Séance du 14 juin 2014

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 14 June 2014

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 14 Juin 2014

Laura et Andromeda à la planchette

Pierre, Perceval, Possibility of Being, Chu, Kniall, Data, Mr. Scott

Liaison par Skype: Mimimari, 1984, Shijing, Tempo

Q : (L) Nous allons organiser la séance de ce soir un peu différemment parce que la semaine dernière a été particulièrement exténuante. Nous allons commencer avec les sujets que nous abordons normalement, comme si vous – membres présents via skype – n’étiez pas là, puis nous poursuivrons et verrons comment tout cela avance. Une fois que nous aurons passé en revue quelques-uns des sujets qui occupent mon esprit, ce sera à vous, et peut-être serez-vous suffisamment détendus pour ne pas poser de questions stupides. (rires)

(Pierre) Pas de pression

(L) Bien, alors … D’accord, nous sommes le 14 juin 2014.

(Possibility of Being) L’anniversaire de Che Guevara

(L) L’anniversaire de Che Guevara ! Oh !! Longue vie Che ! Oh, désolée il est mort. Quoi qu’il en soit nous sommes le 14 juin 2014. Alors c’est 14-6-14. C’est un 5-6-5, qui fait 7.

(Andromeda) Très bon chiffre

(L) [Revue des personnes présentes].

Nous ne savons pas si… Je ne sais pas, je suis peut-être trop fatiguée. Je veux juste que vous sachiez que ces gars-là ont détruit ma chambre, abattu le mur, et je dors dans la chambre d’amis avec toutes mes affaires entassées autour de moi. C’est comme dormir dans une grotte. Cela fait cinq jours que je n’ai pas fermé l’œil.

(Pierre) Oh …

(L) Je ne suis pas de bonne humeur ! [Rires]

(Pierre) Nous devrions demander l’avis des C’s …

(L) Quand est-ce que ma chambre sera terminée ? (rires)

(Perceval) Attends de voir

(L) Pas de temps à perdre ! D’accord. Bonjour ? Y a-t-il quelqu’un ici ? Doux Jésus, dans quel monde vivons-nous …

R : Pas Doux Jésus, simplement Korilla de Cassiopée. Toutefois, nous comprenons ton sentiment ! Les choses sont plutôt chaotiques à certains endroits, oui ? Attendez un peu. Il y a plus à venir !

Q : (L) Bien. Cela va avec ma première question. Nous avons vu l’Ukraine tourner à la catastrophe. Maintenant, tout d’un coup, à l’improviste, l’Irak est de nouveau envahie et des bruits courent que tout cela est le fait de forces armées par les Etats Unis et/ou l’OTAN. Est-ce réellement le cas ? L’Occident est-il bien derrière cette ré-invasion de l’Irak ?

R : En effet. Toutefois, comme cela s'est déjà produit, les "Alliés" sont d’étranges compagnons et l’alliance ne durera pas. Cette situation témoigne d’un grand danger parce qu’elle reflète la situation cosmique. Beaucoup de ceux qui sont « au pouvoir » ne réalisent pas à quel point ils sont en réalité sous contrôle, ni pourquoi.

Q : (L) D’accord, laissez-moi poser une question évidente : Pourquoi sont-ils sous contrôle et amenés à agir de manière si belliqueuse ?

R : La justice cosmique arrive.

Q : (L) D’accord. Hum…

R : Ils la ressentent comme le Cerbère [Pause pour corriger un problème de micro à l’autre extrémité pendant qu’ils parlaient, car nous n’entendions rien]

(L) D’accord, où en sommes-nous ?

(Chu) Le chien des enfers…

R : A l’approche des changements, ils en ressentent la pression sans comprendre de quoi il retourne. Ils ressentent simplement une colère insatiable et la peur de se retrouver sans rien. D’où leur façon de s’accaparer et de détruire.

Q : (Pierre) Il y a donc une sorte d’effet boomerang. Ces leaders sentent que les changements terrestres s’accélèrent, cela les rend encore plus destructeurs, ce qui augmente encore la réaction cosmique.

(Perceval) Je suppose qu’ils vont transmettre cette peur à la population, puis prendre des mesures répressives. Alors la population va réagir, ce qui ne fera qu’augmenter leur peur, et un peu plus la répression.

