Séance du 14 avril 2018

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.

_________________________________________________ _________________________________________________ __

Date de la séance : 14 avril 2018

Laura, Andromeda et Artemis à la planchette.

Pierre, Joe, Joe, Chu, Ark, Mikey, Possible of Being, Scottie, Niall, Noko the Wonderdog, The Lunar Module, Princess Leia.

[Laura était connectée à la machine NeurOptimal pendant la séance pour voir si une activité cérébrale intéressante serait enregistrée. Voir l’article suivant pour les commentaires sur les données que nous recevions. Afin d’améliorer cette entreprise hautement scientifique, Arky a apporté son gaussmètre et l’a placé sur la table près du tableau.]



Q : (L) Nous sommes aujourd’hui le 14 avril 2018. [Revue des personnes présentes] Je suis connecté à la machine NeurOptimal, nous avons un gaussmètre, et nous sommes tous prêts à commencer. Vous garderez un œil sur mes électrodes et vous vous assurerez qu’elles ne tombent pas.

(Joe) Et si les électrodes commencent à fumer ?

(L) Eh bien, prenez un extincteur.

(Joe) D’accord.

[Le gaussmètre crépite en arrière-plan]

[NEURO - Nous avons pris le « pre-baseline » de Laura. Voici à quoi cela ressemblait. :]







R : Bonjour la Terre ! Les choses vont vite, n’est-ce pas ?

Q : (L) Quelque chose se passe sur la machine NeurOptimal ?

(Chu) Tes lignes sont très grandes. Puis-je arrêter une seconde et regarder l’analyse ?

(L) Ouais.

(Artemis) Attendez s’il vous plaît ! Science en cours.....

[NEURO]

(Chu) Les lignes du subconscient sont très grandes, et les lignes gamma sont plus grandes que la normale. Les lignes sont ÉNORMES ! Les bleus et les roses sont énormes. [C’est peut-être parce que nous avons enregistré pendant de plus longues périodes de temps pour ne pas avoir à faire trop souvent des pauses.] Le « 3D » est normal, avec des pointes vert printemps à 5. Le « snapshot » est normal. Le « baseline » est à 375. Le transfert a dérapé. C’était super sympa au début, et maintenant ils se croisent et ils sont pointus. La cohérence se situe dans le bas de la fourchette, à l’exception du numéro un à 0,7.

(L) Donc, cela fait quelque chose de bizarre.

(Artemis) Laissons-le fonctionner pendant toute la séance.

(L) D’accord, les choses vont vite.... C’est ce qu’ils ont dit, n’est-ce pas ? D’accord. Quelqu’un veut-il prendre cette balle de tennis et la renvoyer ?

(Pierre) De quoi parlent-ils spécifiquement ?

R : Le syndrome de Dionysos est activé ! La Terre réagit ! Tout est sur la bonne voie !

Q : (Pierre) Dionysos est généralement une question d’hédonisme, n’est-ce pas ?

(L) Pas exactement, il s’agissait d’une frénésie... juste du chaos. Chaos !

(Pierre) Des fêtes, des orgies et du plaisir ?

(L) Non. Il s’agissait de mort, de destruction et même de cannibalisme. Ils trouvaient une victime et la coupaient en morceaux et la mangeaient ! OK, donc je suppose que vous faites spécifiquement référence au comportement politique des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France et à leur attaque contre la Syrie ?

R : Oui et bien plus encore.

Q : (Pierre) Leur première réponse va au-delà du conflit syrien. Comme si toute la population humaine commence à embrasser ce syndrome.

(L) Donc, nous devons explorer un peu plus la chose dionysienne afin de mieux comprendre ce que cela pourrait signifier. Bien sûr, ce qui se passe en ce moment pourrait apporter une compréhension différente sur les rapports anciens.

(Joe) Mm-hmm.

(L) D’accord. [Réactive le gaussmètre - il s’éteint automatiquement après quelques minutes] Alors, avons-nous d’autres questions ?

