Séance du 20 juin 2009

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 20 June 2009

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 20 juin 2009

Laura, Ark, Don D, Jason, A**, Joe, Allen B, C**, G**, Scottie

R : Plus que 5 ans ! Nouvel An 0 ! (NdT : jeu de mot anglais avec le « 2 go » = to go ; voir ce lien pour plus d’info : Session 20 June 2009)

Q : (L) Et qui est avec nous ce soir ?

R : Poinonia

Q : (L) Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée

Q : (L) Y a-t-il une raison particulière pour que vous ayez annoncé plus que 5 ans ?

R : C’est juste un rappel.

Q : (L) D’habitude, vous ne donnez jamais de date précise.

R : Ce n’est pas au « jour » près mais assez proche.

Q : (Joe) Beaucoup d’adeptes du Nouvel Âge vont être déçus en 2012.

R : 2012 est là pour distraire. Nous avons maintes fois parlé de la nature ouverte du futur. Il est toujours ouvert jusqu’à ce que les probabilités commencent à s’effondrer, comme maintenant. Mais les macro-effondrements prennent du « temps ».

Q : (L) Vous dites donc qu’un macro-effondrement a déjà débuté ?

R : Oui

Q : (L) Est-ce possible ? (Ark) Hum, eh bien, oui.

R : Vous verrez bien !

Q : (Ark) En fait, je pensais à cela aujourd’hui parce qu’hier il y a eu trois événements étranges. À savoir, je regarde maintenant les statistiques sur mon blogue, et normalement j’ai environ 600 ou 700 visiteurs, vous voyez ? Visiteurs uniques. Et puis, il y a trois jours, il y en a eu 1500. Il y a deux jours, c’était 1700, et hier, 4000. (A**) Vraiment ? (L) Donc, c’était comme pour te dire quelque chose ? (Ark) Oui, c’était comme un saut quantique. Ça a commencé à grandir, grandir, grandir. Ce n’était pas juste un jour, tu sais ? Ça a commencé à augmenter, augmenter, augmenter, et puis BOOM, hier, 4000. (L) Pouvez-vous expliquer l’augmentation exponentielle du lectorat d’Ark sur son blogue ?

R : La conscience collective s’éveille, elle est amenée à chercher de tous côtés.

Q : (L) Eh bien, à cet égard, il se passe aussi d’autres choses très étranges. Par exemple, j’aimerais savoir ce qui se passe avec D****? D**** nous a écrit beaucoup de courriels plus ou moins incohérents. À un moment, nous avons essayé de communiquer avec lui et de le persuader qu’il avait besoin de consulter, de faire quelque chose, et je ne sais pas s’il l’a fait ou non. Mais il semble se dégrader mentalement. Dans le même temps, je viens aussi de recevoir un courriel d’un ancien membre du forum, lui aussi membre du QFS pendant une courte période, bien qu’il n’ait jamais participé — ou très peu — sur une période de quelques années. Mais quoi qu’il en soit, il dit s’appeler M*** (nom Arabe) et vivre dans {un pays du Moyen-Orient}, mais son adresse IP indique Washington DC. Ses courriels sont très semblables à ceux de D*** : assez incohérents, et réellement menaçants. Je veux dire, en lisant son courriel, j’ai pensé que c’était étrange. Si ton nom est M*** par les temps qui courent, tu ne vas pas aller menacer vaguement quelqu’un avec des scénarios de fin du monde en déclarant que quelque chose d’énorme va se produire. Quoi qu’il en soit, c’est ce qu’il a fait. Et j’aimerais savoir s’il y a une quelconque relation entre la détérioration apparente de l’esprit de ces deux personnes ? {Note additionnelle : en fait la similitude des styles d’écriture nous a fait penser pendant un moment qu’il pourrait s’agir de la même personne. La meilleure façon de le décrire c’est : pensée schizophrénique.}

R : Oui.

Q : (L) Quelle est la relation ?

R : Il ne s’agit pas seulement « d’ondes » diffusées par des choses comme HAARP ou des micro-ondes, c’est aussi une accélération du cosmos. Ceux qui ne sont pas intégrés se désintègreront plus rapidement que jamais.

Q : (L) Quelques esprits négatifs ou des attachements sont-ils impliqués dans tout ceci ?

R : Pas nécessairement quand la personnalité est fragmentée de la sorte.

Q : (L) Bon alors. Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire ?

R : Peut-être que si tu pouvais partager la technique que tu as utilisée pour réaliser le nettoyage émotionnel, cela serait utile à beaucoup de gens y compris les deux individus en question.

Q : (L) Quelle est cette technique ?

R : Tu te souviens d’une nuit entière de larmes de purification ?!

