Séance du 7 mars 1995

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 7 March 1995

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 7 mars 1995 :

Participants : « Frank », Laura, SV, MT {Propriétaire d’un centre New-Age à Tampa.}, Mark {Le fils de « Dane », ami de Frank, dont il est question dans Amazing Grace.}


Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour.

Q : (L) Qui est avec nous ce soir ?

R : Sijll.

Q : (L) Et d’où venez-vous ?

R : Cassiopée, bien sûr.

Q : (L) Nous avons plusieurs questions ce soir. Plus tôt dans la soirée, nous avons discuté de « l’abomination de la désolation » que décrit le prophète Daniel et dont parle également Jésus. De quoi s’agit-il ?

R : Désinformation.

Q : (L) Voulez-vous dire que l’abomination de la désolation est de la désinformation, ou bien que ce qui a été écrit à ce sujet est de la désinformation ?

R : Les deux.

Q : (L) Que pouvez-vous nous dire pour clarifier ce point ?

R : À quel égard ?

Q : (L) Quelle est la source des informations prophétisées par Daniel ?

R : Illuminati.

Q : (L) Les prophéties confiées à Daniel étaient de la désinformation ?

R : Pas loin.

Q : (L) Y a-t-il une « abomination de la désolation » ?

R : Il y a tout ce qu’on veut, si les définitions ne sont pas limitées.

Q : (L) Bon. Très bien. Qui étaient les Élohim de la Bible ?

R : Transdéfinitif.

Q : (L) Qu’est-ce que ça veut dire ? Que ça transcende la définition ?

R : Et des entités variables.

Q : (L) Les Élohim étaient-ils des « gentils » ?

R : La première manifestation était humaine, ensuite non humaine.

Q : (L) Est-ce que ce sont des êtres de lumière comme certains le disent ?

R : Vague.

Q : (L) Et qu’est-ce qui a provoqué leur transformation d’humains en non humains ?

R : Pacte ou alliance.

Q : (L) Ils ont fait un pacte ou une alliance entre eux ?

R : Non, avec les SDS de 4e densité.

Q : (L) Ça, ce n’est pas bon du tout ! Vous voulez dire que les Élohim sont SDS ? Qui étaient ces êtres SDS avec lesquels ils ont conclu un pacte ?

R : Rosteem, actuellement Rosicruciens.

Q : (L) Quel est leur but ?

R : Impossible de vous le révéler maintenant.

Q : (L) C’est du lourd ! Bien, quelle est la source de l’enseignement du Livre de la connaissance : les clés d’Enoch ? James Hurtak affirme avoir été transporté vers les mondes supérieurs et que les « Clés » ont été programmées en lui…

R : Réalité déguisée.

Q : (L) L’endroit où il a été emmené ?

R : Pas le lieu, le message.

Q : (L) Quelle est la source de cette réalité déguisée ?

R : Cherche ; on étudie ici un peu trop pour découvrir de nouveaux horizons de réalité explosifs.

Q : (L) OK. Est-ce que ce livre contient des informations codées, à plusieurs niveaux, comme le suggère MT ?

R : Il y a des informations codées partout. Suggérons un rythme d’étude moins soutenu afin de découvrir des principes décoiffants.

Q : (L) Qui étudie trop ?

R : Vous. Ralentir aiderait. Vous rappelez-vous l’adage « avoir les yeux plus gros que le ventre » ?

Q : (MT) Que sommes-nous censés faire si ce n’est pas étudier ?

R : MT résiste.

Q : (MT) À quoi ?

R : Pourquoi penses-tu avoir des difficultés à déterminer le cours de ta vie ?

Q : (MT) Je résiste à quoi ?

R : L’idée de ralentir. C’est important, car il est difficile d’apercevoir les nervures des feuilles quand la voiture va déjà trop vite pour distinguer clairement les arbres.

Q : (L) Eh bien, elle semble vivre à « cent à l’heure », pour ainsi dire.

R : Mauvaise interprétation. Ce n’est pas vivre à cent à l’heure, c’est essayer de trop absorber trop rapidement.

Q : (L) Autrement dit, elle roule avec un mélange de carburant trop riche ?

R : Analogie maladroite, mais c’est l’idée.

Q : (MT) Je ne suis pas sûre de ce que cela signifie.

R : Surcharge de métaphysique. C’est une bonne voie, mais nous te suggérons de prendre plus exemple sur la tortue que sur le lièvre.

Q : (L) Eh bien, elle cherche une voie qui lui permette à la fois d’étudier et de gagner sa vie.

R : Consultations, thérapies, plutôt qu’« enseignement ». Deviens le thérapeute plutôt que le formateur en thérapie ! Les gens brûlent d’attention individuelle, n’as-tu pas remarqué ?

Q : (MT) Eh bien, je gagne beaucoup plus d’argent avec mes consultations que mes formations.

R : Bingo !

Q : (MT) Comment puis-je avoir plus de travail ?

R : Cela se fera tout seul si tu travailles en réseau, ce que tu fais déjà.

Q : (L) Bon, il y a un journaliste qui vient ici vendredi, il veut me parler… {Tom French, du St Petersburg Times.}

R : Aie l’esprit ouvert concernant la direction à suivre. Tu as tendance à oublier que tout le monde ne partage pas ta capacité à élargir ta conscience aussi facilement.

Q : (L) Vous voulez dire qu’il va se montrer très sceptique et que je vais devoir faire face à des problèmes de validation ?

R : Ce n’est pas la question. Le public va chercher des failles dans le point de référence matérialiste, alors tu dois être prudente, si tu ne veux pas qu’on te fasse passer pour quelqu’un d’irrationnel.

Q : (L) Eh bien, alors j’imagine qu’il ne vaut mieux pas que je parle d’exorcismes ou de ce genre de choses.

R : Équilibre.

Q : (L) D’accord. J’essaierai de conserver un équilibre. Je ne veux pas être obligée de quitter le pays. (MT) J’aimerais savoir ce qu’il en est de mes relations avec le temple hindou ?

R : Gens charmants, mais ce n’est pas ta place. Tu avais besoin de vibrations qui élèvent lors d’une période particulièrement stressante et décevante !

Q : (MT) Devrais-je rouvrir ma librairie ?

R : Ouvert.

Q : (MT) Pouvez-vous me suggérer un moyen de trouver un endroit pour mes livres ?

R : Une dernière fois, travaille en réseau et tout se mettra en place.

Q : (L) Mark a-t-il été abducté ?

R : Ouvert.

Q : (L) Pourquoi ne répondez-vous pas ?

R : Une autre séance le fera.

Q : (M) Pouvez-vous m’indiquer ce que je suis censée faire dans ma carrière ?

R : Comme pour tout le monde, le chemin de carrière devrait être ce qui est attrayant, sans effort, et sans peine.

Q : (L) En termes d’activités matérielles, quelle serait actuellement la meilleure voie à suivre pour Mark pour son processus de guérison ?

R : Ne pas suivre. Ne rien suivre est une clé. C’est à l’individu de voir.

Q : (L) Pourriez-vous nous dire, en quelques mots, le potentiel de plus grande avancée ou de croissance en chacun de nous ?

R : Nous ne pouvons rien vous en dire, car sinon vous n’apprendriez pas, et si vous n’apprenez pas, vous ne progresserez pas en tant qu’âme individuelle !

Q : (L) Existe-t-il un « nombre de l’âme » comme quelqu’un que nous connaissons nous l’a dit ?

R : Seulement si vous voulez qu’il y en ait un. Temps de dire « bonne nuit, Gracie ».

Q : (L) Bonne nuit.

Fin de la séance
 
Top Bottom