Séance du 5 octobre 1994

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Session 5 October 1994

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 5 octobre 1994

Il s’agissait d’une autre séance où je posais des questions tous azimuts, changeais de sujet, revenais sur ce qu’ils avaient déjà dit, et tentais dans l’ensemble de désarçonner les C’s en vue de les tester.

Participants : « Frank » et Laura

{L1} Q : Bonjour.

{L2} R : Vous faites bien de faire de cette façon sans rituel.

{L3} Q : (L) Quel rituel voulez-vous que nous pratiquions ?1

{L4} R : Aucun.

{L5} Q : (L) Le rituel renforce-t-il ou empêche-t-il la communication ?

{L6} R : Restreint.

{L7} Q : (L) Quel est votre nom ?

{L8} R : Donarra.

{L9} Q : (L) D’où êtes-vous ?

{L10} R : Cassiopée.

{L11} Q : (L) Pourquoi à chaque fois que nous communiquons avec vous, les Cassiopéens, avons-nous affaire à une personne différente ?

{L12} R : Distribution d’énergie.

{L13} Q : (L) À qui l’énergie est-elle distribuée ?

{L14} R : Le prochain dans l’ordre.

{L15} Q : (L) Cela veut-il dire que vous utilisez notre énergie pour la distribuer ?

{L16} R : Non. Nous distribuons.

{L17} Q : (L) Nous souhaitons vous poser une série de questions.

{L18} R : Allez-y.

{L19} Q : (L) En supposant qu’une flotte de vaisseaux spatiaux originaires de Zeta Reticuli et portés par une onde se dirigent vers la Terre, qu’entendez-vous par le fait que la courbure de l’espace-temps reste indéfinie, en ce qui concerne leur arrivée ? Pourquoi cela ? Veuillez préciser.2

{L20} R : La masse affecte le transfert électromagnétique au sein de l’onde de gravité.

{L21} Q : (L) Autrement dit, si l’on tente de transférer une masse importante, le problème vient-il en partie du fait que la masse elle-même se déploie sur une région de l’espace-temps tellement vaste qu’elle doit être transférée par étapes, ou quelque chose comme ça ?

{L22} R : Proche.

{L23} Q : (L) Pouvez-vous nous aider un peu plus, ici ?

{L24} R : La masse affecte le cycle temporel : petite équivaut à cycle court ; grande ou dense équivaut à cycle long.3

{L25} Q : (L) Nous aimerions aussi avoir plus d’informations sur les changements terrestres. Le tremblement de terre japonais qui vient juste de se produire comme vous l’aviez prédit la semaine dernière, sera-t-il le dernier problème au Japon ?4

{L26} R : Non.

{L27} Q : (L) Pouvez-vous nous en dire plus…

{L28} R : Il y aura une activité d’environ 8,9 : à 108 km de la côte d’Osaka ; 9,7 Tokyo centre.

{L29} Q : (L) Tout ceci va-t-il se produire cette année ?

{L30} R : Non. D’ici 16 ans.5

{L31} Q : (L) J’aimerais plus de détails sur l’homme dont vous avez dit qu’il était le père biologique de Jésus. Quel était son nom déjà ?

{L32} R : Tonatha.

{L33} Q : (L) Vous avez dit que Marie le connaissait ?

{L34} R : Oui.

{L35} Q : (L) A-t-il été choisi, pour une raison particulière, par d’autres êtres ou puissances pour être le père biologique de Jésus ?6

{L36} R : Pas loin.

{L37} Q : (L) Pouvez-vous nous donner quelques détails à son sujet ? Quelle était sa lignée, d’où il venait, etc. ?

{L38} R : Il était membre de la Secte Blanche.

{L39} Q : (L) Qu’est-ce que la Secte Blanche ?

{L40} R : Alias Aryens. Andariens.7

{L41} Q : (L) Marie faisait-elle partie du groupe des Esséniens ?

{L42} R : Oui.

{L43} Q : (L) Cet homme faisait-il lui aussi partie des Esséniens ?

{L44} R : Non.

{L45} Q : (L) Et ce Tonatha a été choisi pour être le père biologique de Jésus ?

{L46} R : Oui.8

{L47} Q : (L) Pourquoi Marie ne l’a-t-elle pas épousé ?

{L48} R : Les sentiments furent extrêmement éphémères.

{L49} Q : (L) Êtes-vous en train de dire qu’elle était volage ?

{L50} R : Non. Influencée par suggestion télépathique.

{L51} Q : (L) Était-elle déjà fiancée à cette époque ?

