Séance du 23 mars 2019

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 23 March 2019

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 23 mars 2019

Laura, Andromeda et Artemis à la planchette.

Pierre, Joe, Chu, Ark, Gaby, PoB, Scottie, Niall, Princess Leia.

Q : (L) Commençons ! Nous sommes aujourd’hui le 23 mars 2019. [revue des personnes présentes] D’accord....

R : Bonsoir les enfants. Cassiopée à l’appareil.

Q : (L) Et avons-nous un nom pour la fréquence vibratoire ce soir ?

R : Xyneaea.

Q : (L) J’ai quelques questions sur les formes. Les formes que j’ai en tête sont les protéines repliées. Je lisais que les protéines se replient sur elles-mêmes à cause de l’ordre des acides aminés et de la façon dont ils sont attachés. Ces molécules ou morceaux d’acides aminés ont de petits appendices sur eux. Ils aiment ou détestent l’eau, aiment ou détestent l’huile, ont une charge positive ou négative, et diverses combinaisons de ces options. Ce sont les qualités de ces appendices qui font que la protéine se replie naturellement à la forme qu’elle doit avoir pour faire le travail qu’elle fait. C’est en soi bien fascinant : l’ADN qui donne les instructions, d’attacher les différentes molécules d’acides aminés les unes aux autres dans un ordre spécifique pour qu’elles se replient et prennent une forme très, très spécifique. La forme est très importante parce que c’est la forme de la protéine repliée qui lui permet ensuite d’interagir avec d’autres molécules du système vivant afin de faire son travail. Une certaine forme qui a encore quelques appendices suspendus, dans une configuration très spécifique peut alors capter d’autres molécules et les transporter ou se combiner avec elles ou autres diverses activités... Vous savez, c’est juste une chose compliquée et époustouflante ! C’est la première chose au sujet des protéines. L’autre chose que j’ai lue concernait la photosynthèse. La photosynthèse se présente comme l’événement fondamental de la vie : c’est-à-dire, prendre la lumière ou les photons, et transformer la lumière en sucre, en oxygène et en eau. Pour moi, c’est un événement stupéfiant : transformer la lumière éphémère en matière ! J’ai lu sur la façon dont cela se fait. Les protéines impliquées dans la photosynthèse ont elles aussi des appendices. Ces petites choses qui pointent en surface ont une configuration très particulière. Elles peuvent littéralement capturer, canaliser et déplacer les choses. Le travail est si précis que les protéines peuvent déplacer un seul électron le long de voies très compliquées et leur faire faire ce qu’elles veulent qu’il fasse. Donc, tout cela mène à une question parce que si à la base de la vie il y a la lumière, la photosynthèse et les protéines, et que les protéines sont ce qui fait TOUT, et qu’elles le font parce qu’elles ont certaines formes, est-il possible dans le cadre de la loi naturelle de la manière dont les choses sont faites, que les structures plus grandes prennent les formes qu’elles ont parce que cela est plus propice à leur fonctionnement ? Par exemple, un cœur... C’est la première question. Est-il possible que ces structures plus grandes qui sont formées par différents types de protéines prennent leurs formes parce qu’elles suivent une certaine loi naturelle de la même manière que le repliement des protéines suit les lois des différentes molécules qui induisent naturellement le repliement ?

R : En effet. Et remarquez qu’il peut sembler que la « vie » existe dans les organes individuels alors qu’en fait, c’est tout simplement la fonction d’antenne de la protéine.

Q : (L) D’accord, disons qu’il y a donc certaines protéines qui peuvent se plier et se remuer. Elles se replient et une partie de leur fonction est de bouger d’une certaine manière, régulièrement ou rythmiquement. Est-ce que cela a un rapport avec l’idée qu’un cœur peut continuer à battre après avoir été retiré du corps, que c’est une fonction de l’ensemble des protéines qui composent l’organe ? Il peut continuer à fonctionner tant qu’il y a... une certaine capacité à recevoir de l’information ?

R : Exactement.

Q : (L) Si ce n’était que l’action des matières premières, des acides aminés ou autre, pourquoi ne pourrait-il pas fonctionner éternellement ? Pourquoi ça s’arrête ?

R : Antenne ! Attire plus que la lumière ! L’énergie de Vie ou ce que l’on pourrait appeler « âme » est liée par antenne, en quelque sorte.

