Séance du 7 septembre 2013

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.

_________________________________________________ _________________________________________________ ______

Date de la séance : 7 septembre 2013

Laura, Ark, Belibaste, Perceval, Andromeda, Kniall, PoB, Atriedes, Ailen, Mr. Scott

Q : (L) Nous sommes le 7 septembre 2013. Cela veut dire que l’année prochaine nous serons en 2014. Comme les Cassiopéens sont apparus en 1994, cela signifie qu’ils auront 20 ans en juillet de l’année prochaine ! Notre dernière séance date du 28 mai, n’est-ce pas ? Elle remonte à un peu plus de trois mois. Du coup nous voici tous rassemblés, avec tout un tas d’aventures qui nous sont arrivées durant les derniers mois.

R : Allô braves gens.

Q : (L) Bonjour à vous, et avec qui parlons-nous ce soir ?

R : Roijka

Q : (L) Et d’où nous transmettez-vous ou à travers quel lieu ?

R : Cassiopée

Q : (L) Ils sont un peu lents ce soir. (Ark) Est-ce mon bracelet en cuivre qui fait ça ?

R : Oui

Q : {Ark retire son bracelet en cuivre} (L) Est-ce que ce bracelet en cuivre est malsain ?

R : Pas d’ordinaire.

Q : (L) {sur le changement de vitesse du contact} C’est bizarre. (Andromeda) Est-ce que cela aide vraiment pour quelque chose ?

R : Un peu.

Q : (Belibaste) Est-ce que cela aide de la façon que l’explique Lakhovsky dans son livre ?

R : Pas vraiment.

Q : (Belibaste) Comment cela aide-t-il ? (L) Pourquoi s’en soucier alors si cela aide aussi peu. Je veux dire, « Pas vraiment » ? (Perceval) Cela aide au niveau de l’apparence. Tu as tout de suite l’air mieux lorsque tu le portes. (Atriedes) Ne comprends-tu pas ? C’est important de porter des accessoires !

R : C’est en gros le résultat.

Q : (L) Très bien. Je crois que ce que les membres de notre groupe, en tout cas ceux de la section FOTCM, voudraient bien savoir est : Qu’est-ce qui s’est passé avec {nom enlevé} ?

R : Conflit de personnalités.

Q : (L) Un conflit de personnalités avec moi personnellement?

R : Oui

Q : (L) Et quelle était la nature de ce conflit ?

R : Elle voulait dominer.

Q : (L) Drôle de façon de dominer. Est-ce que sa façon de dominer c’était avec un aspect manipulation de la pitié et tous les trucs du même tonneau ?


R : Cela n’est-il pas généralement la façon ? Mais observez qu’elle gardait la pitié pour elle-même.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que c’est quelque chose comme du narcissisme ?

R : Rampant !

Q : (L) Autre chose que cela, ou plus profond que cela ?

R : Habituellement un signe de ceux à qui il manque un centre magnétique.

Q : (L) Hmm. Est-ce un peu comme dans cet article que j’étais en train de re-relire l’autre jour à propos d’endosquelettes contre exosquelettes et dans lequel la théorie du gars dit que les personnes de type exosquelette sont du genre de ceux qui ont besoin de règles à l’extérieur parce qu’ils sont incapables d’intégrer quoi que ce soit depuis l’intérieur ? {Voir : http://www.sott.net/article/163349-Moral-Endo-skeletons-and-Exo-skeletons-A-Perspective-on-Americas-Cultural-Divide-and-Current-Crisis }

R : Proche. Ce qui est à l’intérieur est tellement infantile qu’il ne peut pas voir au-delà du soi.

