Séance du 24 octobre 2009

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 24 October 2009

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : Le 24 octobre 2009

Laura, Ark, P*****, Joe, A***, DD, Allen, A***l, I**, C**, Scottie, G***

Q : (L) Bon sang, il ne nous reste que deux mois de plus cette année, et ça a été une année terrible. Encore une fois. Chaque année, on dit ça. Chaque année, nous pensons que l’année a atteint le sommet… À chaque année son mal spécifique. (Ark) Cette année a été consacrée au travail. Travail Travail travail ! (L) D’accord. Nous voilà… Bonjour.

R : 84 questions en une !

Q : (L) Qui est avec nous ?

R : Olimpia de Cassiopée. Les questions sont le début de la sagesse !

Q : (L) Eh bien, maintenant vous dites « 84 questions en une » et « Les questions sont le début de la sagesse ». Sommes-nous censés poser 84 questions ou...?

R : Ce soir, vous lancez un nouveau monde.

Q : (L) Comment ?

R : En posant les bonnes questions.

Q : (L) Bon sang, c’est une lourde responsabilité ! Eh bien, je suppose qu’il n’y a pas d’autre moyen que de se lancer en posant quelques questions et voir où cela nous mène. (Longue pause) D’accord, je suppose que la première chose qui me vient à l’esprit est la suivante : comment se débrouillent nos praticiens de la respiration et de la méditation dans le forum et dans le groupe ? Dans QFS et dans le forum ?

R : Qu’ils s’en rendent compte ou non, ils font des progrès spectaculaires. Avez-vous remarqué le développement du sens communautaire ?

Q : (L) Eh bien, oui, j’ai remarqué que beaucoup de membres du forum commençaient à s’occuper des débutants, à répondre aux questions, à analyser des choses - et à faire également du très bon travail avec ça ! Ils commencent à sortir des sentiers battus. Quelque chose d’autre que je devrais remarquer ?

R : Leurs relations se forment à des niveaux plus élevés.

Q : (L) Bien (pause) quelqu’un veut demander plus à ce sujet ? De toute évidence, nous avons une grande responsabilité ici sur le fait de poser les bonnes questions. (P *****) Pourquoi 84 et pas 83 ou 82 ? Y a-t-il une signification spécifique dans ce nombre « 84" ?

R : Façon de parler.

Q : (L) D’accord, essayons de rester sur la bonne voie. Donc, nous parlions du forum et la dernière remarque était quelque chose à propos de leurs relations qui se forment à des niveaux plus élevés. D’accord, y a-t-il quelque chose qu’ils sont censés faire à ce sujet ou que nous sommes censés faire à ce stade pour aider d’une manière ou d’une autre ?

R : Vous avez déjà pris les mesures nécessaires pour QFS, alors maintenant vous devez ouvrir la porte du forum et plus encore.

Q : (L) Que voulez-vous dire exactement ?

R : Tu te souviens de ton avocat ? Tu te rappelles des documents déposés ?

Q : (L) Bien, oui. Nous avons déposé des documents pour créer une entité légale, une église légale servant de refuge au programme de respiration et de méditation et à quiconque l’enseignerait. Je veux dire, c’est une protection juridique nécessaire.

R : Et tellement plus que ça ! C’est le symbole 3D pour les connexions 4D qui se forgent.

Q : (L) Vous dites donc que nous devrions ouvrir ceci à tout le monde ? Maintenant ? Lancer ça dès aujourd’hui comme une religion et proposer non seulement à QFS mais également aux membres du forum d’être membres ? Eh bien, nous avions prévu d’inclure des membres du forum qui souhaitaient enseigner le programme de respiration — pour leur propre protection — mais, ouvrir les portes à tout le monde ?

R : Dans une certaine mesure !

Q : (longue pause et silence) (L) Eh bien, nous avons travaillé sur ce document, la déclaration de principes… Nous avons travaillé sur la déclaration de principes et elle est presque terminée. Je suppose que je pourrais accélérer et la rendre disponible. Je voulais toutefois que d’autres éléments y soient incorporés au préalable.

R : C’est un travail magnifique ! Il doit être partagé dès que possible. C’est la déclaration la plus claire et la plus convaincante du genre qui ait jamais lancé un véritable système de croissance et de participation avec les mondes supérieurs que nous connaissons.

