Topic sur Q in French

susy7

Jedi Master
For the links and videos of the Q links, I invite you to distribute them for French speakers, here are already 4 Youtube links, don't hesitate to share or you can
Pour les liens et vidéos des liens de Q, je vous invite à les diffuser pour les francophones, voici déjà 4 liens Youtube, n'hésitez pas à partager ou vous le pouvez
 

susy7

Jedi Master
En Europe l'image des démocrates est celle d'un parti de paix et d'amour, or il n'en est rien! Le retrait des troupes d’Afghanistan par Trump a été stoppé par l'équipe démocrate menée par Ilhan Omar! Celle qui serait sensée le Moyen- Orient
In Europe the image of the democrats is that of a party of peace and love, but this is not the case! Trump’s withdrawal from Afghanistan was stopped by the Democratic team led by Ilhan Omar! The one that would make sense the Middle East.
 

itellsya

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Hi susy7, in another thread you were kindly asked three times to provide a brief summary of the videos you are posting:

Susy7, please re-read fabric's and Jones' posts above, ok? Just one or two lines are enough. Many people simply won't click on your links unless you say something about it, because they too, have very little time on their hands. Thank you.

And yet, today, in this thread, you have posted 2 more videos without a summary.

We will ask you, again, to please ensure you provide a brief summary of anything that you are posting for the reasons noted by Chu above.

Salut susy7, dans un autre fil de discussion, on vous a gentiment demandé à trois reprises de fournir un bref résumé des vidéos que vous publiez :


Susy7, veuillez relire les messages de fabric et Jones ci-dessus, ok ? Une ou deux lignes suffisent. Beaucoup de gens ne cliqueront tout simplement pas sur vos liens si vous n'en parlez pas, parce qu'eux aussi ont très peu de temps à leur disposition. Merci.


Et pourtant, aujourd'hui, dans ce fil de discussion, vous avez posté 2 autres vidéos sans résumé.


Nous vous demandons, une fois encore, de bien vouloir fournir un bref résumé de tout ce que vous publiez pour les raisons mentionnées par Chu ci-dessus.
 

susy7

Jedi Master
Allemagne; grand déploiement dans la forêt noire, plus de 2000 policiers à la recherche d'un "Rambo". Ici l'explication des événements par Q et ses affiliés, autres vidéos d'une avocate criminaliste allemande diffuser par
Alexandre Lebreton, il s'agirait d'un démantèlement d'un réseau pédophile.
Germany; large deployment in the black forest, more than 2000 police officers looking for a "Rambo". Here the explanation of the events by Q and his affiliates, other videos of a German criminal lawyer broadcast by
Alexandre Lebreton, it would be a dismantling of a pedophile network


Alexandre Lebreton
 

susy7

Jedi Master
Hi susy7, in another thread you were kindly asked three times to provide a brief summary of the videos you are posting:



And yet, today, in this thread, you have posted 2 more videos without a summary.

We will ask you, again, to please ensure you provide a brief summary of anything that you are posting for the reasons noted by Chu above.

Salut susy7, dans un autre fil de discussion, on vous a gentiment demandé à trois reprises de fournir un bref résumé des vidéos que vous publiez :





Et pourtant, aujourd'hui, dans ce fil de discussion, vous avez posté 2 autres vidéos sans résumé.


Nous vous demandons, une fois encore, de bien vouloir fournir un bref résumé de tout ce que vous publiez pour les raisons mentionnées par Chu ci-dessus.
My last post I posted it, if I can't find the time I will post the summary of the video
 

susy7

Jedi Master
Le 7 juin 2016, à Briarcliff Manor, dans l'Etat de New York, Donald Trump donne un discours de campagne dans lequel il revient sur les soupçons de corruption majeurs impliquant la secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, sa Fondation et des gouvernements étrangers. Le lendemain du discours, Stuart Varney, journaliste à Fox News Business, interroge son invité, le Juge Andrew Napolitano, sur les derniers développements connus autour du scandale Uranium One. Hillary Clinton aurait utilisé sa qualité de ministre d'Etat pour autoriser la vente d'une partie des actions d'une mine d'uranium située dans l'Utah à un investisseur canadien. En contrepartie de cette vente, l'investisseur aurait versé des contributions astronomiques à la fondation Clinton. Mais au-delà du problème de corruption, c'est la question des intérêts stratégiques vitaux des USA qui est posée à travers cette affaire. En effet, l'investisseur canadien s'est empressé de revendre ses parts à une entité russe proche du gouvernement. Hillary a ainsi permis à l'Etat russe, un adversaire stratégique des USA, de prendre pied dans l'exploitation de gisements d'uranium, matière première hautement sensible pour la sécurité nationale. Si les faits sont un jour prouvé, la décision d'Hillary de permettre à Franck Giustra pourrait lui valoir une accusation de haute trahison.
 

