Séance du 31 mai 1995

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 31 May 1995

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Séance du 31 mai 1995 :

Participants : « Frank », Laura et Susan V

Q : Bonjour.

R : Bonjour. SV !

Q : (L) J’ai l’impression que le groupe, dans son ensemble, subit une attaque. Que pouvons-nous y faire ?

R : Se résoudra tout seul. Les luttes de pouvoir au sein des groupes sont plutôt naturelles au niveau trois SDS.

Q : (L) Eh bien, je ne sais pas ce qu’ils entendent par « luttes de pouvoir ». Je sais seulement que je me sens mal à l’aise et je ressens une tension dans l’air. Lutter pour quel pouvoir ? Nous sommes tous simplement comme on est. (SV) Tu n’as pas besoin de t’inquiéter et de te mettre dans tous tes états ! (L) Eh bien, il semble que nous soyons tous confrontés à certaines limites que nous nous sommes fixées dans la vie, et que nous devions tous affronter nos « je dois » ou « je devrais » ou « j’aurais dû », nos parents intérieurs, pour ainsi dire. Je pense qu’on devrait peut-être envisager le fait qu’on n’a pas besoin de se fixer de limites. Nous devons tout simplement faire ce qui doit être fait, sans essayer de nous contrôler les uns les autres ou décider ce qui est le mieux pour l’un ou l’autre, et simplement être tolérants.

R : Tout se tassera comme du sable dans une jarre d’eau.

Q : (L) C’est intéressant. J’ai utilisé l’idée des lignes dans le sable et vous utilisez l’analogie du sable agité dans de l’eau. Est-ce une bonne idée de ne plus imprimer ou envoyer d’autres brochures ? Le fait que l’information ait été diffusée sans que les noms soient modifiés ou supprimés, ça m’a contrariée.

R : Jan n’était pas responsable de cela.

Q : (L) Qui était le responsable ?

R : Ouvert. Ne pars pas du principe qu’il s’agissait d’une décision négative.

Q : (L) Donc, c’est bénéfique en fin de compte ?

R : Peut-être.

Q : (L) Alors, c’était une mesure ou un procédé de protection ?

R : Oui.

Q : (L) Combien de temps faudra-t-il approximativement pour que cette tension dans le groupe se dissipe ?

R : Tu verras bien.

Q : (L) Et on ne peut rien faire pour accélérer le mouvement ?

R : Pas la question.

Q : (L) C’est quoi la question ?

R : Laisse les choses se faire.

Q : (SV) Arrête de t’inquiéter. (L) OK, d’accord. Question suivante. RS m’a appelée pour du Reiki pour ses yeux. Il a dit qu’on lui avait diagnostiqué une dégénérescence maculaire. Ce diagnostic est-il exact ?

R : Oui.

Q : (L) Quelle en est la cause ?

R : Génétique.

Q : (L) Y a-t-il quoi que ce soit que l’on puisse faire pour arrêter ou inverser cette pathologie ?

R : Ouvert.

Q : (SV) Les archives de Cayce aideront-elles ?

R : Ne peut pas faire de mal.

Q : (L) Pourquoi ne pouvez-vous pas nous donner des informations pour apporter notre aide ?

R : Situation karmique de niveau un.

Q : (L) Le Reiki aidera-t-il ?

R : Peut-être.

Q : (L) Pouvez-vous nous dire autre chose à ce sujet ?

R : Si oui, tu le découvriras en un autre point de l’espace-temps.

Q : (L) Michael Lindemann a donné une conférence très intéressante au sujet des anges. Apparemment, beaucoup de gens voient des anges et prétendent interagir avec eux. Pouvez-vous nous parler des anges ?

R : Sois spécifique.

Q : (L) Les anges existent-ils ?

R : Oui.

Q : (L) Les anges sont-ils tels qu’on les décrit : très grands, magnifiques, avec des ailes ou que sais-je ?

R : Oui.

Q : (L) Qui sont les anges ?

R : Reportez-vous aux transcriptions.

