đź“š SĂ©ance du 22 janvier 2000

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 22 January 2000

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

SĂ©ance du 22 janvier 2000

Ark, Laura, Frank

Q : Bonsoir.

R : Bonsoir.

Q : Et qui est avec nous ce soir ?

R : Anoova.

Q : Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : Comme vous savez, le matin suivant la dernière séance, je me suis réveillée avec une douleur atroce. Il a fallu plusieurs semaines pour maîtriser la situation, et tous les efforts physiques ont semblé n’avoir que peu ou pas d’effet. Je suis allé voir le chiropraticien, j’ai eu de l’acupuncture, des massages, du froid, du chaud, tout ce que vous voulez. J’aimerais connaître l’origine de cette attaque physique ?

R : La tension, aggravée par la posture de sommeil et une déchirure psychique du voile collatéral médian du corps éthérique. Ceci conduit à une intrusion « opportuniste » d’énergies nuisibles.

Q : Quelle était la cause de l’affaiblissement du corps éthérique, ou de la « déchirure » que vous avez repérée ?

R : Angoisse émotionnelle/psychique en rapport avec la maladie initiale, et résistance amoindrie du système de protection éthérique.

Q : Quand vous parlez de « maladie initiale », que voulez-vous dire, précisément ?

R : Musculaire. Penses-y comme l’équivalent éthérique d’une bactérie envahissant une cavité.

Q : Alors, quelque chose a percé le voile de nature éthérique ?

R : Oui.

Q : Pouvons-nous les identifier ?

R : Représenté par ceux qui te souhaiteraient moins consciente et communicative que tu n’es ; c’est-à-dire SDS de 4e Densité.

Q : Était-ce un attachement d’esprit, ou plutôt un genre de conduit pompant de l’énergie négative.

R : Plus proche de ce dernier. De récents événements révèlent une attaque. La vigilance doit être renforcée ! Ark a aussi été « sous la menace »

Q : Il faut donc s’attendre à une attaque ?

R : S’y attendre puis, de ce fait, la contrer.

Q : Quel aspect de nos vies, de nos activités, était à l’origine de cette vulnérabilité : financier, émotionnel, ou quoi ?

R : L’origine n’est pas aussi importante que la conscience/vigilance.

Q : Bien, le mode d’attaque à venir que vous avez identifié : va-t-il être psychique, émotionnel, financier, ou quoi ?

R : Psychique, bien sûr. Cela peut évidemment affecter tous les autres domaines ! Nous en avons déjà discuté. Et, soyez toujours vigilants. Plus on est exposé, plus les portails potentiels sont nombreux.

Q : Faites-vous allusion au prochain article de Tom French ?

R : Oui, et au site web, etc.

Q : Eh bien, si c’est le cas, devrions-nous modérer ce que nous publions sur internet ?

R : La prise de conscience n’exige habituellement pas de concession.

Q : Quelques conseils particuliers ?

R : La vigilance est la clé.

Q : (A) La question initiale était « pourquoi cela est-il survenu juste après la dernière séance ». Considérant que les séances récentes ont toutes été épuisantes, cela semble indiquer que des éléments de corruption se sont infiltrés.

R : La prise de conscience neutralise cela.

Q : Si vous êtes conscient de votre épuisement, alors la solution évidente et d’arrêter les séances.

R : Non. Conscient que des tentatives seront faites pour Ă©puiser.

Q : Qu’est-ce qui, en particulier, m’a rendue si vulnérable dans cette dernière séance ? Le manque de conscience ?

R : Pas loin.

Q : Vous avez dit que le conduit était « harmonisé » et que d’autres forces ne pouvaient plus s’immiscer. J’étais donc à l’aise avec cette idée…

R : Si tu as une infection bactérienne de la cavité buccale, la prise de conscience de cela va t’inciter à te gargariser avec du peroxyde.

Q : Quel est l’équivalent de se gargariser avec du peroxyde après avoir effectué une séance ?

R : La prise de conscience conduit à une détermination mentale/psychique qui « ne sera pas affaiblie, l’attaque ne réussira pas. »

Q : (A) Dans quel sens étais-je « sous la menace ? »

R : Blessures/maladies).

