Séance du 29 novembre 2001

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 29 November 2001

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Séance du 29 novembre 2001

Ark, Laura

Q : Bonsoir.

R : Bonsoir bien-aimés.

Q : Et qui est avec nous ce soir ?

R : Mère Cassiopée.

Q : (L) Eh bien, voilà qui est étrange. {Rires.} (L) Voilà ma première question : avons-nous été à la hauteur dans le contexte Vincent Bridges ?

R : Pas loin.

Q : (L) Que pourrions-nous faire de plus, ou de moins, qui améliorerait la situation ?

R : Il a besoin de votre énergie pour ses sortilèges.

Q : (L) Alors, comment lui couper toute énergie ?

R : Première chose, ne répondez pas à ses diatribes.

Q : (A) J’ai une question pratique. Vous dites « ne répondez pas. » Devrions-nous conserver les pages du rapport telles qu’elles sont, ou les transférer aux archives ?

R : Gardez et mettez à jour au besoin, mais ne lui répondez pas ni à quoi qu’il écrive dans tout forum où un lien personnel peut être établi.

Q : (L) Donc, n’adresser nos réponses qu’au public et ne jamais établir de lien dynamique directement avec lui.

R : Pas loin.

Q : (L) Qu’est-ce qui le rendrait encore plus efficace ?

R : Les forums de discussion personnels créent des liens psychiques.

Q : (L) A-t-il un avocat comme il le prétend ?

R : Non.

Q : (L) Eh bien, il prétend qu’il projette de nous poursuivre en justice. Va-t-il le faire ?

R : Non.

Q : (L) Envisage-t-il d’intensifier ses attaques ?

R : Oui.

Q : (L) Serait-il préférable de le laisser dans son escalade sans réagir ?

R : Essentiellement. Si rien ne fonctionne, la publication pourra se faire.

Q : (L) J’aimerais simplement savoir quel sera l’aboutissement final de toute cette situation parce que cela me fatigue ; j’en ai marre ; je voudrais que ce type disparaisse de la surface de la Terre. J’aimerais savoir comment le faire disparaître. Dites-moi comment le faire se taire et s’en aller. Qu’il dise et fasse ce qu’il veut toute sa vie, mais qu’il ne prononce plus jamais nos noms. Nous voulons seulement qu’il nous laisse tranquilles. Comment peut-on y arriver ?

R : Il a son libre arbitre.

Q : (L) Je veux juste savoir comment cela va se terminer. (A) Chérie, tu ne devrais pas demander ça. L’issue dépendra de ce que nous ferons. Cela dépend de nous. (L) Regarde ! {Le chat saute soudain au milieu de la table, le chien se met à aboyer} (A) Les Cassiopéens ! Il entend les Cassiopéens ! (L) Est-ce que le petit chat veut sortir ?

R : Nourriture.

Q : {Rires. Interruption pour nourrir le chat.} (L) Question suivante : qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez Vincent ? Qu’est-ce qui le motive ?

R : C’est un robotoïde.

Q : (L) Qui est à l’origine de cette programmation ?

R : SDS 4e densité.

Q : (L) N’est-ce pas en contradiction avec le fait qu’il ait son libre arbitre ?

R : Non. Même les robots ont un minimum de conscience.

Q : (L) Donc, toutes ses jérémiades et ses trucs de « pauvre moi pitoyable » c’est de la programmation ?

R : Oui.

Q : (L) Je suppose que cela explique pourquoi il semble ne rien apprendre de quoi que ce soit. Même un chien l’aurait compris maintenant.

R : Oui.

Q : (A) Se plaindre quoi qu’il arrive ! (L) Cela signifie qu’il n’y a aucun espoir que quoi que ce soit puisse arrêter ses mensonges virulents et stupides et ses attaques. Il continuera indéfiniment, comme un robot, jusqu’à sa propre destruction ? (A) Si, il y a un espoir de l’arrêter. (L) Ouais, quand ses circuits vont griller. (A) Non, non, non. On a un robot ; il fonctionne ; les robots fonctionnent sur du courant. Quand il fonctionne, il reçoit de l’énergie. Si le programme s’interrompt, l’énergie cesse, alors il doit chercher une autre source d’énergie. Donc, si personne ne le nourrit, tôt ou tard, un autre programme s’activera qui dira : « cherche une nouvelle source d’énergie. » Mais chercher une nouvelle source d’énergie implique d’être affamé jusqu’à ce que vous en trouviez une autre. Il n’est donc pas si facile de changer ce programme. (L) Y a-t-il un truc pour détourner l’attention du robot ?