Q : (L) Donc, si l’âme pour ainsi dire quitte le corps, il y a une fonction résiduelle qui peut continuer, un peu comme une batterie qui a été chargée, et puis quand cette énergie s’épuise, il n’y a plus rien pour l’alimenter ? Est-ce cela ?

R : Oui.

Q : (L) En d’autres termes, les billions de ces petits appendices ou petites antennes sur les protéines sont un peu comme les ancres de l’âme ? Comme la petite antenne qui collecte les photons ?

R : Oui

Q : (Joe) Est-ce que cela s’applique aussi pour toutes les parties du corps humain ? Chaque cellule de notre corps ?

R : Oui

Q : (Gaby) Alors comment -peut-il y avoir une lucidité terminale quand le cerveau ne fonctionne plus ? Comme lorsqu’une personne est mourante et qu’elle a des lésions cérébrales, mais qu’elle se réveille et dit au revoir comme si tout allait bien, avant de mourir ?

R : Lorsque l’âme ou la force vitale est engagée dans le processus de la séparation, elle est en mesure d’échapper aux restrictions de la physiologie endommagée.

Q : (Joe) Pierre a posé la question à ce sujet lors d’une séance précédente, il n’y a pas si longtemps. Comment les gens ont une poussée d’énergie avant de mourir...

(L) Qu’ont-ils dit ?

(Joe) Pierre a lancé l’idée et ils ont acquiescé. Quelque chose à propos de l’information. Tu te souviens ? Artemis(Pierre) Ouais...

(L) Ici, je pense qu’ils disent que lorsque cela est relâché, cela peut outrepasser les restrictions. En fait, ce que la personne vit probablement n’est PAS un réveil du cerveau, mais la manifestation de...

(Joe) Il y a des exemples fous sur ça. Des personnes âgées et malades qui n’avaient pas parlé depuis un certain temps avant de mourir. Et soudain, elles se sont réveillées et ont parlé. Mais il y a d’autres cas de jeunes qui sont morts relativement jeunes et qui n’avaient jamais dit un mot de leur vie, qui étaient plus ou moins dans le coma ou gravement handicapés. Ils n’avaient jamais dit un mot cohérent, et juste avant de mourir, ils parlent pour la première fois de leur vie un langage complet et approprié qu’ils n’avaient jamais utilisé depuis le jour de leur naissance.

(Pierre) L’être humain est le mariage de l’âme et du physique. Surtout les gens qui meurent, la physiologie est altérée. Mais ils sont mariés ensemble, donc le physique restreint l’âme. Mais juste avant la mort, l’âme se libère du corps. Ce n’est plus limité.

(L) Et elle peut se retourner et contrôler le corps, ce qu’elle n’était pas capable de faire avant parce qu’elle était tellement liée au corps, en quelque sorte intégrée à celui-ci, si l’on peut dire.

(Pierre) Donc, quand on entend quelqu’un dire des mots inattendus, ce n’est pas un réveil du corps ou du cerveau. C’est la mort du corps et l’âme libre qui s’exprime enfin.

(L) Et toujours en utilisant l’instrument de la même manière que, disons, les médiums. Seulement tu utilises ton propre corps comme un esprit l’utiliserait.

(Joe) Pendant que cette personne était dans le corps, leur cerveau avait pu être endommagé sans pouvoir parler du tout.

(L) C’est une utilisation médiumnique de votre propre corps.

(Andromeda) Tu es possédé par toi-même ! [rires]

(Pierre) C’est le passage de la symbiose de l’âme et du corps au channeling.

(L) Vous canalisez votre propre âme.

(Chu) C’est aussi une preuve supplémentaire que le cerveau n’est qu’une antenne. Si vous pouvez avoir un discours réel alors que votre cerveau est endommagé ?

(L) Ce n’est pas tout. Il se passe autre chose.

(Chu) Et le cerveau n’est pas essentiel pour des choses comme la parole.

R : Vous êtes tous sur la bonne voie pour explorer avec foi.

Q : (L) Eh bien, je dois avouer que pendant 20 ans, j’ai toujours suspecté les C’s.

(Artemis) Pauvres C’s !