(Joe) J’allais demander combien de missiles étasuniens ont été abattus en Syrie ?

R : 70 pour cent environ.

Q : (L) Donc, en d’autres termes, comme certains de ces sites Web l’ont suggéré, c’était beaucoup d’agitation pour rien.

R : Nourri le syndrome.

Q : (L) Il y a donc des gens qui se délectent de la mort et de la destruction ?

R : En effet.

Q : (Pierre) D’après ce que vous décrivez dans la tradition de Dionysos, ils coupaient une victime en morceaux et la mangeaient. Mais pour l’instant, ils sont à court de victimes en Syrie.

(L) Je ne pense pas que ce soit.... Je ne faisais que te donner un bref résumé de ce que je savais de l’histoire. C’est pourquoi je dis que cela pourrait lui donner une toute nouvelle interprétation.

(Artemis) Eh bien, l’hédonisme et les orgies ne sont que quelques étapes avant.....

(L) Il ne s’agissait pas tant d’hédonisme. Il s’agissait de.....

(Joe) Chaos général.

(L) Oui, il s’agissait d’être rendu fou. C’était de la folie.

(Andromeda) Les Ménades.....

(L) C’était juste la DÉMENCE !

(Pierre) Quand cela a-t-il atteint son point culminant ?

(L) Je ne sais pas. C’était encore en cours dans la Rome antique. Ils ont adopté des lois contre cela.

(Pierre) Mais la Rome antique à l’époque de Jules César, ou plus tard ?

(L) Oui, et je pense même plus tard. Il se peut même que cela soit passé dans la clandestinité.

(Joe) Et cela revient à la surface périodiquement.

(L) Oui, c’était une complaisance, devenir fou, le chaos, la mort, la destruction, le grabuge....

(Artemis) L’hédonisme, et l’étape suivante c’est devenir fou.

(Pierre) Peut-être qu’une question serait : Est-ce que la cause principale de cette augmentation du syndrome de Dionysos est cosmique ?

R : En partie. Nous vous avons dit que les forces STS [le gaussmètre pousse des cris lors de l’épellation du mot « forces »] deviendraient désespérées à mesure que le changement s’approche. Pensez à la folie de la faction dite « libérale » aux États-Unis et ailleurs.

Q : (Andromeda) C’est donc un exemple du syndrome de Dionysos.

(L) Oh oui, je veux dire, pensez-y ! J’ai vu des vidéos de ces personnes {flocons libéraux} qui agissent comme des fous tout simplement TIMBRÉS !

(Artemis) C’est leur complaisance, leurs mauvaises habitudes, leur hédonisme.....

(L) « Et ne dis rien de méchant sur moi ».....

(Artemis) Et « respecte mon unicité », et, « ne me juge pas »......

(Joe) C’est un syndrome de droit où vous estimez que vous avez le droit de l’exprimer, de l’obtenir et que l’on doit répondre à vos besoins. Pas de retenue.

(Andromeda) C’est ce que vous voulez dire par le syndrome de Dionysos ?

R : Proche

Q : (Artemis) Attendez une minute, attendez ! On ne leur a pas demandé leur nom ni d’où ils viennent.

(L) Oh. On peut avoir un nom et d’où venez-vous ?

R : Klioppiaea de Cassiopée !

Q : (Artemis) Enchanté de vous rencontrer. D’accord, allons-y.

(Pierre) À propos des mouvements révolutionnaires : Ils me semblent avoir des points culminants dans le cycle dionysien. La Révolution française, la Révolution bolchevique, même les nazis, ou ce que nous vivons en ce moment. Cela semble être toujours le même modèle : vous avez une bande d’individus pathologiques qui répandent une idéologie simpliste centrée sur le droit et la victimisation qui aboutit à la destruction de tous ceux qui se sont opposés [le gaussmètre crépite] aux mouvements destructeurs simplistes. En fin de compte, cela signifie aussi la destruction des hommes et des femmes de conscience. Ma question est donc la suivante : le but ultime des mouvements révolutionnaires est-il la destruction des âmes ?

