Séance du 16 novembre 1994

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Session 16 November 1994

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 16 novembre 1994

Participants : « Frank » et Laura

Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour. Comment allez-vous ?

Q : (L) Eh bien, je pense que nous allons bien ce soir. Qui est avec nous ?

R : Roligea.

Q : (L) Et d’où venez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : (L) J’ai récemment lu des choses à propos du sanctuaire de Lourdes, où la Vierge Marie serait apparue à Bernadette Soubirous…

R : Centre de concentration d’énergie.

Q : (L) Quelle sorte d’énergie est concentrée là-bas ?

R : Positive en raison des structures constantes de prière.

Q : (L) OK, qu’est-ce qui est apparu à Bernadette ?

R : Onde de conscience énergétique d’imagerie.

Q : (L) Cette image venait-elle de son propre esprit ?

R : Pas loin.

Q : (L) Les guérisons qui ont lieu…

R : Grâce à la concentration d’énergie positive.

Q : (L) Qu’est-ce qui, ou qui, a provoqué les apparitions de la Vierge Marie à Conyers en Géorgie ?

R : Champ fallacieux.

Q : Quelle énergie en est à l’origine ?

R : Les Lézards.

Q : (L) Pourquoi ?

R : Campagne de confusion faisant partie d’un tableau et d’un plan plus grands.

Q : (L) Quels sont-ils ?

R : Conquête.

Q : (L) En quoi cela aidera-t-il leur conquête ?

R : En dispersant la connaissance.

Q : (L) Disperser dans le sens de diviser ou éparpiller ?

R : Éparpiller. C’est ce que fait la confusion. Vous êtes bombardés de confusion en cette ère.

Q : (L) [Ma fille] A__ a vu certains symboles en rêve et aimerait savoir ce que ces symboles représentaient dans son rêve.

R : Un par un.

Q : (L) Le premier ? [Montre le dessin de chaque symbole à la suite]

R : Bataille.

Q : (L) Le second ?

R : Force vitale.

Q : (L) Le troisième ?

R : Union spirituelle avec des plans supérieurs.

Q : (L) Le quatrième ?

R : Destruction.

Q : (L) Le cinquième ?

R : Peur.

Q : (L) Quel est le message dans son entier ?

R : À elle de voir pour apprendre ; souviens-toi, si nous vous disons certaines choses, vous n’acquerrez pas la protection adéquate pour les temps à venir.

Q : (L) La nuit dernière, j’ai rêvé d’un chiot appartenant à ma belle-sœur. Alors que dans le rêve, je m’en allais, je me suis retournée et j’ai vu une voiture renverser le chien. C’était vraiment choquant et je me suis réveillée complètement bouleversée. Quel était la cause, ou le but de ce rêve ?

R : Celui-ci n’était pas particulièrement pertinent.

Q : (L) C’était juste un rêve ?

R : Oui.

Q : (L) Maintenant, en rapport avec ce dont on a discuté dernièrement, un groupe de race noire a-t-il déjà engendré, de lui-même, une grande civilisation comme le relatent plusieurs archéologues ou autres individus ?

R : Oui.

Q : (L) Tout seuls sans assistance ?

R : Non.

Q : (L) Qui les a assistés ?

R : Les Lézards.

Q : (L) Pourquoi les Noirs ont-ils, en général, pour la majorité de l’histoire connue, vécu dans des conditions aussi primitives, avec un état d’esprit aussi primitif ?

R : Isolement par rapport à l’interaction moderne.

Q : (L) Pourquoi cela ?

R : Karma. Châtiment pour la société passée et sa hiérarchie de maîtres cruels.

Q : (L) Les Lizzies enlèvent-ils des Noirs aussi fréquemment que des blancs ?

R : Oui.

Q : (L) Pourquoi en entend-on aussi peu parler, si ce n’est pas du tout ?

R : Vous entendez peu parler de la culture noire en général.

Q : (L) Les Noirs, dans les limites de leur culture, ont-ils conscience des aliens et des abductions ?

R : Moins conscients et en discutent moins.

Q : (L) Nous avons conscience d’être manipulés par les médias. Nous aimerions savoir quels types de méthodes ils utilisent et dans quel but.

