Séance du 1 décembre 1994

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Session 1 December 1994

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 1er décembre 1994

Participants : « Frank », Laura, J__ et A__ (deux enfants de Laura)

Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour. Vous êtes comme des chiots.

Q : (L) Et qui est avec nous ce soir ?

R : Romommea.

Q : (L) Qui êtes-vous et d’où venez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : (L) A__ devrait-elle participer ?

R : Devrait rester tranquille ; elle est à un âge « sensible ».

Q : (L) Cela veut-il dire qu’il serait mieux pour elle ne pas utiliser la planchette ?

R : Oui. De mauvaises influences sont tout près.

Q : (L) De mauvaises influences sont tout près ? Et quelles sont ces « mauvaises » influences ?

R : « Gargouilles » désincarnées.

Q : (L) Pourquoi sont-elles tout près ?

R : A__ est proche de la planche.

Q : (L) Devrait-elle s’asseoir sur l’autre chaise ?

R : Oui.

Q : (L) Est-ce mieux maintenant ?

R : Oui.

Q : (L) Et qu’est-ce que ces gargouilles aimeraient faire ?

R : S’emparer de la communication.

Q : (L) Eh bien, ouste ! du balai ! Est-ce que ça a marché ?

R : Non.

Q : (L) Alors dites-leur de ficher le camp.

R : Nous sommes libre arbitre, nous pouvons conseiller.

Q : (L) Eh bien, conseillez-leur de partir alors, s’il vous plaît.

R : Ouvert. Il y a beaucoup d’interférence.

Q : (L) Que pouvons-nous faire de notre côté pour améliorer la communication ?

R : La communication est meilleure quand elle est pure.

Q : (L) Qu’est-ce qui n’est pas pur ce soir ? Est-ce mon attitude ou mes activités ?

R : Non.

Q : (L) Qu’est-ce qui n’est pas pur ?

R : Interférence.

Q : (L) Qu’est-ce qui provoque cette interférence ?

R : Nous ne sommes pas sûrs.

Q : (L) Peut-on faire quoi que ce soit… les enfants devraient-ils quitter la pièce ?

R : Peut-être.

Q : (L) S’ils quittent la pièce, pourrez-vous mieux communiquer ?

R : Des modes de pensée présentent des parasites.

Q : (L) Mes modes de pensée présentent des parasites ?

R : Ceux de quelqu’un.

Q : (L) S’agit-il de quelqu’un dans cette pièce ?

R : Peut-être mais pas clair. C’est quelqu’un éloigné du canal.

Q : (L) Que font Mike F et Scarlett en ce moment ?

R : Illisible.

Q : (L) Pourquoi cela ?

R : Champ énergétique parasite.

Q : (L) Les parasites pourraient venir de là ?

R : Possible.

Q : (L) [J___ part se coucher] Bon, ça a aidé ?

R : Souvenez-vous, les enfants sont plus vulnérables quand une attaque est en cours. Vous subissez actuellement un assaut psychique.

Q : (L) OK. [A___ part se coucher] Est-ce mieux ?

R : Mieux, mais vous êtes définitivement en train d’être délibérément attaqués par une source en ce moment même.

Q : (L) Eh bien, mes oreilles bourdonnent à tout rompre. Quelle est cette source ?

R : Terrestre.

Q : (L) L’initiatrice de cette énergie négative est-elle Mme Scarlett H qui prétend avoir pratiqué la sorcellerie dans sa jeunesse ?

R : Peut-être.

Q : (L) Un autre de ces agresseurs est-il Mike F qui prétend aussi avoir pratiqué la sorcellerie dans sa jeunesse ?

R : Oui.

Q : (L) Et encore un autre, Mr Andrew B qui prétend être le plus grand sorcier de toute la Floride, si ce n’est du monde ?

R : Peut-être.

Q : (L) Sont-ils tous de mèche ?

R : Peut-être.

Q : (L) Ne pouvez-vous pas me donner une réponse définitive sur cette situation ?

R : Parasites autour de tous les mentionnés. Le téléphone a ouvert une ligne d’attaque, un agresseur croit avoir le pouvoir de te nuire.

Q : (L) Cet agresseur est-il Mike F ?

R : Peut-être.

Q : (L) Bon, quel que soit le point de vue, la situation est que Mike et Scarlett m’ont vraiment mal traitée et j’ai vraiment essayé d’être relax, compréhensive et indulgente par rapport à tout ça. Mais quand j’ai appris ce qu’ils m’avaient volé, je suis devenue furieuse. Alors, ai-je bien fait de demander à mon avocat d’envoyer une mise en demeure à Scarlett ?

R : Cela reste à voir.

Q : (L) Eh bien, j’ai décidé qu’il était temps de prendre mes responsabilités. Ces gens continueront leurs magouilles aussi longtemps que je voudrai bien tolérer de ne pas faire valoir ma position. Je n’aurais jamais cru que ces gens pouvaient être aussi malveillants.

R : Partageront-ils tes croyances ?

Q : (L) Probablement pas, mais je dois réagir. Et effectivement, ça rue dans les brancards.

