đź“š SĂ©ance du 19 juin 1999

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 19 June 1999

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

SĂ©ance du 19 juin 1999

Laura, Ark, Frank

Q : Bonsoir.

R : Bonsoir.

Q : Qui est avec nous ce soir ?

R : Wampha.

Q : Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : Depuis notre long congé sabbatique, j’ai accumulé un certain nombre de questions, mais il y a un autre sujet qui a été soulevé ces derniers jours et que je voudrais aborder en premier. Apparemment, une comète récemment découverte, selon certains, correspondrait aux prophéties de Nostradamus où il est dit dans le quatrain 10.72 :

L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois,
Du ciel viendra vn grand Roy d’effrayeur :
Resusciter le grand Roy d’Angolmois,
Auant apres Mars regner par bon-heur.

qui se traduit en anglais :

The year 1999, seventh month,
From the sky will come a great King of Terror :
To bring back to life the great King of the Mongols,
Before and after Mars to reign by good luck.

La raison de cette comparaison est que l’on pense que Nostradamus faisait référence à septembre et non pas à juillet et, en fait, cette comète aura fait son tour du [soleil] en septembre, et certains pensent qu’elle pourrait « aspirer » et ramasser beaucoup de matière qui pourrait la ralentir, changer de direction et l’amener à interagir avec la Terre de manière nuisible. Est-ce que cela va vraiment se produire ?

R : Nostradamus avait une date précise liée à une vague prédiction.

Q : Vous avez raison. Oui c’est vrai. Êtes-vous en train de suggérer qu’il y a un autre événement en plus d’un événement cométaire auquel il fait référence dans cette prédiction ?

R : Si cela était, qu’on ne le dévoile pas. La question est : « 1999 » est-il un nombre, ou est-ce plus ?

Q : Vous voulez dire que 1999 pourrait impliquer un code quelconque ?

R : Il est peut-être préférable pour vous de voir les événements à ce sujet se dérouler, puis de les analyser plus tard. C’est peut-être le début d’un cycle…

{RĂ©trospectivement, cela ressemble presque Ă  une allusion au 11 septembre.}

Q : Le « Millennium Group » a soulevé un autre point, à savoir la possibilité qu’un objet soit entré dans notre système solaire et que l’augmentation de l’activité des taches solaires, etc. soit une réaction du soleil à cet ou ces objets. Pouvez-vous nous en dire plus ?

R : Le soleil n’a pas besoin d’une telle incitation pour réagir de la sorte. C’est un réacteur, après tout. Il a tendance à moins réagir que les autres à ça.

Q : (A) Mais qu’est-ce que c’est que « ça » ? (L) Et, la prédiction de taches solaires était d’une centaine l’autre jour, mais l’activité réelle des taches solaires était de 240, je crois. Maintenant, on suppose que lorsque la comète Lee tourne autour du soleil pendant cette période de forte activité des taches solaires, le Millennium Group dit qu’elle va décharger le condensateur solaire et qu’il est possible que de grandes décharges d’électricité passent entre les planètes et la comète ou entre les planètes et d’autres planètes, ou entre le soleil et la comète, ou quelque chose comme ça. Est-ce que ça risque effectivement de se produire ?

R : Verrouille la charge entre les ions positifs et négatifs. Quelle est la structure atomique du soleil par rapport à ses « enfants » ?

Q : (L) Je suppose que le soleil est positif et ses enfants sont négatifs, n’est-ce pas ?

R : Nous avons un physicien présent, oui ?

Q : (L à A) Le soleil est-il positif ou négatif ? Dans un atome, quelle est la charge du noyau ? (A à L) La question est : qu’est-ce que le plasma provenant du soleil ? Des électrons. Alors ce qui reste est positif. (L) Donc le soleil est positif, et, puisque les électrons s’écoulent vers les planètes, alors les planètes doivent être négatives, n’est-ce pas ? (A) C’est une possibilité.

R : Faites des recherches pour obtenir des réponses définitives à votre question. Qu’en est-il du rapport positif/négatif entre l’ionosphère terrestre et les éventuels « objets » de passage ?

Q : (L) Eh bien, c’est ce que je demandais. Ces types prétendent qu’il y aura des décharges soit entre le soleil et la comète, soit entre la comète et les planètes, soit entre les planètes et les planètes, soit entre le soleil et les planètes… toutes les bases sont couvertes !

