Séance du 16 octobre 1994

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Session 16 October 1994

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 16 octobre 1994

Participants : « Frank », Laura, V__

Q : Bonjour.

R : Bonjour. La musique est Bonne.

Q : (L) Pouvez-vous nous donner votre nom ?

R : Cederra.

Q : (L) J’aimerais connaître l’origine des francs-maçons.

R : Osiriens.

Q : (L) Pouvez-vous nous dire quand les francs-maçons d’origine ont formé une société ?

R : 5633 avant J. C.

Q : (L) La franc-maçonnerie telle qu'elle est pratiquée aujourd’hui est-elle la même ?

R : 33e degré, oui.

Q : (L) Il y a donc une tradition qui se perpétue depuis plus de sept mille ans ?

R : Oui.

Q : (L) Cette organisation a-t-elle un plan pour s’emparer du monde et le gouverner ?

R : Pas exactement.

Q : (L) Quel est leur but ?

R : Superviseurs.

Q : (L) De quoi ?

R : Du statut du Quorum.

Q : (L) C’est quoi le Quorum ?

R : Organisation de connaissance approfondie. Encore totalement secrète en ce qui concerne votre espèce. Très important par rapport à votre avenir.

Q : (L) De quelle façon ?

R : Changements.

Q : (L) Pouvez-vous préciser ? Des changements qui nous concernent personnellement ?

R : En partie.

Q : (L) Des changements terrestres ?

R : Aussi.

Q : (L) Quel est le rapport entre ce Quorum et les Cassiopéens ?

R : Ils communiquent avec nous régulièrement.

Q : (L) Le font-ils en sachant que vous êtes des Cassiopéens, ou pensent-ils…

R : Oui.

Q : (L) La relation entre les Cassiopéens et ce Quorum continue depuis ces milliers d’années ?

R : Depuis quelque temps, tel que vous le mesurez.

Q : (L) Quelle est l’origine de la Kabbale ?

R : Vérités transmises par channeling aux premiers juifs pré-mosaïques, pour utiliser votre terminologie.

Q : (L) Quand les commentateurs juifs ont commencé à poser les enseignements, était-ce la première fois que ces derniers étaient mis par écrit ?

R : Non. Loin de là.

Q : (L) Est-ce que la forme actuelle est très proche de la forme originelle, et peut-on s’y fier ?

R : Non. Corrompue.

Q : (L) Quelle est l’origine des livres d’Hénoch ?

R : Société sanskrite dans la région désormais appelée Inde.

Q : (L) Quelle évaluation peut-on donner aux livres d’Hénoch en matière de niveau de vérité ?

R : 50 % de la région a été détruite dans une conflagration nucléaire entre les deux.

Q : (L) Entre les deux quoi ?

R : Autrefois et maintenant dans le présent élargi.

Q : (L) C’est quoi le présent « élargi » ?

R : La réelle mesure du temps.

Q : (L) Qui était Hermès Trismégiste ?

R : Traître à la Cour du pharaon Rana.

Q : (L) Qui est le pharaon Rana ?

R : Chef égyptien d’une alliance spirituelle.

Q : (L) Dans quel sens Hermès était-il un traître ?

R : A rompu l’alliance d’unité spirituelle entre tous les peuples dans la région connue comme le Moyen-Orient.

Q : (L) Qui Hermès a-t-il trahi ?

R : Lui-même ; il était avide de pouvoir.

Q : (L) Quels actes a-t-il commis ?

R : Rompu l’alliance ; il a inspiré des divisions au sein des rangs des Égyptiens, Esséniens, Aryens, Perses, etc.

Q : (L) Quel était son but ?

R : Diviser pour régner comme inspiré par ceux désignés sous le nom de Fraternité dans le livre de Bramley que tu as lu.

Q : (L) S’agit-il de la Fraternité du Serpent qu'Hermès a formée par rejet de l’unité ?

R : Ce n’est pas Hermès qui l’a formée ; elle existait depuis longtemps.

Q : (L) Qui était à l’origine de la Fraternité du Serpent telle qu’elle est décrite dans le livre de Bramley ?

R : Les Lézards.

Q : (L) D’où Moïse tirait-il ses connaissances ?

R : Nous.

Q : (L) Bon, vous nous avez dit auparavant qu’il avait vu ou interagi avec une projection holographique créée par les Lézards. S’agissait-il de l’expérience sur le mont Sinaï ?

R : Oui.

Q : (L) Bien, les connaissances qu’il avait reçues de vous, les avait-il obtenues avant d’interagir avec les Lézards ?