Q : (L) Bien sûr, nous courons le risque d’être à nouveau accusés d’être une secte par le bon vieux Vinnie et son gang.

R : Il a bien fait son travail, n’est-ce pas ?

Q : (L) Eh bien, ouais. Il nous a fait peur au point d’hésiter à faire les choses les plus logiques, c’est le moins qu’on puisse dire. Bon, d’accord. Des suggestions particulières sur la façon de s’y prendre ? Je veux dire à propos des adhésions et autre puisque cela a été conçu pour être une protection légale pour QFS principalement ainsi que pour les membres du forum qui sont intéressés à s’impliquer davantage ?

R : Il devrait y avoir des niveaux d’adhésion afin que différentes personnes puissent participer dans la mesure où cela leur est confortable et possible. À mesure qu’ils grandissent, ils se développeront dans le cercle plus large. Parce que ces niveaux ne doivent pas être hiérarchiques, mais plutôt des cercles.

Q : (Ark) La question est la suivante : devrions-nous consulter nos avocats français sur les plus grandes questions afin que nous soyons en sécurité en France où il existe des règles strictes ?

R : À un moment donné, oui, mais pas nécessaire dans l’immédiat. Dans un premier temps, vous avez créé la structure de protection des personnes situées aux États-Unis, là où c’est le plus utile. Continuez étape par étape, au fur et à mesure.

Q : (L) Nous avons donc fondamentalement créé une structure juridique pour protéger les droits des membres de notre groupe et du forum, ainsi que ceux de quiconque souhaitant se joindre à nous et qui croit que les droits que nous énonçons dans notre déclaration de principes sont ceux qu’ils valorisent et considèrent aussi comme les leurs tout en souhaitant les protéger. Donc, nous avons ça, et un avocat — ou plutôt une équipe d’avocats — qui veilleront à la protection de ces droits. Bien sûr, le problème est que si les gens viennent sous notre aile pour protéger leurs droits et que nous avons des avocats prêts à protéger ces droits, nous devrons avoir de l’argent pour les payer. Ce qui signifie que d’une manière ou d’une autre, il va falloir — enfin selon les situations qui se présenteront — être parés à toute éventualité. Parce qu’il y aura certainement quelqu’un qui viendra dire ou faire quelque chose et contester les droits que nous cherchons à protéger, et nous devons être prêts. Alors, comment devons-nous gérer ça ?

R : Niveaux d’adhésion. Ceux qui souhaitent participer au niveau où il pourrait être nécessaire de recourir à une protection juridique devraient contribuer à l’organisation de manière correspondante.

Q : (L) Vous voulez dire une sorte de dîme ? En fait, c’est comme ça que…

(Joe) Nous le faisons déjà avec les membres du groupe. Je veux dire que quiconque peut faire un don…

(L) Donc, on ne parle pas forcément d’un montant précis, il s’agirait simplement d’un engagement en fonction de leur capacité à s’engager et non d’un montant fixe.

(Joe) Et je n’irais pas jusqu’à dire que nous devrions fixer un pourcentage au même titre que certains groupes…

(L) Non, car il y aura des gens qui seront très engagés et participeront dans une large mesure, mais qui n’auront peut-être pas beaucoup d’argent. Et puis il y aura d’autres personnes qui en auront plus, alors cela dépendra entièrement de leur situation. Tant que c’est un engagement régulier…

(Joe) Dans une situation où une personne aurait besoin d’une défense légale, on peut supposer que nous n’aurions qu’à la soutenir si elle n’a pas l’argent.
Ceux qui ont de l’argent pourraient monter leur propre défense avec leurs fonds propres.

(L) Bien, ouais. Nous aiderions, par exemple, une personne voulant dire : « Hé, je ne me fais pas vacciner parce que c’est contraire aux principes de ma religion, que les vaccinations sont néfastes et que nous n’y croyons pas. »

(Joe) Je me demande si nous pourrions trouver une solution avec les avocats. Dans le cas où cela se produirait, il faudrait s’attendre à ce qu’un nombre croissant de personnes aient besoin de cette défense.