Q : (L) Et bien, je crois que nous n’avons pas besoin d’aller plus loin là-dessus, n’est-ce pas ? (PoB) Qu’en est-il d’un possible lien entre le fait d’être homosexuel et d’avoir quelque chose « solidement ancré » dans cette situation ? (L) Et bien, nous avons déjà posé pas mal de questions sur les causes de l’homosexualité. Plusieurs explications ont été données. Est-ce que la réaction spécifique de {nom enlevé} en termes de narcissisme et d’état d’infantilisation interne est due au fait qu’elle est homosexuelle ? Ou plutôt une meilleure façon de le tourner serait : y a-t-il une relation entre les deux ? En d’autres termes, elle est homosexuelle et a cette nature infantile pour la même raison fondamentale ?

R : Plutôt le dernier. Mais cela n’est pas nécessairement vrai pour tout ce qui relève de ce genre de situation.

Q : (L) Vous dites, donc, que cela ne s’appliquerait pas à toutes les situations semblables, mais que s’il y a une corrélation, alors cela peut s’avérer vrai dans certains cas ?

R : Oui

Q : (L) Et pour ceux chez qui cela est vrai, cela se manifeste-t-il en général par la même dynamique ?

R : Oui

Q : (L) Donc…

R : C’est aussi valable pour les hétérosexuels.

Q : (L) On retrouve la même dynamique chez les hétérosexuels, à moins que ce soit une autre dynamique avec des résultats similaires.

R : Oui pour le dernier.

Q : (L) Okay. Quoi d’autre ? Ah oui, qu’est-ce qui se passe avec ce gars {nom enlevé} ? {Longue pause} Je crois que ce n’est pas une très bonne question. {rires} (L) Pas de réponse ! Est-ce que {nom enlevé} était un escroc ?

R : Proche.

Q : (L) Quel a été l’élément déclencheur de toute cette dynamique qui était bien bizarre tout du long ?

R : {Nom enlevé} à la recherche d’individus pour l’aider financièrement.

Q : (Atriedes) Ce qui a donné raison au vieux dicton : on ne roule pas un honnête homme. (L) Hmm. Du coup quelle est la solution à ce problème ?

R : {nom enlevé} a besoin d’être plus communicative.

Q : (L) Alors c’était un manque de partage, de réseautage, et elle pensait simplement pouvoir résoudre les choses par elle-même, sans dire aux gens ce qui se passait?

R : Oui. Et elle n’en est pas capable comme en témoigne son passé.

Q : (L) Quoi d’autre ? (Andromeda) Est-elle capable d’être plus communicative ?

R : Davantage, oui. Mais suffisamment pour « tenir les rênes » ? Non, loin de là. Elle a cristallisé sur une « mauvaise fondation » comme le dirait Gurdjieff.

Q : (L) Et comment s’est produite cette cristallisation ?

R : Lors de la dynamique entre elle et sa mère.

Q : (L) Et y a-t-il quoi que ce soit qu’elle puisse faire ?

R : Un travail intense est nécessaire.

Q : (L) Apparemment le genre que nous ne sommes pas capables de procurer. À mon avis, elle aurait besoin d’un très bon thérapeute en quelque spécialisation. Quelqu’un qui pourrait travailler en privé avec une personne une à deux fois par semaine.

R : Oui.


Q : (L) Bon. Quoi d’autre ? (Perceval) Tu as une liste de questions. (L) C’est juste, mais je n’aime pas trop ces questions. Il n’y en a aucune qui ne m’interpelle à fond. (Andromeda) Voulons-nous évoquer la Syrie ? (Ark) À propos de la Syrie ? (L) Bon, j’aimerais commencer petit et ensuite aller globalement dans le monde. Vous voulez vraiment mettre la charrue avant les boeufs ! (Andromeda) Allez, on parle des gens maintenant. Quoi de neuf sur le forum et qui mérite discussion ?
(Ailen) {nom enlevé}, peut-être ? (L) Ah, {nom enlevé} !

R : Ça, c’est une longue histoire !

Q : (L) Ma foi, pourriez-vous nous en faire un résumé succinct ?

R : Lésion du tissu cérébral.