R : Oui. Il a été perverti par l’imagerie. Il a été trompé par l’imagerie à la Joseph Smith par exemple.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que Joseph Smith, le destinataire des textes mormons, a aussi été dupé par les Lézards ?

R : Oui. Ils le font souvent.

Q : (L) Pourquoi avons-nous mis autant de temps à trouver une « bonne source » via ce médium ?

R : Trop d’interactions avec des annulateurs de channel.

Q : (L) Qui sont les annulateurs de channel ?

R : Ce ne serait pas dans nos habitudes de donner des noms.

Q : (L) Vous voulez parler de gens impliqués dans nos vies ?

R : Oui.

Q : (L) Cela est-il en rapport avec nos activités ?

R : Non.

Q : (L) Cela implique-t-il d’autres entités qui ont tenté d’établir un contact et qui auraient bloqué le channel ?

R : Oui.

Q : S’agit-il des Lézards ?

R : Non.

Q : (L) Existe-t-il des exercices dont nous pourrions nous servir pour aider nos corps à se transformer en 4e densité ?

R : Pas nécessaire. C’est l’âme qui importe.

Q : (L) Cela veut-il dire que si l’on se concentre sur le développement de l’âme, au moment de la transformation, nos corps seront automatiquement transformés pour nous ?

R : Non. C’est un processus naturel. Aucune préparation n’est nécessaire.

Q : (L) Donc, si vous devez vous transformer, vous vous transformerez, et sinon, vous ne vous transformerez pas ?

R : Oui.

Q : (L) Cela implique-t-il que lorsque mon corps réagit à certains aliments, je devrais arrêter d’en manger ? Mon corps essaie-t-il de me dire quelque chose ?

R : À toi de voir. Rien n’a besoin de te « dire » quoi que ce soit.

Q : (L) Pouvez-vous clarifier ?

R : Pourquoi cherches-tu des conseils là où ce n’est pas nécessaire ?

Q : (L) Autrement dit, si chaque jour on fait naturellement ce qui nous apparaît comme le meilleur choix à chaque instant, on est sur la bonne voie ?

R : Précisément.

Q : (V) Je trouve cette information sur la transformation vers la 4e dimension très excitante et naturelle, c’est pourquoi je me demande si c’est quelque chose que j’expérimenterai dans le futur en excluant la mort ?

R : Vague.

Q : (L) Si, en théorie, un individu… J’éprouve une sensation très inhabituelle juste en ce moment même, pourquoi ?

R : Changements métaboliques accrus par l’apprentissage accéléré.

Q : (L) Cela nous arrive à tous les trois ?

R : Oui.

Q : (L) Et si, comme j’allais le dire, en théorie, un individu devait se développer de manière naturelle en faisant tous les choix appropriés et devait arriver au moment de la grande transition, est-ce que son corps passerait physiquement dans cette dimension supérieure ? Rappelez-vous, ce n’est qu’une personne théorique…

R : Bien sûr.

Q : (L) Bon, supposons que cette personne théorique soit sur le point de passer de l’autre côté ; dans quel état trouvera-t-elle son corps ? Sera-t-il exactement comme il est à présent, au niveau de sa consistance solide ? Quel serait le ressenti ?

R : Le concept-clé ici est la variabilité de la physicalité.

Q : (L) Est-ce que ça veut dire que chacun sera différent, ou bien que l’individu aura un plus grand contrôle sur la substance et la constitution de son corps ?

R : Aucun des deux exactement. Votre physicalité sera variable selon le besoin et la circonstance.

Q : (L) Bon. Est-ce que ça veut dire que parfois, nous serons davantage un corps de lumière ?

R : Pas loin.

Q : (L) Est-ce que ça veut dire que parfois, nous serons davantage un corps ferme tel qu’il l’est actuellement ?

R : Oui.

Q : (L) Est-ce que notre corps vieillira différemment ?

R : Oui.

Q : (L) Quelle sera la durée de vie moyenne ?

R : 400 ans.

Q : (L) Et ceux qui feront cette transition à l’âge de, disons, cinquante ans, auront-ils les mêmes possibilités de vivre quatre cents années supplémentaires ?

R : Se régénéreront en apparence jeune.

Q : (L) Maintenant, quand vous dites 400 ans, c’est parce que la planète aura une orbite différente et qu’une année sera différente ?

R : Non.

Q : (L) Les durées d’ensoleillement et d’obscurité des jours seront-elles différentes de ce qu’elles sont maintenant ?

