Séance du 21 décembre 2012

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 21 December 2012

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Date de la séance : Le 21 Décembre 2012

Laura, Ark, Belibaste, Perceval, Andromeda, PoB, Ailen, Data, Thorbiorn, Mr. Scott, Kniall, Bubbles

Q : (L) Bonjour. Si longtemps sans les Cs ! Ça fait longtemps, non ? Ça remonte à quand, au printemps ? (Perceval) Juillet.

R : Hausses en janvier. Cassiopée est là !

Q : (L) Qu’est-ce que ça veut dire « Hausses en janvier » ? (Perceval) Peut-être « Argh janvier » !

R : Des prix.

Q : (Perceval) Une hausse des prix. (L) Est-ce que ça va vraiment poser problème ?

R : Oui.

Q : (L) Pourquoi ?

R : La pénurie alimentaire devient plus évidente et ne peut plus être dissimulée.

Q : (L) Ont-ils dissimulé une pénurie alimentaire déjà existante ?

R : Oh oui !

Q : (L) OK. Est-ce que ça va encore plus loin ?

R : Après les problèmes de nourriture, toujours la maladie.

Q : (Andromeda) La maladie telle que la peste ?

R : Bientôt.

Q : (L) Eh bien, autre chose à ce sujet avant que nous passions à nos questions ?

R : Aujourd’hui, ce n’était pas la fin du monde au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, mais une forme de « fin » arrivera certainement, comme nous le suggérons depuis plusieurs années. Le temps n’est jamais défini. Les choses se passent aussi par étapes. Les principales étapes comprennent des choses comme des assassinats acceptés par les masses. Si cela n’est pas contesté, alors l’étape suivante est préparée.

Q : (L) Qu’est-ce que cela a à voir avec la fin du monde ?

R : Tu écris le livre, à toi de nous dire !!!

Q : (L) Vous voulez dire que les trucs que j’ai découverts, les choses que j’ai apprises lors des recherches historiques pour ce livre énorme que je suis en train d’écrire, vont dans la bonne direction ?

R : Oh oui !!! Et d’ailleurs, tu ne l’écris pas seule !! Posidonios avait raison sur l’entraînement de l’esprit. Un esprit entraîné est plus en phase avec l’esprit cosmique.

{Extrait du tome 3 de la série L’histoire secrète du monde, achevé à environ 80 % :

Pour nous, ici et maintenant, les idées d’Héraclite développées par Posidonios sont plus intéressantes, car elles suggèrent que les activités humaines peuvent refléter, ou être reflétées, par l’activité cosmique. Si tel est le cas, si tout ce qui existe n’est que l’Esprit Cosmique et que tout est interconnecté et interactif comme l’a écrit Héraclite, il est alors possible de connaître le futur probable simplement en étudiant le passé. Mais pour cela, vous avez besoin de la vérité sur le passé, pas de récits falsifiés par les vainqueurs. À moins que, comme Posidonios l’a laissé entendre, la divination puisse donner des indices sur l’état actuel de la réalité, bien qu’on ne puisse jamais s’y fier, et que l’interprétation dépende en grande partie du respect des faits, du travail de recherche de preuves qui enseigne la cohérence et la logique, et d’une compréhension émergeant de la mise en place des faits qui peuvent mener aux causes.}

Q : (L) Eh bien, puisque nous avons abordé ce sujet, je suppose que nous allons demander à propos de la preuve que j’ai trouvée selon laquelle il est fort possible qu’une quantité d’or extraordinaire soit enfouie quelque part dans... La question est : quelqu’un a-t-il vraiment pris 40 tonnes d’or dans divers temples et lieux saints de la région de Toulouse en 106 av. J.-C. ?

R : Assez près.

Q : (L) Assez près pour la date, ou assez près pour le montant ?

R : Les deux.

Q : (L) Et pour l’endroit ?

R : Oui.

Q : (L) A-t-il été pris par les individus suggérés dans les archives historiques ?

R : À qui penses-tu ?

Q : (L) Je pense que c’était Cépion et au moins une cohorte de soldats romains.

R : Très probable.