{L52} R : Non. Hypnotisée niveau 1,9

{L53} Q : (L) Une fois ensemble, Marie et Joseph ont-ils eu par la suite d’autres enfants ?10

{L54} R : Non. Mais Jésus oui.11

{L55} Q : (L) Jésus a eu des enfants ? Avec qui était-il marié ?

{L56} R : Ne l’était pas.

{L57} Q : (L) Vous voulez dire qu’il a eu des enfants illégitimes ?

{L58} R : Institutionnellement subjectif.

{L59} Q : (L) Qui était la mère de ces enfants ?

{L60} R : Il y a eu trois femmes.

{L61} Q : (L) Trois femmes ?

{L62} R : Oui.

{L63} Q : (L) Sont-elles mentionnées dans la Bible ?

{L64} R : Une l’est mais pas son nom.

{L65} Q : (L) Citez m’en une.

{L66} R : Alicia.

{L67} Q : (L) Quel était le nom de la seconde ?

{L68} R : Rafea.

{L69} Q : (L) Et la troisième ?

{L70} R : Vella. Romaines.12

{L71} Q : (L) Elles étaient toutes les trois Romaines ?

{L72} R : Oui.

{L73} Q : (L) Et qu’est-il arrivé aux enfants ?13

{L74} R : Ont survécu et se sont fructueusement multipliés.

{L75} Q : (L) De combien d’enfants ces trois mères ont-elles enfantés ?

{L76} R : Trois.

{L77} Q : (L) Est-ce là, comme certains le prétendent, le véritable sens de la quête du Saint Graal, à savoir qu’il ne s’agit pas d’une coupe mais du « Sang Réal », ou lignée sacrée ? 14

{L78} R : Oui.

{L79} Q : (L) Y a-t-il le moindre descendant de Jésus encore vivant aujourd’hui ?15

{L80} R : 364 142.

{L81} Q : (L) Jésus a-t-il été Christifié au sens où une sorte de puissance spéciale lui aurait échu au moment de son baptême ?

{L82} R : Quasiment exact.

{L83} Q : (L) La Guyane est-elle un endroit relativement sûr en ce qui concerne les déplacements de la croûte terrestre, les bouleversements terrestres, etc. ?

{L84} R : Quel endroit l’est ? La Terre inclut toute la surface de la planète.

{L85} Q : (L) N’y aura-t-il pas des endroits plus sûrs que d’autres ?

{L86} R : Variable.

{L87} Q : (L) La région des Montagnes Bleues de la Caroline du Nord est-elle relativement sûre ?

{L88} R : Qu’est-ce que je viens juste de dire ? Dépend des changements de fréquence vibratoire. Aucun changement terrestre spécifique n’est prévisible avec précision avant qu’il ne soit imminent.16

{L89} Q : (LM) Demande ce qui est arrivé à ces gens qui viennent tout juste de mourir en Suisse et dont ils parlent aux infos. Ont-ils été assassinés ?17

{L90} R : Pacte. Arrangement. Alliance.

{L91} Q : (L) Ils ont tous fait un pacte pour se suicider ensemble ?

{L92} R : Oui.

{L93} Q : (L) Pourquoi ? Combien étaient-ils ?

{L94} R : 48. Ferveur religieuse.

{L95} Q : (L) Le gouvernement des États-Unis a-t-il délibérément assassiné les Davidiens à Waco ?18

{L96} R : Proche. Les a amenés à s’autodétruire.

{L97} Q : (L) Comment ?

{L98} R : Tactique de guerre psychologique.

{L99} Q : (L) C’est le gouvernement étasunien qui a mis le feu à leur « blockhaus » ?

{L100} R : Non.

{L101} Q : (L) Qui y a mis le feu ?

{L102} R : Les Davidiens. Les ont rendus fous.

{L103} Q : (L) Des très basses fréquences ou des messages subliminaux ont-ils été employés ?

{L104} R : Oui. Et d’autres méthodes.

{L105} Q : (L) O. J. Simpson a-t-il tué sa femme ?

{L106} R : Oui.19

{L107} Q : (L) A-t-il emporté les vêtements et l’arme du crime à Chicago pour les y laisser dans un sac comme certains le disent ?

{L108} R : Non.

{L109} Q : Où sont-ils ?

{L110} R : Décharge à L. A. L’un d’eux.

{L111} Q : (L) Quels cadeaux les mages/prophètes ont-ils apportés à Jésus quand il était bébé ?

{L112} R : Or ; épices ; habits.

{L113} Q : (L) De quel autre monde venait le vaisseau mère que les mages avaient observé ?

{L114} R : 5e densité.

