📚 Séance du 24 août 2002

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 24 August 2002

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Séance du 24 août 2002

Laura, Ark, Sara, Luann, Sandra B

Q : (L) Bonjour

R : Bonjour

Q : (L) Qui est avec nous ce soir ?

R : Koroiia

Q : (L) Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée ! Ancre le canal. Bientôt nous présentons des invités ?

Q : (L) Nous avons Luann, Sandra, et vous connaissez Sara.

R : Enchantée

Q : (L) Je sais que nous ancrons le canal ou autre chose. Ancrons-nous le canal parce qu’il y a d’autres énergies présentes ?

R : Oui. Il est plus facile de travailler avec des fréquences colinéaires.

Q : (L) OK, j’ai une question avant que nous nous lancions sur cet autre sujet. Nous avons envisagé de mettre notre matériel recueilli sur l’attaque du WTC et la conspiration du gouvernement ensemble dans un livre ou une petite brochure ou quelque chose comme ça plutôt que de le mettre sur le site Web et de nous exposer à des pirates informatiques et tout ce genre de choses. La question est comment faire cela sans se marcher sur les pieds ? (A) En faisant cela, franchirons-nous la ligne d’une façon extrême ?

R : Les lignes peuvent ĂŞtre franchies si on le fait avec soin.

Q : (A) Qu’est-ce que franchir prudemment impliquerait dans ce cas ?

R : Porter attention à une formulation ambiguë.

Q : (L) Qu’est-ce qui constitue une ambiguïté dans ce cas ?

R : Des références indirectes.

Q : (L) Eh bien, dans les séances où nous avons discuté de cette attaque, vos réponses n’étaient pas ambiguës.

R : Oui, mais nous ne sommes pas non plus de 3e densité. Nous pouvons encaisser le coup. Vous pourriez vous blesser. Laissez-nous faire cette partie, vous demandez simplement « cela peut-il être vrai ? »

Q : (L) Donc, en d’autres termes, nous pouvons publier un tel petit livre, mais nous n’avons pas à déclarer que c’est vrai. (A) Nous ne savons pas, nous posons des questions, n’est-ce pas ? (SB) Ouais, c’est à peu près aussi ambigu que possible. (A) Hum, ce qui est vrai, nous ne savons pas. D’accord, donc dans le sens où c’est une invitation aux deux types de réponses, non ce n’est pas vrai, oui c’est vrai, n’est-ce pas ? OK. Alors nous sommes ouverts à réfléchir, n’est-ce pas ? OK.

R : Ce serait aussi une bonne idée de présenter les deux côtés de l’histoire. En plus d’un petit « historique » des requérants et des participants afin que le lecteur puisse ainsi avoir une base sur laquelle il pourra juger qui est ou n’est pas susceptible d’être sincère.

Q : (L) Eh bien, laissez-moi réfléchir. Donc, si j’inclus un petit historique à propos de certaines choses connexes et qu’ensuite je fais remarquer : voici ce qui se passe maintenant et voici ce qui se trame, cela sera suffisant. (A) OK, un sujet particulier qui doit être évité ?

A : N’abordez pas la « question juive ». Laissez nos commentaires parler.

Q : (L) Bon, maintenant, question à 64 000 $ : qu’est-ce qui a causé l’incendie et l’explosion au Pentagone ? Était-ce un 757 ?

R : Non, c’était très proche de ce que vous avez supposé : un drone spécialement modifié pour donner certaines « impressions » aux témoins. Même les fenêtres n’étaient pas « réelles ».

Q : (S) Qu’est-ce qu’un drone ? (A) C’est un vaisseau guidé par un ordinateur. Il n’y a même pas de siège pour un pilote. (L) Très bien, la question à 64 001 $, qu’est-il arrivé au Vol 77 ?

R : Il a atterri et réside maintenant, en partie, en quatrième densité.

Q : (L) Que signifie « en partie », comment cela peut-il être en partie ?

R : Comme nous l’avons déjà mentionné, certaines bases ont cette propriété en raison de l’interaction directe avec les habitants de ce domaine.

Q : (L) Et ils ont parlé de bases qui ont des niveaux souterrains. (A) Eh bien, « en partie » peut signifier la partie mécanique ou la partie humaine. (L) Aussi, une fois ils ont parlé d’êtres à double densité qui peuvent faire des allers-retours entre la 3e et la 4e densité. Alors, que voulez-vous dire exactement par ce « en partie » ?

R : Disons simplement que la partie « humaine » réside maintenant en 5e densité.

