đź“š SĂ©ance du 13 novembre 1999

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 13 November 1999

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

SĂ©ance du 13 novembre 1999

[NdT : Pas de liste des participants, Laura donne la raison ici].

(L) Nous avons beaucoup de questions à traiter ce soir, et je les ai en quelque sorte organisées de manière à ce que celles qui seront traitées rapidement figurent en haut de la pile ; mais nous savons comment CELA se passe ! Cela pourrait être une GROSSE erreur ! Nous pourrions passer toute la nuit sur une seule d’entre elles ! D’accord…

Q : Bonsoir.

R : Bonsoir.

Q : Et qui est avec nous ce soir ?

R : Fogorrh.

Q : Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : La première question que nous avons ici vient d’un correspondant qui demande : « Les Cassiopéens ont-ils déjà mentionné la signification des nombres ? » Elle était particulièrement intéressée par le nombre 666, et je lui ai répondu qu’il en était déjà question sur le site web. J’ai également mentionné qu’il y a de bons documents sur le sujet que je n’ai pas encore publiés parce que je n’en suis pas encore arrivée là. Mais elle a posé quelques questions que nous n’avions pas abordées auparavant, alors j’ai voulu les faire figurer ici. Elle pose des questions sur ce « carré magique du soleil ». Cela a-t-il une signification symbolique profonde ?

R : Les mathématiques sont organisées de telle sorte que l’on peut construire ce que l’on souhaite.

Q : Dites-vous que le professeur Eco avait raison quand il a écrit : « Avec les nombres, on peut faire tout ce qu’on veut… Je crois que l’univers est une grande symphonie de correspondances numériques… » et que les œuvres de l’homme « reproduisent dans leurs structures, inconsciemment, les harmonies du cosmos… S’il y a un secret, il est beaucoup plus profond… » et que ceux qui écrivent sur de telles choses restent simplement à la surface, « découvrant avec leurs méthodes incroyablement tortueuses une vérité directe… Le véritable initié sait que ce sont des métaphores, des masques, des mensonges conventionnels ou, tout au plus, des substituts pathétiques, pour une force ancestrale oubliée. »

R : Oui.

Q : D’accord. Alors c’est une bonne chose que ce soit du grec pour nous deux ! Ensuite, elle a entendu quelque chose dans ce sens et a demandé : « Est-ce que les crop circles utilisent la géométrie et la gématrie pour nous envoyer des messages ?

R : Des messages ? Oui. La géométrie et la « gématrie » ? Si on le désire.

Q : D’accord. Je pense que nous pouvons utiliser nos cerveaux pour comprendre le reste. Question suivante ; un lecteur écrit : « En Scientologie, l’homme est considéré comme une entité composite constituée d’un être, censé être “responsable”, et d’un nombre énorme d’entités séparées dans divers états de conscience/inconscience, ce qui n’est pas complètement différent de la description donnée dans “À la Recherche du Miraculeux” d’Ouspensky. L’une des différences essentielles entre ce que disent les Cassiopéens et ce qui est donné comme fait en Scientologie est que, dans la Scientologie, on enseigne que l’on n’est pas finalement Un, qu’un individu reste un individu jusqu’aux limites supérieures de l’évolution, et évolue comme un “dieu”. »

R : La Grande Pulsation fait de l’individualité un état d’être temporaire.

Q : En disant que la Grande Pulsation n’est qu’un état temporaire d’individuation, cela signifie que tous sont Un et retournent à l’état d’Unicité.

R : Oui. Si c’est le cas, c’est toujours vrai. Tous sont finalement « Dieu ».

Q : Mais ils n’évoluent pas comme un dieu en restant individuels dans les hautes sphères de l’évolution ?

R : Quel en serait le but ?

Q : Je suppose qu’ils s’accrochent à rester individuels et à devenir des « dieux » pour des questions de pouvoir et de contrôle… une sorte de SDS ultime.

