Séance du 7 mars 2009

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 7 March 2009

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 7 Mars 2009

Laura, Ark, G**, Scottie, Ch**, Craig P**, Simon, Don D**, Ar**, An**, Joe

[Craig joue du piano — un morceau qu’il a composé intitulé « Cassiopée ».]

Q : (L) Viens t’asseoir, maintenant. Dis-moi pourquoi tu as décidé de l’appeler Cassiopée ? (Craig) Eh bien, je ne suis pas... peut-être que nous pourrions simplement demander aux C’s ? (rires) (Craig) Qu’est-ce qu’il se passait dans ma tête à 23 ans ? Aspiration à la connaissance ? Pourquoi ai-je choisi ce mot, pourquoi ai-je été si attiré vers lui... Je veux dire, dans le souvenir que j’en ai, il est simplement venu. Comme compositeur vous cherchez un nom pour un morceau de musique. Pour cet air cela semblait approprié.

R : Être émerveillé !

Q : (L) Et qui est avec nous ce soir ? Bonsoir.

R : Hiperionia de Cassiopée.

Q : (L) Et que veut dire « Être émerveillé » ? À quoi cela fait-il référence ?

R : La question de Craig.

Q : (L) Est-ce la réponse à la raison pour laquelle il a choisi ce nom ?

R : Oui.

Q : (J) Bon, il a demandé ce qui se passait dans sa tête à 23 ans, et à propos de choses spirituelles ? N’était-ce pas ce que tu as demandé ? (L) Qu’avait à l’esprit un compositeur de 23 ans à la recherche de... (Craig) Cette musique et ce nom... (L) D’accord, alors la réponse était « être émerveillé ».

R : Des plus étonnants considérant tout ce qui s’est passé entre-temps, hein ??

Q : (L) Je suppose qu’ils te le demandent. (Craig) Un si grand écart que c’est toujours aussi étonnant ? (L) Ouais je suppose. (Craig) Peut être que la connexion était perçue — que je suis ici maintenant — cette connexion a été ressentie à l’époque...

R : Exactement !

Q : (L) Bien. Nous sommes ici parce que les gens ont des questions pressantes. Vas-y, demande. (Craig) Alors. Pour moi c’est une question importante. Qui était derrière la tentative d’assassinat de mon premier maître spirituel le Yogi Maharishi Mahesh ?

R : Tu ne vas pas apprécier la réponse. Disons que des éléments des services secrets ont été impliqués.

Q : (L) Certains de ces éléments étaient-ils des personnes connues et n’étaient pas considérés appartenir aux services secrets ? Ce que j’essaye de dire c’est, parmi les gens impliqués, y avait-il quelqu’un de connu, en qui on faisait confiance et qui était impliqué ?

R : Oui.

Q : (Craig) Était-ce à cause de son travail de mise en place de groupes de méditation pour la paix dans le monde ?

R : En partie.

Q : (Craig) Une autre raison qui me serait utile de connaître maintenant ?

R : Rien de plus important que de détourner l’attention et l’orienter dans une mauvaise direction. Mais n’est-ce pas toujours le cas ?

Q : (L) D’accord, détourner l’attention de quoi ?

R : Du concept de l’esprit.

Q : (L) Et de la concentrer sur quoi ?

R : Concentrer sur l’homme.

Q : (L) Quand vous dites « concentrer sur l’homme », que voulez-vous dire ? J’ai l’impression que cela touche une zone très sensible. (Joe) Je pense que cela signifie se concentrer sur l’homme lui-même, comme pour en faire un martyre ou une déité. Nous avons beaucoup parlé de cette question où en fait, des gens qui proposent une idée ou un concept ont des partisans, mais il est possible que cela n’aille jamais plus loin. Bon, et puis vous tuez cette personne et soudain, tout le monde s’exclame : « Oh ! Il a été tué parce qu’il était sur quelque chose ! » (Craig) Alors l’implication c’est que c’est pour détourner l’attention loin du concept de l’esprit ?

R : Oui.

Q : (Joe) En quelque sorte, cela suggérerait que le concept de l’esprit qu’il promouvait n’était pas un concept correct, puisque l’attention était attirée sur lui en essayant de le tuer. C’est ainsi qu’ils créent une fausse idée de la spiritualité... (Craig) Son enseignement était-il en accord avec le consortium ou avec l’un des aspects déplaisants ou indésirables ?

R : Pas vraiment la façon de poser la question.

Q : (Simon) Ouais. Tu dois demander quelque chose comme : ce qu’il enseignait était-il bénéfique pour l’accroissement des connaissances ?

