Séance du 25 août 2006

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 25 August 2006

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Séance du 25 août 2006.

Laura, Ark, Perceval, Andromeda, Mr. Scott, Invité : SD, Atriedes, Alana, Galahad

Q : Bonsoir ?

R : Au-delà de l’arc-en-ciel.

Q : Qui est avec nous ce soir ?

R : Ronnjia

Q : Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée/Lion.

Q : Que signifie « Au-delà de l’arc-en-ciel » ?

R : Fin du monde/4e densité.

Q : (Perceval) Est-ce que cela signifie que la fin du monde est proche ?

R : Quelque part !

Q : (Perceval) D’accord. {confus} en référence aux boucles temporelles. (Laura) La première question que je souhaite poser… {à Andromeda} Eh bien, tu ferais peut-être mieux de la poser. (Andromeda) Comment la situation de grand-mère va-t-elle évoluer ? Est-ce qu’elle va s’en sortir ?

R : Très probablement.

Q : (Laura) Ce n’est pas vraiment une question très précise. (Andromeda) D’accord. Eh bien, est-ce qu’elle va se rétablir complètement ?

R : C’est peu probable.

Q : (Andromeda) Va-t-elle aller assez bien pour la faire venir ici ?

R : Tout de suite ? Non.

Q : (Andromeda) Est-ce une bonne idée de penser à la faire venir ici ?

R : Pas pour le moment.

Q : (Laura) Alors, une maison de retraite ou avec mon frère et sa femme ?

R : C’est un choix difficile, mais elle devra recevoir des soins qu’une résidence normale ne peut assurer.

Q : (Laura) Va-t-elle pouvoir parler à nouveau ?

R : Très peu.

Q : (Laura) Du point de vue de l’esprit, est-elle pleinement consciente et lucide ?

R : La plupart du temps, perte d’une certaine capacité.

Q : (Laura) D’accord. (Andromeda) Avez-vous des conseils à donner sur la façon dont nous devrions gérer la situation en général ?

R : Laissons les développements décider.

Q : {Laura et Andromeda discutent pour savoir s’il faut poser des questions sur A*****} (Perceval) J’aimerais savoir ce qui cause les maux de dos et les problèmes thoraciques d’Andromeda ?

R : Surtout le stress.

Q : (Andromeda) La visite chez l’ostéopathe va-t-elle aider ? Est-ce que c’est surtout lié à… quelque chose de physique ? (Perceval) Non, c’est le stress.

R : La méditation est la solution dans ce cas.

Q : (Perceval) Méditer… (Galahad) Méditer sur ce qui te stresse. (Laura) Ne demande pas ce qui la stresse, mon Dieu, Galahad, on n’a pas toute la journée. (Galahad) Non, non, non. Ce n’est pas… Perceval disait sur quoi elle devrait méditer. Donc je disais, sur ce qui la stresse. (Perceval) OK. Tu dois te souvenir… (Laura) D’accord. Suivant ? (Atriedes) Très bien. Je me lance. Dans les mouvements d’énergie chinois, il y en a cinq. Les bouddhistes voient les choses un peu différemment. Quelle version des deux est correcte ou les deux sont-elles fausses ? (Laura) Pour commencer, ça fait deux questions. Et ce n’est pas vraiment spécifique. Décompose le tout. (Atriedes) Selon les Chinois, il y a cinq mouvements d’énergie. Est-ce que c’est exact ?

R : Pas trop loin.

Q : (Atriedes) Les deux méridiens supplémentaires ont-ils été ajoutés dans le cadre de corrompre ou d’améliorer ?

R : Corruption, en ajoutant des éléments d’une autre sphère.

Q : (Atriedes) Quand une personne frappe un point de pression et assomme quelqu’un, quelle est la cause de l’inconscience de la personne ?

R : Choc du système nerveux central.

Q : Cela n’a donc rien à voir avec les points de pression ?

R : En effet.

Q : Mais cela a-t-il quelque chose à voir avec le cycle des cinq énergies ?