R : Précise.

Q : (L) Par quels moyens techniques nous manipulent-ils mentalement via les programmes TV ou les films ?

R : Simple bombardement visuel et verbal.

Q : (L) Est-ce qu’ils implantent des idées de façon subliminale ?

R : Pas nécessaire la plupart du temps.

Q : (L) La musique de jeunes est-elle utilisée à des fins de programmation ?

R : Oui.

Q : (L) Ils y mettent des messages subliminaux ?

R : Oui.

Q : (L) Utilisent-ils des signaux électroniques ?

R : Oui.

Q : (L) En utilisent-ils dans les programmes TV ?

R : Ça arrive, mais pas très souvent.

Q : (L) Un signal est-il intégré aux messages-tests du système de diffusion d’urgence ?

R : Non.

Q : (L) Si les Lizzies se nourrissent de nous régulièrement et ont l’intention de venir envahir notre planète, pourquoi ne se sont-ils pas tout bonnement installés ici pour « prendre les commandes » lorsqu’ils ont instauré leur domination, il y a 300 000 ans ?

R : Aucun désir d’habiter le même plan.

Q : (L) Pourquoi ça ?

R : Vous êtes au niveau 3, et eux au niveau 4.

Q : (L) Pourquoi ont-ils l’intention de le faire aujourd’hui ?

R : Ils veulent vous gouverner en 4e densité.

Q : (L) Si la planète mère sur laquelle la race humaine a été implantée à l’origine est brûlée, ou réduite en cendres, j’aimerais savoir comment elle a été consumée.

R : Étoile s’est agrandie.

Q : (L) Bon, si l’étoile s’est agrandie, elle doit s’être agrandie récemment, est-ce exact ?

R : Le temps ne se mesure pas de cette façon dans ce monde-là.

Q : (L) De quel monde s’agit-il ?

R : Distorsion temps/espace.

Q : (L) Que voulez-vous dire par distorsion temps/espace.

R : Trop compliqué, mais vous avez déjà une certaine compréhension du concept.

Q : (L) Donc, l’étoile s’est agrandie et la planète mère a été réduite en cendres. Si c’est bien ce qui s’est passé, cela signifie qu’elle a dû être réduite en cendres peu après, approximativement parlant, la création des êtres humains.

R : Vous ne pouvez même pas être approximatifs.

Q : (L) Voudriez-vous bien m’aider là ? J’essaye de comprendre pourquoi, si cette planète a été réduite en cendres, pourquoi les êtres humains ont été ensemencés là-bas… à quoi ça sert d’être amené à la vie sur une planète qui va bientôt se transformer en cendres… en truc croustillant…

R : OK. Maintenant : un « choc » pour vous. Elle n’a pas encore été réduite en cendres.

Q : (L) OK. Qu’est-ce que ça veut dire ? Vous nous avez dit qu’elle était réduite en cendres… brûlée… qu’est-ce qui s’est passé, au juste ?

R : Cela se produira en même « temps » que votre passage en 4e densité. La race humaine est en train de prendre forme sur D’Ankhiar.

Q : (L) Que voulez-vous dire par la race humaine est en train de prendre forme sur cette planète ? Parce que c’est cette planète ?

R : Non. Cela clôt le grand cycle du monde.

Q : (L) Vous voulez dire qu’il y a des êtres humains en cours de création sur cette planète en ce moment même…

R : Oui, c’est vous. Votre race prend forme là-bas.

Q : (L) Comment ?

R : Croisement de mondes, vous comprenez ?

Q : (L) Vous voulez dire qu’il y a des corps de quatrième densité en cours de formation là-bas ?

R : Non, 3e.

Q : (L) Il y a des corps de 3e densité… allons-nous quitter les corps que nous habitons et nous incarner dans d’autres corps ?

R : Tu t’égares… Réfléchis bien. Le monde est un dérivé de la réalité. Cycle.

Q : (L) Donc la race humaine prend forme sur cette autre planète en ce moment même…

R : Oui.

Q : (L) Et au moment du franchissement de la frontière entre mondes, cette autre planète sera alors réduite en cendres… consumée…

R : Oui.