(L) Tout ce que je peux dire c’est que c’est exact, c’est vraiment, vraiment moche et désespérant et dangereux. Et tout ceci arrive alors que cette effrayante planète devient dingue à propos du temps, à propos des tremblements de terre et à propos des volcans.

(Perceval) Et à propos des requins ! C’est fou !

(L) Laisse le requin en dehors de ça ! Nous avons résolu la question du requin.

(Perceval) C’est vrai ?

(L) Lit l’article. L’énigme du requin a été résolue.

(Perceval) Je ne crois pas cet article.

(L) Alors c'est ça. Où étaient mes articles ? D’accord … bon, je vais tout de même poser la question. Je ne peux pas résister. Cet article dit qu’un requin de 3 mètres porteur d’une balise, hum… enfin en tout cas, la balise de ce requin de 3 mètres, découverte sur la plage, semblait à l’évidence avoir séjourné dans un estomac. Ils disent que … "… les températures enregistrées durant ces 3 dernières semaines correspondaient à la température centrale d’un requin blanc, mais étaient trop basses pour une autre variété comme un orque ". A un moment, la balise a plongé à une profondeur de 570 mètres. Ils disent que ce n’est pas inhabituel chez le requin blanc – c’est un comportement normal. Cette plongée est survenue environ 1 semaine avant que la balise n’enregistre les plus hautes températures durant 3 semaines, non pas juste avant comme auraient dit certains. Les 2 événements ne sont pas liés – voilà ce qu’ils ont dit.

(Perceval) Qui a avalé la balise ?

R : L’histoire est assez exacte avec pourtant un léger problème : Pourquoi le requin a a-t-il plongé aussi profondément ? Autre question : Que se passe-t-il là-dessous ? Fait-il plus chaud à certains endroits, oui ?

Q : (L) Bien, donc voilà ce qui est arrivé au requin. D’accord, je vais mordre. Sans jeu de mots.

(Perceval) Le requin a dû plonger parce que les volcans sous-marins étaient en train de chauffer les niveaux d’eau supérieurs; il lui a fallu descendre plus bas pour trouver une température convenable.

(L) Cela est-il correct? Y avait-il quelque chose …

R : Très proche !

Q : (L) D’accord. Donc, autrement dit, l’eau en surface était trop chaude. Soudainement, le requin s’est trouvé dans une zone chaude, et il a dû se sauver hors du panache de quelque chose et plonger profondément pour trouver la fraicheur. Est-ce exact ?

R : Proche

Q : (L) Bien, bon, c’est une réponse satisfaisante.

(Perceval) Je sais ce qui est arrivé. Un volcan sous-marin a tué le requin porteur de la balise. Puis un autre l’a avalé, « Dieu, il fait vraiment chaud ici. Je me sauve ! » Et il a plongé profondément. Ou il était cuit. Le requin était cuit !

R : Non

Q : (rires) (L) Laisse tomber, Perceval ! Assez parlé du requin comme ça. J’aimerais savoir au sujet de … Il y a eu cet incident. On nous dit, " Les autorités slovaques ont annoncé que des manœuvres militaires sur l’informatique sont à l’origine de la mystérieuse disparition des écrans de contrôle du trafic aérien, de douzaines d’avions dans le centre de l’Europe. " Cela veut dire que la Slovaquie, ce petit état qui vient juste d’entrer dans l’Europe, si je me souviens bien, a été en quelque sorte mandatée pour neutraliser les dispositifs de communication du contrôle aérien…

(Perceval) Non, ils ont dit que c’était l’OTAN

(L) Non, non, laisse-moi finir. La Slovaquie le savait et était impliquée, mais apparemment aucune autre nation européenne n’était au courant ? Parce que cela est survenu en Autriche, Allemagne, Tchécoslovaquie, et Slovaquie entre les 5 et 10 juin. Pendant 5 jours ! On pourrait penser qu’après 1 jour ou 2 de ce genre d’événement, quelqu’un de haut placé aurait été informé et qu’ils auraient compris ce qu’il se passait. Mais manifestement, cela s’est poursuivi encore 5 jours. J’ai trouvé ça extrêmement suspect. La Slovaquie a imputé ces pannes à des manœuvres militaires programmées, et on nous dit qu’apparemment aucun autre pays n’était au courant – parce qu’on pourrait penser que l’Allemagne aurait fait un communiqué … donc tout cela est très suspect. Juste après que la panne des radars a été détectée, ce devrait être le 5 juin, les responsables du trouble furent informés et les manœuvres interrompues. Mais ils ont juste dit qu’il y aurait encore 5 jours de perturbation.