R : Peut-être que cela fonctionnerait si le temps et la réalité linéaire étaient corrects, mais…

Q : Prochaine question, et je pense que celle-ci sera rapide : pouvez-vous faire des commentaires sur la probabilité que cette situation de l’an 2000 échappe à tout contrôle et provoque le « Nouvel ordre mondial » ou l’instauration de la loi martiale, ou que les gens aient besoin de stocker de la nourriture, des armes, des munitions et de retirer tout leur argent de la banque ? Il y a une hystérie totale à ce sujet…

R : Demandez-leur ce qui s’est passé le 7 novembre.

Q : Oh, vous voulez parler de la grande prédiction de Hoagland selon laquelle quelque chose allait frapper la terre… censée lui avoir été révélée par un « informateur confidentiel » qui a en quelque sorte prouvé sa « fiabilité », en ayant des « informations privilégiées » et ainsi de suite. En d’autres termes, une nouvelle vague de désinformation ?

R : Oui !

Q : D’accord. Un autre lecteur demande ce qui est vraiment arrivé au Vol 990 ?

R : Les pilotes ont perdu le contrôle de l’appareil lorsque des rafales de vent ont fait basculer l’avion. Le pilote automatique a été désengagé après le début de la plongée. La force centrifuge a empêché une correction assez rapide de l’attitude pour éviter des dommages structurels aux ailes et aux haubans. Lorsque l’avion s’est redressé, les contraintes ont cisaillé l’aile droite. Aucun contact radio ne fut établi en raison de la situation désespérée qui exigeait toute l’attention de l’équipage du vol.

Q : Vouliez-vous dire « altitude » ?

R : Nous voulions dire « attitude ».

Q : Il n’y avait donc vraiment rien de mystérieux dans l’écrasement du vol 990.

R : Les mystères sont subjectifs.

Q : Y avait-il des personnages mystérieux à bord de cet avion, tels que les personnes impliquées dans le « projet HOR » en Égypte ?

R : Probablement pas. Mais même si c’est le cas, certains de vos correspondants pensent-ils que tout est une conspiration ?

Q : Oui. Certains d’entre eux le pensent ! Question suivante ; un correspondant écrit : Je me demande si vous pourriez interroger les Cassiopéens sur l’ORIGINE des CARTES DU TAROT. Représentent-elles le savoir ésotérique que le dieu Thot – un Grand Prêtre atlante – voulait sauver au moment du naufrage de l’Atlantide ?

R : Non.

Q : Que représentent les cartes du Tarot ?

R : Une méthode pour permettre aux personnes sensibles de se mettre à l’écoute. Ou pour les personnes moins douées psychiquement pour « jouer » avec.

Q : Ont-elles été gravées par le dieu Thot sur des tablettes de cristal transparent selon les principes de la géométrie sacrée ?

R : Si oui, pourquoi Thot n’a-t-il pas obtenu un « copyright » ?

Q : Donc, elles n’ont pas été gravées sur des tablettes de cristal transparent ?

R : Non.

Q : Les grands prêtres atlantes les ont-elles apportées en Égypte ?

R : Non.

Q : Est-ce qu’elles venaient des druides ?

R : Non.

Q : Qui les a inventées ?

R : D’origine grecque, affinées à l’époque romaine en France.

Q : Eh bien, je suppose que c’est réglé ! Maintenant, il y a une paire de lettres assez désespérée d’un correspondant qui écrit :

« Il y a environ 5 ans, je suis allé consulter un très bon médium. La voix féminine qui est venue a dit que je venais d’Andromède et qu’elle était mon Traceur. Elle m’a expliqué ma lignée et mon évolution là-bas. Elle a également dit que j’étais allé sur de nombreuses planètes ascendantes. J’ai supposé que ce que j’avais fait était d’aider dans ce processus ; elle n’a pas dit ça. Je me suis maintenant inscrit à cette école spirituelle d’ascension. Ils disent que je suis un courtier en information. Cela signifie que j’ai des accords inconscients pour fournir des informations sur l’ascension à Andromède. Cela ne semble pas mauvais, cela ressemble à un service. Ce n’est pas le cas. Cela m’empêche d’ascensionner. Cela crée aussi un karma pour moi, parce que j’ai contribué à prendre les informations d’autres personnes sans qu’elles le sachent. J’ai besoin d’informations sur ce phénomène. J’espère que vous m’aiderez. Personne ne sait comment rompre efficacement le contrat. L’école dit que les Andromédiens ont organisé leur ascension. Est-ce vrai ? Je souhaite résilier mon contrat et récupérer mes informations, comment puis-je faire cela ? Le courtage d’informations empêche les personnes concernées de s’élever, même si elles ne le savent pas consciemment. Les Andromédiens ne peuvent-ils pas lire les informations sans appauvrir notre réseau d’ascension ? Nous demandons que quelque chose soit changé pour que nous ne soyons pas appauvris. Nous demandons aux Cassiopéens de nous aider. Ceci est un appel à l’aide pour le retour des informations et l’annulation des contrats qui affectent nos informations. Toute aide sera appréciée. Je n’ai pas la moindre idée de l’identité des Andromédiens. »

