📚 Séance du 22 février 2020

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 22 February 2020

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Séance du 22 février 2020

Laura, Andromède et Artémis à la planchette

Pierre, Joe, Chu, Ark, PoB, Scottie, Gaby, Niall, The Lunar Module, Princess Leia, Pikabu zee Cat

Q : (L) Nous sommes le 22 février 2020. C’est donc un 2-2-0-2-2-0-2-0. Ce sont de bons chiffres. Nous avons l’équipe habituelle ici. [Revue des personnes présentes]

R : Bonjour aux enfants du futur.

Q : (L) Et qui est avec nous ce soir ?

R : Roialiaea pour votre compréhension.

[Questions personnelles expurgées.]

Q : (L) Très bien. Des questions générales ? OH ! Je voudrais faire un commentaire. Lors de la dernière séance, on nous a dit que les choses allaient devenir vraiment folles et effrayantes au cours de la prochaine année. Et bon sang, les choses ont en quelque sorte explosé dans les premières semaines ! Il y a eu l’assassinat de Soleimani, puis l’apparition de ce nouveau coronavirus et cet avion abattu après l’assassinat de Soleimani. C’est vraiment bizarre qu’ils aient utilisé le mot « frissons » avec tous ces gens qui tombent avec ce virus et qui ont de très fortes fièvres et des frissons…

R : Plus à venir !

Q : (L) Vous voulez dire qu’il y a encore plus de folie à venir cette année ?

(Artemis) Ça va devenir encore plus bizarre !

R : Oh oui ! Vous n’avez encore rien vu !

Q : (L) Oh là là. [rires]

(Joe) Quel est le pourcentage de risque que le coronavirus devienne une VRAIE pandémie à l’échelle mondiale et avec BEAUCOUP de morts.

R : Faible.

Q : (Joe) C’est ce que je pensais. C’est autre chose.

(L) Mais cela ne veut pas dire qu’un autre n’attend pas en coulisses et soit vraiment grave.

R : Oui

Q : (Artemis) Ce n’est qu’un précurseur à l’épidémie.

(L) C’est juste pour nous échauffer.

(Andromeda) C’est la bande-annonce du film ! [rires]

(L) J’ai quelques questions à propos de cette affaire Soleimani. J’étais vraiment, VRAIMENT en colère contre Trump à propos de cet assassinat. Je veux dire, cet homme avait l’air si gentil ! Il avait l’air d’un type sympa !

(Joe) Il avait un drôle d’œil.

(L) Il ne l’était pas ?

(Joe) Est-ce qu’il l’était ?

(L) La question est de savoir si c’était vraiment un type sympa. Je suppose que ce n’est pas une question à poser. C’est un jugement de valeur. Euh…

(PoB) Gentil pour les amis, pas gentil pour les ennemis.

R : Oui

Q : (L) Ok. Donc, la chose à laquelle j’ai pensé à cause de la réaction vraiment tiède de l’Iran à toute cette affaire… Je veux dire, c’est le genre de choses qui déclenchent des guerres effrayantes ! L’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand a déclenché la Première Guerre mondiale ! En tout cas… Alors voilà qu’on assassine ce type et cela n’a pas encore déclenché la 3e guerre mondiale. Donc, ça m’a rendue méfiante. Et puis ils ont eu cette réponse timide plutôt timorée.

(Pierre) C’était orchestré depuis le début.

(L) Oui, comme si c’était orchestré…

R : Un accord dans l’arrière-boutique.

Q : (L) Donc vous dites que Trump et les Iraniens ont conclu un accord en coulisse pour éliminer ce type, Soleimani, parce que les Iraniens voulaient peut-être s’en débarrasser ?

R : Oui.

Q : (PoB) Quels Iraniens ?

(Joe) Rouhani et l’Ayatollah.

R : Oui

Q : (Joe) A-t-on donc décidé, du côté de Trump, que c’était une sorte de cadeau pour satisfaire les Israéliens ?

(L) Il devait faire un grand geste pour son État Profond belliciste et apaiser Israël, et l’Iran s’est débarrassé de quelqu’un dont il avait de plus en plus peur.