R : Non, ils ne le sont pas. Qu’en est-il du « vide » de l’espace ?

Q : (L) Voulez-vous dire que cette décharge électrique ne peut pas créer d’éclairs visibles en raison des conditions de vide de l’espace ?

R : Non, nous ne le disons pas. Nous posons une question afin de stimuler le débat intellectuel et la recherche. Apprendre est amusant, après tout !

Q : (A) Je voudrais poser une question sur la « théorie du plasma des comètes », dont le Millennium Group fait la promotion.

R : La théorie du plasma est correcte, lorsque certains facteurs sont présents. Cela pourrait-il avoir un rapport avec la composition de l’objet en question ?

Q : (A) C’est exactement la question. L’objet en question est la comète, et la question est : quelle est sa composition, est-ce une boule de neige sale, ou est-ce un objet chargé qui recueille des particules sur son chemin comme le modèle « aspirateur » ?

R : Nickel ?

Q : (L) La composition de cette comète particulière est donc le nickel ?

R : Non, nous essayons presque désespérément de « relancer » vos capacités intellectuelles. N’oubliez pas qu’il s’agit ici d’un effort collectif. Pas une série de questions de la part des doux et impuissants au Lord High Commander !!

Q : Il semble qu’ils essaient désespérément de nous dire quelque chose sans violer le libre arbitre, mais nous devons participer pour le recevoir.

R : Oui.

Q : (A) Je veux juste en savoir plus sur cette comète en particulier ?

R : Nickel ?

Q : (L) Que savons-nous sur le nickel ? (A) Il y a toutes sortes de choses sur le nickel. C’est un métal. La question est de savoir si le nickel a quelque chose à voir avec cette comète en particulier.

R : Si c’est le cas, cela pourrait être vital.

Q : (A) Quelle est la composition de cette comète ?

R : La plupart des comètes sont en effet des « boules de neige sales », composées en grande partie de glace d’eau et de particules. Mais certaines ressemblent davantage à des astéroïdes à déplacement rapide pris dans un plan orbital. Votre « Millennium Group » est peut-être un peu trop unilatéral à ce stade. Il faut donc procéder à une analyse spectrale de cet objet avant de supposer qu’il s’agit d’un aspirateur cosmique.

Q : (A) J’en déduis que, même si ces gars peuvent avoir raison dans certains cas, cette comète, après analyse, se révélera être une boule de neige sale ordinaire. C’est ce que je pense.

R : Devinettes non permises !

Q : (L) Ces types disent qu’ils ont demandé à plusieurs reprises d’obtenir des données sur cette comète auprès des diverses sources gouvernementales qui ont la capacité de faire de telles analyses mais n’ont tout simplement pas été disposées à fournir ces informations comme s’ils avaient quelque chose à cacher.

R : Ils ne sont pas les seuls Ă  pouvoir analyser.

Q : (L) Alors, je suppose que nous devons trouver quelqu’un qui a fait une analyse spectrale. Découvrir qui peut le faire. (A) Cela nécessite un équipement spécial… (L) Y a-t-il quelque chose à propos de cette histoire de comète que vous voulez nous faire comprendre, de sorte que nous devons continuer jusqu’à ce que nous arrivions à la bonne question ?

R : Vous devez « continuer » beaucoup de choses.

Q : (L) C’est ce que je veux dire. S’il n’y a rien de crucial à ce sujet pour le moment, si l’analyse spectrale est ce que nous devons trouver et que vous n’allez pas nous dire de quoi elle est composée… Allez‑vous nous le dire ? De quoi est-elle composée ? Ou devons-nous faire une analyse spectrale et le découvrir par nous-mêmes ?

R : Ne l’avons-nous pas déjà indiqué ? La connaissance est le pouvoir. Si nous vous la donnons comme un bonbon d’Halloween, elle est diffusée.

Q : (L) Vous avez dit que la composition primaire de cette comète est le nickel ?

R : Non, on a dit « nickel ? »

Q : (L) Que signifie « nickel » ? (A) C’est un métal brillant. (L) Une pièce de monnaie, une pièce de cinq cents…

R : À quoi ressemble le nickel fondu avec l’espace en toile de fond ?

Q : (A) Cela ressemblerait à de l’argent… (L) Aurait-il une couleur ? (A) Je ne pense pas.

R : Conduit-il l’électricité ? Est-il magnétique ?

