đź“š SĂ©ance du 19 mars 2001

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 19 March 2001

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Lisez cette page (en anglais) pour le contexte de cette séance :


SĂ©ance du 19 mars 2001

Ark, Laura, Vincent Bridges

Q : Bonsoir.

R : Bonsoir.

Q : Y a-t-il quelqu’un avec nous ?

R : Air. Cassiopée.

Q : Est-ce que les Cassiopéens sont avec nous ?

R : À toi.

Q : Avez-vous un nom ?

R : Faitij. [Nom curieux ; une consonance presque arabique.]

Q : (L) OK, nous avons fait une séance d’hypnose aujourd’hui. Avons-nous fait tout ce qu’il fallait pour faire sauter les verrous ?

R : Pas loin.

Q : (VB) Avons-nous fait ce qu’il fallait pour l’instant ?

R : Pas loin.

Q : (A) Quel pourcentage de ce qu’il fallait faire avons-nous accompli ?

R : 49 pour cent.

Q : (VB) 49 était-il le bon chiffre ?

R : Oui. Laura a une ouverture sur davantage de clés. [« clés » dans le sens musical ?]

Q : (L) Avons-nous utilisé à bon escient les indices donnés hier soir ?

R : Oui. Maintenant devez nous chercher pour nous parler.

Q : (L) Vous chercher, comme chercher dans l’annuaire (téléphonique) ? (VB) Les chercher dans le miroir. (L) Y a-t-il…

A : Clé FI 3 [« phi » 3 ?]

Q : (VB) Clé « phi 3 ? » Bande de farceurs ! (L) Qu’est-ce que phi 3 ? (VB) Phi à la 3e puissance ? (L) Un cercle phi à 3 tours ?

A : Route.

Q : (VB) Ce phi 3, est-ce un chemin ou quelque chose de ce genre ?

R : Ouvre ton.

Q : (VB) Ouvre « ton » phi 3 ? (A) Route vient du français, « F » pourrait signifier la France, et « I-3 » pourrait être le numéro d’une route en France.

R : Oui.

Q : (VB) Est-ce que vous nous indiquez un lieu en France ?

R : Oui.

Q : (VB) Est-ce un lieu où nous nous sommes déjà rendus, Ark ou moi ?

R : Non.

Q : (VB) Devrions-nous nous y rendre ?

R : Oui. O T

Q : (VB) Operating Thetan ? (Thétan Opérant est un état de conscience spirituelle dans lequel l’individu est capable non seulement de se contrôler lui-même, mais aussi de contrôler son environnement — d’après Scientology France] — NdT) Je n’y comprends rien parce que j’essaye vraiment de rester en dehors de tout ça. (A) Nous connaissons le numéro de la route. O T doivent être les initiales de quelque chose. Peut-être même qu’elles sont mentionnées dans ce petit livre que tu viens d’acheter. (VB) Jusque-là, nos suppositions sont-elles justes ?

R : Oui.

Q : (VB) Dites-nous en plus sur O T.

R : O T.

Q : (L) Eh bien, voilà qui était clair ! [Nous allons chercher le livre en question et y jetons un œil.] O T signifie-t-il Operating Thetan ?

R : Non.

Q : (L) Revenons en arrière… Vous avez dit « route. » (VB) Est-ce un lieu en France ?

R : Oui.

Q : (L) Est-ce un nom de lieu ?

R : Non. Laura peut voir.

Q : (L) Faut-il faire davantage de séances d’hypnose pour renforcer le processus de vision ?

R : Oui.

Q : (L) Faut-il le faire le plus tôt possible, maintenant par exemple ?

R : Ouvert.

Q : (L) Y a-t-il quelques indices lexicaux… [Le pointeur se met à balayer l’alphabet, comme si l’énergie s’accumulait.]

R : La clé n’est pas un mélange de nombres F,

Q : (VB) Quoi ?!

R : Oui. Cinq 3

Q : (L) Donc vous dites que ce n’est peut-être pas un nombre combiné à une lettre, mais que la clé est Cinq 3 O T.

R : Oui. Pas clé F I 3. Route I 3.

Q : (L) Pas « phi » mais une route avec un F. Ça ne veut pas dire grand-chose, là. Je comprends bien que vous êtes en train d’essayer de nous dire quelque chose, mais vous allez devoir vous y prendre autrement, parce que nous ne comprenons pas, dit comme ça. (VB) Est-ce que nous comprenons bien ce que nous pensons avoir compris ?

R : Oui.

Q : (VB) Pouvez-vous être plus clairs, parce qu’il y a quelque chose que nous ne comprenons pas ici ?