Q : (L) Je ne pense pas qu’on n’ait jamais mentionné les anges dans les transcriptions.

R : Pas sous ce nom. Voir la seconde séance. {Le Conseil Zendar ou Zindar ?}

Q : (SV) Il y a un livre d’Ann Kirkwood qui s’intitule Mary's Message to the World. Ce livre est-il une transmission de la Vierge Marie ?

R : Non.

Q : (L) De qui est-ce la transmission ?

R : Divers centres de pensées.

Q : (L) Pourquoi ces centres de pensées se présentent-ils comme la Vierge Marie ?

R : À des fins de familiarité.

Q : (L) Ces centres de pensées sont-ils SDS ou SDA ?

R : Ouvert. Découvrez en étudiant les informations précédemment données. Vous devriez revoir les transcriptions régulièrement, pas simplement pour vous familiariser avec les données, mais aussi pour apprendre en reconstituant les segments de modes de pensée !

Q : (L) Si je me souviens bien, de nombreuses apparitions de la Vierge Marie ont été projetées par des groupes SDS à des fins de désinformation. Est-ce exact ?

R : Oui.

Q : (L) Des groupes SDA ont-ils également projeté des apparitions de la Vierge Marie ?

R : Oui.

Q : (L) Donc, ce sont les conséquences et les enseignements qui devraient nous permettre de déterminer si c’était SDA ou SDS ?

R : En partie.

Q : (L) Existe-t-il une autre règle qui nous permettrait de déterminer si les enseignements sont bons ou non ?

R : Bon sens des instincts ; tout n’est que leçon.

Q : (SV) J’y pensais justement tout à l’heure. Si on est attaqué, comment savoir si nos instincts sont justes ? (L) Les instincts sont différents des émotions ?

R : Oui.

Q : (L) Comment peut-on faire la différence entre une connaissance instinctive et une réaction émotionnelle ?

R : Les émotions impliquent de douces illusions, les instincts viennent des « tripes », sont de nature parapsychique et plus puissants. Lorsqu’on se berce d’illusions, il y a toujours un instinct parapsychique qui s’infiltre et auquel on peut avoir accès en utilisant la raison et en examinant les leçons du passé.

Q : (L) Eh bien, prenons par exemple la femme à la réunion du MUFON de samedi. Quand Terry a fait un commentaire sur la nature SDS des communications canalisées, elle a répondu qu’on se focalisait sur l’obscurité ou la négativité, et que les gens qui se focalisent sur l’obscurité ou la négativité en font l’expérience. Pouvez-vous commenter s’il vous plaît ?

R : Que te disent tes instincts ?

Q : (L) Mes instincts me disent qu’elle veut croire tellement fortement et émotionnellement que les aliens qui l’ont enlevée sont gentils, et qu’elle souffre d’un tel complexe de culpabilité qu’elle pense mériter ce type de traitement, qu’elle rejette tout ce qui va à l’encontre de ses croyances comme relevant du mensonge et du mal.

R : OK.

Q : (L) Par ailleurs, il m’est venu à l’esprit qu’une personne qui se focalise vraiment sur l’obscurité avec l’intention d’y prendre part est quelqu’un qui s’éloigne de la lumière et entre dans l’obscurité. Alors que quelqu’un qui se focalise sur l’obscurité avec l’intention de la diminuer garde la lumière en retrait pas très loin de lui et s’en sert pour mobiliser sa propre lumière afin de pouvoir illuminer l’obscurité. Est-ce exact ?

R : OK.

Q : (L) Et quelqu’un qui ne regarde que la lumière tourne le dos à l’obscurité, et non seulement est-il aveuglé par la lumière mais il projette également une ombre derrière lui.

R : « Les habits neufs de l’Empereur ».

Q : (L) Est-ce moi qui pense que l’empereur porte des habits neufs ? (F) Je dirais que tous ceux qui s’accrochent à l’idée qu’il n’y a que de la lumière tant qu’on ne veut voir que la lumière croient que l’empereur porte des habits neufs. (L) Frank voit-il juste ?