Cette dame a écrit dans une lettre antérieure que cette « École de l’Ascension » était dirigée par des gens qui se font appeler « Lord et Lady Agape et Lord et Lady Athena ». Outre le fait que cela ressemble beaucoup à ces absurdités de Circé, j’ai pensé que vous pourriez aborder ce sujet directement, outre le fait que le seul contrat qui, à mon avis, doit être annulé est celui qui prévoit le versement d’une somme d’argent pour fréquenter cette « école ».

R : Il n’est pas nécessaire de se lancer dans de telles absurdités pour pouvoir s’élever. Deux autres commentaires : dans ce cas, un « bon médium » est défini comme celui qui dit au client ce qu’il souhaite entendre. Deuxième commentaire : Quoi ?! Pas d’"étincelles divine" ?

{Il s’agit d’une référence humoristique à une autre « médium » dont nous avons connaissance, qui attribuait des « niveaux d’étincelles divine » à ses clients dans une cosmologie complètement absurde destinée à séparer le client de son argent et à lui faire sentir qu’il est important.}

Q : Voici un type qui demande : « Connaissez-vous la « Révélation de la Méthode » ?

R : Quelle méthode ?

Q : Bonne question. (A) J’aimerais savoir comment nous devons réagir face aux fondamentalistes qui nous écrivent et nous menacent ?

R : La meilleure approche est de ne pas répondre.

Q : Question suivante, ou série de questions ; ce correspondant a écrit sur notre page de discussion :

« Si les Cassiopéens ont raison en ce sens que les Humains sont venus de la 7D via Lucifer/la chute, pourquoi ont-ils choisi cela ? Si nous venions de la 7D, nous aurions été conscients de la connaissance des Cassiopéens et plus encore, et comme le temps n’a pas de sens au-dessus de la 3D, nous aurions alors su ce qui nous arriverait, y compris la prise de contrôle par le groupe SDS. Cela peut s’expliquer par le Grand Cycle, car nous aurions su que nous aurions besoin de le faire, mais alors où est le libre arbitre ? Il semblerait que nous soyons pris dans une boucle sans fin, ce qui est finalement futile. D’autre part, s’il y a un libre arbitre, alors, comme le temps n’existe pas, nous ne devrions même pas être ici, car tout se serait passé en un instant, alors que tout progressait vers la 7D en un seul instant de pensée ! Comme cela ne semble pas s’être produit, alors tout doit en fait changer continuellement. La 7D est l’union avec l’Un, comme l’ont affirmé les Cassiopéens. Cela équivaudrait à l’expression ultime de notre existence, telle que nous étions, sommes et serons. Pourquoi partir ? Comme cela nécessite une orientation vers le SDA, alors notre décision de partir ne pourrait être que bénéfique pour tous, par opposition à être “chassé” pour le désir de physicalité. Pour moi, cela peut exprimer une tentative d’aller au-delà de la 7D ! Pourquoi partir à moins qu’il n’y ait quelque chose de plus à apprendre dans cette existence ! Mais qu’est-ce que cela peut bien être ! Les Cassiopéens, qui prétendent être ce que nous étions / sommes / serons, pourraient peut-être nous éclairer à ce sujet. Une autre possibilité est que nous essayons de changer les Lizzies en les laissant nous changer ! Autant ils nous ont donné leur esprit, autant ils prennent des échantillons de nous pour les incorporer aux Gris et peut-être à eux‑mêmes. Difficile d’être plus machiavélique que ça ! Dernière réflexion. Si nous, en 7D, avons fait une erreur en descendant en 3D, alors les Cassiopéens, en 6D, ne pourraient-ils pas être tout aussi enclins à l’erreur ? Si je me suis lancé dans ces réflexions, c’est que je veux comprendre un peu le GRAND tableau. Comprendre les motifs permet de mieux comprendre notre monde/réalité. J’aimerais essayer de comprendre les raisons qui nous poussent à être ici. Comme on l’a dit, le savoir est tout et nous sommes en fin de compte responsables de notre propre destin, quelles que soient les influences auxquelles nous sommes soumises. J’admets que j’aimerais attribuer des motifs plus élevés à notre présence ici par ego, mais ne serait-ce pas aussi plus logique ? »