(L) Tu crois que je ne l’ai pas fait ? Je n’ai pas tout à fait réussi à surmonter cet écart où vous vous demandez si tout ce que nous vivons est basé sur la matière et si nous ne sommes qu’un sous-produit de la moitié gauche du cerveau qui parle à la moitié droite, ou s’il y a vraiment quelque chose au-delà. Je veux dire, je pouvais avoir des expériences psychiques, mais je pouvais aussi les expliquer comme quelque chose créé par mon esprit. Si j’entends quelque chose ou si je vois quelque chose, ne l’ai-je pas manifesté, moi ? N’est-ce pas là une loi physique normale de l’énergie, de l’action à distance ? Mais tout cela pouvait s’expliquer par la physique....

(Joe) C’est la vieille question de la subjectivité vs l’objectivité. Y a-t-il quelque chose d’objectif ?

(Artemis) C’est bien d’être sceptique.

(L) Le fait est que toute cette recherche en génétique et en biologie cellulaire et tout le reste...

R : Comment penses-tu que nous nous sentons ?!

Q : (Rires) (L) Je suis DÉSOLÉE ! Je suis désolée, mais je suis faite comme ça.

R : C’est vraiment bien. Venir à une connaissance qui est sûre par vos propres efforts la verrouille dans le centre de croyance, et donne ainsi un pouvoir supplémentaire. Tous ceux qui cherchent à passer à la 4e densité doivent chercher la connaissance. Dans la 4D, ce sera finalement à vous de concevoir des formes de vie sur de nouveaux mondes.

Q : (L) Bon, d’après ce que j’ai lu sur l’ingénierie des formes de vie sur ce monde, cela me donne l’idée que l’intelligence et les capacités de 4e densité sont si....

R : Fantastique est le terme.

Q : (L) Oui, fantastique. La lecture de ces livres vient de m’époustoufler.

(Pierre) Tu veux dire le niveau d’ingénierie ?

(L) Le niveau d’ingénierie, le niveau d’intelligence, je veux dire... De toute évidence, il y a eu des expériences. Regarde le livre, La vie préhistorique. Vous pouvez VOIR les esprits qui travaillent à l’ingénierie des créatures. Puis ils décident, oh, nous n’aimons pas celle-là. Ils anéantissent toute la planète, puis une nouvelle bande apparaît. C’est de l’ingénierie. Ils n’aimaient pas l’ancien modèle. Il y avait de vieux modèles qui étaient VRAIMENT mauvais, je vous le dis ! [rire] Je le jure, vous pouvez le voir dans ce livre. Il y avait vraiment de MAUVAISES idées ! De sérieux défauts de conception.

(Joe) Tu as dit sur le forum que chaque espèce avait été conçue individuellement à partir de parties expérimentales qui avaient été conçues auparavant au cours des milliards d’années de l’histoire de la Terre. Donc, je me demandais... Ils ont dit lors d’une séance précédente que la vie ici avait été ensemencée. D’abord, la vie primitive a été donnée. Mais dans quelle mesure le progrès de toutes les espèces sur Terre a-t-il été directement créé ?

R : Comme le suggère Behe, au niveau familial.

Q : (L) Comme la famille Canis. Vous pouvez avoir des loups, des chiens, etc.

(Joe) Donc, tous les éléments constitutifs des chiens ont été créés directement ailleurs, et ensuite...

(L) Regardez le livre. Vous pouvez voir où ils ont commencé. Il vous montre comment ils ont commencé avec les organismes les plus basiques. Ils ont joué avec ceux-ci, puis ils ont construit à partir de cela. C’est tout simplement incroyable de regarder ces photos et de voir ce qu’ils ont découvert dans les archives fossiles. Vous pouvez voir qu’ils ont essayé de faire ceci, puis ils ont ajouté cela, puis ils ont utilisé une partie de ceci et une partie de cela, ils ont fabriqué une nouvelle partie ou deux, et ainsi de suite. Chaque espèce possède un certain nombre de gènes ou de parties de gènes qu’aucune autre espèce ne possède.

(Joe) Lors de la séance précédente, ils ont dit que c’était plus ou moins comme une pensée en 4e densité d’un chien. Ensuite, c’est transféré en 3D et la matière s’accumule là-dessus.

(L) Eh bien, je suis sûr que cela se passe de la même façon que pour les enlèvements qu'ils ont décrits.

(Joe) Non, mais est-ce que c’est... Il y a donc un processus évolutif où les composants d’un chien...

(L) Je ne pense pas qu’ils parlaient du chien.

(Joe) Il y a donc une évolution naturelle ? Tu vois ce que je veux dire ?

(Pierre) Je pense que ce que Joe veut dire... Joe réconcilie le design intelligent et l’évolution en disant que oui, à notre niveau...