Q : (L) Où iront les êtres humains qui prennent forme sur cette planète au moment du franchissement de la frontière entre mondes ?

R : Ancienne Terre.

Q : (L) Ils iront sur l’ancienne Terre ?

R : Le temps tel que vous le connaissez n’existe pas ; tout n’est que leçon pour la conscience collective.7

Q : (L) Alors, à la fin de ce grand cycle, tout reprendra simplement au début ?

R : Pas exactement. Il n’y a pas de début, vois-tu.

Q : (L) Est-ce que beaucoup d’âmes sur la Terre vont se recycler dans ces nouveaux corps qui s’en viennent sur Terre ?

R : Oui.

Q : (L) En tant qu’ancienne humanité ?

R : Oui.

Q : (L) Et tout recommencera depuis le début ?

R : Oui.

Q : (L) Donc, en d’autres termes, beaucoup de gens vont retourner à la case départ ?

R : Pas loin.

Q : (L) Est-ce une punition ?

R : Non. La Nature.

Q : (L) Est-ce que, à ce stade, une partie de ces âmes vont passer à un niveau de densité supérieur ?

R : Oui.

Q : (L) Pouvez-vous nous donner un pourcentage ?

R : Non. Ouvert pour l’instant.

Q : (L) Maintenant, pour revenir à cette planète, si à un moment du cycle, des corps ont été engendrés sur cette planète et amenés sur Terre, qui les a amenés ?

R : Croisement de mondes.

Q : (L) Ce n’était pas « qui », c’était « quoi », est-ce exact ?

R : Tout est qui et quoi.

Q : (L) Bon, l’autre soir, vous avez mentionné que les Passagers Transitoires avaient enlevé ces corps de cette planète et les avaient amenés sur Terre, n’est-ce pas ?

R : Oui.

Q : (L) Ces Passagers transitoires sont-ils des « mondes » ?

R : Oui. Comme vous.

Q : (L) Dites les gars, savez-vous ce que vous êtes en train d’infliger à la pensée linéaire là ?

R : Sac de nœuds.

Q : (L) L’autre soir, quand nous avons perdu l’enregistrement, vous avez dit quelque chose à propos de l’expansion d’une étoile qui conduirait à la création. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur cet aspect ?

R : Remolécularisation atomique transdimensionnelle.

Q : (L) C’est quoi une remolécularisation ?

R : Ré-assemblage.

Q : (L) Ré-assemblage de quoi en quoi ?

R : Complexe. Collision de densités.

Q : (L) Collision d’une densité avec une autre. Lesquelles ?

R : Apprends l’assemblage de niveau 4.

Q : (L) Comment ?

R : Étudie.

Q : (L) Est-ce que cela signifie qu’en un point de l’espace-temps, de l’énergie pure a pu se former autour de la structure d’un mode de pensée et devenir ainsi de la matière solide ?

R : Pas loin.

Q : (L) Cette transition de l’énergie depuis les densités supérieures jusqu’en troisième densité, ou en matière solide, constitue-t-elle une sorte d’événement traumatique pour l’énergie universelle ?

R : Subjectif.

Q : (L) Est-ce une forme de mort ?

R : Mort et naissance sont identiques.

Q : (L) Être sur une planète avec une étoile mourante était-il indispensable pour que cette remolécularisation ait lieu ?

R : Pour une remolécularisation de 3e densité.

Q : (L) Donc, pour que l’énergie aille au niveau physique de 3e densité… L’énergie descend-elle quand elle arrive au 3e niveau ?

R : Non. Vers le haut.

Q : (L) Qu’est-ce qui va vers le haut ?

R : Les molécules, la matière atomique. La lumière est de première densité et unifie toutes les densités.

Q : (L) Cela veut-il dire que si l’on passe de la 3e à la 4e densité, on s’éloigne de l’unification avec la source ?

R : Non. Lumière et obscurité unifient toutes les densités.

Q : (L) Combien y a-t-il de niveaux de densité ?

R : 7.

Q : (L) Quand on atteint le 7e niveau, comment le décrire si le 1er niveau est la lumière ?

R : Le 7e est le cœur de l’existence.

