Séance du 2 décembre 1995

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 2 December 1995

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Séance du 2 décembre 1995

Participants : « Frank » et Laura

Q : (L) Bonjour, il y a quelqu’un ? Nous aimez-vous toujours ?

R : Bêtasse !

Q : (L) Eh bien, on a parfois besoin d’être un petit peu rassuré ! Qui est avec nous ce soir ?

R : Rommolah Cassiopaea.

Q : (L) Comme vous le savez, Terry et Jan sont venus ici hier soir, et j’ai eu un tas de sensations très étranges, comme si quelque chose de très sombre les avait accompagnés. J’en avais mal à l’estomac. Que se passe-t-il ?

R : Détails.

Q : (L) Une énergie négative est-elle impliquée ?

R : Est réprimandé.

Q : (L) Qu’est-ce que ça veut dire ?

R : Idem à ta banque de centre de connaissances.

Q : (L) D’accord, le dictionnaire dit : gronder, réprouver modérément. Qui le gronde ?

R : Ce sont les circonstances qui se déploient.

Q : (L) Les circonstances qui se déploient vont le réprimander, ou sont en train de le réprimander ?

R : Cette dernière.

Q : (L) Eh bien, j’ai en quelque sorte ressenti une énergie qui n’était pas lui, mais qui le suivait et l’avait accompagné. J’ai même cru qu’elle disait : « il est à nous ! »

R : Si attachement il y a, il s’agit d’une situation « fluide ».

Q : (L) Eh bien, ils ont tous les deux parlé de leurs projets de monter un autre groupe de channeling avec Andrew B, et ensuite encore un autre après leur déménagement, parce qu’ils envisagent maintenant de partir à Tallahassee. Donc, manifestement, ils n’ont maintenant plus l’intention, ou il semble qu’ils ne l’aient jamais eue, d’être des membres permanents du groupe. Ou ai-je mal compris ?

R : Manifestement.

Q : (L) Eh bien, je suis désolée qu’ils entretiennent de tels sentiments. Dans le fond, je me suis préparée toute ma vie pour aboutir à ça, tout comme Frank. Ils nous ont beaucoup aidés.

R : Le groupe aurait trop de chefs et pas assez d’indiens.

Q : (L) Maintenant, la situation actuelle avec Roxanne m’a fait réfléchir, et je pense que je devrais décliner l’édition de son magazine. Des commentaires ?

R : Attention aux mauvaises interprétations. Le comportement de Roxanne est fortement influencé par des cycles biologiques.

Q : (L) Donc, je devrais juste laisser couler ?

R : Oui.

Q : (L) Eh bien, je trouvais que le magazine était une bonne idée…

R : Laisse le « flux » te guider dans tes décisions concernant tes actes.

Q : (L) C’est en gros ce que j’essaye de faire. Bon, si Roxanne est influencée par la biologie et que Terry est réprimandé, qu’est-ce qu’il m’arrive à moi ? Je veux dire, l’un s’en prend à moi, et moins de 12 heures plus tard, c’est au tour de l’autre, et pour couronner le tout, c’est ensuite mon mari qui s’acharne sur moi — c’est plus que je ne peux supporter.

R : Suggérons la ventilation de la pièce. Les facteurs ionisants équilibrent.

Q : (L) [Ouvre les fenêtres] Les facteurs ionisants ont-ils un rapport avec les gens qui se sont trouvés dans cette pièce ces derniers jours ?

R : Tout se relie. Tu pourras fermer les fenêtres plus tard par confort après que l’équilibre soit rétabli.

Q : (L) Lors de la séance du 21 octobre, nous avons parlé des personnes de type robotoïde, ou des humains réanimés, puisqu’apparemment c’est comme ça que ça se passe, plutôt que de cloner et remplacer les corps. Ensuite vous avez dit que j’en avais rencontré sept, et nous en avons identifié un. Puis, nous avons parlé de leur profil, et vous avez indiqué qu’une personnalité « insipide » était un critère d’identification. Vous avez également dit que vous ne pouviez pas identifier les autres à ce moment précis. Pouvez-vous le faire à présent ?

R : Fouille dans tes « dossiers ». C’est par l’étude et l’exploration qu’on apprend parfois le mieux.