Q : La grippe et ton orteil, j’imagine. Y a-t-il autre chose sur cette question d’attaque ; un domaine où nous sommes plus vulnérables et auquel nous devrions prêter attention ?

R : Soyez juste attentifs Ă  tous les portails.

Q : Cela pourrait-il avoir un impact sur nos finances ?

R : C’est possible, mais moins susceptible de survenir si vous êtes vigilants.

Q : Voyez-vous la situation de l’emploi stable pour l’instant ?

R : PlutĂ´t.

Q : Plutôt n’est pas totalement !

R : Qu’est-ce qui pourrait l’affecter ?

Q : Eh bien, ils ont commencé récemment à faire du bruit à propos de la création, dans l’entreprise, d’un poste pour un emploi permanent, conçu, semble-t-il, pour qu’Ark puisse postuler. Il ne l’a pas fait parce qu’on lui a fait savoir que, s’il le faisait, il se mettrait dans une position bien plus précaire. Il n’aurait pas de contrat, étant un employé ordinaire, il pourrait être licencié d’emblée, ce que ce groupe semble faire de temps en temps, les avantages sont nuls, il devrait travailler DANS le bâtiment plutôt qu’à la maison ; ce n’était vraiment pas une alternative intéressante. Puis, nous avons découvert que quelques personnes avaient EFFECTIVEMENT postulé pour le poste, et qu’on ne leur avait proposé que 30 000 $ par an, soit pas grand-chose. Alors, tiendront-ils compte du fait qu’Ark n’a pas postulé pour ce poste, où essaient-ils de prendre quelqu’un pour occuper le poste de sorte qu’il ne soit plus indispensable ? Ce sont quelques-unes de mes préoccupations en plus de toutes les questions de certification de sécurité. En plus de ça, c’est VRAIMENT une société bizarre ! Ils se contentent de collecter l’argent du gouvernement et rien de plus !

R : Comme une façade, oui ?

Q : Ouais. Une façade pourquoi ? Eh bien, peut-être qu’ils vont garder Ark, ils peuvent sauver les apparences ! Ils peuvent dire que quelqu’un fait vraiment quelque chose ! Un commentaire ?

R : Non.

Q : (A) J’ai contacté IBR, Santilly, et annoncé en quelque sorte que j’étais intéressé par une bourse dont ils avaient fait la publicité. Je vais vraisemblablement appeler Santilly lundi, et peut-être arranger une rencontre. J’aimerais savoir si je vais m’engager dans quelque chose de potentiellement dangereux, ou qui, au contraire, est susceptible de m’offrir de bonnes opportunités futures ? J’aimerais avoir un conseil ?

R : Plus probablement la dernière.

Q : (A) Quelle est la bonne approche…

R : Approche franche.

Q : (A) Par ailleurs, puisque nous parlons de cette situation professionnelle, j’aimerais en savoir plus sur cette opportunité pour laquelle j’ai postulé à Miami, mais cela fait partie du jeu. Quelles sont mes chances de l’obtenir, ou un autre poste, du fait de cette candidature ?

R : Ton avenir sera plus satisfaisant comme agent indépendant. Quand tu travailles dans les limites de domaines contrôlés par autrui, tu es beaucoup plus vulnérable.

Q : Maintenant, nous avons la photo de cette sorte de « trace » sur la Lune. Elle fait 29 km de long et environ 1 km de large, et on parle de « piste d’atterrissage. » À mon avis, c’est bien trop grand pour être une piste d’atterrissage. Qu’est-ce que c’est ?

R : Restes d’une ancienne exploitation minière.

Q : Quelle ancienneté, selon notre calendrier ?

R : 350 000 ans, approximativement.

Q : Plus précisément, en quoi cette trace se rapporte à une exploitation minière ? Était-ce une mine à ciel ouvert, ou est-ce que des engins de mine allaient et venaient, ou quoi ?

R : RĂ©seau minier souterrain.

Q : C’est donc une dépression provoquée par une mine souterraine. Qu’est-ce qui était exploité ?

R : Lignite et or.

Q : Qui exploitait ?

R : Qui vous a créés ?

Q : Les Orions ?

R : Oui.

