Séance du 19 novembre 1994

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Session 19 November 1994

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 19 novembre 1994

Participants : « Frank », Laura, VG, Terry et Jan

Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour. Pas de rituels s’il vous plaît. Ils restreignent la circulation d’énergie.

Q : (L) Qui est avec nous ce soir ?

R : Xora.

Q : (L) Êtes-vous un désincarné ?

R : Non.

Q : (L) D’où venez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : (V) Ce soir, j’ai rencontré un jeune homme qui s’appelle J__ et qui prétend être un vampire psychique. Voyez-vous de qui je parle ? La conversation dont je parle ?

R : Non.

Q : (V) Je voudrais savoir s’il s’est trompé d’étiquette pour se qualifier.

R : Oui.

Q : (V) Est-il possédé par un démon ?

R : Non.

Q : (V) Se moque-t-il de moi ?

R : Non.

Q : (V) Quel est son problème ?

R : Délirant.

Q : (V) Histoire d’approfondir la question, il souhaite que nous parlions ensemble davantage. J’imagine qu’il y a une ou deux raisons à cela. La première est qu’il veut me soutirer mon énergie, ou la seconde est qu’il appelle à l’aide. Souhaite-t-il me soutirer mon énergie ?

R : En un sens.

Q : (V) Veut-il que je l’aide psychologiquement ?

R : Non.

Q : (L) Veut-il lui faire perdre son temps ?

R : Ouvert.

Q : (V) Donc, il ne souffre pas d’attachements ? Je trouve ça dur à croire. Souffre-t-il d’attachements ?

R : Très probablement.

Q : (L) Terry voudrait savoir pourquoi il ressent une colère aussi viscérale ?

R : Victime de nombreuses circonstances liées à cette vie.

Q : (L) Est-ce karmique ?

R : Ça l’est toujours.

Q : (L) Pouvez-vous nous donner une piste sur la façon de gérer et soulager ça ?

R : C’est déjà en cours.

Q : (L) Comment accélérer ce processus ?

R : Pas nécessaire.

Q : (T) Puis-je faire quelque chose à ce sujet, ou cela se résoudra-t-il tout seul en suivant son cours ?

R : Tu es déjà sur la bonne voie.

Q : (T) Ai-je été enlevé ?

R : Enfance.

Q : (L) A-t-il été enlevé depuis qu’il est adulte ?

R : Peut-être au niveau 3.

Q : (L) C’est quoi le niveau 3 ?

R : Type d’enlèvement.

Q : (L) Combien y a-t-il de niveaux et de types d’enlèvements ?

R : Six.

Q : (L) C’est quoi le niveau 3 ?

R : Modification de conscience vers l’état « alpha ».

Q : (T) Cela implique-t-il des souvenirs-écrans ?

R : À peu près.

Q : (T) Autrement dit, je vais voir quelque chose d’autre que ce qui est réellement en train de se passer ? Ou me souvenir de quelque chose d’autre que ce qui s’est réellement passé ?

R : Oui, mais pas physique comme dans l’enfance.

Q : (V) A-t-il été dans les cavernes ? Les Gris l’ont-ils emmené dans les cavernes ?

R : C’est une question étrange.

Q : (L) Combien de fois a-t-il été enlevé physiquement ?

R : 27.

Q : (L) Combien de fois ont-ils parasité sa conscience en induisant un état alpha ?

R : 196.

Q : (T) Induisent-ils cet état alpha pendant mon sommeil ?

R : Parfois.

Q : (V) Cela lui est-il déjà arrivé devant son ordinateur ?

R : Au travail.

Q : (T) Chez Honeywell ?

R : Dans un grand bâtiment blanc.

Q : (L) Où se trouve ce grand bâtiment blanc ? (T) C’est le site d’Honeywell. (F) Tous les bâtiments sont blancs ? (T) Oui, ils le sont tous. (V) L’entreprise Honeywell est-elle un agent des Lizzies ?

R : Non. Gouvernement étasunien.

Q : (T) Ça oui. C’est un entrepreneur gouvernemental. Est-ce arrivé depuis que j’ai ce nouveau travail ?

R : Non.

Q : (T) Est-ce parce que je ne travaille plus pour un établissement gouvernemental ?

R : En partie.

Q : (T) Quelle serait l’autre partie ?

R : Tu as récemment connu une expérience d’élévation de la conscience.

Q : (L) Et cette expérience d’élévation de la conscience fait qu’il est plus difficile pour eux de jouer avec sa tête ?

R : Oui.

Q : (T) Quelle était cette expérience d’élévation de la conscience ?

R : Période de recherche de l’âme.

Q : (V) Ta quête d’âme est-elle intense ? (T) Je dirais que je suis 100 % en dépression depuis six ou sept semaines maintenant. (L) Quelle est la cause de la dépression de Terry ?

R : Modification de l’ADN.

Q : (T) Qu’est-ce qui provoque cette modification de l’ADN ?

R : Se diriger vers la réalité du 4e niveau de densité.

Q : (L) Pourquoi cela semble-t-il toujours entraîner douleur, souffrance ou dépression ?

R : Tous les changements de niveau 1 le font.

Q : (L) C’est quoi les changements de niveau 1 ?

R : Nous utilisons le terme « niveau » pour signifier l’importance.

Q : (L) Le niveau 1 est le plus important ?

R : Oui.

Q : (L) Et l’importance diminue à mesure que les nombres augmentent ?

R : À peu près.

Q : (L) Quelle est la cause de la douleur à l’épaule droite de Jan, puisque plusieurs d’entre nous ont eu exactement le même symptôme ?

R : Modifications de l’ADN.

Q : (L) Le Reiki peut-il être utilisé pour aider à atténuer le mal ?

R : Pas nécessaire ni recommandé.

Q : (L) On doit juste le supporter ?

R : Chaque « souffrance » sera vite suivie de changements spectaculaires dans la vie.

Q : (V) Pourquoi n’ai-je pas ressenti cette douleur ?

R : Tu la ressentiras.

Q : (T) Vais-je encore être enlevé maintenant que j’ai eu ce changement de conscience ?

R : Ouvert.