R : Oui.

Q : (Laura) D’accord. Allez, avançons un peu sur quelques questions. (Ark) Peut-être que je vais me lancer. Je vais poser quelques questions. J’ai des ennuis. Ma question est donc la suivante : je suis dans le pétrin parce que je ne suis pas sûr de ce que je devrais faire par la suite, et je vois trois possibilités. La première possibilité est de continuer à travailler sur ces sauts quantiques pour lesquels j’ai déjà inventé bien des façons de ne pas réussir à fabriquer une ampoule. Rien ne fonctionne. Aucune des idées que j’ai ne marche donc je ne vois aucun moyen de progresser ici, mais je peux continuer à travailler sur l’ampoule. Mais peut-être que ce n’est pas la bonne voie. La prochaine option, l’option B, est de passer à l’ancien projet de l’onde, mais si c’est le cas, j’aurais d’autres questions. Et l’option C est de faire quelque chose de complètement différent.

R : Peut-être que l’onde mènera à la réponse à la première question.

Q : (Ark) J’aimerais continuer. Peut-être l’onde mènera-t-elle à l’option un, supposons, mais alors quand j’ai commencé à penser à l’onde, je me suis dit que même si au départ je pensais que l’onde mènerait à l’option un, j’ai eu l’idée qu’elle pourrait conduire à une nouvelle théorie sur la gravité, ce qui ne fait pas partie de l’option un. Mon autre raisonnement est-il également correct ?

R : Oui et oui.

Q : (Ark) D’accord. Nous verrons bien. (Invité : SD) J’ai deux choix. Est-ce que je démissionne tout simplement et l’accepte une bonne fois pour toutes ou est-ce que je cherche à obtenir un quelconque avantage financier ?

R : Tu peux gagner à être sage comme un serpent.

Q : (Invité : SD) Y a-t-il un ennemi en particulier dont je devrais me méfier ?

R : Initiales CH.

Q : (Laura) Connais-tu quelqu’un avec ces initiales ? (Invité : SD) Mon patron s'appelle D****, juste au-dessus de lui, c’est… (Invité : SD ne voit personne en particulier… il réfléchit) Ah ! Je n’ai pas dit « à la banque ». (Perceval) Tu obtiens la réponse à la question que tu poses. Ta question n’était pas précise. Si tu n’es pas précis, alors c’est très large… (Invité : SD) D’accord. Devrais-je chercher à quitter la banque d’ici la fin septembre ?

R : Peut-être… mais un développement inhabituel pourrait causer du retard.

Q : (Invité : SD) Y a-t-il une date à laquelle je devrais définitivement être en France ?

R : Date butoir en avril.

Q : (Galahad) « Date butoir ». Mon Dieu ! (Perceval) C’est une réponse chargée. (Galahad) Est-ce que « date butoir » s’applique à Invité : SD ou est-ce plus général ?

R : Général.

Q : (Mr. Scott) Oh, génial ! (Alana) Qu’est-ce que ça veut dire « date butoir » ? (Perceval) De quoi ça a l’air ? Une date à laquelle quelqu’un ou quelque chose tombe raide mort.

R : Vous verrez bien.

Q : (Andromeda) Ils adorent dire ça ! (Perceval) C’est leur réponse préférée. {Rires} (Invité : SD) Suis-je plus utile en étant ici ou à attendre… ?

R : Étant donné le créneau et les développements à venir, la réponse à cette question viendra d’elle-même.

Q : (Laura) Ils ne nous donnent rien, n’est-ce pas ? (Invité : SD) À part être très, très sage. (Laura) Oui. Je pense qu’en gros, ce qu’ils disent, c’est qu’il faut rester ouvert à tout. (Perceval) Mais d’ici la fin de l’année, tu devrais savoir s’il te faudra déménager quelque part. (Galahad) Quand vous parlez d’un développement sur le point d’arriver pour Invité : SD, est-ce pour Invité : SD ou quelque chose de plus général ?