Q : (L) Ouais. C’était simplement une technique de méditation que j’ai développée. Je respirais d’une certaine manière et me répétais certaines choses en respirant, et je le faisais tous les soirs. Des choses étranges ont commencé à se produire.

R : Étranges en effet ! Tu es instinctivement tombée sur une ancienne méthode dont l’efficacité n’a jamais été surpassée. Alors pourquoi ne pas la partager ?

Q : (Joe) Mets-toi à table, Laura ! (L) Eh bien, je n’ai jamais pensé que c’était quelque chose de particulièrement spécial — ça a seulement fonctionné pour moi ! Je veux dire, qu’est-ce qu’une chose comme ça comparée au Kriya de l’Art de Vivre ?

R : L’AdV est pour les débutants et les robots !

Q : (rires) (L) Et bien alors pourquoi étiez-vous si enthousiastes lorsque Craig a proposé de nous l’enseigner ? Je veux dire, il a demandé s’il devait nous former, et vous avez répondu oui avec sept points d’exclamation !

R : On t’a convaincu de le faire et cela a relancé ta réflexion, n’est-ce pas ?!

Q : (L) Alors la question n’était pas de savoir si la méthode était la « meilleure », la seule ou tellement formidable. C’était d’attirer notre attention sur l’idée de la respiration, ou sur le contrôle du souffle comme moyen efficace de guérison émotionnelle. Est-ce que c’est ça ?

R : Absolument ! x 7

Q : (rires) (L) Sténo. Hum…

R : Rappelle-toi que ta méthode utilisait une « graine » puissante.

Q : (DD) Graine ? (L) Ouais, c’est une référence à la méditation avec ou sans graine. (Joe) Quelle était la graine ? (L) Les expressions que j’utilisais dans ma tête. (Allen) Ces expressions t’étaient-elles spécifiques, comme quelque chose qu’une personne doit trouver pour elle-même ? (L) Eh bien, je ne sais pas, ces expressions m’étaient-elles spécifiques ?

R : Elles étaient super puissantes !

Q : (C) Était-ce comme des prières ? (L) Ouais, et c’est vraiment drôle parce que j’ai commencé par utiliser le Notre-Père. Mais je n’étais pas satisfaite parce que ce n’était pas assez ouvert. Il était associé à des éléments religieux spécifiques, alors je l’ai réécrit. Je vais devoir… C’était quelque chose comme… (DD) As-tu utilisé ces mots comme modèle ? (L) Ouais. (Joe) J’avais l’habitude de réciter un Notre-Père modifié. Le soir, je le répétais sans cesse, comme un mantra. (L) Est-ce que tu faisais de concert avec la respiration ? (Joe) Pas consciemment. (L) Ouais, et bien tu vois, je le faisais. C’était une respiration contrôlée, consciente. J’ai fait cela chaque soir pendant des mois. (DD) Comment respirais-tu ? (L) Très proche de ce que Craig enseigne, ce qu’ils appellent le Souffle de la Victoire. (Joe) Était-ce seulement par le nez ? (L) L’inspiration par le nez, l’expiration par la bouche. (Joe) Quand nous avons fait la formation, j’ai trouvé le Souffle de la Victoire bizarre parce que tout se faisait par le nez. (A**) Ouais, c’est ce qui n’allait pas. (L) Ouais, je l’ai fait en respirant par le nez et en expirant par la bouche. C’était inspire et compte, retiens et compte, expire et compte. Et c’était très maîtrisé… c’était très semblable à ce qu’ils appellent la respiration Ujjayi, ou Souffle de la Victoire. Cela m’était assez familier puisque je l’ai pratiquée durant des années. (C) Et pendant que tu le pratiquais, tu récitais… (L) Je répétais ces phrases, et chaque phrase a été créée de sorte que l’inspiration et l’expiration s’adaptent exactement à elle. Donc, j’inspirais pour la première phrase, puis soufflais lors de la seconde, etc. Et mon objectif était de le faire vingt fois. Je ne pense pas l’avoir jamais fait vingt fois, parce qu’arrivée à dix ou douze, je quitte mon corps ou quelque chose comme ça, je décroche. Et après avoir fait cela un certain temps, j’ai eu ce… Je ne sais pas, je suis revenu à moi avec ce… Je ne sais pas si on peut parler d’une expérience de kundalini, mais j’ai eu l’impression que ce formidable événement purificateur s’était prolongé pendant des heures et des heures. Je l’ai décrit auparavant. Quelque chose est survenu. Mais quoi qu’il en soit, voilà l’histoire. J’ai donc trouvé cela très efficace. Je ne sais plus quoi demander maintenant. (Joe) Est-ce l’idée que vous venez d’évoquer ?

