Séance du 7 mai 1995

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 7 May 1995

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Séance du 7 mai 1995 :

Participants : « Frank », Laura, Terry et Jan, SV

Q : (T) Bonsoir.

R : OK.

Q : (L) Qui est avec nous ce soir ?

R : Myip.

Q : (L) Et d’où venez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : (L) Bon, nous avons une série de questions que nous aimerions aborder ce soir. Cela conviendra-t-il ? Ou avez-vous prévu quelque chose ?

R : En partie.

Q : (L) Vous avez en partie prévu quelque chose ou nous pouvons poser certaines questions ?

R : Les deux.

Q : (L) Une nouvelle fois, puisque je viens juste d’en voir passer, à quoi rime cette histoire de cancrelats dans ma maison ? Pourquoi sont-ils aussi nombreux à rentrer chez moi ?

R : Ouvert.

Q : (L) Eh bien, il y a toutes sortes de fissures qui leur permettent de s’infiltrer, mais d’habitude, ils ne le font pas.

R : Sentent la nourriture.

Q : (L) Ils rentrent parce qu’ils sentent l’odeur de la nourriture ?

R : Une raison.

Q : (T) Quelle serait une autre raison ?

R : Suggérons un repousseur d’insecte électronique.

Q : (L) Vous voulez dire un tue-mouche électrique ? (SV) Pas un qui les tue, juste un qui les éloigne. (T) Cette fréquence ne va-t-elle pas interférer avec le canal ?

R : Question stupide.

Q : (J) Je ne l’aurais pas cru. (L) Moi non plus. Je veux dire, il s’agit d’une fréquence.

R : Car trop puissant maintenant.

Q : (L) Bien, abordons maintenant quelques-unes de nos questions. La première : qui étaient les Sumériens ?

R : Étudier les mathématiques.

Q : (L) Étudier les mathématiques ? C’est ça la réponse ?

R : Oui.

Q : (L) Qui devrait étudier les mathématiques ?

R : Toi.

Q : (L) Il y a dans les mathématiques quelque chose qui me dira qui ils étaient ?

R : Oui.

Q : (L) Eh bien, j’ai lu des choses sur les Sumériens, et j’ai lu les livres de Sitchin…

R : Nous ne sommes pas Sitchin !

Q : (L) Comment les Sumériens ont-ils développé leur civilisation aussi subitement et pleinement, comme par enchantement ?

R : Étudie les mathématiques pour toutes les pièces possibles du puzzle en suspens !!! Interpole et utilise un programme informatique approprié, apprendre multiplie maintenant par dix ton pouvoir quand tu uses d’une certaine initiative au lieu de nous demander directement toutes les réponses !!!

Q : (L) La première chose qui me vient à l’esprit c’est d’entrer toutes les dates qu’ils nous ont données, de créer une base de données, pas nécessairement que des textes — des dates de comètes, de civilisations, des dates archéologiques, des découvertes, etc. — et de voir comment ça s’emboîte. C’était ça votre réponse ? (J) J’aimerais plus d’informations sur les crop circles.

R : Ne veux-tu pas que ton pouvoir augmente ?

Q : (L) Si, absolument. Y a-t-il un sens sous-jacent à la Grande Année des 25 920 ans, c’est-à-dire la précession du zodiaque ?

R : Voir les réponses précédentes.

Q : (L) Voici une question où je ne sais pas si les mathématiques nous aideront mais, qu’est-ce que les cheveux d’ange qu’on a vu tomber des ovnis ?

R : Alias « scories ».

Q : (J) Cela résulte-t-il des systèmes de propulsion ?

R : Et des manœuvres trans-dimensionnelles.

Q : (T) C’est pour cela qu’ils se dissolvent et disparaissent. (L) Saviez-vous que Mike F en a dans du papier cristal qu’il a eu quelque part et qui sont certifiés « véritables cheveux d’ange » ! (T) Il a aussi un détecteur d’ovni dans un paquet de cigarettes ! (L) Très bien. À plusieurs occasions, des objets en feu sont tombés du ciel et ont laissé une substance gélatineuse qui a ensuite disparu. Y a-t-il là des implications qui seraient…

R : Voir la réponse précédente.

Q : (T) Même truc que les cheveux d’ange. (L) Bien, des circonstances très inhabituelles ont entouré ce qu’on appelle le Grand incendie de Chicago. J’aimerais savoir si des forces d’autres dimensions auraient impulsé cet incendie ou s’il s’agissait simplement d’un phénomène naturel ?

R : Vague.

Q : (L) Eh bien, plus précisément, plusieurs personnes ont signalé ce qu’elles ont textuellement décrit comme une tornade ardente, ou une explosion, ou du feu tombant du ciel qui s’est abattu sur elles si subitement qu’elles n’ont littéralement pas eu le temps de faire quoi que ce soit d’autre que de sauver leur peau de justesse.