Q : (T) Est-ce que ce sont les mêmes êtres qui pratiquent les enlèvements, ou est-ce qu’il y a différents groupes ?

R : Deux groupes.

Q : (T) Quel est le premier ?

R : Les Gris.

Q : (T) Quel est l’autre ?

R : Les Lézards.

Q : (T) Marissa T canalise-t-elle les Lizzies ?

R : Oui.

Q : (T) Les intentions des Lizzies qu’elle canalise sont-elles bienveillantes envers les êtres humains ?

R : Non.

Q : (T) Me suis-je mis en danger en la mettant en rogne ?

R : Pas à ce moment-là.

Q : (T) Souhaitez-vous ajouter quelque chose à propos de cette femme qui canalise les Lizzies ?

R : D’autres interactions avec les Lézards ne sont pas encouragées. Fais attention à certains au « MUFON ».

Q : (T) Est-il vrai que le gouvernement se sert du MUFON comme organisme de base pour recueillir des informations ?

R : Oui.

Q : (T) J’ai reçu des informations lors d’un rêve. Ces informations étaient-elles réelles, ou n’était-ce qu’un rêve ?

R : Corrompues.

Q : (T) Par qui ou quoi ?

R : Énergies en conflit.

Q : (L) D’où venaient ces énergies ? De Terry lui-même ou étaient-elles extérieures à lui ?

R : Les deux.

Q : (T) Est-il possible de récupérer les informations qui étaient transmises ?

R : Se répétera. As-tu remarqué des tendances récurrentes dans tes rêves ?

Q : (T) Je ne me souviens pas de la plupart de mes rêves.

R : Essaie la mélatonine ; évite tout antidépresseur. Certains l’ont suggéré.

Q : (L) L’herbe est-elle considérée comme un antidépresseur ?

R : Non.

Q : (T) Les informations du rêve sont-elles importantes non seulement pour moi, mais pour tout le monde ?

R : Tout l’est.

Q : (T) Chacun reçoit-il un morceau du puzzle ? Ou bien, la quantité d’informations dépend-elle de la capacité à recevoir des personnes ? Et si une personne atteint sa capacité maximale, la « suite » des informations va-t-elle alors à quelqu’un d’autre, qui les recevra selon ses capacités ?

R : Trop de questions.

Q : (T) Des éléments d’informations sont-ils donnés à différentes personnes pour être rassemblés ?

R : Pas loin.

Q : (T) Les informations dont je dispose ne seraient alors que partielles ?

R : Travaille en réseau. Utilise le Net. D’autres communiquent et reconstruisent ainsi le puzzle.

Q : (T) Comment vais-je recueillir l’information ?

R : Demande.

Q : (L) En commençant à prendre de la mélatonine ?

R : Non. Par le Réseau informatique.

Q : (T) Il faut demander sur le réseau informatique comment récupérer l’information ?

R : Non. D’autres le font.

Q : (L) Il faut demander si d’autres partagent des rêves similaires ?

R : Ouvrez le dialogue.

Q : (T) J’ai fait un rêve une nuit ou je voyais ce que je décrirais comme un écran d’ordinateur holographique ou de réalité virtuelle. C’était le contour brillant d’un écran où défilaient des informations. Les informations avaient différentes couleurs. Il y avait plein de documents différents. Je crois que les longs documents étaient des sortes de références techniques. C’était le néant ; je n’étais même pas là ; c’était juste devant moi comme si je regardais un écran. Il y avait des documents rouges, très courts, que j’ai pris pour des sortes de déclarations ; ils m’ont effrayé. Je ne me souviens pas de ce que c’était. Il y avait des documents verts, des documents jaunes. Le contour de l’écran changeait la couleur des documents pendant qu’ils défilaient. Il y en avait beaucoup. Je sais que je les ai tous lus, mais je ne me souviens pas de leur contenu.

R : Hypnotise Terry.

Q : (L) Lors de cette séance d’hypnose sur mon fils, s’agissait-il d’un enlèvement lors d’une vie antérieure ?

R : Séance d’information de fin de vie. Lis « Majestic ».

Q : (L) Quand une personne meurt et quitte le corps, les êtres qui s’occupent de l’âme et dirigent la revue de fin de vie et le plan de vie suivant sont-ils similaires à ce qu’on appelle des aliens ?

R : Parfois. Mais sur base individuelle et densité de niveau 5.

Q : (L) Donc, vous dites que tout « alien » qui aiderait à ce genre de chose serait de densité de niveau 5 ? Ou que l’individu appartiendrait au 5e niveau ?

R : Alien dépend de la perspective de chacun.

Q : (L) Mais, cela veut-il dire que l’« être » est la personne de densité de niveau 5 ?

R : Oui. Reflète la vibration de l’expérience.

Q : (L) Pourquoi le pointeur bouge-t-il aussi lentement ce soir ?

R : L’attention de V__ est détournée.

Q : (L) Détournée vers quoi ?

R : Écriture.

Q : (T) Une dernière question et j’en aurai terminé pour l’instant. Qui m’a envoyé les informations de ce rêve ?

R : Tu n’as pas à « terminer ». Complexe.

Q : (T) Les informations venaient-elles des gentils ou des méchants ?

R : Concept différent.

Q : (T) Quelle race d’êtres ? Venaient-elles d’une race spécifique ?

R : Pas exactement.

Q : (L) Pouvez-vous nous dire quelques mots là-dessus ?

R : OK, Laura. Système d’extraction cosmique.

Q : (L) Que récupère le système d’extraction cosmique ?

R : Souvenez-vous, l’informatique a été inspirée par des forces cosmiques et reflète le système d’intelligence universel de récupération de la réalité.

Q : (T) Il s’agit d’un réseau informatique, oui ou non ?

R : Étrange mode de pensée.

Q : (T) Ce que vous avez décrit, à une très grande échelle, complexe…

R : Grande échelle, pas loin.

Q : (T) Puis-je y accéder grâce à notre système informatique terrestre ?

R : En un sens, mais pas directement pour l’instant. Mais patience.

[Pause]

Q : (L) OK, nous sommes de retour les gars. Nous avez-vous écoutés ?

R : Nous sommes toujours avec vous désormais.

