Séance du 23 novembre 1996

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 23 November 1996

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 23 novembre 1996

Participants : «Frank», Terry, Jan, Alice, Laura, Ark (par ordinateur)

Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour.

Q : (L) Et qui avons-nous…

R : Tonno.

Q : (L) Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : (L) Nous avons différentes questions ce soir. La première concerne l’UFL et les dispositions financières. {En référence au projet d’Ark de venir aux États-Unis.} Cela va-t-il se décanter afin qu’il puisse être là le 1er février comme prévu ?

R : Peut-être un léger retard.

Q : (L) Et les finances personnelles ?

R : Vous verrez.

Q : (L) Vous avez dit que ses {Ceux de l’ex d’Ark.} actes accéléreraient la procédure judiciaire.

R : En cours.

Q : (L) On dirait maintenant que l’affaire ne sera pas réglée avant qu’il ne vienne ici… ça m’angoisse.

R : Cela vous demandera de la patience.

Q : (L) D’accord, auriez-vous une suggestion concernant cette situation ?

R : Ralentir pour renforcer l’âme.

Q : (L) OK, changement de sujet. Pouvez-vous commenter la nature étrange des événements de ces deux dernières semaines...

R : C’est amusant d’apprendre !

Q : (L) Patrick a-t-il été abducté dans ma maison comme il le prétend ?

R : Sonde davantage et tu sauras.

Q : (L) OK, je parlerai à Patrick. Pourquoi sa mère sombre-t-elle dans un comportement psychotique ?

R : Névrose, pas psychose.

Q : (L) Bon, dans ce cas, je suppose qu’on est censé le découvrir au fur et à mesure…

R : Ouaip !

Q : (T) Est-ce que Fearon H\_\_ est mort ? {Un ufologue de notre connaissance qui était parti enquêter sur la Zone 51 environ six mois avant cette séance.}

R : Oui.

Q : (L) S’est-il suicidé comme on nous l’a dit ?

R : Non.

Q : (L) Il a été assassiné ?

R : Non.

Q : (T) C’était un accident ?

R : Non.

Q : (L) Eh bien, comment se retrouve-t-on pendu par le cou si ce n’est pas un accident, un suicide, ou un meurtre ?

R : Il n’était pas pendu.

Q : (T) C’est ce que je me disais. Mais il est mort ?

R : Oui.

Q : (J) Comment est-il mort ?

R : AVC.

Q : (T) Ça, je veux bien le croire. Il avalait toutes les pilules qui lui tombaient sous la main. Sa santé était catastrophique. Voir ce fil de discussion sur le forum pour des infos supplémentaires : Cassiopaea Forum

(T) Qu’est-ce qui cloche avec mon ordinateur ?

R : Fichiers décalés. Sac de nœuds, alimenté par des procédés incorrects pour corriger. Besoin de sauvegarder toutes les données puis de nettoyer le disque. Les raccourcis ne fonctionneront pas, et ce n’est pas aussi fastidieux que tu le penses. Mais ne pas le faire le sera ! {La suggestion avait été suivie, et cela avait fonctionné.}

Q : (T) Merci…

R : De rien… «Bug» cassiopéen mineur, désolé !

Q : (T) À propos du Vol 800. Pierre Salinger prétend que les infos qui circulent sur internet sont exactes. Il dit que la Marine a abattu l’avion.

R : Pas loin. Pierre Salinger est un journaliste impeccable qui n’est pas du genre à «péter un câble».

Q : (T) C’est bien vrai. C’est pour ça que je suis surpris que la communauté journalistique s’en prenne à lui.

R : Pourquoi devrais-tu être surpris ? Ce sont des «vendus».

Q : (T) Qu’est-il arrivé au Vol 800 ?

R : Résultat d’une expérience qui a mal tourné. Tout comme le «007 Korean Air Lines» en 1983.

Q : (L) Quelle était la nature de cette expérience ?

R : Test d’un système secret de guidage à impulsion utilisant un avion de ligne civil comme cible arbitraire de guidage «rebond». Mais c’est devenu la cible de «ralliement», et un appareil différent a fait office de rebond. Ceci parce que les programmeurs n’ont pas anticipé l’altitude plus basse que prévu du 747. Attention : ceci doit rester dans cette pièce pour le moment !!!!!!!!!! Les autres finiront par débattre des faits. Dès lors, le danger sera levé.