Q : (Andromeda) Est-elle née ainsi, ou a-t-elle subi des lésions plus tard durant sa vie ?

R : Périnatal et exacerbé pendant sa vie.

Q : (L) D’après ce que j’ai compris, elle a subi un paquet d’opérations, et suit des traitements aux hormones. Je ne sais pas trop, est-ce qu’il y aurait quelque chose que l’on puisse faire pour aider {nom enlevé} ? Y a-t-il quoi que ce soit que {nom enlevé} puisse faire de son propre chef ?

R : Détox !

Q : (L) Bon. Maintenant il y a les questions que pose {nom enlevé} au sujet de ce petit bébé. (Ailen) Le bébé et aussi ses enfants. (L) Bon : la source de ce qui affecte sa vie est-elle de nature karmique ou est-ce une attaque ?

R : Un peu des deux. Mais souvenez-vous qu’une attaque vient via les lacunes dans la connaissance et dans la conscience.

Q : (Perceval) Juste oui ou non sur ce sujet : est-ce que le fait de donner régulièrement du plasma affecte son système de façon négative ?

R : Oui. À moins qu’une raison médicale l’exige, ce n’est pas conseillé. Les fluides corporels sont vecteurs de force de vie et de conscience.

Q : (L) Quelle est la meilleure manière de venir en aide à ses enfants ? Eh bien c’est une question un peu vague. Quel enfant ? (Ailen) Et bien, principalement le fils qui a essayé de tuer son ancien petit ami. Maintenant on le garde dans un genre de centre psychiatrique et doit essuyer un procès pour tentative de meurtre. Il dit qu’il a envie de mettre fin à ses jours. L’une des filles est une procureure de la couronne ou quelque chose de similaire et il ne lui est plus permis d’avoir une promotion à cause du casier judiciaire de son frère, et son autre fille qui est psychologue dans le centre même où a été envoyé son frère se trouve obligée de démissionner. (L) La situation au complet ressemble pas mal à une mise en scène hyperdimensionnelle. (Perceval) Y a-t-il quoi que ce soit qui puisse être fait pour aider son fils ?

R : Le cheval a filé.

Q : (L) Je pense que ce qu’ils veulent dire c’est qu’il n’est plus nécessaire de fermer la barrière quand le cheval a pris la fuite. C’est trop tard. (Ailen) Quelle est la faille au niveau de la connaissance et de la conscience ? Que peut faire {nom enlevé} par rapport à ça ?

R : Il raisonne avec ses émotions, donc pourquoi s’attendre à ce que son fils n’en fasse pas autant ?

Q : (Atriedes) Ca me semble assez de coïncidence qu’il ait fait cette chose terrible, et se soit arrangé pour se retrouver dans le même endroit où travaillait sa sœur, et aussi i fait perdre à son autre sœur du même coup son travail… Cela semble un peu trop pour juste être de la coïncidence. Est-il inconsciemment en train de se venger de ses sœurs ou quelque chose de semblable ? Est-ce qu’il y a là une certaine convergence universelle du karma ou bien autre chose ?

R : En partie, oui.

Q : (L) Oui, car on dirait que ses deux sœurs sont affectées par ses actes, et c’est parce qu’il raisonne avec ses émotions ainsi que le fait son paternel. Donc, d’une façon ou d’une autre, {nom enlevé} a vraiment besoin d’arrêter de penser avec ses émotions et commencer à montrer l’exemple pour son fils. Pour moi c’est un peu la seule chose qui pourrait être faite, même à ce stade-là. Est-ce que c’est juste ?

R : Oui. Mais la barre est haute.

Q : (L) En même temps qu’il a à gérer cette situation horrible avec ses enfants, sa conjointe a cette chose que vit son petit-fils. Donc, c’est comme si les deux ensemble ont ces horribles, horribles problèmes avec leurs enfants. (PoB) Comme l’histoire de Job dans la bible. (L) Ouais. C’est simplement… Je n’arrive même pas à formuler la question… Est-ce qu’il y a quoi que ce soit au niveau de cette relation qui aurait attiré ces énergies dans leurs vies respectives car on dirait que tout a commencé à s’écrouler vite et dur depuis qu’ils sont ensemble ?