Q : (L) Bon, si la 7e densité est le cœur de l’existence, cela signifie-t-il que la 1ère densité est le contour externe de l’existence ?

R : La base.

Q : (L) Quand on a atteint la 7e densité, qu’est-ce qu’on fait ?

R : Quand on atteint la 7e, tout est fait.

Q : (L) Y a-t-il des êtres au 7e niveau ?

R : Le temps n’existe pas.

Q : (L) Quand la lumière se transfère en énergie électrique, est-ce qu’elle change en fait de densité ?

R : Oui.

Q : (L) Devient-elle de l’électricité en passant de la 1ère à la 3e densité ?

R : Oui.

Q : (L) À nouveau, y a-t-il des êtres au 7e niveau ?

R : Big Bang.

Q : (L) Le Big Bang est au 7e niveau ?

R : Assez proche.

Q : (L) Donc, quand on atteindra tous le 7e niveau, on va tous exploser ? On va tous devenir Un et tout recommencera depuis le début ?

R : Pas loin.

Q : (L) Eh bien, ce n’est pas une perspective agréable !

R : Pourquoi ? Il n’y a pas de temps, vous demeurez là éternellement. Le 7e est la lumière que vous voyez à la mort du corps.

Q : (L) Donc, quand on meurt et qu’on quitte le corps, on va au 7e niveau ?

R : Le voyez.

Q : (L) Bon, j’ai un livre là-haut dans un coin qui s’intitule Messages from Michael… cette entité dit que quelque part dans l’univers, il y a une sorte de générateur d’âmes qui projette constamment des âmes… quelle était cette source ?

R : Entité incarnée au 3e.

Q : (L) Cette information est-elle valide dans l’absolu ?

R : Non. Les âmes sont déjà créées.

Q : (L) Vous voulez dire depuis le premier instant (pardonnez le terme) ?

R : Oui.

Q : (L) Eh bien, tout ça semble plutôt amorphe.

R : Amorphe est une perception.

Q : (L) Je voudrais demander quelle est l’origine de la douleur identique que L__, J__ et moi avons ressentie ces quelques dernières semaines ?

R : Modifications de l’ADN.

Q : (L) Et quelle est la source de ces modifications de l’ADN ?

R : Passage en 4e densité.

Q : (L) Et au plus tôt, on y sera quand ?

R : Ouvert.

Q : (L) En faisant référence aux Nephilim, vous avez parlé d’« insémination forcée ». En quoi cela diffère-t-il de l’insémination artificielle ?

R : Aucune différence.

Q : (L) Il est dit qu’à l’époque de la Tour de Babel, les Nephilim virent les filles des hommes et les prirent pour femmes, comme s’il y avait eu une sorte d’interaction amicale… est-ce que ça veut dire qu’ils ont rompu les rangs et éprouvé des sentiments pour leurs « femmes » humaines ?

R : Non. Autre déformation de l’histoire. Manière pittoresque de décrire des expériences génétiques.

Q : (L) Pourquoi le sphinx ressemblait-il à un félin humain ?

R : Symbolisme de l’énergie féline.

Q : (L) Était-ce pour cela que les Égyptiens vénéraient les chats ou les tenaient en si haute estime ?

R : À la source de cela.

Q : (L) Quelle était l’origine de ce dieu chat ?

R : Tradition atlante.

Q : (L) Quelle était l’origine de la tradition atlante du dieu félin ?

R : Superstition.

Q : (L) Que disait cette superstition ?

R : Sans importance.

Q : (L) Eh bien, c’est peut-être important, car un énorme monument a été construit pour honorer ce dieu, et je suis sûre que le monde entier voudrait savoir pourquoi !

R : Qu’est-ce qui est à l’origine de la Statue de la Liberté ?

Q : (L) Un principe. Donc, un principe félin est à l’origine du sphinx ?

R : Pas loin.

Q : (L) Il ne représente pas des entités, des dieux ou des déesses aliens ?

R : Non.

Q : (L) Et comment s’appelait ce dieu ?

R : Endurra.

Q : (L) Pourquoi le culte de ce dieu ou de cette déesse a-t-il cessé ?

R : S’est essoufflé.