R : Assez souvent. Mais l’évitement est possible avec la connaissance.

Q : (Joe) Ils ont mentionné dans une réponse précédente [le gaussmètre crépite] comment les forces STS [le gaussmètre crépite] deviendraient désespérées à mesure que le changement s’approchait. Est-ce qu’il y a une sorte de « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » qui se déroule actuellement où les États-Unis et leurs alliés deviennent désespérés à l’approche d’un changement dans la structure du pouvoir mondial, et c’est ce qui les rend fous ?

R : Oui. On vous a dit que l’équilibre arrivait.

Q : (Scottie) Cool !

(Pierre) Cela signifie que l’équilibre est rétabli à deux niveaux : le niveau hyperdimensionnel où il y a moins de prédominance STS, et.....

(L) Eh bien, tu ne peux pas faire cette hypothèse. C’est une grosse hypothèse qu’il y a moins de dominance des STS là-bas.

(Pierre) Eh bien, sur le plan humain, l’émergence de la Russie est-elle une manifestation de ce rééquilibrage ?

R : Oui

Q : (Chu) Peut-on faire une brève pause pour que je puisse vérifier les résultats ?

(L) Oui.

[NEURO]

(Chu) Sinon, il y aura trop de données et il faudra une éternité pour les charger..... Quand vous ne bougez pas, c’est comme un sablier parfait où la droite et la gauche sont super équilibrées — avec une partie subconsciente géante [Voir le clip vidéo ci-joint]. La carte est aussi très rassemblée. Mais quand vous bougez, vous voyez des changements. Vous êtes toujours vert..... Les lignes sont encore énormes. Oh, la 3D a changé. Maintenant, c’est comme une mer agitée avec des pics très hauts, mais petits aux fréquences très basses. Mais super, super, super grand. C’est la gauche, et c’est la droite. Le droit est violet avec du bleu royal foncé, et le gauche est bleu grisâtre avec des pics verts.









(Tout le monde parle en même temps au sujet des vagues et des couleurs et des graphiques NeurOptimal....)

(Chu) La « baseline » est encore basse : 224. Maintenant, les hémisphères sont super équilibrés — le transfert.

(L) Donc, il me semble que le fait d’être assise ici en train de discuter avec les C en faisant du channeling est une forme de neurofeedback, oui ?

R : Oui, en effet !

Q : (Artemis) Seulement nous obtenons des fréquences qu’ils n’ont pas sur leur programme ! [rires]

R : Oui

Q : (Joe) Ces Skripal ont-ils été empoisonnés avec une sorte d’agent neurotoxique ?

R : Oui. Mais pas comme annoncé et mal fait !

Q : (Joe) Alors, qui l’a fait ?

R : Vos espions préférés !

Q : (Joe) Réfléchis. Les Israéliens, oui ?

(L) Probablement.

R : Oui

Q : (L) Les Israéliens l’ont-ils fait sans la coopération des organisations d’espionnage britannique ?

R : Oui

Q : (L) Et ils ont monté le scénario pour faire croire que la Russie l’a fait juste afin de créer toute cette hostilité ?

R : Oui

Q : (Pierre) Les organisations et les fonctionnaires du Royaume-Uni, ils y croient. Ils ne sont pas dans le secret.

(Joe) C’est la meilleure façon de le faire. Il suffit de déposer cela dans leur cour, et ils réagissent comme on leur dit de le faire.

(Chu) Et cela explique pourquoi ils sont encore en vie parce que s’ils avaient voulu les faire taire facilement, ils seraient morts d’une façon ou d’une autre. Mais ce n’est pas le cas.

(L) Oui, s’ils l’avaient fait, ils les auraient tués à l’hôpital.

(Joe) C’est les Israéliens. Ils remuent le pot contre la Russie dans les coulisses, mais directement avec la Russie, ils sont tout sourire et, « la Russie est notre amie » !

(L) Y a-t-il eu une attaque au gaz à Douma ?

