📚 SĂ©ance du 24 juin 2022

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 24 June 2022

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 24 juin 2022

Laura, Andromeda et Artemis Ă  la planchette

Scottie, Chu, Joe, Barb, PoB, Ark, Pierre, Gaby, Niall

Q : (L) Nous sommes le 24 juin 2022. [Examen des personnes prĂ©sentes] Et bon sang, je me sens bourrĂ©. Y a-t-il quelqu’un ici ? Je sens un moment Pink Floyd arriver


R : Le Floyd Void frappe encore ! Ici Glonfikla. Appel de Cassiopée.

Q : (L) OK, qu’avons-nous sur la liste des questions pour aujourd’hui ? Il y a quelque chose que j’avais à l’esprit et que je voulais demander
 Des questions d’ordre international d’abord ?

(Pierre) J’ai une question. Les protĂ©ines absorbent et gĂ©nĂšrent des photons – les biophotons. Les photons sont-ils diffĂ©rents selon la conformation et/ou la composition de la protĂ©ine ?

R : Non.

Q : (L) Je suppose qu’un photon est un photon est un photon.

(Pierre) Mais les photons ont des longueurs d’onde diffĂ©rentes. Hum
 d’accord.

(Gaby) Le crop circle


(L) Oh oui ! Je voulais demander à propos de ce crop circle qui est apparu au mariage de Chu ! Au fait, avez-vous aimé le mariage ?

R : Oui !

Q : (L) OK, alors est-ce que ce crop circle qui est apparu et qui ressemblait Ă  la formation stellaire CassiopĂ©e, Ă©tait-il authentique ou fabriquĂ© par l’homme ?

R : Authentique ! C’est nous qui avons envoyĂ© un message. Le terrain de jeu sera bientĂŽt Ă©galisĂ©.

Q : (L) Eh bien, je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose !

(Chu) Eh bien, c’est trĂšs inĂ©gal en ce moment, non ?

(Artemis) Faites ce que vous avez à faire avant qu’il ne soit trop tard !

R : Rien ne dure Ă©ternellement.

Q : (L) Hmm.

(Joe) Pourquoi n’était-ce pas le bon symbole de CassiopĂ©e ? Que signifiait le « W » ? C’était un W tout droit, pas le symbole CassiopĂ©e.

(L) C’était trĂšs proche. Je l’ai regardĂ©.

(Joe) Toutes les lignes Ă©taient d’égale longueur.

(L) Non, elles ne l’étaient pas. J’ai mĂȘme comptĂ© le nombre de cercles.

(Joe) Moi aussi.

(L) Et ils Ă©taient diffĂ©rents. Oui, ils l’étaient ! Et comment ! [rires]

(Barb) Demandez-leur !

(Joe) Ça ne me semblait pas ĂȘtre le symbole de CassiopĂ©e, alors le « W » reprĂ©sentait-il autre chose ?

(L) Que quelqu’un aille chercher l’image et l’imprime !

seance24juin2022.jpg

(Scottie) Eh bien, le vrai CassiopĂ©e est un large « V » et un Ă©troit « V ». Celui-ci ÉTAIT plus symĂ©trique, mais
 Ce n’était pas « parfait », ce qui est un peu Ă©trange


R : Cela dépend de votre point de vue et de votre objectif.

Q : (Pierre) Oui.

(Scottie) OH ! [Fait 2 V avec les doigts, penche la tĂȘte d’un cĂŽtĂ© en les regardant] C’est vrai ! C’est intĂ©ressant.

(Pierre) Cela dépend de


(Chu) D’oĂč vous le regardez.

(Pierre) Selon votre point de vue, vous obtenez une géométrie différente.

(Andromeda) D’accord.

(Pierre) Cela ressemble à un Cassiopée W pour nous parce que nous sommes sur Terre.

(Scottie) Ainsi, nous pourrions calculer oĂč ils Ă©taient quand ils l’ont vue ! [rires]

seance24juin2022image2.png

(Andromeda) Y avait-il quelque chose dans l’idĂ©e du message codĂ© ?

R : Proche

Q : (AndromĂšde) Dans quelle langue ?

(Scottie) Ça disait « love » en ASCII.

(Andromeda) Qu’est-ce que c’est ?

(Scottie) C’est comme des chiffres et des lettres et la ponctuation en tronçons de 8 bits.

R : Comparez à l’ADN.

Q : (L) Le codage dans l’ADN.

(Scottie) Oh !