Q : (L) Pourrais-je avoir un peu plus d’indices quant à ce que je dois rechercher ? Vous avez dit qu’il suffisait d’une visite à l’hôpital…

R : Non-émotif. Il existe d’autres indices, que tu peux découvrir en cherchant par toi-même. Il ne serait pas avantageux pour nous de te donner d’autres informations sur le sujet. La spéculation en ce qui concerne ce sujet particulier te fourvoiera.

Q : (L) Ce sujet est-il aussi important que je le suspecte ?

R : Au final, mais pas encore !!

Q : (L) J’ai fait une interview qui a été enregistrée et diffusée sur une chaîne locale de télévision. Je suis curieuse de savoir si cela mènera à d’autres comme ça ?

R : Comme une marmite en ébullition.

Q : (L) Arrêtons les trucs personnels et passons aux choses intéressantes.

R : Merci.

Q : (L) Est-ce que les Allemands ont construit une machine à voyager dans le temps pendant la Deuxième Guerre mondiale ?

R : Oui.

Q : (L) Ils l’ont vraiment fait ?

R : Ja.

Q : (L) Les expériences allemandes de voyage dans le temps ont-elles été transposées aux États-Unis ? Après la guerre ?

R : Sous forme fragmentée.

Q : (L) Est-ce que les États-Unis se sont emparés d’une machine à voyager dans le temps construite par les Allemands ?

R : Non.

Q : (L) Pourquoi cela ?

R : A été transportée ailleurs.

Q : (L) Où ?

R : Mausenberg, Neufriedland.

Q : (L) Toujours en Allemagne ?

R : Nein !

Q : (L) Où se trouve Mausenberg ?

R : Antarktiklandt.

Q : (L) Qui est aux commandes ou fait fonctionner cette machine ?

R : Klaus Grimmschackler.

Q : (L) Je ne pensais pas à une personne en particulier, mais à un groupe. Des Américains ou des Allemands ?

R : Deutsche.

Q : (L) Est-ce qu’ils ont utilisé cette machine pour se transporter là-bas et aussi dans le temps ?

R : A été fait in glophen in gestalt bityieaire das gluppen und werstalt de vir sein der forbidde.

Q : (L) Pourquoi nous parlez-vous de manière à ce que nous ne comprenions pas ?

R : Désolés, transmission brouillée à cause du sujet traité.

Q : (L) Pour en revenir à cette machine allemande à voyager dans le temps : les Allemands ont-ils capturé ou récupéré un ovni accidenté pendant la guerre ?

R : Oui.

Q : (L) Qui faisait voler ce vaisseau — excusez-moi — qui était aux commandes de ce vaisseau ?

R : Les Gris.

Q : (L) Les Allemands ont-ils été à même de reconstituer cette technologie et de construire un autre vaisseau similaire à celui qu’ils avaient capturé ?

R : N’ont pas eu besoin de le faire. Ils ont obtenu des informations là-dessus par channeling.

Q : (L) Est-ce que les Allemands ont obtenu ces informations de la Confrérie du Vril ?

R : En partie. Aussi de l’Ordre de Thulé.

Q : (L) Les individus qui sont en possession de cette machine à voyager dans le temps dans l’Antarctique, qu’en font-ils, ou qu’ont-ils l’intention de faire avec elle ?

R : Explorer des secteurs temporels à travers boucle de cylindre.

Q : (L) Qu’est-ce qu’une boucle de cylindre ?

R : Complexe, mais est un profil de 4e à 6e densité.

Q : (L) Ont-ils des buts précis en procédant à cette « exploration temporelle » ?

R : Pas jusqu’à présent, tel que vous le mesurez.

Q : (L) Bon, s’ils se sont enfuis et ont transporté cette machine à voyager dans le temps en Antarctique, est-ce qu’ils collaborent avec certains « aliens » ?

R : SDS de 4e densité.

Q : (L) Est-ce que ces Allemands et leur machine à voyager dans le temps font partie du plan d’invasion de la Terre quand elle passera en 4e densité ?

R : Peut-être.

Q : (L) Est-ce que les Allemands sont derrière certaines des conspirations aux États-Unis ?

R : Non.

Q : (L) Donc il y a un élément marginal allemand, mais se focaliser dessus comme étant l’aspect fondamental du problème, c’est se tromper de cible ?

R : Peut-être.

Q : (L) Parmi les choses évoquées par les Allemands de l’Ordre de Thulé et de la Société du Vril, il y avait le « Soleil Noir qui Illumine l’Intérieur ». Pouvez-vous nous dire ce qu’est ce Soleil Noir ?

