Séance du 23 mars 1996

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 23 March 1996

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 23 mars 1996

Participants : « Frank », Laura, V

[Le tout début de la seconde face de cette cassette comporte une anomalie sonore : au départ, on dirait que les voix sont faibles et lointaines, comme si elles provenaient du fond d’un puits. Ensuite, cela se dissipe ; les voix sont plus claires et plus proches. Puis, elles recommencent à s’éloigner et à faiblir. En outre, sur les haut-parleurs de l’enregistreur, on peut véritablement « entendre » la rotation d’un haut-parleur à l’autre. On dirait presque que le micro ou les interlocuteurs « tournaient » les uns autour des autres. La cassette fut vérifiée sur un autre enregistreur doté d’un seul haut-parleur et cette anomalie ne se retrouve pas sur l’autre face de la cassette. Ce n’était donc ni une aberration physique de la cassette, ni de mon enregistreur. --- Transcripteur, JR.]

Q : (L) Bonjour. Il y a quelqu’un ?

R : Fopilion de Cassiopée.

Q : (L) Bonsoir à vous, nous sommes heureux que vous soyez venus vous joindre à nous. Nous souhaitons examiner certaines situations puis poser des questions de nature plus universelle. Cela convient-il pour ce soir ?

R : Peut-être.

Q : (L) Peut-être à quoi ?

R : Ta demande.

Q : (L) Ma première question concerne la situation avec SV, les différents indices que nous avons reçus, mes observations, et les discussions ou échanges d’informations que nous avons eus à ce sujet. Pouvez-vous nous dire quoi que ce soit de manière générale, ou devons-nous poser des questions spécifiques ?

R : SV a en réserve des informations vitales, l’indice qui t’était destiné se trouvait dans le nom, mais tu ne l’as pas remarqué !

Q : (L) D’accord, mais SV...

R : Voilà pourquoi la frustration est pour toi ; tout ce qui a de la valeur a un prix !!

Q : (L) Premièrement, SV nous a menti. Deuxièmement, il semble qu’elle a commencé à exprimer des émotions après que nous ayons mentionné le fait qu’elle avait un grave problème d’affect, après que vous nous avez dit que les personnes-robots sont du genre à passer beaucoup de temps seules et ont…

R : Le prix, ma chère, il continue… [En référence à la réponse précédente : « tout ce qui a de la valeur a un prix !! »]

Q : (V) En poursuivant la relation ?

R : L’Alliance nordique était une dualité.

Q : (L) SV vient de cette région où l’Alliance nordique... quelle région déjà... le Minnesota, elle vient du Minnesota ? Oh, je n’avais pas fait le lien jusque-là ! Bon sang ! « L’Alliance nordique était une dualité »... donc, lorsque vous avez mentionné l’Alliance nordique et le scandale bancaire, c'était une révélation à double sens ?

R : Peut-être, mais tu es à côté de la plaque ! Toutes les personnes d’héritage nordique possèdent des centres de pouvoir secrets, liés soit à l’obscurité, soit à la lumière… SV vient d’une lignée teutonique qui mène directement à l’une de ces sources de super puissance — comme l’Ordre de Thulé, entre autres —, et elle est consciente de ses pouvoirs et de sa mission. Celle-ci est d’orientation positive. Toutefois, les forces de la 4e à la 6e densité sont en train de te mettre à l’épreuve pour déterminer si tu as la force et la sagesse nécessaires pour continuer !

Q : (L) Toute cette histoire n’a aucun sens... Je veux dire, cette horrible aura rouge qui émane d’elle...

R : L’aura rouge requiert davantage de recherches de ta part. Il est possible que tes sources concernant ces informations te trompent.

Q : (L) Bon, alors...

R : Et nous sommes les Cassiopéens, mais c’est ton choix de vivre comme tu le désires.

Q : (L) Eh bien... Alors pourquoi lui avez-vous dit que si elle ne faisait pas certaines choses, cela causerait définitivement sa perte ?

R : Relis et réexamine ce message, en t’aidant de la cassette, et en gardant l’esprit ouvert à toutes les perspectives. Vérifie l’intention ; toutefois, il n’y a pas de malveillance. Remarque la différence. La dualité de l’alliance !!!

Q : (L) Eh bien, Frank est d’origine nordique. Est-il lui aussi membre de cette alliance ?

R : Peut-être.

Q : (F) Si c’est le cas, vous me l’apprenez. [Rires] (L) Et vous dites qu’elle est consciente de sa mission ?

R : Certains le sont.

Q : (L) Sa mère est-elle un obstacle à l’accomplissement de sa mission ?

R : La mère est sans importance.

Q : (V) Sa mère, sa mère adoptive... sans importance. OK, alors est-ce...