R : Oh en effet !

Q : (L) Le petit-fils souffre de ce problème congénital qui l’empêche de manger à peu près tout. (Ailen) Il ne tolère ni la viande ni le gras. (Andromeda) Donc, il y a quelque chose de malsain dans cette relation ?

R : Nous hésitons à répondre à ce type de questions, mais ceux qui ont des « neurones » sont capables de le comprendre.

Q : (L) Là j’aime encore moins ce que j’ai en tête. (Andromeda) Quoi ? (L) Je pense simplement que la génétique va avec la psychophysiologie. Il y a quelque chose qui se trame là, et pas besoin d’une manifestation ostensible comme un trouble de la personnalité ou autre chose, mais tu peux attirer des énergies… (Ailen) Ce qui m’a le plus surpris dans le désordre génétique c’est que ça ressemble à une mutation « anti-évolution ». Quelque chose a tellement altéré certains gènes qu’ils ne peuvent plus manger ce qu’un humain est censé manger ?! (L) Je ne sais pas… Les Cassiopéens ne veulent pas dire grand-chose là-dessus ce qui laisse présager que ce qui serait dit pourrait ne pas être bien accueilli. Est-ce que l’on change de sujet ? Y a-t-il d’autres questions de nature privée que nous pourrions demander avant de passer à autre chose ? (Perceval) Est-ce que tu veux demander comment va {nom enlevé} ? (L) Oh oui, quel est la situation avec {nom enlevé} ? C’est une excellente question. Effectivement, ce qui a attiré mon attention est le fait qu’alors que j’employais mon temps à communiquer sincèrement avec {nom enlevé}, elle était en train fondamentalement de me planter des couteaux dans le dos et de dire toutes sortes de mauvaises choses sur moi et sur tous les membres de ma famille, mon travail, tout. Cela fut profondément décevant et très douloureux d’apprendre ça. Donc, j’aimerais bien savoir où on en est de ce côté-là ?

R : Nous avons dit que son coeur était enveloppé dans un nuage

Q : (L) C’est quoi ce nuage ?

R : Elle choisit le mensonge à son propre détriment.

Q : (L) Je voulais juste essayer d’être une amie, mais on dirait que tout ce qu’elle me disait n’était que des mensonges et de la gestion de perception. Mais elle a manifestement un peu de possibilités psychiques – un tout petit peu en tout cas, n’est-ce pas ?

R : Un peu. À peu près comme Cherie.

Q : (Ailen) Elle sent les tempêtes arriver ! (Belibaste) Pourquoi pensez-vous qu’elle a des talents psychiques ? (L) Parce qu’elle a dit qu’il y avait quelqu’un dans le groupe qui était « diabolique », et que c’était {nom enlevé}. Elle avait raison sur cela, mais pas sur l’identité de la personne. (Ailen) Ouais, mais ce n’était pas un psychopathe comme elle le disait. Et puis s’il vous plaît… Quelle est la probabilité que quelqu’un du groupe dérape dans les deux prochains mois ? (L) Donc en d’autres termes, elle est aussi bonne que Cherie. Je tiens à vous dire à tous que ma Cherie est une super chienne ! Bon, maintenant sortons prendre l’air dans le monde : est-ce que le président syrien et ses soldats ont utilisé des armes chimiques quelconques, du gaz sarin neurotoxique ou n’importe quelle autre arme dans le genre, lors des combats contre les rebelles ?

R : Non !

Q : (L) Il n’est pas aussi stupide.

R : Exactement, et pas si cruel !

Q : (L) Prochaine question ? (Andromeda) Tout ce spectacle est-il destiné à couvrir les comètes qui approchent ?