R : Invité : SD…

Q : (Mr. Scott) Nous avons ensuite la date butoir d’avril qui est générale. (Galahad) Mais ils ont dit qu’il y avait un développement à venir très bientôt. (Mr. Scott) Oh, d’accord. (Atriedes) À bientôt, les gars. {Rires}

R : Ne sous-estimez jamais les plans d’une femme en colère.

Q : (Tous) Ooh ! (Invité : SD) M**** ?

R : Ce serait trop en dire.

{Les questions et réponses subséquentes de Invité : SD ont été supprimées pour des raisons de confidentialité.}

Q : {Rires} (Perceval) C’est une loi de l’univers. (Galahad) On y est tous passés, non ? (Laura) Oh, bon sang. Suivant. Autre chose, quelqu’un ? (Alana) Je ne sais pas. J’ai tant de questions à poser, mais elles sont toutes d’ordre général. Je n’ai rien pu former de spécifique dans ma tête. (Atriedes) Je me lance. Ces types qui disent que le Yi Jing est connecté à l’ADN, sont-ils fous ?

R : Imaginatifs.

Q : (Laura) On ne devait pas demander quelque chose ? (Invité : SD) L’islam. (Laura) Ouais, c’était ça. (Galatea) Et le truc sur le 2 septembre ? (Laura) Ah, ouais. Que devrions-nous faire ? (Galahad) Nos estimations qu’il s’agit du 2 septembre sont-elles correctes ?

R : Oui.

Q : (Atriedes) Avons-nous raison d’estimer qu’Elvis passera par le portail ? {Rires} (Perceval) Que va-t-il se passer le 2 septembre ? Je veux dire, à part...

R : Essayez de connecter les chakras.

Q : (Perceval) Qui, nous ? (Mr. Scott) Karaoké !

R : Pas une mauvaise idée.

Q : {Rires} (Perceval) Très bien. Donc nous allons tous… (Atriedes) Une chanson en particulier qui soit la plus propice ? (Perceval) « Imagine » de John Lennon. (Alana) C’est à ça que je pensais. (Atriedes) Est-ce qu’on devrait juste faire la fête ? (Perceval) The Devil Went Down to Georgia. (Atriedes) Ouais ! Wooly Bully ! (Tous) Non ! (Perceval) Pouvez-vous imaginer ce que cela magnétiserait !

R : Un peu de méditation ne ferait pas de mal.

Q : (Perceval) Tous ensemble, le même jour ?

R : Oui.

Q : (Perceval) Dans le psychomanteum ?

R : Non. Dehors.

Q : (Andromeda) Et les rotations ?

R : Oui.

Q : (Perceval) Un endroit en particulier ? Je veux dire, devrait-on faire cela sur l’herbe ?

R : Derrière, au-dessus de l’eau souterraine.

Q : (Andromeda) Dans le sens antihoraire ou dans le sens horaire ?

R : Différents sens.... Ce qui convient à chacun.

Q : (Mr. Scott) Que signifie derrière près de l’eau souterraine ? (Perceval) Derrière, près de l’eau souterraine, là où les ruisseaux passent. (Laura) Nous avons ce ruisseau souterrain qui coule dans la grotte et débouche dans l’étang. (Mr. Scott) Donc, nous allons tous aller nous asseoir là-bas, méditer et espérer que les voisins ne nous voient pas. (Perceval) Et tourner, tourner, tourner. (Galahad) Tourner et méditer. (Perceval) Tourner et méditer ? Nous sommes des derviches tourneurs ?

R : Un feu de joie serait bien. Utilisez l’huile d’olive.

Q : {Rires} (Galahad) Utiliser l’huile d’olive israélienne ! (Perceval) C’est une excellente façon d’utiliser l’huile d’olive ! Nous allons faire un feu de joie et nous brûlerons le mal. Il sera transmuté par le feu. Nous prendrons cette huile d’olive qui, par le sang versé, a été mal acquise, et nous la brûlerons dans le feu. (Ark) Faut-il d’abord remettre la statue sur le support, la redresser ? (Andromeda) On devrait la descendre.