Q : (L) Vous avez dit que les Lizzies avaient vécu parmi les humains pendant un millier d’années. Quand était-ce, dans notre temps illusoire ?

R : Durant l’apogée de l’Atlantide.

Q : (L) Et depuis combien de temps la civilisation atlante existait-elle ?

R : 70 000 ans.

Q : (L) L’humanité vivait-elle sur Terre sous la forme d’êtres conscients à l’époque des grands dinosaures ?

R : Oui et non.

Q : (L) Qu’est-ce que ça veut dire ?

R : Distorsion temporelle transitoire.

Q : (L) Une race humaine physique comportant les deux sexes dans un seul corps a-t-elle déjà existé ?

R : Non.

Q : (L) La race humaine physique a-t-elle toujours eu deux sexes, c’est-à-dire des hommes et des femmes ?

R : Oui.

Q : (L) L’Atlantide est-t-elle tombée suite à une série de destructions ?

R : Oui.

Q : (L) Combien de cataclysmes ?

R : Trois.

Q : (L) Ces cataclysmes avaient-ils tous la même cause ?

R : Non.

Q : (L) Et vous avez dit que le « déluge de Noé » était le récit de l’engloutissement et de la destruction finale de l’Atlantide ?

R : Oui.

Q : (L) Et quelle en était la cause ?

R : Vénus.

Q : (L) Je croyais que vous aviez dit que c’était Martek ?

R : Oui.

Q : (L) Eh bien, comment le déluge a-t-il pu être provoqué par Vénus s’il était provoqué par Martek ?

R : Vénus a aussi « provoqué » Martek.

Q : (L) Vous avez dit que jusque-là, la Terre était entourée d’une nappe de vapeur d’eau, c’est bien ça ?

R : Oui.

Q : (L) Et au passage de Mars, l’atmosphère terrestre est devenue surchargée et cette nappe est retombée sous forme de déluge, c’est ça ?

R : Pas loin.

Q : (L) Quand Vénus est-elle entrée dans le système solaire ?

R : 80 000 ans, approximativement.

Q : (L) Combien de fois Vénus est-elle passée près de la Terre ?

R : Sept.

Q : (L) Vénus a-t-elle joué un rôle vis-à-vis de la planète Kantek dont vous avez dit qu’elle avait explosé à cause des énergies psychiques générées par ses habitants ?

R : Non.

Q : (L) L__ a pris de la mélatonine l’autre soir, comment se fait-il qu’il n’ait pas réussi à dormir ?

R : Ajustement à la mélatonine.

Q : (L) Est-ce que tout va se résoudre d’une manière positive pour Frank ?

R : Éventuellement s’il arrive à supporter cette période difficile.

Q : (L) Est-il vrai que lorsqu’on a traversé des périodes difficiles et instauré la foi et la patience, on n’a plus à les revivre ?

R : Ouvert.

Q : (L) Combien de temps ma mère va-t-elle rester auprès de cette femme à Largo ?

R : Encore 4 à 6 mois.

Q : (L) Pourquoi AB ne m’a-t-il pas rappelé au sujet des crop circles ?

R : Commérages ufologiques.

Q : (L) Disant quoi ?

R : Ta source n’est pas valable.

Q : (L) Qui a lancé cette rumeur ?

R : Deux personnes.

Q : (L) De qui s’agit-il ?

R : MF et JW. Encore l’ego.

Q : (L) Bon les gars, permettez-moi de vous demander si vous avez commencé cette communication parce que vous vouliez que ces informations soient transmises au monde d’une manière générale, ou était-ce simplement parce que nous étions déterminés à avoir des réponses ?

R : Oui. Les deux.

Q : (L) Si nous sommes amenés à diffuser ces informations, cela devrait tout simplement se faire…

R : Oui, mais aussi résistance et immixtion. Persévérez.

Q : (L) Eh bien, avec toute cette résistance et ces rumeurs, c’est vraiment décourageant.

R : Pas les bonnes personnes.

Q : (L) Eh bien, parlez-moi des quelques bonnes personnes…

R : Pas un problème. Presse simplement celles que tu as.

Q : (L) Très bien, merci et bonne nuit.

R : Bonne nuit.

Fin de la séance
 
Top Bottom