Q : Pourquoi utilisaient-ils le lignite et l’or ?

R : Conduction d’électromagnétisme.

Q : Emportaient-ils ces matériaux hors du système solaire pour les utiliser ailleurs ?

R : Quelques-uns.

Q : (A) Il y a quelque chose que je ne comprends pas là. Ces alchimistes, qui n’étaient pas aussi intelligents que la 4e densité, étaient apparemment capables de fabriquer de l’or. Ces Orions qu’on pourrait supposer tellement plus avancés, ne pouvaient pas faire de transmutation, mais devaient en passer par l’exploitation minière ? S’ils sont si intelligents, pourquoi ne pourraient-ils pas transmuter le fer en or ? Pourquoi ont-ils dû extraire l’or ?

R : Dû ? Pas nécessairement. La cupidité dicte que lorsqu’il est là pour être pris, il faut le prendre. Le faussaire s’éloigne-t-il de la réserve d’argent ?

Q : J’ai fait un rêve l’autre nuit, dans lequel on voyageait dans le temps, vers le passé, et pour je ne sais quelle raison c’était l’époque de Nostradamus, et nous l’avons rencontré. Des gens nous regardaient, et ces gens décidèrent que nous, ainsi que Nostradamus, devions être brûlés sur le bûcher pour sorcellerie. Durant cet échange avec Nostradamus, nous avons appris qu’il était aussi un voyageur du temps venu du futur, bien que d’une autre ligne de temps que la nôtre. Nous l’avions croisé à ce moment précis de notre passé. Il paraissait très important que Nostradamus ne soit PAS brûlé sur le bûcher, important pour le futur de l’humanité. Mais, nous ne pouvions pas retourner vers le futur. Les gens qui suivaient les événements depuis le futur se sont rendu compte du problème, ils ont envoyé des renforts, et allaient tuer tous ces gens qui essayaient de nous brûler sur le bûcher. Il paraissait plus important qu’IL continue de vivre, alors qu’on ne se souciait guère de savoir ce qui allait nous arriver, bien que nous fûmes sauvés pour avoir été une sorte de sous-produit de cette activité. Nous avons donc échappé au bûcher. J’ai été enlevée par ce groupe revenu dans le passé, ils m’avaient déguisée et allaient m’envoyer dans un couvent, mais Ark et quelques autres sont arrivés et m’ont sauvée. Nous avons réalisé que nous étions coincés dans le passé, sans rien pouvoir faire sinon espérer que quelqu’un du futur allait revenir et nous sauver, ou de trouver notre machine temporelle et la réparer. Alors, nous avons décidé de vivre nos vies dans le cadre de cette situation passée, pendant que durant ce temps, nous gardions les yeux ouverts sur notre chance de sortir d’ici. Nous avons créé un élevage de chevaux comme « couverture » de nos activités. La dernière chose était une remarque faite à la fin du rêve disant que je descendais de Nostradamus du côté Knight de la famille, et c’est pourquoi nous l’avons croisé dans notre excursion dans le temps. Cela a fait de moi une descendante dans le futur, de quelqu’un qui avait voyagé dans le passé à partir d’un futur différent et était resté coincé là… expliquez-moi ce rêve !

R : Eh bien, consulte la généalogie.

Q : Nostradamus était-il un voyageur du temps dans le passé, ce pourquoi il a écrit toutes ces prophéties qui étaient partiellement, ou parfois exactes, mais en général, non ? Est-ce parce que son voyage dans le passé a MODIFIÉ le futur ?

R : Peut-être, au niveau de l’âme. Mais d’un autre côté, qui peut dire que la même chose ne s’applique pas à vous tous maintenant !?!

Q : Je pensais au voyage dans le temps en m’endormant cette nuit-là. Je ne pensais pas à Nostradamus, c’est sûr, mais je réfléchissais au voyage dans le temps. Ce à quoi je pensais, c’est que pour une certaine raison, nous faisons fausse route avec le voyage dans le temps. À mon avis, le voyage dans le temps est beaucoup plus facile qu’on ne le suppose, bien que je n’arrive pas à comprendre ou nous errons. Pouvez-vous m’aider ? Les gens continuent de penser en termes de a) effondrement de l’onde de gravité pour que le temps s’arrête ; ou b) aller plus vite que la lumière pour que le temps cesse d’avancer. L’une ou l’autre de ces deux approches semble aller à reculons, mais je ne peux pas expliquer pourquoi. Que dois-je faire pour que mon esprit saisisse ce qui m’échappe ?

