Séance du 20 Septembre 2014

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.


_________________________________________________ ________________________________________

Date de Séance : 20 Septembre 2014

Laura et Andromeda à la planchette

Pierre, Perceval, Noko the WonderDog, PoB, Chu, Kniall, Data, parallel, Breton, Prodigal Son, Windmill Knight, Mr. Scott, Approaching Infinity, Alana, Timótheos, Rabelais

[NOTE : Le volume de l'enregistreur numérique de la séance était très, très bas – ce qui est très inhabituel]

Q: (L) On est le 20 septembre 2014. Demain c'est l'équinoxe. La fin de l'été, et le début de l'automne... [Revue de ceux présents] Bien, voyons si quelque chose va se produire ce soir alors que je me sens si éreinté. Y a-t-il quelqu'un ici, là-bas, on se sait où ?

A: Ileaghona depuis Cassiopée présent. Les énergies sont difficiles en raison de la modélisation EM globale à ce « moment ».

Q : (L) Je suppose que la question évidente à poser est : Pourquoi ?

R : Souffrance généralisée à l’approche de l’onde.

Q : (Pierre) Alors c'est la souffrance des êtres humains qui a une influence sur le modèle EM global ?

R : Oui. Quand les niveaux montent, l'équilibrage commencera pour de bon.

Q : (L) Voulez-vous dire que c'est presque nécessaire que la souffrance soit encore plus généralisée que ça l'est pour les changements à venir ?

R : En effet, l'humanité sera finalement unie.

Q : (Perceval) Finalement unie dans la souffrance ?

R : Oui.

Q : (Perceval) C'est la seule sorte d'unité possible ? Génial !

R : Non, pas la seule sorte possible.

Q : (L) En théorie. Mais les gens ne peuvent se rassembler du fait de tous les problèmes qu'on connaît. Alors s’ils ne peuvent se rassembler de cette façon, ils se rassemblent d'une autre façon…

(Pierre) Ouais, s’ils ne peuvent pas se rassembler d'une façon positive, comme en coopérant et en travaillant ensemble, alors ils peuvent se rassembler de façon négative.

(Perceval) Ils souffrent ensemble du fait de leur ignorance.

(L) Bien c'était totalement déprimant ! Y a-t-il des bonnes nouvelles ? [rires]

R : Bien sûr ! Le karma a son heure aussi ! Revoyez la séance Objet : Rythmes de triple cycle à une échelle cosmique.

Q : (L) Si je me rappelle correctement, ils disaient quelque chose comme quand quelque chose arrive… Comment appellent-ils ces choses ? Ces cycles ? Biorythmes ! Ils ont dit quelque chose sur un jour triplement mauvais si vous êtes John D. Rockfeller, et un bon jour si vous êtes Mahatma Gandhi. Est-ce à quoi vous faisiez référence ?

R : Oui.

Q : (Andromeda) Ce sont des bonnes nouvelles, alors.

(L) Bien… J'ai remarqué que Obama se prépare à armer des rebelles qui vont indubitablement passer leurs armes aux méchants rebelles. Il dit qu'il va seulement armer les bons rebelles. Il arme les rebelles en Syrie. Il a refusé d'armer les rebelles en Ukraine… Maintenant la France a rejoint le conflit.

R : Le karma sera un vous savez quoi !

Q : (Mr. Scott) Ils ont failli utiliser un gros mot. Ça doit être gros !

(L) Quelqu'un a quelque chose en particulier ?

(Perceval) Y a-t-il eu de la fraude dans le vote Écossais pour l'indépendance ?

R : Oui.

Q ; (Kniall) L'ont-ils truqué pour « Non » ?

R ; Oui.

Q : (Perceval) Quel était le vrai pourcentage de votes de « Oui pour l'indépendance » ?

R : 73 %

Q : [Tous à l'unisson : « OUAH »]

(Pierre) C'est terrible.

(Perceval) C'est ma Mine de Surprise…

(Chu) On soupçonnait plus de 70 %. On en parlait aujourd'hui.