R : Oui

Q : (L) Mais quand même, je ne pense pas que les ayatollahs soient les gentils. Alors peut-être que c’était un bon gars. Je veux dire, allez ! Ces gens (musulmans) font porter aux femmes…

(Joe) Eh bien… Pas les ayatollahs, mais…

R : Allons, allons ! Ne jugez pas sur les apparences…

Q : [rires] (Joe) Pourquoi l’avion ukrainien a-t-il été abattu ? Était-ce vraiment une erreur ?

R : Non.

Q : (Joe) Est-ce que c’était quelque chose dans le sens de notre théorie ? Le système de guidage des missiles a été leurré ?

R : Des agents malveillants ont pris le contrôle des systèmes de guidage.

Q : (Joe) Et serait-ce le Mossad ?

R : Oui.

Q : (L) Notre groupe d’espionnage préféré.

(Niall) Cela signifie-t-il donc que les mêmes éléments du régime iranien qui ont conclu un accord pour éliminer Soleimani ont contribué à le dissimuler ?

R : Oui.

Q : (Joe) C’est vrai. Ils ne voulaient pas en faire tout un plat. Le but n’était pas de déclencher un quelconque conflit.

(L) Y avait-il quelqu’un d’important dans cet avion ?

(Joe) Pas vraiment.

(PoB) Y avait-il quelque chose de caché à l’arrière de l’avion ?

R : Non.

Q : (L) Ok, prochain sujet ? Le nouveau coronavirus est-il :

A) un virus américain ou chinois conçu, comme une arme spécifique contre une ethnie

B) de l’espace

C) juste une progression naturelle de l’évolution et/ou de la mutation d’un virus

(Andromeda) Ou :

D) une combinaison parce que ce vaccin est devenu incontrôlable et a muté de lui-même

R : D

Q : (L) Alors, il y a eu un cafouillage dans la fabrication de vaccins, et quelque chose s’est échappé…

(Artemis) IL EST SORTI ! [rires]

(Gaby) C’est comme le début d’un mauvais film.

(Andromeda) Et une fois qu’il est sorti, il a muté.

(L) Et voilà.

(Niall) Est-ce que ça explique la réaction des Chinois ?

R : Oui.

Q : (Joe) Ils sont inquiets, mais ça ne va pas aller plus loin.

(L) Ils craignent qu’il ne mute davantage et ne provoque une véritable pandémie, mais les probabilités sont faibles.

R : Oui

Q : (L) D’accord. Sujet suivant. Oh, il y avait cette vidéo bizarre que Niall a trouvée. C’était vraiment bizarre.


(Niall) C’est une vidéo qui a été diffusée il y a quelques semaines, soi-disant quelque part au sud d’Alep. C’est près de la grande zone de guerre à Idlib. Elle est tournée vers le ciel, fixée sur un nuage et il y a comme des vagues qui ondulent à travers le nuage.

R : Nous vous avons dit il y a longtemps qu’il y a un grand portail au-dessus du Moyen-Orient. C’était une brèche dans le rideau du monde.

Q : (L) Alors… Est-ce que quelque chose entrait ou sortait d’ici ?

R : Entrait !

Q : (Artemis) Quelque chose est entré… Préparez-vous au pire !

(Chu) Quelque chose comme quoi ?

R : Nous vous avions dit qu’il y aurait d’étranges phénomènes cosmiques !

Q : (Pierre) Ils n’ont pas dit ce qui était entré.

(L) Je suppose que nous devons attendre de voir.

(Joe) C’était le Kraken. Godzilla !

R : En faisant bien attention, vous avez pu le repérer. Attendez-vous à plus et observez les résultats et les effets.

Q : (Artemis) Alors, attendons de voir ce qui se passe ensuite.

(L) Les choses deviennent folles, vous savez ? Ça devient vraiment bizarre. Donc, juste un petit rappel à mon intention sur ce que nous sommes censés faire… [rires]

R : Modulation et synchronisation de la RFV ! [résonance de fréquence vibratoire — NdT]

Q : (L) Donc, en d’autres termes, nous sommes censés moduler notre RFV — c’est-à-dire notre capacité de réception — en travaillant sur soi, et en nous synchronisant avec tous les membres du groupe afin de… quoi ?

R : Ancrer la fréquence de la nouvelle réalité.

Q : (L) Autrement dit, il y a donc un certain nombre de nouvelles réalités possibles et cela dépend soit… Bon, est-ce qu’un groupe peut ancrer une fréquence et ainsi déterminer le modèle de la nouvelle réalité pour tous ?

