Séance du 2 novembre 1994

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Session 2 November 1994

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 2 novembre 1994

Participants : « Frank », Laura, et VG

Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour.

Q : (L) Quel est votre nom s’il vous plaît ?

R : Fori.

Q : (L) Pourquoi Frank était-il dans un tel état hier soir ?

R : Parce que sa vie est difficile.

Q : (L) Qu’est-ce qui rend sa vie difficile ?

R : Destinée.

Q : (L) Est-ce son destin que sa vie entière soit difficile ?

R : Ouvert.

Q : (L) Ce choix dépend-il de lui ?

R : Non.

Q : (L) Dans ce cas, pourquoi est-ce ouvert ?

R : Qui va gagner : les forces des ténèbres ou de la lumière ?

Q : (L) Gagner quoi ?

R : La bataille.

Q : (L) Une bataille où ?

R : Tout.

Q : (L) Bon, je croyais que vous aviez dit que les forces de la lumière allaient clairement l’emporter. N’est-ce pas exact ?

R : Trop simplifié.

Q : (L) Y a-t-il quoi que ce soit que Frank puisse faire dans cette bataille qui l’aiderait à surmonter ce problème ?

R : Lutter.

Q : (L) Pourquoi T__, l’amie de V__, la critique-t-elle comme elle le fait ?

R : Jalousie.

Q : (L) Donc, elle devrait garder toutes ces informations pour elle ?

R : À elle de voir. Tout ira bien. Nous sentons que des sujets importants doivent être abordés à partir de maintenant s’il vous plaît.

Q : (L) Pourriez-vous nous définir les sujets importants ?

R : D’importance pour tous.

Q : (L) Qui ou quel groupe est responsable des crop circles ?

R : Nous. Tu penses bien !

Q : (L) À quoi servent les crop circles ?

R : Messages au monde. Tous.

Q : (L) Ces crop circles représentent-ils une idée, une énergie, un concept ? Comment transmettent-ils des messages ?

R : Traduisez ; c’est possible.

Q : (L) Celui-ci, que représente-t-il ?

R : Vous.

Q : (L) Vous voulez dire la race humaine ?

R : Oui. Symbole de la race humaine.

Q : (L) Qu’est-ce que représente celui-là ?

R : Planète.

Q : (L) Quelle était la signification du cercle que mon mari a découvert dans son allée ?

R : Mars.

Q : (L) Quel message transmettait-il ?

R : Astrologique.

Q : (L) Transmettait-il un quelconque message autre qu’astrologique ?

R : Que représente Mars ?

Q : (L) Guerre… colère, énergie, lutte, assurance, sexe, vie…

R : Quatre premiers.

Q : (L) [Tenant des images de crop circles] Maintenant, que représente ce crop circle ?

R : Interdimensionnalité.

Q : (L) Celui-ci, que représente-t-il ?

R : Structure atomique.

Q : (L) Ces tortillons, qu’est-ce que ça signifie ?

R : Lutte.

Q : (L) De quelle façon ?

R : Apprendre du changement et de l’adversité.

Q : (L) Bon, c’était toutes les images que j’avais…

R : Aura besoin de plus bientôt.

Q : (L) À la bibliothèque ?

R : Peut-être. C’est de la plus haute importance.

Q : (L) Cela va-t-il aider pour le « forum » ?

R : Oui.

Q : (L) Qui a sculpté les têtes de pierre sur l’île de Pâques ?

R : Des descendants des Lémuriens.

Q : (L) Les indigènes disent que les pierres se sont placées là toutes seules. Est-ce vrai ?

R : Non.

Q : (L) Alors, comment ?

R : Vibration tonale.

Q : (L) Et que représentaient ces pierres ?

R : Des Nephalim.

Q : (L) C’est à ça que ressemblaient les Nephilim ?

R : À peu près.

Q : (L) Cela veut-il dire que les Nephilim étaient présents en Lémurie ?

R : Pas loin.

Q : (L) Où était située la Lémurie ?

R : Pacifique, au large de l’Amérique du Sud.

Q : (L) Donc, quand les indigènes de l’Île de Pâques parlent de leurs ancêtres, ils parlent de gens qui venaient d’Amérique du Sud ?

R : Non. Tout près tout autour. L’île de Pâques est ce qui reste de la Lémurie.

Q : (L) Qu’est-il arrivé à la Lémurie ?

R : Submergée à peu près au moment que vous appelez la Chute au jardin d’Éden, approximativement.

