Séance du 14 décembre 1996

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 14 December 1996

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 14 décembre 1996

Participants : «Frank», Laura, Terry, Jan

Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour.

Q : (L) Et qui est avec nous ce soir ?

R : Usarro.

Q : (L) Et d’où venez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : [Conseil à Terry et Jan au sujet d’un prochain voyage de Noël dont nous avions discuté avant la séance.] (L) Bon, j’ai retranscrit une cassette par jour, j’ai été une très bonne petite fille. Je voulais juste vous le faire remarquer, les gars. (T) Envoyez le Père Noël ! (L) Oui ! Envoyez le Père Noël ! (J) Mais le Père Noël est déjà passé ! (L) Oh, je sais, mais on veut des millions de dollars, là !

R : Oui.

Q : (L) Nous voulons le «Père Noël de la loterie» ! (T) Oui, le Père Noël normal n’apporte pas ce genre de choses !

R : Devez avoir la patience de la loterie !

Q : [Ronchonnements face à la mauvaise plaisanterie.]

R : Mais la patience paye, n’est-ce pas ?

Q : (L) Oh que oui. (T) Il ne te reste plus qu’à trouver les numéros pour être patiente ! (L) Avez-vous des numéros pour patienter ? (J) Oh, tu sais qu’ils ne te le diront pas… ! (T)… six numéros entre un et 49. Choisissez, il y a 13 millions de combinaisons !

Q : (L) Dans le cadre de certains sujets que je suis en train d’explorer, je voudrais savoir si vous pouvez nous donner davantage d’informations sur ce fameux effet stroboscopique induisant un état hypnotique. Que nous empêche-t-il de voir ? Est-ce l’une des choses qui nous empêche d’étendre notre conscience à la densité suivante ?

R : Pas de rapport. Voyez-vous, les âmes affectées par toutes ces techniques d’«occultation» vibrent à un niveau inférieur, de toute façon. Le but est de bloquer ceux qui sont «blocables».

Q : (T) Nous ne sommes pas blocables ? (L) Y a-t-il quelque chose à faire pour éviter ce blocage ? (T) Nous ne sommes pas bloqués…

R : Vous n’êtes pas blocables.

Q : (T) Nous ne sommes pas bloqués. Le blocage ne peut pas nous atteindre.

R : Si vous étiez bloqués, seriez-vous en train de faire ce que vous faites ?

Q : (T) Ce type de blocage ne fonctionne pas sur nous. Il y a peut-être d’autres techniques de blocage, mais celle-ci ne fonctionne pas. Soit on voit des trucs, soit on ne les voit pas, selon qu’on est destiné à les voir ou non. On ne voit plus d’ovnis parce qu’on n’a plus besoin d’en voir.

R : Pas forcément vrai.

Q : (L) D’accord, qu’est-ce qui n’est pas forcément vrai ? Pourquoi ne les voit-on plus ?

R : Ça ne veut pas dire que vous n’en verrez plus. Si une Buick ne passe pas à côté de vous, vous ne la voyez pas non plus ! Et si vous êtes chez vous en train de faire la lessive quand M. Jones décide de sortir sa vieille «Electra» pour faire un tour, vous ne le voyez pas, pas plus que sa précieuse voiture, non ?

Q : (L) Peu m’importe, j’en ai vu assez comme ça !

R : Oh si, ça t’importe !!!

Q : (L) Bon, d’accord, ça m’importe, mais j’en ai vu assez. J’y crois, j’y crois !

R : Ce n’est pas à toi de décider si tu veux ou non les voir. S’ils veulent que tu les voies, tu les verras !

Q : (T) Donc, s’ils veulent qu’on les voit, on les verra !

R : Oui, et ils le voudront, et vous les verrez !

Q : (T) Ils le voudront et nous les verrons… oui, mais il y a bien une technique de blocage qui sert à abaisser la fréquence vibratoire des gens et ainsi les empêcher de voir, non ?

R : La technique de blocage sert à beaucoup de choses.

Q : (T) Le but est que les gens ne comprennent pas ce qui se passe autour d’eux.

R : Oui.

Q : (L) Quoi d’autre ?

R : C’est cela, en résumé. Voir, savoir et penser ou… voir, savoir et penser ce qui est voulu.