R : Partiellement, bien que même les joueurs de niveau supérieur ne soient pas tous au courant.

Q : (Atriedes) Pourquoi cet étalage théâtral de la part de la Chambre des lords britanniques ou des communes ou quelque chose de ce type, et brusquement au Congrès américain on a tous ces discours de vœux de reconquête de pouvoir par la déclaration d’une guerre, puis soudainement on a Obama qui passe d’une simple entrée en guerre à, « Oh, je vais en parler avec le Congrès ! » Pourquoi y a-t-il tout un spectacle au niveau de cet aspect-là ?

R : Créer du drame pour garder les masses ignorantes sur ce qui est vraiment important.

Q : (Ark) Ce qui importe je pense c’est qu’il faut de temps à autre se débarrasser des missiles devenus obsolètes, parce que cela coûte des sous. Et comme c’est bien mieux d’en trouver des nouveaux, il faut se débarrasser des anciens. Français et américains : il faut vous en débarrasser.

R : Ce qui importe vraiment pour les gens ce sont les évènements planétaires qui s’en viennent et pour lesquels ils ne sont absolument pas préparés.

Q : (L) Je pense que ce qui les préoccupe à court terme ce sont les emplois et l’économie, tout ce qui est tributaire de changements climatiques ?

R : Oui

Q : (L) Donc ils ne font rien pour parer aux changements climatiques — et je ne parle pas du réchauffement climatique, non plus. Je veux dire de ce qui est en train de se passer sur terre en ce moment au niveau du tableau d’ensemble. Ils ne font absolument rien pour gérer cela, et ils ne font absolument rien pour réduire le vaste fossé entre les riches et les pauvres… (Perceval) Est-ce que l’on parle de cette affaire syrienne qui a été décidée par des instances spécifiques pour...

R : Oui, absolument ! Qui croyez-vous qui a envoyé du monde pour provoquer ce désordre ??!?

Q : (Perceval) Et bien, il y a toute une pléthore de rhétoriques au sujet des agendas stratégiques coloniaux : des pipelines et bla-bla-bla...

R : Est-ce qu’un seul de leurs plans a réussi jusqu’ici sauf que de mettre de milliards dans leurs poches ?

Q. (Perceval) En gros c’est juste une combine !

R : Oui

Q : (Perceval) Pour faire du fric et distraire le peuple. (L) Et distraire le peuple pour empêcher les gens de les destituer du pouvoir en les maintenant dans la peur.

R : Oui oui oui oui oui oui.

Q : (Perceval) Attendez, c’est juste impensable pour moi, qu’ils lancent une guerre sans autre objectif que gagner de l’argent.

R : C’est la psychopathie pour vous !

Q : (Atriedes) Juste avant qu’Hillary Clinton devienne complètement diabolique par rapport à la Lybie, j’ai remarqué qu’elle a soudainement commencé à enfler et à présenter de hauts signes d’inflammation. Et John Kerry c’était juste avant que cela ne commence en Syrie, il est devenu beaucoup plus boursouflé et maintenant il a un oeil drôlement avachi, ses yeux qui enflent, sa figure aussi, et il commence aussi à gonfler. Est-ce une sorte de signe qu’ils sont devenus diaboliques quand ils deviennent mega-inflammé ?

R : Le mal prend son péage sur le corps.

Q : (Atriedes) Donc, c’est plus important d’éradiquer le mal plutôt que le nombre de calories. (L) On dirait bien ! (Andromeda) Alors, il n’y a aucune intention de pousser les gens à la révolution avec toute cette vague et ces drames révolutionnaires… ?

R : Bien sûr ! Cela va rapporter des milliards à certains alors que d’autres ont comme projet de débarquer pour ouvrir des magasins sur les cendres. Mais ainsi que nous venons de vous le demander : quand est-ce que leurs plans ont rencontré les résultats annoncés ?