{L115} Q : (L) Et quel était le but de l’apparition de ce vaisseau mère au moment de la naissance de Jésus ?

{L116} R : Trop vague.

{L117} Q : (L) Se trouvait-il là pour des raisons spécifiques liées à la naissance de Jésus ?

{L118} R : Pour guider les prophètes.

{L119} Q : (L) Était-ce le principal objectif ?

{L120} R : Non. Également observation de l’événement et encodage.

{L121} Q : (L) Encodage de quoi ?

{L122} R : Du nourrisson.

{L123} Q : (L) Cet encodage a-t-il été réalisé physiquement ou télépathiquement ?

{L124} R : Les deux.

{L125} Q : (L) De quel monde ou secteur venait Jésus avant de s’incarner sur Terre dans le corps de Jésus de Nazareth ?

{L126} R : 5e densité.

{L127} Q : (L) C’était une âme de 5e densité ?

{L128} R : Oui.

{L129} Q : (L) Avait-il eu d’autres incarnations dans d’autres corps humains sur la planète Terre ?

{L130} R : Oui.

{L131} Q : (L) Combien d’incarnations a-t-il eu avant d’atteindre la 5e densité ?

{L132} R : 1009.

{L133} Q : (L) Melchisédech était-il une incarnation de Jésus ?

{L134} R : Non.

{L135} Q : (L) Josué, le bras droit de Moïse, était-il une incarnation de Jésus ?

{L136} R : Oui.

{L137} Q : (L) Y a-t-il d’autres incarnations de Jésus que nous connaîtrions si vous deviez les nommer ?

{L138} R : Oui. Socrate.

{L139} Q : (L) Quelle était la relation spirituelle entre Jésus et Jean le Baptiste ?

{L140} R : Pacte.

{L141} Q : (L) Quelle était la relation spirituelle entre Jésus et Marie, sa mère ?

{L142} R : Pacte.

{L143} Q : (L) Pas d’autre relation spirituelle au sens d’âmes alliées ?20

{L144} R : Non.

{L145} Q : (L) Marie ou Jean le Baptiste étaient-ils des âmes de 5e densité ?

{L146} R : Tous les deux.

{L147} Q : (L) Y a-t-il d’autres âmes de 5e densité sur Terre aujourd’hui ou d’une époque récente que nous connaîtrions ?

{L148} R : Oui. Arafat. Sadate. Le pape Jean V.

{L149} Q : (L) Les démons et les esprits maléfiques craignent-ils quoi que ce soit ?

{L150} R : Oui.

{L151} Q : (L) Craignent-ils un quelconque pouvoir que nous, humains, possédons ?

{L152} R : Oui. La connaissance.

{L153} Q : (L) Redoutent-ils des symboles, des signes ou des motifs religieux ?

{L154} R : Non.

{L155} Q : (L) Y a-t-il un quelconque nom, signe ou symbole qui puisse juguler leur activité ?

{L156} R : Parfois.21

{L157} Q : (L) Avaient-ils peur du Christ ?

{L158} R : Oui. À cause de sa connaissance. La masse de sa connaissance élevait ses vibrations. La connaissance est le véritable pouvoir.

{L159} Q : (L) Les pentagrammes peuvent-ils ralentir ou stopper les entités négatives ?

{L160} R : Seulement si vous pensez que oui.

{L161} Q : (L) Notre plus grand pouvoir pour résister aux entités démoniaques réside-t-il dans notre libre arbitre : notre pouvoir de dire non ?

{L162} R : Non.

{L163} Q : (L) Quel est notre plus grand pouvoir ?

{L164} R : La connaissance.

{L165} Q : (L) L’accumulation de connaissances spirituelles est-elle la clé ?

{L166} R : Oui.

{L167} Q : (L) Pouvez-vous nous donner un quelconque autre indice ?

{L168} R : Vous n’avez besoin de rien d’autre que la connaissance.

{L169} Q : (L) Vous avez dit que l’Exode s’était produit en 2676 avant J. C., est-ce exact ?

{L170} R : Pas loin.

{L171} Q : (L) Était-ce le dernier passage de la Vénus cométaire ?

{L172} R : Oui.

{L173} Q (L) Y a-t-il eu interaction entre l’activité de Vénus et le passage rapproché de l’essaim cométaire que vous avez mentionné ?

{L174} R : Pas loin. Un des trois cataclysmes quasi simultanés.

{L175} Q : (L) Si Vénus était l’un des cataclysmes, et l’essaim de comètes un autre, quel était le troisième ?

{L176} R : Mars.

{L177} Q : (L) Mars a-t-elle été déviée de son orbite par Vénus ?

{L178} R : Oui.