(Pierre) J'ai une autre question si on peut changer de sujet. Il y a ce scientifique Français qui a découvert ces pilons Paléolitiques fait de pierres. Pendant des décennies ils ont pensé qu'ils étaient utilisés pour écraser des graines ou autres choses. Accidentellement, il en a laissé tomber un – et il est musicien – et il a trouvé qu'il sonnait bien quand il a frappé le sol. Alors, il a commencé à analyser tous les pilons. Il a découvert que chacun d'entre eux était réglé. Chacun d'eux générait une note parfaite. Maintenant leur hypothèse est que les pilons n'étaient pas des pilons, mais un instrument de musique. Ces pilons étaient-ils utilisés seulement comme instruments musicaux ?

R : Non, pas même proche. Des tonalités soignantes produites quand frappées dans la séquence et la combinaison correcte.

Q : (Pierre) Alors ça veut dire une sorte de musique ? Tonalités parfaites ? Si vous jouez les bonnes notes dans la bonne séquence… Et la bonne combinaison… La musique peut soigner.

R : Important que la tonalité soit accompagnée par des sous-tonalités et des fréquences qui sont naturelles à la pierre et « parlent » aux cellules dans le corps.

Q : (L) Donc je suppose que vous ne pouvez pas simplement jouer la musique.

(Pierre) Non, c'est plus élaboré que ça. Mais ça signifie une grande quantité de connaissance…

R : Remarquez les pierres spécifiques choisies pour Stonehenge.

Q : (Perceval) De quoi sont-elles faites ?

(L) Pierres bleues, et quelque chose d'autre… Plusieurs sortes. Bien. Suivant ?

(Approaching Infinity) À la dernière séance, une question a été posée sur les Groupes d'Âmes, et qui du groupe d'âme de César était encore en vie. Les C's ont répondu quelque chose comme, « les groupes d'âmes ne marchent pas comme ça » ? Alors comment marchent les groupes d'âmes ?

(L) Je pense que tu as besoin d'une question plus fondamentale que cela. Qu’est-ce qu’un groupe d'âme ?

R : Un groupe d'âme est une affiliation qui peut être due à l'origine ou au grade.

Q : (L) Vous voulez dire que les âmes peuvent faire partie d'un groupe d'âmes si elles ont la même origine, comme dans quelque âme plus grande ou une âme supérieure ou quelque chose ? Et ensuite elles peuvent aussi acquérir ou grandir ou obtenir des affiliations avec d'autres âmes du fait de leurs fréquences vibratoires du fait de leur expérience ou développement ou quoi que ce soit ?

R : Suffisamment proche.

Q : (L) D'accord, suivant ?

(Mr. Scott) Ne veux-tu pas poser une question à propos de notre affaire ?

(L) Quelle affaire ?

(Chu) Ta chute…

(Mr. Scott) Tu sais, la banque et tout ça.

(L) Oh, ma chute. Bien, que devrai-je demander à propos de ma chute ? Je sais pourquoi je suis tombée. D'accord, pourquoi ai-je fait cette chute terrible et eu cette terrible blessure à ce moment particulier dans le temps ?

R : Tu essayes toujours d'en faire trop.

Q : (Perceval) Donc, tu étais fatiguée, tu as essayé de faire de la couture, tu es entrée là te disant, « Je vais faire de la couture ! » et quelqu'un a tiré la chaise d'en dessous de toi.

(Kniall) Comment pouvons-nous remédier à cette situation ?

R : Le problème est de ne pas assigner de l'énergie à la connaissance complète des « signes ». Vous avez été informés de plusieurs signes récemment et vous les avez ignorés.

Q : (L) Quels signes ?

(Mr. Scott) Ouais, quels signes ?

(L) D'accord, la pompe de la piscine s'est cassée…

(Pierre) Trois pompes se sont cassées : la pompe du puits de la ferme, la pompe de l'étang, et la pompe de la piscine. Donc, on a des problèmes de pompe. Symboliquement ça veut dire…

(L) Trois pompes…

(Pierre) En l'espace de deux ou trois jours.

(Perceval) Bien, la pompe de la piscine c'était à peu près il y a un mois.

(L) Mr. Scott me parlait de certaines choses…

(Perceval) Mais c'était le bras de Data, la mante, et…

(L) Tout cela était tout le même jour que ma chute, cependant. Ça doit être avant ça…

(parallel) Il y a eu beaucoup de déboires dans le projet de l'étang.