R : Pas la question. La planète se trouvera aussi en 4e densité.

Q : (L) Mais les jours et les nuits seront-ils différents ainsi que son orbite ? L’angle axial sera-t-il modifié ?

R : Tu penses en termes de 3e niveau de densité. Les règles seront tellement différentes que les comparaisons d’inspiration physiques sont stériles.

Q : (L) Mais j’aime le soleil, le chant des oiseaux et les brises. Je veux juste savoir si les choses seront pareilles.

R : En quelque sorte.

Q : (L) Ne pouvez-vous nous donner quelques indices ?

R : Nous devons vous laisser voir par vous-mêmes.

Q : (V) J’ai vécu une expérience avec des êtres ressemblant à des mantes religieuses. Qui sont-ils ?

R : Des Minturiens.

Q : (L) D’où viennent-ils ?

R : Orion.

Q : (L) Les Orions sont-ils les méchants ?

R : Subjectif.

Q : (L) Bon, à quel groupe appartiennent-ils ?

R : Fédération comme les Pléiadiens.

Q : (V) M’ont-ils enlevée, et sinon quelle est la source de ce souvenir ?

R : C’est un souvenir d’une vie antérieure enfouie dans le subconscient profond.

Q : (V) Que m’ont-ils fait ?

R : Rétroprogrammation à des fins d’apprentissage.

Q : (V) De quoi ?

R : C’est à toi d’apprendre tes leçons, pas à nous de les expliquer.

Q : (L) Pourquoi les Gris ont-ils enlevé V__ ?

R : Pour tenter de l’encoder à s’autodétruire.

Q : (L) A-t-elle surmonté cette programmation ?

R : Espérons. Il y a toujours de la place pour l’erreur. Souvenez-vous, le libre arbitre est la loi la plus importante de la conscience dans la création.

Q : (V) J’ai rêvé que j’étais institutrice et que je montrais à des enfants comment utiliser la lumière et les couleurs. Était-ce de la précognition ?

R : Probablement.

Q : (V) Cette probabilité se situerait-elle dans les dix prochaines années ?

R : Écoute. Ouvert.

Q : (L) Quelle est la signification du nombre 666, dans L’Apocalypse ?

R : Visa.

Q : (L) Vous parlez de la carte de crédit ?

R : Oui.

Q : (L) Les cartes de crédit sont-elles l’œuvre du 666, de ce qu’il représente ?

R : Oui ?

Q : (L) Devons-nous nous débarrasser de toutes les cartes de crédit ?

R : À vous de voir.

Q : (L) Cela vaudrait-il mieux pour nous que de ne pas nous couper du système de crédit ?

R : Pas seulement de crédit, mais aussi de débit.

Q : (L) Était-ce une réponse par l’affirmative ?

R : Comment allez-vous vous y prendre ?

Q : (L) Eh bien, avez-vous des suggestions ?

R : Le monde ne sera bientôt plus que crédit et débit, n’avez-vous pas entendu parler de cette nouvelle carte de débit visa ? Voilà l’avenir de l’argent : contrôlé par le système bancaire mondial, alias la Fraternité, alias les Lézards, alias l’Antéchrist.

Q : (L) Mais si je ne possède pas de carte crédit, je n’ai pas à faire partie de ce système, non ?

R : Non. Vous n’aurez pas le choix : en faire partie ou mourir de faim.

Q : (L) Et quid du libre arbitre ?

R : La Fraternité, alias les Lézards, alias l’Antéchrist, empiète sur votre libre arbitre depuis 309 000 ans. Plus le changement approche, plus ils sont aux abois.

Q : (V) J’ai toujours été du genre à me révolter contre ce que je considérais comme néfaste pour moi. Est-il possible de se rebeller contre ce système ?

R : Si l’on est prêt à quitter son corps.

Q : (L) Quitter son corps dans le sens de « mourir », « crever », « casser sa pipe » ?

R : Oui.

Q : (L) Si nous devions déménager…

R : Des changements suivront la tourmente ; soyez patients.

Q : (L) Nous aimerions déménager à la campagne. Pourrons-nous nous en sortir sans cette carte de crédit/débit, si nous menons ce genre de vie ?

R : Non.

Q : (L) Auront-ils les moyens de contrôler tout et tous, n’importe où ?

R : Oui.

Q : (L) Même si nous partons vivre en Guyane dans une hutte en rondins en pleine forêt amazonienne sans déranger personne, nous serons quand même entraînés là-dedans ?