(Perceval) Après une période de 5 jours dans plusieurs pays, et à des moments différents, des avions ont disparu pendant quelques secondes des écrans de contrôle radar.

(L) Bon, je le sais.

(Perceval) Ce sont sûrement des manœuvres de l’OTAN. Et ils n’ont pas envie d’en parler.

(L) Et il est dit que la première disparition coïncide avec les manœuvres sur la guerre informatique menée par l’OTAN en Hongrie. La déclaration date du 7 juin. D’après un article du Telegraph, pendant les manœuvres, l’OTAN aurait utilisé des équipements susceptibles d’interférer avec les radars ennemis. Les contrôleurs aériens allemands ont indiqué qu’ils allaient tenter d’identifier la cause des interruptions … Tout ça me parait bien confus, et je me demande en fait ce qui est en train de se passer. Que l’OTAN dirige des manœuvres militaires, dans le but d’interrompre les fréquences de communication radio ? Est-ce que c’est effectivement ce qu’ils sont en train de faire ?

R : Non, pas du tout (loin de là)!

Q : (Pierre) Etait-ce un une anomalie de densité ?

(L) Etait-ce des anomalies hyperdimensionnelles ou pépin d’extravasation de 4e densité ?

R : Oui. Exactement comme le vol 370 [ NdT 1 ]

Q : (Pierre) Alors, était-ce comme pour le vol 370, un message pas très subtil au PTB ? [NdT 2]

R : Pas un message mais un "signe". Voyez à quelle vitesse le problème irakien a éclaté.

Q : (Pierre) Alors le MH370 était un signe en lien avec la troisième guerre mondiale, comme ces problèmes de radars étaient un signe de cette invasion irakienne ?

(L) Je ne pense pas qu’il faille relier 370 avec ceci, parce qu’ils n’ont pas dit que 370 était un signe. Ils ont dit que ces problèmes étaient un signe.

(Perceval) L’épisode du vol 370 a été interprété comme une étrangeté

(L) Oui…

(Perceval) Et peut-être est-ce lié à la pression qu’ils ont eu : ils ressentent cette peur, la pression, et ça ne fait qu’aggraver la situation. Ils voient cela se reproduire, et ils y vont, "Bordel de merde ! Que se passe-t-il ?! Mettons le feu à l’Irak. Ce serait une bonne solution !"

(L) Cela correspond à leur modus operandi .

R : Du travail pour nous!

Q : (L) Bien. Très, très intéressant.

R : Attendez-vous à de plus en plus d’anomalies de ce genre !

Q : (Data) De tels phénomènes sont-ils limités aux vols aériens ?

R : Bien sûr que non ! Avez-vous prêté attention ?

Q : (L) Je pense qu’ils veulent dire qu’il se passe plein de trucs comme ça. Il y a probablement plein de choses qui disparaissent de manière étrange que nous n’arrivons pas à retrouver parce que nous ne pouvons…

(Pierre) Avec les avions, c’est évident parce qu’ils sont équipés de dispositifs de localisation…

(L) C’est justement quelque chose qui attire fortement l’attention. Et ils n’ont pas pu le masquer du fait du nombre de contrôleurs aériens témoins de la chose.

(Perceval) Cela dépend aussi de la source du phénomène. C’est une extravasation trans-dimensionnelle, ou autre bizarrerie électromagnétique, ou je ne sais quoi… Et peut-être que ça ne fait pas seulement disparaître l’avion, mais…

R : Les extravasations trans-dimensionnelles sont des phénomènes électromagnétiques.

Q : (L) Toute sorte de phénomènes électromagnétiques… je veux dire, comme ces bruits bizarres avec les orages.

(Andromeda) et les boules de feu en boucle…

(Pierre) Oh oui ! Et la foudre sur les voitures, les explosions bizarres que personne n’entend, hum…

(Perceval) Des bruits étranges.

(Pierre) Et il semble que ces phénomènes électromagnétiques soient les manifestations perceptibles d’événements survenant en 4D et faisant irruption dans notre densité..

(L) Oui. Oh, les boules de feu. Que dire de ces boules de feu ? Est-ce une sorte de pétard ?

