B) Ces agents, ce sont les Men in Black, ou bien les Gris ?

R : Les deux, et beaucoup d’autres. Les Men in Black sont souvent des Lézards dissimulés sous une apparence humaine, et peuvent demeurer au niveau de la 3e densité pour des périodes limitées appelées cycles à ondes courtes. Les Men in Black prétendent être du gouvernement afin d’avoir une excuse pour entrer en contact direct avec des humains sélectionnés.

Q : (B) Ces Men in Black ont-ils déjà tué des humains ?

R : Non.

Q : (F) Ils se contentent de menacer ?

R : Oui.

Q : (B) Les Lézards ont-ils déjà tué des humains ?

R : Oh que oui !!!

Q : (B) Il y a un livre qui dit que si l’on rencontre le Bouddha en chemin, on devrait le tuer — devrait-on agir de la même façon avec un Lézard ?

R : Étrange.

Q : (B) Se déroule-t-il une confrontation physique ailleurs qu’en 3e densité qui a pour conséquence des corps déchiquetés, la mort, la destruction, et ainsi de suite ?

R : Pas exactement, souviens-toi, tu appliques des idées de 3e niveau à la réalité de 4e niveau, ce qui n’est pas adéquat.

Q : (B) Ça veut dire que déchiqueter des corps n’est pas adéquat ?

R : Oui.

Q : (B) Mais ils ont des corps physiques au 4e niveau, non ?

R : Transitoires.

Q : (B) Tout comme les nôtres.

R : Non, les vôtres ne le sont pas.

Q : (B) S’ils peuvent changer de forme, est-ce que ça veut dire que s’ils étaient démembrés, ils pourraient recomposer leur corps dans la forme qu’ils avaient avant ?

R : Pas loin.

Q : (B) Les Lézards sont-ils à l’origine d’une ou l’autre des apparitions de la Vierge Marie dans le monde ?

R : Oui. Toutes.

Q : (B) Dans quel but ?

R : Distractions et désinformation de sorte que la connaissance soit éparse et par conséquent plus de monde vulnérable aux attaques.

Q : (L) Si tu y réfléchis, propager la croyance dans les « religions d’autrefois », qui impliquent de croire à l’enfer ou au purgatoire, tend à mettre une personne en position très vulnérable, car cela ouvre ensuite la voie à des sentiments de culpabilité, de péché, qui la rendent alors réceptive au contrôle de la pensée et à la terreur.

R : Oui.

Q : (S) Theo, par le biais de l’« Ashtar Command » canalisé par Yvonne Cole, a prédit que des aliens atterriraient en décembre 1994 — était-ce une affabulation ou un mauvais calcul ?

R : Affabulation.

Q : (S) C’est une personne tellement gentille…

R : Le channel est abusé.

Q : (S) Qui Yvonne Cole canalise-t-elle réellement ?

R : Agents des Lézards, encore de la désinformation. Qui ne reçoit pas de désinformation alors, demandez-vous ? Eh bien, vous le saurez quand vous aurez ouvert votre esprit et aurez reçu beaucoup d’informations ; maintenant, un message pour vous, les Konicov : nous connaissons votre travail et vous êtes tout près d’une grande « avancée », attention toutefois aux forces SDS qui tentent de vous défaire, et nous vous suggérerions de ralentir un peu votre combat contre les forces SDS afin d’éviter que vous ne vous retrouviez sous un feu nourri de leur part !!

Q : (S) Est-ce que vous parlez du travail de détaxation de Barry ?

R : Précisément.

Q : (L) Est-ce qu’ils les marquent ?

R : Ont déjà été étroitement surveillés.

Q : (L) Barry n’est pas du genre à reculer, alors que peuvent-ils faire pour se protéger ?

R : La connaissance est la protection. Deux appels récemment.

Q : (L) Vous avez reçu deux appels ? À propos de quoi, et de qui ?

R : Concernait les « affaires » mais c’était une ruse.

Q : (L) Très bien, je pense que c’est tout pour leurs questions. Nous vous remercions. [Fin de la conversation téléphonique.] Êtes-vous toujours là ?

R : Oui.

Q : (L) Dites-nous ce que Barry et Susy pensent de ce que vous venez juste de leur dire.

R : Fascinés.

Q : (L) Eh bien, ils peuvent dire que c’est une méthode primitive, mais tous ceux qui font du channeling direct ne produisent que de pures conneries. [Changement de sujet.] Comme vous le savez, nous avons creusé un très gros trou dans notre cave et n’avons toujours rien trouvé. Êtes-vous sûrs qu’il y a quelque chose là-dessous ?

R : Cherche bien.

Q : (L) Est-ce que ça pourrait être dans la terre qu’on a déjà enlevée ?

R : Non.

Q : (L) Vers où aller à partir de ce trou ? À quelle profondeur ? Je sais que vous nous avez dit de continuer, mais si l’on ne trouve rien assez rapidement… Je veux dire, jusqu’à quel point peut-on creuser ? Toute la cave va disparaître dans ce trou.

R : La patience paye.

Q : (L) Bon, pouvez-vous simplement me dire à quelle profondeur…

R : Passe soigneusement au crible.

Q : (L) Tamiser le sable qui a déjà été enlevé ou celui qu’on va sortir ?

R : Tout.

Q : (L) Devons-nous creuser plus profond ?

R : Peut-être.

Q : (L) Devons-nous élargir le trou ?

R : Patience !!!

Q : (L) Frank, sais-tu la grosseur de ce trou dans la cave ? (F) Non, mais j’aimerais bien voir ça. [Rires] (L) Toi et moi, on pourrait prendre cette table et s’installer confortablement dans ce trou. (F) Combien de temps avez-vous mis pour creuser ça ? (L) Ils ont travaillé dessus aujourd’hui. (F) Il pourrait y avoir des tonnes de trucs dans la terre. (L) Maintenant les gars, je suis vraiment dans une position difficile. Soit je vais devoir me contenter de la maigre offre de P__, soit faire autre chose, mais je ne sais pas quoi. Du moins, c’est la seule option que je vois. { faisant référence à une transaction immobilière.}

R : Désolé, mais tu dois décider quoi faire, ça fait partie du processus d’apprentissage.

Q : (L) Barry et Susy joueront-ils ultérieurement un rôle important dans notre travail ?

R : Probablement, mais tu verras bien.

Q : (L) Que pense P__ de la transaction en ce moment ?

R : Argent.

Q : (L) Il veut l’hypothèque ?

R : Pourquoi ne pas négocier et expliquer sincèrement ta position ?

Q : (L) C’est ce que je vais faire.

R : Il comprendra mieux les retards, personne ne peut te blâmer de vouloir une meilleure « offre ».

Q : (L) J’aimerais demander autre chose. Récemment, on a retrouvé les effets personnels de JO — pouvez-vous nous indiquer le type de véhicule qui a transporté ces objets dans cette région… {Une affaire de meurtre locale non élucidée.}

R : Temps pour toi d’oublier cette histoire.

Q : (L) Jeannie {Une voyante de ma connaissance qui tapait généralement dans le mille !} me disait qu’elle croyait vraiment que JO essayait de faire en sorte que les gens résolvent ce mystère…

R : Tante Clara a encore frappé.

Q : (L) Devrais-je envoyer Frank chez Sharky ? {Mon dentiste.}

R : À toi de voir. Temps de partir.

Q : (L) Merci et bonne nuit.

Fin de la séance
 
Top Bottom