Q : (L) Oui, et on sait que ça existe. Bien, si vous le permettez, passons maintenant aux nombres 33 et 11. Par rapport à ce que vous nous avez dit le 11/11/95, avez-vous autre chose à ajouter sur les mathématiques ou l’usage de ces nombres ?

R : Les nombres premiers sont la demeure des mystiques.

Q : (L) Qu’entendez-vous par «les nombres premiers sont la demeure des mystiques» ?

R : Cela va de soi si tu utilises les outils qui t’ont été donnés.

Q : (L) Comment un nombre peut-il être une demeure ?

R : Figure de style. [La goutte tournoie vigoureusement plusieurs fois.] Intéressant, le nom de cette nouvelle société de téléphonie «cellulaire» : «Primeco»… n’est-ce pas ?

Q : (L) Quel rapport entre une société de téléphonie cellulaire nommée «Primeco» et des nombres premiers qui seraient la demeure des mystiques ?

R : Pas à nous de répondre. [Groupes d’associations d’idées : cryptage, cellule de moine, prisons, nombres premiers divisibles par un ou par eux-mêmes.]

Q : (L) Le cryptage est-il la clé ?

R : Oh, il y a tant de clés ici. Un exemple : les «Yeux de serpent», c’est moins bien que 7 et 11, n’est-ce pas ?

Q : (T) Ce sont tous des nombres premiers ; sept et onze. (L) Quel genre de documents ou d’écrits… ou qu’est-ce qui s’appliquerait...

R : Non, Laura, tu tentes d’axer ou de limiter le concept, ma chère. Réfléchis : comment la femme fut-elle créée, dans la légende judéo-chrétienne ?

Q : (L) La femme a été créée à partir de la côte d’Adam. Ève a été créée à partir de la côte d’Adam.

R : La «côte première», ça vous dit quelque chose ?

Q : [Grommellements.] (T) J’ai horreur de me retrouver à la maternelle et ne pas savoir de quoi on parle. OK, la côte première. Nous avons une côte première, donc…

R : Que se passe-t-il lors d’une «Primaire» ?

Q : (L) Une élection. On réduit le nombre des candidats. Que se passe-t-il lors d’une primaire ?

R : Qui est «sélectionné» pour se présenter ?

(L) OK, continuez…

R : «Directive Première» ?

Q : (L) D’accord.

R : «Prime time» ?

Q : (L) Le premier, le meilleur… et…

R : Pas le sujet.

Q : (L) Je sais que ce n’est pas le sujet ! Ce que nous sommes en train de dire ici, c’est que nous pouvons utiliser ces nombres premiers pour déduire quelque chose de quelque chose d’autre, c’est ça ?

R : Nous vous avons parlé des mystiques.

Q : (T) Ils utilisent les nombres premiers pour… (L) Oh, je vois. Bon, les mystiques… les mystiques, les secrets mystiques… résident dans les nombres premiers si on les utilise comme un code.

R : Nommez les principaux organismes mystiques ; ils sont une clé du système d’indices.

Q : (L)… Une clé du système d’indices ?

R : Oui.

Q : [Nous avons cité : le catholicisme, le christianisme, le judaïsme, le cabalisme, le soufisme, le Coran, les cultes à mystères. Laura a réalisé qu’elle venait juste de ranger le livre Understanding Mysticism, il se trouvait à côté d’un livre sur la Kabbale dans la bibliothèque de la chambre. Les jésuites, les francs-maçons, les templiers, les rosicruciens.] (L) Très bien. Sommes-nous sur la bonne piste avec cette petite compilation, ou bien sommes-nous complètement à côté ?

R : Oui, maintenant jetez un œil à ces photos de crop circles… et voyez si vous y décelez des combinaisons de nombres premiers.

Q : (L) Vous voulez dire en termes de dimension, ou de composition ?

R : De composition et de dimensions… tout ce que vous pourrez trouver.

Q : [Discussion sur les géométries sacrées, le fait que toutes les sectes citées utilisent les nombres premiers. Jean 3:16-19, Corinthiens 13. Genèse 2:22 : «… forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme» – 2 est le seul nombre premier qui soit pair. 3:5 : «vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux» (Manger du fruit de l’arbre de la connaissance)] (T)… Trouver un moyen de le décoder pour parvenir à une réponse, trouver quelque chose, trouver un message, en tirer quelque chose… (L) Notre raisonnement est-il de ceux que nous sommes censés suivre, ou sommes-nous en train de nous égarer ?