Q : (L) Eh bien, l’âme est ce qui va en 5e densité. Cela signifie donc que les corps sont toujours - enfin, quelque part. Ont-ils utilisé plus tard des parties de ces corps pour produire des preuves sur le site de l’écrasement des « restes » ?

R : « Parties » est le mot correct. Pensez-vous que l’un d’entre eux pourrait être « autorisé » à survivre ?

Q : (A) J’ai une question technique parce que s’il a atterri quelque part, la question est de savoir si les satellites d’observation militaires standard, ou quoi que ce soit, connaissent l’endroit, ou s’il a complètement disparu des satellites d’observation normaux avant d’atterrir, ou plutôt militaires ?

R : Il a atterri de façon normale.

Q : (A) D’accord, alors cela signifie que les militaires, et peut-être aussi la Maison Blanche savent qu’il a atterri et savent que…

R : La Maison Blanche ne sait pas grand-chose de ce qui se passe de toute façon.

Q : (A) C’est vrai. Mais il y a d’autres satellites-espions ; d’autres pays savent peut-être que cette histoire du vol 77 qui s’est écrasé au Pentagone est…

R : À ces niveaux, il n’y a qu’un seul « Maître ».

Q : (L) Ces niveaux ? Quels niveaux ?

R : Les niveaux qui peuvent donner des ordres d’enterrer ou de supprimer.

Q : (L) Donc, vous dites que même, par exemple les satellites français, russes, chinois qui auraient pu remarquer quelque chose, qu’il y a un certain niveau de contrôle qui peut ordonner d’enterrer ou de supprimer de telles informations… (A) Et l’ordre sera respecté ? Pourquoi ?

R : Ceux qui sont à ce niveau ont été achetés et payés à la fois en leur donnant des informations sur les événements cataclysmiques à venir, et en promettant la survie et des positions de pouvoir suite à cela. Il n’est pas difficile de réaliser qu’il existe déjà un groupe de tels types dans des positions de pouvoir. Le pouvoir n’est pas seulement attrayant pour de tels types, ils sont les plus facilement corrompus par celui-ci.

Q : (SB) Donc, ils ont été achetés et payés par… (L) leur disant ce qui va se passer, en leur disant que c’est la seule façon de survivre et qu’on les aidera à survivre. Et ensuite, leur disant qu’une fois que tout sera terminé, ils pourront être aux commandes. Eh bien, s’ils allaient tuer les gens de toute façon, qui étaient dans le Vol 77, pourquoi n’ont-ils pas simplement utilisé ce Vol 77 pour s’écraser sur le Pentagone ?

R : Parce qu’autrement les dommages n’auraient pas pu être contrôlés.

Q : (A) Oui, c’est assez évident. Si vous laissez entrer de vrais pirates de l’air et de vrais pilotes, qui pourraient commencer à se battre juste avant l’écrasement ou quelque chose comme ça, Dieu sait où cela pourrait frapper. (L) Il était donc très important que celui-ci soit soigneusement contrôlé. Il devait toucher une cible très spécifique pour une raison très spécifique. (A) Ouais. Tout ce carburant va brûler, un feu incontrôlé… (L) Ça ne peut pas arriver. (S) de plus, il se peut aussi qu’il y ait eu une zone spécifique du Pentagone qui était plus facile à sacrifier ; ainsi qu’ils se sont concentrés sur un endroit spécifique de ce bâtiment. (L) Eh bien, cela a quelque chose à voir avec ce que Lu a découvert, car elle a découvert que la plupart des gens du Pentagone qui ont été tués étaient des travailleuses de bas niveau. Tous les gros bonnets étaient ailleurs dans le bâtiment. (A) Eh bien, quelles seront les conséquences si l’on publie ce livre ? Si nous sommes censés ajouter ce genre de choses, quel est l’intérêt de le publier ?

R : Vous avez demandé.

Q : (A) J’ai demandé quoi ? (L) C’est nous qui avons posé la question de la publication, ce ne sont pas eux qui l’ont suggérée. (A) Oh. Est-ce que cela vaut la peine d’investir tout ce temps pour publier un tel livre ?

R : Qui va assembler les pièces de façon raisonnable et cohérente si vous ne le faites pas ? Tout le monde cherche la vérité. Qu’y a-t-il de mal à la faire connaître ?

Q : (L) Eh bien, parfois, révéler la vérité vous met dans le pétrin.

R : Et parfois, ne pas la faire connaître donne à d’autres l’espoir de vous en empêcher. Une fois que c’est sorti, vous êtes plus en sécurité, car à ce moment-là, toutes « attaques » ne font que justifier et valider.