Q : (A) Oui, il peut être conducteur, mais il n’est pas magnétique. Pourquoi « fondu ? »

R : Qu’en est-il de la « queue » d’un tel objet qui entre en contact avec l’ionosphère ?

Q : (L) Oh. Je crois que j’ai compris. Le truc de Nostradamus sur la queue d’une grande comète ou quelque chose comme ça… laissez-moi vérifier :

Apres grand troche humain plus grand s’appreste
Le grand moteur les siecles renouvelle :
Pluye, sang, laict, famine, fer et peste,
Au ciel veu feu, courant longue estincelle.

Celui-ci est censé faire référence à quelque chose qui se produit au tournant du millénaire… Est-ce là où nous voulons en venir ? Quelque chose qui ressemblera à une « longue étincelle » qui entre en contact avec l’ionosphère et qui peut échanger des potentiels avec la terre grâce à cette queue conductrice en nickel fondu ? Oui ????? Est-ce que c’est bon ?

R : Demande Ă  Arkadiusz.

Q : (L) Eh bien, chérie… suis-je sur une piste ? (A) Le fait est que cette comète se trouve dans l’espace. L’espace est plutôt froid, donc la question est : qu’est-ce qui ferait fondre le nickel ? (L) Eh bien, elle sera proche du soleil ! Cela le réchauffera ! (A) Cette comète particulière ne va pas s’approcher suffisamment du soleil pour la faire fondre ! (L) Alors, comment le nickel peut-il être fondu ???

R : Et les éruptions solaires ?

Q : (L) C’est cela ! Une énorme éruption solaire ! Et, combinée à l’éruption solaire massive, il y a un changement de trajectoire à cause de l’accumulation de matière… de sorte qu’elle est plus proche du soleil… (A) Mais elle ne s’approche pas assez du soleil pour être prise dans une éruption solaire !

R : Le nickel est-il magnétique ?

Q : (L) Non. Que signifie pour ce sujet le fait que le nickel n’est pas magnétique ?

R : Le nickel a-t-il un compagnon ?

Q : (A) Eh bien, quand nous disons « compagnon », cela signifie un autre métal de la même famille dans la table Mendeleïev. Je crois que le cobalt et le nickel sont de la même famille, mais je vais devoir vérifier…

R : Et le cobalt est invisible dans le bon vieux vide de l’espace, mais pas le nickel !

Q : (L) Cela signifie-t-il qu’elle attirera le cobalt ?

R : Non, le cobalt va attirer.

Q : (L) Le cobalt va attirer les éruptions… les phénomènes électromagnétiques…

R : Et al. [Texte original — NdT]

Q : (L) Je vois.

R : Maintenant, vous devez connaître la composition de cette comète… Et de toute autre qui la suit de près. Nous avons déjà fait allusion à l’augmentation de l’activité cométaire. Oort, et à ce qui le perturbe cycliquement.

Q : (L) Je veux juste savoir une chose… est-ce que l’une de ces comètes va frapper la terre ?

R : Un jour, certainement. Comme auparavant.

{L’anomalie sonore de la deuxième face de la bande 1 commence ici.}

Q : Tant que nous en sommes au sujet de la comète, une sorte de corollaire, si ce genre d’activité se répand, le marché boursier va naturellement chuter complètement… toutes les institutions financières de la planète. Les choses seront désastreuses et désespérées si de telles choses sortent… Nous voulions nous renseigner sur les possibilités d’investissement…

R : Ces informations vont-elles « sortir » ?

Q : J’en doute. Les pouvoirs en place vont convaincre tout le monde que rien ne se passe. Il n’y a rien du tout à ce sujet dans la presse. Très rapidement, ajoutez quelques mots sur les possibilités d’investissement à l’heure actuelle.

R : Attendez, ou achetez un peu de métaux précieux…

Q : Suivant : Je ne vais pas lire tout cela ici ; c’est une déclaration d’Arizona Wilder qui affirme avoir mené des rituels de sacrifice humain pour l’élite des Illuminati pendant des décennies. Parmi eux, la famille royale britannique, George Bush, Henry Kissenger, et un flot de noms célèbres dans le monde entier révélés dans « The Biggest Secret » et la vidéo « Revelations of a Mother Goddess », disponible sur ce site web, qui est celui de David Icke. Depuis qu’elle s’est délivrée de son confinement par contrôle d’esprit, elle s’est consacrée à exposer ce qui se passe. Première question : Arizona Wilder a-t-elle mené des rituels de sacrifice humain pour l’élite des Illuminati pendant des décennies ?

