Séance du 30 juillet 1994

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Session 30 July 1994

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 30 juillet 1994

Participants : « Frank », Scarlett, Laura

Q : Bonjour.

R : Bonjour.

Q : Et qui est avec nous ce soir ?

R : Nom Panua Nom Oz Nom Pamala

Q : (L) D’où êtes-vous ?

R : Corsoca.

Q : (L) Avez-vous des messages pour nous ?

R : Soyez prudents.

Q : (L) Vis-à-vis de quoi ?

R : Des aliens.

Q : (L) Lesquels ?

R : Orions.

Q : (L) Que font-ils ?

R : Vous suivent.

Q : (L) Est-ce un engin extraterrestre qu'Ann, Scarlett et Laura ont aperçu hier soir ? [1]

R : Vous feriez mieux de le croire.

Q : (L) À qui l’engin appartenait-il ?

R : Orion.

Q : (L) Est-il apparu spécialement pour nous ?

R : Non.

Q : (L) Savent-ils que nous les avons vus ?

R : Oui.

Q : (L) Sont-ils partis parce que nous les avons vus ?

R : Oui.

Q : (L) Prévoyaient-ils d’enlever quelqu’un ?

R : Peut-être. Tu es la prochaine.

Q : (L) Quoi ?

R : À être enlevée.

Q : (L) Qui ?

R : LK.

Q : (L) Par qui ?

R : Orion.

Q : (L) Quand ?

R : Ouvert.

Q : (L) Pourquoi ?

R : Pour contrôle de connaissance. Engin au-dessus maintenant.

Q : (L) Au-dessus de la maison ?

R : Absolument.

Q : (L) Est-il bon pour moi d’être enlevée ? [2]

R : Neutre.

Q : (L) Serai-je enlevée parce que je les ai vus la nuit dernière ?

R : En partie. Mike et John t’ont mouchardée. [3]

Q : (L) Sont-ils de mèche avec les aliens ?

R : Pas sciemment.

Q : (L) Comment, alors ?

R : Subconsciemment. Implants.

Q : (L) Avons-nous des implants ?

R : Deux implants ; un moniteur.

Q : (L) Quelle est la différence entre un moniteur et un implant ?

R : Tous sont des moniteurs. L’implant est permanent. Frank et Laura ont chacun un implant permanent. Scarlett a le moniteur depuis trois mois. Elle aura l’implant après.

Q : (L) Pourquoi ?

R : Vous surveiller et vous observer.

Q : (L) Pourquoi ?

R : Vous êtes tous des êtres de niveau supérieur. Implant de Frank : a quatre ans. Implant de Laura : a cinq ans.

Q : (L) Les enfants de Laura ont-ils été enlevés ?

R : Pas encore.

Q : (L) Les enfants de Scarlett ont-ils été enlevés ?

R : Un.

Q : (L) Lequel ?

R : Le dernier.

Q : (L) Qui nous pose des implants ?

R : Orions.

Q : (L) Et l’on ne peut rien y faire ? C’est à vomir !

R : Question de perspective.

Q : (L) À quoi ressemblent les Orions ?

R : Des Gris.

Q : (L) Est-ce que ce sont des Gris au nez pointu comme je l’ai lu dans certaines sources ? [4]

R : Deux types de Gris.

Q : (L) Sont-ils insectoïdes ?

R : Non.

Q : (L) Ont-ils une âme de groupe ?

R : Non.

Q : (L) Éprouvent-ils des émotions ?

R : Non.

Q : (L) Veulent-ils que les corps humains leur servent de réceptacles ?

R : En partie.

Q : (L) À quoi ressemble leur planète ?

R : Similaire à la Terre.

Q : (L) Quelle est la planète décrite dans plusieurs livres comme un désert avec d’énormes araignées aux pattes comme des troncs d’arbre ? [5]

R : Uzuli

Q : (L) Certains d’entre nous ont-ils déjà été enlevés par des araignées géantes ?

R : Personne ne l’a été.

Q : (L) Alors pourquoi des gens ont-ils vu cette planète ?

R : C’est l’une des planètes de ZR 4.

Q : (L) C’est quoi ZR 4 ?

R : Zeta Reticuli 4. Il y a sept planètes. La quatrième.

Q : (L) Quelles autres informations pouvez-vous nous donner ?

R : Base des aliens tout près d’ici petite.

Q : (L) Êtes-vous ceux que l’on appelle les « Garçons qui venaient du Brésil » ? [6]

R : Oui. Anclote Gulf Park [7] servait de base militaire. Sous-terre.

Q : (L) Pourquoi sous terre ?

R : Pour dissimuler.