(L) Des choses comme celle-là peuvent également être traitées par le biais d’actions collectives. On peut défendre beaucoup de gens, et si vous gagnez pour un, vous gagnez pour tous.

(Joe) Exactement.

(L) Et des choses comme les vaccinations, le droit de fumer du tabac, le droit de parler de complots, le droit d’être spirituel ET de s’intéresser aux affaires du monde… La déclaration de principes contient un certain nombre d’éléments qui sont même majoritairement acceptés par la plupart des membres du « Mouvement pour la vérité », lesquels n’ont pas le genre de protection qui sera offerte aux personnes qui viendront sous la protection de Notre communauté.

(Joe) Quelque chose comme ça serait suffisamment clair. Ce ne serait pas comme l’affaire qui a été plaidée contre Pepin. C’est une religion déclarée légalement.

(L) Non, ce ne serait pas un cas comme celui-là. Ce serait une question relevant du premier amendement — affaire réglée.

(Joe) Avons-nous jamais demandé {à l’avocat} s’il existait un précédent où quelque chose de ce genre ayant déjà été traduit devant un tribunal et où le juge a été en mesure de nier la légalité de la religion elle-même ?

(L) Non, cela n’a jamais été fait à ma connaissance. Regarde ces gens qui ont lancé cette religion là-bas au Texas ou en Arizona ou autre, leurs enfants leur ont été enlevés… Ces gens sont vraiment des malades, avouons-le. C’est mon opinion et j’ai le droit de l’exprimer. Premier amendement. Mais même eux ont pu récupérer leurs enfants grâce à la liberté de culte ! Et ce qu’ils faisaient était clairement de l’abus, de la programmation mentale, etc. Mon Dieu, ils commencent sur ces gens quand ils sont bébés ! C’est abusif, selon moi.

(Allen) Les témoins de Jéhovah ont quelque chose contre les vaccins. Nous savons donc que cela a été contesté et qu’il est possible d’aller simplement voir ce qui s’est passé par la suite.

(L) Il est de plus en plus courant que les gens soient accusés de maladie mentale parce qu’ils pensent que George Bush, la clique, le Mossad et tout le reste étaient à l’origine du 11 septembre. Donc, je veux dire que si le conseil de l’église, le conseil suprême ou peu importe comment vous voulez l’appeler, les Anciens de l’église disent que c’est ce que les croyants devraient croire, alors c’est couvert par la liberté de culte ! La théorie du complot et toutes les questions concernant les psychopathes sont toutes incorporées dans cette déclaration de principes.

(Joe) Cela fait sens car des personnes ont été qualifiées de folles et leurs familles se sont inquiétées pour elles — pour ces proches qui ont commencé à avoir des « pensées folles » les ayant embarqués dans certains engagements et autre. Et souvent, lorsque ça se produit, les choses auxquelles ces personnes pensent ne sont pas plus folles que celles auxquelles les gens pensent et croient au nom des grandes religions. Mais s’ils disent que c’est au nom d’une religion, alors c’est « d’accord, très bien, pas de problème ! »

(L) Dans le DSM-3, ils en parlent de manière spécifique. Je ne sais pas s’ils l’ont supprimé, mais à l’époque, il était mentionné que quiconque croyait entendre des voix souffrait d’une maladie mentale, SAUF si cela se produisait dans le contexte de croyances religieuses !! Donc, les gens pouvaient entendre des voix et être complètement timbrés, mais si ça tombait sous le coup des croyances religieuses, eh bien, pas de soucis !

(L) C’est la prochaine étape qu’il est logique de suivre. C’est la couverture logique dont il faut draper l’ensemble du Mouvement pour la vérité. Il y en aura beaucoup qui ne pourront pas accepter certaines de nos idées ésotériques, la méditation et tout ce genre de choses. Mais le fait est que pour être un membre pratiquant, ils devront suivre le programme de méditation et de respiration — au MOINS ça. Ils n’ont pas besoin de croire en rien d’autre. Mais ils doivent faire le programme de méditation et de respiration. Et s’ils font la méditation et la respiration, et qu’ils font des efforts pour détoxifier leur corps avec des changements diététiques, ils deviennent alors des membres à part entière et ont pleinement droit à toutes les protections qui couvrent l’ensemble des autres domaines.

