đź“š SĂ©ance du 21 mai 1997

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 21 May 1997

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 21 mai 1997

Participants : Laura, « Frank »

Q : (L) Bonsoir.

R : Bonsoir.

Q : (L) Et qui est avec nous ce soir ?

R : Xyorra.

Q : (L) Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : (L) J’ai pas mal de questions : d’abord, la semaine dernière, Dimi, Jim et SJB ont contacté Ark. En même temps, j’ai encore eu la sensation d’avoir un éléphant assis sur le thorax, qui me comprimait. J’ai une théorie, à savoir qu’il existe une sorte d’onde fréquentielle qui provoque l’activation d’« agents » — et de programmes pré-implantés en eux –, ceci afin qu’ils contactent leur « cible ». Et que moi, je perçois cette fréquence comme une « compression ». Est-ce possible ?

R : Oui. Remarque comme le contact s’intensifie après la rebuffade ?

Q : (L) Quoi ? Qu’est-ce que la « rebuffade » ?

R : Après qu’Ark a délivré un message indiquant que son intérêt déclinait.

Q : (L) Oh, je vois… La sensation que je ressens est-elle strictement liée à une fréquence ? Je veux dire, j’ai pensé que j’éprouvais cette sensation parce qu’ils me soutiraient mes forces par l’intermédiaire de son lien avec moi, et que la réponse qu’il leur avait envoyée avait fermé le circuit. Aurais-je souffert de toute manière, qu’il leur ait répondu ou non ?

R : Les ondes unifient les événements significatifs.

Q : (L) Bon, qu’est-ce que ça veut dire ?

R : C’est en corrélation.

Q : (L) Est-ce qu’un mur de silence, mettre fin au contact, minimiserait ma souffrance ?

R : Toi seule peux le dire.

Q : (L) Eh bien, Ark sait qui ils sont et ce qu’ils sont, et il y a aussi l’idée qu’en poursuivant ces échanges, cela empêchera que d’autres canaux d’attaques ne soient ouverts. Autrement dit, mieux vaut un mal connu qu’un mal inconnu.

R : Oh, vraiment ?!?

Q : (L) Donc ça n’empêche pas l’ouverture d’autres canaux ?

R : À moins d’empêcher un incendie en se contentant de surveiller les allumettes.

Q : (L) Que représentent les allumettes ?

R : Ce n’est pas la question. Est-ce qu’on empêche un naufrage en repérant simplement les icebergs ?

Q : (L) Non, on dévie sa course pour les éviter. C’est ce que vous voulez dire ?

R : Oh… Nous voyons… Donc tu sembles en déduire que la seule cause de naufrage sont les icebergs, c’est ça ??

Q : (L) Oh. Donc il n’y a pas que les icebergs qui provoquent les naufrages. Bon, je m’inquiétais juste du fait que ce n’est pas la première fois que ça arrive. Il semble que je ressente cette horrible compression avant même qu’ils ne le contactent… et ensuite, ça fait boule de neige. Et apparemment, c’est toujours vers la période où j’ai mes règles, quand je suis la plus vulnérable et la moins à même de gérer ce genre de choses.

R : Lorsque tes règles cesseront, les contacts ne cesseront pas. Oui.

Q : (L) Oui à quoi ?

R : C’est pour bientôt.

Q : (L) Bon, Dimi prétend être capable de faire de la PK reproductible, contrôlée. De quelle sorte de PK parle-t-il puisqu’il persiste à ne rien vouloir dire ?

R : Sans importance. Peut-être peut-il faire des idioties reproductibles, contrôlées.

Q : (L) D’accord. Il y a quelque temps, lorsque j’ai fait ce rêve, ou cette expérience, des « trois dominos », je vous en ai parlé et vous avez dit que ce rêve n’était pas important. Pourtant, il a mené à une suite incroyable de découvertes. Pourquoi avez-vous dit que ce rêve n’était pas important ?

R : Qu’est-ce qui était important, le rêve ou les découvertes ?

Q : (L) Eh bien, les découvertes, évidemment… et il n’y avait pas de dominos, en fait… mais ce rêve m’a donné un petit indice qui m’a aidée par la suite… et une chose en a amené une autre…

R : Le rêve n’était pas important tant qu’il ne s’était pas réalisé.