Q : (L) Avec quel groupe êtes-vous ?

R : Fédération. Parmi beaucoup d’autres.

Q : Y a-t-il un quelconque moyen d’empêcher les abductions par Orion ?

R : Non.

Q : (L) Pourquoi ?

R : Cela interférerait avec la loi universelle du libre arbitre et du service de soi.

Q : (L) Mais nous n’avons pas envie d’être abductés. Ne pouvons-nous pas l’empêcher ?

R : Peu probable. Ils ont plus de pouvoir que vous.

Q : (L) Bon, alors pourquoi ne pouvez-vous pas nous aider ?

R : Interférerait avec la progression naturelle de votre race et de la leur. Les Juifs ont fait appel à nous pour les sauver — n’avons pas pu. Et les indigènes de votre pays [pour les sauver] de votre race — n’avons pas pu empêcher cela non plus. Progression naturelle, voyez-vous ?

Q : (L) Allons-nous être anéantis par les aliens, dans le cadre de cette progression naturelle ?

R : Peut-être. Qu’est-ce qui vous fait penser que vous êtes spéciaux ?

Q : (L) Jésus nous a dit que Dieu nous aime. Est-ce vrai ?

R : Mais c’est l’âme qui importe, pas le corps. Le corps meurt, pas l’âme.

Q : (L) Eh bien, tout ça nous fiche vraiment les jetons.

R : Non. Vous êtes énergie. Il existe une énergie qui provient de la connexion entre l’âme et le corps ; plus tard, le corps est utilisé comme parties.11

Q : (L) À quelle fin utilisent-ils notre énergie et nos corps ?

R : Créer une nouvelle race. La leur est en train de s’éteindre.

Q : (L) Bon, ils enlèvent des gens, les tuent et que font-ils avec ?

R : Ils les découpent en rondelles.

Q : (L) Est-ce qu’ils meurent ?

R : Transfert maximal de matière et d’énergie au cours de la transition.

Q : (L) En d’autres termes, vous êtes en train de dire qu’une mort lente et douloureuse leur donne le maximum de ce qu’ils veulent ? C’est absolument immonde.

R : Tu as demandé la vérité. Tu dis que c’est immonde, mais ce n’est que la forme ultime du service de soi.

À ce moment-là, ma fille, qui se tenait à proximité et observait, mentionna avoir lu dans un livre que les Amérindiens croyaient que la mort lente et atroce d’un ennemi leur donnait plus de pouvoir. Lorsqu’elle eut fini de parler, les Cassiopéens continuèrent.

R : Qu’en est-il de vos animaux de laboratoire ? N’est-ce pas aussi du service de soi ? Quid des insectes indésirables, et cetera ?

Q : (L) Nous étions là en premier !

R : Les insectes aussi. Les Gris veulent votre planète maintenant.

Q : (L) C’est dégoûtant.

R : La progression naturelle est-elle dégoûtante ?

Q : (L) Ce qui est en train d’arriver, est-ce que c’est similaire à ce qu’a décrit Jésus dans la parabole du blé, où les ouvriers arrachent d’abord les mauvaises herbes ?

R : À peu près.

Q : (L) À quel genre de personnes ces choses sont-elles infligées ?

R : Humains de bas niveau. [8]

Q : (L) Qu’arrive-t-il aux humains de haut niveau ?

R : Certains survivront.

Q : (L) Jésus se réincarnera-t-il dans un corps ?

R : Non.

Q : (L) Jésus est-il un alien ?

R : L’un de nous. [9]

Q : (L) Va-t-il y avoir une guerre atomique ?

R : Non.

Q : (L) Est-ce qu’il y aura une guerre dans le ciel avec les aliens ? [10]

R : Oui.

Q : (L) Et ça se passera entre le groupe d’Orion et la Fédération ?

R : Oui.

Q : (L) La guerre sera-t-elle visible depuis la Terre ?

R : Oh, oui.

Q : (L) Quand cela aura-t-il lieu ?

R : Cela a déjà commencé. Va s’intensifier de plus en plus.

Q : (L) Pourquoi n’avons-nous pas conscience du fait que cela a déjà commencé ?

R : À ce stade, dissimulé en météo. Batailles encore dans une autre dimension pour l’instant. Se produiront dans celle-ci d’ici 18 ans. N’importe quand au cours de cette période. Pas déterminable avec précision. Pourrait être demain comme dans 18 ans.

Q : (L) 18 ans à partir de maintenant, ça nous amène en 2012. Cette date a-t-elle une signification spéciale ?

R : D’ici là.

Q : (L) La Terre sera-t-elle affectée par une comète ou une planète ?