R : Non

Q : (L) D’accord. Etait-ce aussi un phénomène électromagnétique ?

R : Oui

Q : (Perceval) Y avait-il un élément matériel, c’est-à-dire un morceau de roche ou une météorite ?

R : Oui

Q : (Perceval) Alors c’était une météorite prise dans une sorte de piège EM… un piège loufoque?

R : Oui

Q : (Perceval) Piège loufoque est maintenant officiel…

(L) … le terme technique !

(Pierre) Oui, ça tournait en spirale. Il y avait un champ électrique, et un champ magnétique, et…

R : Les textes anciens évoquent de tels phénomènes et bien plus. Attendez seulement la suite. Vous pensez avoir vu quelque chose de bizarre ?!?

Q : (Perceval) Vous savez quoi ? Quand j’ai vu ça, j’ai imaginé qu’une météorite était à l’origine de toutes ces manifestations, puis j’ai compris pourquoi les gens dans le passé, comme ceux dont parle Baillie dans son livre, ont attribué une intelligence à ce genre de choses.

(L) Bien sûr.

(Perceval) Mais il n’y a aucune preuve de cela. Je veux dire, NOUS n’avons rien vu de tel. Alors comment peut-on affirmer que c’est un dieu, ou que c’est vivant ?

(L) Qu'en est-il de mon livre, "le Livre des Miracles " ? Ce livre est plein des choses les plus étranges qui soient !

(Andromeda) Oh oui !

(L) Allons-nous être les témoins de bizarreries comme celles que l’on trouve dans "le Livre des Miracles" ?

R : Oui bien sûr !

Q : (Andromeda) Mon dieu.

(L) Eh bien, ça va devenir amusant.

(Perceval) j’ai hâte d’entendre les explications officielles là-dessus…

(L) Ça va devenir FAROUCHE…

(Perceval) C’est une nouvelle fusée que nous avons mise au point pour faire des boucles dans le ciel ! Et puis exploser ! C’est une nouvelle technologie. Ce sont les Russes!

(L) Voyons voir si tout ce que j'ai ici a été traité…

(Perceval) C’est Poutine à l’intérieur d’un nouveau vaisseau spatial !

(L) C’est bon, mes questions ont été traitées.

(Chu) J’ai une question. En relation avec le début de la séance … A commencer par les dinosaures, si les hommes sont capables d’attirer autant de calamités sur eux-mêmes, comme la civilisation romaine, comment se fait-il qu’il y ait eu des impacts cométaires dans le passé ? Alors, j’ai dans l’idée qu’il doit y avoir autre chose. L’une ou l’autre de ces choses va se produire quoi qu’il advienne et les gens devenir fous et commencer à se comporter de manière bizarre parce qu’ils pressentent que quelque chose arrive, et/ou possiblement associée à…

R : Vous êtes une expérience ! Il était nécessaire pour l’évolution que les dinosaures disparaissent.

Q : (Pierre) C’est ce que tu as écrit dans ton livre. Tu as écrit que les dinosaures avaient été rayés de la carte parce qu’évolutivement parlant, ils n’allaient pas dans la bonne direction. Ensuite, il y a une réaction naturelle qui favorise l’évolution dans un sens positif…

(L) Et c’est encore une réaction naturelle. Nous ne sommes pas si différents des dinosaures.

(Chu) Alors nous amenons ça sur nous-mêmes parce que …

(L) Nous sommes une partie du système vivant, et…

(Perceval) Mais ce n’est pas naturel dans le sens où… Parce que les quatre premiers mots sont "Vous êtes une expérience !" Alors, est-ce que quelqu’un a balayé les dinosaures afin de pouvoir ensemencer la planète avec des singes qui pourraient devenir des humains ?

R : En partie, oui.

Q : (Perceval) Ils ont facilité le processus.

(L) Oui.

(Chu) Alors, parce que nous échouons, cela attire l’événement, ou un plus gros événement ou ce que vous voudrez… Au fond, cela n’arriverait pas si l’expérience se déroulait correctement ?

R : Ce serait bien mieux.

Q : (Perceval) Je pense que le point important est que nous sommes une expérience, alors ça ne concerne pas que le vivant. Il y a quelques éléments à perfectionner, et il doit y avoir quelque influence hyperdimensionnelle négative pour l’évolution de l’homme.

(L) D’accord, avons-nous traité nos questions ? Bien. Est-ce que quelqu’un, chez vous, a une question ?