Q : (Ark) Je pense qu’il y a une autre raison. Tu déclares la guerre, et après tu laisses certains groupes de ces rebelles à avoir accès à des armes nucléaires. Pouvez-vous imaginer combien le département de la sécurité intérieur sera renforcé si on laisse ce genre d’armes à des « rebelles islamistes » ? Donnez des armes puissantes à vos ennemis, faites en sorte qu’ils croient que vous venez les aider à renverser Assad, et dites plus tard, « Oh, mais nous ne savions pas que c’étaient des terroristes, mais maintenant ils ont accès à ces armes ! Nous devons fermer nos frontières ! Nous devons tout contrôler ! » (Andromeda) Cela fait froid dans le dos, il y a des articles sur le département de la Sécurité Nationale qui attestent de grosses commandes de balles à tête creuse, ainsi que de la construction d’enceintes encerclées de barbelés… On dirait qu’ils se préparent à un genre de révolution ou autre chose. (Perceval) Je me demande si ces documents sont juste là pour...

R : La vraie guerre, comme vous le savez, est contre les gens normaux par procuration.

Q : (Kniall) Les Russes essaient-ils vraiment d’arrêter tout ça ?

R : Pour le moment.

Q : (Perceval) Donc...

R : Poutine lui aussi n’est pas si cruel.

Q : (Perceval) Quelles sont les chances de voir Poutine et l’armée russe répliquer, si les Américains et les Français bombardent la Syrie ?

R : Excellentes à moins que les choses changent.


Q : (Mr. Scott) Et comme les choses changent toutes les cinq minutes, cela ne veut pas dire grand-chose. (L) Ouais. (Perceval) C’est vrai, c’est ce qui se passe. (L) Bon, quelles sont nos dernières petites questions ? Belibaste ? (Belibaste) Nous avons une hypothèse que les panaches de fumée industriels pourraient agir comme des aimants pour des rejets cométaires ? Est-ce là une hypothèse valide ?

R : Yes

Q : (Belibaste) Est-ce parce qu’il y a une charge électrique dans un panache de fumée ?

R : Oui

Q : (Belibaste) La charge du panache de fumée est-elle plus négative que la charge du corps céleste entrant ?

R : Oui

Q : (Belibaste) Hé, c’est excellent. Quelle est la raison principale du cycle solaire de onze ans ?

R : Réverbérations en raison du passage du compagnon.

Q : (Perceval) Donc le compagnon passe tous les onze ans ?

R : Résonance.

Q : (L) Non, il ne passe pas tous les onze ans. C’est juste que quand il passe, il établit une sorte de résonance. (Belibaste) À propos du compagnon, à quelle distance se trouve-t-il de la terre ? (Ailen) Pas question !

R : Pas question !

Q :(L) Tu peux faire mieux que ça, Belibaste. (Ark) Il a voulu tenter le vieux coup du tout cuit dans le bec… (L) Vite les mecs, il n’y en aura pas pour tout le monde ! {rires} (Belibaste) Concernant le champ géomagnétique terrestre, je pars du principe qu’il y a trois facteurs : le magnétisme résiduel de l’écorce très ferrugineuse, le champ magnétique induit par les courants-jets, et le noyau que les Cassiopéens ont mentionné auparavant. Est-ce qu’on a là les trois sources correctes du champ géomagnétique ?

R : Ce ne sont pas les plus importantes.

Q : (Belibaste) Quelle est la principale ?

R : Le courant électrique.

Q : (Belibaste) La raison principale du champ géomagnétique, c’est du courant électrique entre quoi et quoi ?

R : Le soleil et l’environnement cosmique.

Q : (Andromeda) S’il y a une inversion géomagnétique, est-ce que cela provoque vraiment de grosses explosions comme le dit ce gars dans son livre Inversion Magnétique ?

R : Cela peut.

Q : (Andromeda) Donc si l’on se retrouvait en train de traverser cette inversion géomagnétique, ce qui est quelque chose qui est déjà censé s’être produit à plusieurs reprises durant l’un des cycles précédents… Est-ce que cela provoquerait des mutations chez les êtres humains et auprès d’autres organismes vivants ?