R : Repaire de Titus.

Q : (VB) Titus était un empereur, mais c’est tout ce dont je me souviens, comme ça, de tête. [Nous faisons une pause pour faire une recherche sur Titus dans un livre, et découvrons que c’est lui qui a mis à sac Jérusalem, et qu’il a été commémoré sur l’« Arc de Titus ». Il a été suggéré que le trésor du temple avait été emporté à Rome et volé plus tard par les Visigoths.] (L) OK, est-ce que nous sommes sur une piste avec ce Titus et le trésor du temple ? Est-ce qu’O T désigne le « Old Temple » ? (Ancien Temple – NdT)

R : Oui.

Q : (VB) Cela a-t-il un rapport avec l’objectif de Perseus ?

R : Venons de vous le dire. Lieu oĂą Laura doit se rendre pour ralentir F I 3.

Q : (L) « Ralentir F I 3 ? » Qu’est donc ce F I 3, pour qu’il faille le ralentir ?

R : Attaque-surprise.

Q : (L) Donc, c’est une sorte de code pour la route d’entrée d’une « attaque-surprise ? » (A) Et nous devons nous y rendre pour ralentir cette attaque ? (VB) Pouvez-vous nous en dire plus sur cette attaque ?

R : 4D SDS.

Q : (VB) Et qu’est-ce que les 4D SDS sont en train d’attaquer ?

R : La Terre.

Q : (L) Donc vous dites qu’il y a une porte là-bas qu’ils peuvent traverser, ou à travers laquelle ils peuvent agir, ou qu’ils prévoient de traverser, ou à travers laquelle ils peuvent envoyer de l’énergie, ou quelque chose de ce genre ?

R : Non.

Q : (L) Il y a quelque chose d’enterré là-bas que nous devons trouver et utiliser pour ralentir cette attaque ?

R : Oui.

Q : (VB) Si nous le trouvons, ça ralentira l’attaque ?

R : Pas seulement ralentir. Augmentera la protection requise pour survivre à la chute de météores pendant la guerre spatiale de 2010.

Q : (L) Bon, je veux savoir… pourquoi dois-je me rendre là-bas ? (VB) Est-ce que nous trois, dans cette pièce devons-nous rendre là-bas ?

R : Oui.

Q : (VB) Pourquoi ?

R : Devez créer un conduit.

Q : (L) Donc, nous en revenons aux sept personnes que nous devons rassembler ?

R : Non.

Q : (L) Pas besoin qu’il y en ait sept. (VB) Mais il faut que nous y soyons tous les trois ?

R : Oui.

Q : (VB) Peux-t-on en emmener d’autres avec nous ?

R : Oui.

Q : (VB) Juste pour vérifier. (L) Hors de question de laisser mes enfants ! (VB) Emmène toute la famille ?

R : C’est l’espoir de survie de l’humanité qui t’attire vers la quête ici Perceval 3.

Q : (L) Bon, il y a un léger facteur qu’il va falloir prendre en compte, et c’est l’argent. Manifestement, il va nous falloir beaucoup d’argent pour accomplir cette mission. Je veux dire, est-ce qu’il faut juste qu’on fasse nos valises, qu’on vende la maison, et qu’on déménage ?

R : Pour sauver le monde, tu feras le choix du rite de protection de la connaissance, Laura ; instincts pas abandon de la connaissance. Déménage le moment venu.

Q : (VB) Ça sonne vraiment bizarre. (L) Eh bien, c’est leur truc. Le « rite » de protection de la connaissance est la « conscience ». Voulez-vous dire une sorte de rituel, un vrai rituel ?

R : Soyez préparés.

Q : (L) Oui. Comment la connaissance protège-t-elle ? Par la conscience et le fait d’être préparé. Être préparé est le « rite » de « la connaissance protège. » (VB) Y a-t-il quelque chose que nous devons faire ou savoir afin d’être préparés ?

R : Oui. Vendre des livres.

Q : (VB) Donc, ce que vous dites les gars, c’est que ce n’est pas exactement un rituel, mais être préparé, c’est de publier tous les livres.

R : Oui.

Q : (VB) Est-ce que nous devons tous les publier ?

R : Oui.

Q : (VB) Ça veut donc dire que ce n’est pas au programme pour ce mois de mai. Est-ce que nous sommes tous censés être là-bas en mai ?

R : Non. Seule la connaissance est indispensable. [Fin de la cassette ; pause le temps d’en insérer une nouvelle.] Quête.