(Perceval) Bien, on doit s’y attendre.

(L) Je ne sais pas si j'appellerais ça un signe.

(Chu) L'attaque sur SOTT ?

(L) Ouais ! C'était un gros signe. L'attaque sur le site web… ça aurait dû me donner une piste. Les problèmes bancaires… Donc en gros vous dites qu'il y a des énergies attaquant en de nombreuses directions et je n'étais pas consciente et je n'étais pas très attentive où je mettais mon corps et ce que je faisais avec ? Est-ce en gros ce à quoi ça revient ?

R : Proche. Tu as aussi manqué de souligner la situation à ceux autour de toi.

Q : (Perceval) Nouvelles personnes.

(L) Mais très souvent quand je souligne le fait qu'il y a des énergies bizarres aux alentours, les gens se moquent de moi.

(Mr. Scott) Pas moi ! Je suis toujours en train de t'envoyer des popups en disant, « Regarde ! Il y a des signes ! »

(Perceval) Bien, on n’a pas eu besoin de souligner l'attaque sur SOTT. Tout le monde savait ça.

(Approaching Infinity) Bien, peut être que ces choses étaient toutes en cours, et juste pour réitérer que toutes ces choses sont en train de se passer – spécialement pour ceux d'entre nous qui sont des nouvelles personnes qui viennent d'arriver ici.

R : Oui.

Q : (Pierre) Ouais, comme Data se blessant lui-même.

(Perceval) Bien, on leur dira maintenant alors. Vous tous les nouvelles personnes, vous feriez bien de vous rappeler vous-même tout le temps. Les dangers se tapissent à chaque tournant. Vous devez être attentif à 100 %…

(L) Attendez-vous toujours à des attaques !

(Perceval)… tout le temps ! Et si vous ne le faites pas, je vous tabasserai. [rires] Et je ne plaisante pas !

(Pierre) Et plus personne ne s'assoit sur aucune chaise pendant 1 mois !

(Perceval) Non, mais on ne plaisante pas. Généralement parlant, après être restés ici pendant un certain temps, nous avons tendance à être excessivement prudents. Donc, vous devez vous mettre dans cet état d’esprit.

(Andromeda) Toujours être conscient.

(Perceval) S'attendre à l'inattendu. Prendre des précautions supplémentaires avec les choses. Ne vous baladez pas seulement là, ne soyez pas dissociés, soyez attentif à la réalité autour de vous.

(Andromeda) C'est à peu près ce qu'a dit le Yi-King à propos de ta chute, n'est-ce pas ?

(L) Il m'a dit de faire profil bas…

(Andromeda) Rester calme, et se concentrer…

(Chu) Ne bouge que quand tu es sur.

(L) Que ferrait Poutine ? C'est la question à poser !

(Perceval) Poutine sauterait sur le dos d'un ours !

(Pierre) Poutine a un coccyx en titane. [rires]

(L) Mon coccyx est-il cassé ?

R : Oui.

Q : (L) Le sacrum est-il fissuré ?

R : Oui

Q : (L) Alors c'est pourquoi ça fait mal de cette manière ?

R : Oui.

Q : (L) Bien.

(Perceval) Combien de temps ça va mettre à guérir ?

R : 4 mois.

Q : (Perceval) C'est sérieux, Laura !

(Pierre) Ce n'est pas si mal pour une telle blessure. Ça peut être bien pire.

(L) J'alterne entre me promener et m'allonger sur le lit, et je ne sais pas quoi faire de moi même. Je me sens comme dérivant dans l'espace. C'est terrible.

(Perceval) Qu'est-ce qui peut aider les os à guérir ?

(L) Je fais tout.

(Pierre) Tu pourrais peut-être demander en plus de ce que tu fais, y a-t-il une autre solution pour accélérer le processus de guérison ?

R : Froid et chaud et arrêter de t'asseoir dessus !

Q : [rires] (Perceval) Tu dois faire profil bas.

(Mr. Scott) Comment es-tu censé faire profil bas si tu dois te tenir debout ?

R : Allonger !