(L) Il n’y a pas d’évolution.

(Pierre) Mais les idées dans l’esprit de l’ingénieur de l’esprit de 4D évoluent....

(Joe) Comme si vous envoyez un plan, et la matière s’accumule autour de ce plan et produit un chien assez rapidement.

(Pierre) Et puis vous en tirez des leçons, vos pensées s’améliorent, et vous concevez un Chien 2.0.

(Joe) Non, un chien évolue à partir de quelque chose.

(L) Non, un chien n’évolue à partir de rien. Un chien est créé.

(Joe) Et Il apparait comme venant de nulle part ?

(L) Non, il n’apparaît pas comme venant de nulle part. Il est... Je pense que ce dont ils parlaient c’était de l’idée des différentes petites particules comme les protéines ou d’autres éléments constitutifs. Mais comment cela s’assemble-t-il ensemble ? Et je ne pense pas que c’était exactement comme l’idée d’un « chien », mais ils parlaient plutôt de formes de vie de base au départ, et de l’ingénierie via l’ADN. S’il y a une « pensée » qui est transférée en 3D, cela serait dans l’ADN. Si vous regardez le livre, vous voyez que cela commence avec des structures très basiques, comme des moisissures visqueuses. Des cyanobactéries. Ensuite, vous obtenez des choses où des groupes de différents types d’organismes qui forment des tubes. Puis ils forment des tiges. Ensuite, ils apprennent à faire de la photosynthèse. Puis ils font des feuilles. Puis, quelque part en cours de route, la reproduction sexuée entre en jeu. Une fois que la reproduction sexuée est entrée en jeu, alors la porte est ouverte pour ensemencer d’autres choses via la reproduction sexuée. Ensuite, ce que vous pouvez faire, c’est créer un code et l’intégrer littéralement en envoyant des virus ou quelque chose à travers la frontière entre les mondes ou même simplement par des pensées, ou quelque chose comme des enlèvements. Tu peux le planter dans un œuf et c’est né. Ce n’est pas comme si quelque chose se créait dans l’air. Cela arrive d’une manière très pratique.....

R : Suivant l’idée, il y a une certaine quantité d’expérimentation et même de gestation de certaines « parties » dans d’autres formes de vie ou dans d’autres réalités avant le transfert à celle-ci.

Q : (Joe) Ce que j’essayais de dire, c’est que c’est un peu comme si un plan était transféré à ces formes de vie, et elles suivent un plan préprogrammé...

R : Non. Il n’y a pas d’évolution comme vous le pensez.

Q : (Joe) Je croyais que vous disiez qu’il y A essentiellement une évolution, mais ces petits organismes...

(L) Non, ce n’est pas ce que je dis ! Je dis que si vous regardez, vous pouvez voir où ils ont créé les pièces. Et à chaque fois on peut voir qu’ils ont fait quelque chose, ça a marché. Si vous regardez le livre, vous voyez chaque monde de... Il y a eu le monde de la substance visqueuse. Il est arrivé à son terme. Quand le monde de la substance visqueuse s’est terminé, il y a eu un autre monde. OK, il reste encore de la substance visqueuse, mais le nouveau monde avait des créatures tubulaires. Puis ce monde s’est terminé, et un autre a commencé, celui des créatures végétales.

(Joe) OK, donc il n’y a pas de développement de l’un vers l’autre.

(Pierre) J’ai une analogie, et j’aimerais savoir si c’est exact. Vous voyez dans l’histoire de la planète ces cycles d’extinctions massives et d’émergences de vie. De façon périodique. Une analogie entre ces cycles cosmiques et l’ingénierie au niveau humain consiste à jeter l’ancien plan et d’en commencer un nouveau.

(Joe) Donc chaque étape est distincte.

(Pierre) Est-ce une bonne analogie ?

R : Oui, mais cela ne veut pas dire que tous les plans sont inutiles.

Q : (L) C’est comme...

(Pierre) Vous avez des parties qui sont utilisées par beaucoup d’animaux différents qui sont de plus en plus évolués, mais la partie reste plus ou moins la même.

R : Voici une analogie : Vous pourriez utiliser le timon d'un chariot tiré par des chevaux comme châssis pour une automobile.

(Pierre) Ah, d’accord...

R : Ce n’est pas parfait, mais c’est une étape.

(Pierre) Oui.