Q : (L) Et il avait l’intention de revenir le récupérer, mais il n’a pas pu ou ne l’a pas fait. Est-ce le cas ? OK, nous savons qu’il avait l’intention de revenir le récupérer. Nous savons que l’or n’a jamais été jusqu’à Rome. (Belibaste) Il y a une étape là. Tu supposes qu’il l’a pris et que rapidement après il l’a caché, et pas très loin. Il avait l’intention de revenir, mais il a perdu la bataille ou quelque chose d’autre s’est passé, et peut-être qu’il se trouve toujours là où il l’a caché en premier lieu. C’est ce que tu penses ? (L) Plus ou moins, oui. Cépion l’a-t-il caché ou lui a-t-on pris lors de la bataille avec... Eh bien, nous savons qu’il n’a pas eu de bataille avec les Cimbres. (Belibaste) Donc, les deux possibilités sont 1) il l’a caché près de Toulouse ; 2) il l’a rapporté avec les légions à Rome. Alors, peut-être que la première question est : l’a-t-il caché à proximité ? (L)… avec l’intention de revenir le récupérer ?

R : Oui.

Q : (Perceval) Est-il revenu pour le récupérer ?

R : Non.

Q : (Bubbles) Quelqu’un l’a-t-il trouvé depuis ?

R : Non.

Q : (L) Allez-vous me dire quoi que ce soit à ce sujet ?

R : Nous croyons t’avoir donné des indices là-dessus il y a quelques années !

Q : (Perceval) Était-ce au sujet de l’enclave des alchimistes dans les Pyrénées ?

R : Non.

Q : (Belibaste) Les Pyrénées ont également été mentionnées, mais c’était en relation avec les nombres premiers. (L) Non, non... Je pense savoir de quoi ils parlent. (Andromeda) Parlent-ils de la Rhénanie ? (L) Eh bien, je pense que la Rhénanie en fait partie, et il y a d’autres choses très étranges qu’ils m’ont dites d’une manière particulière, et qui me sont toujours restées gravées dans la tête. Je vais devoir me les remémorer et les assembler. « Un trésor inimaginable »... Je dirais que 40 tonnes d’or, c’est plutôt un trésor inimaginable ! Et nous savons qu’il n’y avait pas d’or du temple de Jérusalem comme le propose le non-sens de Rennes-le-Château. Nous savons que les Cimbres n’ont pas saccagé le temple de Delphes, — ni aucune autre tribu gauloise, — et… bon, je dois revenir en arrière et examiner réellement ces indices et voir ce qu’ils signifient vraiment.

R : Toi seule le sauras et cela n’aura de sens que lorsque tu auras découvert les indices à la sueur de ton front.

Q : (L) Donc, c’est dans la recherche historique ? Dans la recherche que nous faisons actuellement ?

R : Oui.

Q : (L) Alors, tous les indices qui sont dans ma tête, et qui proviennent des séances passées, ainsi que les choses qui sont dans ma tête du fait de toutes ces années de lecture, plus les éléments supplémentaires résultant de ce travail actuel, tout ça me permettra de trouver l’indice et de tout rassembler ensemble ?

R : Un esprit entraîné…

Q : (L) Cela renvoie à ce que Posidonios a dit sur l’utilité de la recherche en histoire. Vous apprenez le respect des faits, vous apprenez la logique en assemblant ces faits et quelle était la troisième chose ? (Bubbles) La reconnaissance de schémas ? (L) En fin de compte, c’est comme si vous développiez la reconnaissance de schémas et que vous appreniez aussi la discipline. C’est de la discipline parce que vous devez rejeter certaines choses que vous aimez, mais qui ne sont pas défendables, et prendre en compte des choses que vous n’aimez pas car la preuve est là, et vous continuez... À tout moment de la recherche, vous pouvez vous arrêter où vous êtes et aller dans vingt directions différentes. Mais vous devez vous contrôler, contrôler vos informations et il est très important de choisir la bonne direction. (Perceval) Reconnaître ce qui est une impasse et ce qui ne l’est pas. (L) Ouais, ainsi vous ne tournez pas en rond indéfiniment. OK, donc rien de plus sur ce sujet. Oh, je veux demander : Perceval, quand est-ce que le tome 2 de L’histoire secrète va sortir ? Le jour de Noël ? (Perceval) Non, je ne sais pas... Dans ces eaux-là. Pas loin ! Assez près ! (Belibaste) Perceval ne donne pas de dates. (Perceval) Suffisamment proche ! (Ailen) Ouvert. (L) Je vois… OK, bon j’ai une couple de questions. La première question est pour l’une de nos amies qui a eu un décollement de rétine et qui souffre vraiment. Elle m’a écrit et m’a posé quelques questions à ce sujet, mais je n’arrive pas à trouver le message qu’elle m’a envoyé. Je lui ai écrit et redemandé mais elle ne m’a pas renvoyé le message à temps pour la séance. J’aimerais donc juste demander quelque chose à propos de ses yeux. Est-ce qu’il y a une quelconque suggestion que vous pourriez lui faire pour mettre fin à ses souffrances ?