Q : (L) Quoi qu’il en soit, j’ai découvert, sur la même longitude que Oak Island, un lieu qui s’appelle « Percée ». Ce lieu m’a menée à Fontainebleau, puis à Chartres ; ensuite, au Col du Perche, et enfin, à Moulins-la-Marche. Ensuite, les « eaux bleues et les cieux blancs » m’ont menée au lac Léman et à la Pointe Percée. Ça nous fait trois « Percy »…

R : Dévore les journaux, recherche toute actualité récente concernant Percy..

Q : (L) D’accord. Ensuite, la pensée m’est venue que « Percy » était au centre d’une toile incroyablement complexe. Comme ce que vous m’avez décrit un jour : la conscience mosaïque. Partout où mon regard se porte, je remarque des connexions. Je veux dire, tout est littéralement interconnecté… l’alchimie, les rosicruciens, les francs-maçons, la physique, la génétique, l’eschatologie, Cassiopée, les nombres premiers, Méduse, Persée… Franchement, c’est la chose la plus incroyable que j’aie jamais vue de toute ma vie…

R : Jusqu’ici…

Q : (L) D’accord. Mais, ça m’a donné l’idée que l’univers était une sorte de toile d’araignée, avec l’araignée au centre… une sorte de version plus complexe et plus vaste de la notion de « réalité perpendiculaire ». Tous les niveaux sont interconnectés au moyen de fils, ou de conduits… le liant gravitationnel issu de l’araignée au centre… Suis-je sur la bonne piste ?

R : Reste à l’écoute…

Q : (L) Je déteste quand vous faites ça !

R : Mais tu adores ça quand tu fais des découvertes !

Q : (L) Bon, ça c’est vrai. Mais, j’ai eu cette idée : si on devait se trouver à un certain endroit sur cette montagne, Pointe Percée, près de Genève, face à la direction du Col du Perche et de Moulins-la-Marche, la boussole indiquerait 315. Et un jour ou deux après y avoir réfléchi et en avoir parlé à Ark, il a trouvé un article dans un journal, c’était le numéro 33, page 315, je crois. Alors je me demande si c’est bien une piste qui a été confirmée de cette façon, et ce qu’on verrait si on se positionnait de la sorte ?

R : Découvre ?

Q : (L) Y a-t-il un lien avec le rêve de Frankenstein, qui semblait contenir tous les éléments de base des découvertes que j’ai faites dans les semaines qui ont suivi ? Y a-t-il un rapport avec le fait de déposer quelque chose dans un endroit particulier dans une vie donnée, afin de venir le récupérer dans une autre ? Ou cela veut-il dire que tous les indices…

R : Tu devrais maintenant savoir que tout cela sera révélé le moment venu.

Q : (L) D’accord. Maintenant, la question à 64 000 dollars… les tunnels, la longitude d’Oak Island qui mène à la Pointe Percée, au Mont-Blanc et au Tunnel du Grand-Saint-Bernard… Saint Bernard de Clairvaux a rédigé les statuts des Templiers… ensuite, nous avons Ténérife, les îles Canaries et la latitude de 28:30, qui est liée à l’araignée dans Proverbes 30:28 de la Bible du roi Jacques… et cela nous mène tout droit à New Port Richey. Donc, y a-t-il un lien entre le lieu où se situe cette maison et quelque chose qui se trouverait aux îles Canaries ?

R : Tu as fait beaucoup de progrès et ce n’est pas fini, si tu es vigilante et que tu persistes !

Q : (L) Bon, vous savez que c’est le cas ! À l’époque de la question : « la position de ma maison, le fait qu’elle soit construite sur un tunnel, pourraient-ils être préjudiciables ? », il a été répondu « oui ». Ensuite, la question était « en quoi ? », et la réponse était « c’est la question à 64 000 dollars ». Alors, puis-je en savoir un peu plus maintenant ?

R : Préjudiciable est subjectif et dépend des événements et des choix en cours.

Q : (L) Donc à l’époque, la grande question c’était ce que j’allais choisir de faire…

R : Pas loin.