R : Rumeurs.

Q : (L) Eh bien, des bourgades entières ont été détruites alors qu’elles n’étaient même pas proches de Chicago, et c’est arrivé en même temps, à ce qu’on dit.

R : Fait de « bonnes lectures ».

Q : (L) Qui a construit le tumulus du Grand Serpent, dans le comté d’Adams, dans l’Ohio ?

R : Secte armonienne.

Q : (T) Qui sont les Armoniens ?

R : Descendants des Atlantes.

Q : (T) Donc, c’était il y a longtemps ?

Q : (L) Y a-t-il quoi que ce soit à leur sujet qu’il nous serait recommandé de savoir ou d’apprendre ?

R : « Pièces du puzzle ».

Q : (L) À quelle époque ont-ils vécu dans cette région, de quand à quand ?

R : Voir les réponses à la question sur les Sumériens.

Q : (L) Eh bien, mon opinion à ce sujet est que les Sumériens et les Armoniens étaient des Atlantes qui se sont établis à ces endroits respectifs quand l’Atlantide a sombré.

R : Bien, maintenant continue avec ça.

Q : (L) Je dirais que la même réponse s’applique pour le Cheval Blanc d’Uffington, en Angleterre ?

R : Ouaip.

Q : (L) Eh bien, comme ça la question est réglée. Est-ce que quelqu’un ou quelque chose, comme des gens ou des civilisations, ou un groupe ou une organisation, existe à l’intérieur du Mont Shasta en Californie ?

R : Non.

Q : (J) Y a-t-il un soupçon de vérité dans la rumeur de puissance mystique qui entoure le Mont Shasta ?

R : Seulement indirectement.

Q : (T) Mais le Mont Shasta lui-même n’a aucun pouvoir intrinsèque ?

R : Si.

Q : (L) Le Mont Shasta lui-même mais aucun groupe ou entité, c’est bien ça ?

R : Oui.

Q : (L) Y aurait-il une raison dont nous n’avons pas conscience pour laquelle nous voudrions poursuivre ce fil conducteur ?

R : À vous de voir.

Q : (L) Pourquoi associe-t-on une intolérable odeur de soufre aux corps d’aliens et autres phénomènes et entités du même ordre ?

R : Interactions chimiques.

Q : (L) Donc, si un alien meurt et reste en 3e densité, et se décompose en 3e densité, cela provoque une réaction chimique qui crée du soufre ou des composés soufrés ?

R : Bravo !

Q : (J) Donc, c’est la différence de dimensions qui créé cela ? (L) Sentiraient-ils la même chose s’ils mouraient en 4e densité ? (J) Eh bien, c’est une question stupide parce que c’est quoi l’« odeur » en 4e densité ? (L) C’était une question piège !

R : Essaye de penser plus comme en 4e densité au lieu de la 3e et de la 2e.

Q : (L) Cela signifie-t-il, comme je le pense, que les aliens sont fabriqués chimiquement en 4e densité ?

R : À peu près.

Q : (L) Maintenant, Frank et moi avons fait des rêves étranges. Dimanche dernier, j’ai rêvé que j’allais dehors et qu’il y avait beaucoup d’animation dans le ciel. Des vaisseaux aliens se tiraient mutuellement dessus et vers le sol, et c’était vraiment effrayant. Des gens courraient partout et mon mari m’avait abandonnée avec les enfants parce que tout ça l’avait terrorisé. Un rêve vraiment étrange.

R : Reste à l’écoute !

Q : (J) Oh, génial ! (L) Était-ce un rêve prophétique ?

R : Ouvert.

Q : (T) Rester à l’écoute comme rester à l’écoute pendant le rêve pour voir ce qu’il arrive d’autre ?

R : Pour d’autres rêves.

Q : (L) Ces rêves nous apportent-ils des informations ?

R : Ouvert.

Q : (T) Je continue à avoir des rêves récurrents à propos d’une femme. Qui est-ce ?

R : Voir la réponse précédente, abrégé à partir de maintenant par « VRP ».

Q : (L) Bien, je parcourais les transcriptions tout à l’heure et il a été dit qu’un trou noir est la non-existence totale qui se régénère au niveau un. Ou, que la régénération au niveau un est un reflet d’un trou noir. Un trou noir est-il un phénomène de niveau un ou un phénomène de niveau sept ?

R : Un à quatre seulement.

Q : (L) Y a-t-il une représentation du phénomène de trou noir, c’est-à-dire de non-existence totale, aux niveaux supérieurs, c’est-à-dire de cinq à sept ?

R : Voir la réponse précédente.