R : Uniquement sur vidéo.

Q : (Joe) Ils ne font qu’inventer des choses et s’en servir. Le problème, ce sont les médias. Le problème, c’est que les médias ne font que diffuser des histoires.

(L) Je lisais des trucs aujourd’hui, et il m’est venu à l’esprit que la façon dont ils poussent à la répression.... Et cela remonte à « devenir désespéré à mesure que les changements s’approchent ». Il me vient à l’esprit que la répression du partage de l’information par l’interdiction camouflée sur Facebook, la décision de savoir qui est ou n’est pas une source d’information acceptable, l’interdiction de RT à Washington, DC, et plusieurs autres choses... Tout cela tend à suggérer qu’ils resserrent le mécanisme de propagande parce qu’il — quelqu’un — prévoit de tout mettre sur le pied de guerre. Je veux dire, je ne vois pas d’autre raison pour ce besoin de contrôler ce que les gens pensent. Ils ont l’intention de faire des choses sur lesquelles ils ne veulent pas que les gens partagent de l’information. Ce n’est pas seulement des choses ordinaires comme ce qui se passe. Ils se fichent d’être gênés. Ils ne se soucient pas d’être exposés. Pour l’amour du ciel, ce McCabe ! Il a menti sous serment trois fois. C’est la même chose pour laquelle ils ont arrêté Paul Manafort, ce pour quoi ils ont eu Flynn : pour avoir menti au FBI dans une interview ! Hillary Clinton : Il y a tellement de preuves sur cette femme qu’elle devrait être derrière les barreaux pour le reste de sa vie. Mais il est évident que le fait d’être exposé ou d’être révélé en tant que créatures des marais n’a aucune conséquence. Ce n’est donc pas ce dont ils ont peur.

(Joe) Ils ont peur de la Russie, en gros.

(L) Ils veulent FAIRE des choses, ils ont l’intention de faire des choses qu’ils ne veulent pas que les gens sachent. Ils veulent que les gens soient derrière eux, noircir la Russie au nième degré afin que tout le monde dans le pays les soutienne. Il est important pour eux d’avoir l’accord des gens derrière eux lorsqu’ils partent en guerre ou lorsqu’ils font quelque chose.

(Joe) Je ne pense pas que ce soit nécessairement qu’ils veulent « faire » quelque chose, mais ils veulent empêcher quelque chose de se produire.

(L) Quoi ?

(Joe) Ils veulent empêcher les gens d’être affectés par quelque chose qui se rapproche de la vérité.

(L) Mais cela ne fait aucune différence. Ils ne changent pas leurs actions....

(Joe) Je pense qu’il y a un effet non linéaire.

(L) Eh bien, je ne sais pas.... Je veux dire, regardez ce John Bolton et Mike Pompeo. Ce sont des faucons de guerre néoconservateurs !

(Joe) Oui, et ils sont là pour intensifier les attaques contre la Russie.

(L) Je pense qu’ils pensent vraiment qu’il va y avoir une guerre !

(Joe) La Russie est trop intelligente pour eux. Ils peuvent avoir une troisième guerre mondiale avec des armes nucléaires, et tout le monde est mort. Mais à part cela, ils devront accepter la nouvelle réalité.

(Ark) Ils peuvent avoir une guerre pour détruire l’Iran.

(L) C’est ce que veut Israël.

(Ark) C’est ce à quoi ils se préparent. Ce sera la prochaine.

(L) Les C n’ont-ils pas dit il y a des années que c’était l’objectif ultime ?

(Joe) Eh bien, l’Iran, l’Irak, la Libye....

(L) L’objectif ultime était l’Iran, mais cela entraînerait la destruction d’Israël.

(Joe) Ils essaient peut-être d’aller dans cette direction, mais c’est très stupide.

(L) Y a-t-il quelque chose.... ? Je suppose que c’est une question stupide à poser, mais y a-t-il quelque chose qui puisse arrêter cette folie ?

R : Non, il n’y en a pas et vous ne voudriez pas l’arrêter !