Q : (L) Avec nous tous ?

R : Nous avons ajouté Jan et Terry. Ajouterons plus si nécessaire.

Q : (J) Les appels téléphoniques que je reçois les matins sont-ils d’un type spécifique ?

R : Non.

Q : (J) Un quelconque agent extérieur fait-il sonner mon téléphone pour m’aider à me réveiller quand j’en ai besoin ?

R : Non. Simple coïncidence.

Q : (J) Le nombre élevé de raccrochages qui ont lieu sur nos deux lignes téléphoniques a-t-il une quelconque signification ?

R : Trois appels ont été surveillés à cause de l’implication dans le MUFON.

Q : (L) Les téléphones de Terry et Jan sont sur écoute ?

R : Les « écoutes » téléphoniques ne sont plus nécessaires.

Q : (L) Pourquoi ?

R : Avancées technologiques.

Q : (L) Voulez-vous dire qu’ils peuvent nous écouter sans mettre nos téléphones sur écoute ?

R : Oui.

Q : (L) Peuvent-ils nous écouter par le biais des téléphones même s’ils sont raccrochés ?

R : Le peuvent.

Q : (T) Peuvent-ils nous écouter par le biais de la télé, par fréquence infrarouge ?

R : À nouveau, la technologie a progressé au-delà de ça. Les murs ont des « oreilles ». Les satellites peuvent surveiller n’importe quelle conversation ou rencontre.

Q : (J) Cette conversation est-elle surveillée en ce moment ?

R : Non.

Q : (T) Est-il possible de pister nos mouvements grâce aux systèmes d’allumage électroniques installés dans nos voitures ?

R : Pas nécessaire. Vous n’avez pas encore pris conscience de l’ampleur de « l’aide » reçue par les humains en termes d’avancées technologiques.

Q : (T) De l’aide reçue de qui ?

R : Cela requiert une réponse longue et complexe.

Q : (T) L’objectif d’un tel système d’allumage électronique, d’après ce que j’ai entendu, même si je ne peux pas dire si la source est valide ou non, mais j’en ai eu une étrange confirmation, du moins partiellement…

R : Attention à la désinformation. Elle distrait votre attention de la réalité, vous laissant ainsi exposés à la capture, à la conquête, et peut-être même à la destruction.

Q : (L) Les informations concernant les systèmes d’allumage électroniques sont-elles justes ?

R : La désinformation provient de sources qui paraissent fiables. Il est extrêmement important que vous n’accumuliez pas de fausse connaissance, car c’est encore plus dommageable que pas de connaissance du tout. Rappelez-vous que la connaissance protège et que l’ignorance expose au péril. Les informations dont tu parles, Terry, t’ont été données délibérément parce que toi, Jan et d’autres avez été pris pour cibles à cause de votre intérêt prononcé pour les sujets concernant les niveaux de densités quatre à sept. Vous avez déjà été catalogués comme des « menaces ».

Q : (L) Pouvez-vous dire à Terry ce qui s’est passé [en référence à la « confirmation » concernant les systèmes d’allumage électronique]?

R : Souvenez-vous, la désinformation est très efficace quand elle provient de sources très bien entraînées, car des techniques hypnotiques et transdimensionnelles sont utilisées, qui génèrent des dysfonctionnements électroniques encourageant à suivre des suggestions qui provoquent une confirmation (perçue comme telle).

Q : (T) Qui était le type dans la Camaro ?

R : Diversion.

Q : (T) Environ deux semaines après que j’ai regardé la cassette qui révélait ces informations, un type a débarqué de nulle part, dans une Camaro avec le moteur en surchauffe… (Jan : Non ! C’était le soir où nous étions en train de la regarder !) Nous l’avions déjà regardée avant, nous étions en train d’en discuter, et nous avons décidé de la regarder une deuxième fois. Ensuite, Gary et moi avons décidé d’aller promener le chien autour du quartier ; nous venions de rentrer et de mettre le chien sous le porche, et nous étions en train de fumer une cigarette dehors lorsque le type à la Camaro s’est garé dans l’allée. De la fumée s’échappait du capot de la voiture. Il demande s’il peut utiliser le tuyau d’arrosage. J’accepte. Il sort de la voiture — un type blond, en jean et tee-shirt, les cheveux en bataille — et dit : « Le moteur surchauffe. Je reviens de Gulfport, je rentrais à Ocala et je roulais sur l’autoroute inter-États », lorsque son moteur a eu une surchauffe. La sortie 275 n’est pas tout près, par rapport à chez moi, et il a fait un sacré chemin : il est passé devant une station-service et un garage, a quitté l’avenue principale, et a pris ma rue pour prendre de l’eau chez moi… ensuite, il s’est mis à parler des nouveaux systèmes d’allumage électronique, à dire qu’ils étaient conçus pour tomber en panne lorsque la voiture dépassait une certaine vitesse et que, pour parer à ça, il avait installé un système d’allumage spécial pour voitures de course, mais depuis, son moteur surchauffait… nous venions juste de regarder ce film sur les systèmes d’allumage électronique et nous étions abasourdis… Ce que je veux savoir, c’est : qui a le pouvoir et la faculté de mettre en place ce genre de « confirmations » ou synchronicités ?

R : Les mêmes forces qui répandent la désinformation : Fraternité/consortium/Illuminati/Nouvel Ordre Mondial/« Antéchrist »/Lézards.

Q : (T) Mais je ne suis personne, moi. Pourquoi se donner autant de mal pour m’envoyer quelqu’un dans une Camaro, le faire garer sur ma pelouse…

R : Plusieurs réponses suivent : Un : personne n’est « personne ». Deux : les forces susmentionnées n’ont absolument aucun mal à accorder une attention personnalisée à qui que ce soit. Trois : Terry a été pris pour cible, tout comme Jan et d’autres, parce qu’il est sur la bonne voie. Quatre : cette région est actuellement en pleine effervescence, et la prise de conscience est extrêmement rapide.

[Pause durant laquelle nous parlons de l’Expérience de Philadelphie]

Q : (L) Je suppose que vous nous avez écoutés discuter. Qu’avez-vous à dire à propos de l’Expérience de Philadelphie ?