{à ce stage, il a été discuté dans les mêmes termes que ceux décrits ici dans un magazine national réputé.}}

Maintenant, au sujet du 007 KAL… savoir n’est pas dangereux pour celui-ci. L’avion a délibérément reçu l’ordre de dévier de sa trajectoire afin de déclencher le système de défense aérien soviétique du Pacifique, pour «voir ce qu’ils avaient dans le ventre» dans cette région. L’avion a été perdu, mais l’expérience a marché. Ils ne s’attendaient pas à ce qu’ils abattent un avion de ligne civil. Maintenant, toutes les cibles en mouvement génèrent des impulsions électroniques. Celles-ci peuvent être «lues» par un équipement de pointe approprié. Les systèmes de guidage radar plus anciens sont sujets aux dysfonctionnements dans des conditions météo extrêmes, par exemple. De même, le système à impulsion est un rejeton des expériences d’impulsion électromagnétique conduites à Montauk, Brookings, et ailleurs, dans le cadre du projet HAARP ! Concernant les tests de missiles du Pentagone, HAARP a beaucoup de dérivés intéressants, dont non les moindres sont vos antennes de téléphonie mobile.

Maintenant, la cible de ralliement peut être n’importe quel objet en mouvement. Tout ce qui peut être entré dans l’ordinateur. Un écureuil dans un arbre, un coureur sur la plage, un bâtiment, n’importe quoi. Le système recherche n’importe quelle cible mouvante afin qu’elle soit reconnue par l’ordinateur, afin d’établir la reconnaissance de la configuration d’impulsion correspondante. Le Vol TWA 800 volait à exactement la même altitude censée être dédiée au «drone». Le drone était plus loin en mer. La cible «rebond» devait être n’importe quel objet en mouvement dans l’air dans une surface de 1 000 km2.

Q : (L) Donc, en raison de divers problèmes, le Vol TWA 800 s’est retrouvé à la bonne altitude, une altitude délimitée par les paramètres de l’expérience. Autre chose à ce sujet ?

R : Pas pour l’instant.

Q : (L) Bien, passons à Courtney Brown. (T) Nous savons tous qui il est et ce qu’il écrit concernant la vision à distance… qu’en est-il ?

R : Vague.

Q : (T) Le livre que Courtney Brown a écrit, Cosmic Voyage, concernant la population martienne…

R : Il est vrai qu’il y a des bases souterraines sur Mars, mais elles appartiennent aux SDS d’Orion.

Q : (T) Existe-t-il des Martiens comme les décrit Courtney Brown ?

R : Pas exactement. Il présente les SDS d’Orion comme des Martiens.

Q : (T) Courtney Brown est-il un agent de désinformation du gouvernement ?

R : Plutôt un «agent provocateur».

Q : (T) Il travaille pour le gouvernement ?

R : Pas directement, et souvenez-vous, le gouvernement n’est pas une seule et unique entité.

Q : (L) Quel est le principal soutien de Courtney Brown ?

R : Le groupe Rockfeller.

Q : (L) Mike Lindemann et sa clique font-ils actuellement partie de ce groupe Rockfeller ?

R : Oui.

Q : (L) Linda Howe ?

R : Non.

Q : (T) Courtney a-t-il vraiment eu recours à la vision à distance pour obtenir les informations qui sont dans le livre ?

R : Pas vraiment. Pas nécessaire.

Q : (T) Ça veut dire qu’il a concocté toute cette histoire ?

R : À moitié. Des éléments sont factuels.

Q : (T) Oui. J’ai vu qu’il y avait des éléments factuels. J’ai aussi vu qu’il y avait un tas d’éléments douteux en contradiction avec tout ce que d’autres chercheurs ont pu dire. Tout est complètement déformé et différent.

R : Pas loin.

Q : (T) Courtney est-il capable de voir à distance ?

R : Oui.

Q : (T) Mais il n’y a pas eu recours pour ce livre ?

R : Non.

Q : (T) Donc, le livre a été fait comme ça. C’est une histoire. Avec des informations factuelles, des informations inventées, de pures conneries balancées pour meubler. Donc, ce livre n’est pas un compte-rendu de séances de vision à distance ?

R : Non, mais pas nécessaire.

Q : (L) Ça fait deux fois que vous dites que la vision à distance n’était pas «nécessaire». Où a-t-il obtenu ses informations ?

R : Sources secrètes. Des agents de la «nation du troisième œil».

Q : (J) Qui sont ou qu’est-ce que la «nation du troisième œil» ?

R : Civilisation terrienne sous la surface.