(Mr. Scott) OUPS !

(L) Je peux m'allonger dans la piscine.

(Mr. Scott) Et tu peux obtenir le froid en même temps.

(Chu) On t'amènera à manger, et on te rendra visite, et on t'apportera le courrier, et…

(L) Ça dégénère ! Changeons de sujet. [rires] Ça devient vraiment chaud, et j'ai été assise pendant un moment, concluons ici.

(Chu) Est-ce que le truc de la banque est dû au FATCA ?

R : Partiellement.

Q : (L) Et quelle est l'autre partie ?

R : Attaque de sources politisées qui souhaite que votre mission échoue.

Q : (Chu) Sympa.

(Pierre) Ont-ils un conseil ou une recommandation pour qu'on finisse par trouver une solution bancaire ?

R : Vous passerez à travers comme d'habitude via le réseau et apprendrez d'autres choses à côté.

Q : D'accord, dernière question. Je suis chaude, j'ai mal ; je suis vraiment pitoyable.

(Rabelais) J'en ai des pages ici.

(L) À quel propos sont tes questions ?

(Rabelais) Le cancer.

(L) Qui a le cancer ?

(Rabelais) Bien, je l'avais. L'ai-je encore ?

R : Non.

Q : (Rabelais) Une question à propos de ce type, ce type qui pousse la cure à l'huile de cannabis pour tous les cancers, Rick Simpson. Sa méthode est-elle valable ?

R : Seulement partiellement et dans des cas spécifiques. Il y a plusieurs causes, par conséquent pas un seul remède miracle.

Q : (Rabelais) Et à propos de la réfutation par le Dr Gonzalez des recherches de Seyfried sur les cétones et le cancer ? Le Dr Gonzalez utilise une thérapie nutritionnelle et il comprend qu'une tumeur ferme a une coquille de protéine sur elle. Et pour mettre le corps de la cellule lymphocyte là dedans pour tuer la chose, tu dois aller aux alentours de cette coquille de protéine. Alors il utilise beaucoup d'enzymes pancréatiques dans sa thérapie qui décompose la coquille de la protéine…

R : Voir la réponse précédente.

Q : (Rabelais) Est-ce que l'argument du Dr Gonzalez sur Seyfried est valable ?

(L) À propos de quoi ?

(Rabelais) Ce type que cette cure du cancer par la cétose. Gonzalez a traité le cancer depuis 25 ans – des milliers de patients – avec cette intégration par oncologie. Dans son expérience, il conseille seulement à un très faible pourcentage de ces patients d'entreprendre un régime faible en glucide, et élevé en graisse. Il fait du sur mesure pour chaque thérapie pour…

(L) Bien, c'est un peu ce que les C's viennent de dire. Voir la réponse précédente.

(Rabelais) Ouais, et prends chacune, une par une. Il fait une évaluation complète, leur historique médical, et s'occupe de chaque cas en conséquence, individuellement. Il se fâche avec les gens qui sortent des remèdes miracles.

(L) C'est ce que les C's viennent de dire : il n'y en a pas. Donc je pense que c'est un peu la réponse à votre question. Je veux dire, y a-t-il quelque chose ici à quoi tu ne peux pas répondre toi-même ?

(Rabelais) Ouais, qu'est-ce que ceci sur ma jambe ?

(L) Qu'y a-t-il sur ta jambe ?

(Rabelais) Le docteur dit que j'ai été piqué par un insecte, mais je doute un peu de ça. J'ai ces irruptions rouges sur l'avant de mon tibia. Pas de douleur.

(Andromeda) Est-ce que ça démange ?

(Rabelais) Les irruptions sont irritables et démangent de temps en temps.

(Andromeda) Depuis combien de temps les as-tu ?

(Rabelais) Environ une semaine et demie maintenant.

(L) Est-tu en cétose ?

(Rabelais) Non. Je suis à environ 80 ou 100 g par jour.

R : Surcroissance bactérienne. Assez de questions personnelles. Au revoir.

FIN DE SÉANCE
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Encore un grand merci pour cette traduction en Français, oh combien appréciée...

Another big thank you for this translation into French, oh so appreciated ...
 
Top Bottom