R : Nous écoutons toujours. [Laura se trompe en épelant les lettres] Plus de café, Laura. [Terry remplace V__ à la planchette pour un certain temps.]

Q : (L) Faites-vous partie, en un sens, du système de réseau informatique de récupération cosmique ?

R : Tous en font partie d’une manière ou d’une autre.

Q : (L) Est-ce que l’Expérience de Philadelphie s’est produite comme l’a décrite le chef scout de Terry ?

R : Cette description n’était pas celle de l’Expérience de Philadelphie.

Q : (L) S’agissait-il du navire qui a pris part à l’Expérience de Philadelphie ?

R : L’un des trois.

Q : (L) Les effets que ce navire a connus résultaient-ils de l’Expérience de Philadelphie telle que nous la comprenons ?

R : Réalité moléculaire résiduelle.

Q : (L) L’Expérience de Philadelphie s’est-elle produite de la façon dont nous l’avons lu ?

R : Pas loin.

Q : (L) Al Bielek a-t-il participé à l’expérience ?

R : Oui.

Q : (L) Les informations qu’il a diffusées à ce propos étaient-elles factuelles ?

R : Pas loin.

Q : (L) Les informations qu’il a données sur le rajeunissement du corps et le nouveau corps qu’aurait habité son frère sont-elles exactes ?

R : Non.

Q : (L) Son frère, Duncan, est-il réellement ce qu’il prétend ?

R : Non.

Q : (L) Al Bielek est-il réellement ce qu’il prétend ?

R : Non. Était technicien, mais pas à bord d’un navire.

Q : (L) Donc, il n’a pas voyagé dans le temps ?

R : Exact.

Q : (T) Donc, il prétend être plus que ce qu’il n’est en réalité ?

R : Oui.

Q : (J) Il aspire à la célébrité ?

R : Non. C’est un agent du gouvernement.

Q : (T) Preston est-il aussi un agent du gouvernement ?

R : Oui.

Q (T) Pourquoi sortent-ils cette histoire ? Au-delà de la désinformation…

R : Lente révélation pour jauger la réaction du public.

Q : (L) V__ devrait-elle se mettre derrière Terry et poser ses mains sur ses épaules pour l’énergie ?

R : Inutile car l’énergie personnelle de Terry est adéquate. George Bush était impliqué dans l’Expérience de Philadelphie.

Q : (T) Il était dans la Marine lors de la Seconde Guerre Mondiale. (L) J’aimerais savoir ce qui est arrivé à Ambrose Bierce ?

R : Mort. Combustion spontanée.

Q : (L) Qu’est-il arrivé à Marcia Moore qui travaillait sur les contacts intersidéraux via les états modifiés de conscience amplifiés par des drogues ?

R : Victime d’enlèvement permanent par les Lézards.

Q : (L) Pourquoi ?

R : Trop proche de la vérité.

Q : (L) Eh bien, sommes-nous également proches de la vérité ?

R : Oui.

Q : (L) Serons-nous enlevés de façon permanente par les Lézards ?

R : La connaissance protège.

Q : (L) Mais n’avait-elle pas aussi beaucoup de connaissances ?

R : Brouillées par les drogues.

Q : (L) J’aimerais précisément savoir comment on fait pour voyager dans le temps.

R : Complexe.

Q : (L) Eh bien, donnez-nous au moins un indice.

R : Transfert transdimensionnel utilisant l’ajustement électromagnétique de la structure atomique pour modifier la vitesse de la convergence du cycle temporel.

Q : (L) Qui, ou que sont les individus qu’on appelle les « Men in Black » ?

R : Projections des lézards.

Q : (T) Voulez-vous dire qu’ils projettent simplement l’image d’un être ?

R : Oui.

Q : (T) Alors les MIB ne sont pas réels selon nos critères physiques ?

R : Partiellement exact. Vous ne comprenez pas la technologie, mais nous vous la décrirons si vous voulez.

Q : (L) On aimerait bien. Décrivez-nous ça, s’il vous plaît.

R : OK. Préparez-vous. D’abord nous devons expliquer plus avant le concept de « voyage » dans le temps, car les deux sont étroitement liés. La première étape consiste à induire artificiellement un champ électromagnétique qui permet d’ouvrir la porte séparant les différentes dimensions de la réalité. Ensuite, le participant doit canaliser ses pensées afin d’accéder au canal de fusion des réalités. Ensuite, il doit focaliser l’énergie sur le pont dimensionnel adéquat. Les électrons doivent être agencés selon l’onde de fréquence adéquate. Enfin, le triage doit être envoyé à travers un « rideau » qui sépare les mondes, afin d’équilibrer les perceptions à tous les niveaux de densité.

Q : (L) Les informations concernant l’événement doivent être équilibrées ou considérées en fonction de leur importance, afin que le programme tourne correctement. Est-ce la bonne interprétation du triage, au sens où vous l’entendez ?

R : En quelque sorte. Le triage se définit comme suit : 1. Matière, 2. Énergie, 3. Perception de la réalité. C’est cela, les amis.

Q : (L) Qui a enlevé Betty Andreasson ?

R : Les Gris.

Q : (L) Les informations que Betty Andreasson a reçues de ces êtres qui l’ont enlevée étaient-elles des informations-écran, de fausses informations ou de la désinformation ?

R : Tout cela et certaines factuelles.

Q : (L) Dans l’affaire Ann Haywood — décrite comme un cas de possession ou d’obsession démoniaque —, qui ou que sont les êtres qui tourmentent cette femme et sa famille ?

R : Anomalies énergétiques de section « B » de 3e densité identiques aux « poltergeists ».

Q : (L) Le livre The Haunted, sur la famille Smurl, évoque une multitude de phénomènes qui se seraient produits dans leur maison, dont l’apparition d’une créature de type Big Foot. Quelle est la source de ces phénomènes, dans ce cas précis ?

R : Idem.

Q : (L) Donc aucun de ces cas n’a de rapport avec les « aliens » ?

R : Exact.

Q : (L) Pourquoi y a-t-il des similitudes aussi nettes entre ces deux cas et le cas décrit par Karla Turner et d’autres cas d’enlèvements aliens ?