(Joe) Lavrov a dĂ©clarĂ© aujourd’hui, je pense, que l’UE et l’OTAN envisageaient de mener une guerre contre la Russie. Je sais que nous avons dĂ©jĂ  posĂ© la question et qu’ils ont rĂ©pondu qu’elle s’étendrait au-delĂ  de l’Ukraine, mais est-ce quelque chose qui va se produire cette annĂ©e ?

R : Pas encore
 si jamais.

(Joe) Ils ont dit pas encore, si jamais
 Mais je pense que dans une sĂ©ance, ils ont dit que la guerre s’étendrait en dehors de l’Ukraine.

(L) Va-t-elle toujours s’étendre en dehors de l’Ukraine ?

R : En effet. Mais de nombreux belligérants se replieront rapidement.

Q : (Joe) Sans aucun doute. Est-ce que ce sera probablement l’un des pays baltes ?

R : Possible. Pensez Ă  un vrai choc et stupeur.

Q : (L) Eh bien, c’est ce que les gens de Bush ont appelé  Choc et stupeur. Mais c’est tombĂ© Ă  plat, si vous voulez mon avis, parce que tout Ă©tait faux. Je veux dire, toute cette image qu’ils avaient de la statue de Saddam Hussein renversĂ©e et ils l’avaient en gros plan avec ce qui semblait ĂȘtre beaucoup de gens autour. Mais si vous obtenez une vraie photo de loin, vous dĂ©couvrez qu’il n’y avait que 25 personnes lĂ -bas. Ils l’ont mise dans le journal en essayant de faire croire Ă  une rĂ©volution ou quelque chose comme ça.

(Joe) Mais l’expression choc et stupeur faisait rĂ©fĂ©rence Ă  la premiĂšre nuit de l’attaque de Bagdad, au cours de laquelle 500 missiles de croisiĂšre ont Ă©tĂ© tirĂ©s en une seule nuit.

(L) Je ne pense pas qu’il y ait eu beaucoup de choc et de stupeur. Je pense qu’il y avait de la « stupeur », mais pas de choc.

(Joe) Cela suggĂšre une sorte de bombardement soudain et inattendu
 (Peut-ĂȘtre que la Russie fera quelque chose de similaire ?)

(L) Alors, sommes-nous sur la bonne voie avec nos traitements d’oxygĂ©nation hyperbare (OHB) ? Est-ce que cela nous mĂšne dans une direction positive ?

R : Oui !!!

Q : (L) Eh bien, comment se fait-il que cela me rende si fatiguée ?

(Artemis) Ça utilise toutes tes ressources pour guĂ©rir.

R : La guĂ©rison demande de l’énergie. Tu te souviens de ta fatigue aprĂšs l’utilisation de cellules souches ?

Q : (L) Oh mon Dieu ! Bon sang
 Je pouvais Ă  peine garder les yeux ouverts pendant une heure. Je suis fatiguĂ©e maintenant et je n’ai mĂȘme pas fait de sĂ©ance d’OHB aujourd’hui.

(Andromeda) Combien de séances vais-je avoir besoin ?

R : 48 de plus.

Q : (L) Eh bien, vous avez dit qu’Artemis serait guĂ©rie aprĂšs 35.

(Pierre) Et elle est Ă  35.

R : La destruction d’un agent pathogĂšne ne signifie pas que le processus est terminĂ©.

Q : (L) Donc, 35 pour tuer un agent pathogùne et plus pour


(Artemis)
 guĂ©rir des dommages causĂ©s par l’agent pathogĂšne.

(L) Combien de séance encore lui faudra-t-il pour guérir des dommages subis ?

R : 35 de plus.

Q : (L) Donc, fais une petite pause et reviens pour en faire 35 de plus.

(Artemis) Alors, de combien de séances maman a-t-elle besoin ?

R : Plus de 60, c’est sĂ»r !

Q : (L) J’en ai fait 31 jusqu’à prĂ©sent. À mi-chemin. Je vais peut-ĂȘtre en faire 62. C’est un 8. [rires] Et Barb ? Combien va-t-elle en avoir besoin ?

R : Similaire Ă  toi.

Q : (L) Ça va prendre du temps.

(Pierre) Tu sais, aprĂšs ta thĂ©rapie par cellules souches, tu t’es sentie trĂšs fatiguĂ©e.

(L) J’étais ÉPUISÉE.

(Pierre) Et l’OHB gĂ©nĂšre thĂ©oriquement des cellules souches. Cela suggĂšre que ce n’est pas tant la crĂ©ation de cellules souches qui nous fatigue, mais la diffĂ©renciation des cellules souches


(Andromeda) L’utilisation des cellules souches.