R : Oui et une autre excellente technique bien que pour des objectifs différents c’est ce que tu appelles « le pouvoir du souffle ».

Q : (L) Oh, mon Pouvoir du Souffle. (C) Qu’est-ce que c’est ? (L) Pour moi, c’est juste stimulant. Une allure rapide sur le tapis roulant associée à un rythme respiratoire très particulier. C’est adapté pour le corps, pas pour la tête. Il y a ce qui correspond à l’intellect et au cœur, et le Pouvoir du Souffle correspond au centre de la mobilité et au cœur… Tu laisses le mouvement de ton corps t’emmener là où tu as besoin d’aller.

R : Tu te souviens de ce qu’a fait cette technique ?

Q : (L) Oh oui ! (Joe) Qu’est-ce qu’elle a fait ? Est-ce que tu as volé ? Des superpouvoirs ? (A**) C’était le truc de la vie antérieure, n’est-ce pas ? (L) Ouais, j’ai eu accès au souvenir d’une vie passée dans la salle de sport. (Joe) Où, ici ? (L) Non, en Floride. Mon dieu… Mais je suppose que si les gens font ça, il devrait y avoir quelqu’un avec eux. Ainsi, il y a deux ou trois façons, quelque peu différentes de l’Art de Vivre, de gérer ces problèmes émotionnels dont vous parliez ?

R : Oui et sûrement plus efficaces si utilisées fidèlement. AdV est comme le « Coca Light » des techniques respiratoires… Juste une calorie.

Q : (rires) (L) Cela ressemble fort à Jason. (rires) {série de questions-réponses personnelles retirée} (L) Bien, tu voulais demander quelque chose à propos de… (A**) Qu’en est-il de ces suicides à Bridgend, au Pays de Galles ? Que se passe-t-il là-bas ?

R : L’endroit amplifie le type d’ondes mentionnées précédemment, conduisant à une désintégration rapide.

Q : (L) Donc c’est comme de l’eau souterraine, ou électromagnétique, ou une sorte de point d’énergie ou quelque chose comme ça ?

R : Oui

Q : (A**) Les gens sont juste en train de se désintégrer, et ils se pendent tous. (Joe) Vingt-quatre d’entre eux, tous se sont pendus. (A***) Tous en-dessous de trente ans. (L) Eh bien, vous avez HAARP, les tours à micro-ondes, et les ondes cosmiques. (DD) Un de mes amis s’est suicidé à Tulsa [Oklahoma] la semaine dernière.

R : Attendez-vous à un comportement beaucoup plus instable un peu partout.

{questions et réponses personnelles retirées}

[Courte pause]

Q : (L) Coucou ! Nous sommes à nouveau de retour. Pouvez-vous revenir ? Allo ?

R : Nous ne sommes jamais partis ! Nous savions que vous alliez revenir.

Q : (L) Bien. Je voudrais demander : Ce Sudarshan Kriya semble pratique et utile. N’est-ce pas vrai ?

R : Il est surtout intéressant dans un contexte de groupe.

Q : (L) D’accord, donc il est utile dans les groupes. Hum…

R : La principale chose dont les gens ont besoin actuellement c’est d’être débarrassés de leurs blocages émotionnels et de leurs programmes sans parler des fardeaux karmiques.

Q : (L) D’accord, donc ces deux techniques que j’ai toujours utilisées sont intéressantes pour une méditation personnelle, et ce Kriya est utile pour des activités de groupe. Je ne vois pas dans quel ordre cela doit intervenir. Vous dites que les gens doivent d’abord travailler personnellement sur leurs problèmes émotionnels, et ensuite se grouper et faire quelque chose de similaire au Sudarshan Kriya ?

R : Plus ou moins, toutefois prends garde à ce Sudarshan Kriya qui n’est qu’une variante d’une technique ancienne.

Q : (L) D’accord. La version ancienne est-elle meilleure ?

R : Oui

Q : (L) Et comment le modifier pour rétablir la version ancienne ?

R : Les mots appropriés doivent être prononcés durant la respiration. Joe, comment dit-on vie en Irlandais ?

Q : (Joe) Hein… Beatha ? {Prononcé à quelque chose près comme « Bah Hah »}

R : Oui

Q : (Joe) C’est ça. B-E-A-T-H-A. Cela peut ne pas être l’orthographe d’origine.

R : Ba en inspirant Ha en expirant.

Q : (C) Et on prononce « baha » ? (rires et discussion sur le Kriya avec « ba-ha » au lieu de « so-hum »)

R : Essayez !

Q : (Ark) Mais qu’en est-il de ces phrases dont nous parlions précédemment. Doit-on seulement les répéter sans réfléchir, ou en essayant de se pénétrer de leur signification ?