R : Cela peut.

Q : (Andromeda) D’après ce que dit ce type dans son livre, les porcs et les humains sont arrivés sur scène en même temps...

R : Oui

Q : (Andromeda) Est-ce un processus de mutation conjoint, à moins… Je ne sais pas exactement ce que j’essaie de demander… Sommes-nous des hybrides de primates et de porcs ?

R : Non.

Q : (Andromeda) Donc c’était une mutation ?

R : Oui

Q : (Andromeda) Cela a eu lieu en même temps pour les humains et les porcs ?

R : Oui. D’origine virale.

Q : (Belibaste) Je voudrais juste savoir si Jules César était un être humain ?

R : Oui.

Q : (Belibaste) Hormis ses enfants connus, a-t-il eu d’autres enfants?

R : Oui. Pas Césarion.

Q : (Belibaste) Alors est-ce qu’il y a des descendants de Jules César vivant sur cette planète ?

R : Oui

Q : (Belibaste) Combien ?

R : Déjà demandé.

Q : (Belibaste) Mais c’était demandé au sujet de Jésus.

R : Oui...

Q : (Kniall) Est-ce que cela signifie que César a été emmené sur un vaisseau ?

R : Une comète!

Q : (Belibaste) La comète César! (L) Je crois qu’ils font de l’esprit. Vous devez comprendre quand les gens posent des questions, ils le font avec des suppositions, comme vous venez juste de le faire. (Perceval) Soyons précis : Existait-il un autre individu il y a 2000 ans qui enseignait aux gens des vérités spirituelles semblables aux enseignements gnostiques, etc. et évoluant dans le coin Empire romain/Moyen-Orient, mais qui n’était PAS Jules César, et qui aurait pu en quelque sorte être un petit peu intégrée à la vie de César ?

R : Vraiment un tout petit peu, et pas un maître comme vous le décrivez, mais un combattant rebelle ennemi de Rome.

Q : (Perceval) Ainsi l’idée que le peuple de Jésus était des critiques sociales est probablement la plus pertinente...

R : Oui

Q : (Ailen) Mais ce n’est pas quelqu’un qui a traversé l’histoire ou dont on aurait recensé les exploits.

R : Quelques indices avec Josephus, le « père » de Jésus.

Q : (Atriedes) Est-ce Octavien qui a publié les correspondances de Cicéron ?

R : Oui

Q : (L) Octavien m’a semblé un peu psychopathe sur les bords. Suis-je correct dans cette assertion?

R : Proche.

Q : (Atriedes) Des différents récits de la fin de Cicéron, il semblerait que la version qui le montre comme un tout bon et j’en passe n’est pas vraie. Il y a un témoignage qui rapporte Cicéron la tête émergée des poubelles pour voir s’il était suivi, et un autre le décrit suppliant de se faire libérer et jurant de réfuter ses Phillipiques. Lequel de ces deux se rapproche le plus de la vérité ?

R : Le dernier. Cicéron était un lâche intégral.

Q : (L) Et bien, j’ai réfléchi à cela depuis quelques jours maintenant, parce qu’il me revient toujours à l’esprit. Plus je lis des choses sur Cicéron, plus il me rappelle quelqu’un. Il me fait penser à P____ A____. Quand j’essaie d’imaginer Cicéron, je vois et j’entends P____ A____ {Professeur de Français avec 4 diplômes impliqué dans une arnaque à l’académie Telesio Galilei}. (Ailen) Celui des crachats et le reste? {Il ne semble pas pouvoir s’exprimer sans éruption de postillons.} (Atriedes) Cela m’a aussi travaillé l’esprit ces trois derniers jours, et je crois avoir trouvé un clone 100 % Cicéron ; c’est une personne contemporaine qui a eu droit à un film. (L) Qui? (Atriedes) Jack Abramoff ; le film est : Casino Jack. (L) Oui, mais on ne sait rien de personnel sur lui. Nous avons seulement le film. Moi je parle de quelqu’un que je connais personnellement. Je connais P____ A____, et il me fait beaucoup penser à Cicéron. Donc, avec cette image de lui dans mon esprit, est-ce que je suis en mesure d’imaginer Cicéron?