R : Pas exactement. Détermine la branche vers laquelle vous allez vous diriger.

Q : (L) Donc, ancrer une fréquence en tant que groupe dans un sens n’est pas exactement comme créer la nouvelle réalité… C’est plutôt comme choisir. C’est cela ?

R : Oui, oui, oui.

Q : (L) Tout est donc une question de choix. Quelle réalité voulez-vous vivre ? Et par conséquent, vous modifiez votre RFV ou vous vous associez à d’autres avec la RFV que vous jugez appropriée ou souhaitable, ou autre. Et alors vous commencez à vibrer tous ensemble. Eh bien, dans ce livre Transurfing que nous venons de lire, il parle de ces balanciers et ce que vous dites ressemble un peu à ce qu’il décrit comme un balancier. Il ne parle pas de ce qu’ils sont, mais il pense que tous les balanciers sont mauvais ou maléfiques.

R : Il a tort. Tout à fait faux.

Q : (L) Donc, certains de ces attracteurs de type balancier peuvent être bons ?

R : Essentiel en fait. Il faut choisir.

Q : (L) Eh bien, choisir me fait penser à ce que l’Apôtre Paul disait quand il parlait de faire… Je veux dire, en gros, cela revient à faire des choix basés sur le monde invisible ou sur des réalités invisibles. Curieusement, aujourd’hui j’ai eu comme une petite prise de conscience parce que j’essayais de comprendre pourquoi pour Paul, la mort de son Christ ou la crucifixion était LA chose la plus importante. Pour lui, c’était la mort et non la résurrection. Il m’est finalement venu à l’esprit que la raison pour laquelle c’était si important était — et ce, selon Paul — que son Christ est allé à la mort avec une foi absolue, même face à tout ce qui était faux et contre lui. Comme le décrit l’Évangile de Marc, non seulement les disciples n’ont pas compris, non seulement il a été maltraité, torturé et rejeté littéralement par tout le monde… Je veux dire que dans l’Évangile de Marc, qui est le premier évangile, tout le monde l’abandonne. Tout le monde. Il n’y a pas de femmes au pied de la croix. Il n’y a aucun adepte. Il n’y a personne. Il a fait cela volontairement — de la façon dont c’est décrit, et c’est une allégorie — parce que sa foi dans la nécessité invisible et dans l’autre monde et dans ce qui se passerait après la mort était si forte qu’il pouvait et voulait le faire. Il s’agissait d’une foi pour laquelle l’invisible était plus réel et plus durable que la réalité visible. Ai-je raison ? Voir l’invisible est la clé ?

R : Oui.

Q : (L) Paul était donc préoccupé de restaurer l’humanité à l’état édénique. Il utilise le symbole comme un seul homme, le Premier Adam, et la mort est venue à tous. Puis, par un seul homme, la vie est venue à tous. Cela m’a frappé que la possibilité… Bien, ce que les C's ont dit, c’est que lorsque la chute s’est produite, c’était pour tout le monde. Ce n’était pas juste pour une personne. C’est arrivé à tout le monde. Il me semble donc que cet homme originel qu’est Adam est une représentation de tout. Ce n’est pas un seul homme qui a fait que tout le monde s’est retrouvé dans la misère. Et ils ont dit que c’était l’énergie féminine qui avait pactisé avec la réalité SDS. Est-ce que c’est ce que nous voyons ici, seulement l’inversion du processus ? En d’autres termes, un groupe de personnes ayant ce genre de foi et qui, face à tout ce qui est littéralement horrible comme c’est le cas dans notre monde aujourd’hui, ont encore la foi dans l’autre réalité, la foi de faire le bien, de le faire correctement, d’être aimant, et ne croient pas à toute la chose matérialiste darwinienne, et fondamentalement ne croient pas à ces mensonges sont, par ces moyens, capables, à un certain moment que Paul a appelé la culmination des âges, d’être restaurés à cet état édénique… en d’autres termes une réalité 4D SDA. Est-ce que j’interprète cela correctement ?

R : Oh, c’était magnifique !! Nous sommes impressionnés !