R : Changement de canaux.

Q : Changement de canaux ? Vous voulez dire que vous pouvez changer de canaux pour faire ça ?

R : Oui. Tout est présent, voilà ton illusion.

Q : Le changement de canaux est-il quelque chose qui se réalise intérieurement, comme dans la structure physiologique, ou dans la structure mentale/psychique/de l’âme ?

R : Plus complexe.

Q : Mais, vous avez dit précédemment qu’il fallait générer un champ électromagnétique, avec des bobines Tesla, faut-il avoir des quantités massives d’énergie pour changer de canaux et voyager dans le temps ?

R : C’est la voie d’accès depuis la 3e densité.

Q : Quelle puissance doit-on avoir ?

R : Disons simplement que c’est de l’ordre du GIGAWATT.

Q D’accord, si on génère un champ magnétique, et qu’on « change de canal, » est-ce immédiatement à partir de ce champ que l’on peut accéder à un tel canal, et se déplacer dans une ligne de temps différente. Je veux dire, est-ce comme se retrouver d’un coup au centre d’une toile d’araignée, avec toutes les lignes de temps disponibles autour de soi, et il s’agit de choisir la direction ?

R : Quelque chose de ce genre.

Q : Quel genre d’appareil, ou de système de contrôle utiliseriez-vous pour choisir le canal approprié ? Est-ce une activité mentale pure, ou y a-t-il quelque chose qu’on utilise pour sélectionner une fréquence de résonance avec un temps précis, ou un canal, et vous devez expérimenter pour déterminer quel temps avec quelle fréquence ? (A) Comment se fait le réglage ?

R : La suggestion de votre imagination mentale est excellente.

Q : Il faut donc être capable de créer une image mentale, ce qui signifie qu’on doit AVOIR une représentation mentale assez précise de quelque chose, qui nous entraînera dans la bonne ligne de temps. « Il faut avoir un repère, un repère important !

R : Les dates suffiront.

Q : Si les dates suffisent, et vu que le calendrier a été tellement trafiqué, utilisez-vous le principe de dire : « 2000 ans avant aujourd’hui », en faisant abstraction des systèmes calendaires conventionnels ? C’est ça ?

R : C’est une façon de faire.

Q : Eh bien, il est clair que si l’on se déplace dans le temps, en avant et en arrière, on souhaite le faire de manière discrète. On n’a pas envie d’apparaître au beau milieu d’une rue dans une ville animée avec un tas de monde autour de vous qui observe votre matérialisation, qui s’empare immédiatement de vous et vous brûle sur le bûcher. Alors, si c’est le cas, peut-être a-t-on envie de choisir le lieu et le temps. Et, comment choisir un lieu sans en avoir l’image, comment être sûr que l’image du lieu est correcte si…

R : Vous présumez une apparence immédiate dans le spectre visuel tel que reconnu par la 3e densité.

Q : Donc, supposer qu’on se matérialise immédiatement n’est apparemment pas le cas.

R : Ce n’est pas obligatoirement le cas.

Q : On peut donc voyager dans le temps et demeurer invisible ? Dans une sorte d’état éthéré, et puis à tout moment, choisir de se matérialiser ?

R : Si vous avez compétence/connaissance. Sinon, cela peut effectivement être « un coup de dés ».