R : Curieux, ce passé trouble, n’est-ce pas !

Q : (L) Oui, c’est curieux. (V) Quelque chose me dit que ça peut remonter encore plus loin... (L) Eh bien, oui, mais ils ont aussi parlé de sa naissance, de son adoption et de toutes ces choses lors d’une autre séance. Des choses vraiment nébuleuses dont elle prétend ignorer tout. Vraiment étrange... SV est-elle une « walk-in » ?

R : Terminologie inexacte.

Q : (L) Bon, alors quelle est la terminologie exacte ? Qu’est-ce qu’elle est ?

R : Droit de naissance.

Q : (L) Et ça veut dire quoi ?

R : Découvrez.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que lorsque nous mentionnons l’Alliance nordique et l’Ordre de Thulé, il y a une possibilité que SV ait été programmée, ou ait plusieurs couches de programmes, et qu’une partie de son programme sait ce qu’elle fait, tandis que d’autres parties l’ignorent ?

R : Oui, mais ce n’est pas une chose négative.

Q : (L) OK, maintenant, laissez-moi approfondir un peu. SV pourrait-elle être ce que vous décrivez comme une personne-robot, mais programmée dans un but positif ?

R : Non, les « personnes » robots n’ont pas de lignée.

Q : Donc, c’est quelque chose qui est programmé génétiquement au sein d’une lignée ?

R : Pas exactement, ceux qui font partie de la lignée ont l’alignement d’âme correspondant.

Q : (L) Nous parlons d’une lignée génétique qui active certaines capacités et certains gènes connectés à l’âme correspondante qui s’est préparée à manifester la lignée ?

R : Oui.

Q : (L) Y a-t-il une signification particulière au fait que SV a passé toutes ces années avec le gang des Outlaws et cette alliance ?

R : Oui, et c’est ce qui a mené, et est en train de mener à la destruction des « Outlaws », un groupe directement associé aux SDS de quatrième densité.

Q : (V) Sa présence parmi eux a provoqué leur désintégration ? C’était une bonne chose. C’est ce que vous voulez dire ? Que sa présence les a élevés ? (L) Bon, ça ne les élève pas, c’est en train de les détruire ; ils sont tous en train de se faire coffrer !

R : Oui, et cela à cause des circonstances semées par l’« Agent SV ». Cela explique l’absence d’émotion que vous avez perçue en lien avec toute cette affaire. SV est l’être humain le plus courageux que vous ayez jamais connu ! Tout signe du contraire est une feinte ; une partie du processus de mise à l’épreuve.

Q : (L) Si nous subissons une mise à l’épreuve, pourquoi nous en informer ? (V) Pour que vous n’échouiez pas au test ?

R : Oui.

Q : (L) SV est-elle au courant de cela ?

R : Vital que tu n’échoues pas.

Q : (V) SV est-elle consciente de...

R : Oui.

Q : (V) Y a-t-il un mot-clé qui pourrait faire tout éclater au grand jour et ouvrir à une meilleure compréhension ?

R : Découvrez.

Q : (L) Lors du voyage de retour [de la conférence ufologique de Gulf Breeze], lorsque nous traversions ces turbulences, est-ce que cet orage, qui avait éclaté avant notre départ et que nous avons traversé en vol, était un effet secondaire — ou bien une infiltration — d’une bataille entre forces opposées ?

R : Oui.

Q : (L) Cet orage essayait-il de nous nuire d’une manière ou d’une autre, parce que nous avons dû le traverser et n’avons pas pu passer au-dessus ? Je veux dire, même le pilote était inquiet, et il avait des années de vol à son actif !

R : Oui.

Q : (L) Qu’est-ce qui y a mis fin ?

R : SV. Remarquez comme cela ne l’a pas « affectée » ?!?

Q : (L) Je t’avais dit que son histoire de phobie, c’était du pipeau ! (F) Oui, elle avait peur à l’aller alors qu’il n’y avait aucune raison d’avoir peur, et au retour, alors que nous étions brinquebalés comme des boules de flipper, elle dormait, j’étais malade, et Laura hurlait « Hue, cow-boy !! » [Rires] (L) OK, alors comment sommes-nous censés réagir à cette situation ?

R : À vous de voir.

Q : (L) D’accord, on s’y attendait à celle-là. Il fallait bien ça pour compléter la soirée ! (V) Certaines choses ne changent jamais, hein ? (L) Eh bien, Frank semble penser que le passé de SV cache bien plus de choses qu’elle ne nous l’a laissé entendre. Est-ce exact ?

R : Peut-être.

Q : (L) Bon, OK, je vais vous faire confiance les gars, je vais prendre les choses comme elles viennent, je vais supposer que vous avez raison, que c’est pour le mieux, et je vais arrêter de réagir de façon impulsive et de m’inquiéter à propos de ce genre de choses.

