Séance du 21 juillet 1996

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 21 July 1996

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 21 juillet 1996

J’avais tenu Terry et Jan informés des séances et autres développements, et après l’arrivée d’Ark sur la scène virtuelle, leur intérêt avait été dans une certaine mesure ranimé. (Ils avaient aussi précisé que leur expérience de channeling avec Andrew B ne menait nulle part). Toutefois, ils (ainsi que Frank) avaient passé quasiment 6 heures à me répéter qu’Ark devait être un agent et que je devais faire très attention. J’appréciais leur sollicitude et avais décidé que nous devrions peut-être poser quelques questions à ce sujet. Cependant, les C’s ne l’entendaient pas de cette oreille. C’en était presque comique ; j’essayais d’obtenir un indice et ils étaient résolus à ne rien me dire à ce propos. Comme l’ont prouvé les développements ultérieurs, et rétrospectivement, la raison est évidente : certains événements sont prédestinés et doivent être abordés et gérés tout seul. En outre, ils m’avaient donné des indices tout du long, mais j’étais tellement déprimée que je n’avais pas retranscrit les séances et ne pouvais donc les relire pour les voir. De toute évidence, « l’erreur fatale » mentionnée ci-dessous aurait été d’écouter Terry, Jan et Frank au sujet d’Ark.

Participants : «Frank», Laura, Terry, Jan

Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour.

Q : (L) Et qui est avec nous ce soir ?

R : Vimon.

Q : (L) Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : (L) Ark J entretient-il des intentions malveillantes à mon égard ? Ses pensées envers moi ?

R : Trop nombreuses, fragmentées.

Q : (L) Ses pensées ?

R : Non. Tes questions.

Q : (L) D’accord, plus précisément je dialogue avec un homme qui m’a contactée par internet.

R : Oui.

Q : (L) Et il semble que cela ait suscité de nombreuses synchronicités.

R : Peut-être.

Q : (L) Est-il possible que certaines de ces synchronicités apparentes aient été créées pour me duper ?

R : Bien sûr que c’est possible !

Q : (L) Que ressent Ark envers moi ?

R : «Ressentir» n’est pas la question !

Q : (L) C’est quoi la question ? Quelles sont ses intentions ?

R : Multiples.

Q : (L) Pourriez-vous au moins me dire les deux principales ?

R : Non, nous ne le ferons pas.

Q : (L) Une seule d’entre elles ?

R : Comment apprend-on ?

Q : (L) Je sais. Mais je suis un peu fragile et je ne veux pas me jeter dans la gueule du loup !

R : En utilisant les facultés de ton esprit, qui sont illimitées, comme nous te l’avons dit.

Q : (L) Je sais que vous n’allez pas me donner une feuille de route, mais vous pouvez me donner un indice ! Quelle est l’étendue des indices que vous pouvez m’apporter à ce sujet ?

R : Un seul et unique indice : toujours retranscrire et relire les séances si tu souhaites apprendre convenablement et éviter d’éventuelles erreurs fatales !!!

Q : (L) Donc, c’est le seul et unique indice. Je vais me remettre aux retranscriptions.

R : Procéder par étapes fait qu’une tâche en apparence intimidante paraît aisée. L’apprentissage est amélioré par une réflexion riche et intemporelle.

Q : (L) Comment enrichit-on la réflexion ?

R : Par la patience... Tu vois Laura, mieux vaut être la tortue que le lièvre !

Q : (L) Pourquoi mon air conditionné est-il tombé en panne au moment où je parlais de la chaleur à Ark J aujourd’hui ?

R : Il est peut-être temps d’enrichir ta réflexion. Des mesures drastiques ne sont nécessaires que lorsque l’entêtement mène au bord du précipice !

Q : (L) Eh bien, si c’est vous qui avez fait ça les gars, j’espère que vous avez pensé au fait qu’il n’y aura pas d’autres séances tant que ça ne sera pas réparé !

R : Avons-nous besoin des séances ?!?

Q : (L) Vous non, mais nous ?

R : Quel bien font-elles si les messages sont perdus ?

Q : (J) Quel est le sens de notre présence ici ce soir à Terry et moi ? Est-ce significatif ?

R : Oui ! Et des cartes routières sont disponibles à la Station Mobil.

Q : (L) Eh bien, nous aussi sommes contents de vous voir !

R : Merci. Pareillement.

Q : (J) Bon, que diriez-vous d’un indice ?

R : Les réponses sont connues. Faire une pause apaise parfois le doute.

Q : (J) Bon, je pense qu’on devrait faire une pause et retranscrire toutes les séances.

R : Procédez par étapes. Ne tentez pas un marathon. Le «temps» n’est pas le plus important !

Q : (L) Alors je vais simplement le faire au fur et à mesure — c’est ce que vous voulez dire ?

R : En partie. Tu as besoin de relire, étudier, contempler.

Q : (L) Ce dont j’ai besoin, c’est de vacances et de moins de stress !

R : Nous dirions ça aussi ! Ces transcriptions recèlent des mines de trésors indicibles. Tu seras «soufflée» par ce que tu as oublié !!

Q : (L) Bien, alors nous avons un plan ! Haut les cœurs !

R : OK, les amis, bonne nuit !

Fin de la séance
 
Top Bottom