R : Ce sont toutes des pistes que vous devez suivre. Maintenant, regardez les photos sur le mur ! [Référence à des photocopies grand format de plusieurs crop circles que nous avions épinglées au mur.]

Q : (L) OK, nous les regardons : montrez-nous quelque chose…

R : Comptez les grandes sphères sur la photo trois.

Q : (L) Il y en a sept.

R : Oui.

Q : (L) Et que représente cette photo ?

R : Pas encore.

Q : (T) Bon, il y a sept grands cercles : un grand cercle central, puis six autres plus petits à l’extérieur. Chacun des six cercles plus petits est relié au grand cercle par un trait, ou une ligne, ou une sorte de conduit.

R : Additionnez les grandes et les petites sphères.

Q : (L) OK, il y en a sept. Quand on ajoute la grande aux petites, il y en a sept ; quand on ajoute les toutes petites, il y en a treize ; ensuite, en ajoutant même les minuscules — les petits renflements aux extrémités — ça en fait six de plus, donc on arriverait à dix-neuf.

R : Oui…

Q : (T) Donc, c’est un autre nombre premier. Dix-neuf est un nombre premier. (L) OK, ce sont des nombres premiers. Et… (T) Est-ce que ce sont… partant de là, une simple hypothèse : est-ce que les six cercles — le premier ensemble entourant le grand cercle — représentent les six densités rattachées à la septième densité ?

R : Pas de commentaire.

Q : (T) OK ; alors, à l’extérieur, il y a des sphères plus petites, chacune reliée à la suivante, en ligne. Nous cherchons des nombres premiers, ici. Que voyons-nous ? Nous avons une sphère centrale, six grandes à l’extérieur, ensuite six plus petites ; ensuite, six minuscules… Bon, je dis juste ce qui me vient à l’esprit, rien de structuré… est-ce que ça pourrait être une représentation de… d’une sphère qui devient de plus en plus petite… et qui va par là. Ou qui arrive, par ici. Ou par ici et par là. Comme des miroirs à l’infini…

R : Si vous tri-dimensionnalisez.

Q : (L) Ce serait des crop circles comme des balles, comme des sphères. (T) Ohh, c’est un axe, un axe x-y-z ! Un axe tridimensionnel. En trois dimensions, ça ressemblerait à ça. [Lève la main, index vers le haut, pouce pointé vers lui-même, un troisième doigt à l’horizontale]. Plus grand, plus petit, plus petit… Un axe tridimensionnel. Suis-je sur la bonne voie, ou encore dans les choux ?

R : Oui.

Q : (T) Je suis sur la bonne voie ?

R : Oui.

Q : (T) Ahhhh, je le vois maintenant comme un objet tridimensionnel, et non comme un cercle plat.

R : Faites la même chose avec les autres.

Q : (L) OK, nous essayons de les tri-dimensionnaliser. Maintenant, dites-nous où nous sommes censés aller avec ça… (J) Eh bien, le premier est une spirale qui sort… ou une molécule d’ADN… (T) Il y a forcément autre chose à en dire…

R : Il n’est pas nécessaire de tout découvrir ce soir, c’est juste pour alimenter la réflexion.

Q : (L) Y a-t-il autre chose pour…

R : Ark devrait déjà être capable de tri-dimensionnaliser avec un programme informatique.

Q : (L) Oui, bon, revenons au sujet. Les crop circles, si je vous comprends bien, sont apparentés au code ou aux nombres premiers mystiques, les demeures mystiques. Et d’une certaine manière, rassembler toutes ces choses, les différentes pièces de ce puzzle venant de tant de directions différentes, nous permettra de percevoir, d’apprendre, ou de concevoir quelque chose qui nous permettra de faire quelque chose. Est-ce exact ?

R : Pas loin.

Q : (L) Y a-t-il un autre aspect que nous pourrions examiner ce soir ? Parce qu’en l’état, j’ai besoin d’y réfléchir. Il faut digérer tout ce qu’on a reçu. (J) Il y a matière à réflexion !

R : Eh bien, vous disposez de suffisamment d’éléments pour vous amuser pour l’instant, alors au revoir.

Fin de la séance.
 
Top Bottom