R : Les similitudes sont ouvertes à l’interprétation. La famille Turner était vulnérable à de multiples types de phénomènes en raison des interactions avec les Gris et d’autres.

Q : (L) Est-ce que ça se produit souvent lorsqu’il y a interaction avec les Gris ?

R : À l’excès, ce type d’activité ouvre des canaux ou des « fenêtres » par lesquels peuvent s’infiltrer toutes sortes de choses.

Q : (L) Qui sont ces vieilles sorcières qui ont des relations sexuelles avec les gens ?

R : Entités poltergeistiques.

Q : (L) C’est quoi une entité poltergeist ?

R : Se passe d’explication.

Q : (L) L’entité poltergeist est-elle générée par l’énergie subconsciente de l’individu qui subit le phénomène poltergeist ?

R : Comme tout le reste, interaction entre ce qui est perçu et celui qui perçoit.

Q : (L) Et qu’est-ce qui est perçu dans ce cas ? Est-ce une construction énergétique ou un être réel ?

R : Les deux. Souviens-toi Laura, toi aussi tu es une construction énergétique.

Q : (L) OK, lors de la régression de S__ au moment d’une entrevue sur un vaisseau, il y avait une femme qui ressemblait beaucoup à celle décrite dans d’autres cas. Qui est cette femme, ou qu’est-elle, et pourquoi était-elle là ?

R : Cette « femme » commence à devenir très populaire, n’est-ce pas ?

Q : (L) Qui ? La femme de l’hypnose ou S__ ?

R : La « Sorcière ».

Q : (L) Pourquoi devient-elle aussi populaire ? (J) Elle doit être douée !

R : Nous ne savons pas.

Q : (L) Quand ma fille A__ a pratiqué une vision spirituelle sur moi, elle a vu une corde qui me reliait à un astronaute bleu. C’était quoi cet astronaute bleu ?

R : Guide.

Q : (L) Mince, on l’a détaché. Aurait-on dû le laisser tranquille ?

R : À toi de voir.

Q : (L) Qui étaient les magnifiques nordiques que George Adamski a vus ?

R : Fruits de l’imagination extrêmement développée de George Adamski.

Q : (L) J’ai entendu parler à plusieurs reprises de grosses boîtes volantes rectangulaires. Je voudrais savoir à qui elles appartiennent.

R : Projections des Lézards.

Q : (L) Pourquoi ont-ils autant de types de vaisseaux différents ?

R : Ils ne leur appartiennent pas tous.

Q : (L) Bon. Nous sommes allés voir la personne que vous nous avez recommandée pour l’initiation Reiki. Recevons-nous désormais, en ce moment, la véritable initiation Reiki ?

R : Vous êtes en bonne voie. Devez laisser l’énergie se consolider. Comprends-tu le concept d’empreinte ?

Q : (L) Oui.

R : Alors tu sais.

Q : (L) Est-ce la pratique du Reiki qui consolidera la force ?

R : En partie.

Q : (L) Y a-t-il des symboles pour le Reiki qui sont encore plus anciens et puissants que ceux qu’on nous a donnés ?

R : Oui.

Q : (L) Les symboles originaux sont-ils en sanscrit ?

R : Oui.

Q : (L) Où allons-nous les trouver ?

R : Tu ne les trouveras pas.

Q : (L) Les Symboles Reiki que Sally nous a appris sont-ils les plus proches que l’on puisse obtenir ?

R : Oui. C’est suffisant.

Q : (L) Quand on reçoit l’initiation Reiki, est-ce que ça inverse le flux d’entrée et de sortie, la polarité positive ou négative du flux d’énergie dans les mains ?

R : Oui.

Q : (L) La main gauche devient alors la main de sortie ?

R : Oui.

Q : (L) Et la main droite la main d’entrée ?

R : Oui.

Q : (L) L’harmonisation Sui Ching que donne Sally est-elle plus puissante que tout ce qu’on pourrait avoir reçu de toute autre personne ?

R : Oui. Aie confiance.

Q : (L) Les exercices spirituels qu’elle enseigne sont-ils bénéfiques pour nous deux quand on les pratique ?

R : Ils conviennent.

Q : (L) Ils conviennent moyennement ou parfaitement ?

R : Souviens-toi que tu dois apprendre certaines choses par ton propre cheminement.

Q : (L) Qui ou que sont les « Malos » d’Amérique du Sud évoqués dans la littérature et qui sont décrits comme des entités grises, lippues, aux traits grossiers et vêtues d’uniformes gris ?

R : Projections des Lézards.

Q : (L) S’agit-il des êtres argileux que Betty Andreasson a vus, sauf que dans son récit, ils portaient des uniformes bleus ?

R : Oui.

Q : (L) Où Betty Andreasson a-t-elle été emmenée lorsqu’elle a vu le Phœnix lors de son enlèvement ?

R : Une autre dimension de réalité.

Q : (L) Betty a-t-elle raison de croire que ses expériences sont positives et la rapprochent de Dieu ?

R : Non.

Q : (L) Betty Andreasson se fait-elle des illusions ?

R : Non. C’est une victime.

Q : (L) Qu’est-il arrivé au pilote australien Frederick Valentich ?

R : Il a été pris par les Lézards et disséqué.

Q : (V) Ça devient de plus en plus sordide ! (L) Bien, je voudrais parler de cette plaque énergétique violette. Cela vaut-il le coup de dépenser de l’argent pour ça ?

R : Non. C’est bidon. Jolie couleur cependant.

Q : (L) Combien de temps dois-je attendre pour recevoir l’initiation au niveau de maître ?

R : À toi de voir.

Q : (L) Sally aime que ses élèves attendent six mois. Est-il nécessaire ou bénéfique pour moi d’attendre aussi longtemps puisque je pratique le Reiki depuis déjà pas mal de temps ?

R : À toi de voir.

Q : (V) Nous aimerions savoir pourquoi nous avons subi autant d’attaques dernièrement.

R : Parce que vous êtes désormais connectés à une source valide.

Q : (L) Bob Oeschler est-il un espion du gouvernement ?

R : À moitié.

Q : (L) L’atterrissage d’un ovni à Carp, dans l’Ontario, était-il un vrai atterrissage d’ovni ?

