Séance du 12 juin 2008

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 12 June 2008

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de séance : 12 juin 2008

Laura, Ark, Andromeda, Perceval, Psyche, Mr. Scott, PoB, Atriedes

R : Bonsoir

Q : (L) Et qui avons-nous ce soir ?

R: Noloneia

Q : (L) Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée. Vous êtes tous en état de choc. Des événements récents ont sapé vos forces. Une séance courte s’impose.

Q : (L) Bon, eh bien, ce dont nous voulons parler, ce sont des événements récents. Plus exactement, qu’est-ce qui était à l’œuvre chez {nom effacé} ou s’exprimait à travers lui au cours du dernier — en fait, depuis qu’il est là ?

R : Ce qui l’a toujours dirigé : la chimie mécanique pure.

Q : (L) Qu’est-ce qui était à l’œuvre chez {nom effacé} ?

R : La même chose. Toutefois, ce n’est pas normal pour elle.

Q : (L) Si ce n’est pas normal pour elle, et que l’on prend quelqu’un comme {nom effacé} pour qui ça l’EST apparemment, qu’est-ce qui peut déclencher ou stimuler cette [énergie inhabituelle chez {nom effacé}] ?

R : Quelque chose comme une résonance corporelle.

Q : (L) Donc, ce n’est pas ce que je pensais, à savoir le fait de prolonger ou de s’accrocher à une nature émotionnelle profonde ??

R : Oh bien sûr, le centre émotionnel est activé par la chimie, mais normalement c’est censé fonctionner dans l’autre sens.

Q : (L) Vous voulez dire que les émotions sont censées activer la chimie, c’est exact ? Plutôt que la chimie qui provoque les émotions ?

R : Oui

Q : (L) Mon appréciation de la nature chimérique de {nom effacé} était-elle exacte ?

R : Oui, seulement il n’a pas de centre émotionnel.

Q : (L) Donc j’avais tort de dire qu’il [son centre émotionnel] était juste sidéré.

R : Oui. Étranges créatures, n’est-ce pas ?

Q : (L) Est-ce que cela signifie que nous ne devrions pas laisser {nom effacé} travailler sur nos projets ?

R : Pas nécessairement, mais il doit être surveillé de près.

Q : (L) Alors qu’est-ce qui nous rend sensibles à ce genre de résonance si bien que cette chimie peut nous submerger complètement ou déclencher des émotions démesurées ? Comment nous protéger de cela ?

R : C’est effectivement difficile, parce que de telles créatures sont de remarquables imitatrices, n’est-ce pas ?

Q : (L) Combien de personnes naissent sans centre émotionnel ? Naissent-elles ainsi ?

R : Oui

Q : (L) Combien y a-t-il de gens comme ça sur la planète ?

R : Beaucoup. Des caractères autoritaires très souvent.

Q : (Ark) Quel avantage y a-t-il à ne pas avoir d’émotions, des avantages non manifestes ?

R : Devenir facilement des instruments de complot.

Q : (L) Eh bien, ce n’est pas réjouissant. (Perceval) Y avait-il un sens quelconque à ce que {nom effacé} soit utilisé en quelque sorte comme instrument contre nous ?

R : Oh, bien sûr. L’intention était cependant de corrompre {nom effacé}.

Q : (Perceval) Ce rêve que j’ai fait où j’étais agressé et dans lequel {nom effacé} apparaissait, était-ce...?

R : Une perturbation dans la force bien sûr. Ark en frissonnait d’angoisse.

Q : (Ark) Quels frissons ? (L) Tu te souviens de ce rêve dont parlait Perceval, c’était vraiment un mauvais rêve dans lequel il était agressé ou poursuivi ou quelque chose comme ça, et il a fait ce rêve la nuit même où tu t’es réveillé en tremblant et où il t’est arrivé plein de choses bizarres ? Et nous n’arrivions pas à comprendre ce qui t’arrivait. Et puis nous avons posé la question aux C’s et ils ont dit quelque chose à propos du « chef de guerre qui est connecté à ses combattants, une perturbation [dans la force] », etc. Ceci suggère presque une attaque directe sur Perceval…

R : Pas loin. Vous ne devez jamais perdre de vue que c’est une guerre véritable aux niveaux les plus profonds, une guerre pour les âmes et l’avenir. Vous tous ici êtes essentiels pour le succès de cette entreprise. Toutes sortes de stratagèmes seront utilisés pour détruire votre cohésion. Cela a commencé à votre naissance et inclut la torture durant la petite enfance dans les mains de ceux qui étaient le plus susceptibles de contrôler vos vies. Ceci était destiné à créer des traits dysfonctionnels qui nuiraient au bon déroulement de vos missions respectives. C’est un enjeu de taille. Mais vous le saviez à l’avance et avez été rendu plus fort pour la mission.