R : Les âmes humaines ont été placées dans le Néandertalien pour incuber et induire des changements directs de l’ADN. Il y a tellement de choses à dire à ce sujet que cela pourrait prendre beaucoup de temps pour tout expliquer. Mieux vaut continuer à étudier, à penser et à réseauter. Regardez le livre. Tout est là pour ceux qui ont des yeux pour voir. L’amour est la manifestation humaine de l’énergie créatrice.

Q : (L) D’accord, prenons une pause !

(Artemis) Attendez, je suis seule !

(L) Enlève ta main ! [rires]

(Artemis) Ils disent : « Non, on n’a pas fini de parler ! »

(Scottie) [revue des réponses précédentes] Donc, ce que ça veut dire, c’est que ce n’est pas comme si les chiens avaient évolué à partir de loups. C’est comme s’ils avaient conçu des loups, puis ils ont dit : « Concevons des chiens ! » Et puis ils ont conçu des chiens.

(L) Et ils ont mis dans l’esprit de quelqu’un l’idée de commencer à reproduire certains traits...

(Scottie) Oui, et ça peut arriver de différentes façons.

(L) Ou la variation naturelle des loups a produit un chien un jour.

(Chu) Eh bien, si vous avez toutes les pièces et que vous les adaptez comme un vélo... Pour l’œil humain, cela ressemble à une bicyclette améliorée, mais vous avez fait deux projets à la fois. Behe dit que la microévolution peut se justifier, et je n’en suis même pas certaine. Comme une couleur qui change dans l’espèce pourrait être une autre...

(L) Oui, il n’y a pas grand-chose qui peut être fait, même par la microévolution. Elle peut affiner quelque chose, mais d’habitude, cela ne fait que briser des choses. Pour être un peu plus clair, j’ai pensé qu’au début, quelqu’un faisait des expériences sur cette planète. Et si vous regardez, il y a ces vastes périodes d’une seule chose, ou juste un type de chose, et puis la période suivante de quelque chose d’un peu plus avancé... Pendant un certain temps, la planète entière a été recouverte de peu importe quoi, et puis, BOOM ! L’extinction. Puis, pendant un certain temps, elle a été recouverte d’autre chose et puis BOOM ! L’extinction. À chaque niveau, vous pouvez constater que tout devient de plus en plus complexe et varié. Alors oui, ça donne l’impression d’évoluer, et d’une certaine façon, ça l’est : ça évolue dans l’esprit des créateurs/ingénieurs de 4D et ils continuent à essayer de nouvelles choses. Et oui, il y a l’apparence d’une descendance commune parce qu’en fait, il y a « descendance commune » en ce sens que lorsque les ingénieurs trouvent quelque chose qui fonctionne, ils utilisent le modèle, même l’ADN, encore et encore. Donc, quelqu’un apprenait à construire des choses. Quelqu’un s’entraînait ! Puis ils disent : « Oh, c’était pratique ! Utilisons ça pour ceci ! » Rappelez-vous, les Cs ont dit que les êtres humains mènent la parade du buffet d’ADN de tout ce qui existe sur cette planète. Nous avons des gènes qui se retrouvent dans les vers, les mouches, les poissons, les singes, etc. Avant, ça m’énervait vraiment quand ils disaient ce genre de choses. Ça me dégoûtait vraiment. Mais c’est vrai. Nous partageons de nombreux gènes avec tant d’autres familles et espèces. C’est parce que ces parties ont fonctionné d’une certaine manière et ont fait certaines choses qu’ils désiraient, et les ingénieurs de 4D les ont utilisées encore et encore, modifiant ceci ou cela, mais fondamentalement, les instructions d’ADN doivent être les mêmes parce que c’est un code informationnel.

(Joe) Nous sommes l’organisme le plus complexe de la planète qui est le produit de nombreuses tentatives... de nombreuses itérations de vie.

(L) Parce que les mêmes gènes de contrôle qui fabriquent une patte chez une grenouille fabriquent une patte chez un humain. Mais il y a d’autres choses qui rendent une jambe humaine différente d’une jambe de grenouille — c’est l’ingénierie, l’ajustement des instructions.

(Chu) Beuh !!!! [rires]

(L) Désolée, Chu, mais c’est vrai : tu as des cuisses de grenouille ! [rires]

(Joe) Il y a un commentaire sur la façon dont les âmes humaines ont été mises dans des Néandertaliens pour incuber et induire des changements directs de l’ADN. C’est différent.