R : Destinée ultime de l’orientation SDS.

Q : (L) Ce Soleil Noir est un phénomène astronomique réel ?

R : En essence.

Q : (L) Sous quelle forme pourrions-nous connaître ce Soleil noir ? Un trou noir ?

R : Bonne possibilité.

Q : (L) Un peu en aparté : y a-t-il ici un rapport avec les Japonais ?

R : Seulement dans la mesure d’une participation au gouvernement mondial « secret ».

Q : (L) Terry a pour théorie que les États-Unis ont une dette tellement énorme envers les Japonais qu’ils ont décidé de manquer à leurs obligations et de faire tomber le gouvernement japonais, et que les Japonais et certains autres seront une nouvelle fois présentés comme les « méchants », comme pendant la Deuxième Guerre mondiale. Est-ce que ce plan est en cours ?

R : Non.

Q : (L) Pourquoi est-ce que dans X-Files, on parle d’une conspiration expérimentale japonaise responsable des affaires d’ovnis/aliens aux États-Unis ? Pourquoi présentent-ils les Japonais comme les méchants ?

R : N’oubliez pas que « X-Files » est de la fiction à la base.

Q : (L) Le mois dernier, j’ai vu un film chez Roxanne où l’on voyait d’étranges ovnis qu’elle a appelés des Merkabahs. Ça ressemblait à de gigantesques créatures vivantes translucides — des sortes de méduses — qui apparaissaient et disparaissaient… c’était quoi ces trucs ?

R : Manifestations de 6e densité à travers des poches d’influence d’onde précurseur de monde.

Q : (L) On aurait dit que la personne qui filmait ces choses pouvait littéralement les appeler. Comment est-elle arrivée à faire ça ?

R : Trigone magnétique de loco-points sur la grille matricielle interagissant avec des projections de forme-pensée.

Q : (L) Cela veut-il dire que cette personne a quelque chose d’extraordinaire ?

R : Juste du point de vue de la transformation parallèle subconsciente.

Q : (L) Comment pourrions-nous faire apparaître une de ces créatures si nous le voulions ?

R : Serait extrêmement difficile étant donné que la loco-matrice n’est pas en votre faveur actuellement.

Q : (L) Donc, cela dépend en partie de la localisation, d’une grille si l’on veut ?

R : Oui.

Q : (L) En parlant de ça, Roxanne veut déménager à Sedona. Elle dit qu’une des raisons à cela c’est parce que la « densité de la Floride est basse », à son avis, c’est le « pays des Lizzies » et plein d’entités et d’énergies négatives. Est-ce exact ?

R : À ton avis ?

Q : (L) Eh bien, des fois je me demande… Je suis sûre que je pourrais être quelqu’un de mieux…

R : Tout peut toujours être mieux, mais les jugements hâtifs et généralisants par réaction émotionnelle aux événements sont forcément pleins d’aprioris dus à l’émotion.

Q : (L) Cela veut-il dire qu’elle pourrait tout aussi bien tomber de Charybde en Scylla en partant pour le « pays des aliens », là-bas, dans le Sud-Ouest ?

R : Bien sûr ! Tu le sais bien !

Q : (L) Ça me désole qu’elle ressente cela et qu’elle se mette peut-être en danger parce qu’elle ne semble pas penser clairement à l’heure actuelle, et il ne semble pas que je puisse dire ou faire quoi que ce soit. Elle est tellement convaincue que la Floride est un endroit horrible à cause de ce qui lui est arrivé ici. En un sens, je me sens insultée.

R : Sers-toi de tes instincts pour te guider dans tes associations.

Q : (L) Bon, passons à autre chose : en regardant le film de l'autopsie d'un alien, nous avons remarqué un organe énorme qui occupait tout le centre de la cavité abdominale. Qu’est-ce que c’était ?

R : Cœur/foie.

Q : (L) Une combinaison des deux en un ?

R : Oui.

Q : (L) Ils ont aussi prélevé un objet solide, ou dur, qu’ils ont placé dans un petit récipient. Quel était cet objet ?

R : Un émetteur-récepteur en cristal.

Q : (L) Et toute la matière molle, c’était quoi ?

R : Des tissus organiques. Sans importance.

Q : (L) Était-ce un mâle ou une femelle ?

R : Les deux, et aucun des deux.