Q : (L) Attendez une minute. Je me souviens qu’ils ont dit que les Aryens ont été ramenés de Kantek et qu’ils étaient plus «robustes», ou quelque chose comme ça, et j’ai fait la remarque qu’ils semblaient d’allure plutôt moins robuste — et les C’s ont répondu : «en surface». Ça m’a toujours tracassée. Je ne pense pas qu’ils voulaient dire «en apparence». Les Aryens ont-ils été glorifiés en tant que «race supérieure» parce qu’ils étaient plus adaptés à une vie souterraine ?

R : Pas loin. Tous les types là-bas sont «Aryens».

Q : (L) D’accord, est-ce une civilisation terrienne souterraine qui a été «dirigée» par des Orions, ou s’est-elle développée toute seule ?

R : Une question à la fois.

Q : (L) La civilisation souterraine s’est-elle développée toute seule ?

R : Oui.

Q : (L) Est-elle aussi dirigée ou manipulée par des Orions ?

R : Oui.

Q : (L) Ces Orions «directeurs» sont-ils d’autres densités ?

R : Oui et non.

Q : (L) Je ne comprends pas. Certains sont de 4e et certains sont de 3e ?

R : Les types humains là-bas sont «bidensitaires».

Q : (L) Jésus Marie Joseph !

R : Les Gris et les Lézards sont de 4e densité. Ils peuvent «visiter» la 3e densité, mais ils doivent continuer à revenir en 4e pour se «régénérer».

Q : (T) Vous dites que les types humains/Aryens peuvent exister dans n’importe quelle densité aussi longtemps qu’ils le souhaitent ?

R : En 4e et en 3e.

Q : (L) Ils peuvent aller et venir et exister dans l’une ou l’autre densité avec la même aisance ?

R : Eh bien, pas avec «la même aisance», car la 4e densité est plus aisée, naturellement.

Q : (T) Donc, les informations que Courtney Brown a reçues pour écrire son livre de quasi-fiction concernent les Aryens, et pas les Martiens ?

R : «Martiens» est plus facile à comprendre pour ceux qui sont moins avertis, sans parler de toute discussion sur les densités !

Q : (T) Absolument. Les Martiens sont plus faciles à admettre. Beaucoup plus faciles à comprendre que les densités ! (L) Bien, le «Troisième Œil» — qu’est-ce que c’est ?

R : C’est le nom qu’ils se donnent quand les types de surface, tels que vous, les pressent de fournir une explication. Ils ont aussi inspiré la tradition maçonnique et illuminati.

Q : (L) Cette appellation de «Troisième Œil» implique-t-elle des capacités du troisième œil, telles que nous les comprenons ?

R : Parapsychique.

Q : (T) Est-ce que Courtney sait qu’il s’est fait avoir ?

R : Il ne s’est pas fait «avoir». Il est employé par ceux qui sont aux manettes, pour ainsi dire.

Q : (L) Vous avez dit «qui sont aux manettes». Courtney Brown est-il un robot ? Est-il greenbaumisé, manipulé mentalement, implanté ou tout ça à la fois ? (T) Ou est-il simplement idiot ?

R : Non. Pas si idiot que ça, il ne se soucie pas de payer la facture d’électricité. Comme disait Forrest Gump : «Est stupide celui qui agit stupidement».

Q : (L) Insinuez-vous que je suis idiote ou stupide parce que, moi, je me soucie de payer la facture d’électricité ?

R ; Non, nous n’insinuons pas que tu es stupide, ni idiote, d’ailleurs… Mais Courtney Brown ne l’est pas non plus. À qui fait-il du mal ? Et il a touché le gros lot avec ce livre. La connaissance peut être obtenue en lisant la littérature, puis en l’analysant.

Q : (T) L’échéancier qu’il a fourni est-il exact ?

R : Pas loin.

Q : (T) Donc, les pouvoirs en place vont suivre cet échéancier et présenter les Aryens comme des Martiens ?

R : Non.

Q : (L) Les Aryens vont eux-mêmes se présenter comme des Martiens ?

R : Au départ. Afin que les Terriens s’habituent à l’idée des EBE.

Q : (T) Mais ce ne sont pas les gentils. Attention aux Grecs apportant des cadeaux.

R : Certains des «gentils» sont d’apparence identique.

Q : (T) Est-ce un subterfuge des Aryens pour pouvoir tranquillement s’immiscer et prendre le contrôle ?