susy7

Jedi Master
L'opération Legend est officiellement en cours. Les troupes du ministère de la santé et les troupes fédérales sont maintenant déployées dans l'Oregon, à Chicago et dans d'autres villes pour mettre fin aux émeutes et aux Antifas qui continuent de brûler des bâtiments. Une bonne question à se poser est de savoir quand vous avez entendu le nom de George Floyd pour la dernière fois. Je peux presque dire que j'ai l'impression que cela fait des mois. Le maire démocrate Ted Wheeler a été gazé la nuit dernière, nous avons Beetlejuice Lori Lightfoot qui dit que Trump déteste les femmes, et la campagne déprimante de Joe Biden ajoute. Et au milieu de tout cela, alors que les réseaux de trafic d'êtres humains sévissent dans le monde et que sur leur plateforme, Twitter décide de cibler uniquement les comptes Qanon et de déclarer la guerre à l'Amérique.
 

susy7

Jedi Master
Discours de Donald Trump, du 22 juillet 2020, sur la mise en place de l'opération LeGend, opération de police visant à la restauration de l'ordre et de l'application de la loi dans les villes en proie au chaos depuis l'explosion de violence consécutive à la mort de George Floyd. La médiatisation de la mort de George Floyd provoque une vague de protestation dans l'ensemble des grandes villes des USA. La contestation est rapidement récupérée par le Black Live Matters, puis par les Antifas. Les élus démocrates, heureux de voir le chaos s'installer, soutiennent activement le mouvement de protestation, et ne condamnent pas, quand ils ne légitiment pas carrément, les violences et les pillages. Trump annonce la mobilisation de la Garde nationale et martèle le slogan de la Loi et de l'Ordre. Les Démocrates le traitent de fasciste. Mais Trump ne cède finalement pas à la tentation de la confrontation et joue subtilement en rappelant les autorités locales à leur devoir vis-à-vis du maintien de la sécurité et de l'ordre sur leurs ressorts territoriaux. Au final, ces mêmes autorités sont mises face à leurs responsabilités d'élus, et chaque citoyen américain, chaque électeur, est dès lors mis en capacité de juger des actions de leurs dirigeants locaux. Beaucoup d'élus démocrates se retrouvent donc piéger et doivent continuer à soutenir le chaos sans pouvoir critiquer l'action du gouvernement fédéral si ce dernier avait décidé d'envoyer la garde nationale. Les villes démocrates qui ont choisi de donner du crédit au mouvement de démantèlement de la police soutenu par l'extrême gauche se retrouvent piéger dans un cycle de violence infernale. Ainsi donc, durant ces dernières semaines, toute l'Amérique silencieuse (qui est le véritable enjeu électoral de cette campagne) a pu se rendre compte de ce qu'il en coûtait de suivre les lubies de l'extrême gauche. Afin de ne pas donner un prétexte à la gauche pour le qualifier de dictateur et afin de ne pas tomber dans le piège de la violence tendu par l'Etat profond, Trump a donc attendu. Il attendu et a laissé se développer l'anarchie pour bien montrer aux Américains ce qu'il en coûtait de confier les rênes du pays à ce type de personnes. Personnes qui avaient l'espoir de voir la généralisation du chaos perturber le processus électoral. Or, Trump a commencé à réagir. Il a commencé à réagir en prenant des textes qui sanctionnent fortement les atteintes au patrimoine historique. Cette réaction a permis l'arrestation de nombreux Antifas et a envoyé un signal très ferme à beaucoup d'acteurs occasionnels de la violence. Les rangs des Antifas se sont éclaircis. Avec l'opération LeGend, qui consiste à apporter un soutien fédéral massif aux polices locales dans les villes qui sont débordées par les violences, Trump reprend la main. Il va pouvoir montrer et faire plusieurs choses : 1° - il montre qu'il n'est pas un dictateur puisqu'il a longtemps respecté les volontés des autorités locales sans s'immiscer dans leurs affaires 2° - il montre à la majorité silencieuse que l'absence de police rime avec chaos et destruction de l'économie 3° - il apporte son soutien aux forces de l'ordre qui s'en souviendront dans les mois qui arrivent 4° - il restaure l'ordre et va pouvoir l'installer légitimement, ce qui retirera un argument aux Démocrates qui escomptait utiliser le chaos pour empêcher les gens d'aller voter en présentiel 5° - en agissant maintenant, il installe un processus qui permettra de prévenir toute émergence de chaos à l'approche des élections. Les agents fédéraux seront déjà en place et leur action aura un impact préventif 6° - en imposant aux villes démocrates l'usage de la force fédérale, il profitera sans doute de la situation pour faire arrêter les leaders des mouvements Antifas. Acte préventif en prévision des élections. 7° - les Démocrates vont crier au fascisme et vont donc continuer à s'enfoncer vis-à-vis de la majorité silencieuse en soutenant coûte que coûte les groupes qui promeuvent le chaos 8° - Trump apparaît comme le Président soucieux du bien-être de ses compatriotes et particulièrement des plus faibles comme il ne cesse de le préciser dans son discours
 
Top Bottom