(L) C’est un peu différent parce que vous parlez ici de quelque chose qui est plus conscient et vous parlez d’un organisme qui est déjà développé à un stade très avancé. Ce genre particulier de changements induits pourrait donc fonctionner. Les Cs ont dit que les SDS ont pris le contrôle il y a environ 300 000 ans, et qu’à ce moment-là, la création et l’ingénierie des formes de vie telles que nous les connaissons aujourd’hui étaient achevées. Si l’Amour est le pouvoir de la création, c’est pourquoi les 4D SDS ne peuvent pas créer ; ils ne peuvent que modifier ou interférer, supprimer, etc. Donc, dans un vrai sens, notre monde a été créé par l’Amour et est vraiment, incroyablement surprenant.

(Scottie) C’est toujours un genre d’ingénierie. Si vous prenez une « super âme de chien » et que vous la mettez dans un loup, vous aurez peut-être un chien.

(Joe) Eh bien, c’est la question. Est-ce seulement pour les êtres humains ? Il n’y a pas d’âme ou d’essence qui puisse aller dans les animaux qui puissent les changer ?

(L) Cette chose au sujet des Néandertaliens ne fonctionne-t-elle seulement que pour les humains, ou est-ce quelque chose qui pourrait aussi fonctionner pour les animaux ?

R : Dans certains cas, oui.

Q : (Artémis) Que voulaient-ils dire auparavant quand nous les avons arrêtés ? Ils voulaient dire quelque chose. Alors, continuez.

R : Apprendre à penser a été une grande partie du destin. Maintenant, cela doit être combiné avec une croyance d’un type particulier. La croyance fondée sur des vœux pieux subjectifs est entropique. La croyance qui est basée sur une connaissance ferme de la nature est enrichissante. C’est ce qui manque à votre groupe. Vous avez maintenant l’occasion et les outils pour changer cela.

Q : (Pierre) Oui, c’est un énorme changement. Si je me souviens bien, nous étions sur le fait que la connaissance est bonne, la croyance est mauvaise. Maintenant, ils introduisent une distinction : il y a une mauvaise croyance basée sur des vœux pieux, et il y a une bonne croyance basée sur une évaluation objective de la réalité et de la connaissance. Ils ont déjà mentionné le Centre de Croyance tout à l’heure, et je me disais, « Centre de Croyance ? Le pouvoir ? » . Je pense qu’ils font allusion au fait que lorsqu’on va un peu plus loin dans la connaissance et qu’on l’utilise pour alimenter une croyance forte dans cette vérité, cela a un effet différent sur vous. Non seulement vous le savez, mais....

(L) Cela déverrouille quelque chose. Il y a des années, les C’s ont dit qu’il fallait enlever les mauvaises serrures. Ils ont aussi dit quelque chose à propos de la foi... « Quand tu auras trouvé quelque chose de vrai, tu recevras des démonstrations qui verrouilleront ta foi. “

(Pierre) Vous SAVEZ dans votre centre de croyance, et c’est stimulant. Je pense qu’ils font même allusion à certaines des étapes de la 4e densité où cette pensée créative est due au fait d’un centre de croyance basé sur la connaissance.

(L) Eh bien, qu’est-ce qu’ils ont dit ? La vie est religion. Porter une attention particulière à la réalité objective... Je ne pense pas qu’il n’y ait rien au monde qui soit plus proche d’une attention attentive et particulière à la réalité objective que l’étude du fonctionnement de l’ADN, de la biologie cellulaire, des machines de la cellule, de la construction des corps, du fonctionnement des corps... c’est la façon la plus intensive d’étudier la nature, je crois... Pour moi, cela a été le plus puissant... Ce sont des choses qui ont été soulevées depuis que j’ai suivi des cours de science ; nous n’avions pas cette information à l’époque, même si je soupçonnais fortement que quelque chose se passait quand j’ai lu ce que l’on savait alors sur les ribosomes !

(Pierre) Et en fait, tu l’as décrit. Ce processus d’accumulation de connaissances pour les absorber dans votre centre de croyance. Tu as décrit le processus d’apprentissage du design intelligent il y a un mois. Tu as dit quelque chose comme si tu en avais appris tellement à ce sujet que tu en étais intimement convaincue.

(L) Pour moi, c’était comme renaître. Comme si j’avais des serrures dans mon esprit qui sautaient.

(Pierre) Ce que je dis, c’est vrai ou pas ?