R : Oui

Q : (L) Trùs bien, donc


(Joe) Barb a une question sur l’OHB.

(Barb) Comme vous le savez, je travaille à ce que cela se fasse à la maison. Quelles sont les chances que cela se concrétise ?

R : Si tu affirmes tes besoins, ça le fera. C’est aussi trùs important.

Q : (L) Quelqu’un a-t-il d’autres questions ?

(Pierre) Oui, Ă  propos des photons. [rires] Les photons sont tous les mĂȘmes. Le modĂšle de cohĂ©rence prĂ©sentĂ© par ces photons est-il le mĂȘme selon la conformation de la protĂ©ine ?

R : Oui

Q : (AndromÚde) ModÚle de cohérence ?

(Pierre) Ils dansent de maniĂšre organisĂ©e. Dans une sĂ©ance prĂ©cĂ©dente, les C’s ont dit qu’il n’y avait pas besoin d’un virus spatial pour la peste 2.0 – la recombinaison fera l’affaire. Je paraphrase. Dans une sĂ©ance suivante, ils ont dit « virus de l’espace ». Donc, ce n’est pas mutuellement exclusif.

(L) Pas besoin – la recombinaison le fera, mais


(Joe) Recombinaison AVEC le virus de l’espace ?

R : Oui

Q : (Pierre) Oh ouais.

(Joe) Donc un virus de l’espace qui n’est pas nĂ©cessairement si mauvais, mais qui, Ă  cause de la recombinaison rĂ©sultant du programme de vaccination de masse, l’aggrave fondamentalement.

(Pierre) Les photons sont-ils le lien entre le champ d’information et nos antennes protĂ©iques ?

R : Oui

Q : (L) Et toi, chéri ? Tu as des questions ?

(Ark) Oui. Supposons que nous puissions construire une machine Ă  remonter le temps. Quelles seraient les utilisations bĂ©nĂ©fiques d’un tel appareil ?

R : Pas beaucoup. Les SDS utilisent la technologie pour contrĂŽler et manipuler, mais chaque utilisation provoque des cascades d’impacts nĂ©gatifs.

Q : (Ark) La logique du « pas beaucoup » indique qu’il peut y avoir quelques utilisations bĂ©nĂ©fiques. J’aimerais avoir des exemples.

R : Changer les trajectoires de l’histoire Ă  de nombreuses Ă©chelles afin d’éliminer les souffrances extrĂȘmes.

Q : (L) Donc, quand vous dites « nombreuses Ă©chelles », vous voulez dire comme dans une vie individuelle, dans la vie d’une famille qui serait une autre Ă©chelle, et la vie d’une ville ou d’une communautĂ©, d’un pays et de la planĂšte. Ce sont des Ă©chelles diffĂ©rentes ?

R : Oui et cosmique aussi dans de rares cas. Par exemple, nous voyageons dans le temps en ce moment mĂȘme.

Q : (Joe) Cela suggĂšre que le voyage dans le temps peut ĂȘtre dĂ©crit comme la possibilitĂ© de communiquer avec le passĂ© ou le futur
 mais seulement la communication.

(Ark) Une telle machine nĂ©cessite-t-elle un opĂ©rateur humain spĂ©cial, ou s’agit-il simplement d’une machine ?

R : PremiĂšre option.

Q : (Ark) Est-il vrai que si cette machine Ă©tait utilisĂ©e par un SDS, elle tuerait l’opĂ©rateur ?

R : Non.

Q : (Ark) Peut-on empĂȘcher d’une maniĂšre ou d’une autre les SDS de mal utiliser ou de se servir d’une telle technologie ?

R : Non.

Q : (Pierre) Mais ils voyagent déjà dans le temps à volonté, perturbant notre ligne temporelle


(Ark) Mais si nous pouvons aussi le faire, nous pouvons mettre la pagaille dans leur pagaille, non ?

R : L’intention doit ĂȘtre purement SDA pour obtenir les meilleurs rĂ©sultats.

Q : (Chu) Mais aucun humain n’est purement SDA, donc un humain ne devrait pas ĂȘtre l’opĂ©rateur.

(L) Eh bien, un humain peut avoir une intention pure. Mais il ne peut pas la maintenir trĂšs longtemps.

(Ark) Question suivante : Un tel dispositif, est-ce juste une technologie, ou faut-il de la physique et de la théorie pour le comprendre et le faire fonctionner ?

R : Les meilleurs résultats viennent avec la connaissance.