R : Laura, où que tu ailles, tu ressentiras les effets de la tentative désespérée des Lézards pour prendre le contrôle total.

Q : (L) Voilà qui est terriblement déprimant. Comprenez-vous ?

R : Pourquoi ? Le changement suivra.

Q : (L) Suivra-t-il rapidement ?

R : Tu dérapes un peu. Reporte-toi aux Messagers de l’aube. Du défi viendra l’extase si tu adoptes la bonne perspective, laquelle ne relève pas, nous le répétons, de la réalité du 3e niveau ; tu comprends ?

Q : (L) Dans la référence que vous citez, l’auteur décrit Jeanne d’Arc en extase tandis qu’elle brûle sur le bûcher. C’est ce que vous voulez dire ?

R : En quelque sorte, mais vous n’avez pas besoin de brûler sur le bûcher.

Q : (L) Un maigre réconfort. Il y a d’autres manières de mourir.

R : Nous ne parlons pas de mort, Laura. Si tu écoutes ceux qui sont fermement ancrés dans le 3e niveau, tu risques de dégrader tes connaissances, malgré toutes les bonnes intentions, c.-à-d. LM.

Q : (L) Que voulez-vous dire à propos de LM ?

R : Guyane.

Q : (L) Que voulez-vous dire par : « du défi viendra l’extase » ? Quel genre de défi ?

R : Survivre à la tourmente qui s’annonce.

Q : (L) J’ai lu plusieurs ouvrages conseillant de déménager en zone rurale, de former des groupes, de stocker de la nourriture, etc.

R : Désinformation. Oublie ça une bonne fois pour toutes. Ce sont des absurdités du 3e niveau.

Q : (L) Nous nous sentons bien démunis, à la merci d’entités qui peuvent se nourrir de nous à loisir. Avons-nous quelqu’un de notre côté qui soutienne notre équipe, qui nous envoie de l’énergie, quelque chose ?

R : Avec qui croyez-vous communiquer ?

Q : (L) Serez-vous à même de nous aider à passer la tourmente ?

R : Oui.

Q : (L) Le ferez-vous ?

R : À vous de voir.

Q : (L) Si nous appelons, obtiendrons-nous votre assistance ?

R : Tout ce que vous avez à faire c’est de demander.

Q : (L) Risquons-nous d’être privés d’aide à un moment donné ?

R : Vous ne l’êtes jamais.

Q : (L) Oh, je ne veux pas souffrir !

R : Tu n’as pas besoin de souffrir. Arrête de penser selon le mode de 3e niveau.

Q : (L) Je ne veux pas non plus voir ceux que j’aime souffrir. Je ne veux pas de souffrance. J’ai assez souffert !

R : Tu es coincée au 3e niveau ce soir.

Q : (L) Ce n’est pas seulement ça. Il y a tellement de désinformation qu’on ne sait tout simplement pas qui croire… Je veux dire, comment savoir que nous pouvons vous croire ? Il y a tellement de sources qui se jouent de nous, et elles le font si intelligemment. Regardez la Bible… depuis 2 000 ans les gens croient que…

R : Elles se jouent de vous quand vous le permettez.

Q : (L) Je sais qu’on est censés avoir la foi pour certaines choses… mais, comprenez-vous mon problème ici ?

R : Oui, mais toi non.

Q : (L) Quel est mon problème ?

R : Blocage mental.

Q : (L) Récemment, vous avez indiqué que le chapitre 24 de Matthieu et le chapitre 21 de Luc avaient été donnés par Jésus après son état de sommeil prolongé. Maintenant, ces deux chapitres utilisent l’expression « du temps de Noé » pour désigner l’époque actuelle. Est-ce bien le cas ?

R : En un sens et les événements individuels restent encore indéterminés.

Q : (L) Bon, l’histoire de Noé nous raconte que Noé a reçu l’ordre de construire une arche.

R : Symbolique.

Q : (L) Pourtant Noé a construit une arche. Est-il vrai que certains individus, quels qu’ils soient, ont construit des bateaux ou fait des choses pour survivre à ce terrible cataclysme ?

R : Non. Envisagez-le ainsi. Noé a construit un bateau parce que ça paraissait une chose plaisante à entreprendre, et quand le déluge est survenu, cela s’est avéré utile, vous voyez ?

Q : (L) Donc, vous dites que si l’on fait ce qu’on apprécie, on sera au bon endroit au bon moment, à faire ce qu’il faut quoi qu’il arrive, c’est ça ?