R : Peut-être. Un à la fois s’il vous plaît. Arrêtez d’avoir des pensées physiques — ce sont de basses fréquences.

Q : (L) Que voulez-vous dire par « pensées physiques » ? Qui a des pensées physiques ?

R : Tout ce qui a à voir avec le corps ou l’animalité — minimisez autant que possible — cela élève le niveau de vibration. [11]

Q : (L) Devrions-nous être végétariens alors ?

R : C’est se concentrer sur le physique. Le corps n’est pas important.

Q : (L) Cela veut-il dire que c’est mal de se préoccuper du corps d’une manière ou d’une autre ?

R : À peu près. Ne vous concentrez pas sur la vie dans le corps. Concentrez-vous sur l’esprit.

Q : (S) Cela veut-il dire que Laura devrait ne pas se préoccuper de sa pathologie cardiaque ?

R : Ne t’en préoccupe pas. Traite l’esprit.

Q : (L) Eh bien, les troubles cardiaques indiquent que le cœur est fichu. Pourquoi mon cœur est-il fichu ?

R : Énergie désordonnée.

Q : (L) Comment pouvons-nous améliorer l’énergie pour la réception ?

R : Méditez en général.

Q : (L) Mais nous aimons être dans un corps et avoir l’opportunité d’aimer et d’apprécier la nature et toutes les merveilles de la création. C’est naturel de ne pas vouloir rompre avec quelque chose d’aussi agréable.

R : Concentration pour essayer de prolonger la vie dans le corps. Vous y aurez toujours accès.

Q : (L) Serons-nous heureux si nous déménageons en Guyane britannique ? [12]

R : Peu probable.

Q : (L) Serons-nous heureux si nous restions ici et réparions la maison ?

R : Plus probablement. Pas de lave-vaisselle ni de lave-linge en Guyane. Pas d’électricité. Pas de climatisation. Es-tu prête à cela ?

Q : (L) Mais on ne veut pas rester ici et se faire manger par des aliens !

R : Les aliens mangent aussi les Guyanais.

Q : (L) Mais où devrions-nous aller quand la Floride sombrera ? [13]

R : Qui a dit que la Floride allait sombrer ?

Q : (L) Sommes-nous choisis ?

R : Qu’est-ce qui est choisi ? Vous seuls pouvez choisir. Le choix dépend de votre nature, du libre arbitre, de l’observation et de l’écoute. Ce n’est pas où vous êtes qui est important. C’est qui vous êtes et aussi ce que vous voyez.

Q : [Question inconnue.]

R : N’avez-vous pas compris depuis le temps ?

Q : [Question inconnue.]

R : À toi de le découvrir. Utilise un autre mode pour cela. [14] Assez donné. Dois partir.

Fin de la séance

Comme le lecteur a pu le constater, nous posions tout un tas de questions aléatoires à propos des aliens et des abductions qui s’appuyaient sur tout ce que nous avions lu, ou dont nous avions entendu parler, sur le sujet.

Notes:

[1] Nous étions toutes les trois allées voir un ami et avions observé un engin triangulaire stationnaire très inhabituel avec une lumière brillante à chaque coin. Quand nous avons quitté la route pour nous arrêter sous l’appareil, celui-ci a filé à toute allure aussitôt que je suis sortie de la voiture.

[2] Mes sentiments étaient encore mitigés vis-à-vis du phénomène des abductions. Beaucoup de groupes et de sources propageaient l’idée que c’était « pour le bien de l’humanité », même si ce type d’activité était fondé sur la violation du libre arbitre, la douleur, la terreur et la souffrance.

[3] Le premier individu mentionné ici prétendait être un ufologue bardé d’un tas de soi-disant « qualifications » qui se sont plus tard révélées bidon. C’était tout un personnage qui allait et venait dans sa décapotable blanche, affublé d’un chapeau de paille et de vêtements de safari, avec dans la poche un « détecteur d’ovni » travesti en paquet de cigarettes qui se mettait à l’occasion à biper furieusement. C’est là qu’il se précipitait vers un téléphone pour signaler la présence d’un ovni à quelque organisation secrète à laquelle il prétendait appartenir. Il était obsédé par le « Bigfoot ». Tout cela était plutôt comique et typique du genre de cinglés que l’on trouve dans le milieu de l’ufologie. Quant au second individu, je n’aurais jamais imaginé une seconde qu’il puisse être « de mèche » avec les aliens. Il était absolument sûr et certain d’une chose ; si jamais il rencontrait un alien, il tirerait d’abord et poserait des questions ensuite ! Bien entendu, il croyait aussi fermement que les Annunaki étaient nos dieux, qu’ils reviendraient un jour et qu’il serait là pour les accueillir ! Il pensait même que l’humanité devrait leur construire des maisons géantes à l’avance.