{L179} Q : (L) Et les deux ont donné aux habitants de la Terre l’impression de se battre dans le ciel comme Velikovsky l’a décrit, est-ce exact ?

{L180} R : Pas loin.

{L181} Q : (L) En ce qui concerne cet essaim cométaire, quand est-il entré pour la dernière fois dans le système solaire ?

{L182} R : Il y a 3 582 ans ?

{L183} Q : (L) Quel est le cycle ?

{L184} R : 3 600 ans.

{L185} Q : (L) Alors, quand cet essaim doit-il à nouveau toucher le plan de l’écliptique ?

{L186} R : 12 à 18 ans.

{L187} Q : (L) Les aliens voyagent-ils avec cet essaim de comètes ?

{L188} R : Non.

{L189} Q : (L) Dans quel pays vivait Noé/Utnapishtim, quel continent ?

{L190} R : Atlantide.

{L191} Q : (L) Où l’arche a-t-elle atterri après le retrait des eaux ?

{L192} R : Égypte.22

{L193} Q : (L) Qu’est-ce qui a amené Martek à passer près de la Terre à cette époque puisque c’était des milliers d’années avant l’interaction avec Vénus ?

{L194} R : Aberration gravitationnelle de l’alignement planétaire liée à Vénus.

{L195} Q : (L) Donc, il y a eu un alignement planétaire qui a fait sortir Mars de son orbite ?

{L196} R : Oui.

{L197} Q : (L) Quel est l’événement survenu une centaine d’années après le Déluge, et décrit comme la confusion des langues — la tour de Babel ?23

{L198} R : Confluence spirituelle.

{L199} Q : (L) Dans quel but la tour avait-elle était construite ?

{L200} R : Concentration électromagnétique de toutes les ondes de gravité.

{L201} Q : (L) Et à quoi devait servir cette concentration d’ondes ?

{L202} R : À altérer le mental des masses.

{L203} Q : (L) Dans quel but voulaient-ils altérer le mental des masses ?

{L204} R : Unification spirituelle des masses.

{L205} Q : (L) Qui étaient ces « dieux » qui méprisaient ceux qui construisaient la tour de Babel dans une intention d’unification, et qui ont décidé de détruire leur ouvrage ?

{L206} R : Lézards.

{L207} Q : (L) OK. Donc ce sont les Lizzies qui ont fait exploser la tour de Babel. Qu’ont-ils fait d’autre au mental humain ? Ont-ils littéralement bloqué leurs capacités de compréhension des langues ?

{L208} R : Proche.

{L209} Q : (L) De quel outil se sont-ils servis pour accomplir ces divisions ?

{L210} R : Lavage de cerveau collectif.

{L211} Q : (L) Au moyen d’implants et d’enlèvements ?

{L212} R : En partie.

{L213} Q : (L) Quelle est le véritable sens, la signification originelle, du mot hébreu « shem » ?

{L214} R : Pureté.

{L215} Q : (L) Pourquoi les Hébreux ont-ils plus tard associé ce mot aux obélisques et aux pierres levées ?

{L216} R : Symbolise la pureté : l’unification. L’uniformité.

{L217} Q : (L) Ces pierres possèdent-elles un quelconque pouvoir en elles-mêmes ?

{L218} R : Résiduel.

{L219} Q : (L) Quel objet les anciens allaient-ils placer dans la tour de Babel pour…

{L220} R : Un cristal.

{L221} Q : (L) « Shem » est-il aussi synonyme de « cristal » ?

{L222} R : Presque.

{L223} Q : (L) Sem, le fils de Noé, était l’ancêtre du groupe qui a érigé la tour, n’est-ce pas ?

{L224} R : Oui.24

{L225} Q : (L) Comment furent détruites Sodome et Gomorrhe ainsi que les autres cités de la plaine ? Et par qui ?

{L226} R : Nucléaire ; impulsions électromagnétiques. Par qui, à ton avis ?25

{L227} Q : (L) Les Lizzies ?

{L228} R : Oui.

{L229} Q : (L) Pourquoi ?

{L230} R : Pour inspirer crainte et obéissance.

{L231} Q : (L) Les habitants de Sodome et Gomorrhe n’étaient-ils pas des êtres mauvais et vicieux s’adonnant à la sodomie et la gomorrhie ?26

{L232} R : C’est une déformation de l’Histoire.

{L233} Q : (L) La femme de Loth a-t-elle été changée en colonne de sel ?

{L234} R : Non.

{L235} Q : (L) Cette histoire comporte-t-elle un quelconque symbolisme pour nous aujourd’hui ?