R : Bonne idée.

Q : (Perceval) La redresser ? (Ark) Ouais. (Galahad) Réparer Sainte Thérèse. (Mr. Scott) C’est un projet pour demain. (Perceval) On va tous sortir et redresser cette statue. (Laura) Ce foutu truc est lourd ! (Perceval) Il nous faut juste un tracteur et une corde. (Mr. Scott) Ce tracteur ne peut même pas monter une petite pente ! (Perceval) Une longue corde, vous voyez. (Laura) Peut-être qu’on pourrait demander au voisin d’amener le gros tracteur. Lui dire qu’on voudrait… (Perceval) Non, on va y arriver. (Galahad) Ouais. « Qu’est-ce que tu fais maintenant le voisin ? » (Perceval) Alors on va juste sortir et faire la fête, un peu de méditation et des rotations. (Galahad) Et un feu de joie. (Perceval) On va brûler de l’huile d’olive. Tu sais, frapper des mains et taper du pied. (Andromeda) Serait-il utile d’impliquer d’autres personnes là-dedans, d’en faire quelque chose d’international ?

R : Oui.

Q : (Invité : SD) Devrais-je faire quelque chose à Singapour ?

R : Absolument. Mais ne dis pas à M**** pourquoi.

Q : (Invité : SD) Que devrais-je faire et où devrais-je le faire ?

R : Barbecue ?

Q : (Invité : SD) Un barbecue ? (Perceval) C’est le symbolisme. Le feu et pourquoi tu le fais. Tu ne dis rien à M**** et ces charbons seront le feu. (Invité : SD) Où ?

R : Tourne avec K***… Un parc dans la nature. Le barbecue n’est qu’une ruse pour le feu.

Q : (Laura) Y a-t-il un parc dans la nature où il y a des possibilités de barbecue ? (Invité : SD) Il y a un parc sur la côte Est. (Laura) Il y a beaucoup de monde ? (Perceval) Tu peux aller te promener. Tu peux dire « K***, faisons quelques rotations ». (Laura) Vous avez un balcon avec un barbecue ? (Invité : SD) Non. (Perceval) Non, ils peuvent aller dans un parc. (Invité : SD) Le parc de la côte Est. (Laura) Alors va te promener et faire quelques rotations. Tu sais, tu tournes et tu tombes par terre. (Invité : SD) Devrait-il y avoir quelqu’un d’autre avec K*** et moi-même ?

R : Pas vraiment.

Q : (Andromeda) Et la musique ? Devrait-il y avoir de la musique ? (Mr. Scott) Pink Floyd ?

R : La celtique est toujours bonne. Vous avez un joueur de cornemuse ?

Q : (Perceval) Avons-nous un joueur de cornemuse ? (Galahad) Michael Collins ? (Laura) Je lui ai écrit une méchante lettre aujourd’hui. (Galahad) Ouais ? (Laura) Ouais. J’ai écouté l’interview et je lui ai dit qu’il devrait avoir honte de lui. (Invité : SD) Et les cornemuses ? (Laura) Prenez une petite radio portative avec vous et écoutez de la bonne musique avec des cornemuses. Comment tu appelles ces drôles de cornemuses ? (Perceval) Cornemuses irlandaises. (Invité : SD) Comme Riverdance. (Laura) Ouais. (Invité : SD) À quelle heure de la journée devrais-je le faire ?

R : 2241 TU.