Je suppose que vous voulez que je décompose cela en plusieurs questions ?

R : Oui, c’est ce que nous voulons.

Q : D’accord. Si les humains sont venus de la 7D via la « Chute », pourquoi ont-ils choisi cela ?

R : Pas un choix dans le sens où l’entend le SDS de 3D.

Q : Si nous venions de la 7D, nous serions conscients de la connaissance des Cassiopéens et plus encore, et comme le temps n’a pas de sens au-dessus de la 3D, alors nous aurions su ce qui nous arriverait, y compris la prise de contrôle par le groupe SDS.

R : Qui a dit que les humains descendaient de la 7D ?

Q : Eh bien, vous avez dit que les êtres humains sont une « unité d’âme fragmentée » qui, avant d’arriver dans les corps ici sur terre, étaient « en union avec l’Un ». Et l’union avec l’Un est la 7D, comme vous l’avez si souvent dit.

R : Nous avons également dit que la fin est le début et vice versa.

Q : Il semblerait que nous soyons pris dans une boucle sans fin, ce qui est finalement futile.

R : Il semblerait que ce soit le cas si l’on transpose la pensée linéaire de 3D d’un point de vue matérialisé sur ce qui est infiniment plus complexe.

Q : D’autre part, s’il y a un libre arbitre alors, comme le temps n’existe pas, nous ne devrions même pas être ici, car tout se serait passé en un instant alors que tout progressait vers la 7D en un seul instant de pensée !

R : Voir la réponse précédente.

Q : La raison pour laquelle je me suis engagé dans ces lignes de pensée est que je veux comprendre un peu le GRAND tableau. Comprendre les motifs permet de mieux comprendre notre monde/réalité. J’aimerais essayer de comprendre nos motivations pour être ici. Donc, il veut avoir une vue d’ensemble : pourquoi sommes-nous ici ? Pourquoi TOUT existe-t-il ?

R : Cela ne peut être compris de votre point de vue. Mais ce n’est pas nécessaire. Patience, s’il vous plaît. Les leçons sont apprises de manière séquentielle. Et, bien sûr, nous pouvons faire des erreurs. Après tout, nous apprenons toujours aussi, Ken !

Q : Maintenant, voici ce qu’il en est :

« Vous savez probablement que j’ai correspondu avec votre mari concernant une façon d’appliquer ses théories sur la possibilité de voyager dans le temps. Il a retiré toute aide au motif qu’il y a peut-être une chance sur 10 000 que cela viole le libre arbitre. Je ne peux pas parler pour Karen et elle ne peut plus me parler. Je sais seulement ce qu’elle a dit pendant qu’elle était ici. Les trois derniers mois ont été très mauvais, et si elle refusait de rester ici le jour de sa mort, je comprendrais. Mais c’est plus loin dans le passé que je veux changer. Je veux lui donner 5 à 10 ans avec un de mes reins au lieu de mourir en moins de deux ans avec une machine. Je ne peux plus lui parler, mais peut-être que vous le pouvez. Son nom dans cette vie était Karen Claudia S******. Demandez-lui si elle peut annuler la transfusion et recevoir le rein de Gary, voudrait-elle réessayer ? Si vous pouvez la joindre, veuillez lui transmettre ce message :