R : Henry Kissinger est-il de sang royal ?

Q : Je ne pense pas. George Bush a un lien de parenté éloigné avec la reine d’Angleterre. Je pense qu’elle veut dire « pour » la famille royale, ET George Bush ET Henry Kissinger. Cette femme est-elle ce qu’elle prétend être et a-t-elle fait ce qu’elle prétend faire ?

R : Il vaut mieux « ne pas mettre de moutarde » sur ce point.

Q : Que signifie « tenir la moutarde » ?

R : Faites attention avant d’avaler le tout.

Q : Je vois. Eh bien, elle dit aussi que les Illuminati, la clique qui contrôle le monde, sont des hybrides génétiques, résultat de croisements entre les êtres humains et les aliens reptiliens il y a plusieurs milliers d’années. Le centre du pouvoir n’est même pas dans cette dimension, il est dans la quatrième dimension, l’astral inférieur comme beaucoup de gens l’appellent, le royaume des démons du folklore. Elle n’a évidemment aucune IDÉE !

R : Soit ça, soit tous les humains ont des gènes reptiliens…

Q : Elle affirme que chaque élection présidentielle a été remportée par le candidat ayant le plus de gènes royaux européens. Sur les 42 présidents jusqu’à Bill Clinton, 32 ont été liés à Alfred le Grand…

R : John Kennedy ???

Q : Eh bien…

R : Non, répondez s’il vous plaît.

Q : Kennedy avait-il du sang royal ? Je pense que Nixon avait plus que Kennedy.

R : Alors, faut-il en dire plus ???

{L’enregistrement « accéléré » de la deuxième face de la première bande a fait en sorte que la bande se termine ainsi. Ce qui suit est reconstitué de mémoire de la meilleure façon possible.}

Q : Très bien, nous avons ici deux photos de l’intérieur de la pyramide. L’une est censée être tirée d’un dessin figurant dans un livre publié en 1861 et j’aimerais savoir si c’est à cela que ressemblait l’intérieur de la pyramide à l’époque ?

R : Proche.

Q : Est-ce que cela signifie que ces gars là-bas qui travaillent dans la pyramide cachent la véritable carte de l’intérieur ?

R : Proche.

Q : Eh bien, pourquoi font-ils cela ?

R : Pourquoi, à ton avis ?

Q : Eh bien, je ne comprends pas comment ils ont pu s’en tirer avec une telle tromperie !

R : Le fait est que vous avez été trompé à propos de la pyramide de bien des façons. Pourquoi cela devrait-il vous surprendre ou avoir de l’importance.

Q : D’accord, j’ai été invité à parler à la radio. Est-ce que c’est dans notre intérêt de le faire ?

R : Si tu fais attention à ne pas te « laisser emporter » et à ne pas trop en révéler.

Q : Comment saurai-je ce qu’il faut dire et ce qu’il ne faut pas dire ?

R : Instincts.

Q : Eve Lorgen {auteur d’un livre sur les « morsures d’amour » par les aliens} s’est interrogée sur la manière de désactiver les programmes des Lizzies et de leurs cohortes humaines tels que vous et d’autres les avez décrits.

R : Pour « déprogrammer », il faut d’abord être conscient de la programmation.

Q : Comment peut-on prendre connaissance des programmes ?

R : La connaissance, la connaissance fait quoi ?

Q : Voulez-vous dire que le simple fait de les connaître est la clé ?

R : Une fois que vous avez la connaissance, vous avez brisé le voile ! Comment obtenir la connaissance ?

Q : Je ne sais pas… comment ?

R : Quand ceux qui sont le plus intimement familiers télégraphient effectivement.

Q : Télégraphier comme dans une sorte de signal électronique ou simplement communiquer l’information ?

R : La dernière.

Q : Quel type d’information, en particulier ?

R : DĂ©clencheurs.

Q : Cela va déclencher quelque chose ?

R : Programmation de mots-clés.

Q : Oh, vous voulez dire que le fait d’apprendre les mots déclencheurs va ouvrir la connaissance du programme pour qu’une personne puisse ensuite le désactiver ?

R : Proche.

