📚 Séance du 2 février 2003

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 2 February 2003

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Séance du 2 février 2003

Ark, Laura, SF-invité et Galahad

Q : Bonsoir.

R : Bonsoir au groupe depuis Cassiopée

Q : L’une des premières questions que nous voulons poser ce soir concerne l’événement de la navette spatiale qui a été perdue. Premièrement, s’agit-il d’une explosion, ou d’une désintégration voire d’une désagrégation ?

R : C’était une « frappe directe ».

Q : Une frappe directe par quoi ?

R : Impulsion EM.

Q : (S) Quelle était la source de l’impulsion EM ?

R : Consortium de 3/4ème densité.

Q : Eh bien, je pensais que Bush était une marionnette du Consortium ? (A) Eh bien, nous savons que les militaires font décoller des avions pour poursuivre des OVNIs… il y a même des rapports de tirs sur eux et il y a eu des rapports sur des avions militaires désintégrés par des OVNIs. Les OVNIs sont, d’une certaine façon, de mèche avec le Consortium. Il semble que Bush et le gang n’ont pas le contrôle du Consortium et qu’il fallait peut-être leur « rappeler » ?

R : Ce n’est pas tant qu’il a besoin qu’on lui rappelle, mais qu’on le stimule à réagir.

Q : (L) Vous avez déjà dit une fois que Bush en sait très peu de toute façon — ou que la « Maison Blanche » est quelque peu ignorante des plans du Consortium — même s’ils les mènent à bien. Donc, vous suggérez qu’ils sont poussés par des forces dont ils ne sont pas conscients et qu’ils ne comprennent pas ?

R : Exactement. Bush est une « machine à réaction ».

Q : (L) J’aimerais en savoir plus sur ce supposé « garde du corps » de Saddam récemment présenté par le MOSSAD ? Était-il l’un des anciens gardes du corps de Saddam ?

R : Dans une certaine mesure, oui. Mais certainement pas de la manière présentée. N’oubliez pas ceci : si des pilotes peuvent être conditionnés à prendre les commandes d’avions de ligne qui s’apprêtent à voler vers une mort certaine, à quel point est-il difficile de « Fabriquer » un « garde du corps » ?

Q : (L) Un jeu d’enfant pour fabriquer un garde du corps, je suppose. (A) Il dit exactement ce que les Israéliens veulent qu’il dise. Il ne révèle aucune donnée particulièrement importante. Ce ne sont que des choses générales. N’importe qui pourrait dire ce genre de choses et être appelé un « garde du corps ». (L) Exactement. OK, vous dites qu’une impulsion EM a descendu la navette. (A) D’où venait l’impulsion EM ?

R : Depuis un satellite basé dans l’espace.

Q : (A) La NASA est-elle au courant de la cause ?

R : Il y en a qui ont des soupçons.

Q : (L) Ce qui explique pourquoi ils sont si soucieux de convaincre tout le monde que ce n’était PAS du sabotage. Tout comme la mort de Wellstone, il n’y avait « aucun doute » sur le fait qu’il s’agisse d’une attaque terroriste. Il est fort probable que la junte Bush soit à l’origine de la mort de Wellstone. Dans les deux cas, ils « connaissent » la cause et veulent détourner l’attention de celle-ci. Mais, dans le cas de la navette, ils ne sont pas dans le coup, mais ils ne veulent certainement pas que quelqu’un réalise qu’ils ne sont pas non plus « aux commandes ». Cela me fait penser à la remarque faite par les C’s il y a quelques années au sujet de la raison derrière le développement et les manipulations du complexe militaro-industriel. Les C’s ont dit que le RÉEL ennemi est « là-haut » et que la guerre n’était qu’une « couverture » pour empêcher les masses de réaliser ce qu’ils faisaient vraiment. Peut-être que Bush et le gang sont vraiment convaincus, dans leur propre esprit, qu’ils agissent pour « protéger » l’humanité de cette menace. Pendant ce temps, ils sont simplement amenés à réaliser le programme du Consortium. Et c’est très intéressant que la navette se soit brisée au-dessus de Palestine, au Texas… comme pour dire à Bush : c’est ce qui va vous arriver : la Palestine sera votre destruction. Mais, bien sûr, Bush serait incapable de le percevoir dans ce contexte. Était-il vraiment prévu qu’un message soit passé lors de cet événement ?