R : Oui.

Q : (L) Depuis votre position où vous savez tout et voyez tout, pouvez-vous me conseiller à ce sujet ?

R : Personne ne « sait tout » et ne voit tout.

Q : (L) D’accord, vous ne pouvez pas voir Andrew, Mike ou Scarlett, c’est bien ça ?

R : Parasites.

Q : (L) Qu’est-ce qui crée ces parasites autour d’eux ? Accomplissent-ils quelques rituels lizzie ?

R : Machinerie d’un certain type est utilisée pour créer des parasites.

Q : (L) Le font-ils pour se protéger d’une sorte d’attaque imaginaire venant de moi (car je suis sûre que Scarlett les a convaincus que j’étais une méchante sorcière) ?

R : Assaut contre Laura directement.

Q : (L) Ils utilisent une sorte de machinerie pour m’attaquer directement ?

R : Oui.

Q : (L) Quelle sorte ?

R : Lumières, sonneries, fumée, sirène, oscillateur, ondes EM.

Q : (L) Ils vont essayer de réduire ma maison en cendres ?

R : Ouvert.

Q : (L) Je dois savoir, c’est sérieux.

R : Ne pouvons pas dire.

Q : (L) Eh bien, ce que vous avez décrit ressemble à un camion de pompiers.

R : La connaissance protège. Nous t’avons aidée à acquérir la connaissance.

Q : (L) Donc, je devrais juste être vigilante et attentive ?

R : Bonne idée.

Q : (L) Andrew B a-t-il appelé Mike F ?

R : Probable.

Q : (L) Est-ce Mike F qui a appelé plus tôt dans la soirée ?

R : Était une sorte de dispositif.

Q : (L) Qui a appelé après l’arrivée de Frank et n’a pas laissé de message ?

R : Idem.

Q : (L) Comment se fait-il que tout ça ait commencé aujourd’hui ?

R : Flux énergétique et « rebuffade » de John W. À distance.

Q : (L) Comment Mike F peut-il m’attaquer à distance ?

R : Il peut essayer la machinerie.

Q : (L) Quelle sorte de machinerie pourrait incendier ma maison ?

R : Ne pourrait pas, pense que ça pourrait. Les machines effraient Scarlett.

Q : (L) Quelle est la probabilité pour que Scarlett me rembourse ce qu’elle me doit ? C’est beaucoup d’argent.

R : Dépend du cours des événements.

Q : (L) Et quelles sont les évolutions possibles ?

R : 956 000 possibilités.

Q : (L) Vaut-il mieux que les enfants ne prennent pas de mélatonine ce soir, au cas où Mike F essaierait d’incendier ma maison ?

R : Qu’importe.

Q : (L) Aurais-je dû ne rien dire ou faire ?

R : Tu ne peux pas rien « avoir dû » faire.

Q : (L) Les gars, j’aimerais aussi vous demander d’utiliser vos capacités pour contrer une partie de cette influence, comme un ultime bouclier.

R : La connaissance est le bouclier.

Q : (L) Pourquoi A__ est-elle déprimée ?

R : Changements biologiques.

Q : (L) Ce n’est qu’une phase ?

R : Pas loin. Scarlett « s’effondre ».

Q : (L) Pourquoi s’effondre-t-elle ?

R : Sentiments contradictoires.

Q : (L) Ce qu’elle m’a fait, l’a-t-elle fait délibérément ?

R : Forte influence de Mike F.

Q : (L) Que pense-t-elle de Mike F maintenant ?

R : Commence progressivement à « avoir la trouille ».

Q : (L) De lui ?

R : Oui.

Q : (L) Est-ce qu’elle comprend à quel point il est cinglé ?

R : Subjectif.

Q : (L) Shannon et Sara S croient-elles à l’Évangile selon Mike F ?

R : Naïves.

Q : (L) Ce fiasco va-t-il leur ouvrir les yeux ?

R : Ouvert.

Q : (L) Que devrais-je savoir d’autre à propos de cette situation ?

R : Sois juste attentive.

Q : (L) Pourrai-je dormir en sécurité ce soir ?

R : Devrais, mais prie.

Q : (L) Et qui devrais-je prier ?

R : Comme d’habitude.

Q : (L) Saint-Michel existe-t-il ?

R : En un sens.

Q : (L) Quel être supérieur est plus à même d’aider une personne en danger ?

R : L’Univers.

Q : (L) Prier l’Univers ?

R : Réfère-toi à une séance récente.

Q : (L) Et à quoi dois-je me référer dans cette séance récente ?

R : 26 novembre.

Q : (L) Qu’y avait-il dans cette séance ?

R : Univers.

Q : (L) Il était question des univers, des univers alternatifs, etc. ?

R : Oui.

Q : (L) Autre chose que je dois savoir ?

R : Non.

Q : (L) Cela pose-t-il un problème si Chuck participe ?

R : Bon garçon !

Q : (L) Très bien, alors bonne nuit.

R : Bonne nuit.

Fin de la séance
 
Top Bottom