R : S*****, tu présentais les symptômes de ce problème depuis plusieurs années, ce n’est pas possible d’obtenir une solution rapide, surtout de la façon dont tu traînes des pieds tout en attendant une action rapide des autres et du corps. Va... Approche... Écoute... Regarde... Attends... Sois persévérante malgré les difficultés. Tu as principalement besoin d’un régime alimentaire très strict avec ZÉRO écart, de la vitamine E à l’occasion et de la primevère. Ton intestin a besoin de guérir avant toute autre chose. Cela peut prendre du temps.

Q : (L) Alors, si ses intestins guérissent, son corps va en quelque sorte se guérir de lui-même ?

R : Oui.

Q : (L) Et bien sûr, guérir ses intestins fait partie de son problème. Pour guérir vos intestins, vous avez besoin de sommeil. (Perceval) Le régime serait la solution à ces deux problèmes. (L) Ouais, et je ne pense pas qu’elle fasse ce régime depuis assez longtemps. (Perceval) Oui, tous les glucides vont nuire à son intestin, ce qui va nuire à son sommeil, alors elle ne se sentira pas dans son assiette et mangera davantage de mauvaises choses. (L) J’ai commencé en quoi, 2008 ? Cela a pris probablement un an et demi ou deux ans avant que je commence vraiment à me sentir mieux. Je me suis sentie mieux assez vite, mais il faut beaucoup de temps pour réparer tous les dégâts.

L’autre question concerne un autre ami : il a un chalazion. Il a essayé toutes sortes de choses et ça ne part pas. (Belibaste) Qu’est-ce que c’est ? (L) C’est comme un kyste granulaire sur ta paupière dont l’ouverture se trouve à l’intérieur de la paupière. Il se draine sous la paupière. Alors, quoi qu’il en soit, que pouvez-vous lui dire ?

R : Pas beaucoup plus que ce que tu lui as déjà dit si ce n’est de faire attention à ces friandises sucrées sournoises et insidieuses.

Q : (L) OK, nous avons cette chose d’OVNI à Denver. De toute évidence, c’est un OVNI, ce qui signifie que c’est quoi ?

R : Hyperdimensionnel comme nous en avons déjà discuté.

Q : (L) Est-ce quelque chose de nouveau, ou quelque chose qui dure depuis longtemps ?

R : Depuis plus longtemps que tu ne le penses.

Q : (L) Bien, manifestement, ça n’apparait pas sur les caméras sauf si on ralentit le film…

R : C’est typique, comme nous en avons discuté dans le passé.

Q : (L) Est-ce que cela signifie que nous allons être envahis par des aliens ?

R : Nous avons également traité de densités et ce genre de chose. Votre planète est définitivement en train de vivre une transition, comme l’indiquent toutes les choses que vous notez et discutez. Cependant, ce qui est apparent maintenant est temporaire.

Q : (L) Donc, les choses comme les dolines, les éruptions volcaniques, les tremblements de terre, les bruits étranges dans le ciel, les charges électriques... Toutes ces choses sont des symptômes de cette transition ? Est-ce bien ce que vous dites ?

R : Oui.

Q : (L) Et c’est seulement temporaire ?

R : Oui. Et les Ovnis deviennent plus manifestes durant de telles transitions.

Q : (Perceval) Pourquoi cette chose de Denver est-elle si inhabituelle ? (L) Je ne pensais pas que c’était si inhabituel.

R : Il sort et entre par le biais d’un « arrêt temporel ».

Q : (L) Il y a une question que je veux poser concernant ce truc d’OVNI. Ce que je comprends de ce que vous dites, c’est que cette activité OVNI supplémentaire, excessive ou hautement visible n’est qu’une chose temporaire ou transitoire lorsque la planète traverse une sorte de transition de densité ? Est-ce ce que vous suggérez ?

R : Oui.

