đź“š SĂ©ance du 19 avril 1997

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 19 April 1997

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 19 avril 1997

Participants : Laura, «Frank»

Q : (L) Bonsoir.

R : Bonsoir.

Q : (L) Qui avons-nous ce soir ?

R : Yopanno.

Q : (L) Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : (L) Suis-je sur la bonne voie avec les recherches sur les «lignées» ?

R : Bien sûr.

Q : (L) Vais-je découvrir d’autres choses étonnantes avec ces recherches sur les «lignées» ?

R : La découverte est le fruit du questionnement.

Q : (L) Ai-je raison de penser que les récits du Graal tirent leur origine de l’histoire de la Tête de Bran ?

R : Mais, quelle était l’«origine» de Brahna ?

Q : (L) Eh bien, d’après ce que j’ai trouvé, il y a deux interprétations possibles : l’une, les Celtes de Kantek, et l’autre un hybride Néphilim.

R : Cela pourrait ĂŞtre une seule et mĂŞme chose.

Q : (L) Eh bien, d’après ce que vous avez dit dans des séances précédentes, ces lignées peuvent être d’orientation positive ou négative, une dualité, et elles mènent à des sources de pouvoir hyper secrètes. C’est bien ça ?

R : Eh bien, la dualité existe concomitamment dans toutes les lignées, mais chez les dénommés Celtes, elle est plus prononcée, par conséquent il y a des cellules et des centres de pouvoir plus vifs.

Q : (L) Les cellules et les centres de pouvoir dont vous parlez, sont-ils situés dans le corps ou relèvent-ils de la connexion esprit-corps…

R : Le corps vivant.

Q : (L) Que voulez-vous dire par corps «vivant» ?

R : Existant/externe.

Q : (L) D’accord, je vais continuer à creuser. Comment puis-je trouver s’il y a un lien entre la lignée aryenne/juive de Jésus et la lignée mérovingienne/Plantagenêt ? Ce lien existe-t-il ?

R : Seulement dans la mesure de l’origine commune des Esséniens et des Celtes.

Q : (L) Ark a mentionné qu’il pensait généralement être juif. L’est-il, ou à moitié ?

R : Si tu es sur le point de trouver quelque chose, pas besoin de te l’annoncer.

Q : (L) Vais-je trouver quelque chose ?

R : Fais-le, tout simplement.

Q : (L) J’ai fait un petit tirage de cartes pendant qu’il allait voir sa fille pour la première fois depuis presque 6 mois, et j’ai tiré une carte qui disait «maladie jusqu’à la mort». Et j’avais demandé quelles seraient les conséquences pour moi de cette rencontre avec sa fille, et ça a été la réponse. Ça m’a beaucoup contrariée car j’ai rêvé que je mourrais quand j’étais à Gainesville. Pouvez-vous me dire quelque chose ? J’étais chamboulée !

R : Les cartes ne signifient que ce que les vibrations fournissent.

Q : (L) Mes vibrations étaient-elles que j’allais tomber malade et mourir, ou que notre relation allait devenir malade et mourir, ou que sa fille allait tomber malade et mourir, ou Ark, ou [son ex], ou…

R : Tout véhicule physique fait l’expérience de «maladie jusqu’à la mort».

Q : (L) Ma question était : quelles seront les conséquences de cette rencontre avec sa fille ? Maintenant, vous m’inquiétez.

R : Pourquoi s’inquiéter ? Ne vois-tu pas ce que tu as accompli jusqu’à maintenant, du désir naît la volonté pure et dure, naît la réalisation ?!?

Q : (L) Aurais-je pu capter les vibrations de [l’ex d’Ark] s’arrangeant pour que quelqu’un me jette un genre de sort ?

R : Quelle différence cela fait-il ?

Q : (L) Eh bien, une fois auparavant, quand quelqu’un l’a fait, vous avez dit que j’étais malade parce que ces forces obscures se concentraient sur moi.

R : Quelle est notre phrase favorite ?

Q : (L) La connaissance protège… Bon, est-ce que connaître sa nature [à elle] apporte une protection ?

R : Tu ne réalises pas ton pouvoir.

Q : (L) Donc, je n’en ai même pas besoin ?

R : Non.

Q : (L) D’accord. Maintenant, j’y ai réfléchi et j’ai raisonné, et je suis quasi affirmative qu’elle a pris les photos, la cassette et les courriers de Brana. Les photos, je peux comprendre. Que ce soit pour me blesser, ou le blesser, ou les utiliser de manière négative. Ou y a-t-il une autre option ? Je ne cherche pas une confirmation, j’essaye seulement de régler la question pour pouvoir me la sortir de la tête.

R : Alors c’est réglé, donc sors-toi ça de la tête !

Q : (L) Bon, ce que j’essaye vraiment de déterminer c’est ça : certaines de ces photos étaient irremplaçables. J’aimerais les récupérer. Pouvez-vous suggérer quelque chose ?

R : Laisse les pièces se mettre en place.

[Suppression de questions personnelles sans valeur pour autrui.]

Q : (L) Est-il important que j’aille en Europe d’une manière ou d’une autre ? Pour faire quelque chose d’important ?

R : Non.

Q : (L) Y a-t-il une bonne raison d’y aller hormis pour être avec lui ?

R : Apprentissage.

Q : (L) J’ai besoin de paroles sages. D’un indice à suivre…

R : Eau bleue, cieux blancs.

Q : (L) Qu’est-ce que ça veut dire ?

R : Tu as demandé un indice !

Q : (L) Oh ! OK. Merci et bonne nuit.

R : Bonne nuit.

Fin de la séance
 
Top Bottom