Q : Est-ce 7-11 tu gagnes ; œil de serpent tu perds !? [Le Craps est un jeu d’argent originaire des États-Unis. Il se joue avec deux dés, généralement dans les casinos. Wikipédia — œil de serpent = figure 1+1 — NdT] (A) Mais ce voyage dans le temps implique une Remolécularisaton Transdimensionnelle. (L) J’imagine que si on a la compétence ça marche, sinon ça ne marche pas. Très intéressant. J’ai examiné les peintures rupestres françaises qui sont si manifestement supérieures à l’art préhistorique ultérieur, et je me suis dit que peut-être ces grottes pourraient être utilisées comme points d’entrée et de départ par les voyageurs du temps. (A) Supposons que tu voyages dans le temps, est-ce que d’autres êtres, même des humains très avancés, peuvent vous voir sur un écran ou quelque chose ? En d’autres termes, quand vous voyagez dans le temps, est-ce qu’on peut vous surveiller ? Vous tuer, vous bloquer ? Est-ce qu’ils « surveillent » pour s’assurer que personne ne voyage dans le temps ? Existe-t-il une sorte de « police du voyage dans le temps », comme cela était suggéré dans un film que j’ai vu une fois ? Est-ce possible ?

R : Peut être surveillé, mais seulement de manière limitée.

Q : Le voyage dans le temps sera-t-il une partie significative de notre futur ?

R : Oui, absolument !!!

Q : Ce rêve que j’ai fait, quand nous sommes apparus dans cette autre réalité, nous sommes tombés dans une sorte de goulotte, à travers le mur du château, et avons atterri sur nos fesses dans ce corridor avec des gens qui allaient et venaient ! Nous étions au milieu d’un champ à un moment donné, et la minute suivante nous étions là ! Nous n’étions même pas vêtus de manière appropriée. (F) C’est vrai, il serait difficile d’expliquer à Henri VIII qui est Calvin Klein ! (L) Mais, d’un autre côté, il y a toujours la possibilité que le voyage dans le temps puisse inclure un transfert du centre de conscience d’un de vos « moi » d’une période de temps, à un autre moi d’une autre période, ce que l’on pourrait appeler une autre « incarnation ». On change simplement d’orientation.

R : Ce sont toutes des réalités. Et bien sûr, la question des OVNIs est aussi liée à cela.

Q : Ce qui me rappelle que nous avons ici cette photo surprenante de cette créature tout à fait étrange dans un musée allemand. Alors, puisque nous parlons de voyage dans le temps et d’OVNIs, quelle est cette créature de 265 ans conservée dans du formol ?

R : Conception/gestation d’hybride.

Q : Pratiquait-on des hybridations et des manipulations génétiques il y a à peu près 300 ans ?

R : La plupart des cas réalisés de la sorte se sont terminés par un avortement.

Q : A-t-il vécu après la naissance ?

R : Non.

Q : Qui était responsable de cette expérience ?

R : Ce n’était pas une expérience. C’était le résultat d’un « viol reptilien. »

Q : La mère a donc été violée par un reptilien. Pourquoi les reptiliens violent-ils les femmes humaines ?

R : Nous avons discuté des motifs.

Q : Oui. Ils se nourrissent de la peur, de la terreur, ou absorbent certaines substances émises par les organes et le chakra sexuels, et dans certains cas ils « modifient le programme génétique. » Mais, en général, quand nous en avons discuté, cela n’incluait pas la fécondation des femmes humaines avec du sperme reptilien. Quelle est la fréquence de fécondation par cette activité ?

R : Exceptionnelle.

Q : Donc, dans ce cas précis, ça a marché et voici le résultat. Quelle horreur. Nous sommes déconcertés depuis un certain temps à propos d’un commentaire que vous avez fait un jour, qu’en 4e densité, il n’y a ni droite ni gauche. Comment pouvons-nous le conceptualiser ?

R : Il vous est difficile de le concevoir. Les directions existent à l’intérieur des limites perceptibles de votre réalité.

Q : Voulez-vous dire qu’en 4e densité un individu existe comme une « conscience ponctuelle » et qu’il n’existe aucune matérialité à moins que vous ne le vouliez ?

R : Pas loin.

Q : (A) Ceci a-t-il quelque chose à voir avec le fait que, sur une bande de Möbius, il n’y a ni droite ni gauche ?

R : Oui.

Q : Une bande de Möbius n’est pas si difficile à imaginer. Je sais aussi que les mathématiques permettent d’ajouter une dimension qui peut changer la gauche en droite. Ce n’est pas un problème. Faut-il réfléchir à quelque chose de ce genre ?

R : Si en réalité tout est de nature circulaire, alors la direction est facultative.