“Les Cassiopéens ont dit que le temps est sélectif et variable. Je ne veux pas gagner à la loterie, ni guérir le cancer, ni devenir riche et célèbre. Une personne que j’aime rêvait de créer une vie où elle pourrait diriger une petite boutique d’art et être heureuse et prospère. C’était un petit rêve mais elle pensait qu’elle ne pourrait jamais le réaliser parce qu’elle avait un problème psychiatrique qu’elle ne comprenait pas. Le problème n’a jamais été complètement résolu, mais suffisamment pour qu’elle puisse essayer de réaliser son rêve. Les deux dernières années de sa vie ont été les seules qu’elle a dit être heureuses. Rien dans ma vie ne m’a apporté autant de bonheur que de l’aider à réaliser son rêve. Je ne veux pas tout cela, juste un peu plus de temps pour l’amour.”

Demandez aux Cassiopéens si le développement d’une technologie permettant aux humains de vivre un temps aussi sélectif et variable est une violation du libre arbitre de chacun. Les canalisations que vous avez reçues disent qu’il s’agit d’une fonction naturelle qui est bloquée par nos illusions. Je ne vois pas en quoi le libre arbitre est lié à cela. »

« Demandez à Karen ce qu’elle veut. »

R : Pour ce qui est de cette personne : ne comprend-elle pas ? C’est l’âme qui compte, pas le corps !!!

Q : Oui, mais il a perdu toute perspective dans son chagrin. Il veut transmettre ce message Ă  Karen :

« Karen, je sais maintenant que je n’aurais pas dû me concentrer autant sur le stockage et les générateurs chez nous, dans notre région. C’était ma forme de déni. Je pouvais créer un endroit où nous pourrions survivre même si le monde s’effondrait autour de nous tant que nous avions du fluide pour ta machine. Ce que je ne pouvais pas affronter, c’était que la machine ne fonctionnait plus. Chaque semaine, tes fluctuations de sucre dans le sang s’accentuaient et tu perdais un peu plus de fonctions. Au lieu de créer notre retraite parce que c’était quelque chose que je pouvais faire, j’aurais dû passer chaque moment avec toi. J’aurais dû faire ce que je ne peux plus faire, te tenir dans mes bras et te dire combien je t’aime. J’ai tout le temps dont j’ai besoin maintenant pour préparer l’avenir, mais tous mes espoirs et mes rêves pour cet avenir sont morts avec toi. Je suis tellement désolé, ma chérie. S’il te plaît, pardonne-moi. »

R : Karen est en 5D. Son énergie d’âme comprend ce qui est pertinent. Si le pardon est justifié, il est accordé. Cette personne est évidemment à l’aise avec la réalité SDS.

Q : Est-ce que le développement d’une technologie permettant aux humains de vivre le temps comme sélectif et variable viole le libre arbitre de chacun ?

R : Cela dépend de la façon dont elle est utilisée.

Q : Est-ce que ce serait violer le libre arbitre de Karen que d’y retourner pour essayer d’empêcher sa mort ?

R : Ce serait Ă©galement impossible.

Q : Pourquoi serait-ce impossible ? Impossible sur le plan technologique ? Ou bien, était-ce parce qu’elle avait choisi de mourir quoi qu’il arrive pour des raisons karmiques dont nous ne sommes pas conscients ?

R : Plus complexe que cela, mais plus proche de cette dernière.

Q : Eh bien, j’aimerais dire à cette personne une seule chose qui l’aiderait à se sentir en paix et à comprendre un peu mieux… mais, il est si profondément dans son chagrin, je ne pense pas qu’il PUISSE comprendre autre chose que cela…

R : Tu l’as !

Q : D’autres commentaires ?

R : Non.

Q : Il veut que je demande à Karen ce qu’elle veut.

R : Ce n’est pas une « connexion amoureuse » de 5D.