R : Oui.

Q : (L) Samedi, j’ai également rencontré Nova M et son mari. Ils voulaient que nous allions tenir la séance dans leur maison parce qu’ils ne fument pas, et apparemment ils ne sont pas disposés à se soumettre à notre environnement. Ma réaction instinctive a été : « non, oubliez ça ». Depuis, j’ai eu d'autres intuitions qu’il se déroulait une sorte de « jeu de pouvoir ».

R : Ouvert.

Q : (L) Serait-ce bien pour nous d’aller tenir les séances chez ces gens ?

R : À vous de voir.

Q : (L) Eh bien, je ne veux pas, et Frank non plus. (SV) Nous fumons tous. Ça n’aurait pas de sens d’aller dans un endroit où on ne peut pas fumer et où on est relégués dehors comme des sacs-poubelle. (L) Oui ! On ne pourrait pas se laisser aller à nos mauvaises habitudes, être sales, désordonnés, et plaisanter ! Nan ! Oubliez ça ! Sur ma photographie aurique, il y a une tache verte sur ma poitrine. Dans le livre de Cayce sur le sujet, il dit que les verts clairs représentent la malhonnêteté. Ça me préoccupe beaucoup.

R : Ne t’inquiète pas.

Q : (SV) Eh bien, dans ton cas, c’est du vert foncé près d’un jaune clair, pas du vert pastel ou clair. Tu as peut-être besoin de manger plus de fruits !

R : Ne t’inquiètes pas, tu sais qui tu es et ce que tu es, souviens-toi, l’instinct !!

Q : (L) Eh bien, l’aura de Frank est vraiment magnifique. Pourquoi les autres ne sont-ils pas plus favorables à cette connaissance ?

R : Jalousie.

Q : (L) Bon, c’était plutôt direct. De quoi les autres sont-ils jaloux ?

R : Lutte de pouvoir.

Q : (L) Pourquoi les gens sont-ils jaloux de nous, et pourquoi veulent-ils essayer de nous contrôler ?

R : Peur d’être laissés pour compte.

Q : (L) Mais personne ne sera laissé pour compte à moins de se rendre désobligeant. (SV) Eh bien, j’ai rêvé que nous devions tous laver notre linge sale, donc je me suis levée et j’ai lancé une machine ! [Rires] (L) John W a-t-il raison quand il dit qu’une personne peut changer son aura rien qu’en y pensant ?

R : Non.

Q : (SV) Elle est ce que tu es ! (L) Selon certains chercheurs, notre capacité à percevoir le bleu est très récente. Ceux qui vivent sur le Nil Bleu disent qu’il est brun, pour Homère la Méditerranée était la « mer vineuse », et Aristote disait qu’il n’y avait que trois couleurs dans un arc-en-ciel : rouge, jaune et vert. Est-il vrai que la race humaine en général n’est devenue capable de voir le bleu que récemment ?

R : Oui.

Q : (L) Est-ce un reflet de la spiritualité de la couleur bleue ?

R : Oui.

Q : (L) À l’évidence, il y a des couleurs au-delà du bleu, et quand nous parviendrons à une plus grande spiritualité, nous serons alors en mesure de les voir — est-ce vrai ?

R : Oui.

Q : (SV) Quand on regarde un arc-en-ciel, on peut voir un chatoiement ou une brume de chaque côté. (L) Des efforts constants pour voir à des fréquences supérieures pourraient-ils abîmer les yeux de certaines personnes ?

R : Peut-être.

Q : (L) Cela pourrait-il être un problème chez les gens en développement spirituel ou personnel ?

R : Peut-être.

Q : (L) Récemment, j’ai lu pas mal de choses soi-disant canalisées par la « Grande Fraternité Blanche ». J’aimerais savoir si une telle chose existe ?

R : Non.

Q : (L) Il n’y a pas de « Grande Fraternité Blanche » ? (SV) Comment se fait-il qu’Edgar Cayce en ait parlé ?