Q : (L) Bon, si les Nephilim ont été amenés ici il y a entre 9 et 12 mille ans…

R : Dernière visite. Sont venus ici 5 fois. Reviendront.

Q : (L) Les Nephilim vont revenir ? Où vivent-ils actuellement ?

R : Orion.

Q : (L) Ils vivent dans la constellation d’Orion ? Où se trouve leur planète ?

R : N’en ont pas. En transit.

Q : (L) Toute cette foutue compagnie est en transit ?

R : Trois véhicules.

Q : (L) Combien de Nephilim y a-t-il dans chaque véhicule ?

R : Environ 12 millions.

Q : (L) Viennent-ils pour nous aider ?

R : Non. Onde, essaim cométaire, ils utilisent tous la même énergie.

Q : (L) Utilisent la même énergie pour faire quoi ?

R : Traverser l’espace/temps.

Q : (L) Est-ce que ça veut dire que sans cet essaim cométaire, ils ne peuvent pas traverser l’espace-temps ?

R : Non. Plus lent. Voici un message. Calmez-vous un instant s’il vous plaît : à partir de maintenant et quand le mot suivant est entre guillemets, nous l’indiquerons ainsi : marque, ensuite le mot, ensuite marque à nouveau. Maintenant, « plus lent ».

[Après cela, nous avons placé des guillemets sur la planchette. À partir de maintenant, quand des mots des réponses des Cassiopéens sont entre guillemets, c’est parce qu’ils les ont épelés ainsi.]

Q : (L) Donc sans cette Onde, leur course est ralentie. D’où vient cette Onde ?

R : Suit l’essaim.

Q : (L) Elle suit l’essaim. En quoi cette Onde consiste-t-elle ?

R : Frontière entre mondes.

Q : (L) Est-ce que cette onde de frontière entre les mondes suit l’essaim cométaire en permanence ?

R : Non.

Q : (L) La frontière entre les mondes est-elle vaguement associée à l’essaim cométaire à chaque fois qu’il vient ?

R : Non. La frontière entre mondes suit les changements globaux de la réalité en termes d’énergie ; la frontière entre mondes suivra le passage de cet essaim et en a suivi d’autres, mais pas la plupart.

Q : (L) Cette frontière entre mondes, est-ce une frontière dimensionnelle ?

R : Oui.

Q : (L) D’accord. Concernant cette frontière entre mondes, est-ce que les dimensions…

R : Mondes qui pulsent. Mondes qui fluctuent.

Q : (L) Notre monde est-il en train de fluctuer ou de pulser ?

R : Non.

Q : (L) Mais cet autre monde, oui ?

R : Non.

Q : (L) Qu’est-ce qui fluctue ?

R : La résidence.

Q : (L) Tout ce qui se trouve dans ce monde fluctue ?

R : Non. Votre planète fluctue entre deux mondes.

Q : (L) Quelle est la fréquence de cette fluctuation ?

R : Approximativement tous les 309 000 ans.

Q : (L) Autrement dit, nous pouvons nous attendre à nous retrouver en 4e densité pendant environ 300 000 ans ?

R : Oui.

Q : (L) Est-ce que ça veut dire que l’état édénique a existé pendant environ 300 000 ans avant la « Chute » ?

R : Oui.

Q : (L) Maintenant, vous dites que ces Nephilim arrivent et qu’ils sont environ 36 millions, c’est ça ?

R : Oui.

Q : (L) Et ce sont les sbires des Gris et des Lizzies, c’est bien ça ?

R : Oui.

Q : (L) Eh bien, asseyons-nous et regardons le spectacle ! Vous dites que la planète fluctue…

R : Non, les mondes fluctuent, une planète occupe simplement un monde.

Q : (L) Quelle est la source de cet autre monde, dans l’espace-temps ?

R : Trop complexe.

Q : (L) Quelle est la source qui le génère ?

R : Partie d’un grand cycle.

Q : (L) S’agit-il du cycle connu des Mayas ?

R : Ils ont partiellement compris.

Q : (L) Leur calendrier va jusqu’en 2012… est-ce la bonne date pour la traversée de la frontière entre mondes ?

R : Pas loin. Encore indéfini selon vos mesures temporelles. Les Lizzies espèrent vous gouverner en 4e densité. Plus près de 18 ans.

Q : (V) Éric [Son fils adolescent] est-il à la maison dans son lit ?

R : Oui. Et Non.