Q : (L) Cet être avait-il la capacité de se reproduire sexuellement ?

R : Non.

Q : (L) De quel genre d’alimentation avait-il besoin ?

R : D’ovules de gélatine salée.

Q : (L) Est-ce qu’il les ingérait comme nous, par la bouche ?

R : Cordés.

Q : (L) Quoi ? Qu’est-ce que c’est ?

R : Applications utilisant des microformes biologiques pour métastaser via les canaux glandulaires principaux.[Voir la note à la fin]

Q : (L) Cet être avait-il besoin d’oxygène, pour respirer, notamment ?

R : Oui.

Q : (L) Où se trouvaient ses poumons ?

R : Côté de la cavité dorsale.

Q : (L) J’ai lu des choses sur une espèce de Gris, très grands avec des rangées de dents. Je suppose que cela veut dire qu’il y en a plusieurs. Que sont-ils ?

R : Constructions biogénétiques.

Q : (L) Vous avez dit une fois qu’il y avait 16 espèces ou groupes dans les deux camps du « conflit » sur la planète. C’est-à-dire les camps SDS et SDA. Avons-nous connu d’autres « gentils » ? Avons-nous eu des interactions avec eux ?

R : Pas encore.

Q : (L) Pouvez-vous me dire quoi que ce soit à propos de Dom, lui qui semble étonnamment très bien informé pour quelqu’un d’aussi jeune ?

R : Découverte et observation, en gardant à l’esprit les connaissances auparavant apprises afin de dresser un profil.

Q : (L) Qui sont les êtres de type mante religieuse qui ont été observés au Mexique et auraient été filmés ?

R : Elapiddoriens.

Q : (L) D’où viennent-ils ?

R : Orion.

Q : (L) Pourquoi sont-ils là ?

R : Étude d’interaction, sont un projet des Minturiens, puisqu’ils ressemblent à leur profil physique. L’étude vise à déterminer la compatibilité avec l’équation de surface de 3e densité.

Q : (L) Ils tentent de savoir s’ils peuvent se manifester sur Terre ?

R : Après le passage de la frontière entre mondes.

Q : (L) Quand au juste ce passage de la frontière entre les mondes va-t-il se produire ?

R : Ouvert !

Q : (L) J’aurais essayé ! Maintenant, parlez-moi de Val.

R : Apprends en recherchant activement le contact et en observant.

Q : (L) Pensez-vous qu’il viendra à une séance un jour ?

R : Peut-être.

Q : (L) Cette année, la conférence de Gulf Breeze sur les ovnis se tiendra au printemps. C’est celle à laquelle nous sommes censés aller ?

R : Oui.

Q : (L) Pourquoi mon mari est-il aussi insupportable dernièrement ? Je sais que c’est une question personnelle, mais je ne peux plus endurer le stress.

R : Insupportable est subjectif.

Q : (L) Je sais. Mais j’ai besoin de conseils.

R : Associe simplement les ressources spirituelles… et bonne nuit !

Fin de la séance

Les chordés sont un embranchement d’animaux bilatériens définis par la présence des caractéristiques suivantes au cours de leur cycle de vie :

Une notochorde, c’est-à-dire une lamelle cartilagineuse tout le long de l’intérieur du corps. Dans le sous-groupe vertébré des chordés, la notochorde se transforme en épine dorsale, et dans les espèces entièrement aquatiques, elle aide l’animal à nager par flexion de la queue.

Un tube neural dorsal. Chez les poissons et autres vertébrés, il se transforme en épine dorsale, principal tronc de communications du système nerveux .

Fentes pharyngées. Le pharynx est la partie de la gorge immédiatement derrière la bouche. Chez les poissons, ces fentes se modifient pour former des branchies, mais chez d’autres chordés, elles font partie d’un système de filtre alimentaire qui extrait les particules de nourriture de l’eau où vit l’animal.

Queue post-anale. Une nageoire qui s’étend à l’arrière derrière l’anus.

Un endostyle. Une gouttière située dans la paroi ventrale du pharynx. Chez les espèces se nourrissant par filtration, il sécrète du mucus pour agglutiner les particules alimentaires, ce qui favorise leur transport dans l’œsophage. Il fixe aussi l’iode et pourrait être un précurseur de la glande thyroïde des vertébrés.
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Merci à l'Equipe Française pour la traduction...

Thanks to the French Team for the translation....
 
Top Bottom