(Shijing) [la qualité audio est très mauvaise… pratiquement incompréhensible] Nous nous demandions s’il était possible d’avoir quelques informations utiles… pour notre groupe ici ? Nous avions quelques idées là-dessus. Et nous voulions demander quelque chose à ce propos.

R : Si vous reprenez les communications précédentes et appliquer les termes à chacun de vous, tout fonctionnera comme il faut.

Q : (Shijing) Alors, vivant aujourd’hui en Arizona, on se demande ce que nous pourrions faire … [???] vue la tournure des événements [???] à l’heure actuelle.

R : Agissez de sorte que soient soutenus les efforts déjà réalisés et raccordez-vous aux énergies qui seront attirées vers vous selon les besoins et au bon moment. Si vous gaspillez l’énergie du groupe là où vous êtes, alors vous aurez à gérer les retours de bâton.

Q : (L) En d’autres termes, je pense que cela signifie que vous voulez obtenir quelque chose pour vous-mêmes, et que vous n’êtes pas disposés à payer d’avance. Vous voulez être sauvés là où vous êtes, comme vous avez décidé que cela devait se passer et calculé. Vous avez posé vos propres conditions là-dessus. Ce doit être en Arizona. Ce doit être comme ça, ce doit êtrecomme ci. Nous devons le planifier, nous devons le faire. Et tout cela ne fait que gaspiller l’énergie.

(Shijing) Petit à petit nous obtenons ce qu’il faut.

(Perceval) Voilà un exemple d’énergie gâchée. Il a dit qu’ils étaient agités.

(L) Je pense que la mauvaise qualité de la connexion Skype est à la mesure de la médiocre qualité de votre groupe de connexion.

(Shijing) J’ai une question personnelle si c’est d’accord. J’ai réfléchi au sujet [???] à propos de ma fille. [???] des choses que je ne peux pas dire. Je me demandais si je pouvais avoir une sorte de[???]

(L) Quelqu’un a-t-il compris ?

(Chu) Problèmes chez sa fille, peuvent-ils prodiguer quelques conseils ?

(Perceval) Je pense que c’est une longue manière de dire, "Avez-vous quelques conseils pour ma fille ?"

(L) Oh, d’accord. Shijing désire des conseils pour sa fille ?

[La goutte vrille un peu… il y a des grésillements et des sifflements fréquents depuis la connection Skype]

(L) Oh … Ils réfléchissent.

R : Votre fille a besoin d’un espace à elle, d’animation et d’un environnement émotionnel sain.

Q : (Shijing) D’accord. Je ne sais pas si cela vaut la peine de demander ce qui relève de mon contrôle. Compte tenu…

R : C’est là le problème : votre contrôle. Il est absent quand il s’agit de vous, et excessif quand il s’agit d’elle.

Q : (L) D’autres questions ?.

Q : (1984) Juste une question personnelle au sujet de ma mère, si c’est possible. Elle est décédée au début de l’année, elle était très croyante. Je voudrais juste savoir si elle a fait correctement la transition.

R : La lumière l’a attirée au lieu de la repousser, aussi tout s’est bien passé.

Q : (1984) Merci.

(L) Bien, autre chose ? Bon, alors nous allons souhaiter le bonsoir ! [Mercis, Bises, belles nuits…]

(Perceval) C’était intéressant … Tout ce temps, je ne pense pas que Shijing, qui a parlé le plus, ait pu obtenir une réponse intelligible du fait de la mauvaise qualité de la connexion. Tout le temps où il a parlé, c’était haché, alors qu’avec les autres c’était bien plus clair.

(L) Quelque chose d’autre que nous devrions savoir ce soir avant de terminer ?

R : Tout va bien et ça chauffe autour de vous ! Pas d’inquiétude à avoir car tout progresse bien. Plus vous obtenez de l’aide, plus votre énergie va progresser et profiter à ceux qui aident. Sur ce, au revoir.

FIN DE LA SÉANCE

Notes de traduction:

1. Le 8 mars 2014, 239 personnes ont disparu après avoir décollé de Kuala Lumpur à bord d’un Boeing 777 de la Malaysia Airlines en direction de Pékin. Aucune trace des 239 passagers n’a jamais été retrouvée.

2. Powers That Be, Pouvoirs En Place
 
Last edited:
Top Bottom