Q : Passons, maintenant le prochain correspondant Ă©crit :

« J’ai décidé d’écouter une des suggestions des C’s sur la mélatonine. Et puis pourquoi pas, après tout, je pourrais bien rencontrer le Père Noël ! Curieusement, cela fût assez difficile de la trouver dans nos magasins. Il s’avère que seule une version à base de plantes/naturelle est autorisée à la vente, mais je ne pense pas qu’il en soit autrement. Eh bien, je dois dire que c'est tout ce que j'ai toujours pensé que ce serait. Je suis passé par les étapes décrites dans vos transcriptions et j’en suis maintenant à un stade assez étrange où tout semble être une émission de télévision. La nuit dernière, j’ai fait un rêve très inhabituel dans lequel je voyais un astéroïde percuter la Terre. Je dois dire que je n’adhère pas nécessairement à cette théorie. J’ai lu BEAUCOUP de choses à ce sujet pour que mon subconscient puisse me jouer des tours. L’impact s’est produit à proximité du pôle nord avec une trajectoire d’approche en provenance du sud. Mais il y avait cette curieuse ligne rouge qui s’étendait vers le haut et au-dessus du pôle après que l’impact ait eu lieu. Je ne sais pas ce que cela signifiait. Avant, j’ai rêvé aussi qu’il n’y avait plus qu’un seul pape, les Japonais étant impliqués dans les Gris et j’ai fait quelques rêves à connotation religieuse. Mais ce qui m’a vraiment époustouflé, c’est le rêve que j’ai fait il y a quelques nuits. Je rêve que je me suis levé de mon lit, que j’ai traversé la cheminée (que je n’ai pas) pour aller dans un vaisseau spatial ! Je me voyais en fait me soulever du lit. Puis je me trouvais sur une sorte de surface surélevée avec un ÊTRE court aux bras longs et un DOCTEUR HUMAIN à côté de moi. Le petit bonhomme semblait plutôt contrarié et essayait de me calmer même si j’étais en paix, en agitant ses bras pour qu’il arrête de faire quelque chose. Puis le docteur a essayé de faire quelque chose au bas de mon dos mais je me suis réveillé. Maintenant, écoutez cela - je me suis réveillé retourné, les pieds sur l’oreiller, sur le dos, ce que je fais rarement. Quand je me suis levé, j’ai remarqué que les draps n’étaient pas du tout défaits – quand je me réveille, les draps sont toujours jetés de la moitié du lit. Je ne sais pas ce qui s’est passé, je sais que cela semble suspect mais je suis très sceptique. Dans mon cas, c’est probablement plus un vœu pieux qu’autre chose. Indépendamment de ce qui s’est passé, cette hormone particulière a donné lieu à beaucoup de matériel de recherche. »

Je voudrais vous interroger sur ce rêve que notre ami a fait sous l’influence de la mélatonine. Elle a récemment fait l’objet d’une certaine controverse, car un groupe affirme que la mélatonine est stimulée dans le cerveau par des aliens afin de provoquer la paralysie qui envahit la victime et leur permettent ainsi de poursuivre leur activité d’enlèvement infâme. Est-ce bien le cas ? La mélatonine fait-elle partie du facteur de paralysie de l’enlèvement par des aliens ?

R : Non.

Q : Quelles substances chimiques sont stimulées dans le corps pour provoquer cette paralysie ?

R : Ce n’est pas la méthode utilisée.

Q : Quelle EST la méthode utilisée ?

R : La déviation électronique des ondes.

Q : Ils détournent les ondes électroniques de notre cerveau ou de notre physiologie ?

R : Plus proche.

Q : D’accord, et le rêve de notre ami ; était-ce un souvenir, un rêve ou un enlèvement ?

R : Enlèvement d’un corps éthérique.

Q : Quel était le but de l’enlèvement de son corps éthérique ?

R : Étudier.

Q : Qui a enlevé son corps éthérique ?

R : Orion SDS. La mélatonine ne sert qu’à rendre plus conscient des processus dans ce contexte.

Q : Donc, beaucoup de personnes sont enlevées, physiquement, éthériquement ou d’une autre manière, et n’en sont tout simplement pas conscientes du tout ?

R : Plus souvent de façon éthérique.

Q : La plupart des enlèvements sont éthériques, mais les gens n’en sont pas conscients. La mélatonine est ce qui leur permet d’être conscients de ce qui se passe en retirant les blocages que les aliens ont mis en place ?