R : Te suggérons de réfléchir avant d’agir. Tout le monde peut avoir tort lorsqu’il émet des jugements hâtifs, que le résultat soit l’acceptation ou le rejet. Les apparences sont parfois trompeuses… Rappelle-toi, ceux qui rejoignent ton groupe, ou ton cercle d’influence peuvent être différents de ce que tu penses.

Q : (L) Vous avez dit que nous étions mis à l’épreuve. Par rapport à quoi ?

R : La continuation.

Q : (L) La continuation de quoi ?

R : Tout.

Q : (L) La continuation de tout. OK, et nous sommes mis à l’épreuve à travers SV ?

R : En ce moment.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que ce que nous considérions jusque-là comme des attaques n’étaient que des mises à l’épreuve ?

R : Les attaques associées à SV. Et non, tous ceux qui portent ce nom n’ont pas forcément cette orientation, mais cet indice a été semé pour toi.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que SV est notre Nordique de 4e densité ?

R : ?

Q : (V) Peut-être est-elle vitale pour toi en vertu du but de son être ? (L) OK, Whitley Strieber a répondu et m’a dit qu’il connaissait bien cette école que j’ai vue en rêve, et je crois que je vous avais interrogé une fois à ce sujet et que vous m’aviez répondu que je devais en découvrir plus. Il dit qu’il connaît bien tout ça...

R : Tout n’est pas tel qu’énoncé.

Q : (L) Il dit qu’il est l’un des patriarches qui enseignaient...

R : Idem.

Q : (L) Eh bien, j’ai le sentiment que cette école se situait sur un plan astral, qu’il s’agissait d’une école de densité supérieure qui n’a jamais été une école physique de 3e densité. C’est l’impression que j’en ai eu, et que j’y avais été envoyée depuis une autre densité, pour expérimenter, après avoir été instruite par ce groupe de genre de patriarches. [Ils avaient en fait une apparence que l’on prêterait à des philosophes grecs.] Est-ce exact ?

R : Oui.

Q : (L) Donc, Whitley interprète à tort comme une école physique cette école qu’il décrit, et son appartenance à ces êtres de densité supérieure. Est-ce exact ?

R : Peut-être.

Q : (L) Est-il, est-il bon... Ils ne répondront pas à ça, n’est-ce pas ? Pourquoi est-ce que je m’enquiquine à penser que j’arriverais à glisser cette question...

R : Maintenant, pour le reste de cette séance, nous souhaiterions aborder pour votre bien les soi-disant changements terrestres, puisque vous êtes coincés ici. Les personnes présentes doivent être équi... [l’anomalie sonore sur la cassette commence ici, à la seconde face] ...pées pour arrêter de gober une fois pour toutes les supercheries populaires !! Relis Bramley.

Q : (L) C’est marrant, je l’ai ressorti de son étagère aujourd’hui... (V) De quoi ça parle ? (L) Hum, attends. Voulez-vous que je le lise immédiatement ?

R : Non.

Q : (L) D’accord, abordez le sujet.

R : Tous les changements de ce type sont dus à trois choses et trois choses uniquement ! 1) L’activité humaine. 2) Les objets cosmiques qui tombent sur Terre ou la frôlent de trop près. 3) Les aberrations orbitales planétaires.

Q : (L) Très bien, poursuivez.

R : Ne croyez aucune des absurdités propagées par d’autres sources. Elles visent à faciliter la programmation de masse et la tromperie.

Q : (L) OK, OK.

R : Tout comme le dit votre Bible : « Vous ne connaîtrez ni le jour ni l’heure ». Ceci signifie qu’il n’y a pas d’avertissement. Aucun. Pas d’indice. Pas de prophétie. Et ces événements... [l’anomalie recommence brièvement...] appartiennent aussi au « passé » [et cesse à ce moment-là].

Q : (V) Quels événements du passé également ?

R : Les cataclysmes cosmiques et « anthropiques ».

Q : (L) Bon, puisque vous avez mis « l’anthropie » en tête de liste, dois-je en déduire que peut-être certaines des activités du Consortium, du gouvernement secret, vont précipiter certains de ces événements ?

R : Non.

Q : (L) Oui. D’accord, voulez-vous dire autre chose à ce sujet ? Allez-y, vous avez la parole. Je vous en prie.

R : Demandez.

Q : (L) Eh bien, vous avez dit qu’un essaim cométaire venait dans notre direction. Est-ce toujours vrai ?

R : Oui.

Q : (L) Le corps qu’on appelle Hale-Bopp est-il cet essaim cométaire ?

R : Non.