Q : (L) Qu’en est-il de cette invasion qui était censée se produire, c’était quoi ? Dans les 18 années à partir de 1994 ? Quand cela arrivera-t-il ? (Kniall) Cette année. (L) En ce moment même. Alors, qu’en est-il de cette invasion ?

R : Au cas où tu l’aurais oublié, nous t’avons déjà expliqué la nature symbolique des communications entre densités. Au cas également où tu ne te souviendrais plus de tes propres mots : « Qui a besoin d’aliens quand on a des psychopathes ? » Et combien d’indices t’ont été donnés ? La conclusion c’est que vous avez déjà été envahis !

Q : (Perceval) Zombies aliens… (L) Les aliens sont hyperdimensionnels, alors en réalité ils…. (Andromeda) n’envahissent pas… (L) Ils ont envahi ! (Perceval) À travers leurs mandataires, les psychopathes. (Perceval) En 1994, quand ils ont parlé d’une invasion, ils parlaient vraiment de la prise de contrôle ou de l’imposition d’idées psychopathes. (L) Donc, finalement, le 11 septembre était un peu comme une invasion ?

R : En effet, et même en utilisant des technologies super secrètes.

Q : (Kniall) C’est intéressant, car il y a eu une séance où ils ont décrit ce qui s’était passé au WTC (World Trace Center — NdT) comme étant un dôme d’un arrêt temporel ou quelque chose dans le genre. Et ils viennent juste de parler « d’arrêt temporel » en référence à ça. (Ailen) Mais alors pourquoi deviennent-ils plus visibles en période de transition ?

R : Difficile de contrôler les fréquences correspondantes lorsque les fréquences de l’environnement multi-niveaux changent constamment.

Q : (L) Je voulais poser une autre question. (Andromeda) Qu’en est-il de ce bourdonnement que nous avons tous entendu, il y a quelque temps, au bureau ?

R : Charge électrique.

Q : (L) Comment se fait-il qu’on ne puisse pas mesurer de telles choses ?

R : Tout le reste, y compris les instruments, est dans le système.

Q : (Perceval) Ils ont parlé de charge électrique... (L) Après vous ne pouvez pas dire qu’une charge est différente de quoi que ce soit... (Perceval) Ce que nous avons entendu au bureau venait de l’ampli de l’ordinateur, mais... (Mr. Scott) Bien, mais c’est comme si vous mesuriez la tension entre quelque chose et la terre, si vous augmentez la charge des deux, la tension restera la même, mais la charge totale des deux pourrait être bien plus élevée. Mais vous ne pouvez pas le savoir car vous utilisez un appareil qui ne peut mesurer que la différence entre deux points. (L) Belibaste, quelle est ta question sur la mise à la masse de l’étoile compagnon que tu as mentionnée plus tôt ? (Belibaste) Lors d’une séance précédente, il avait été dit que l’étoile compagnon en approche induisait la mise à la masse du soleil. Je voulais simplement savoir plus précisément comment se produit cette mise à la masse. Par exemple, existe-t-il une sorte de connexion électrique entre le soleil et l’étoile compagnon, et si oui, quelle sorte de courant transite entre ces deux corps célestes ?

R : Tout à fait, mais cela se produit à l’« extérieur » du système.

Q : (Belibaste) C’est ce que tu as dit, Ark. C’est une sorte de trou de ver…

R : Trou de ver, c’est bien !

Q : (Belibaste) Au niveau du soleil, pouvons-nous dire que la raison de cette mise à la masse est la charge positive globale réduite ?

R : Oui.

Q : (Belibaste) OK, cette charge positive réduite induit un champ réduit qui accroit la gravité ?

R : Oui.

Q : (Belibaste) Et cette augmentation de la gravité explique pourquoi il y a moins de vents solaires expulsés du soleil alors qu’il y a un accroissement de l’activité cométaire ?

R : Oui.

Q : (Belibaste) OK, c’est ce que nous pensions. (L) Question suivante ? (Perceval) Ils ont fait un commentaire sur les assassinats. Ils ont fait référence aux étapes majeures ressemblant à des assassinats acceptés par les masses. Est-ce le cas pour le massacre de Sandy Hook ?

R : Eh bien, nous avions à l’esprit des choses comme JFK, RFK, John Lennon, Diana et d’autres personnes remarquables. Bien sûr, l’affaire de Sandy Hook est une sorte d’assassinat, mais plutôt dans la lignée des opérations psychologiques avec un objectif.