R : Pas loin.

Q : (L) Vous dites qu’on sera amené à faire ce qu’on doit faire et à être là où l’on doit être ?

R : Vous serez au diapason mais si vous forcez les choses, vous courrez le risque de vous égarer.

Q : (L) Ai-je raison de croire que beaucoup de personnes qui croient faire du channeling ne canalisent en fait que des esprits errants ?

R : Parfois.

Q : (L) Est-il possible de canaliser des morts qui sont allés dans la lumière ?

R : Parfois.

Q : (L) Pourrions-nous canaliser en présence d’autres personnes afin qu’elles puissent aussi poser des questions ?

R : Oui.

Q : (L) Scarlett est-elle sous l’influence de forces étrangères ?

R : Oui.

Q : (L) Qui ?

R : Qui d’autre ? Les Lizzies.

Q : (L) Est-il acceptable selon la loi universelle de pratiquer un détachement d’esprit sur quelqu’un sans demander sa permission ?

R : Tu le fais déjà sans demander.

Q : (L) Est-ce bien de le faire sans demander ?

R : Ouvert.

Q : (L) Peut-on s’attirer des dettes karmiques si l’on fourre son nez dans ce qui ne nous regarde pas ?

R : Oui.

Q : (L) Vaudrait-il mieux ne pas le faire sans demander ?

R : Tu dois répondre en ton for intérieur.

Q : (L) Peut-on pratiquer un détachement d’esprit sur quelqu’un après avoir demandé la permission du Moi supérieur ?

R : Modes de pensée conflictuels trop nombreux.

Q : (L) Peut-on demander au Moi supérieur la permission de pratiquer un nettoyage ?

R : Fais attention à ne pas interférer avec les missions d’apprentissage karmiques.

Q : (L) Cela fait partie du karma de certaines personnes de souffrir d’attachements ?

R : Oui.

Q : (L) Revenons au sujet de la Bête et du nombre 666. Vous dites qu’un changement aura lieu après la prise de pouvoir des Lizzies sur le monde entier, est-ce bien ça ?

R : Oui.

Q : (L) Combien de temps après ?

R : Ouvert.

Q : (L) Plusieurs ouvrages prophétiques ont dit que cette période durerait 6,3 ou 7 ans. Est-ce exact ?

R : Ouvert.

Q : (L) Au sujet du 666, on m’a fait entrapercevoir une autre signification il y a plusieurs années. Cette interprétation est-elle aussi correcte ?

R : Peut-être. VI équivaut à 6 en chiffres romains. S correspondait à 6 dans l’Égypte ancienne. A était 6 en sanskrit. VISA donne 666, voyez-vous. Il est intéressant que pour de longs voyages on ait également besoin d’un « visa », non ?

Q : (L) Les autres parties du chapitre 13… Le premier verset dit ; « Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. » Que signifie ce verset ?

R : Nombreux sens. Contrôle monétaire. 10 représente le contrôle universel de toutes les unités de valeur.

Q : (L) Donc, les dix cornes représentent des unités de valeur, nous parlons d’argent ici. Que sont les noms de blasphème sur les têtes ?

R : In God we trust.

Q : (L) « La bête que je vis était semblable à un léopard… »

R : Nouvel Ordre Mondial.

Q : (L) « Le dragon lui donna sa puissance, son trône et un grand pouvoir. » Qui est le dragon ?

R : Relis s’il te plaît.

Q : (L) « La bête que je vis était semblable à un léopard… » Que veut dire le léopard ?

R : Le léopard se déplace rapidement et les motifs de son pelage sont uniques.

Q : (L) « ses pattes étaient comme celles d’un ours… » Que représentent les pattes ?

R : Russie.

Q : (L) Pourquoi les pattes ressemblent-elles à celles d’un ours ?

R : Centre de pouvoir dissimulé dans cet emplacement géographique.

Q : (L) De quelle nature est ce centre de pouvoir ?

R : Identique aux É.-U. On ne voit pas les pieds facilement.

Q : (L) Cela veut-il dire que la Russie et les États-Unis sont unis en secret ?

R : Sous le même contrôle.

Q : S’agit-il des Lézards ?

R : À la source.

Q : (L) « et sa gueule comme la gueule d’un lion… » Que représente la gueule et pourquoi celle d’un lion ?

R : Bruyant et vantard.

Q : (L) Qui est bruyant et vantard, et comment cela va-t-il se manifester ?

R : Structure de pouvoir économique. Le lion est puissant et attire l’attention en rugissant. Qui parle haut et fort d’un nouvel ordre mondial ?