R : Concentrez-vous sur le sens.

Q : (L) D’accord, alors nous avons… (Joe) C’est plutôt difficile à faire, respirer et énoncer la phrase en même temps… (L) Oh, il parle de l’autre exercice que j’ai fait. Bien, alors vous avez « beatha », la vie. Inspirer la vie, et expirer la vie. Y a-t-il d’autres modifications à apporter ?

R : Tu n’as pas vraiment besoin de la respiration super rapide. Cela sert juste à fabriquer des substances chimiques et rendre artificiellement l’expérience plus intense.

Q : (L) Alors vous suggérez simplement des respirations amples et lentes, et des respirations intermédiaires, un peu plus rapides mais pas super rapides. Est-ce que c’est ça ?

R : Oui.

Q : (A**) Est-ce mieux de le faire avec un enregistrement ou quelqu’un récitant les mots appropriés, ou suffit-il de les dire dans sa tête ?

R : Oui, cela devrait être guidé. Les mots de la méditation sont également très efficaces dans l’intervalle de repos à la fin.

Q : (L) Alors en fait, on réalise cette respiration tournante ou circulaire, tout simplement en suivant les instructions du Kriya et en ne prononçant les mots que pendant la respiration. Puis à la fin, on récite à haute voix les mots de ma méditation profonde. Est-ce que c’est ça ?

R : Oui.

Q : (L) D’accord. Et le nombre de répétitions indiqué dans les instructions est-il correct ?

R : Assez proche bien que nous préférerions des multiples de 30.

Q : (Ark) Devrions-nous prendre certaines précautions pour ne pas être accusés de voler la méthode ?

R : Quand est-il de Ravi Shankar qui l’a revendiqué comme sa découverte personnelle et l’a fait breveter ?! Nous vous avons simplement donné tous les détails d’une technique véritablement ancienne, plus âgée même que les Vedas. Joe, dis à tout le monde les mots qui signifient « développement de la connaissance ».

Q : (Joe) Le mot serait « eiri », qui signifie progresser, ou désirer, ou vouloir. Et la connaissance est « eolas ». (L) D’accord, mets-les ensemble. (Joe) Eh bien, je suppose que la version courte serait simplement « eiri eolas ».

R : C’est assez proche du nom d’origine de cette pratique.

Q : (L) Donc en fait nous avons une méthode légèrement différente avec un nom différent. (Ark) Comme une voiture différente ! (C) Comment l’épelles-tu, Joe ? (Joe) Eh bien, je pense qu’il serait préférable de choisir une expression qui sonne bien, phonétiquement proche. Il existe différents dialectes et façons de parler dans les diverses régions d’Irlande, et la langue a changé. Alors ici, il y a une possibilité pour… « j’ai un désir de connaissance » serait : « Tà me ag éirigh eolas ». Mais cela ne sonne pas aussi bien que le mot anglais « eerie », comme effrayant, lequel n’a probablement pas une très bonne connotation. Ça ressemblerait mieux à « airy ». (« aérien » en français – NdT)

R : Vous trouverez une solution…

Q : (L) D’autres questions ? Je suis fatiguée. (A***) J’aimerais en savoir plus sur ces crop circles loufoques d’animaux qui sont apparus dernièrement, comme le phœnix, la méduse, les poissons, la libellule et autre. Sont-ils authentiques ?

R : Pensées de 6e densité.

Q : (S) Je pensais que le seul qui semblait faux était celui des poissons. (A***) Je vous le dis, c’est comme un David Attenborough de la 6e densité ! (Joe) Quel est le symbolisme de la méduse ? (A**) De la libellule ?

R : Plutôt symbolique, non ? Et une manière non menaçante de transmettre un message à ceux-ci qui sont en phase, non ?

Q : (L) Méduse. Libellule. (A**) Poisson. Phœnix. Trois poissons. (L) Trois poissons ? (A**) Il y en a eu un avec trois poissons. (L) Vous ne vous souvenez pas qu’Osiris a été découpé en morceaux et son phallus jeté dans une rivière et mangé par trois poissons ? (Joe) Est-ce que ça va arriver à Dick Cheney ? (rires)

R : Tu aimerais bien !

Q : (rires) (L) Bien. Je propose de dire bonne nuit, parce que je suis crevée.

R : Bonne nuit Gracie. Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 
Last edited:

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Merci à l'équipe Française pour la traduction, nous voici à EE et je me pose une question, je travaille avec le CD en Français et j'écoute tout en pensant BA HA serait-il mieux de les prononcer ?...

Thanks to the French team for the translation, here we are in EE and I ask myself a question, I work with the CD in French and I listen while thinking BA HA would it be better to pronounce them?...
 
Top Bottom