(Joe) C’est tout à fait logique. C’est un peu comme faire le point sur la situation actuelle en essayant de révéler la vérité puis réaliser que toutes ces organisations et religions monothéistes sont du côté qui diabolise en tant que « théoricien du complot » quiconque peut voir clairement. L’idée est donc de les rejoindre sur leur terrain de jeu et de dire : « Nous sommes une religion aussi ! Vous croyez en Jésus ? Je crois aux théories du complot sur le 11 septembre ! Quelle est la différence ?! »

(L) Et nous avons quelque chose qu’ils n’ont pas. Nous avons une source vivante qui nous dit des choses sur le 11 septembre, les complots, les psychopathes, la pathologie perverse au sein du gouvernement, etc. Cela fait partie d’une source ésotérique vivante qu’aucune de ces personnes ne possède. Je veux dire, ils n’ont qu’une sorte d’évêque ou de pape qui n’est autre qu’un être humain sortant des conn… papales… des C. papales !

(DD) Copernic et Galilée auraient adhéré !

(L) Toujours est-il que pour avoir droit aux protections, ils devront au moins être des membres pratiquants un minimum, et les membres pratiquants ont certaines responsabilités. D’ailleurs, il en est même question dans les définitions juridiques. Il y est dit : « Une église est… » et il y a une liste de choses que leurs membres font. Si une personne prétend être membre de l’église, elle doit faire certaines choses sur cette liste. Pas TOUTES les choses bien sûr, mais disons au moins cinq d’entre elles. S’ils le font, ils sont légitimement membres.

(Joe) Bien sûr, personne ne le vérifie, non ? Aucune autorité ne peut contrôler s’ils le font ou non.

(L) Dans certains cas, c’est possible. Supposons que quelqu’un dise : « Cela va à l’encontre de ma religion parce que je suis adventiste du 7e jour », et qu’il y ait une réelle volonté du PTB de l’écarter, ils peuvent aller demander à ses voisins s’ils l’ont déjà vu à l’église. Ensuite, ils reviendront et diront qu’il n’est pas un adventiste du 7e jour parce qu’il n’est jamais allé à l’église, son nom n’est attribué à aucun rôle parmi les membres, etc. Du coup, il n’utilise cette excuse que pour se sortir d’une situation juridique.

(Joe) L’important est donc un rôle et une participation minimale.

(L) Ouais, et ils devraient être, dans une certaine mesure, membres pratiquants. Mais bien sûr, conformément à notre déclaration de principes, la qualité de membre pratiquant sera définie avec soin de manière à délimiter différents niveaux d’adhésion.

(Joe) Eh bien, nous recommanderions à tous les membres d’avoir une copie des DVD.

(L) Absolument. Ils doivent avoir les DVD car ils doivent faire la méditation, ils doivent avoir — et connaître — la Prière de l’âme. (L) Nous devons avoir des églises virtuelles — une église en ligne.

(Joe) Avec un forum auquel les gens participeraient… Nous pourrions prouver leur participation par…

(L) Par le log [Dans le domaine informatique, le terme log désigne un type de fichier, ou une entité équivalente, dont la mission principale consiste à stocker un historique des événements (Wikipédia) – NdT] de l’église en ligne.

(Joe) Nous devrons nous assurer d’avoir tout ça, que nous aurons leur vrai nom et adresse.

(L) Ce serait sous la forme du volontariat pour ceux qui veulent être membres. Ils s’inscrivent et signent un registre disant : « J’ai fait ceci ou cela cette semaine, j’ai fait la méditation autant de fois, bla-bla-bla », puis ils s’enregistrent et nous avons ces archives pour leur participation virtuelle. (L) C’est une bonne idée. Alors, où en sommes-nous ?

(Joe) Nous parlions de niveaux de participation.

(L) Donc, nous avons des niveaux de participation. Combien devrions-nous en avoir ?

(Joe) Tu as dit 7.

(L) Quelqu’un a dit 4 parce qu’il aimait le 4 de Gurdjieff. 7 est un nombre premier et il existe 7 niveaux de densité.