[4] Voir The Andreasson Affair de Ray Fowler.

[5] Voir Majestic de Whitley Strieber.

[6] C’est ainsi que, pour plaisanter, nous désignons « ceux qui ont la charge de l’univers ».

[7] Il s’agit d’un parc du comté à proximité d’une centrale électrique. L’écoulement d’eau chaude des tours de refroidissement offre un abri aux lamantins et à bien des poissons. Il se trouve également un peu au sud d’anciens tumuli indiens.

[8] Se pose naturellement la question de savoir ce que sous-entend « humains de haut niveau » et « humains de bas niveau ». Le lecteur ne devrait pas se laisser aller à penser qu’il s’agit d’une définition « élitiste » ou exclusive au regard de la valeur de tous les êtres humains dans leur contexte et leur réalité propres. Cela se rapporte tout simplement à la différence entre ceux qui sont prêts à passer à un niveau d’être supérieur, et ceux qui souhaitent continuer l’existence physique. Dans tous les cas, c’est la fréquence de l’individu qui démontre ce choix, plutôt que ce que celui-ci peut ou non en dire.

[9] « Nous » signifiant la 6e densité et pas nécessairement les « Cassiopéens ». Ceci deviendra évident à mesure que nous poursuivrons.

[10] Je rêvais de manière récurrente qu’il y aurait une « guerre spatiale ».

[11] Cette remarque était curieuse. Je savais que je n’avais pas de pensées de « bas niveau » ; j’étais vraiment concentrée sur mes questions. Je connaissais aussi suffisamment Frank pour savoir que ce n’était pas lui. Donc, le seul candidat logique restant pouvant avoir « des pensées de bas niveau en rapport avec des comportements relevant de l’animalité », c’était Scarlett.

[12] Mon ex-mari, à qui j’étais encore mariée à l’époque, tentait de me convaincre depuis longtemps que nous devrions vendre tout ce que nous possédions, embarquer les enfants et partir en Guyane britannique dans la forêt tropicale. Il était persuadé que ce serait un endroit sûr où vivre quand le Nouvel Ordre Mondial prendrait le contrôle du pays. J’avais des doutes, mais avec toutes ces nouvelles informations à propos des aliens, je commençais à penser que ce ne serait peut-être pas une si mauvaise idée, même si nous avions deux enfants souffrant de problèmes médicaux qui nécessitaient de rester à proximité d’installations appropriées en cas de besoin d’un traitement.

[13] Il s’agissait d’une autre de ces intarissables rumeurs prophétiques répandues par diverses sources canalisées dans des livres.

[14] Nous étions à nouveau incités à utiliser un autre mode de canalisation. Mais je n’étais toujours pas persuadée qu’il s’agissait d’un bon conseil étant donné toutes les analyses que nous avions effectuées.
 
Last edited:

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Q : Y a-t-il un quelconque moyen d’empêcher les abductions par Orion ?10
Comment accéder au 10 en bleu ?... Merci d'avance

Q: Is there any way to prevent abductions by Orion?10
How to access the 10 in blue ?... Thank you in advance
 

Maat

Jedi Council Member
FOTCM Member
Q : Y a-t-il un quelconque moyen d’empêcher les abductions par Orion ?10
Comment accéder au 10 en bleu ?... Merci d'avance

Q: Is there any way to prevent abductions by Orion?10
How to access the 10 in blue ?... Thank you in advance
Hi Perlou. It's an example of what you can find in the book.

See this thread.
 

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Q : Y a-t-il un quelconque moyen d’empêcher les abductions par Orion ?10
Comment accéder au 10 en bleu ?... Merci d'avance

Q: Is there any way to prevent abductions by Orion?10
How to access the 10 in blue ?... Thank you in advance
The note 10 in bleu should not have been there. It is my mistake in transcribing the session.

However, as Maat pointed it out, the only way to see the note and many many others is to buy the book of Laura.
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Merci Gandalf, je dois recevoir le livre demain...
Cependant, il me semble que dans le traductions plus récentes des nombres en bleu apparaissent sans lien pour les lire, je vous le signalerai dans les prochaines transcriptions à venir...

Thank you Gandalf, I have to receive the book tomorrow...
However, it seems to me that in the more recent translations of the blue numbers appear without a link to read them, I will point this out in the next transcripts to come...
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Merci Maat pour le lien, la commande est passée... Livraison demain... J'ai hâte...

Thank you Maat for the link, the order has been placed... Delivery tomorrow.... I can't wait....
 
Top Bottom