R : Oui

Q : (Joe) Pour être juste envers eux, les C’s ont dit il y a des années que tout le pouvoir de changer la réalité est contenu dans le centre de croyance de l’esprit.

(L) Ouais. Pendant 20 ans, je ne pouvais CROIRE en rien !

(Pierre) Vous vouliez savoir. Ce n’est pas mutuellement exclusif comme les C’s ont dit. Vous pouvez croire ET savoir. Vous pouvez le croire PARCE QUE vous le savez. C’est un grand pas.

(L) Eh bien, c’est ce que l’apôtre Paul a dit : La foi est la confiance dans ce qui n’est pas vu, et il a aussi dit que nous pouvons SAVOIR tout sur Dieu en observant ce qui a été créé, c’est-à-dire, ce qui PEUT être vu. Si je peux voir les images flippantes des machines microscopiques dans la cellule, et nous parlons de... Ce sont des machines qui transforment la lumière en sucre, en eau et en oxygène. 15 MILLIONS d’entre elles peuvent tenir sur une surface de la taille d’un pixel d’i-phone !!! [rires]

(Andromeda) C’est fou !

(L) C’est... C’est l’ingénierie la plus étonnante...

(Joe) Les êtres humains sont tellement bornés qu'ils ne peuvent l’accepter. L’expérience consciente qu’ont les êtres humains du développement de la technologie a été précisément cela : être capable de concevoir les choses à un niveau de plus en plus petit. Donc, si vous voyez la même chose dans la nature, comment pouvez-vous ne pas dire qu’elle a été conçue ? Si c’est moi qui l’ai conçu, comment se peut-il que ce ne soit pas dans un autre esprit que cela puisse être conçu ? C’est beaucoup plus complexe, et il faut beaucoup d’ingénierie, de réflexion et de conception pour fabriquer une micropuce. Puis vous regardez le corps et vous voyez des choses beaucoup plus complexes, et vous dites : « Non ! C’est arrivé par accident ! » La micropuce est-elle le fruit d’un accident ? Pourquoi penses-tu que c’est arrivé par accident ?

(Ark) Quelque chose m’est venu à l’esprit quand j’étais à vélo aujourd’hui. Alors, je roule, d'accord ? Et il y a un papillon devant moi. Je roule, et le papillon vole juste devant moi. Il s’amuse probablement à faire ça. Maintenant, il y a cette route, et il y a ce papillon qui vole. Et nous allions tous les deux contre le vent. Et puis je me dis : OK, on a ces Boeings avec l’IA qui s’écrasent. Je n’ai jamais vu un papillon s’écraser ! [rire] Et puis il vole contre le vent ! Il y a un logiciel quelque part dans le papillon qui est SI AVANCÉ que c’est... Il ne peut pas consciemment calculer quoi que ce soit, mais quelque chose le fait ! Alors, comment peut-il voler contre le vent avec presque aucune recharge électrique ?

(L) Et ce petit papillon a un tout petit cerveau... il est si petit !

(Ark) Ce que je veux savoir : Où est le logiciel qui est SI puissant et si universel ?! Il est à l’épreuve des écrasements ! D’où vient-il ? C’est dans les gènes ? Ou après la naissance du papillon, ce logiciel est téléchargé de quelque part ? Où est-il ?

(Pierre) C’est le champ d’information [fait le Geste du Champ d’Information de Pierre, breveté].

(L) Champ d’information. Donc, ta question est : D’où vient le logiciel du papillon ?

(Ark) Oui.

R : Comme Pierre l’a dit, il s’agit d’informations données/reçues entièrement et librement via l’antenne des protéines.

Q : (Scottie) Alors, puis-je voler comme un papillon si j’ai une antenne différente ? J’ai toujours voulu voler, alors....

(PoB) Pourquoi on ne peut pas voler ?

(L) Parce que nous n’avons pas la bonne antenne !

(Ark) Nous n’avons pas le matériel pour voler.

R : Quand vous aurez assez de connaissances, bien sûr !

Q : (L) En d’autres termes, ce qu’ils disent, c’est que lorsque vous obtenez suffisamment de connaissances pour être capable de fabriquer un être vivant, vous pouvez alors vous machiner pour voler. Mais il faut d’abord avoir les connaissances nécessaires pour machiner un papillon — au moins ! Et d’après ce que j’ai étudié, nous avons encore du chemin à faire !

(Scottie) Pour l’instant, on ne peut même pas machiner un robot qui vole comme un papillon.