Q : (Ark) Est-ce que cette connaissance est une sorte de connaissance ésotérique, ou


R : Non.

Q : (Ark) Est-ce que cela inclut les mathématiques ?

R : Oui

Q : (Ark) J’ai terminĂ©. Merci.

(Barb) J’ai une question Ă  ce sujet. Quand ? Quand une telle machine sera-t-elle inventĂ©e ?

(Artemis) C’est dĂ©jĂ  fait.

R : Ce vaisseau a navigué.

(Joe) Il y a des gens qui l’ont, mais nous ne l’avons pas.

Q : (Barb) OK, laissez-moi poser la question différemment. Quand la race humaine aura-t-elle accÚs à cette technologie ?

R : 4D.

Q : (Joe) Voici le problĂšme : en 4D ou dans une autre rĂ©alitĂ©, il y en a qui pourraient avoir ce genre d’intention ou une intention SDA plus pure qui pourraient l’utiliser, mais comme ils l’ont dit au dĂ©but, la raison pour laquelle vous l’utiliseriez serait de changer la trajectoire de l’histoire Ă  de nombreuses Ă©chelles afin d’éliminer la souffrance extrĂȘme. Mais alors vous avez un problĂšme : comment allez-vous dĂ©cider que vous devez Ă©liminer la souffrance des gens sur une planĂšte ou n’importe oĂč lorsque cette souffrance aurait pu ĂȘtre nĂ©cessaire ? Qui va prendre la dĂ©cision d’empĂȘcher quelqu’un de faire l’expĂ©rience de quelque chose ? Combien de connaissances devez-vous avoir au sujet des vastes implications pour empĂȘcher quelqu’un de vivre une expĂ©rience ? À quoi cela conduirait-il ? Quels sont les effets en cascade ?

(Chu) Et cela pourrait restreindre leur libre arbitre.

(Joe) Donc, il semble que c’est le genre de chose que seul un esprit manipulateur SDS voudrait utiliser.

(Andromeda) À moins que vous ayez BEAUCOUP plus de connaissances que nous n’avons pas en ce moment. Vous devriez avoir une comprĂ©hension du libre arbitre des autres personnes pour soumettre quelqu’un d’autre Ă  cela.

(L) Eh bien, c’est fascinant. J’aimerais pouvoir revenir en arriùre et me dire quelque chose. Et c’est ce que je fais ici : Je reviens et je me dis quelque chose.

(Joe) Mais c’est un paradoxe. On pourrait penser que si j’avais une machine Ă  voyager dans le temps, je ne restreindrais le libre arbitre de personne si je me limitais Ă  me parler Ă  moi-mĂȘme dans le passĂ© et Ă  me dire des choses du passĂ©. Mais le problĂšme est que la personne que vous ĂȘtes aujourd’hui dĂ©pend de toutes les expĂ©riences que vous avez eues dans le passĂ©. Si vous avez foiré 

(L) Si tu as foiré, tu as foiré pour une raison.

(Joe) Vous, dans le prĂ©sent, vous parlant Ă  vous-mĂȘme dans le passĂ©, n’existeriez pas parce que vous auriez changĂ© qui vous Ă©tiez dans le passĂ© et donc qui vous ĂȘtes maintenant.

(L) C’est pourquoi ils ne veulent pas nous dire certaines choses.

(Joe) C’est le paradoxe du voyage dans le temps.

(L) Pouvez-vous imaginer si cette technologie Ă©tait disponible pour les ĂȘtres humains et que tout le monde pouvait y avoir accĂšs ?

(Joe) Ils dĂ©truiraient l’endroit.

(L) Ce serait le chaos.

(Niall) Regarde ce qui s’est passĂ© quand les gens ont eu la possibilitĂ© de parler Ă  qui ils voulaient. Les mĂ©dias sociaux. L’internet. C’est de la DÉMENCE !

(Ark) Vous pouvez imaginer une machine Ă  remonter le temps complĂštement passive. Quand tu y vas, et que tu vois le passĂ©, l’histoire. Tu veux aller Ă  l’époque de JĂ©sus ou autre. Une autre chose complĂštement diffĂ©rente est d’ĂȘtre capable de changer quelque chose sans se tuer.

(Joe) Mais la question suivante se pose : Avez-vous besoin d’une machine Ă  remonter le temps, disons en 4D, pour voir les Ă©vĂ©nements passĂ©s ? Ou est-ce que cela est disponible pour vous en tant que fonction de cette rĂ©alitĂ© ?