{L236} R : Non.

{L237} Q : (L) Le dieu qui communiquait avec Abraham était-il un Lézard ?

{L238} R : Oui.

{L239} Q : (L) Abraham a-t-il fait un pacte avec les Lizzies ?

{L240} R : Oui. Pas directement.

{L241} Q : (L) Melchisédech était-il un prêtre des Lizzies ?

{L242} R : Non.

{L243} Q : (L) Melchisédech a-t-il correctement informé Abraham ?

{L244} R : Pas loin.

{L245} Q : (L) La Kabbale est-elle le véritable enseignement des « gentils » ?

{L246} R : Pas loin.

{L247} Q : (L) Le cycle osirien illustre-t-il l’action des Lizzies sur l’humanité, le découpage du corps d’Osiris représentant la séparation des brins d’ADN ?

{L248} R : À peu près.27

{L249} Q : (L) Que représente le Fruit de l’arbre de la Connaissance du Bien et du Mal censé avoir été mangé par Ève puis offert à Adam ?28

{L250} R : Restriction de la connaissance. Encodage.

{L251} Q : Dans le récit, Ève goûte au Fruit de l’Arbre de la Connaissance. Quel acte a-t-elle accompli au juste ?

{L252} R : S’est associée avec le mauvais camp.

{L253} Q : (L) Qu’entendez-vous par « s’est associée » ?

{L254} R : Ève est symbolique.

{L255} Q : (L) Symbolique de quoi ?

{L256} R : Énergie féminine.

{L257} Q : (L) Qu’est-il arrivé à l’énergie féminine lorsqu’elle s’est associée avec l’autre camp ?

{L258} R : A perdu certaines connaissances et facultés.

{L259} Q : (L) Pourquoi goûter du fruit de cet arbre dit de la connaissance du bien et du mal était-il redouté par Dieu ou les dieux, afin de permettre à Ève d’égaler les dieux ?

{L260} R : Quoi ? Clarifie s’il te plaît.

{L261} Q : (L) Qui était le dieu qui craignait que manger de ce fruit fasse d’Ève l’égale de lui-même ou d’eux-mêmes ?

{L262} R : Non.29

{L263} Q : (L) La Bible stipule que ces dieux disaient redouter que l’homme détiendrait alors le fruit de l’arbre de vie et vivrait pour toujours. Qu’est-ce que cela veut dire ? Pourquoi manger de ce fruit faisait peur à Dieu ?

{L264} R : Ne le faisait pas.

{L265} Q : (L) Que représentait le fruit de l’arbre de vie ?

{L266} R : La limitation.

{L267} Q : (L) Comment le fruit de l’arbre de la vie éternelle peut-il être une limitation ?

{L268} R : Conceptuellement limité.

{L269} Q : (L) Je veux que vous sachiez que tout ça n’a pas beaucoup de sens.30

{L270} R : Si ça en a. Réfléchis bien.

{L271} Q : (L) Le dieu qui marchait dans le jardin et a averti Adam et Ève de ne pas manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, était-il le dieu créateur originel, c’est-à-dire le gentil ?

{L272} R : Non.

{L273} Q : (L) Qui était ce dieu qui leur a ordonné de ne pas manger de cet arbre ?

{L274} R : Complexe. Laura, l’évidence t’échappe.

{L275} Q : (L) Dans quel sens le fruit de l’arbre de vie engendre-t-il des limitations ?

{L276} R : Croire qu’une seule source contient toute la connaissance est contraire à la réalité.

{L277} Q : (L) Que représente le glaive flamboyant qui barre l’entrée du Jardin d’Éden ?

{L278} R : Tu ne comprends pas ?

{L279} Q : (L) Non, je ne comprends pas.

{L280} R : Revois. Si l’on croit au concept selon lequel manger le fruit de l’arbre de la connaissance apporte toute la connaissance, alors on s’est fait avoir, parce qu’aucune source en particulier ne peut offrir toutes les connaissances. Par conséquent, quand on tombe dans le panneau, on est pris au piège de certains paramètres. Et l’espèce humaine restera contaminée à jamais par ce problème qui se reflète de diverses manières : on cherche toujours la vérité dans une seule voie, au lieu de suivre des myriades de voies ; en outre, on voudrait croire qu’il existe des réponses simplistes à des problèmes et questions très complexes.

{L281} Q : (L) Que représente le glaive flamboyant qui barre l’entrée du Jardin d’Éden ?

{L282} R : Symbolise le piège.

{L283} Q : (L) Un glaive flamboyant auto-imposé ?

{L284} R : Oui.

{L285} Q : (L) Où se trouvait l’Éden ?