Q : (L) Pourquoi ne voudrais-je pas l’arrêter ?

R : Nettoyage.

Q : (L) C’est un nettoyage. En d’autres termes, ces gens....

(Pierre) Tu vas finir par détruire les méchants.

(Joe) Parce que les méchants vont l’avoir dans le cou. Le problème se situe au Moyen-Orient. C’est là qu’ils sont désespérés, et Israël est désespéré. Et ils voient venir un changement majeur dans la puissance mondiale, et ils seront mis à l’écart avec l’Amérique. C’est ce qu’ils veulent arrêter. Si cela est centré sur le Moyen-Orient, il faudra qu’il y ait une guerre au Moyen-Orient, y compris avec l’Iran. La Russie vend discrètement toutes sortes d’armes....

(L) Je pense que la Russie et l’Iran s’arment discrètement. Une des raisons pour lesquelles ils ont été si patients, c’est que non seulement cela montre leur conscience zen, mais cela leur donne aussi le temps de s’armer jusqu’aux dents !

(Joe) Oui, c’est vrai. Et les Chinois.....

(L) Ils construisent des armes et des super-armes comme des fous pendant que l’Amérique et une grande partie de l’Occident sont en train de fouiner.

(Pierre) C’est pour ça que les faucons de guerre étasuniens sont désespérés. Ils savent que chaque jour qui passe, le fossé entre la Russie, la Chine et les États-Unis se creuse. Les États-Unis sont de plus en plus à la traîne. Plus vous attendez pour une guerre, plus vous risquez de perdre. Mais ils ont vraiment dépassé le point de non-retour, je pense. Aujourd’hui, s’ils font la guerre, ils vont perdre.

(Joe) L’écart se rétrécit.

(Pierre) Pour moi, ils ont déjà dépassé le point.

(L) C’est pourquoi ils ont adopté ce projet de loi gargantuesque sur les dépenses militaires. Le problème, c’est que les États-Unis n’ont plus l’infrastructure ou les travailleurs qualifiés pour cela.

(Joe) Si ce que les Russes ont dit hier soir en Syrie est vrai, toutes les belles, nouvelles et intelligentes armes de l’Amérique ont été abattues avec les systèmes antimissiles des années 1960.

(L) En d’autres termes, les missiles dits intelligents américains n’étaient pas si intelligents.

R : Vous n’avez qu’à attendre ! Cela va devenir TRÈS intéressant très bientôt !

Q : (L) Eh bien, ne devriez-vous pas nous donner plus d’informations que ce « ça va devenir très intéressant » ?

R : Vous vous débrouillez assez bien ! En savoir plus ne serait pas sain.

Q : (L) Vous dites donc que la connaissance que nous avons et que l’utilisation de nos propres facultés pour analyser les choses sont suffisantes ?

R : Oui

(Artemis) Pourquoi ne serait-ce pas sain ? Qu’est-ce que vous racontez ? La connaissance protège, bonhomme ! [rires]

(Joe) Nous en parlions sur Facebook, puis nous étions frappés par un missile de croisière Tomahawk.

(Pierre) S’il atteignait sa destination...

Q : (L) Pouvons-nous changer de sujet ? J’ai lu beaucoup sur la biologie de l’évolution, la génétique, la paléoanthropologie, etc. Je suis à environ 50 pages de terminer un très long livre sur le sujet de... Qu’est-ce que vous... (les C’s commencent à répondre avant la fin de la question) :

R : La génétique est aussi sur le point d’être un sujet brûlant !

Q : (L) Eh bien, puis-je terminer ma question ? Juste...

R : Les gènes vont (hésite avant de choisir le mot) sauver par manque d’un meilleur terme.

Q : (L) Donc vous êtes en train de nous DIRE quelque chose... Donc, de toute façon...

(Artemis) Voulez-vous demander...

(Andromeda) Ils essaient de nous dire quelque chose.

(Joe) Je sais de quoi ils parlent : une sorte de guerre génétique !