Q : (L) Nous avons eu un petit échange sur notre groupe de discussion, et une participante a fait remarquer que nos commentaires à propos des Lézards lui donnaient l’impression que nous les considérons comme des « potes cosmiques », comme elle dit. Elle cherche à unifier le côté obscur et lumineux en elle. Elle a laissé entendre que SDS et SDA pourraient ne pas être la seule alternative de choix, qu’il pourrait y avoir d’autres options dont nous ne sommes pas conscients. Elle pense que choisir l’une ou l’autre revient à choisir un côté CONTRE l’autre. Elle se demandait ce que vous diriez de notre « racisme » manifeste à l’égard des Lézards. Je lui répondis qu’en réalité, les Lézards étaient des Nazis cosmiques. Mais, le vrai problème est qu’elle veut plus ou moins « aimer » les Lézards.

R : Qui dit désir, dit SDS.

Q : (A) Cela concerne-t-il aussi le désir de connaissance ?

R : Oui.

Q : Alors, dans notre quête de connaissance, nous sommes SDS ?

R : Vous êtes SDS, un point c’est tout.

Q : Mais une fois que nous avons la connaissance, nous devenons SDA ?

R : Non.

Q : Mais, vous dites toujours que nous devrions chercher à acquérir de la connaissance ? Vous êtes censés être SDA, et nous sommes censés être des candidats SDA, alors comment cela…

R : Tant que vous êtes dans ce monde, vous êtes par nature SDS. L’acquisition de connaissances est une question distincte.

Q : Je suppose donc que si l’on est dans un monde où on ne peut être autre chose que SDS, alors on doit être SDS pour l’acquisition de connaissances, parce que c’est la seule chose qui peut vous aider à changer. (A) Il y a différentes manières de désirer. On a le choix de ce QU’on désire. (L) Maintenant, on parle beaucoup de l’imminence du krach boursier, alors j’ai mis les informations financières sur le site sans aucun conseil particulier. Pouvez-vous commenter cette éventualité d’un krach ou d’une dépression majeure cette année ?

R : N’y a-t-il pas toujours un krach/dépression imminent ?

Q : Bien sûr que si ! C’est comme le Weekly World prédisant à peu près chaque mois la Fin du Monde imminente. [Weekly World News était un magazine tabloïd américain humoristique hebdomadaire fondé en 1979 et disparu en 2007. Énonçant des nouvelles imaginaires volontairement absurdes, ses articles étaient accompagnés de photos retouchées. Parmi les sujets récurrents, il y avait notamment les extraterrestres, le garçon chauve-souris et BigFoot — Wikipédia — NdT] Un jour ou l’autre, ils finiront par avoir raison ! (A) Peut-être pas. (L) Bon, autre chose ayant été évoqué lors de notre échange avec cette nouvelle participante dans le groupe de discussion, c’est que rien d’important ne surviendrait en termes de transition sur terre pendant au moins un autre millier d’années. Elle disait que nous nous transformerions progressivement durant les mille prochaines années, et il n’y aurait ni cataclysmes ou changements terrestres. Je me demande si c’est une nouvelle alternative survenue du fait de changements de conscience ?

R : C’est possible. Mais rappelez-vous, le « futur » est simplement une question de la réalité que l’on vit en temps réel. Il s’agit seulement de savoir laquelle de celles qui existent sera choisie par les sélectionneurs de menus ?

Q : Je suis curieuse de savoir. Maintenant, nous avons le grand 05-05-2000 à l’horizon. J’ai lu quelque chose là-dessus aujourd’hui. Apparemment à cette date, les planètes s’alignent en conjonction avec le pic d’activité du cycle solaire et il est censé y avoir le « Big Kahuna » des tremblements de terre ou autre. Quelle est la probabilité, pour la majorité des gens, de vivre CETTE ligne de temps ?

R : 0,1

Q : (A) Beaucoup de gens disent que la date la plus probable du changement terrestre est 2012. Cela tombe dans ce que vous aviez précédemment donné comme limite extérieure de l’arrivée de l’amas de comètes, de l’affaire du soleil jumeau ; au milieu, en fait. Bien sûr, cela n’arrivera peut-être jamais, mais est-ce toujours le cas ?