R : Comme toujours, la confusion est le masque.

Q : (L) En d’autres termes, la réaction de chacun à l’événement dépendra de sa propre perspective. Selon certains, il s’agissait d’un « message à Bush ». Bush et son gang n’y verront, bien sûr, qu’une incitation à une action militaire plus rapide et plus « décisive ». Ainsi, cela fonctionnera vraiment de la manière voulue sur eux. (A) Et bien sûr, nous nous demandons comment ils vont utiliser cet événement.

R : Le premier effet parmi les masses sera le choc, ce qui les rendra moins résistantes aux politiques de Bush. Cependant, d’autres groupes verront la menace évidente que leurs activités font peser sur Bush et Cie. Bush et Cie s’efforceront, bien entendu, de tirer parti de l’événement tout en restant dans l’ignorance quant à sa signification. Mais il y a certainement parmi eux une prise de conscience qu’il y a un élément « dissident » en liberté. Bush a même « ressenti » un peu de peur primaire à l’égard de cet événement.

Q : (L) Don a fait une petite expédition à Palomar. Il a trouvé le rocher que vous aviez mentionné précédemment. Il dit qu’il y avait un trou étrange dans le rocher qui a manifestement été fait avec un certain effort puisque le type de roche, la taille et la forme du trou indiquent qu’il ne peut pas avoir été fait trop facilement. Il est curieux au sujet de ce rocher. Est-ce le bon rocher, et s’il devait monter là-haut, qu’est-ce qu’il est censé faire ? Alors, est-ce que c’est le bon rocher et qui a foré le trou dans le rocher ?

R : Oui. Des forces de 4D SDS.

Q : Quel est le but du trou dans le rocher ?

R : C’est une sorte de « prise murale », dirons-nous ?

Q : Donc, quelque chose se branche dedans ?

R : Oui. Considère ça comme une antenne.

Q : Don a des lunettes de vision nocturne et il veut aller là-haut et inspecter l’endroit. Devrait-il l’examiner à partir du rocher ou d’un autre endroit ?

R : S’il y va, il voudra peut-être prendre position de façon à pouvoir observer le rocher et d’autres choses tout en restant à une certaine distance.

Q : (L) D’accord, nous avons une question de notre fille qui a fait des rêves étranges au sujet de voitures et elle veut en savoir plus. Quelle est la signification de ces rêves ?

R : Elle est en train de trier les données concernant les changements à venir.

Q : Elle veut aussi savoir quels sont les bruits Ă©tranges que nous avons eus autour de la maison la nuit.

R : Tous les membres de la famille sont bombardés de différentes ondes, ce qui se traduit par des perturbations psychiques.

Q : Voulez-vous dire que les bruits sont produits par les membres de la maison ou par les ondes ?

R : Ils sont produits par des explosions EM psychiques défensives.

Q : (A) Défensives signifie que nous les produisons. Nous nous défendons contre quelque chose. Notre maison est attaquée d’une manière ou d’une autre. Nos défenses sont donc électromagnétiques. Quel genre d’attaques ?

R : Des ondes diverses.

Q : (A) Nous produisons donc les bruits de cognement. Je n’ai pas eu peur quand il y a eu ces coups. (L) Je n’avais pas peur non plus. Il n’y avait pas de sensation que les coups étaient produits par une source extérieure — un prédateur, pour ainsi dire. Quand quelque chose vient de l’extérieur, on a toujours une sensation subliminale de peur comme s’il y avait un intrus. Et il n’y avait rien de tout cela. (A) C’est vrai. (L) Si j’avais eu cela, je n’aurais probablement pas sauté du lit pour aller voir ce que c’était ! Ok, concernant nos recherches. Une des questions que nous aimerions éclaircir est celle du Saint Graal et de l’Arche. Est-ce que l’Arche d’alliance — la sorte d’arche donnée aux premiers juifs pré-mosaïques que vous avez décrites précédemment — est la même chose que le Saint Graal ?

R : Non.

Q : (L) Il y a donc deux technologies complètement différentes ?

R : Si vous souhaitez les appeler ainsi.

Q : (L) Pourquoi ont-ils répondu à la question de cette façon ? Qu’est-ce qui les différencie ? (A) Peut-être que « ainsi » fait référence au fait que tu les as appelés « technologie ». Peut-être que ce n’est pas tout à fait le terme correct. La technologie peut en faire partie, mais ce n’est peut-être pas la partie la plus importante. (Galahad) L’un est-il un outil SDS et l’autre un outil SDA ?