Q : (L) À l’époque, vous avez également dit que la maison était située sur un vortex qui fusionnait les niveaux 1, 2, 3 et 4 avec la densité 5. Et vous avez dit que ce qui posait surtout problème était le « localisateur de l’empreinte physique ». À quoi cela correspond-il ?

R : Aux forces qui syntonisent et influencent les participants sur les différents niveaux de densité mentionnés ci-dessus.

Q : (L) L’autre nuit, probablement au moment où couvait l’affaire Jim, Dimi et SJB, j’ai fait un horrible cauchemar dans lequel un intrus tentait de pénétrer dans la maison… ma [benjamine] avait suivi V__ et j’ai dû aller la chercher, ce qui m’a mise en danger… après, j’avais peur que l’intrus n’essaye de nous tuer pendant que nous étions dans la maison, en tirant à travers les murs. Ark, Frank et Tom ne semblaient pas aussi inquiets que moi… Je me suis réveillée le cœur battant, toute en sueur, et plus ou moins paralysée. Je reconnais ce genre de rêve, par expérience. N’était-ce 1) qu’un rêve, ou était-ce 2) un avertissement, ou bien 3) un souvenir-écran d’un autre événement ? C’était très effrayant.

R : Sélectionne le choix deux ci-dessus. Sois toujours consciente de ton importance en tant que détentrice et pourvoyeuse potentielle d’une réserve de connaissances d’un niveau exceptionnel. Et ce que cela signifie pour ceux qui préféreraient qu’il en soit autrement.

Q : (L) Que pourrais-je faire pour mieux protéger mes enfants ? C’est ce qui me rend le plus vulnérable, et je ne suis pas certaine qu’ils comprennent la gravité de la situation.

R : Que ne cessent de te dire les signes ? Qui jouait tel rôle et adoptait tel comportement dans le rêve ? Alors ?

Q : (L) Oui… Je me rends compte que c’était dû au fait de sortir pour faire quelque chose d’ordinaire… sans réfléchir… tandis qu’Ark, Tom et Frank étaient distraits… et j’étais juste inquiète pour [ma fille]…

R : Et quel rôle V__ jouait-elle ?

Q : (L) Je vois. Celui du Joueur de flûte ?

R : Ou peut-être de l’appeau programmé, en raison de la FRV ?

Q : (L) C’est quoi la FRV ?

R : Fréquence de Résonance Vibratoire.

Q : (L) Est-il dangereux pour [mon fils et ma fille] de fréquenter ces gamins et les membres de cette église comme ils l’ont fait ces dernières semaines ?

R : À ton avis ?!? C’est un âge vulnérable pour n’importe qui, d’autant plus pour les enfants d’une personne cheminant vers la supraconscience et en contact avec ceux qui fournissent conseils et données…

Q : (L) Eh bien, ce groupe religieux me met très mal à l’aise. Que dire aux enfants pour leur faire comprendre à quel point je suis vulnérable à travers eux ?

R : Dis-leur la vérité comme tu la dirais à d’autres personnes plus mûres.

Q : (L) D’autres conseils à leur sujet ? Toute cette situation me donne la chair de poule.


{À partir de là, la cassette avait cessé d’enregistrer pour une raison ou une autre. J’avais interrogé les C’s au sujet des cassettes disparues, et ils avaient indiqué qu’elles avaient été prises par quelqu’un qui avait été chez moi dans l’idée de s’en servir pour me nuire d’une manière ou d’une autre. Ils n’avaient pas voulu me préciser l’identité de cette personne, arguant que cela m’emmènerait dans une direction futile et néfaste. Ils avaient ensuite insisté pour qu’à partir de maintenant, je prenne toujours garde à les conserver en toute sécurité. J’avais ensuite posé une question au sujet du programme informatique disparu, et ils avaient répondu que ceci aussi avait été fait de l’« extérieur », quoiqu’un agent humain n’était pas en cause. Ils avaient ensuite conclu par une assez longue tirade m’incitant à poursuivre mes recherches sur les Canaries… à étudier chaque détail de l’histoire de cet endroit…}

Fin de la séance
 
Last edited:
Top Bottom