R : Oui

Q : (Artemis) Armes virales ! Démon local ! Ooooh ! Je le savais !

(Joe) Est-ce que les Américains sont TELLEMENT désespérés qu’ils vont utiliser une sorte d’arme qu’ils ont mise au point après avoir recueilli ces gènes russes l’an dernier ?

R : Proche

Q : (Joe) Quelque chose comme ça.

(Pierre) Ils disent que cela sauverait, de sorte qu’il ne semble pas que les États-Unis détruiront les Russes grâce à leurs armes ethniques spécifiques. On dirait que ça va se retourner contre eux...

R : Oui. Un grand moment !

Q : (Pierre) Pas question !

(Chu) Tout le monde va devenir russe !

(Artemis) Nous parlerons tous russe.

(Pierre) On dirait qu’ils développent une arme ethnique spécifique à la hâte qui ne devrait pas être utilisée parce que....

(Joe) Peut-être que c’est plus du genre : seront-ils pris en train d’essayer de répandre quelque chose dans ce sens-là ?

(Chu) Attendez et vous verrez.

R : Plutôt dans le style découvrir que vos ancêtres n’étaient pas ce que vous pensiez. On n’en dit pas plus. Attendez et vous verrez !

Q : (Chu) Pouvons-nous faire une pause ?

(L) Ouais.

(Niall) Ils construisent une arme sur la base d’hypothèses erronées.

(L) Eh bien, cela répond en quelque sorte à ma question.

[NEURO]

(Chu) Attendez, la machine calcule.... Bleu « tealy ». Lignes super pleines. La 3D a encore changé. Maintenant vous êtes rose vif sur la droite, super pics sur les fréquences 1 et 2, et vert pâle sur la gauche avec de super pics jusqu’à 7.




(L) Donc, je pense qu’ils parlent d’eux.

(Pierre) Oui, les États-Unis.

(L) Cela répond en quelque sorte à ma question. Quoi qu’il en soit, il y a cette bataille au sujet de l’Origine africaine de l’homme moderne à cause de cette affaire mitochondriale d’Ève…

R : Faux !

Q : (L) Pendant ce temps, il y a ce développement multirégional avec l’échange de gènes, au moins dans une certaine mesure, entre tous les différents groupes humains qui se développent dans différentes régions. Et ce que cela signifie, c’est qu’il peut y avoir beaucoup de choses dans l’ADN d’une personne qu’elle ne connaît pas ou qu’elle ne s’y attend pas parce que la déviation génétique peut envoyer un faux signal. Et.....

R : Exactement le problème. Ils croient à la théorie ROOA (NdT : Recent Out Of Africa — origine africaine de l’homme moderne) et structurent leur chimie sur cette hypothèse. Grosse surprise à venir.

Q : (L) Eh bien, la pensée que j’ai eue en lisant tout ce matériel, y compris la relation entre les gibbons, les singes, les chimpanzés et les orangs-outans, était que la séparation originale entre les singes et les premiers êtres qui allaient s’en aller sur le chemin de l’humanité a dû se produire en Chine. Et puis il y a eu les voyages. Je suis sur une piste là ?

R : Oui

Q : (L) D’accord. Je ne peux plus poser de questions. Il faudrait que je connaisse un peu mieux mon sujet pour poser plus de questions, alors nous allons conclure et passer à autre chose. D’autres questions ?

(Niall) Lors du massacre de l’école à la Saint-Valentin à Parkland, dans le sud de la Floride, Nicolas Cruz était-il le seul coupable ?

R : Non

Q : (Niall) Combien d’autres étaient impliqués ?

R : 2

Q : (Niall) Étaient-ce des hommes armés ? Ils ont tiré sur des gens ?

R : Oui

Q : (Niall) Cruz a-t-il participé à la fusillade ?

R : Oui. Pigeon programmé.

Q : (L) Autre chose ?