Q : (L) Les États-Unis ?

R : Pas loin. Éléments du même genre.

Q : (L) « Et (je vis) l’une de ses têtes comme frappée à mort, mais sa blessure mortelle fut guérie. Remplie d’admiration, la terre entière suivit la bête… » L’une de ses têtes comme frappée à mort, ça représente quoi ?

R : Les aliens.

Q : (L) Les aliens paraîtront être une blessure mortelle pour la Bête ?

R : Initialement.

Q : (L) « Mais sa blessure mortelle fut guérie. Remplie d’admiration, la terre entière suivit la bête… » Qu’est-ce que cela signifie ?

R : La peur de départ cède la place à l’adoration et l’admiration.

Q : (L) « Ils se prosternèrent devant le dragon, parce qu’il avait donné le pouvoir à la bête… » Qui est le dragon ?

R : Corps politique mondial.

Q : (L) Et qui est la Bête ?

R : Nouvel Ordre Mondial alias la Fraternité alias les Lézards alias l’antéchrist.

Q : (L) « Il lui fut donné une gueule qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes. Et il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois…. »

R : La durée est ouverte. Le pouvoir de proférer des paroles se passe d’explication en ce qui concerne les médias audiovisuels.

Q : (L) « Elle ouvrit sa gueule en blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer contre son nom, son tabernacle et ceux qui l’habitent dans le ciel… » Cela signifie-t-il que ce groupe, cette Bête, va…

R : Disséminer la désinformation pour encourager l’adoration, la fidélité et l’obéissance vis-à-vis de l’antéchrist.

Q : (L) « Il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre. Il lui fut donné pouvoir sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation… » Cela indique-t-il des épreuves pour ceux qui refusent de se soumettre ?

R : Non. Voir réponse précédente.

Q : (L) « Et tous les habitants de la terre se prosterneront devant elle, ceux dont le nom n’a pas été inscrit sur le livre de vie de l’Agneau immolé dès la fondation du monde… » Qui sont ceux dont le nom n’a pas été inscrit sur le livre de vie ? C’est quoi le livre de vie ?

R : Superordinateur.

Q : (L) Le livre de vie de l’Agneau… ceux dont le nom n’a pas été inscrit… cela veut-il dire que ceux qui adoreront la Bête n’auront pas leur nom inscrit… cela veut-il dire qu’il y a un superordinateur qui enregistre les noms de ceux qui n’adorent pas la Bête ?

R : Oui.

Q : (L) Et qui possède ce superordinateur ?

R : La Bête. Tous les noms seront enregistrés et catégorisés en obéissant et désobéissant.

Q : (L) Qui est cet « Agneau » ?

R : La Bête.

Q : (L) « Si quelqu’un a des oreilles, qu’il entende ! Si quelqu’un est destiné à la captivité, il ira en captivité ; si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ici la persévérance et la foi des saints (le peuple de Dieu)… » Qui est le peuple de Dieu ?

R : Tous.

Q : (L) Que veut dire : « Si quelqu’un est destiné à la captivité, il ira en captivité » ?

R : Suivez le guide.

Q : (L) S’ils suivent le guide, ils deviendront captifs, et s’ils ne le suivent pas, ils seront tués ?

R : Oui.

Q : (L) « Puis je vis monter de la terre une autre bête. Elle avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et elle parlait comme un dragon… » Qu’est-ce que cela signifie ?

R : Autres visages de la même entité.

Q : (L) Qu’est-ce que ça veut dire avoir deux cornes comme un agneau ? Un agneau n’a pas de cornes. Pourquoi dire qu’il a des cornes ?

R : Confusion par contradiction.

Q : (L) Et que représente l’agneau ?

R : Même visage que la Bête.

Q : (L) Que veut dire « elle parlait comme un dragon » ?

R : Idem.

Q : (L) « Elle exerce tout le pouvoir de la première bête en sa présence, et elle fait que la terre et ses habitants se prosternent devant la première bête, dont la blessure mortelle a été guérie… » On dirait qu’il y a une seconde bête différente de la première, mais vous dites que c’est seulement un autre visage de la Bête…

R : Oui. Voyez les choses ainsi : aliens un visage, Dieu un autre, le gouvernement un autre, etc.

Q : (L) Vous voulez dire que Dieu est un autre visage de la Bête ?

R : Tel qu’il est représenté par la religion.