{L286} R : Sur Terre.

{L287} Q : (L) La Terre entière était l’Éden ?

{L288} R : Oui.

{L289} Q : (L) La « Chute » au Jardin d’Éden, ou la perte de l’état édénique, fut-elle également accompagnée d’un cataclysme ?

{L290} R : Oui.

{L291} Q : (L) Quelle était la nature de ce cataclysme ?

{L292} R : Comètes.

{L293} Q : (L) L’essaim que vous avez déjà mentionné ?

{L294} R : Oui.

{L295} Q : (L) Et c’est arrivé quand ?

{L296} R : Il y a 309 882 ans.

{L297} Q : (L) La perte de l’état édénique s’est-elle également accompagnée d’une prise de contrôle de l’humanité par les Lézards ?

{L298} R : Oui.

{L299} Q : (L) Qui étaient les dieux créateurs originels ? 31

{L300} R : Nous. Sixième densité.

{L301} Q : (L) Les Cassiopéens ? Les Pléiadiens étaient-ils aussi les dieux créateurs originels ?

{L302} R : Même chose. Sixième densité.32

{L303} Q : (L) Le serpent au jardin d’Éden, qui était-il en réalité ?

{L304} R : Lézards.

{L305} Q : (L) Qui a construit la Grande Pyramide ?

{L306} R : Les Atlantes.

{L307} Q : (L) En quelle année a-t-elle été construite ?

{L308} R : Il y a 10 643 ans.

{L309} Q : (L) Pourquoi a-t-elle été construite ? À quoi servait-elle ?

{L310} R : Capter l’énergie cosmique.

{L311} Q : (L) Et à quoi servait cette énergie cosmique une fois captée ?

{L312} R : Beaucoup de choses. Énergie, transport, guérison, contrôle mental, climat, etc.

{L313} Q : (L) Qui a construit le sphinx ?

{L314} R : Idem.

{L315} Q : (L) Le sphinx a-t-il été construit à la même époque ?

{L316} R : Oui.

{L317} Q : (L) Pourquoi le sphinx a-t-il été construit ? Quel était son but ?

{L318} R : Temple.

{L319} Q : (L) Y a-t-il des archives enterrées sous le sphinx ?

{L320} R : Oui.

{L321} Q : (L) Qu’est-il arrivé à l’homme de Néandertal ? 33

{L322} R : Enlevé par les Lizzies et transporté sur d’autres planètes.

{L323} Q : (L) Enlevé dans le sens de retiré physiquement de la planète ?

{L324} R : Oui.

{L325} Q : (L) Sur quelle planète ont-ils été emmenés ?

{L326} R : D’autres.

{L327} Q : (L) Dans lequel des endroits de ce pays où nous avons envisagé de déménager serions-nous le plus heureux ?

R : Indéterminé.

Q : (L) Serait-on heureux dans les Montagnes bleues en Oregon ?

R : Indéterminable.

Q : (L) Ne devriez-vous pas être capables de donner des aperçus prophétiques ?34

R : Trop de variables en jeu.35

Fin de la séance

[1]: L'Onde 23

[2]: L’Onde 1

[3]: L’idée que la masse affecte le temps est extrêmement intéressante, mais nous n’avons pas suivi cette piste plus avant à l’époque. La Théorie de l’information peut également avoir un certain rapport à cet égard, si l’on peut conjecturer que plus de l’information est ajoutée à un système, plus cela lui donne une sorte de masse, ou que l’information est reflétée par l’augmentation de la masse. S’il y a quoi que ce soit dans cette idée, on pourrait penser qu’à mesure qu’une civilisation perd son intelligence (comme la nôtre l’a nettement perdue), devient immergée dans un océan de mensonges et de désinformation, elle perd en masse, pour ainsi dire, ce qui pourrait accélérer les cycles temporels, y compris les cycles cataclysmiques. On pourrait même se demander si l’amoindrissement du champ magnétique de la Terre ne serait pas lié à cela d’une manière ou d’une autre.

[4]: Une séance entière avait été perdue à cause d’un dysfonctionnement de l’enregistreur. Elle comportait en partie la prédiction d’un séisme quasi imminent au Japon qui se produisit exactement comme il avait été annoncé.