Q : (SB) Y avait-il un danger dans la visite promotionnelle du sous-marin ?

R : Il est fort probable qu’il y en aurait eu si vous y aviez assisté.

Q : (LA) Je pensais à l’histoire du Camp spatial. Est-ce que quelque chose est arrivé aux enfants là-bas ?

R : De tels programmes sont les précurseurs de projets plus sombres. À éviter à tout prix. Il y a aussi beaucoup d’autres portails de ce genre dans votre vie.

Q : (S) Oh mon Dieu ! Mon fils J** est allé au camp de l’espace. (SB à LA) Je suis allé dans un camp aussi. Es-tu allé dans un camp ? (LA) La NASA organise des camps de l’espace pour les enfants. J’y suis allée en tant que chaperon. (SB) Celui où je suis allée était commandité par l’état de Géorgie, mais il s’appelait le camp d’exploration et la deuxième année, je ne me souviens de rien.

R : Lisez Dolan et utilisez votre imagination pour percevoir comment de tels programmes peuvent être utilisés. Le simple fait de connaître les capacités que vous soupçonnez avec raison concernant le Vol 77 devrait vous donner une idée de la façon dont le Consortium fonctionne. Imaginez un « groupe » se rendant au camp spatial à bord de cet avion. Pratique, hein ?

Q : (L) C’est donc ainsi qu’ils choisissent, peut-être programment, les mettent en place, ont toutes sortes de groupes prêts à être utilisés à tout moment. Question suivante, ou bien sommes-nous tous en train de déprimer ? (LA) Ça se voit, hein ? (SB) C’est un euphémisme. (L) Ce qui semble être le cas, c’est qu’ici et maintenant, la planète est vraiment dans le pétrin. On a un ivrogne au volant de la planète et personne ne semble assez fort ou assez courageux pour lui dire qu’il est ivre et lui enlever les clés. En plus de cela, nous avons beaucoup de gens, bien sûr, qui choisissent de penser que les ivrognes conduisent mieux quand ils sont ivres. Je veux dire qu’il y a des gens qui souscrivent à cette idée et il y en a d’autres qui veulent vraiment s’en sortir. Je sais que les C’s ont toujours dit de s’asseoir et d’apprécier le spectacle. Je suppose que ça va être assez dramatique. Y a-t-il un aspect positif à tout cela ?

R : Nous avons mentionné la transduction des énergies par les groupes. Nous avons mentionné « l’aide » à certains groupes. Vous parlez régulièrement de « papillons et d’ouragans ». Si vous êtes patient et persistant, cela vous rapportera d’une manière que vous ne pouvez même pas imaginer à ce stade.

Q : (L) Des questions ? (A) C’est clair, l’aspect positif est que si nous pouvons faire quelque chose… (L) Nous continuons simplement à faire patiemment ce que nous voyons devant nous à faire. Nous ne sommes qu’un papillon. (A) Nous ne pouvons même pas prévoir et imaginer comment cela peut changer. (S) Y a-t-il quelqu’un dans le monde, dans les médias grand public, qui rapporte les nouvelles et qui comprend à un niveau proche de ce que nous commençons à voir ce qui se passe ?

R : Non. Malheureusement. Nous vous suggérons de devenir « hôte » de votre propre émission !

Q : (S) Cela ne serait-il pas quelque chose d’extraordinaire ? (L) Nous n’avons pas l’auditoire nécessaire et il est peu probable que nous puissions nous en tirer. Nous avons le site Web, c’est notre voix, et c’est tout. Ce sont les menteurs qui ont le plus grand public. C’est parce que l’argent est derrière eux. Non seulement ils ne sont pas attaqués, mais ils sont promus. Bon, tout le monde est déprimé maintenant, alors je suppose qu’on ferait mieux de se dire bonne nuit. Quelque chose avant de dire bonne nuit ?

R : Souvenez-vous juste du petit moteur qui pourrait. Au revoir.

Fin de la session
 
Last edited:

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Pouvez vous corriger "pouivoir en pouvoir"... Merci...
Merci à l'équipe Française pour la traduction...

R : Ceux qui sont à ce niveau ont été achetés et payés à la fois en leur donnant des informations sur les évents cataclysmiques à venir, et en promettant la survie et des positions de pouvoir suite à cela. Il n’est pas difficile de réaliser qu’il existe déjà un groupe de tels types dans des positions de pouvoir. Le pouivoir n’est pas seulement attrayant pour de tels types, ils sont les plus facilement corrompus par celui-ci.
 
Top Bottom