Q : (L) « Elle opère de grands signes jusqu’à faire descendre le feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes… » Qu’est-ce que ça veut dire ?

R : Les aliens accomplissent des « miracles ».

Q : (L) Et c’est quoi l’« image » de la Bête ?

R : Les aliens.

Q : (L) Que signifie « qui a été blessée par l’épée et qui a survécu » ?

R : Perçue comme terrifiante et donc divine.

Q : (L) « Il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parle et fasse mettre à mort tous ceux qui ne se prosterneraient pas devant l’image de la bête. » Qu’est-ce que ça veut dire ?

R : Contrôle total une fois l’imposture réalisée.

Q : (L) « Elle fait que tous, les petits et les grands, les riches et les pauvres, les hommes libres et les esclaves, reçoivent une marque sur la main droite ou sur le front… » C’est quoi cette marque ?

R : Numéro d’identification visa.

Q : (L) Sera-t-il vraiment physiquement inscrit sur nos corps ?

R : Encodé.

Q : (L) Comment ? C’est ce que font les aliens quand ils enlèvent les gens ?

R : Non.

Q : (L) Comment cela va-t-il se faire ?

R : Tamponné.

Q : (L) Par quels moyens techniques ?

R : Encodage électronique. Une série de chiffres.

Q : (L) Vont-ils les placer sur notre peau ou nous les implanter dans la peau du front ou de la main… ?

R : Oui.

Q : (L) Ça veut dire qu’on devra poser la main sur un scanner électronique pour réaliser n’importe quel type de transaction monétaire ?

R : Précisément.

Q : (L) OK, il est dit : « C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le chiffre de la bête. Car c’est un chiffre d’homme, et son chiffre est 666. » Qu’est-ce que ça veut dire ?

R : Visa, comme expliqué précédemment. Tout le monde recevra son propre nombre et ce sera un nombre Visa, le chiffre de la Bête.

Q : (L) « Je regardai, et voici l’Agneau debout sur la montagne de Sion, et avec lui 144 000 (personnes), qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leur front… » Qu’est-ce que ça veut dire ?

R : Identification. L’Agneau est le comité directeur de la banque mondiale. Beaucoup penseront qu’ils adopteront la « marque » de Dieu alors qu’en fait ils seront marqués par la Bête.

Q : (L) « J’entendis du ciel une voix, comme la voix de grandes eaux, comme le bruit d’un fort coup de tonnerre ; et le son que j’entendis était comme celui de joueurs de harpes jouant de la harpe… » C’est quoi la voix du ciel, la voix de grandes eaux et le fort coup de tonnerre ?

R : Le retour du Christ.

Q : (L) « Ils chantent un cantique nouveau… Personne ne pouvait apprendre le cantique, sinon les 144 000 qui avaient été rachetés de la terre… » Vous avez dit que les 144 000 étaient les directeurs de la banque mondiale et ici il est dit qu’ils ont été rachetés de la terre au moment de la venue du Christ… il est dit : « Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges. Ils suivent l’Agneau partout où il va. Ils ont été rachetés… »

R : Symbolisme ajouté ultérieurement et ce n’est pas tout à fait exact. Les symboles ont été mélangés. Tend à encourager l’élitisme et les divisions.

Q : (L) Ces 144 000, sont-ils ce que nous appellerions des « gentils » ou des « méchants » ?

R : Les deux. Mais ce sont ceux qui ont la connaissance suprême.

Q : (L) Est-ce que ce sont des êtres humains.

R : Oui.

Q : (L) Il y aura 144 000 personnes sur Terre qui posséderont la connaissance suprême ?

R : Approximativement.

Q : (L) Faisons-nous partie de ces 144 000 ? Simple curiosité.

R : Peut-être.

Q : (L) « Et dans leur bouche il ne s’est pas trouvé de mensonge ; ils sont irréprochables. Je vis un autre ange qui volait au milieu du ciel ; il avait un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, tribu, langue et peuple. Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et prosternez-vous devant celui qui a fait le ciel, la terre, la mer et les sources d’eaux ! » Qu’est-ce que ça nous raconte ?

R : Ajouté ultérieurement par une source douteuse.

Q : (L) « Un autre, un second ange suivit, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a fait boire à toutes les nations du vin de la fureur de son inconduite. » Qui est Babylone et que signifie sa chute ?

R : Même réponse que précédemment.

Q : (L) « Un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte : Si quelqu’un se prosterne devant la bête et son image, et reçoit une marque sur le front ou sur la main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’Agneau… »

R : Désinformation. Destiné à engendrer peur et résistance afin que les aliens puissent se nourrir de ces émotions.