R : Oui et non.

Q : (Galahad) Merci les gars ! C’est très clair !

R : C’est une question qui se clarifiera d’elle-même assez tôt.

Q : (L) Mon idée selon laquelle nous pouvons identifier l’existence de ces sortes de « technologies » par l’architecture, l’art ou les structures mégalithiques des différents groupes de la planète est-elle correcte ?

R : Dans une certaine mesure, oui. Mais que cela ne soit pas le seul indice. Vous pourriez considérer le « mode de vie » ainsi que la présence et les usages de métaux ; en particulier l’or par opposition au fer.

Q : (L) Nous avons donc un ensemble d’indices tout à fait différents à examiner ici. Bon, très bien ! Ce que nous appelons l’Arche d’alliance était-elle à Baalbek ?

R : Non. Mais il y avait certainement ceux qui avaient des connaissances avancées.

Q : (L) Je déteste quand ils font ça : exploser ma théorie en morceaux. Y avait-il une « faction du Graal » et une « faction de l’Arche » ?

R : À peu près.

Q : (L) Baalbek a-t-il été construit par la faction de l’Arche ou la faction du Graal ?

R : C’était la faction de l’Arche.

Q : (Galahad) Eh bien, nous avions raison sur ce point. (L) Nous avons déjà discuté du fait que Néfertiti et Sarah étaient une seule et même personne. Nous avons maintenant discuté de l’idée, basée sur des indices significatifs dans des documents anciens, que cette personne était aussi Hélène de Troie. Est-ce, en fait, une idée utile à suivre ? Est-ce une évaluation correcte des indices ?

R : Tout à fait !

Q : (L) Cela signifierait-il que, selon l’histoire, Paris/Alexandre serait la même personne qu’Abraham et que l’histoire d’Hérodote sur le séjour de Paris et d’Hélène en Égypte était vraie ?

R : Oui.

Q : (L) Nous avons la question des frères à traiter. Nous avons Abraham et son neveu, Lot. Puis nous avons Moïse et Aaron, Jacob et Ésaü, Isaac et Ismaël. Toutes ces paires de frères n’étaient-elles que des aspects ou des points de vue différents sur les mêmes histoires, une paire d’individus uniques, qu’ils soient frères ou non ?

R : En gros, oui, mais en y ajoutant des éléments d’autres histoires.

Q : (L) S’agissait-il d’une relation frère/frère comme dans le cas de véritables frères ?

R : Non. La relation de « frère » a été créée pour légitimer une « fausse » ligne de transmission.

Q : (L) Il n’y avait donc pas de frère, ou de parenté aaronique, en supposant qu’une partie de cette histoire était vraie. C’est bien cela ?

R : Oui.

Q : (L) Un aspect de la variation de l’histoire est que Jacob a donné à son frère, Ésaü, la « bénédiction » et un quelconque « cadeau ». Est-ce que cela reflète une partie exacte de l’histoire selon laquelle Moïse, sous sa forme de Jacob, a transmis quelque chose à quelqu’un d’autre — quelque chose d’important ?

R : Oui.

Q : (L) Est-ce Moïse/Abraham qui l’a fait ?

R : Oui.

Q : (L) À qui l’a-t-il transmis ?

R : Moïse a finalement compris que le danger de l’objet était plus grand que la capacité des descendants à résister à la corruption. Il l’a remis à ceux qui l’avaient créé.

Q : (Galahad) Est-ce que ce sont les forces SDS ou SDA qui l’ont créé ?

R : SDS.

Q : (Galahad) Donc, l’Arche était un objet créé par les SDS. Cela a-t-il conduit à une sorte de révélation de la part de Moïse ? A-t-il commencé à se réveiller ?

R : Oui. L’histoire de la « dispute avec l’ange » a été le tournant décisif ainsi que le moment du retour.

Q : (L) Quelle était la bénédiction qu’il a donnée pour citer Ésaü, si le fait de donner l’objet à l’« ange » était l’événement du retour de l’arche ? Que s’est-il passé ?

R : Deux événements distincts.