R : Non.

Q : (L) Mais c’était votre question spécifique : ce qu’il enseignait était-il bénéfique pour l’accroissement des connaissances ? (Craig) Cette vision particulière, la renaissance de l’ancienne connaissance védique, a-t-elle une quelconque valeur ?

R : Oui.

Q : (L) Alors, évidemment il ne faut pas trop se fier aux apparences. (Craig) Sri Sri Ravi Shankar a-t-il continué dans la bonne direction ?

R : Non.

Q : (Craig) Le travail de Sri Sri Ravi Shankar représente-t-il une toute nouvelle direction ?

R : Cela pourrait...

Q : (L) Alors que fait ce Sri Sri ? (Craig) Il [enseigne « l’art de vivre » par la respiration/la méditation]. Est-ce un programme valable au bénéfice de l’humanité ?

R : À certains égards, oui. Mais il est mal équilibré.

Q : (Craig) Quel domaine faut-il améliorer ?

R : Rappelle-toi qu’il y a plus de 60 ans tout le monde pratiquement était contre la guerre et pourtant elle est survenue. La méditation pour calmer le mental et communier avec les hautes sphères sera sans effet sur l’équilibre de ce monde.

Q : (L) D’après mon expérience, il est manifeste que la méditation pour la maîtrise de soi et de nos réactions est quelque chose de très bénéfique.

R : Oui. Mais alors que fait-on avec cette maîtrise ?

Q : (Craig) Elle sert à aider ceux qui ne savent pas comment contrôler leur mental ou leurs émotions.

R : Oui. Et leur enseigner quand, où et comment utiliser ces émotions pour changer. Surmonter ses émotions pour n’être affecté ni par ce qui est dehors ni par ce qui est dedans n’est guère plus que devenir un automate.

Q : (Craig) Ces techniques respiratoires peuvent-elles aider — Sudarshan Kriya ?

R : Absolument !!!!!!!

Q : (Craig) Est-ce l’un des meilleurs instruments utilisables pour réveiller l’humanité des gens ?

R : Oui. Mais n’oublie pas l’équilibre. Faire face à la réalité et maîtriser son moi en alternance avec la méditation pour la guérison.

Q : (Craig) Y a-t-il une chance pour que les POs soient réhabilités ?

R : Vraiment peu probable.

Q : (Craig) Quel pourcentage de prisonniers sont des POs ?

R : Moins que ce à quoi tu pourrais t’attendre dans la réalité présente.

Q : (L) Alors cela suggère qu’il y a plus de gens avec des âmes dans les prisons. (Craig) Ce fut mon expérience d’enseigner des techniques respiratoires dans les prisons. Il y avait un tas de types fantastiques. Serait-ce bénéfique si je montrais ces techniques de respiration ici dans ce lieu pour les gens présents ?

R : Bien sûr.

Q : (Craig) Pouvons-nous le faire rapidement ?

R : Bien sûr.

Q : (Craig) La distinguée communauté actuelle ne devrait-elle pas arrêter de fumer avant que nous commencions ?

R : Non.

Q : (rires) (DD) Bien essayé ! (Craig) Est-ce le programme complet — le cours de cinq jours ? (L) Tu vas faire le cours de cinq jours ? (Craig) Est-ce approprié dans ce contexte ?

R : Bien sûr.

Q : (An**) Nous n’avons pas à renoncer à l’ail, n’est-ce pas ? (rires) (Craig) Tant que vous ne fumerez pas, ni ne mangerez de l’ail pendant les séances. (L) Quelle est la durée des séances ? (Craig) Deux heures et demie, deux heures et demie... (L) Bon, il va falloir les ramener à 45 minutes. (rires) (Craig) Alors, ce Sudarshan Kriya est-il originaire, des anciens temps Védiques — de la Civilisation Kantekkienne — ou de l’époque moderne ?

R : Moderne.

Q : (Ark) Qu’est-ce que c’est ? (Craig) C’est une technique utilisant le son et la respiration pour se débarrasser du stress, apporter équilibre, joie et énergie. Oh, pour en revenir à ma première question : si c’était pour détourner l’attention en direction de Mahareshi Mahesh Yogi, alors pourquoi ont-ils tenu secrète la tentative d’assassinat ?

R : Ce n’était pas secret pour ceux destinés à être influencés.

Q : (Craig) Bien... (L) Je doute que cela aurait fait une quelconque différence dans le grand public, je ne pense pas du tout. (Craig) Eh bien, ils ont gardé cela secret pour que l’organisation puisse poursuivre, ce qui était dans la mauvaise direction... Donc, finalement, quel est le lien entre Mahareshi Mahesh Yogi et Sri Sri Ravi Shankar ?