Q : (L) « Je regardai, et voici une nuée blanche, et sur la nuée était assis quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme. Il avait une couronne d’or sur la tête et une faucille tranchante à la main… » Est-ce que ce sont des ajouts ultérieurs ?

R : Oui.

Q : (L) « Un autre ange sortit du temple, en criant d’une voix forte à celui qui était assis sur la nuée : Lance ta faucille et moissonne, l’heure est venue de moissonner, car la moisson de la terre est mûre… »

R : Encore de la peur par désinformation.

Q : (L) Bien, j’ai comparé certains passages de l’Apocalypse avec les travaux d’Immanuel Velikovsky. Les descriptions de ces sections sont-elles exactes ?

R : Oui.

Q (L) Et ces événements se produiront après que les Lizzies auront fait leur truc, après la mise en place de Visa, et avant ou après le retour du Christ ?

R : Avant.

Q : (L) Donc, l’essaim de comètes va venir avant le retour du Christ ?

R : Oui. Mais le retour n’est qu’un événement, pas la totalité de l’affaire.

Q : (L) Y aura-t-il un grand chambardement sur la planète et peut-être la transition simultanée d’un tas de gens hors de leur corps à cause de l’interaction entre cet essaim cométaire et la Terre ?

R : Pas loin.

Q : (L) Et peu de temps après cet événement, le Christ reviendra ?

R : En tant qu’élément de l’ensemble.

Q : (L) Cela relèvera-t-il de l’action de l’essaim cométaire ?

R : Après.

Q : (L) Que fera le Christ après son retour ?

R : Enseigner.

Q : (L) Combien y aura-t-il de personnes sur la planète pour recevoir cet enseignement ?

R : Ouvert.

Q : (L) Peut-on supposer qu’elles seront six milliards ?

R : Suppose comme bon te semble.

Q : (L) Vous continuez à dire que le retour du Christ n’est qu’un élément comme s’il me manquait la question pour découvrir le plus important. Considérez cette question posée… dites-moi ce que je loupe.

R : Évident si tu as fait attention.

Q : (L) Et c’est… ?

R : La transition vers la 4e densité.

Q : (L) La transition vers la 4e densité se produira avant ou après les comètes ?

R : Après.

Q : (L) L’interaction entre les comètes et la planète Terre va-t-elle…

R : Précède la transition.

Q : (L) Cela va-t-il générer ce changement d’une manière ou d’une autre ?

R : Non.

Q : (L) Cela n’aura rien à voir avec les interactions électromagnétiques qui décupleraient les vibrations atomiques de la planète ?

R : Non.

Q : (L) Donc, les comètes vont semer la pagaille et ensuite la transition va arriver en même temps que la venue du Christ ?

R : Avant.

Q : (L) La transition aura lieu et on sera tous là, les yeux vitreux ou autre, à se demander quoi faire de nous-mêmes car on se trouvera dans un nouvel état qui nous est inconnu, et ensuite le Christ viendra ?

R : Plus ou moins.

Q : (L) Que va-t-il se passer après que le Christ soit revenu, que tout se soit arrangé et qu’il enseigne… est-ce que tout le monde sur la planète sera rassemblé en un seul endroit pour recevoir ces enseignements ?

R : Non.

Q : (L) Va-t-il voyager partout et enseigner ?

R : Technologie.

Q : (L) Il enseignera par l’intermédiaire des médias ?

R : Oui.

Q : (L) Et nous aurons toujours accès à nos médias, la télévision, la radio, etc. ?

R : Dans une certaine mesure.

Q : (L) À ce moment-là, ou juste avant la transition, est-ce que des personnes vont partir en grand nombre avec les Lizzies ?

R : Oui.

Q : (L) Un grand nombre de personnes va-t-il partir dans des villes en forme de dôme sur la planète et vivre « de mèche » avec les Lizzies ?

R : À peu près.

Q : (L) Autrement dit, sur la planète, il y aura des régions contrôlées par les Lizzies et des régions contrôlées par le Christ ?

R : Le Christ ne contrôle pas.

Q : (L) Les gens du côté des Lizzies sortiront-ils de leur ville de temps en temps pour aller « molester » les disciples du Christ ?

R : Peut-être.

Q : (L) Alors, en d’autres termes, on aura une population grandement réduite, des gens ici et là, et personne ne sera totalement uni sur la planète ?

R : Bonne nuit.

Fin de la séance
 
Top Bottom