(Ark) Plus il y a de niveaux, plus il faut classer…

(L) C’est vrai. Peut-être pourrions-nous avoir des sous-niveaux. Comme le fait que chaque niveau ait deux classifications… eh bien, trois niveaux auraient deux classifications, puis…

(Joe) Comment définit-on la graduation vers les niveaux ? La participation ?

(L) Je dirais que c’est lié à la participation, la description de leurs expériences avec le programme de méditation et de respiration, ont-ils organisé des réunions dans leur ville pour enseigner le programme de respiration et la méditation à d’autres personnes, etc. On aurait alors un certain niveau de formation.

(Ark) Mais cela ne devrait-il pas dépendre du niveau de connaissance ?

(L) Bien, ouais, mais ça va être difficile à déterminer.

(Ark) Eh bien, néanmoins, il peut y avoir des séminaires.

(L) Oui, ils peuvent assister à des séminaires et nous pouvons évaluer les personnes individuellement.

(A ***) Ouais, quels livres ils ont lus, à quel point ils ont bien compris le matériel...

(L) Et aussi leur participation au forum ou à l’église virtuelle. Le forum lui-même peut être l’église virtuelle.

(C **) Mais alors tu vas avoir des fous tels des psychopathes qui enseignent la respiration…

(L) Eh bien, ils ne peuvent l’enseigner avant d’avoir assisté à un séminaire et ils doivent être ordonnés ministres avant de pouvoir l’enseigner. C’est une chose qui est sûre. Les membres ordinaires ne peuvent pas faire ça.

(C **) Ce serait donc comme le niveau 2.

(L) Nous pouvons donc avoir des Auditeurs qui lisent et participent juste aux discussions. Et puis, des membres Actifs qui pratiquent la méditation et la détoxification ; et alors nous pouvons avoir des Enseignants. Ça fait trois niveaux. Et puis nous avons des gens qui sont des Enseignants d’Enseignants. Et enfin, vous avez les Anciens. J’en ai fait cinq, n’est-ce pas ? Et ensuite les Anciens d’Anciens ? (rires)

(Joe) « Les Très Vieux Anciens » ?

(A ***) Eh bien, que disent les C’s à ce sujet ? Devrait-il y en avoir 4, 7 ou 5 ?

R : Nous aimons 5.

Q : (L) Ils aiment 5. (Joe) Il y a donc des cercles. Comme les cercles olympiques. (P *****) Pas de cercles concentriques ? (Joe) Des cercles concentriques. (C **) Oui, parce qu’on évolue vers un cercle plus large. (Joe) Donc, c’est vers l’extérieur et non vers l’intérieur… (Scottie) Le plus petit groupe est le cercle central. Et lorsque vous vous déplacez vers l’extérieur, le cercle extérieur englobe le cercle intérieur. Le niveau supérieur correspond donc au cercle extérieur, car le cercle le plus à l’extérieur englobe tous les cercles intérieurs.

(L) Donc, je suppose que c’est ce que nous devons faire. Tout cela fait sens. C’est la démarche logique à prendre en tenant compte des nombreuses préoccupations de notre groupe, des membres du forum, de nos lecteurs et même d’un public plus large. Je suppose que ça signifie que nous allons tout simplement nous lancer. Bon, je pense que nous pouvons maintenant aborder certaines de nos questions personnelles. Je veux poser des questions sur ma mère. Je ne sais pas quoi demander. J’ai même peur de demander quoi que ce soit.

R : Elle est en train de rentrer chez elle.

Q : (L) Donc, il va falloir un peu de temps pour que tout s’arrête, c’est ça ?

R : Oui

Q : (L) Est-elle à l’aise ?

R : Oui

Q : (L) Est-ce qu’elle souffre ?

R : Un peu.

Q : (L) Et je suppose que les médicaments qu’ils lui donnent l’aident ?

R : Oui

Q : (L) A-t-elle pu comprendre tout ce que nous lui avons dit quand nous lui avons envoyé ces audios ?

R : Oui

Q : (L) Très bien. Je suppose que je veux poser une question à propos de J ***. Que se passe-t-il avec ses furoncles et autre ?

R : Il a besoin de pratiquer la méditation pour résoudre des problèmes émotionnels. Il a également besoin de soins médicaux.