Q : (V) Il est à la maison, mais pas dans son lit ?

R : Oui.

Q : (V) Est-il sorti ce soir ?

R : Oui.

Q : (V) Est-ce la même personne qu’avant ?

R : Oui. Éric traverse de nombreux changements.

Q : (V) Est-ce qu’il dort ?

R : Non.

Q : (V) Devrais-je l’appeler ?

R : Non.

Q : (L) La disposition actuelle est-elle mieux ? [Nous avions interverti nos places.]

R : Non.

Q : (L) C’était mieux avant ?

R : Oui.

Q : (L) Qu’est-ce qui était mieux ?

R ; Toi et Frank échangez vos places.

Q : (L) Pourquoi ?

R : Vortex énergétique.

Q : (L) Si un contingent de 36 millions de Nephilim débarquent en tant qu’hommes de main des Lézards, est-ce que la Confédération possède une force de défense similaire ?

R : Nous ne fonctionnons pas de cette manière.

Q : (L) Nous devrons donc les combattre seuls ?

R : Pensez au Magicien d’Oz. Nous en sommes l’inspiration.

Q : (L) La sorcière représente les Lizzies ?

R : Oui.

Q : (L) Donc, y a-t-il quelque chose que nous devons ou pouvons faire…

R : Glinda est comme nous.

Q : (L) Et qui est le Magicien ? La Bête ou le gouvernement des États-Unis ?

R : Proche. Illuminati.

Q : (L) Les singes sont-ils les Nephilim ?

R : Assez proche.

Q : (L) Si l’eau a détruit la sorcière et que la sorcière représente les Lizzies, pouvons-nous détruire les Lizzies ?

R : Connaissance.

Q : (L) Mais sur la planète, il n’y en a qu’une poignée qui possèdent la connaissance, n’est-ce pas ?

R : Que veux-tu dire ? Contre tous lorsque le temps sera venu.

Q : (L) Alors, les 36 millions de Nephilim feront face à tous les habitants de la planète quand le temps sera venu ?

R : Bien sûr.

Q : (L) Et ceux qui ont la connaissance peuvent la dispenser aux autres…

R : Oui.

Q : (V) Avez-vous inspiré d’autres films que l’on pourrait voir ?

R : Oui mais de significations et de thèmes différents.

Q : (V) Est-ce que Cocoon vient de vous ?

R : Non. Hollywood.

Q : (L) Qui habitait la cité de Jéricho à l’origine ?

R : Araméen.

Q : (L) Il y avait une tour de pierre dans l’un des niveaux inférieurs. À quoi servait-elle ?

R : Distribution d’énergie. Tentative de reproduire la tour de Babel et les tours de cristal atlantes.

Q : (L) Qui a sculpté le crâne de cristal trouvé en Amérique centrale ?

R : Les Mayas.

Q : (L) À quoi servait-il ?

R : Étudier le cerveau. Long message après une pause : Maintenant : Le crâne servait à en apprendre sur l’âme ; imagerie par réflectivité moléculaire. C’est ce que font les Gris avec les abductés.

Q : (L) Grâce à quel type d’instrument ?

R : Concentration d’énergie.

Q : (L) Qu’est-ce qu’il y a derrière leurs yeux ?

R : Système de type caméra.

Q : (L) Ce système est-il aussi capable d’envoyer des signaux ?

R : Oui.

Q : (L) À quel niveau du spectre ?

R : Paralysie de la pensée.

Q : (L) Implantent-ils aussi des pensées avec leurs yeux ?

R : Peuvent.

Q : (L) Que font-ils avec les implants ?

R : Surveillent.

Q : (L) Ils surveillent nos pensées ?

R : Oui.

Q : (L) Ils surveillent ce qu’on voit ?

R : Oui.

Q : (L) Ce qu’on entend et ressent ?

R : Oui.

Q : (L) Les implants ne font que surveiller ?

R : Et contrôler.

Q : (L) Avons-nous tous des implants ?

R : Oui.

Q : (L) Sommes-nous sous le contrôle des Gris ?

R : Tentent.

Q : (V) Combien de fois ai-je été enlevée ?

R : 55.

Q : (L) Laura ?

R : 12,

Q : (L) A__ ? [Fille]

R : Aucune.

Q : (L) J__ ? [Fils]

R : Oui.

Q : (L) Puis-je les protéger contre les enlèvements ?

R : Peut-être. Essayé avec A__.

Q : (L) Qu’est-ce qui l’a empêché ?