R : Très très proche !

Q : (Ailen) Ouf ! (Perceval) L’idée qu’il soit dans une position de pouvoir est vraiment... (Andromeda) N’est pas celui qui a déjà organisé une fête en son honneur ? C’est exactement ça. Imagine quelqu’un comme P____ A____ au pouvoir, et tu peux imaginer Cicéron au pouvoir. C’était assez obscène de le voir alterner léchage de bottes avec courbettes et tannages auprès de Luc Ferry. (Atriedes) Il faut que vous regardiez ce film. Vous verrez ce que je veux dire. (L) D’accord, je vais le regarder. Quelqu’un d’autre a-t-il quelque chose à demander? (Kniall) Ma question revient sur le sujet des usines chimiques : l’usine chimique AZF qui a explosé à Toulouse, était-ce dû à une explosion aérienne ?

R : Non.

Q : (Ailen) Était-ce un avertissement à Chirac ?

R : Oui.

Q : (Perceval) Était-ce une bombe que quelqu’un avait mise?

R : Oui.

Q : (Perceval) Comme le Mossad ou autre ?

R : Oui.

Q : (Belibaste) Lâchée depuis un hélicoptère ? {rires}

R : Qui sait !?

Q : (L) À la fin, est-il important de savoir comment une bombe est arrivée là? (Belibaste) Bon, des personnes ont aperçu deux hélicoptères dans le ciel juste avant l’explosion. (L) Oh. (Belibaste) Certains ont supposé qu’ils ont largué la bombe. (L) J’aurais pensé que c’est plus dans le genre quelqu’un qui se met à l’abri et appuie sur un bouton ou un détonateur. (Belibaste) Mais il y a cet expert qui a analysé les ondes de choc et en a déduit que des deux explosions, une s’était produite au sol mais que la première avait été établie comme s’étant produite à 3,5 kilomètres au-dessus du sol. (L) C’est bizarre. (Perceval) Pour commencer, cet expert était-il intègre? Je veux dire... (L) Je suis trop fatiguée pour discuter de ce sujet. Je veux dire, pourquoi a-t-on un cerveau ? Découvrons-le. (Atriedes) J’ai une question. Peut-être que ce n’est pas une bonne question. Récemment et depuis les dernières années, on a vu une quantité croissante de discours publics de la part de différentes personnes d’horizons variés au sujet de la disparité entre les classes inférieures et supérieures, entre les pauvres et les nantis. Ils ont de plus en plus une tournure marxiste dans leur discours sur les différences des classes. On dirait peut-être une répétition de ce qui s’est produit durant les premières révolutions communistes. Du coup, sommes-nous en présence d’une sorte de personne charismatique leader communiste, et écrivant une sorte de nouveau Manifeste Communiste, et commençant une révolution quelconque ou des problèmes ou autres choses ? Ou est-ce que tout cela est orchestré ?

R : Très possible.

Q : (Mr Scott) Et là aussi un million d’autres choses sont possibles. Ça dépend de ce qui se passe quand tu vas te lever demain matin. (L) Ouais, tout peut changer. (Perceval) Non, mais il y a ce cycle historique où ils accroissent leur cupidité et alors quelque chose débarque et remet les pendules à l’heure. (Mr Scott) Oui, c’est vrai. (L) Bon, autre chose? J’ai envie de dire bonne nuit. Je suis fatiguée.

R : Oui. Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Un grand merci pour cette traduction claire et si intéressante...

One thank you for this so interesting and clear translation
 
Top Bottom