Q : (L) Quelqu’un d’autre a-t-il des questions ? (DD) J’aimerais poser une question sur des soins médicaux. Devrais-je sérieusement envisager d’aller de l’avant avec mon intervention chirurgicale sur mon œsophage ?

R : Que ressens-tu ?

Q : (DD) Eh bien, j’ai l’impression que ce n’est pas une bonne chose, mais je me demande si l’alimentation et la méditation suffisent à régler ce problème ?
R : Donne-toi six mois.

Q : (DD) D’accord, je peux faire ça. Y a-t-il un nutriment qui me fait sérieusement défaut ?

R : Pas en particulier. C’est principalement une inflammation.

Q : (DD) Une inflammation du sphincter œsophagien ?

R : Du corps.

Q : (DD) Huh. Et comment réduire l’inflammation ? (L) C’est à ça que sert le régime alimentaire. (DD) Pas de solution miracle. (Joe) Il faut être strict, DD ! Pas de tricherie ! (L) Il faut six mois pour réellement avoir l’inflammation sous contrôle. C’est vraiment le cas. Ou plus longtemps. Cela a pris plus de temps pour moi. Ce sera probablement plus rapide pour toi. (DD) Le gluten est-il la source de cette inflammation ?

R : Principalement. Les produits laitiers aussi.

Q : (Joe) DD, DD, DD ! Qu’est-ce qu’on t’a dit ? (DD) Les produits laitiers dérivés de chèvre et de mouton constituent-ils des produits laitiers ?

R : Oui.

Q : (DD) D’accord, j’ai fini. Merci beaucoup. (L) Tu as consommé des produits de chèvre et de mouton ? (DD) J’ai pris mes distances avec les produits de vache, mais oui, je consomme encore un peu de produits de brebis ou… (L) Tu n’arriveras jamais à t’en débarrasser si tu continues à en prendre. (DD) D’accord, c’est ce que j’avais besoin de savoir. Cela a répondu à beaucoup de mes questions. (Joe) Puis-je demander comment se porte le pancréas de A *** ?

R : Mieux, mais pas complètement guéri.

Q : (Joe) Y a-t-il quelque chose qu’elle devrait manger ou ingérer ou ne pas manger ou ingérer pour accélérer la guérison ?

R : Elle se débrouille bien avec les protéines de poisson, de foie, de riz, etc.

Q : (L) Quelque chose qui te fait te sentir mieux que quoi que ce soit d’autre ? (A ***) Les ultra shakes sont sans danger. Je pense qu’ils sont la seule chose dont je suis sûr qu’ils sont sans danger. (L) Je pense que le poisson aussi. (A ***) Du poisson, peut-être du riz brun, peut-être des légumes cuits à la vapeur. (L) Et c’est tout. Tout le reste est mortel. (A ***) Je ne suis même plus sûr pour les bananes.

R : Non

Q : (A ***) Pas de bananes. Qu’en est-il de la menthe pour moi ?

R : OK

Q : (A***) Le citron ?

R : OK

Q : (A ***) Ouf ! (rires) (Joe) Les bananes sont mauvaises pour tout le monde ! (L) NON ! (Joe) Elles viennent d’Amérique du Sud et ont été développées par Quetzalcoatl, lequel est descendu de son vaisseau spatial et a dit : « Mangez ça ! » (rires) (Scottie) Les bananes ont été inventées par les Atlantes ! (Joe) Regardez-les ! Elles sont jaunes et courbées ! (P *****) J’aimerais poser une question à propos de ce rêve que Laura a eu à propos de ce trésor dans une grotte des Pyrénées.

R : Attendez encore un peu pour ce sujet. Pas encore le moment.

Q : (L) Très bien. Quelque chose de plus sur notre groupe et les membres de notre forum ? (pause - pas de nouvelles questions) (L) Nous allons donc être très occupés à mettre au point cette affaire d’organisation. Alors, rien de plus pour le groupe ?

R : Une fois que la structure externe commencera à prendre forme, de vraies communautés se formeront et la connexion des chakras sera facilitée de manière exponentielle. Hâtez-vous, mais soyez doux et sages. Il reste maintenant beaucoup à faire, alors poursuivez avec JOIE. Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 
Last edited:
Top Bottom