R : Oui.

Q : (L) Qui était impliqué dans cet atterrissage ?

R : Les Gris.

Q : (L) Personne d’autre ?

R : Non, mais le gouvernement veut s’en servir comme « occasion ». L’ovni lui-même n’a pas été mis en scène. L’histoire du Gardien, si.

Q : (L) L’ovni était réellement piloté par des aliens ?

R : Oui. Le gouvernement a des kilomètres de films d’ovnis en sa possession. Peut les utiliser à sa discrétion.

Q : (T) Qu’est-ce que ça signifie que l’histoire du Gardien a été mise en scène ? Comment ? La vidéo est-elle réelle ?

R : Utilisé l’enregistrement pour concocter une histoire autour de celui-ci.

Q : (T) L’individu qui se surnomme lui-même le Gardien a-t-il réellement filmé l’ovni ?

R : Non.

Q : (T) Qui l’a filmé ?

R : L’armée.

Q : (T) Comment savaient-ils pour se trouver au milieu de l’Ontario, au Canada, et filmer cet atterrissage ?

R : L’atterrissage a eu lieu à proximité de l’endroit où un régiment de l’OTAN s’entraînait.

Q : (T) A-t-il eu lieu là où ils l’on dit ?

R : À proximité.

Q : (T) La femme de la ferme faisait-elle partie de la machination ?

R : A vu l’ovni. Faisait partie d’une « vague ».

Q : (T) La femme de la ferme a-t-elle vu le même événement que celui sur la vidéo du Gardien ?

R : Non. Mais similaire.

Q : (T) Donc, on a une femme qui a vu un ovni atterrir, ils avaient une vidéo d’un atterrissage, et quand la femme s’est présentée pour parler de son observation, ils ont décidé de se servir de la vidéo pour corroborer son histoire, c’est ça ?

R : Oui.

Q : (T) La femme était-elle au courant des manœuvres de l’OTAN ?

R : Non.

Q : (T) Ces manœuvres avaient-elles lieu près de chez elle ?

R : Oui. Tous les exercices militaires importants sont infestés d’ovnis.

Q : (T) Le gouvernement a-t-il l’intention de mettre en scène une invasion extraterrestre pour terrifier la population mondiale au point qu’elle acceptera d’être totalement sous contrôle et sous domination ?

R : Ouvert. Mais si c’est le cas, ce sera un « flop ».

Q : (T) Pourquoi ?

R : Nombreuses raisons : 1. Les effets visuels seront inadéquats et présenteront des « anomalies ». 2. Une invasion réelle pourrait avoir lieu avant. 3. D’autres événements pourraient intervenir.

Q : (T) Du genre ?

R : Changements terrestres.

Q : (T) Ai-je raison de penser que certains de ces gros bonnets, de ces grosses légumes du gouvernement qui ont l’intention de prendre le contrôle du monde entier et de tout faire rouler sur des roulettes quand ils auront les choses en main, ne réalisent tout simplement pas que des changements importants vont se produire sur la planète ? Est-ce qu’ils loupent quelque chose, ici ?

R : Pas loin. Ils sont conscients, mais dans le déni.

Q : (T) Ces changements terrestres vont-ils avoir lieu avant l’arrivée de l’essaim cométaire ?

R : Non. Mais le « timing » est encore indéterminé.

Q : (T) Ai-je raison de dire que même s’ils savaient ce qui va se produire, ils poursuivraient malgré tout leurs stupides petits plans pour faire de l’argent et essayer de contrôler le monde ?

R : Oui. L’avidité est une maladie.

Q : (T) Existe-t-il réellement un projet comme l’« Alternative 3 » d’évacuer tous les cerveaux de la planète ?

R : Non.

Q : (T) C’est encore de la désinformation ?

R : Oui. Comme l’atterrissage sur Mars, mais pas les monuments de Mars.

Q : (T) Qui a construit les monuments sur Mars ?

R : Les Atlantes.

Q : (T) Les Atlantes avaient des capacités inter-planétaires ?

R : Oui. Avec facilité. Comparée à celle des Atlantes, votre technologie ressemble à l’âge de pierre.

Q : (T) Qui a créé les structures sur la Lune que Richard Hoagland a découvertes ?

R : Les Atlantes.

Q : (T) À quoi leur servaient ces structures ?

R : Points de transfert d’énergie pour charge/symbolique cristalline comme dans les monuments ou les statues.

Q : (T) À quelles statues faites-vous référence ?

R : Le visage est un exemple.

Q : (T) Quelle énergie ces cristaux recueillaient-ils ?

R : Soleil.

Q : (T) Leur était-il nécessaire d’avoir des stations de collecte énergétiques sur Mars et la Lune ? Cela augmentait-il leur puissance ?

R : Non, comme il ne vous est pas non plus nécessaire d’avoir un million de dollars. Vous voyez la corrélation ? Les Atlantes étaient assoiffés de pouvoir comme votre société a soif d’argent.

Q : (T) Est-ce l’accumulation de ce pouvoir énergétique qui a provoqué leur effondrement ?

R : Oui.

Q : (T) Ils en ont perdu le contrôle ?

R : Les a dominés tout comme vos ordinateurs vous domineront.

Q : (V) Est-ce comparable à obtenir la vie et acquérir leur propre intelligence ?

R : Oui.

Q : (L) Vous voulez dire que ces structures cristallines sont pour ainsi dire venues à la vie ?

R : Oui.

Q : (L) Et qu’ont-elles fait ensuite ?

R : Ont détruit l’Atlantide.

Q : (L) Mais je croyais que l’Atlantide avait été détruite à cause du passage rapproché d’un autre corps du système solaire ?

R : S’était remise des dégâts.

Q : (L) Donc, l’Atlantide a été ravagée par le passage rapproché de Mars ou autre, puis s’en est remise, c’est bien ça ?

R : Une partie de la masse continentale, mais pas la totalité, a été détruite.

Q : (L) Combien de destructions distinctes a connu l’Atlantide ?

R : Trois.

Q : (L) Une a été causée par le passage rapproché de Mars ?

R : Oui. Et des comètes.