Q : (Invité : SD) 2241 TU. (Laura) L’heure de Greenwich. (Galahad) Pour toi, ce sera donc le dimanche. (Invité : SD) Ouais ! Cinq heures du matin ! {Rires} (Laura) C’est bien ça ? Cinq heures du matin un dimanche ? (Invité : SD) 2241 TU, c’est l’heure de Greenwich, j’ajoute donc huit heures. Cela donne 6 h 41 dimanche matin. Je suis censé sortir faire un barbecue avec K*** un dimanche matin à 6 h 41 ?! {Rires} (Laura) Bacon ! (Galahad) Vous allez camper. (Atriedes) Tu vas camper ce soir-là. (Galahad) Tu emmènes K*** camper cette nuit-là. (Alana) Y a-t-il un endroit où camper à Singapour ? (Invité : SD) C’est possible. (Mr. Scott) C’est l’idéal… vas-y. M*** n’ira pas camper. (Perceval) Quoi de plus naturel qu’un père et son fils qui vont camper ? (Laura) Et allumer un feu pour faire cuire du bacon le matin. Très tôt. (Perceval) Levons-nous tôt le matin. (Invité : SD) Avant le lever du soleil ! (Laura) Et tu dois faire cet exercice parce que c’est un peu comme… c’est quoi ce truc où tu te bouges en tournant ? (Atriedes) Tai chi. (Laura) Tai chi ! C’est un exercice de tai chi. (Invité : SD) Comme vous voulez ! Peu importe ! (Perceval) Dis à K*** que tu dois te lever à l’aube et regarder le soleil se lever. (Laura) Et on va se préparer à regarder le soleil se lever en faisant ce tai chi. Des rotations. (Mr. Scott) Et il y a le barbecue. (Laura) Pendant ce temps, le bacon cuira sur la grille du barbecue. (Invité : SD) Voilà donc le scénario. K*** et moi en train de tourner dans le parc de la côte Est de Singapour à 6 h 41 le dimanche 3 septembre, heure de Singapour, serai-je proche de ce que je suis censé faire ?

R : Vraiment pas loin !

Q : {Rires} (Atriedes) C’est un véritable défi ! (Perceval) Ils ont dit que ça allait être une sacrée aventure. Sans donner de détails ! (Laura) Disons les choses comme ça. Ça va être une sacrée galère si tu ne fais rien. (Invité : SD) Oui. OK. (Laura) Si tu fais quelques trucs bizarres comme ça, cela pourrait s’avérer être une galère moins pénible. (Invité : SD) Faut-il que je recherche quelque chose ? Ou dois-je juste le faire ? Combien de temps dois-je faire ça ? (Laura) De quoi ? (Invité : SD) Tourner en rond sur la plage avec K*** avant le lever du soleil !?

R : 33 fois.

Q : (Invité : SD) On se tient les mains et on tourne en rond ? Ou on fait ça individuellement ? (Laura) Tournez individuellement. Tu veux savoir comment je tourne ? (Invité : SD) C’est les bras comme ça ? {Les bras tendus} (Laura) Quelle main est en haut ? Je pense que la paume de la main gauche est tournée vers le haut, celle de la main droite est tournée vers le bas. (Andromeda) En fait, chacun son truc. (Laura) Eh bien, c’est du pareil au même. Et ce que je fais, c’est que je tourne vers la gauche, dans le sens des aiguilles d’une montre, et ce que tu fais, c’est garder les yeux sur ta main. Tu regardes ta main. (Perceval) Regarder ta main t’évite d’avoir des vertiges. (Laura) Ouais, parce que tu gardes les yeux.... (Galahad) Ensuite quand tu as fini, tu rapproches tes paumes comme ceci devant ta poitrine et tu les presses très, très fort. Cela permet de se centrer et de sortir plus vite du tournis. (Laura) J’ai toujours aimé me laisser tomber et flotter dans l’eau. (Andromeda) Ou sur le sol. (Laura) J’ai toujours fait mes rotations dans la piscine. (Perceval) C’est facile comme tout. Tu vas faire du camping avec ton fils et vous allez vous lever à l’aube, c’est une chose amusante à faire. Tu peux dire : « K***, tu connais ces soufis, les derviches tourneurs ? » Je ne te dis pas que c’est la solution. Je dis juste que nous on sera ici, tous les dix, probablement derrière dans la boue ! Et les voisins vont peut-être se balader dans le coin, ou les gens dans le champ nous observer ! (Laura) Nous devons aller derrière choisir notre place, la nettoyer et la préparer, construire notre feu et nous assurer que tout soit prêt. (Invité : SD) Devrais-je camper avec K*** ?