Q : (Perceval) vous avez dit que c’était plus dans la lignée des opérations psychologiques avec un objectif spécifique…

R : Rappelez aux gens combien ils ont besoin du chancelier et de ses amis !

Q : (L) Comme la scène dans « V pour Vendetta ». (Perceval) Combien de personnes ont été impliquées dans la tuerie de Sandy Hook ?

R : 5.

Q : (Perceval) Est-ce que le jeune type, Adam, est impliqué ? A-t-il tiré sur quelqu’un ?

R : Il a tiré mais a-t-il touché qui que ce soit ???

Q : (L) Je dirais qu’ils l’ont impliqué. Ils l’avaient sous contrôle mental ou hypnotisé, il avait un fusil dans sa main, tu sais... Il a appuyé sans aucun doute sur la gâchette et tiré. (Belibaste) Comme Sirhan Sirhan. Il tirait, mais il n’était pas le vrai tueur. (L) Il était là-bas et faisait beaucoup de bruit. Comme ce drame militaire français, alors qu’ils faisaient une démonstration publique et qu’ils étaient supposés utiliser des cartouches à blanc et que quelqu’un avait des munitions réelles. Eh bien, il avait peut-être des cartouches à blanc. (Perceval) Les gens qui ont planifié Sandy Hook, avaient-ils un plan pour inclure son frère Ryan ?

R : Pas nécessairement.

Q : (Perceval) Est-ce qu’aucun des membres du personnel ayant survécu ou n’importe qui d’autre ne s’est aperçu qu’il y avait cinq personnes et pas seulement une seule ?

R : Non. Mais même si c’était le cas, rappelez-vous le Pentagone et le Vol 77.

Q : (L) Je dirais que ceux qui les ont vus sont morts. Ce sont ceux qui ont été tués. (Perceval) Et les gens qui ont fait ça appartenaient-ils à une agence gouvernementale officielle étasunienne tels que la CIA ou autre ? Ou était-ce quelque chose de plus obscure et caché ?

R : « Obscure » est juste. À ce titre, les 5 personnes incluent le soutien, pas tous des tireurs visibles.

Q : (Perceval) C’est complètement malsain. (L) Comme le fut le 11 septembre. Comme le fut l’assassinat de JFK. Celui de Bobby Kennedy. Celui de Martin Luther King. Celui de Diana. Celui de John Lennon. (Perceval) Je sais, mais là on parle de tuer 20 enfants de 6 ans. (L) Eh bien, regarde ce qu’ils ont fait ici en France. Mohamed Merah. (Perceval) Mais c’est juste... Il y en a 20. (L) Combien ont été tués là-bas en Norvège ? (Thorbiorn) 78, je pense. Ouais, avec la fusillade de Breivik, combien de tireurs étaient impliqués dans celle-ci ? (L) Eh bien, celle-là est plutôt l’affaire d’un cinglé, car ils l’ont jugé. Quand ils font juger quelqu’un, c’est généralement parce que c’est un fou. Lorsque le tireur est mort, vous pouvez parier que quelque chose d’autre s’est passé. (Ailen) Eh bien, Sirhan... (Perceval) Il y a un niveau d’implication personnelle... Eh bien, je ne devrais pas être surpris. (L) Eh bien, pourquoi l’un de nous serait-il surpris ? C’est ça le truc. (Thorbiorn) Pour Breivik, il y a eu des rumeurs selon lesquelles d’autres personnes seraient impliquées. Il a été piégé comme étant l’unique tireur. (Belibaste) 78, c’est beaucoup de morts pour une seule personne. (L) Ouais. Peut-être que nous devrions demander. Y avait-il quelqu’un d’autre impliqué dans cette fusillade de Breivik ?

R : Hors de vue, oui.

Q : (Perceval) Snipers. (Belibaste) Lunettes de tir et fusils...

R : Séance d’entraînement !

Q : (Andromeda) Le même jour et le lendemain de l’affaire Sandy Hook, il y a eu beaucoup d’autres attaques. Il y a eu l’attaque au couteau sur des écoliers en Chine, et quelques autres personnes avec des cutters, et le type qui avait été arrêté en possession de 47 armes à feu et avait prétendu qu’il avait l’intention d’aller pratiquer dans une école de tir ou quelque chose dans le genre. Qu’est-ce qui s’est passé ?