Q : (L) Donc, la connaissance est indispensable, et pour ça, nous devons continuer la quête. (A) Pour vendre des livres, il faut en écrire. Écrire des livres est une opportunité d’acquérir de la connaissance et de diffuser de la connaissance, et c’est la chose essentielle ici. (L) Devons-nous faire une autre séance d’hypnose avant le départ de Vincent demain ? Cela serait-il avantageux ?

R : D’accord, oui. Pas urgent maintenant.

Q : (VB) Oui, ce serait intéressant. C’est ce que vous dites, que nous avons fait tout ce que nous pouvions ?

R : Non.

Q : (A) Ça ne peut pas nuire, c’est ce que vous dites ?

R : Spade up the sleeve. [Expression signifiant : « atout/as dans la manche ». Joue sur le double sens de « spade » : pique (jeu de cartes) et pelle (outil) — NdT]

Q : (VB) Un atout dans la manche. (L) Pique. Veux dire également. Il y a un double sens. Un as dans la manche ; déterrer quelque chose ; creuser. Ils auraient pu tout aussi bien dire « atout ». Si nous faisions une autre séance, quels mots-clés pourraient nous indiquer où diriger notre attention ?

A : Porte de sécurité.

Q : (A) Définissez « porte de sécurité ? » (VB) Une porte dérobée pour avoir accès à toi ? Une entrée sécurisée ? Quoi ?

R : Pré-texte de porte post-hypnotique.

Q : (L) Peut-être qu’ils disent que nous avons besoin d’installer un pré-texte de porte hypnotique ? Vincent est-il censé installer une série de mots en guise de suggestion post-hypnotique, une série de mots qu’Ark ou moi pourrons utiliser pour ouvrir ou fermer une porte ?

R : Oui.

Q : (VB) Quel genre de porte ? (L) Une qu’on peut ouvrir et fermer. (VB) Connectée d’une certaine manière au rite de protection de la connaissance. Qu’est-ce qu’un pré-texte ? Un prétexte ? (L) Devrions-nous insérer une suggestion pour la vision dans le miroir, une série de mots qui permettraient d’ouvrir la porte pour voir, et ensuite une série de mots pour fermer la porte ?

R : Oui. Précisément. Juste quelques mots.

Q : (L) En polonais ?

R : Non.

Q : (A) Qu’est-ce que c’est cet « atout dans la manche ? » (L) Eh bien, dans ce contexte-ci, ça voudrait dire pouvoir ouvrir et fermer la porte à volonté. (VB) L’« atout dans la manche » veut-il dire notre arme secrète ?

R : Oui.

Q : (VB) Devons-nous développer cette arme secrète ?

R : Oui.

Q : (VB) C’est ce que nous sommes censés faire avec la porte de sécurité hypnotique ?

R : Oui.

Q : (VB) Pouvez-vous nous donner d’autres informations ?

R : Oui.

Q : (VB) Pouvez-vous les donner maintenant ?

R : Jeux de mots ou slogans.

Q : (VB) La Langue verte ?

R : Oui.

Q : (L) Donc nous sommes censés trouver des jeux de mots ou des slogans à installer comme déclencheur de notre…

R : Oui.

Q : (VB) Et ça augmentera la capacité de Laura à ouvrir la porte du miroir à volonté ?

R : Oui.

Q : (VB) Mais ce n’est pas urgent, on doit juste le faire avant de partir pour la quête ?

R : Oui. Devez suivre de nombreuses voies.

Q : (L) Nous avons donc encore beaucoup à apprendre, beaucoup de recherches devant nous. [Et ce n’est qu’aujourd’hui que nous passons à l’étape où nous pouvons aller littéralement au fond du sujet, je pense.] (L) Donc, nous ne pouvons pas compter uniquement sur le miroir. C’est un atout dans la manche. Mais nous avons beaucoup de travail à accomplir. (VB) Nous parlons d’une situation où Laura aura besoin…

R : Oui.

Q : (VB)… d’un système qui permettra à Laura de se « connecter » à l’insu de tous, un système que nous pouvons utiliser en public sans que personne ne le sache…

R : Oui. Utiliser pour approcher le niveau de connexion requis pour prsentir (pressentir) bataille…

Fin de Séance. L’énergie retomba. Nous ignorons si cette dernière remarque reflétait la perception d’une « bataille » qui se livrait à ce moment-là, et qui bloquait la transmission, ou si les C’s nous enjoignaient d’apprendre à détecter la présence d’une « bataille ».
 

Lorea

Jedi
Merci d'avoir traduit cette séance. Très intéressante, elle me semble un peu énigmatique.

Very interesting session, it seems a little enigmatic to me.
 
Top Bottom