R : Laissez-lui un peu de temps.

Q : (A) J’aimerais en savoir plus sur cette association avec S**T** que je n’encourage pas vraiment. Doit-on continuer de donner à S*** des informations sur Vincent ?

R : Il aidera probablement à arrêter Vincent.

Q : (A) Y a-t-il un danger à faire cela ?

R : Pas comme vous le faites.

Q : (L) Autre chose que nous devrions savoir sur cette situation à l’heure actuelle ?

R : Il est chargé à bloc alors laissez-le poursuivre !

Q : (L) Eh bien, il dit qu’il est en train de perdre sa maison…

R : Balivernes.

Q : Vous savez, ils ne peuvent sûrement pas être sur le point de perdre leur maison s’ils peuvent se permettre de déposer davantage de motions. Autre chose à ce propos ?

R : Soyez patient.

Q : En ce qui concerne l’écriture, la première moitié de Noah est pratiquement terminée. Pouvez-vous me dire si — tel qu’il est écrit — il offre un aperçu correct des choix ou des perceptions des sujets traités.

R : Oui.

Q : Y a-t-il des points à ajouter que je n’ai pas mentionnés ? Des sujets ?

R : Termine simplement.

Q : Très bien. Sommes-nous en train de nous diriger vers un saut quantique macrocosmique, incluant un effondrement de l’onde, et la dissolution de la matière, même si c’est seulement de façon temporaire comme je l’ai proposé dans Noah ?

R : Pas loin.

Q : Qu’est-ce qui pourrait me rapprocher de l’idée exacte ?

R : La matière, en termes macrocosmiques, est quelque peu différente de ce que tu imagines.

Q : Que voulez-vous dire par là ? La matière en termes d’étoiles et de systèmes solaires ? C’est quoi ?

R : Que dirais-tu de « plus grand. »

Q : Alors, quand nous voyons la matière comme des atomes et des molécules, le système solaire et la matière cosmique sont composés de plus grandes unités ?

R : Oui.

Q : Quelles sont les plus petites de ces grandes unités ?

R : Des organismes vivants.

Q : (A) Des organismes vivants se prolongeant au travers des densités ?

R : Oui.

Q : (A) Attendez. Y a-t-il des êtres composés d’étoiles comme nous sommes composés d’atomes ?

R : Dans un certain sens, oui.

Q : (A) Donc, plus grand, nous avons des organismes vivants, non seulement constitués de matière, mais en tant qu’unités de matière.

R : Oui.

Q : Autrement dit, quand un événement survient, comme dans une « mesure », ou une « variation » en termes de modifications quantiques macrocosmiques, c’est comme une phase de transition d’un certain nombre d’unités de matière en termes d’organismes vivants ? Les organismes vivants comme toutes unités peuvent « survivre, » pour ainsi dire. J’ai dans l’idée que c’est presque comme une décision dans votre vie. Quand vous prenez une décision, c’est comme un changement dans votre conscience. Et quand vous examinez une transition quantique macrocosmique, c’est à peu près comme une décision, en un sens. D’un côté, vous arrivez à cet instant de la mesure et vous prenez la décision, et de l’autre côté de cet instant — lequel, dans un certain sens, est infini — tout est différent. Non seulement il en est ainsi, que de l’autre côté de la mesure tout est différent, comme avec un atome, quand un événement survient, quelque chose est acquis ou perdu, ou a changé de position ou de dynamisme, enfin quelque chose, une différence significative existe dans l’état de l’atome après ce moment de mesure. Et c’est à cette différence significative que j’essaye d’arriver. (A) Ce que tu as en tête est probablement quelque chose comme « transiter vers la 4e densité, qu’arrive-t-il vraiment ? » (L) Ouais.

R : « Arrive » n’est pas vraiment le terme exact, c’est plutôt « devient »

Q : (A) Devenir c’est créer quelque chose de totalement nouveau. « Arriver » signifie que les choses changent, bougent, se regroupent. Mais « arriver » veut-dire…

R : Oui.

Q : Y a-t-il quelque chose que nous sommes censés faire concernant cette transition à venir ?

R : Oui.

Q : Pouvons-nous savoir de quoi il s’agit ?

R : Pas tout de suite !

Q : Y a-t-il quelque chose que nous devrions faire, pour nous préparer, que nous ne faisons pas ?

R : Il serait utile d’accorder un peu plus d’attention au niveau d’énergie physique.

Q : Ce qui évidemment laisse entendre que l’énergie physique est importante et sera nécessaire quelque part.

R : N’oubliez pas d’utiliser la luzerne avec la spiruline.