R : Pourquoi pas, ça fonctionne !

Q : (Laura) Du moment que ça marche. (Perceval) Tu fais ce qui marche. Alors qu’est-ce qui te brasse de la sorte ? (Invité : SD) Devoir faire face à la réalité. Je pensais pouvoir trouver un moyen plaisant et habile de passer au travers.

R : L’autosuffisance te rattrapera à chaque fois.

Q : (Perceval) C’est le plus difficile. {Discussion personnelle supprimée} (Invité : SD) D’accord. Faites comme si je restais, supposons que je ne déménage pas en France, mais que nous déménagions au Royaume-Uni. Quel mois dois-je expédier mes affaires ?

R : Nov

Q : (Invité : SD) Quels autres préparatifs devrais-je envisager ?

R : Te faire des amis, influer sur les gens, maîtriser l’autosuffisance, faire la récapitulation.

Q : (Alana) Qu’est-ce que la récapitulation ? (Invité : SD) Examiner sa vie. (Galahad) Revenir sur ta vie et te regarder. (Laura) Sans détour ou sans apitoiement. (Perceval) Tu obtiens une évaluation réaliste de toi-même. (Alana) Est-il préférable de faire la récapitulation d’un seul coup, en une seule fois, ou vaut-il mieux le faire lentement, progressivement par petites étapes ?

R : Il est impossible de tout faire en même temps à moins que ton intention ne soit de quitter le corps.

Q : (Alana) Merci. (Perceval) Tu mourrais à cause du choc. (Invité : SD) Y a-t-il des choses particulières sur lesquelles je devrais me concentrer ?

R : Présomption et illusions, projections.

Q : (Laura) En supposant et en projetant le fait que d’autres personnes ressentent la même chose que toi. C’est ce à quoi nous avons tous affaire. C’est une tâche difficile. (Invité : SD) Alors, ce qu’ils disent, c’est que je me suis mis dans la panade. Je dois donc regarder comment je me suis mis dans la même situation par le passé, et trouver un moyen de m’en sortir. (Laura) Ouais. (Invité : SD) D’accord. La première chose à faire est donc d’évaluer la situation et de comprendre que je dois me séparer. C’est la première chose. Je dois l’admettre. La deuxième chose que je dois comprendre, c’est comment je me suis retrouvé dans cette situation, car cela me donnera un indice sur la façon d’en sortir. (Alana) Peux-tu voir la situation de l’extérieur ?

(Andromeda) Le temps qu’il a fait l’année dernière a été quelque peu étrange. Est-ce que ça va être pire ?

R : Attendez-vous à de la neige précoce.

Q : (Perceval) C’est ce que j’ai dit ! Je vous préviens ! On va passer directement à l’hiver ! (Andromeda) Non !!! (Perceval) Le 3 septembre ! Non, le 2 septembre, neige. (Alana) Non, je serai dans un avion ! Mon retour à la maison se fera-t-il en toute sécurité ?

R : Oui.

Q : (Perceval) Nous allons danser dans la neige, tourner dans la neige. (Laura) Je ne pense pas qu’il va neiger si tôt ! (Galahad) Nous allons fabriquer de la neige. {Les échanges privés ont été supprimés.]

Q : {Rires} (Alana) Devrais-je quitter mon pays d’origine ?

R : Tôt ou tard.

Q : (Perceval) Tu peux décider de déménager plus tôt ou tu peux être forcée de déménager plus tard. (Laura) Disons « Bonne nuit, Gracie ». Mon bras est fatigué. Autre chose que vous devez vraiment demander ? (Mr. Scott) Bonne nuit, Gracie.

R : Bonne nuit.

Fin de la séance
 
Last edited:
Top Bottom