Séance du 18 octobre 1994

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Session 18 October 1994

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 18 octobre 1994

Participants : « Frank » et Laura

Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour.

Q : (L) Pouvez-vous nous donner votre nom et faire votre déclaration introductive ?

R : Dedeba. Bonjour.

Q : (L) Êtes-vous un désincarné ?

R : Cassiopéen.

Q : (L) Pourquoi semblez-vous ne pas avoir autant d’énergie que les autres ?

R : Lent au départ. S’accumule.

Q : (L) L’un de vous a-t-il regardé par-dessus mon épaule aujourd’hui et lu les questions que j’ai préparées ?

R : Oui.

Q : (L) Êtes-vous prêt à répondre entièrement à toutes mes questions ce soir ?

R : Oui.

Q : (L) Êtes-vous un homme ou une femme ?

R : Les deux.

Q : (L) Tous les Cassiopéens sont à la fois masculin et féminin ?

R : Oui.

Q : (L) Vous reproduisez-vous quand même ?

R : Nous sommes Lumière.

Q : (L) Les Cassiopéens ont-ils déjà été dans des corps physiques ?

R : Déjà est subjectif.

Q : D’accord, en quel point de l’espace-temps avez-vous occupé des corps physiques ?

R : Avons été, sommes et seront.

Q : (L) Vous parlez de passé, de présent et de futur simultanés ?

R : Omniprésent.

Q : (L) Faites-vous partie de l’inconscient collectif, du subconscient ou de la conscience collective ?

R : Trop vague.

Q : (L) Faites-vous partie de notre conscience supérieure ?

R : De même que tout le reste.

Q : (L) Êtes-vous prêt pour mes questions et à donner des réponses utiles, car vous savez que je suis quelqu’un de pragmatique.

R : Oui.

Q : (L) N’importe qui d’autre serait-il capable de répondre au type de questions que nous posons ?

R : N’importe qui couvre un large spectre.

Q : (L) Comprenez-vous notre frustration face à un tas de sources canalisées ?

R : Oui.

Q : (L) Notre frustration vient du fait que lorsqu’une question reçoit une réponse, celle-ci est rarement, si ce n’est jamais, succincte, directe ou à propos.

R : D’où ta perspective, oui, de ne pas…

Q : (L) Existe-t-il une quelconque supériorité raciale en ce qui concerne les races sur la planète Terre ?

R : Uniquement déterminée karmiquement par la mission de confinement physique.

Q : (L) Naître d’une race ou d’une autre peut être déterminé par le karma ?

R : Oui.

Q : (L) Les Aryens/Celtes, lorsqu’ils sont venus sur cette planète depuis l’autre qui avait été détruite, étaient-ils en quoi que ce soit supérieurs aux humains déjà présents ?

R : Quelque peu.

Q : (L) Quelle était la nature de cette supériorité ?

R : Résistance.

Q : (L) Physique ou mentale ?

R : Physique.

Q : (L) Eh bien, les blonds aux yeux bleus paraissent être quelque peu plus délicats ou avoir la peau fine comparativement aux noirs par exemple.

R : Dans cet environnement en surface.

Q : (L) Quelle race terrestre est la plus ancienne ?

R : Toutes pareilles.

Q : (L) Même les Aryens/Celtes de l’autre planète ?

R : Oui.

Q : (L) Y a-t-il eu un moment dans l’histoire où Kantek, Martek et la Terre étaient toutes les trois occupées par des races conscientes qui communiquaient entre elles ?

R : Non.

Q : (L) Y a-t-il eu un moment dans l’histoire où ces trois planètes étaient habitées simultanément ?

R : Oui.

Q : (L) Pourquoi y a-t-il des races différentes ?

R : Nombreuses raisons. Créations expérimentales. En partie.

Q : (L) D’où venaient les Orientaux ?

R : Pareil que tous les autres. Résultat d’expérimentation.

Q : (L) Sont-ils nés sur cette planète ? Sont-ils originaires de cette planète ?

R : Les deux. Orientaux réservés aux âmes plus évoluées ; Aryens plus agressifs ; Nègres plus naturellement acclimatés à la fréquence vibratoire de la Terre. De même que les Amérindiens.

Q : (L) Pouvez-vous déterminer mon type génétique dominant ?

R : Caucasien.

Q : (L) Le type caucasien diffère-t-il du type aryen ou celtique ?

R : Aryen sous-groupe caucasien.

Q : (L) Pour ce qui est d’être caucasienne, est-ce que j’ai du sang de noir en moi ?

R : Légère trace.

Q : (L) Qui étaient les gens à la peau bleue décrits dans les Védas.

R : Des Aryens.

Q : (L) Les Aryens avaient initialement la peau bleue ?

R : Non.

Q : (L) Pourquoi les Védas parlent-ils de gens à la peau bleue et pourquoi y a-t-il des gens qui ont la peau bleue dans les régions reculées des Appalaches ?

R : Les blancs sont-ils vraiment « blancs » ?

Q : (L) Y a-t-il jamais eu de gens vraiment bleus ?

R : Non. Ils furent perçus comme bleus à cause de la finesse de la peau et du contraste avec la population autochtone.

Q : (L) Quelle est l’origine du swastika ?

R : Orientale. Signifiait la suprémité.

Q : (L) Adam et Ève tentaient-ils d’acquérir des connaissances pour se libérer de leur servitude lorsqu’ils ont mangé du fruit de l’arbre de la connaissance ?

R : Adam et Ève sont symboliques.

Q : (L) Mais étaient-ils esclaves et essayaient-ils de s’émanciper avec l’aide d’un « serpent » bienveillant ?