R : Toi.

Q : (V) Quand ai-je été abductée pour la dernière fois ?

R : Juin.

Q : (V) C’était la fois où j’ai eu l’impression d’être attaquée ?

R : Oui.

Q : (V) Quand j’ai invoqué la main de Dieu, est-ce que cela a aidé ?

R : Non.

Q : (L) Qui a réalisé les gravures et les peintures dans les grottes françaises ?

R : Des gens. Aryens. Dans des cavernes car luttaient pour survivre aux conflits entre de nombreuses forces, y compris la domination des Lézards.

Q : (L) Pourquoi les dessins des Égyptiens étaient-ils de profil ?

R : Transmission d’une méthode atlante. Simple stylisation artistique.

Q : (L) Qu’en est-il des passages dans la pyramide ? Pourquoi sont-ils aussi incongrus ?

R : Utilisaient des vortex énergétiques pour le mouvement. Flottaient, lévitaient. Pouvez encore le faire si vous savez comment. Dans la pyramide, les passages créaient de l’énergie par leur emplacement et leurs relations par rapport aux autres configurations spatiales/solides. Et les passages changeaient parfois leur structure atomique et le font encore.

Q : (L) À quoi servait le sarcophage dans la chambre du Roi ?

R : Stockage d’énergie.

Q : (L) Y avait-il quelque chose dans cet objet ?

R : Oui.

Q : (L) Quoi ?

R : Beaucoup de choses.

Q : (L) Donc, rien de permanent, on pouvait y mettre diverses choses pour diverses raisons ?

R : Oui.

Q : (L) Dans nos appareils, il y a généralement des boutons et des capteurs pour que l’appareil accomplisse une tâche spécifique ou délivre une quantité ou un flux d’énergie particuliers. Quel était l’équivalent des boutons et des dispositifs de réglage dans la pyramide ?

R : Les pensées.

Q : (L) S’agissait-il des pensées d’une personne en dedans ou d’un individu spécifique dont c’était le travail de « penser » ?

R : Les deux à l’occasion.

Q : (L) N’importe qui pouvait-il aller dans la pyramide, rentrer dans le sarcophage et voir se faire ce qu’il avait demandé ? Ou était-ce l’aboutissement d’un long processus ?

R : Tout cela.

Q : (L) Quand vous dites que les passages changeaient atomiquement, voulez-vous dire qu’ils devenaient réellement plus grands ou plus petits ?

R : Oui. Et changeaient aussi de position.

Q : (L) La théorie de Petrie est-elle un tant soit peu juste ?

R : En 1967, le Corps des Ingénieurs de l’armée des États-Unis l’a étudiée. Cherche.

Q : (L) Y a-t-il eu à un moment ou un autre des licornes comme les légendes les décrivent ?

R : Non.

Q : (L) Quelle est la source de cette légende ?

R : Une créature atlante ressemblait aux licornes. Ont toutes péri dans un cataclysme. Ressemblaient à des chevaux et certaines avaient des cornes mais pas toutes.

Q : (L) Quelle est l’origine du sanskrit ?

R : Atlantide.

Q : (L) Quand les Aryens ont été amenés ici, était-ce en Atlantide ?

R : Non. Les Aryens différaient des Atlantes.

Q : (L) Existe-t-il de nos jours une langue qui dérive de la langue aryenne ? Ou qui a peu évolué par rapport à l’indo-européen ?

R : Oui. Toutes les germaniques.

Q : (L) Le celte en fait-il partie ?

R : Oui.

Q : (L) Quelle était l’origine de la civilisation minoenne ?

R : Descendants des Atlantes.

Q : (L) Le « saut au-dessus du taureau », c’était quoi ?

R : Un test, un sport, un rite religieux.

Q : (L) Quand Théra a explosé, il semble avoir détruit toutes les villes minoennes excepté Knossos.

R : Théra fut la conséquence du passage rapproché de Maldek. Knossos n’a pas été détruite, car ses structures étaient fondamentalement plus solides et l’onde de choc était perpendiculaire. Des abris souterrains ont sauvé quelques personnes.

Q : (L) Knossos a subsisté environ 75 ans après les événements qui ont détruit la majeure partie de la civilisation minoenne. Quels événements ont porté le coup fatal aux Minoens ?

R : Parasites d’origine météorique. La météorite a détruit la ville.