R : Non, ils n’ont absolument pas besoin de ça. C’est le moyen pour le «gouvernement» d’éveiller tout le monde à la nouvelle réalité de l’existence universelle de la vie intelligente, et pas seulement ici.

Q : (T) Donc, ils ont leurs propres intentions, et ce n’est pas ce que Courtney a présenté dans le livre.

R : Peu importe. Le livre est une «Introduction à la Nouvelle Réalité» quelque peu altérée.

Q : (A) [Par courriel] Vers où devrais-je maintenant me tourner concernant mes sujets de recherche ?

R : Pas très précis, mais en raison des contraintes, nous ferons de notre mieux. Suggérons de te concentrer sur des horizons plus vastes que la recherche actuelle. Tu te limites à cause d’une tendance récente à calculer davantage. Cela te restreint. As-tu pleinement exploré les générateurs de champ ?

Q : (A) Quel champ examiner ? Électromagnétique ? Gravitationnel ? Un autre champ ?

R : C’est évidemment à toi de décider, mais pourquoi ne pas combiner les deux puisqu’ils sont en réalité parfaitement équilibrés et «entremêlés» de nature !

Q : (A) Devrais-je abandonner mes travaux sur la théorie quantique ?

R : À nouveau, comme pour tout, c’est à toi de décider. Mais si nous étions à ta place, nous ne le ferions pas.

Q : (A) Devrais-je étudier le problème des canons électromagnétiques ?

R : Peut-être, mais d’abord tu dois établir un lien que tu as déjà envisagé mais mis de côté. Tu as mis beaucoup de questions de côté. Qui entreprend la «quête d’un savoir caché» doit aussi se montrer patient !

Q : (A) Pouvez-vous être plus précis à propos du lien que vous avez en tête ?

A : Oui, mais nous ne le serons pas car tu dois toi-même le découvrir afin que la progression soit rétablie.

Q : (A) Mon sujet de recherche a-t-il une quelconque importance ? Si oui, pourquoi ?

R : Bien sûr qu’il en a une ! Tu suis une mission prédestinée que tu as toujours connue d’instinct. Mais récemment, tu en as davantage pris conscience. Tes doutes envers toi-même résultent simplement des crises dans ta vie personnelle. Merci de ne pas les confondre avec ton travail.

Q : (A) Quelle branche de la physique se rapproche le plus de la compréhension des communications entre densités ?

R : Théorique.

Q : (A) Quelle branche des mathématiques ?

R : Deux d’entre elles : le calcul infinitésimal et l’algèbre.

Q : (A) Devrais-je étudier le problème de l’énergie du point zéro ?

R : Celui-là devrait être «mis de côté». Parce qu’il mènera à une «impasse».

Q : (A) Les dimensions supplémentaires au-delà de celles de l’espace et du temps sont-elles pertinentes ?

R : Quelles «dimensions supplémentaires» ?

Q : (A) Le temps est-il multidimensionnel ? Si oui, est-il tridimensionnel ?

R : Concept inexact. Le temps n’est pas une dimension. C’est très complexe de votre point de vue, mais disons simplement que le temps est «discriminant», ou «variable».

Q : (A) Je vous remercie pour ce soir. Un autre commentaire à cogiter avant la prochaine séance ?

R : Demande, si nécessaire, un commentaire sur les dernières réponses.

Q : (A) Oui, un commentaire est nécessaire. Je suis perplexe à propos de l’espace, du temps, de la relativité générale d’Einstein, de la gravitation, et de l’électromagnétisme.

R : La Théorie de la Relativité d’Einstein n’est que partiellement juste. C’est pour cela que nous disons que le temps n’est pas une «dimension». Quant à la gravité et à l’électromagnétisme, nous suggérons un réexamen de la Théorie du Champ Unifié, pour l’heure officiellement inachevée, du même monsieur. A-t-elle été achevée et mise en application en secret ? Hmmmmm… Et si c’est le cas, quelles sont les ramifications ? Peut-être pourrais-tu faire les mêmes découvertes.

Q : (L) Un autre commentaire pour terminer ?

R : Ralentir pour renforcer l’âme.

Fin de la séance
 
Last edited:

Sylvia

The Force is Strong With This One
Je vous remercie de tout mon cœur pour ce travail de traduction afin de permettre aux gens francophones de mieux comprendre les sessions.
Merci beaucoup à tous pour ces beaux cadeaux et je souhaite un beau temps des Fêtes.💖
🎄
 
Top Bottom