Q : (L) Donc, il a rendu l’arche au soi-disant ange. Et ensuite, il a donné quelque chose à quelqu’un d’autre. Précédemment, lorsque j’ai posé des questions à ce sujet, vous avez dit que ce qu’il avait donné à Ésaü était « des feuilles de colère piétinées, les pommes bleues incarnées », et vous avez fait remarquer que je devrais me renseigner sur le « sens profond ».

R : Et qui était « Kore » ?

Q : (L) Était-ce la fille d’Abraham ?

R : C’était le dernier membre vivant de la famille des Perséides.

Q : (L) Était-ce un homme ou une femme ?

R : Une femme.

Q : (L) Et comment Abraham en est-il venu à posséder cette femme ?

R : Cherche dans les Ă©crits et tu verras.

Q : (Galahad) Si cette personne était le dernier membre de la famille des Perséides, cela signifie-t-il que Paris était un membre de cette famille ?

R : Non.

Q : (L) Cette personne faisait-elle partie du groupe d’Abraham parce qu’il l’avait kidnappée ?

R : Cela va dans la bonne direction, bien que ce ne soit pas aussi simple.

Q : (Galahad) Ils disent que c’est une femme qui a été kidnappée ? Serait-ce Hélène ?

R : Non !

Q : (L) On nous a dit précédemment qu’Hélène était une Hittite génétiquement modifiée. Ses parents étaient-ils des personnes qui nous seraient familières en dehors de la mythologie ?

R : Non.

Q : (L) Sa filiation était donc strictement mythique. Était-elle membre d’une famille estimée ou d’une sorte de famille royale, comme on l’a prétendu ?

R : Ici aussi, tu vas faire une découverte.

Q : (L) Pour en revenir à cette personne — le dernier membre vivant de la famille des Perséides — qui a été livrée par Abraham dans son persona de Jacob à quelqu’un d’autre, à qui cette personne a-t-elle été livrée et pourquoi ?

R : En guise de protection contre la fureur d’« Hélène ».

Q : (L) Alors, cela se retrouve dans l’histoire d’Agar l’Égyptien. À qui a-t-elle été livrée ?

R : Les « Tueurs de dragons ».

Q : (L) Vous avez mentionné précédemment que Hélène/Néfertiti/Sarah a été enfermée par Akhénaton. Pourquoi, précisément, a-t-elle été enfermée ?

R : Il est devenu incapable de fonctionner et cette mesure a été prise par d’autres.

Q : (L) Akhénaton est-il devenu fou comme je l’ai supposé ?

R : En quelque sorte.

Q : (L) Est-il tombé dans le Nil pour ensuite se faire dévorer par un crocodile, comme le suggère l’histoire d’un pharaon ?

R : Pas de crocodile.

Q : Alors, il est juste tombé et s’est noyé ?

R : C’est plutôt qu’il a été « aidé ».

Q : (L) Il me semble que ce pauvre type n’était rien de plus qu’un pantin.

R : Ouaip.

Q : L’histoire de la peste qui est racontée à Manéthon, était-ce une peste comme la lèpre, une maladie, ou quelque chose d’autre ?

R : C’était une multitude d’éléments, dont la lèpre.

Q : (L) Quels étaient ces différents éléments ?

R : Considérez les écrits sur les pluies de comètes.

Q : (L) L’une de ces maladies était-elle liée à la présence de radiations autour de l’arche, comme nous l’avons supposé ?

R : Pas tant que ça vu qu’elle était confinée.

Q : (L) Est-ce qu’Hélène/Néfertiti/Sarah a contracté une sorte de maladie qui a contribué à la nécessité de l’enfermer ?

R : Non, en fait c’est le fait qu’elle ne soit pas tombée malade qui a fait d’elle l’objet de soupçons.

Q : (L) Donc, elle n’a pas eu la lèpre. Cela signifie que Miriam ne faisait pas partie de l’élément Hélène/Néfertiti/Sarah, c’est bien cela ?

R : Oui.

Q : (L) Hélène était-elle d’Argo ?

R : Non.

Q : (L) Quelqu’un était-il d’Argo ?

R : Oui.

Q : [Rires] (L) Eh bien, je veux dire, impliqué dans cette histoire particulière.

R : Oh, bien sûr, et c’est peut-être un indice important !