Q : (T) Eh bien, si le trou noir est du pur SDS du niveau un au niveau quatre, du niveau cinq au niveau sept il n’y a que du pur SDA ? (SV) Ils ont dit précédemment qu’il y avait du SDS aux niveaux cinq et six. (T) Mais c’est un reflet. (L) Une forme pensée.

R : Encapsulé au cinquième.

Q : (L) Après le niveau sept, y a-t-il un autre…

R : Il n’y a rien après le sept. Nous te suggérons une « séance de révision » des transcriptions !

Q : (L) Mais vous ne m’avez pas laissé finir ma question : y a-t-il une octave ? Cela monte-t-il en reprenant du début, comme les octaves d’un piano ?

R : VRP.

Q : (L) C’est qu’on entend un tas de choses à propos des octaves et tout ça.

R : Grand cycle. Qui dit le « tas de choses » dont tu parles ?

Q : (L) Une des personnes qui parlent de cycle d’octave c’est Gurdjieff, et aussi les enseignements soufis et plusieurs grands enseignements philosophiques parlent de l’effet d’octave. Il y a un cycle de sept, et le cycle suivant est à un niveau supérieur, c’est ce qu’on appelle une octave — comme les notes de la gamme en musique.

R : Qui sommes-nous ?

Q : (L) Les Cassiopéens.

R : Oui. Et nous avons offert de vous aider dans votre développement, n’est-ce pas ?

Q : (L) Donc, jetez toutes ces conneries par la fenêtre ?

R : S’il y avait un niveau huit, ne penses-tu pas que nous te l’aurions déjà dit ?!?

Q : (J) Bonne remarque. (SV) Ils ont oublié ! (J) Oh, au fait, avons-nous mentionné un niveau huit ?! (T) Eh bien, peut-être que ces autres personnes perçoivent le fait de refaire le cycle comme de passer à une autre octave plutôt que de tout recommencer encore et encore. Ils n’ont pas encore mis l’information au clair.

R : Nombreux sont ceux qui parlent, mais peu disent la vérité !

Q : (J) Ouais, mais qui sont ceux qui disent la vérité ? (L) La vérité est ailleurs ! Mais, pourquoi sept ? Le chiffre sept a-t-il une signification ?

R : Pourquoi pas ?

Q : (T) Cela aurait-il pu aussi facilement être huit, ou neuf, ou six ?

R : Y a-t-il une « signification » à quoi que ce soit ?

Q : (L) Seulement la signification que nous y accordons, je suppose.

R : Et dans ce cas, quelle est-elle ?

Q : (T) Personnellement, ça m’intéresse, parce que ça veut dire que les choses ont été faites selon une structure. Il doit y avoir une raison pour qu’elles soient ainsi plutôt qu’autrement.

R : Vraiment ?

Q : (T) Cela ne s’est pas produit juste comme ça. Rien ne se produit juste comme ça ! (J) Attendez une seconde, la base 10 c’est parce qu’on a 10 doigts.

R : Qui dit ça ?

Q : (T) Vous.

R : Oh, vraiment ?

Q : (L) Au fond, vous êtes en train de nous dire que les choses sont ainsi par simple arbitraire ?

R : Non, nous essayons de vous apprendre à terminer le puzzle.

Q : (T) Alors, il y a vraiment une raison pour qu’il en soit ainsi, et nous devons la trouver.

R : Et vous devez trouver ce qu’est la raison ?

Q : (T) La raison à quoi ? (J) Au sept.

R : Non. Non. Non. Faites attention, s’il vous plaît. Qu’est-ce que la raison ?

Q : (J) Comme dans raisonner ?

R : Une grande partie de ce que vous avez appris jusqu’ici est basée sur des définitions a priori de la réalité.

Q : (L) Et tous nos aprioris sont complètement faux ?

R : Pas tous.

Q : (J) Tout ce qui prend racine en 3e densité ne s’applique pas à la plupart de ces choses, et c’est là qu’on doit lâcher prise.

R : La logique est subjective.

Q : (L) La logique symbolique des mathématiques est-elle subjective ?

R : Non.

Q : (L) Je demande ça parce que vous apportez toujours des choses qui font plus appel aux maths qu’à la cognition. Bon, eh bien, il me semble qu’on a ouvert un beau sac de nœuds. (T) Ça nous arrive à chaque fois. (J) Et les nœuds, c’est nous ! [Rires]

R : Projet permanent.

Q : (T) Nous enseigner est un projet de longue haleine. (J) Nous sommes un sac de nœuds. (L) Ces communications cesseront-elles à un moment donné ?

[La cassette s’arrête brutalement et s’éjecte ; surpris, nous rions de la synchronicité. Une nouvelle cassette est insérée avant de poursuivre.]

Q : (L) Était-ce une réponse symbolique à la question ?

R : Ouvert.