Q : (L) Mars et les comètes étaient-elles vaguement en interaction ?

R : Oui.

Q : (L) Et par quoi a été causée la seconde ?

R : Vénus.

Q : (L) Et par quoi la troisième et ultime destruction a-t-elle été causée ?

R : Cristaux.

Q : (T) Les cristaux sont-ils toujours actifs ?

R : Triangle des Bermudes.

Q : (L) Je croyais que c’était un mythe.

R : Non.

Q : (L) Et que fait ce cristal ? Est-il continuellement actif ?

R : Non. Instable.

Q : (L) Est-il toujours actif au sens d’une entité consciente ou sensible ?

R : Non.

Q : (L) Qu’est-ce qui l’active ?

R : Nombreux facteurs.

Q : (L) Et quand il est activé, que fait-il ?

R : Une fenêtre transdimensionnelle s’ouvre en grand.

Q : (L) Si une personne navigue dans le Triangle des Bermudes, que la fenêtre s’ouvre en grand et que cette personne passe dedans, y est engloutie ou autre, dans quelle situation se retrouvera-t-elle ?

R : Quelque chose d’analogue à une animation suspendue.

Q : (L) Serait-elle consciente de son état d’animation suspendue, ou sa conscience serait-elle aussi suspendue ?

R : L’un ou l’autre.

Q : (L) Restera-t-elle dans cet état pour toujours, ou reviendra-t-elle, ou ressortira-t-elle ailleurs ?

R : Ouvert. Tous sont possibles. Il est arrivé la même chose aux participants de l’Expérience de Philadelphie.

Q : (L) Si un individu se trouve dans cet état interdimensionnel d’animation suspendue, cela signifie-t-il qu’il y est coincé pour toujours ?

R : Peut-être.

Q : (L) Il ne peut pas mourir, c’est ce que vous dites ?

R : Il peut avoir l’impression d’attendre des millions d’années.

Q : (L) N’y a-t-il personne ou aucun moyen qui puisse les sauver de cet état ?

R : Pourquoi penses-tu que ces marins étaient irrémédiablement fous ?

Q : (L) Hormis celui du Triangle des Bermudes, d’autres cristaux sont-ils encore actifs ?

R : Oui.

Q : (T) Le gouvernement les connaît-il ?

R : Partiellement.

Q : (L) Où se situent les autres ?

R : Au large du Japon ; au Brésil ; dans les montagnes de l’Oural de Russie ; Pôles Nord et Sud.

Q : (T) Ceux sur la Lune et sur Mars sont aussi actifs ?

R : Oui.

Q : (V) Sont-ils responsables de séismes comme celui du Japon ?

R : Oui.

Q : (L) Si l’on trouvait un cristal et qu’on déchiffrait la technologie, et qu’ensuite l’on en trouvait un autre, est-ce que ça augmenterait la puissance ?

R : Permettez-nous de répondre ainsi : Si les Néandertaliens trouvaient un 747, sauraient-ils l’utiliser ?

Q : (L) Quelles sont les dimensions physiques de ces cristaux ? Étaient-ils taillés ou poussaient-ils naturellement ?

R : Varié. Étaient synthétiques.

Q : (L) Étaient-ils facettés ?

R : Oui.

Q : (L) Quelle était la configuration générale de leur facettage ?

R : Pyramide.

Q : (L) Était-ce une pyramide au millimètre près avec les mêmes proportions que la Grande Pyramide de Gizeh par exemple ?

R : À peu près.

Q : (L) Quelle grandeur faisait la plus grande, de la base à l’apex ?

R : 1 500 mètres.

Q : (L) Quelle était la taille moyenne ?

R : 150 mètres.

Q : (L) Et celui qui faisait 1 500 m de haut, il existe toujours ?

R : Oui.

Q : (L) Où se trouve-t-il ?

R : 600 km pile à l’Est de vous ?

Q : (L) Il y a plusieurs années, un pilote a raconté avoir vu une pyramide près d’ici dans l’eau…

R : C’est seulement le sommet qui dépasse du plancher océanique. Il est enterré à 90 pour cent.

Q : (V) En méditation, j’ai vu des cristaux apparaître pendant les changements de la Terre. C’est ce qui va se passer ?

R : Oui.

Q : (L) Comment se fait-il que ce cristal ne se soit pas cassé ou brisé lors de la chute de l’Atlantide ?

R : Extraordinairement solide. Une bombe atomique ne le casserait pas. La réaction en chaîne d’une explosion thermonucléaire serait absorbée dans le cristal et convertie en énergie pure. C’est lié à la fonction de conception.

Q : (L) Et qu’arriverait-il ensuite ?

R : Dispersion de l’énergie à moins d’être concentrée comme l’avaient conçu les Atlantes.

Q : (L) Où ont-ils obtenu cette technologie ?

R : Ils l’ont développée.

Q : (L) Ils l’ont eux-mêmes inventée ?

R : Oui.

Q : (L) Étaient-ils en relation avec des aliens ?

R : Oui.

Q : (L) Ont-ils obtenus de l’aide de ces extraterrestres ?

R : Oui.

Q : (L) Et qui étaient ces aliens ?

R : Les Lézards.

Q : (L) Quel type de fréquence de puissance ces cristaux utilisaient-ils ?

R : Toute l’amplitude.

Q : (T) Combien de cristaux ont été découverts par les gouvernements dans le monde ?

R : Tous.

Q : (T) Est-ce qu’ils essaient de les utiliser ?

R : Vainement.

Q : (T) Ils essaient ?

R : Peut-être.

Q : (T) Est-ce pour cela qu’ils se sont retirés de la Lune et ont arrêté le programme spatial ?

R : Non. Le gouvernement ne comprend pas la technologie.

Q : (T) Ont-ils renoncé à leurs activités sur la Lune ?

R : Ouvert.

Q : (T) Est-ce à cause des cristaux qu’ils veulent autant aller sur Mars ?

R : Oui.

Q : (T) À cause des cristaux ou à cause de ce que renferment les monuments ?

R : Ni l’un ni l’autre.

Q : (T) Pourquoi veulent-ils aller sur Mars ?

R : Explore.