R : Pas à proprement parler.

Q : (L) Qu’est-ce qu’ils appelaient la « Grande Fraternité Blanche » ?

R : ?

Q : (L) La Grande Fraternité Blanche à laquelle Cayce faisait référence, qu’était-ce ?

R : Divers SDA.

Q : (L) Se présentent-ils eux-mêmes comme la Grande Fraternité Blanche ?

R : Parfois.

Q : (L) S’ils ne sont pas la « Grande Fraternité Blanche », que sont-ils ?

R : SDA de quatrième densité.

Q : (L) Quel est leur but ou leur mission ?

R : Complexe, suggérons d’attendre de voir.

Q : (L) Allons-nous être contactés par la Grande Fraternité Blanche ?

R : Peut-être.

Q : (L) Quelle est l’origine de la tribu Anasazi qui vivait dans des habitations sur falaise ?

R : Rien de spécial.

Q : (SV) J’ai un livre sur la Fraternité… Je reçois toutes sortes de trucs par messagerie… il y en a un qui vient d’un gars censé être un extraterrestre… Il faudra que j’amène ça… (L) Par quel symbole mathématique pourrions-nous représenter la 7e densité ?

R : Essayez ça : [dessine un chiffre huit elliptique sur le côté]

Q : (L) Quel symbole mathématique représenterait le moment du Big Bang ou de l’expansion massive ? Plus, moins, multiplier ou diviser ?

R : RTC

Q : (L) Vous voulez dire « rien de tout cela » ?

R : À peu près.

Q : (L) Quelle opération mathématique représenterait ça ?

R : Vous n’avez pas encore découvert.

Q : (L) Quel type d’opération mathématique se produirait au moment du Big Bang ?

R : Une série continue de cycles.

Q : (L) La transition de la 7e densité à celle où le cycle démarre se fait-elle de la 7e à la 6e, ou de la 7e à la 1ère ?

R : Ni l’un ni l’autre.

Q : (L) Se fait-elle de la 7e vers toutes les densités simultanément ?

R : Plus proche.

Q : (L) Cela peut-il s’exprimer mathématiquement ?

R : Peut-être. Accède à ton propre canal.

Q : (L) C’est quoi mon propre canal ?

R : Tu le sais.

Q : (L) Je pensais que vous étiez mon canal ?

R : Nous sommes un canal de groupe.

Q : (L) Comment puis-je accéder à mon propre canal ?

R : Tu l’as fait de nombreuses fois.

Q : (L) Est-ce ce que j’ai fait l’autre jour après la venue de Roger Santilli ?

R : Oui.

Q : (L) Ai-je raison quand je dis que la gravité est le temps ?

R : Pas loin.

Q : (L) Et la gravité est la manifestation du temps telle que la limitation de l’illusion de la conscience de 3e densité la met en place ?

R : Plus proche.

Q : (L) Cela peut-il s’exprimer mathématiquement ?

R : Vas-y !

Q : (L) Frank, aide-moi ! (F) Je ne peux pas t’aider. Tu as toi-même balisé ton chemin dans les bois et je ne sais pas comment te retrouver. Ils t’ont dit que tu pouvais le faire. C’est manifestement ton point fort. Ils t’ont dit de te lancer. Que veux-tu, un raccourci ? (L) Je veux la formule ! (SV) Et que devient le frisson de la découverte ? (L) Et les affres de la défaite alors ? (SV) Les affres de la défaite… (L) C’est ce que tu éprouves après une journée passée à faire les magasins ! [Rires] Je veux tellement y arriver ! Je ne me sens pas capable ! (F) Bien sûr que tu l’es ! (SV) Si tu réfléchis à la question, tu peux accéder à la réponse.

R : Temps de dire bonne nuit !

Q : (L) Bonne nuit.

Fin de la séance
 
Last edited:

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Merci à l'équipe Française pour la traduction...

Thanks to the French team for the translation....
 
Top Bottom