Q : {La bande s’est terminée, a redémarré}… B*** du egroupe a écrit à propos d’un événement lors duquel son fils a eu un accident pratiquement fatal et où elle a vécu une expérience dans laquelle elle a interagi avec un certain nombre d’entités qui émettaient des « cliquetis » ou des « claquements » ou je ne sais quoi. Elle voulait savoir ce que c’était. Cela est survenu juste avant l’accident.

R : Elle dialoguait avec des mois alternatifs d’elle-même et d’autres y compris de son fils.

Q : Était-ce lié à cet événement imminent ? Étaient-ce une discussion et une prise de décision ?

R : Oui, c’était un point de sortie possible pour son fils, mais il a décidé d’ajouter d’autres éléments à sa liste de courses karmique en quelque sorte.

Q : Ça alors. Le karma, est-ce un peu comme aller à la boutique ? « J’aurai deux leçons comme celle-ci, et cinq comme celle-là là-bas ! J’ai besoin d’une douzaine de celles-là ! » Quelle idée ! Une « liste de courses karmique ? » Eh bien, j’aimerais que l’on parle de la situation actuelle, mais alors Vincent Bridges va se lancer dans une autre diatribe....

R : C’est un robot.

Q : Alors, il dit seulement ce qu’il est programmé pour dire et fait juste ce qu’il est programmé pour faire ?

R : Oui.

Q : Quelle est la finalité de cette programmation ? Qu’est-il conçu pour faire ?

R : Briser ta volonté d’aller de l’avant.

Q : Était — ce toujours son plan, ou quelque chose a-t-il changé lors de sa présence au mois de juillet ? Avons-nous choisi un univers différent à ce moment-là ? Ou a-t-il refusé de quitter celui où il était et de fusionner avec le nôtre ?

R : Le plan a toujours été soit de te récupérer pour l’usage des forces obscures, soit de détruire ton travail et ta volonté.

Q : Que s’est-il passé en juillet ? Tout a changé ensuite.

R : Il a été démasqué par toi/nous.

Q : C** B** avait été impliqué dans une situation similaire avec J** M**. Ce type est un psychopathe en liberté. Elle aimerait savoir quoi faire dans sa situation précise.

R : Elle exagère un peu. Ce n’est pas une source fiable.

Q : Je devrais donc l’éviter elle aussi. C’est ce qui me semblait. Dans cette relation, elle est probablement aussi fautive que lui. Elle était aussi comédienne que J**M**. Nom de nom, elle jouait avec Montaukkees, Swerdlow et compagnie. (A) Eh bien, à travers toute cette affaire avec Vincent Bridges, j’étais totalement concentré à faire tout ce qui pourrait renforcer notre situation. Essentiellement veiller à notre correspondance, et ainsi de suite. Cela prenait beaucoup de temps. Question : que dois-je faire maintenant ?

R : Revenir sur la voie de l’UFT.

Q : (A) L’an prochain, j’ai été invité à deux conférences. Blanchard organise la première à Bielefeld, et il y a cette conférence du Tennessee sur les algèbres de Clifford. Est-il important que j’aille à ces conférences ?

R : Tu devrais certainement y aller !

Q : Si tu vas au Tennessee, on peut tous y aller. On peut y aller en voiture et emmener les enfants. Je pense qu’il y a des montagnes et des trucs là-bas. Et Bielefeld ? On peut gérer. {Laura commence à pleurer et Ark la réconforte.} Quand est-ce ? (A) Je n’ai même pas voulu regarder. (L) On voudrait juste une bonne nouvelle pour nous remonter le moral. Depuis une très longue période, tout n’a été que du travail, du travail, du travail et des insultes, des abus, des calomnies et des relations avec des gens horribles. Du travail et des insultes. Nombre de fois je suis arrivé au point de penser : « Je ne veux plus continuer à faire ça. » Oui, je sais que cela m’est fait intentionnellement et je me bats. Mais ce serait tellement agréable de revenir à une vie normale et d’oublier tous ces gens comme Bridges, Burns et Williams. La seule chose qui m’aide à avancer c’est que je fais tout ça pour des gens qui le demandent.

R : L’aide est en chemin.

Q : Bon, si Vincent Bridges était assis là et vous demandait ce que vous voulez lui dire, que répondriez-vous ?

R : Vis ta vie toi le robotoïde sloozer.

Q :Qu’est-ce qu’un « sloozer? »

R : Un sloozer est un perdant à petit feu.

Q : D’accord. Souhaitons-nous une bonne nuit.

R : Bonsoir.

Fin de la Séance
 
Last edited:
Top Bottom