Q : (T) Ceux qui sont au plus haut échelon de la race humaine sont-ils aussi stupides qu’ils en ont l’air ?

R : Subjectif.

Q : (L) Peut-on utiliser la forme cristalline pour générer de l’électricité ?

R : Possible et a été fait.

Q : (L) Est-ce compliqué ?

R : Oui.

Q : (L) Porter de l’hématite a quel effet sur le corps physique ?

R : Ouvert.

Q : (V) Et à propos de ce gars, Stephenson ?

R : Si toutes les parties y croient.

Q : (V) Laura a-t-elle reçue un soin pour son cœur aujourd’hui ?

R : Oui.

Q : (V) D’où Stephenson tire-t-il ses informations ?

R : A lu cela.

Q : (L) Jan m’a demandé de faire un détachement d’esprits.

R : OK.

Q : (L) Elle souhaite savoir combien d’attachements elle a.

R : Trois. Deux positifs. Un négatif.

Q : (L) Terry ?

R : Quatre 3/1.

Q : (L) Comment les ont-ils attrapés ?

R : Découvrez.

Q : (L) Tout à l’heure, il a été suggéré d’hypnotiser Terry. Est-ce ça qu’ils disent qu’on devrait faire ?

R : Oui.

Q : (T) Puis-je faire confiance à Jerry ?

R : Peut-être.

Q : (T) Le Capitaine Kirk meurt-il à la fin du film ? (V) X-Files est-il influencé par les Lizzies ?

R : Non.

Q : (T) X-Files dit aux gens ce qu’ils doivent entendre ?

R : Oui.

Fin de la séance.
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Je suis entrain de lire le livre "Les transcriptions de l'expérience cassiopéenne Tome 1 année 1994"
Cette nuit la 3ème nuits depuis que j'ai reçu et ai entrepris de lire le livre juste avant 4h30 du matin en Frane, après avoir éteint la lumière pour essayer de dormir un peu et branché ma radio sur France info, j'ai entendu "In The Garden" chanté par un homme, la radio n'a pas dit son nom...
J'y ai vu un beau signe qui m'a fait sourire et rendu heureuse, je l'ai écouté et chanté et je me suis endormie...
Je voulais le partager avec Vous...

I'm reading the book "Transcriptions of the Cassian Experience Volume 1 Year 1994"
Tonight the 3rd night since I received and undertook to read the book just before 4:30 in the morning in France, after turning off the light to try to sleep a little and plugged my radio on France info, I heard "In The Garden" sung by a man, the radio did not say his name...
I saw a beautiful sign that made me smile and happy, I listened to it and sang it and I fell asleep...
I wanted to share it with you....

Translated with www.DeepL.com/Translator
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Dans la lecture de cette nuit Laura parlait de transmission de pensée entre les animaux, je vais vous raconter ce qui m'est arrivé avec ma première petit York "Perlou" il y a de cela plus de 30 ans.
Nous étions dans la maison de campagne de mon beau père à Dourdan en France, Maman et Lui y avait une maison de campagne entourée de champs et derrière la m
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Dans la lecture de cette nuit Laura parlait de transmission de pensée entre les animaux, je vais vous raconter ce qui m'est arrivé avec ma première petit York "Perlou" il y a de cela plus de 30 ans.
Nous étions dans la maison de campagne de mon beau père à Dourdan en France, Maman et Lui y avait une maison de campagne entourée de champs et, derrière la maison et un champ, il y avait un grand bois ou petite forêt où avec ma fille Nadège, en promenant Perlou et Clovis (un petit York Mâle) nous avons pu voir une biche et son faon...
Mon beau père voulait promener mes 2 petits Yorks avec leur chienne Shnauzer géant, ASTA, je lui dit oui mais surtout de ne pas refermer le portail car ma petite Perlou se fatiguait vite pour qu'elle puisse rentrer si elle le souhaitait... Il y avait un voisin avec deux berger allemand jamais tenus en laisse qui me faisait peur...
Oui, oui me répondit-il, ne t'inquiète pas...
J'aidais Maman à la cuisine, j'épluchais des légumes quand tout à coup, Maman me vit partir en courant au fond du jardin, ma petite Perlou était derrière le portail FERME et les deux berger allemand commençaient à monter sur le chemin...
Je peux vous dire que j'ai couru et ai toujours été persuadée que Perlou avait fait de la télépathie avec moi.
Je suis très proche de mes petits amours, même encore aujourd'hui je ressens ce qu'ils pensent, j'ai toujours deux Yorks Ugo 17 ans et Hella 7 ans ainsi que 4 chatonnes Les jumelles, Gaby et Granie, la Duchesse de Maman quand Maman nous a quittés j'ai adopté cette jolie chatonne, ces 3 là ont 8 ans et ma dernière, Isatis, une petite siamoise qui me régale avec ses beaux yeux bleus, elle à 6 ans...

In reading last night Laura talked about the transmission of thought between animals, I will tell you what happened to me with my first little York "Perlou" more than 30 years ago.
We were in my father-in-law's country house in Dourdan, France, Mom and Him there was a country house surrounded by fields and, behind the house and a field, there was a large wood or small forest where with my daughter Nadège, while walking Perlou and Clovis (a small Male York) we could see a deer and its fawn...
My father-in-law wanted to walk my 2 little Yorks with their giant dog Shnauzer, ASTA, I told him yes but especially not to close the gate because my little Perlou was getting tired quickly so that she could go home if she wanted to... There was a neighbour with two German shepherds on a leash who scared me....
Yes, yes," he replied, "don't worry...
I helped Mom in the kitchen, I was peeling vegetables when all of a sudden, Mom saw me running to the bottom of the garden, my little Perlou was behind the FARM gate and the two German shepherds started to climb on the path...
I can tell you that I ran and was always convinced that Perlou had telepathy with me.
I am very close to my little loves, even today I still feel what they think, I still have two Yorks Ugo 17 years old and Hella 7 years old as well as 4 females The twins, Gaby and Granie, the Duchess of Mom when Mom left us I adopted this pretty kitten, these 3 there are 8 years old and my last, Isatis, a little Siamese girl who treats me with her beautiful blue eyes, she at 6 years....
 
Top Bottom