Q : (L) Cet essaim cométaire se rapproche, et vous avez indiqué qu’il pouvait arriver n’importe quand dans les 18 prochaines années, quelque chose comme ça, est-ce exact ?

R : Peut-être.

Q : (L) Est-ce quelque chose qu’on peut voir de très loin ?

R : Non.

Q : (L) Est-ce quelque chose qui va affecter notre environnement immédiat et apparaître subitement, comme cette comète qui vient de nous frôler ? Personne ne l’a vue jusqu’au dernier moment où, tout à coup, tout le monde pouvait la voir ?

R : L’essaim est un symptôme, pas l’épicentre.

Q : (V) Quel est l’épicentre ?

R : L’Onde, souvenez-vous, est le passage de la « frontière entre les mondes »... Qu’est-ce que cela implique ? Consultez votre base de connaissance pour les racines latines et poursuivez à partir de là.

Q : (L) Donc, la racine latine de realm est regimen ce qui désigne un domaine ou une administration ou un système pour améliorer la santé. Cela veut-il dire, comme je le suppose, que nous sommes en train de passer d’un monde SDS à un monde SDA ?

R : En partie.

Q : (L) Et puis-je aussi en déduire que l’essaim cométaire existe dans cet autre monde ?

R : En partie.

Q : (L) Bon, vous avez dit auparavant que cet essaim cométaire arriverait avant la frontière entre les mondes. Ce qui indique que l’essaim...

R : Oui.

Q : (L) Eh bien, comment quelque chose d’aussi... vous avez dit qu’il a l’apparence d’un seul corps imposant, et que notre gouvernement sait qu’il arrive, et apparemment que quelqu’un l’avait détecté. De quelle direction vient-il ?

R : Direction ?

Q : (L) Eh bien, l’essaim cométaire. Je suppose que cet essaim cométaire est un corps réel dans l’expérience de 3e densité. Une partie d’un véritable amas de corps célestes dans l’expérience de 3e densité. Est-ce exact ?

R : L’essaim peut venir de toutes les directions.

Q : (L) Alors puis-je déduire de ce qui a été dit que nous allons pénétrer dans cet essaim cométaire comme dans un autre monde ?

R : La frontière change les règles.

Q : (L) Mais si nous fonçons dans cet essaim cométaire avant d’avoir passé la frontière, alors... je veux dire que je comprendrais si nous passions la frontière d’abord...

R : En partie dedans, en partie dehors.

Q : (L) D’accord, ce projet appelé HAARP joue-t-il un rôle clé dans l’un de ces changements de frontière entre mondes, ces changements de mondes ?

R : Tout est interconnecté, comme d’habitude.

Q : (L) Quelqu’un a-t-il des questions à ce sujet ? Que se passe-t-il de nos jours... permettez-moi d’aborder cette question. Roxanne m’a envoyé des informations à propos des Do-ma, ces déesses de l’espace qui gouverneraient les Gris. Apparemment, il y a un paquet de gens impliqués dans ce culte des Do-ma, y compris des fonctionnaires du gouvernement.

R : Mais bien sûr !

Q : (L) Eh bien, c’était mon sentiment. J’ai envoyé...

R : La tromperie est partout ! Pas d’amateur pour de la cervelle brouillée ?

Q : (L) Pigé. J’ai envoyé plusieurs extraits exhaustifs des transcriptions cassiopéennes aux [éditions Hampton Roads]. Comme il me l’a été demandé...

R : Tu verras bien.

Q : (L) Pourriez-vous nous dire brièvement ce que représentent les images de déesses qui resurgissent de nos jours ? (V) Une programmation ?

R : Pas loin.

Q : (L) Frank, as-tu besoin de savoir quelque chose ? (V) Je voudrais juste savoir s’il y a quelque chose qu’ils veulent partager avec moi, c’est tout. Ils savent quelles sont mes questions.

R : Ouverture à toutes les possibilités. La rigidité ne paie pas !

Q : (V) De quoi parlent-ils ? (L) Je suppose que ce dernier commentaire était destiné à tout le monde. Soyez ouverts à toutes les possibilités. OK, nous allons arrêter pour ce soir. Bonne nuit.

R : Au revoir.

Fin de la séance

[Note de Laura: Après la fin de la séance, j’avais des doutes sur certaines choses relatives à SV, j’ai donc demandé aux C’s de revenir et de me faire part de leurs commentaires. ]

Q : (L) Bonjour. Vous êtes là ? Ces informations sur SV me mettent mal à l’aise. Elles semblent contredire tout ce que je peux observer et ressentir.

R : Hiklu Cassiopaea. Ne t’inquiète pas davantage ! Le sentiment de malaise n’est pas forcément un danger, et indique la croissance et l’apprentissage. Alors continue et réjouis-toi !!

Fin de la séance
 
Last edited:
Top Bottom