Q : (L) En lisant les textes, nous avons lu des choses sur les Libyens et les Éthiopiens et il semble que toute personne qui ne vivait pas dans le Delta était appelée soit un Libyen soit un Éthiopien. Qui étaient ces soi-disant Libyens/Éthiopiens qui vivaient en Égypte et dans d’autres régions d’Afrique du Nord, et d’où venaient-ils ?

R : Différentes identités à différentes époques.

Q : (L) Il s’agissait donc de noms appliqués à différents peuples à différentes époques et nous devrions poser des questions spécifiques sur des groupes spécifiques à des moments précis pour réduire la liste. Qui étaient les soi-disant « Libyens » de l’Exode de 2676 av. J.-C., consignés comme étant une rébellion libyenne par Manéthon ?

R : Un mélange de Sumériens et d’Aryens.

Q : Ce groupe a-t-il fini en Crète ?

R : Oui.

Q : (L) Vous avez dit à de précédentes occasions que les pyramides d’Égypte — c’est-à-dire la Grande Pyramide de Gizeh et ses consœurs — ont été construites par des descendants atlantes. Nous aimerions savoir quel groupe précis de descendants atlantes a construit ces pyramides spécifiques ?

R : Laisse celle-ci de côté jusqu’à ce que vous ayez relié d’autres points.

Q : (L) Cela va-t-il nous surprendre ?

R : Sans aucun doute !

Q : (Galahad) L’importance d’Argos est-elle liée au mythe de Jason et des Argonautes ?

R : Oui.

Q : (Galahad) Est-ce que cela a quelque chose à voir avec les individus qui se sont enfuis sur le Ram ?

R : Mmmmm.... Et s’est-elle vraiment noyée ?

Q : (Galahad) Est-ce un fait significatif que le nom de cette fille était similaire à celui d’Hélène de Troie ?

R : Cela pourrait être un indice. Toutes ces histoires d’évasion d’un confinement, de vol et de cataclysme… ? Qui a été emprisonné ? Pourquoi ? Bonne nuit.

Q : (Galahad) Des histoires d’évasion — il y a l’histoire de Dédale et d’Icare… Nous avons la Colchide, Jason, les argonautes. Nous avons le dernier membre vivant de la famille des Perséides… tous mélangés avec Abraham et Sarah, autrement connu sous le nom de Paris et d’Hélène qui était aussi Néfertiti. (L) Et Abraham voulait sauver cet individu de la fureur d’Hélène. (S) Et pourquoi Hélène était-elle furieuse ? Que s’est-il passé quand Hélène est devenue furieuse ? (Galahad) Un millier de bateaux ont été envoyés… (L) Et beaucoup de gens sont morts et continuent de mourir depuis, à cause de toute cette diatribe monothéiste. Et il semble qu’Hélène/Néfertiti/Sarah soit la source principale de toute cette affaire. Un hybride hittite avec un grand crâne comme ces têtes d’Ica au Pérou. Et les C’s ont dit qu’il y avait des hybrides au Pérou qui étaient censés être des tentatives de créer un corps de 3e densité pour l’incarnation directe des SDS. Et il semble que Sarah/Hélène/Néfertiti était l’une d’entre eux. Il n’est pas étonnant que les femmes aient reçu une mauvaise réputation. Nous avons du pain sur la planche.

Fin de la séance
 
Last edited:

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Un grand MERCI à l'équipe Française pour la traduction...
Il semble que Bush et la gang n’ont pas le contrôle du Consortium et qu’il fallait peut-être leur « rappeler » ?... le gang...
Peut-être que Bush et la gang sont vraiment convaincus, dans leur propre esprit, qu’ils agissent pour « protéger » l’humanité de cette menace... le gang...
Bush et sa gang n’y verront, bien sûr, qu’une incitation à une action militaire plus rapide et plus « décisive »... son gang...

Gang : nom féminin, synonyme d'une "bande". Ce mot québécois désigne un groupe de personne.
Ex : Ma gang de gars.
 

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Il semble que Bush et la gang n’ont pas le contrôle du Consortium et qu’il fallait peut-être leur « rappeler » ?... le gang...
Peut-être que Bush et la gang sont vraiment convaincus, dans leur propre esprit, qu’ils agissent pour « protéger » l’humanité de cette menace... le gang...
Bush et sa gang n’y verront, bien sûr, qu’une incitation à une action militaire plus rapide et plus « décisive »... son gang...

Merci Perlou. Corrections faites.
 
Top Bottom