[5]: Le vendredi 11 mars 2011 (17 ans et non 16), un mégaséisme sous-marin de magnitude 9,0 (Mw) s’est produit au large du Japon. L’épicentre se situait approximativement à 70 km à l’est de la péninsule d’Oshika dans la région de Tōhoku. Ce fut le tremblement de terre le plus puissant jamais enregistré au Japon, et le cinquième séisme le plus puissant au monde depuis le début de la conservation des données moderne en 1900. Considérant les problèmes de transduction et de traduction, je dirais que c’est quasiment en plein dans le mille. Mais à nouveau, cela pose la question de savoir ce qui, dans le Champ d’Information, rend possible une telle prédiction aussi longtemps à l’avance ? Certaines choses sont-elles plus facilement connues parce qu’une sorte de dédommagement doit être appliqué pour équilibrer l’énergie dans une région ? Ou les pesants mouvements des plaques tectoniques de la planète sont-ils plus aisément prévisibles (depuis un autre monde) que nous le pensons ? Ou ce séisme a-t-il été déclenché délibérément et faisait par conséquent partie d’un complot qui pouvait avoir été connu à l’époque de cette séance ? Plus de questions que de réponses. On pense aussi à l’autre séisme évoqué ici qui doit encore se produire, un séisme encore plus puissant à l’intérieur des terres qui pourrait ou non être centré sur Tokyo.

[6]: L’Onde 29

[7]: Nous n’avons pas demandé qui étaient ces Andariens même si le terme réapparut lors d’une séance ultérieure.

[8]: Notez que la réponse ici est « oui » alors que pour la question précédente similaire nuancée par « autres êtres ou puissances », la réponse était « pas loin ».

[9]: Ce terme de « niveau 1 » revient à maintes reprises tout au long du texte dès qu’il est question d’une « mission prédestinée ». On peut donc supposer qu’« hypnotisé niveau 1 » fait référence à un comportement motivé par le soi intérieur, sans peut-être aucune compréhension consciente de la raison de cette conduite.

[10]: L’Onde 30

[11]: Même si, à l’époque, force est de constater que j’étais déterminée à obtenir des réponses qui satisfassent mon système de croyances, il est intéressant que les C’s réussissaient à balancer une primeur d’intérêt dans les rouages. Des séances plus récentes sont revenues sur ces problématiques sans les profondes suppositions et l’anticipation qui teintaient les questions religieuses aux premiers jours de l’expérience.

[12]: Rétrospectivement, les C’s nous avaient donné ici un indice très important : les femmes qui avaient porté les enfants de « Jésus » étaient romaines. Cela situerait « Jésus » à Rome, c’est-à-dire Jules César. Reportez-vous aux travaux de Francesco Carotta pour comprendre comment les évangiles relataient en fait au départ les exploits de César, et après son assassinat, après sa déification et le début de son culte partout dans l’Empire, la narration de ces récits s’est transformée au cours des ans de sorte qu’à l’époque des Flaviens, l’histoire fut mûre pour être totalement réécrite, ce qui fut fait. Ceci expliquerait la remarque que l’une des femmes qui fréquentaient « Jésus », alias Jules César, était « mentionnée dans la Bible ».

[13]: L’Onde 30

[14]: Voir L’Énigme sacrée de Lincoln, Leigh et Baigent.

[15]: L’Onde 47

[16]: Cet indice important suggère qu’en modifiant la fréquence vibratoire de nous-mêmes ou de notre planète, ou des deux, les cataclysmes pourraient être atténués.

[17]: Pendant que nous tenions cette séance, mon ex-mari regardait le journal du soir qui diffusait la nouvelle du suicide des membres de l’Ordre du Temple Solaire. Il vint nous demander d’interroger les Cassiopéens sur le fin mot de cette dépêche qui venait juste de tomber sans plus de détails.

[18]: L’Onde 20, 59

[19]: En plein dans le mille, mais un tas de gens pensaient déjà qu'O. J. échapperait à l’accusation ; ce qu’il fit, mais plus tard, une cour civile le déclara coupable.

[20]: J’avais lu une autre source canalisée qui suggérait que Jésus, Jean le Baptiste et Marie, la mère de Jésus, appartenaient tous à une seule âme qui était trop « immense » pour s’incarner dans un seul individu.

[21]: Il est curieux que les Cassiopéens aient dit que les « démons » ne « craignent » pas les symboles, les signes ou les motifs religieux, mais que certains noms, signes ou symboles peuvent juguler leur activité ! Un indice des plus intéressants.

[22]: Nous devons nous demander : quelle Égypte ? L’ancien pays ou celui que nous connaissons actuellement sous ce nom ? Je soupçonne qu’il s’agit de l’ancien et qu'Iman Wilkens a raison de le situer dans le nord-ouest de la France.