Q : (L) Les Mycéniens avaient construit une ville avec un mur de 15 mètres d’épaisseur. Pourquoi ce mur avait-il été construit de la sorte si les seuls dangers étaient des guerriers armés de lances et de flèches ?

R : Pour se protéger contre les cataclysmes fréquents de cette période. Ça a fonctionné. La majeure partie du mur est toujours debout.

Q : (L) Maintenant, quand vous parlez d’essaim cométaire, comme vous l’avez fait à de nombreuses occasions, la définition technique d’une comète est que c’est un morceau de glace. Est-ce le cas des comètes de cet essaim ?

R : Et autres substances, principalement noyaux d’iridium.

Q : (L) Bon, vous dites que 36 millions de Nephilim se dirigent vers nous. Est-ce que ce sont des êtres de 4e densité ?

R : Non. Ils vivent en 4D mais sont de 3D. Ils sont aussi physiques que vous. Se comportent comme la Gestapo. La Gestapo a été inspirée par les Nephilim au moyen de l’influence des Lézards sur Hitler. C’était une séance d’entraînement.

Q : (L) Y aura-t-il des Nephilim qui seront sympa avec nous ?

R : Non.

Q : (L) Vous avez dit que les Nephilim avaient été ensemencés sur une planète appelée D’Ankhiar, tout comme les êtres humains. Qu’entendiez-vous par « ensemencés sur D’Ankhiar » ?

R : L’environnement était approprié à la molécularisation.

Q : (L) Vous voulez dire que les corps physiques présents sur la planète Terre, les différents types d’humanité — Neandertal, Cro-Magnon, Australopithèque, etc. — ont été générés sur cette autre planète et ensuite amenés ici ?

R : Oui.

Q : (L) Si les Nephilim sont de 3D, je suppose qu’ils meurent comme nous. Est-ce exact ?

R : Oui.

Q : (L) On peut donc leur tirer dessus et ils mourront ?

R : Exact. Mais mauvaise approche.

Q : (L) C’est quoi la bonne approche ?

R : La connaissance protège.

Q : (L) Eh bien, si un type de 4 mètres me fonce dessus pour me brutaliser, que va faire la connaissance pour me protéger ?

R : Tu seras en 4e densité.

Q : (L) Donc, nous serons en 4e densité avant qu’ils n’arrivent ?

R : Croisement.

Q : (L) Tous les trois ?

R : Oui, et beaucoup d’autres.

Q : (L) Donc, nous n’allons pas devoir affronter les Nephilim ?

R : Pas exact.

Q : (L) Cela veut-il dire qu’il y aura des êtres 3D et 4D en même temps sur la planète et que certains devront affronter ces types et d’autres non ?

R : Mais toi aussi tu devras.

Q : (L) Je ne comprends pas. Ces Nephilim viennent ici pour passer aussi en 4D ?

R : Ils y vivent déjà en tant qu’êtres de 3e densité. Démonstration : Quand vous êtes enlevés, vous êtes de 3e densité, mais vous êtes emmenés en 4e densité.

Q : (V) En juin, j’ai rêvé que j’étais enlevée, il y avait des êtres de lumière et j’étais aussi un être de lumière. J’essayais différents vêtements. On m’a emmenée dans une pièce où l’on m’a dit que je pourrais écrire et quand on m’a dit qu’il était temps de partir, j’avais des chaussures sur lesquelles était écrit « Étoile Terre ». Était-ce une abduction ?

R : Oui.

Q : (V) Vous parlez d’illusions, je croyais que c’était bon signe ! Était-ce une mauvaise chose ?

R : Subjectif.

Q : (V) Qui m’a enlevée ?

R : Les Gris.

Q : (V) Quand je me suis réveillée, je me suis sentie tellement grande et électrique. J’ai cru que c’était la meilleure chose qui soit… est-ce que c’était mon abduction du mois de juin ?

R : Oui.

Q : (L) Nous aimerions en savoir plus sur cet accident d’avion. Un des premiers témoins a dit qu’il n’y avait pas de corps. Est-ce le cas ?

R : Non.

Q : (L) Où sont les corps ?

R : Éparpillés

Q : (L) Qu’est-ce qui a provoqué l’accident ?

R : Exactement comme l’USAir. Attaque des Lézards. Sera camouflé.

Q : (V) La nuit avant l’écrasement de l’USAir, plusieurs d’entre nous ont eu mal à la tête et se sont réveillés épuisés.

R : Précognition et transfert d’énergie d’âme à âme.

Fin de la séance.
 
Top Bottom