R : Tous ces types d’événements sont sous la couverture de HAARP et ne peuvent être limités selon leur désir.

Q : (L) En d’autres termes, ils allument le truc HAARP pour embrouiller le cerveau des gens. Alors que leurs cerveaux sont tous transformés en tapioca, ils accomplissent leurs actes. Après, bien sûr, le truc étant allumé et le cerveau des gens étant embrouillé, les personnes qui sont déjà à la limite ou presque agissent comme les cibles. Est-ce que c’est ça ?

R : Exactement.

Q : (Andromeda) Qu’en est-il de toutes les coïncidences avec le film Batman, avec la référence à Sandy Hook dans le film Batman ? (Perceval) Est-ce que c’est quelque chose comme cette prise de conscience massive du 11 septembre qui cherche à attirer l’attention ?

R : Oui. L’esprit cosmique envoie de nombreux indices, mais qui écoute ? Et vous savez quel est le résultat quand on n’écoute pas !

Q : (Perceval) Ça vous crie dessus très fort ! (Kniall) Le 13 septembre, quelque chose a été vu principalement au-dessus de l’Arizona et du Nouveau-Mexique. On a prétendu que c’était l’armée américaine qui avait effectué des tirs de test de roquettes, une sorte de propulseur de fusée, puis ils ont tiré deux missiles patriotes pour le descendre. J’ai écrit un article à ce sujet suggérant qu’il s’agissait de la dissimulation d’un événement céleste. (Perceval) Était-ce une météorite ?

R : Oui.

Q : (Andromeda) Qu’en est-il de l’explosion suite à une fuite de gaz dans l’Indiana ? (L) Oh oui ! (Perceval) Qu’est-ce qui a causé ça ? C’est la question. C’est le plus court que je puisse faire. [rires]

R : Ce n’était pas une fuite de gaz !

Q : (Perceval) Alors, était-ce par exemple causé par une météorite ? Une roche de l’espace ?

R : Proche.

Q : (Perceval) Un micro météorite ? (L) Eh bien, je ne pense pas que ce soit ça. Je pense que cela ressemble probablement plus à un fragment de comète ? (Perceval) Était-ce une décharge d’un fragment de comète ?

R : Rafale d’air, mais très basse et très chargée.

Q : (Perceval) Quelque chose dans l’univers n’aimait pas ces deux maisons.

R : Ce n’étaient pas les maisons, c’était l’emplacement.

Q : (Perceval) Quelque chose de souterrain l’a attiré ?

R : Oui.

Q : (Belibaste) Qu’est-ce que c’était ?

R : Charge.

Q : (Belibaste) Charge électrique ?

R : Oui.

Q : (Belibaste) Mais venant de sous terre...

R : Cela s’ouvre !

Q : (L) Quelqu’un a-t-il d’autres questions ? (Ark) OK. J’ai une question concernant le livre sur lequel j’ai commencé à travailler il y a quelques mois. Il me plaît. Je découvre de nouvelles choses et j’espère réussir à le finir à temps. Cependant, de temps en temps, quelque chose me vient à l’esprit, comme une pensée : n’est-ce pas une distraction voulue de ce que je faisais auparavant ?

R : Absolument pas ! Laura a aussi traîné les pieds pour Moïse !

Q : (Ark) Traîné des pieds ? Qu’est-ce qu’ils veulent dire ? (L) Cela signifie que je ne voulais pas vraiment écrire ce livre que j’écrivais. Je ne faisais que reporter et reporter, et je pensais vraiment que j’avais une réponse très rapide. Je voulais juste écrire ce petit livre très rapidement et en finir avec ça. Et tu vois en quoi ça s’est transformé ? Je veux dire, pas seulement 2000 pages de texte, mais toutes ces découvertes ! Je veux dire, des trucs vraiment très intéressants. (Ark) Oui, enfin l’histoire est différente parce que ça a toujours été ton idée d’écrire ce livre. Mais pour moi... (L) Pas de la façon dont je l’ai écrit. Sûrement pas ! Je parle à peine de Moïse !! [rires] Je devais continuer à mentionner son nom de temps en temps juste pour ne pas trop m’en éloigner. Trouver des excuses pour en parler ! Bon, alors si personne d’autre n’a de questions, je suis crevé.

R : OK, au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 
Last edited:

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Merci encore pour cette dernière traduction...

Thank you again for this last translation....
 
Top Bottom