[23]: L’Onde 24, 25

[24]: Z. Sitchin écrit dans La douzième planète, édition Louise Courteau :

Les textes mésopotamiens se référant aux enclos intérieurs des temples ou aux voyages célestes des dieux, et même aux situations où des mortels montèrent aux cieux, utilisent le terme sumérien « mou » ou son dérivé sémitique « shou-mou » (« ce qui est un “mou” »), « sham » ou « shem ». Parce que ce terme signifie également « ce par quoi on reste dans les mémoires », le mot a pris la signification de « nom ». […] Ainsi G. A. Barton (The Royal Inscriptions of Sumer and Akkad) établit ainsi la traduction incontestée de l’inscription du temple de Goudéa — « son MOU reliera les terres d’horizon à horizon » par « son nom remplira les terres ». Un hymne à Ishkour, prônant son « MOU émetteur de rayons » qui pouvait atteindre le plus haut des cieux fut ainsi rendu : « Ton nom est radieux, il atteint le zénith des Cieux. » […] Il n’est pas très difficile de tracer l’étymologie de ce terme, et la manière par laquelle la « chambre du ciel » vint à signifier « nom ». Des sculptures représentant un dieu à l’intérieur d’une chambre en forme de fusée ont été découvertes, entre autres cet objet extrêmement ancien […] décoré de douze globes qui attestent de la nature céleste de cette chambre. De nombreux sceaux représentent d’une manière semblable un dieu, (et parfois deux) à l’intérieur de « chambres divines » ovales ; dans la plupart des cas, ces dieux à l’intérieur de leur ovale sacré sont présentés comme étant des objets de vénération. … Les peuples anciens ont développé la coutume d’installer des imitations du dieu à l’intérieur de sa « chambre divine ». Des piliers de pierre façonnés de manière à simuler le véhicule ovale étaient érigés sur des sites sélectionnés […] Le terme qui, dans l’Antiquité, désignait de telles stèles vient confirmer que le but des piliers de pierre commémoratifs était de simuler un vaisseau céleste enflammé. Les Sumériens les appelaient NA.ROU, « les pierres qui montent ». Les Akkadiens, les Babyloniens et les Assyriens les appelaient narou, « objets qui dégagent de la lumière ». Les Amurru les appelaient nouras (« objets enflammés »). En hébreu, « ner » signifie toujours un pilier qui émet de la lumière […]

On voit donc ici la direction que prend Sitchin : un « shem » est une fusée spatiale. Peu importe que les descriptions des écrits antiques correspondent plus à une comète et aux pierres qui tombent du ciel quand les comètes et l’activité plasmatique qui leur est concomitante sont très fréquentes. On sait que ce genre de pierres étaient vénérées par les anciens en tant que réelles parties du dieu et constituaient, par conséquent, des objets d’unification d’une population.

[25]: L’Onde 24

[26]: Si le mot Sodome a servi à former le mot « sodomie », pourquoi pas gomorrhie ? Je n’ai aucune idée de ce que cela pourrait être. Au lecteur d’utiliser son imagination.

[27]: Voir mon dernier livre Les comètes et les cornes de Moïse pour des recherches actualisées sur le sujet. Il semble désormais évident que le mythe d’Osiris n’était qu’une imitation du démembrement de Dionysos par les Titans, et à l’origine une « histoire de comète ». Toutefois, comme je l’évoque dans Les comètes et les cornes de Moïse, les événements cométaires peuvent provoquer des mutations de l’ADN. Par conséquent, considérant l’imprécision de la question, la bonne réponse était « à peu près ».

[28]: L’Onde 3, 23

[29]: Ils avaient raison. J’avais confondu les arbres.

[30]: L’Onde 3, 23

[31]: L’Onde 65

[32]: Notez que les Cassiopéens ne prétendent pas être les dieux créateurs, mais qu’il s’agit d’une fonction de 6e densité.

[33]: L’Onde 68

[34]: J’adhérais toujours à l’idée qu’une source réellement « valide » énoncerait des ribambelles de prophéties qui se réaliseraient. Mais, comme nous le verrons, toute source qui en ferait une « habitude » serait vouée à l’échec en raison de la nature probabiliste de la réalité. Le futur n’est pas totalement fixé ! Par conséquent, seules des probabilités peuvent être données, et en général, seulement juste avant l’événement. Toutefois, la nature cyclique du « temps » donne bel et bien un champ de probabilités, et nous apprenions progressivement en quoi consistait ce champ.

[35]: Et, au bout du compte, c’était là le fond du problème des prédictions : les nombreuses variables. Mais encore reste-t-il ces prédictions énoncées qui se sont avérées suffisamment proches, de sorte qu’on peut supposer qu’en dépit des variables, certaines choses peuvent être connues à l’avance.
 
Top Bottom