Q : (L) Eh bien la-dee-da ! C’est donc en gros l’objectif de l’ancrage de la fréquence. Et cela fait partie de l’état intérieur dans lequel les gens doivent être pour ancrer cette fréquence — d’avoir ce genre de foi. Il ne s’agit pas de savoir où vous êtes, mais qui vous êtes et ce que vous voyez ? Même si tout va à l’encontre de vos idées, contre ce que vous pensez, contre ce que vous avez compris…

(Joe) Même les choses à l’intérieur de vous luttant contre vous. La lutte intérieure. Vous avez la conviction que faire ce qui ne vous plaît pas vous permettra de réaliser quelque chose qui en vaut la peine.

(Andromeda) C’est vrai.

(Joe) C’est à la fois interne et externe.

(L) Donc ce n’est pas la foi EN Jésus comme le souligne Ashworth. C’est la foi DE Jésus qui donne l’exemple. Et l’exemple a été mis dans une métaphore de l’histoire de cette crucifixion ou mort, mais la métaphore représente essentiellement la crucifixion de chaque personne. Ils sont crucifiés à l’intérieur et à l’extérieur parce qu’ils sont confrontés à cette réalité que rejette leur conscience, leur plus ou moins connexion divine, leur connexion spirituelle. Ils disent que tout n’est que mutations aléatoires et évolution aléatoire, et c’est faux. C’est le Gros mensonge.

R : Oui. Nous pouvons prendre notre retraite maintenant !

Q : [rires] (Niall) C’est quelque chose que Laura dirait. Hmm...

(Artemis) C’était TOI qui parlais ! [rires]

R : Nous sommes vous à un autre niveau.

Q : (L) Quelqu’un a-t-il d’autres questions ?

(Artemis) Vous voulez poser des questions sur Jordan Peterson ? Est-ce que vous vous souciez encore de lui ?

(L) Oui, nous nous en soucions. Nous sommes vraiment désolés, mais…

(Niall) Il a fait une erreur.

(Joe) Et ils ont parlé de souffrance avant. Je pense qu’il a beaucoup appris.

(Joe) Pour reprendre ton analogie d’Adam et la chute originelle et tout cela, combien d’âmes sont tombées ?

(L) Avec cet événement ?

(Joe) Oui, était-ce un nombre fini ?

R : Non.

Q : (L) Je dirais plutôt qu’un groupe d’entre elles a créé une situation qui a installé un piège, puis a commencé à se reproduire et à attirer de plus en plus de gens dans le piège. C’est devenu comme… un trou noir.

(Joe) Oui, c’est ce que je veux dire, mais comme un original…

(L) Un groupe original ?

(Joe) Oui, dans un certain sens, comme si vous aviez un groupe qui est maintenant à l’avant-garde de la nouvelle réalité et qui dirige dans un certain sens, ou comme ils ont dit dans la dernière séance au sujet de sauver d’autres personnes… Diffuser les informations…

(L) Donc, en d’autres termes, combien d’âmes existaient dans la réalité de 4D SDA qui, à ce moment-là… Je pense qu’elles… Non, elles ne l’ont pas fait. Nous n’avons jamais posé cette question.

(Joe) C’est probablement beaucoup plus compliqué que ça. Je me disais que ça ne change pas, vous voyez ce que je veux dire ? Que c’est...

(L) Le truc, c’est que ça aurait pu être un couple qui a littéralement créé le…

(Joe) A commencé à faire bouger les choses…

(L) Tout comme cela pourrait être une personne capable de donner l’exemple et de faire en sorte que la balle commence à rouler dans l’autre sens. Donc, même si nous comprenons ces choses comme des métaphores, il peut certainement y avoir une réalité très concrète à tout cela, vous savez ?

(Joe) Oui.

(L) Très bien alors. Nous vous disons bonne nuit, à moins que vous n’ayez quelque chose à ajouter.

R : Gardez la foi ! Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 
Last edited:

tatanka

The Force is Strong With This One
Hello to the team,
I would like to send special thanks for the work on this session and all the sessions as a matter of fact, but this one especially. I have been Following you since the start and I appreciate all the hard work you do. I usually stay on the quiet side since I was the target of "crucifiyng" attacks on the past. This post is to send my appreciation, beyond the fear of retaliation, this post is a user guide for 2020 and I do hope that my fellow followers will take this Opportunity to go from awareness to knowledge (action). Thank you Laura for your precise wording of your understanding of the situation.
 
Top Bottom