Q : Donc, je devrais prendre contact avec cette femme qui a fait cette étude sur la programmation et obtenir son livre, ce qui m’aidera à savoir quels types de programmes je peux avoir ?

R : Cela peut y mener. Travaille en réseau avec ceux qui connaissent le mieux le processus.

Q : Eh bien, jusqu’à présent, vous êtes ceux qui connaissent le mieux les programmes et ont été les plus à même de communiquer ces choses.

R : Peut-ĂŞtre les meilleurs, mais pas les seuls.

Q : (A) Je voudrais savoir quelles méthodes de programmation ont pu être utilisées sur L lors de son enlèvement… le « temps manquant » d’une semaine ?

R : Recherche sur les techniques de la Gestapo. Qui est devenu la CIA.

Q : Nous devons donc nous pencher sur les techniques de programmation allemandes…

R : Et Waffen SS.

{La deuxième face de la bande deux commence ici. Pas d’anomalie sonore.}

Q : (A) Je suppose que la réponse à ma question est donc oui. Maintenant, la question est de savoir comment se débarrasser des choses implantées par ces techniques et la réponse doit être la connaissance. S’il y a quelque chose qui a été implanté pendant cette période de « temps manquant », la question est de savoir comment trouver et se débarrasser de la programmation sans mise en danger… comment la recherche sur les techniques peut nous aider à déprogrammer et à accéder sans dommage. Parfois, il est préférable de ne pas réveiller les chiens qui dorment. Pouvons-nous avoir de l’aide à ce sujet ?

R : Vous l’avez.

Q : (A) Nous avons un indice. (L) Lorsque nous sommes revenus de la conférence Gulf Breeze, j’ai écrit une lettre à Linda Howe, qui m’a répondu et a voulu savoir ce qu’il en était de l’accord avec Mike Lindemann, que nous n’étions pas d’accord parce que lui et son groupe étaient des Gray Huggers et faisaient la promotion de l’évangile Gray Hugger. Depuis lors, j’ai communiqué avec quelques autres personnes qui ont été très troublées par l’apparente dérive de Linda dans le milieu des Gray Huggers. Elle a rassemblé toutes ces informations dans ces livres et fait un si bon travail, pourtant elle semble passer à côté de l’essentiel. Dans le troisième livre, elle imprime tout un tas d’informations canalisées qui sont, pour la plupart, des désinformations intelligemment tordues sur les aliens qui sont là pour nous aider et bla, bla, bla. Ils utilisent même des phrases comme « nous sommes vous dans le futur », mais ceux qui disent cela sont des gris et des lézards, donc c’est clairement le futur probable qu’ils voudraient invoquer. Ils donnent des informations véridiques qui sont juste légèrement déformées pour mettre l’accent sur le camp des Gris/Lizzie ! Mon sentiment est que Howe, Lindemann, Art Bell et toute leur équipe diffusent de la désinformation et je ne sais pas si c’est délibéré, forcé ou s’ils sont des dupes innocentes des Lizzie. Pouvez-vous me donner un aperçu de la situation ?

R : Peut-être devriez-vous aborder Linda sous un angle plus inquisiteur avant que la technique de la « projection au salon » ne commence. Commencez à dialoguer, puis à infuser. La patience paie !

Q : Lors de la conférence sur les OVNIs, il y avait un type nommé Lloyd Pye qui a un crâne qu’il pense être un crâne extraterrestre.

R : Même si c’est le cas, pensez-vous qu’il a une chance d’être entendu ?

Q : Bien sûr que non. Mais, pour ma curiosité personnelle, s’agit-il d’un crâne alien ou d’un enfant gravement déformé ?

R : C’est peut-être une chèvre.

Q : Ce n’est pas une chèvre ! Elle est de type humanoïde, c’est sûr ! Ce n’était même pas gentil !

R : Nous n’avons pas été méchants avec vous. On voulait dire chimpanzé, mais on s’est embrouillés ! Désolé…

Q : À un moment donné, vous avez dit qu’Hermès Trismégiste était le traître du pharaon Rana. Qui était ce pharaon et quand a-t-il régné ?

R : Nous allons laisser cela pour une autre séance. Bonne nuit.

Fin de la séance
 
Last edited:

Lorea

Jedi
Merci beaucoup à l'équipe qui a traduit cette séance si intéressante

Thank you very much to the team who translated this very interesting session.
 
Top Bottom