(Ark) J’ai une question. C’est au sujet de la théorie quantique. Mais elle concerne deux mauvais pays : la France et l’Angleterre. Il y a une théorie développée par un Français, De Broglie et une théorie anglaise, Hiley-Böhm. Maintenant, après ces récents événements, je devrais probablement me méfier de cette idée parce qu’ils proposaient que l’onde quantique est en fait une onde pilote guidant les particules. Guider : cela se rapporte aux histoires récentes. Mais ma question est de savoir si, malgré le fait que cette idée d’ondes qui guident a été développée par un Français et un Britannique, est-ce vraiment une bonne idée ?

R : Va dans la bonne direction.

Q : (L) N’est-ce pas malin ? [rires] Oh, c’est si malin ! Ha ha ha ha ha !

(Pierre) Humour quantique.

(L) Est-ce que c’était censé être drôle ?

R : Ça marche pour nous !!

Q : (Ark) Ça marche pour les États-Unis, hein ? [rires] (NdT : Jeu de mots entre us=nous et US=United States-États-Unis)

(L) Autre chose ?

(Artemis) On n’a même pas fini un côté de la bande !

(Chu) Rien sur le neuro ?

(L) Qu’en est-il du Neuro ?

(Artemis) Eh bien, d’après ce livre sur le neurofeedback que je suis en train de lire, il peut potentiellement aider les gens à devenir immunisés contre certains poisons, toxines et peut-être même contre certaines maladies. Est-ce que c’est vrai ?

[La bande s’arrête et doit être retournée au milieu de la réponse suivante. Artemis est heureuse.]

R : Oui et vous devez continuer !

Q : (Artemis) Je le savais. Peut-il également protéger les personnes contre les rayonnements et HAARP ?

R : Oui

Q : (Artemis) Et la grippe et la peste ? [rires]

R : Oui

Q : (Pierre) Et Ebola ?

(Artemis) Ebola ? [rires]

R : Oui

Q : (Artemis) Eh bien, c’est génial. Cela signifie qu’il peut aider beaucoup de gens avec beaucoup de choses.



(L) D’accord. Nous poursuivrons donc notre expérience de neurofeedback, et nous avons obtenu ce soir des images intéressantes du scannage cérébral.

(Artemis) Oh, attendez une minute ! Andromeda et moi avons vu des éclairs de lumière de temps en temps. Quels sont ces éclairs qu’on a vus ?

R : Effet NO ! (NdT : Le NO ici n’est pas pour « non » mais pour « NeurOptimal »)

Q : (Artemis) Aucun effet ?

(L) Je pense qu’ils veulent dire effets NeurOptimal.

R : Oui

Q : (L) Donc, en d’autres termes, il y a de l’excitation dans votre zone oculaire du cerveau.

(Artemis) C’est ce que ça veut dire ?

R : Oui

Q : (Andromeda) Autre chose que nous devrions savoir ?

R : Restez sur vos gardes et préparez-vous à saisir les occasions qui se présentent ! Au revoir.

(Chu) OK, nous devons écrire un message pour la machine NeurOptimal...

(Ark) Alors, c’était intéressant ! Lorsque la séance s’est terminée, le motif a changé instantanément.

(Chu) D’accord, on va faire un « baseline »...

[NEURO - Plus d’images pour le « post-baseline » à suivre en raison des limitations dans le nombre de pièces jointes autorisées.]



Fin de la séance
 
Last edited:

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
<-- Pretend that's Chu
Notes on Neurofeedback during the session:
Et voici la traduction des notes de Chu :

Notes sur le Neurofeedback pendant la séance :

Comme beaucoup d’entre vous le savent, sans aucune formation sur la façon d’analyser les graphiques que l’appareil Neuroptimal fournit, il est difficile de faire une évaluation intelligente. La seule chose que nous pouvons dire, c’est que quelque chose a changé pendant la séance !