Q : (T) Je voudrais parler de mon rêve… Je sais, « Voir la réponse précédente ». Qui est cette femme ? Qui est cet être ?

R : Reste à l’écoute.

Q : (T) Oh parfait ! C’est un suspense insoutenable toutes les nuits ! (J) Y aura-t-il d’autres épisodes ? (T) Peut-être, parce qu’elle a changé de tactique…

R : Laura est fatiguée.

Q : (T) Tu es fatiguée ? (L) Non, pas plus que la normale. Y a-t-il une raison à cela ?

R : Ouvert ; suggérons caféine.

Q : (L) Pause pour une pause caféine ! [Le café est versé et distribué.] Nous aimerions en savoir plus à propos du phénomène des lampadaires qui s’éteignent parfois quand Terry et Jan passent en roulant. Je sais que ça m’est aussi arrivé quelques fois. Ce phénomène a-t-il une signification ? Autrement dit, est-ce Terry et Jan qui le provoquent ?

R : Peut-être.

Q : (L) Ne pouvez-vous rien nous dire de plus ?

R : Découvrez.

Q : (L) Il y a quelques années en arrière, on aurait dit qu’énormément de choses avaient tendance à se briser en ma présence… des fenêtres, des verres, des cheminées de lampe à pétrole, des vitres de voiture, des paraboles… les objets mécaniques cessaient de fonctionner quand je les touchais.

R : Anomalies EM.

Q : (L) Cela se produisait-il à cause de quelque chose en moi ou autour de moi ?

R : Changements de conscience, etc.

Q : (L) Est-ce que je subissais des abductions ou avais des contacts, à l’époque, qui ont contribué à ce phénomène ?

R : Découvre.

Q : (L) Les expériences de Terry et Jan avec les lampadaires pourraient-elles avoir un rapport avec ce type de choses ?

R : Peut-être.

Q : (T) Je suppose qu’entre « ouvert » et « peut-être », « peut-être » est plus proche de « oui ». (L) Ce sont des anomalies électromagnétiques et des changements de conscience. (J) Et, comme je le disais à Terry, il y a aussi le fait que si tu n’es pas conscient de ce qui se passe dans ton environnement, tu ne remarques pas ce genre de choses.

R : Oui.

Q : (L) Eh bien, dans mon cas, cela semblait un petit peu plus explosif, donc peut-être que j’étais un petit plus dans le noir et qu’il me fallait un bon coup sur la tête avec un madrier, pour ainsi dire.

R : Peut-être.

Q : (T) Cette onde électromagnétique fait-elle toujours le tour de la planète ?

R : Oui.

Q : (T) Elle n’a rien fait de ce qu’elle devait, alors ?

R : Ouvert.

Q : (T) Autre chose que j’ai remarqué, les triples négations les déroutent… [Rires] (J) Eh bien, les triples négations sont vicieuses de toute façon.

À ce moment-là, nous avons sorti des images de divers crop circles et avons demandé aux C’s d’interpréter chacune d’elles.


R : Une « fenêtre » planétaire.

R : Phénomènes de « jumeaux » astronomiques etc.

R : Courant alternatif.

R : Signifie : s’attendre à être récompensé au moment de la moisson.

Q : (L) Cette formation en escargot est-elle un canular ? [Montre l’image d’un crop circle.]

R : Ouvert.

Q : (L) Qu’est-ce que cela signifie ?

R : Ouvert.

Une autre série de crop circles est présentée pour être interprétée.


R : Souvenirs enfouis.

R : Train.

R : Envie.

R : Connaissance par conception.

R : Vision apporte confirmation.

R : Relayer les apprentissages.

R : Communication.

Q : (J) Eh bien, c’est celui qu’ils utilisent comme logo. (T) Je me demande s’ils le savaient ?

R : On se demande, en effet !

R : Passage de connaissance.

R : Trouvez les indices nécessaires en étudiant les fluctuations cycliques.

R : Famille.

R : Saison du changement.

R : Immense avancée.

R : L’Univers en tant que laboratoire.

R : Transition dimensionnelle.

R : Représentation de la vie physique.

Q : (L) Pourquoi un porc-épic mort ?

R : Brouillage de la chimie physiologique.

Q : (L) Les porcs-épics sont-ils importants par rapport à ces images ?

R : Apprends. Vous avez assez de données à digérer pour l’instant, alors bonne chance jusqu’à la prochaine fois, au revoir.

Fin de la séance
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Dommage qu'il n'y ait as les photos des Crop Circles, peut-être sont ils dans le livre Tome 2 - 1995
Merci encore pour cette traduction Française.

Too bad there are no pictures of the Crop Circles, maybe they are in the book Volume 2 - 1995
Thank you again for this French translation.
 
Top Bottom