R : Pas bienveillant.

Q : (L) Étaient-ils déjà les esclaves de quelqu’un d’autre quand les Lizzies sont arrivés ?

R : Non. Ils étaient libres. Le récit symbolique d’Adam et Ève est une histoire d’incitation au faux savoir. L’arbre de la connaissance du bien et du mal était de la connaissance ciblée, confinée.

Q : (L) Le système solaire est-il une sorte d’atome géant ?

R : Non. Mais similaire ; rappelez-vous que votre connaissance des atomes est encore essentiellement théorique.

Q : (L) Les orbites des planètes pourraient-elles être décrites comme des « couches » énergétiques tout comme les couches qu’occupent les divers électrons autour d’un atome ?

R : Presque.

Q : (L) Le système solaire absorbe-t-il ou émet-il de l’énergie à différents moments de sorte que les planètes passent d’une couche à une autre ? Et la nature du système solaire se modifie-t-elle en ajoutant ou en retirant des corps ?

R : D’abord, si un système solaire ajoute ou soustrait des corps, alors évidemment il change. Ensuite, les changements fondamentaux se produisent en raison d’interaction avec des forces externes.

Q : (L) Quelles forces externes ?

R : Convergence de plan.

Q : (L) C’est quoi une convergence de plan ?

R : Ce qui arrivera à la Terre.

Q : (L) Et cela arrivera bientôt ?

R : Oui.

Q : (L) Cette convergence de plan est-elle un phénomène qui se produit fréquemment dans l’univers, la galaxie ou le système solaire ?

R : Oui.

Q : (L) Par quoi est-il provoqué ou manifesté ?

R : Passage par la frontière entre mondes.

Q : (L) C’est quoi une frontière entre mondes ?

R : Trop complexe.

Q : (L) Quelle est la source de la légende du phénix ?

R : Anciennes destruction et reconstruction indiennes.

Q : (L) Qui a créé les Lizzies ?

R : Ormethion.

Q : (L) Et qui est cet individu ?

R : Centre de pensée.

Q : (L) Situé où ?

R : Partout.

Q : (L) Pouvez-vous nous donner un autre indice ?

R : Autre secteur de réalité.

Q : (L) Est-ce un être doué de perception et de conscience de soi qui a créé les Lizzies ?

R : Oui et non.

Q : (L) Cet individu est-il l’un de ceux que vous avez appelés des Passagers Transitoires ?

R : Non.

Q : (L) Est-ce semblable ?

R : Non.

Q : (L) Et qui a donc créé cet Ormethion ?

R : Pas être ; centre de pensée.

Q : (L) Centre de pensée de quoi ?

R : Trop complexe.

Q : (L) Qui est apparu à Ézéchiel ?

R : Les Lézards.

Q : (L) Qu’attendez-vous que nous fassions de toutes ces informations ?

R : Les mettre en livre.

Q : (L) Une suggestion pour le titre ?

R : À vous de voir.

Q : (L) Devrions-nous les diffuser progressivement ? Certaines informations sont plutôt dures.

R : Toutes d’un coup.

Q : (L) N’y a-t-il qu’un seul créateur ultime de l’univers ?

R : Tout est un. Et un est tout.

Q : (L) Quelle division a d’abord émergé de l’Un ?

R : Division et dispersion massives.

Q : (L) Était-ce simultané ?

R : Oui.

Q : (L) Était-ce ce qu’on appelle le Big Bang ?

R : Oui.

Q : (L) Y a-t-il la moindre référence à cet événement en termes temporels ?

R : Toujours.

Q : (L) Peut-on dire que tout ce qui existe dans l’univers matériel a, disons, « x » nombre d’années ?

R : Non. C’est le présent éternel. Non seulement c’est arrivé, mais c’est en train d’arriver, et cela va arriver. La présence élargie.

Q : (L) Quelle est la véritable source de la Fraternité du Serpent en matière de membres humains ?

R : Adam et Ève.

Q : (L) Adam et Ève étaient de vraies personnes ?

R : Non.

Q : (L) Un groupe de personnes ?

R : Changement du mode de pensée de ne pas céder à la tentation.

Q : (L) Qui ou quoi étaient ces gens ? Dans quel pays vivaient-ils ?

R : Tous les gens. Croisement de la frontière entre mondes.

Q : (L) Vous voulez dire que c’est arrivé à un moment où des mondes se sont percutés ou se sont croisés ?

R : Oui.

Q : (L) Cela impliquait-il une sorte de guerre entre un groupe d’êtres et un autre groupe ?

R : Le croisement de mondes a de nombreuses manifestations.

Q : (L) Donc, autrement dit, si ce n’avait pas été les Lizzies, cela aurait été quelqu’un d’autre ?

R : Oui.

Q : (L) Était-ce simplement en quelque sorte voué à se produire ?

R : Oui.

Q : (L) Cela fait juste partie d’un grand drame cosmique ?

R : Oui.

Q : (L) Le créateur ultime a-t-il conscience de lui-même ?

R : Oui et non.

Q : (L) Les événements qui se produisent dans notre univers se produisent simplement, en quelque sorte ?

R : Pas loin.

Q : (L) Existe-t-il d’autres univers en dehors du nôtre ?

R : Oui.

Q : (L) Et ces autres univers dérivent aussi de « notre » créateur ultime ?

R : Oui.

Q : (L) Peut-on comptabiliser ces univers ?

R : Compter est un concept artificiellement limitatif.

Q : (L) Le nombre d’univers est-il illimité ?

R : En un sens.

Q : (L) Les univers se percutent-ils parfois ?

R : Trop complexe.

Fin de la séance
 
Top Bottom