(L) Autres questions ?

(Artemis) Oui, tout le monde a beaucoup de questions. Pierre a posé ses questions.

(Andromeda) Uh-oh !

(Joe) Je voulais demander au sujet des problèmes de santé de Sébastien. Il voulait qu’on se renseigne sur sa santé.

(Pierre) Il a eu ce problème où il a perdu le goût, l’odorat, et un peu d’audition et de vue. Il a eu aussi des problèmes de mémoire. Il aimerait avoir quelques conseils pour sa santé.

R : Sébastien a besoin de se détendre de plus d’une façon ! La connaissance protège.

Q : (L) Autres questions ?

(Joe) Vous connaissez les coups de canon de Seneca ?

(L) Ouais...

(Artemis) Essaient-ils de dire autre chose ?

R : Il est trop rigide et effrayé.

Q : (Artemis) De quoi ?

R : La mort.

Q : (Joe) Donc, les bruits mystérieux de Seneca sont entendus au large de la région du lac Seneca dans l'état de New York. Ça dure régulièrement depuis des décennies.

(L) J’ai entendu dire qu’ils étaient au large de la Caroline du Nord ou de la Caroline du Sud.

R : Mouvements tectoniques stimulant le profil EM de la région.

Q : (L) Eh bien, il n’y a pas eu de tremblements de terre.

R : Généralement indétectable.

{Découverte en ligne sur les coups de canon de Seneca : Le nom provient d’une courte histoire que James Fennimore Cooper a écrite dans les années 1800. Le nom fait référence aux bruits retentissants qui étaient entendus sur les rives des lacs Seneca et Cayuga dans l’État de New York. Le nom a été appliqué à des bruits similaires le long des côtes de la Caroline du Nord, de la Caroline du Sud et de la Virginie. Des bruits similaires sont appelés bruits mystérieux de Barisol en Inde côtière. Ces phénomènes se sont également produits en trois endroits bien distincts dans le monde. C’est à peu près tout ce qu’on sait sur les bruits mystérieux de Seneca. { Mystery Booms : Seneca guns and earthquake booms - Strange Sounds} [Ndt : Bruits mystérieux : coups de canon de Seneca et grondements de terre – Sons étranges]

Q : (Pierre) À propos des changements terrestres... Il y a quelques mois, il y avait ce nuage super droit de 50 mètres de large qui reliait le pôle Nord et le pôle Sud.

(L) Sommes-nous sûrs que ce n’était pas seulement un artefact photographique ?

(Pierre) Il est même apparu sur des photos satellites.

(L) L’assemblage de photos satellites produit souvent des artefacts. C’était un artefact ?

R : Ça l’était.

Q : (Pierre) Oh... Question suivante : Les cathares, juste avant de se rendre à Montségur, négocièrent cette trêve pendant quelques jours pour réaliser une célébration secrète. On ne sait pas de quoi il s’agissait. C’était vers le 14 mars. Était-ce lié à une célébration de la mort de César ?

R : Oui. La Dernière Cène est une commémoration de César.

Q : (Joe) Pourquoi les étourneaux volent-ils et bougent-ils comme ils le font en communication instantanée apparente ?

R : L’amour. Des mouvements fluides et limpides sont l’expression d’un plaisir de vivre.

Q : (L) Je dirais que ça ne signifie pas cela en général, mais....

R : Pas toujours, mais généralement, oui.

Q : (L) Question suivante ?

(Pierre) À propos de la Révolution française : Derrière elle, la principale force idéologique était-elle la Cabbale frankiste ?

R : Oui

Q : (Pierre) Oh, Jésus. Les Cabalistes Francs ont-ils infiltré les Illuminati Weishaupt et quelques loges maçonniques ?

R : Oui

Q : (L) D’accord, on va se dire bonne nuit. Je suis fatiguée. Bisous bisous bisous !

(Artémis) Très bien, si vous avez quelque chose à dire.... et sinon, alors bonne nuit et merci !

R : Sachez qu’un nouveau monde va naître ! Ne soyez pas opprimés par les affres de la mort de l’ancien monde. Au revoir. Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 
Last edited:

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Quel plaisir de lire votre traduction... Merci à l'Equipe Française... Je n'avais pas tout compris avec la version en Anglais mais maintenant c'est limpide...

What a pleasure to read your translation.... Thanks to the French Team.... I didn't understand everything with the English version but now it's clear...
 
Top Bottom