Q : (L) D’autres questions ? (Ark) Oui, j’aimerais savoir si la visite de Les Visible [Blogger communiquant sous le nom de « Les Visible » - NdT] était un hasard, ou s’il était ici pour accomplir quelque chose ?

R : De manière subliminale, peut-être, mais c’est une anomalie sur votre radar.

Q : (Atriedes) J’ai une petite question. Quand il a mis les mains sur moi pour s’occuper de mon cou, après une ou deux minutes, j’ai fermé les yeux et j’ai vu ce qui ressemblait à un visage alien - manifestement, on aurait dit la silhouette d’un visage alien Hollywoodien. Il a alors immédiatement enlevé les mains de mon corps et a dû partir, puis il m’a dit quelque chose comme…

R : Ça t’a vu regarder !

Q : (Atriedes) Oh. Ça m’a foutu la trouille. (L) Effrayant ! (Atriedes) Très effrayant, véritablement !

R : Les [Visible] est chargé.

Q : (L) D’autres questions ? Qu’allons-nous faire au sujet de {nom effacé} ? (discussion) (Perceval) L’absence de centre émotionnel équivaut-il à être psychopathe ?

R : Pas tout à fait, mais pas loin.

Q : (Andromeda) Est-ce qu’il ressent quelques émotions ?

R : Pas ce que tu appelles de réelles émotions. Mais vous n’en avez pas non plus expérimenté toute la gamme. Ce que vous ressentez est principalement chimique, bien qu’il y ait une véritable composante émotionnelle. Vous êtes encore la « princesse dans la tour » gardée captive par les dragons programmés pour te retenir captive.

Q : (L) Que représentent les dragons ?

R : La peur et les altérations de votre centre émotionnel programmé durant l’enfance. Vous avez croqué la pomme et vous êtes tombée en transe.

Q : (Andromeda) Mais pas définitivement, n’est-ce pas ?

R : Le véritable amour triomphe de tout. Mais les produits chimiques ne nourrissent généralement que le dragon ; du moins aussi longtemps que le dragon est le maître.

Q : (Ark) Cette absence de centre émotionnel, est-ce en quelque sorte génétique ?

R : Oui.

Q : (Ark) Comment cela se passe-t-il… à chaque seconde génération, ou de père en fils ou autre ?

R : De mère en fils. Si le père est « le fils » et épouse une personne comme lui, cela peut aussi se manifester chez une fille.

Q : (Perceval) Est-ce semblable à la psychopathie ? (L) Pas loin du tout, ouais. Peut-on développer un centre émotionnel si on n’en a pas ?

R : Non.

Q : (G) Est-ce comme un pervers narcissique ?

R : Pas loin. Ne sous-estimez pas les capacités à imiter et aussi à provoquer la résonance corporelle. Une créature sans centre émotionnel est une « chose » plutôt intéressante, hein ?

Q : (Mr. Scott) Ils n’arrêtent pas de dire « créature ». C’est vraiment effrayant. (Perceval) Quelqu’un qui n’a pas de centre émotionnel est-il particulièrement susceptible d’être possédé ou « habité » ?

R : Non. Quel « fantôme » qui se respecte voudrait manger dans un restaurant qui sert du vent comme nourriture ? Comme la soupe de pierre avant l’arrivée des voisins.

Q : (L) Autrement dit, la possession est une capacité [processus] à se nourrir des émotions. Il doit y avoir des émotions. (Andromeda) Qu’est-ce qui les motive, alors ?

R : La « nature » pure. C’est pourquoi il y a une si forte résonance corporelle. Curieusement, ils sont plus étroitement reliés aux « choses divines » de la création que vous ne l’êtes. Le centre sexuel est créatif, et directement relié à cette matière dense, endormie, qui « adore être aimée ».

Q : (Andromeda) Qu’est-ce exactement que la résonance corporelle ? ? (L) Est-ce quelque chose comme la résonance limbique ?

R : Pas loin mais pas tout à fait. C’est semblable à une vibration forcée. Quand une créature possédant ces propriétés est à proximité d’une proie blessée ou affaiblie, elle peut imposer sa propre fréquence au corps affaibli. Imagine un violon duquel il n’émane aucune musique. Imagine alors une corde rudimentaire fermement tendue. Quand elle est pincée fortement, peu importe la façon dont le violon est accordé, il réagira, et produira des distorsions de son véritable son. Appelle ça un « délit d’opportunité » avec d’autres forces qui pincent sa corde. Une samba d’une note, sans nul doute.

Q : (L) OK. Bien. Finissons-en. Dernières questions ? OK… Quelque chose que nous devrions savoir avant de terminer pour ce soir ?

R : Vous avez besoin de repos. Bonsoir.

FIN DE SÉANCE
 
Last edited:
Top Bottom