R : Peut-être…

Q : (A) Est-ce d’une plus grande probabilité que 0,1 ?

R : entre 0,1 et 100.

Q : [Rires] (F) Eh bien, CELA réduit les possibilités ! (L) Comme vous le savez, Tom French est en train de terminer l’article et il est censé être publié soit le 30 janvier, soit le 13 février. Ils l’ont transformé en « histoire d’amour », et vous les gars, êtes présentés comme des « intermédiaires cosmiques. » Commentez, s’il vous plaît.

R : Les médias d’information sont farceurs.

Q : Une chose est sûre, c’est que tous ceux qui veulent trouver leur âme sœur seront en première ligne pour vous demander de la leur trouver ! C’est fort probable ! (F) Et la même chose pour les chiffres du loto ! Oui, et pour 59,95 $ nous serons heureux de vous rendre service. Aucun remboursement ! [Rires] (F) Oui, ils peuvent payer ou bien se taire ! Si les gens ne vous sollicitent que pour leur unique intérêt, ils n’auront qu’à payer. Sans cela vous n’aurez jamais un moment de tranquillité. Le téléphone sonnera tous les quarts d’heure. (L) Je n’aime pas cette idée. (F) Pourquoi n’y avais-tu pas pensé ? (L) Eh bien, parce que nous n’avons jamais rien fait payer à quiconque. Jamais. (F) Le fait est que vous ne faites pas de démarchage. Vous serez sollicités. Mais… si nous devons tous être impliqués dans ces demandes de conseil auprès des Cassiopéens, nous devrions tous en profiter ! Ce qui m’inquiète n’est pas tant les retombées positives, que les répercussions négatives. (L) Quel est le risque de retombée négative ; à part d’être attaqué par les fondamentalistes, des croix brûlées sur notre pelouse, et tout ça. (F) Eh bien, tout cela dépend du contenu. Si Tom est vif ou désinvolte dans ses propos, ou si l’éditeur l’est — cela pourrait être un problème.

(A) Nous avons discuté de cette affaire de droite et de gauche, et vous nous avez laissé entendre qu’il y avait beaucoup, beaucoup de boucles temporelles, et que l’espace/temps est fractal ou quelque chose comme ça, et que c’est la raison pour laquelle il n’y a ni droite ni gauche. J’avais une autre idée sur l’existence de ces boucles temporelles, et oui, peut être que l’espace/temps est fractal, mais que l’absence de gauche et de droite est liée à l’accès à de réelles dimensions supplémentaires, immenses et gigantesques. Vous avez en quelque sorte souligné cette inexistence de la distinction entre la gauche et la droite, et pour cela, j’aimerais savoir dans quelle direction aller avec mes calculs. Un commentaire ?

R : Il serait préférable de proposer des alternatives pour que nous répondions.

Q : (A) Les alternatives sont 1) La fractalité de l’espace/temps devient pertinente dans les densités supérieures ; et 2) Dimensions supplémentaires et hyperespace sont disponibles.

R : Choisis l’option 2.

{Échange personnel coupé}

Q : J’ai rêvé l’autre nuit que mon frère mourrait. Cela m’a bouleversée. Devrais-je lui parler de ce rêve ; le mettre en garde ? Était-ce un avertissement pour moi ? Comment dois-je réagir ?

R : Comment ?

Q : Vous voulez dire « comment est-il mort ? »

R : Oui.

Q : Eh bien, je crois que c’était une crise cardiaque.

R : Alors, les mises en garde pourraient aider.

Q : Est-il possible que mon frère décède d’une crise cardiaque ?

R : Toutes ces possibilités existent pour tous, dans une certaine mesure.

Q : Je me souviens avoir fait trois rêves de mort, mais ils me semblent maintenant, avoir été liés à mon divorce imminent. Je me demandais donc si ce rêve à son sujet pouvait avoir été le signe d’un changement imminent dans sa situation.

R : Peut-ĂŞtre, mais mieux vaut mettre au courant.

Q : Autre chose ?

R : Non. Bonne nuit.

Fin de la SĂ©ance
 
Last edited:
Top Bottom