R : Pacte de 5e densité.

Q : (Craig) Est-ce que ce sont des maîtres travaillant avec la 5e densité ?

R : Venus de... pour une mission ici.

Q : (L) Tout le monde vient de la 5e densité en principe, mais pas tous avec une mission. (Craig) Le consortium tentera-t-il d’arrêter Sri Sri Ravi Shankar ?

R : C’est peu probable.

Q : (Craig) Comment est-ce possible s’il fait un travail qui change le monde ? Comment est-ce possible ?

R : Ce n’est pas équilibré pour que le monde change seul.

Q : (L) S’il rajoutait quelques éléments il devrait se cacher.

R : Rappelez-vous ce que nous avions dit précédemment : La vie est religion...

Q : (Craig) La vie est religion ? [discussion sur la citation] (Joe) La vie est religion. Ceux qui font strictement attention à la réalité objective à gauche et à droite deviendront la réalité du « Futur. » (L) Ceux qui cherchent à exclure la vie deviennent un rêve du passé. Quelque chose comme ça... À qui le tour ? (Simon) Je voudrais savoir quand Avebury a été construit ?
R : 4233 av. J.-C.

Q : (Simon) Quel était son rôle initial ?

R : Observation et calcul.

Q : (Simon) De quoi ?

R : Le ciel était plutôt plus chargé que ce que vous avez connu jusqu’à présent.

Q : (Simon) Est-ce que cela a quelque chose à voir avec l’observation des comètes ?

R : Oui.

Q : (Simon) Y a-t-il quelque chose d’utile que nous pourrions comprendre là-dessus aujourd’hui ?

R : Pas vraiment, exception bien sûr des compétences des bâtisseurs.

Q : (L) Je pense que tout ce qu’ils observaient ou calculaient n’existe plus, donc c’est comme une machine obsolète. (DD) Ce qui nous amène aux observations de Palomar qu’ils ont mentionnées, avec l’occupation de 4e densité sous la montagne. Combien de temps Palomar a-t-il été une base avant que les Rockefeller ou la dimension humaine n’y soient ajoutés ?

R : 200 ans.

Q : (DD) Alors les 4D SDS étaient déjà dans la montagne depuis 200 ans. Les premiers hommes à avoir participé à cette opération faisaient-ils partie du clan Rockefeller ?

R : Oui.

Q : (DD) De toute évidence, les 4D SDS n’avaient pas besoin d’un observatoire sur cette montagne. Quel était leur objectif ?

R : Bien sûr que non, mais leurs larbins oui. Cela les maintient dans le droit chemin.

Q : (DD) Suites aux remarques des Cassiopéens à ce sujet, nous sommes allés à la montagne trois fois. Nous avons constaté qu’il y avait en évidence des ouvertures dans le sol, sous la montagne Qu’était le trou d’homme de 3-4 mètres de diamètre avec un couvercle par-dessus ? Il faudrait une grue pour soulever ce couvercle. On aurait pu faire descendre un camion dans ce trou. À quoi cela était-il destiné ?

R : Conduit aux installations qui ont une autre entrée. Cette entrée est en réalité une sortie et s’ouvre facilement de l’intérieur.

Q : (DD) D’accord. Là-bas, nous avons remarqué quelques autres structures similaires de trou d’homme, plus petites. Et nous avons également aperçu quelque chose comme un conduit de ventilation. Je m’en suis approché très près et j’ai écouté, cela donnait l’impression d’une sorte de machinerie. Était-ce une sorte de système de survie pour les humains...

R : Pas ça. Rappelez-vous qu’un grand observatoire astronomique nécessite un support technologique important, y compris sa propre production électrique, etc.

Q : (DD) Ah, okay. Est-ce la raison des trois structures sur rails que nous avons vues dont les conduites se rejoignaient toutes et descendaient la pente ou sous terre ?

R : Une partie de l’appareil d’observation.

Q : (DD) D’accord. Pourquoi les 4D SDS ont-ils choisi cet emplacement particulier pour construire une base ?

R : Ah ! Maintenant une question intéressante ! Peut-être devriez-vous faire des recherches sur l’histoire du lieu et prendre en compte l’idée des fenêtres entre les réalités.