(Ark) Mais juste pour voyager dans le passé, juste pour voir


(L) Un psychomanteum serait une machine Ă  remonter le temps passive.

(Joe) Une personne possĂ©dant une machine Ă  remonter le temps pourrait-elle revenir en arriĂšre et ĂȘtre rĂ©ellement prĂ©sente Ă  un moment donnĂ© du passĂ© ? IncarnĂ©e ?

(Andromeda) Comme Bill et Ted ?

R : Oui

Q : (Joe) Et puis ils restent coincés là.

(Ark) N’y a-t-il qu’un seul historique principal que l’on peut visualiser, ou y a-t-il plusieurs historiques alternatifs ?

R : Le dernier.

Q : (Joe) Alors le passĂ© que vous avez vu, c’est ce qui s’est passĂ© ou juste une possibilitĂ© ?

(Ark) Je veux dire, comment peut-il y avoir un passé qui est une alternative à ma naissance en 1943 ???

R : Vous ĂȘtes ici maintenant Ă  la suite d’évĂ©nements spĂ©cifiques qui se manifestent Ă  la suite de choix.

Q : (Andromeda) Donc si vous essayez de retourner physiquement en arriĂšre ou mĂȘme de communiquer avec vous-mĂȘme dans le passé 

(Ark) Qu’est-ce qui nous a empĂȘchĂ© d’utiliser avec succĂšs le psychomanteum?

R : Le manque d’application.

Q : (Andromeda) Nous n’avons pas pratiquĂ©.

(Artemis) Il n’a pas Ă©tĂ© utilisĂ© – c’est ce qui s’est passĂ© ! [rires]

(Pierre) L’avertissement Ă  la fin de la derniĂšre sĂ©ance, il y a deux mois, est-il toujours d’actualitĂ© ?

R : Oui. Attention aux périodes de calme !

Q : (Barb) Pourquoi a-t-il fallu si longtemps Ă  Laura et moi pour nous retrouver ? Pourquoi maintenant ?

R : Vous avez mis du temps à prendre la décision. En raison de votre tendance à vouloir apaiser tout le monde.

Q : (Barb) Ouaip. Je comprends ça. C’est
 ouais.

(Gaby) Quand le prochain flĂ©au arrivera, sera-t-il prĂ©cĂ©dĂ© d’explosions comĂ©taires Ă©videntes ?

R : Des petites.

Q : (Andromeda) Et puis les grandes viennent aprĂšs.

(Pierre) Des petites comĂštes, euh
 C’est quelque chose, hein ? Ce ne sont pas des mĂ©tĂ©orites.

(L) TrĂšs bien, je pense que j’ai fini. Je n’arrive pas Ă  penser Ă  quelque chose que je veux demander en particulier. Y a-t-il quelque chose que nous devons demander et que nous n’avons pas demandĂ© ? ConsidĂ©rez que c’est demandĂ©.

R : Continuez comme d’habitude !! Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
R : En effet. Mais de nombreux belligérants se répliqueront rapidement. (et non répliqueront)

Q : (Ark) Peut-on empĂȘcher d'une maniĂšre ou d'une autre les SDS de mal utiliser ou de se servir d'une telle technologie ? (et non FDS)

Merci à l'équipe Française pour la traduction trÚs appréciée...
 

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
R : En effet. Mais de nombreux belligérants se répliqueront rapidement. (et non répliqueront)

Q : (Ark) Peut-on empĂȘcher d'une maniĂšre ou d'une autre les SDS de mal utiliser ou de se servir d'une telle technologie ? (et non FDS)

Merci à l'équipe Française pour la traduction trÚs appréciée...

Bonjour Perlou,

Je ne vois pas ces erreurs dans la publication de la séance et j'ai vérifié le fichier word de la traduction finale qui a servi à la publication de la séance et tout est bien correct dans la traduction.

De plus, la version officielle est : « Mais de nombreux belligérants se replieront rapidement ». Je ne comprends pas d'ou vient le répliqueront dont tu parles ???

Hello Perlou,

I don't see these errors in the publication of the session and I checked the word file of the final translation that was used to publish the session and everything is correct in the translation.

Moreover, the official version is: "Mais de nombreux belligérants se replieront rapidement ". I don't understand where the "répliqueront" you are talking about comes from???
 

Tolosa

The Force is Strong With This One
This is a very dense session, sometimes confusing, and which requires a great deal of concentration to get the "gist" of it! Thank you to all the mediumistic team and to the one in charge of the translation. Have a great summer!
 
Top Bottom