Habituellement, pour ceux qui ne connaissent pas le système, les barres peuvent être très inégales, parfois le côté gauche (hémisphère) est plus actif que le côté droit, et vice-versa. Dès le début de la séance, et tout au long de sa durée, ils étaient TRÈS égales. Chaque fois que Laura avait sa main sur la planchette et qu’elle ne bougeait pas, ne faisant que parler ou penser, le graphique montrait un équilibre parfait. Et quand elle bougeait un peu, fumait une cigarette ou bougeait sa main pour pouvoir obtenir chaque lettre, le graphique ne changeait que légèrement, tout en restant très équilibré. [Voir la vidéo ci-dessus.]

La zone subconsciente (0-7Hz) était constamment large, montrant beaucoup d’activité. Pour certaines personnes, elle est beaucoup plus petite, et pour d’autres, cela fluctue. Au cours de la séance, elle est restée large.

Un autre aspect digne de mention peut être le fait que pour la majorité des gens, les ondes gamma (rouges), supposément associées à une pensée supérieure, à la rationalité, à un raisonnement plus large, étaient également très équilibrées et plus grandes que dans la plupart des cas.

Son « baseline » (la mesure initiale prise avec les yeux ouverts pendant 15 secondes, puis les yeux fermés pendant 15 secondes de plus), a commencé à 324. Il a remonté un tout petit peu au début (375, puis, tout au long de la séance, il est resté entre 190 et 220). Très stable ! Mais dès que la séance s’est arrêtée, la mesure a montré 1513. C’est tout un grand saut.

Quant aux photos des transferts, supposément qu’elles montrent l’équilibre entre les deux hémisphères. On nous a dit qu’ils ne devraient pas se croiser. La ligne rose est le cerveau droit, et le bleu est le cerveau gauche. Tout le monde (y compris Laura) a tendance à fluctuer. Parfois les lignes sont très parallèles et ne se croisent pas, parfois elles sont un peu en désordre, avec des amplitudes et des formes d’ondes différentes, en plus de se croiser les unes les autres. Là encore, pendant toute la séance, elles ont été « parfaites » (d’après ce qu’on nous a dit).

Donc, même si nous ne pouvons pas dire avec certitude ce QUI se passait, il semblait y avoir un équilibre pendant la séance. Tout au long, et en contraste avec les modèles habituels.

NOTE : Ceci a été fait juste en exécutant le logiciel alors que Laura était branchée aux électrodes. Aucune rétroaction n’a été envoyée à son cerveau pendant la séance.

Dans l’ensemble, tout cela donne l’impression que pendant la canalisation, le cerveau de Laura semble être en parfait état de fonctionnement, le subconscient et la pensée supérieure travaillant en harmonie. Si c’est le cas, on pourrait dire qu’il s’agit d’une sorte de « neurofeedback », en ce sens qu’il dit au cerveau à quoi ressemblent les schémas neuronaux sains.

Quelques photos que nous n’avons pas pu joindre au message original :

Quatrième mesure, après qu’Artemis ait dit : « Eh bien, c’est génial. Ça veut dire que ça peut aider beaucoup de gens avec beaucoup de choses. »





Post Baseline





Nous n’avons pas fait de captures d’écran de la seconde mesure, mais tout était presque identique à ceux déjà partagés. La seule différence était que le transfert montrait quelques croisements.
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Merci à l'équipe Française pour cette traduction...
Epoustouflante session...

Thanks to the French team for this translation...
Amazing session...
 

isparnid

Jedi
Thanks to the French team for this translation.

"A: Hello Earth! Things are moving fast now are they not?"

Yes, we see that!!!
 

France

Jedi
FOTCM Member
(Artemis) Oh, attendez une minute ! Andromeda et moi avons vu des éclairs de lumière de temps en temps. Quels sont ces éclairs qu’on a vus ?

R : Effet NO ! (NdT : Le NO ici n’est pas pour « non » mais pour « NeurOptimal »)
Ma fille après une séance de Neuro-feedback (33e séance) a eu aussi un demi-cercle de lumières à gauche des deux yeux qui ont duré environ 2 hrs dans sa vision.

Merci pour la séance traduit en français.
 
Top Bottom