Q : (DD) Quand j’habitais la Côte Ouest dans le sud du comté d’Orange, j’ai été frappé par de nombreuses exploitations souterraines. La première chose qui m’a sauté aux yeux fut la possible composante souterraine de cette pyramide à degrés de type ziggourat du bâtiment fédéral de Laguna {???}. Ce bâtiment a-t-il été relié à quelques autres ouvrages souterrains dans la région ?

R : Oh, bien sûr. Et il sera surprenant de voir comment ces choses entreront en ligne de compte dans le futur état policier.

Q : (DD) Quand nous avons été impliqués dans cette bagarre à l’aéroport d’El Toro, il est apparu qu’au cours de la 2e guerre mondiale, ils ont construit un assez grand souterrain à la base d’El Toro soi-disant pour le stockage d’armes. Cette base particulière a-t-elle été reliée à Palomar ou à ce bâtiment fédéral, ou l’est-elle maintenant ?

R : Maintenant vous pigez vite. Il y a des quantités de liaisons là-dessous.

Q : (DD) Liaisons dans le sens de système de tunnels ? La plupart des bases militaires de la côte Ouest sont-elles reliées de cette façon ?
R : Oui.

Q : (DD) Sont-elles reliées aux installations du bâtiment fédéral ?

R : Dans certains cas.

Q : (DD) Revenons à Palomar. Le genévrier que vous nous avez suggéré de trouver, je pense que c’est fait. Il ne passait pas inaperçu. C’était un arbre orange {coloré}. Est-ce l’arbre auquel vous avez fait référence ?

R : Oui.

Q : (DD) Quelle était la signification de cet arbre ?

R : Panneau de signalisation et de localisation pour le contrôle des entrées.

Q : (Simon) Si tu as appuyé sur la bonne branche, Don... (rires) (L) C’est assez sur Palomar... (Simon) Puis-je revenir en arrière et demander pourquoi j’ai toujours été tellement attiré par Avebury ?

R : Lien avec une vie antérieure.

Q : (Joe) J’ai une question pour A***. Elle souhaitait poser une question au sujet de sa nièce. C’est la nièce qui disait avoir été dans la tour le 11 septembre. Est-ce un cas de réincarnation...

R : Oui.

Q : (Joe) Et elle parlait de voir des dinosaures la nuit. Alors, est-elle en relation avec les lézards 4D SDS ?

R : Oui.

Q : (An***) A*** était-elle son grand-père dans une vie antérieure ?

R : Oui.

Q : (Joe) Au cours des deux dernières années des pieds chaussés — des pieds sans corps — venus s’échouer sur les côtes ont été signalés à plusieurs reprises. Le plus récent date de février, le mois dernier, et a débuté l’année. Je me demandais simplement d’où ils provenaient ?

R : Disons que certains individus ont un sens de l’humour très malsain.

Q : (An***) Est-ce que ce sont de vrais pieds de personnes réelles ? (L) Oui, quelqu’un a-t-il été tué pour fournir ces pieds ?

R : Non.

Q : (L) Ils ont pris les pieds sur des cadavres ?

R : Oui.

Q : (Joe) Et les ont lancés depuis des bateaux ?

R : Oui.

Q : (Joe) Seulement pour paraître dans les actualités ?

R : Oui.

Q : (rires) (DD) Nous en parlions ce soir au dîner. (L) Bon, si personne n’a d’autres questions urgentes... (Craig) Simon a un lien avec Avebury d’une vie antérieure. Ai-je aussi un lien passé avec Avebury pour qu’Il m’attire autant ?

R : Oui. Pourquoi pensez-vous que vous vivez là-bas ?

Q : (L) Je veux dire, de tous les endroits où habiter Comment s’appelle le lieu où vous résidez ? M_____? [discussion du nom et plaisanterie sur sa prononciation] (L) Bien, Quelqu’un a autre chose d’important ? (Ar****) Puis-je poser cette seule question ? Qu’est-ce qui me procure ce sentiment de détente lorsque certaines personnes parlent ? Comme si leurs voix m’hypnotisent et je me sens détendu. Pourquoi suis-je comme ça ?

R : Concordance de fréquence.

Q : (Craig) Comme une résonance. (Joe) Cela fait écho dans ton cerveau. (L) Cela entre en résonance avec la partie relaxante. Tout comme si ma voix devait résonner avec la partie qui te rend irritable ou en colère. (rires) (Ar***) C’est juste que de temps en temps même si je ne les connais pas, j’entends la voix d’une personne et je commence à me sentir calme et très détendu.

R : Amusez-vous bien !!!!! Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Merci une nouvelle fois à l'Equipe Française pour cette traduction...

Thanks again to the French Team for this translation....
 
Top Bottom