R : Précisément.

Q : Et, en devenant conscient, ont-ils une chance d’arrêter le processus d’enlèvement par leur prise de conscience ?

R : Ou, plus important encore, de limiter les dégâts. La connaissance protège.

Q : C’est bizarre. Maintenant, notre ami écrit aussi :

« J’aimerais mentionner une autre pensée que j’ai eue l’autre jour. En fait, elle m’est venue en regardant une bande-annonce de “Cliffhanger”. Dans cette bande-annonce, Stallone sautait de la piscine d’eau gelée avec des tas de glace qui s’envolaient dans les airs. À ce moment-là, j’ai pensé aux différents états de l’énergie. La glace est de l’eau gelée. D’après ce que je me souviens de mes cours de physique, geler, c’est comme retirer l’énergie cinétique des particules en vibration. Le zéro absolu est le moment où les particules cessent de vibrer. Maintenant, la vapeur va dans l’autre sens – l’énergie cinétique supplémentaire est ajoutée et les particules s’échappent de leurs limites gravitationnelles en se transformant en vapeur. Et si l’ascension revenait à ajouter un peu d’énergie supplémentaire ? Les limites gravitationnelles ou autres deviennent insignifiantes puisque chaque individu vibre à un niveau supérieur. Et si vous continuez à augmenter les niveaux d’énergie et que la vibration est si rapide que vous ne pouvez pas être localisé – vous êtes en fait PARTOUT à un moment donné dans le “temps” – les différences entre les particules individuelles disparaissent et vous devenez UN/UNIFIÉ. Maintenant, ET SI CETTE ÉNERGIE ÉTAIT LA CONNAISSANCE ?? Plus vous ajoutez de connaissances, plus votre âme devient énergique ».

Est-ce que cela va dans la bonne direction ? La connaissance est-elle de l’énergie ou l’énergie est-elle de la connaissance ? Quand vous ajoutez de la connaissance, avez-vous plus d’énergie ?

R : L’énergie est une composante de la connaissance, oui.

Q : Bon, maintenant je lisais dans ce livre qui disait que de nombreux secrets étaient cachés dans le mystère du culte du chat égyptien. J’ai fait des recherches et j’ai trouvé que ce premier chat sacré, la déesse Bastet, est apparue assise sous un « arbre de Persée ». Qu’est-ce que cet arbre de Persée ?

R : L’arbre fait référence à l’au-delà, tel que l’envisageaient les Égyptiens. On pensait que les félins étaient des médiums, d’où le lien avec l’au-delà, qui était vénéré dans le bassin du Nil.

Q : Qui étaient les lévites ?

R : Une secte de moines pacifistes. Liés à Moïse.

Q : Eh bien, cela n’a pas beaucoup de sens. Ils faisaient beaucoup de bellicisme et ils étaient derrière toutes les règles et les règlements que les Juifs suivaient et qui étaient à l’origine des ordres de massacrer des races entières. Cela ne semble pas avoir de sens du tout !

R : Oh si, ça en a. Les pacifistes peuvent être des dirigeants, pas des esclaves.

Q : Qu’en est-il de ce magazine en Inde qui veut mettre les Cassiopéens en couverture ? Devrions-nous sortir nos draps et peindre des points sur nos fronts ?

R : Non, c’est peu probable. Pas de draps, pas de points !

Q : Maintenant, comme vous le savez, Richard Hoagland et d’autres ont eu cette grande idée de quelque chose qui allait avoir un impact sur la planète. Ce ne fût pas le cas. Néanmoins, ces gens et leurs semblables ont maintenant un nouveau cirque en cours, y compris des rumeurs sur le HOR en Égypte, etc. Y a-t-il des situations à venir dont nous devrions être conscients ? Y a-t-il quelque chose en particulier auquel nous devons prêter attention ? Il y a tellement de choses qui se passent avec ces tremblements de terre et ainsi de suite… c’est assez occupé là-haut !

R : Il suffit de regarder et d’apprendre. Nous n’aimons pas l’idée de nous joindre à la soupe des pronostiqueurs ! Et sur cette note, bonne nuit.

Fin de la séance
 
Top Bottom