Séance du 22 février 1995

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 22 February 1995

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 22 février 1995 :

Participants : « Frank », Laura et Susan V

Q : (L) Êtes-vous avec nous les Cassiopéens ?

R : Oui.

Q : (L) Qui est là ce soir ?

R : Iora.

Q : (L) Et d’où venez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : (L) J’aimerais savoir qui était avec nous samedi dernier. Était-ce un Cassiopéen, ou recevions-nous un contenu altéré ?

R : Oui.

Q : (L) Ce que nous avons reçu samedi dernier était corrompu ?

R : Et nous.

Q : (L) C’était les deux ?

R : Oui.

Q : (L) Quelle était la source et la raison de cette corruption ?

R : Pisteur

Q : (L) Qu’est-ce qu’un pisteur.

R : Parasite. Déflecteur d’onde énergétique.

Q : (L) Et comment avons-nous obtenu ou eu ce déflecteur ?

R : Tu le sais.

Q : (L) Autrement dit, comme je le soupçonnais, DM a introduit des attachements parce que c’est un agent des Lizzies, bien qu’elle n’en soit pas consciente ?

R : Charge hormonale de par leurs influences sur son esprit.

Q : (L) Vaudrait-il mieux que ce genre de personnes n’assistent pas aux séances ?

R : À vous de voir.

Q : (L) Eh bien, étant donné qu’on ne veut évidemment pas que ce genre de choses se reproduise, le choix est déjà fait. Bien, maintenant, j’aimerais savoir : j’ai récemment regardé une vidéo chez Jiles Hamilton sur la chirurgie psychique. Manifestement, c’était authentique. Mon sentiment est-il juste ? {Cette vidéo avait été réalisée et présentée par Henry Belk.}

R : Non.

Q : (L) Non ?! C’était quoi alors ?

R : Trucages et influences « démoniaques » pour tromper ; maintenant une mise en garde stricte : évitez à tout prix !!

Q (L) Éviter quoi à tout prix, la chirurgie psychique ?

R : Oui.

Q : (L) Eh bien, c’est plutôt sérieux. (F) Ils disent rarement ce genre de choses. (L) Pour le compte de quelqu’un d’autre qui a posé la question, j’aimerais savoir quelle est l’origine du SIDA ?

R : Mutation simienne.

Q : (L) Un virus de singe, autrement dit.

R : Était mais a muté.

Q : (L) Quel individu ou groupe est responsable de cette mutation ?

R : Pas les humains.

Q : (L) Eh bien qui alors ?

R : Lézards agissant conjointement avec une trajectoire fréquentielle inévitable.

Q : (L) Pourquoi infliger le virus du SIDA à la race humaine ?

R : Indéterminé.

Q : (L) J’aimerais savoir combien de vies j’ai vécues en tant qu’être humain ?

R : Cela dépend de la définition.

Q : (L) Eh bien, sur la planète Terre.

R : Y compris Neandertal ?

Q : (L) Non, on va passer ça.

R : D’accord, alors c’est 79 en séquence interrompue.

Q : (L) Interrompue par quoi ?

R : D’autres plans.

Q : (L) Même question pour Frank ?

R : Exactement pareil.

Q : Combien pour SV ? Pareil ?

R : Non. Définition de réponse incorrecte.

Q : (L) Quelle serait la bonne réponse pour elle ?

R : Pas exactement la même séquence. 72 plus 4 comme canal d’apprentissage spécial « en rétention » sur le plan contemplatif, alias le 5e niveau de densité.

Q : (L) SV est une âme du 5e niveau ?

R : Non. Y a passé 4 séquences de prolongations.

Q : (L) C’est étrange. Pourquoi Frank et moi avons vécu ces 79 vies selon la même séquence exacte ? N’est-ce pas un peu bizarre ?

R : Non.

Q : (L) Combien de vies avons-nous, tous les trois dans cette pièce, vécues ensemble ?

R : Découvrez.

Q : (L) Bon, vous avez dit que les Juifs descendaient des Atlantes, et que Noé était un Atlante…

R : La plupart d’entre eux.

Q : (L) Quelle signification cela a-t-il par rapport à leur religion, leurs expériences, et la situation actuelle des Juifs ?

R : S’agissait uniquement des Juifs de l’« holocauste ».

Q : (L) La religion juive ressemble-t-elle à la religion atlante ?

R : As-tu compris la réponse précédente ?

Q : (L) Êtes-vous en train de dire qu’il n’y avait que des Juifs dans l’Holocauste ?

R : Non.

Q : (L) Voulez-vous dire qu’il n’y avait pas que des Juifs dans l’Holocauste ?

R : Aucune signification karmique spéciale dans le fait d’être « Juif », la signification spéciale est dans le fait de vivre l’holocauste afin de purger une dette karmique extraordinaire.

Q : (L) OK. J’ai compris. Bon, la religion juive ressemble-t-elle à la religion atlante ?

R : Pas une seule religion. De nombreuses « religions ».

Q : (L) Autre chose que j’aimerais savoir : en janvier dernier, un tas de sons retentissants ont été signalés au bureau du shérif. Les journaux ont indiqué qu’il s’agissait d’avions militaires en manœuvre. Est-ce exact ?

R : Oui.

Q : (L) Je suppose qu’on est maintenant fixés. Frank va-t-il avoir assez d’argent pour payer ses factures ? {Juste avant cette séance, il avait passé plusieurs heures à se plaindre de l’état de ses finances.}

R : Si le groupe l’aide.

Q : (L) Nous aimerions que ce projet génère des revenus pour qu’on puisse y consacrer plus de temps. Ce projet va-t-il devenir financièrement autonome ?

R : Au final, oui, mais pas dans l’immédiat, en raison d’un voile de scepticisme associé à des attaques incessantes en provenance du 4e niveau de densité. Méfiez-vous de ceux qui prétextent un grand intérêt ; des agents des SDS préparent de nombreux faux guides, comme vous l’avez déjà constaté.

Q : (L) Que pouvons-nous faire pour nous protéger de cela ?

R : Suggestion : « Abordez » de front ceux qui promettent assistance ou intérêt d’une manière indéfinie !

Q : (L) Qu’est-ce que ça veut dire ?

R : Bonne question ; quand quelqu’un t’accueille à une fonction et te donne bon espoir de t’aider à faire progresser ce travail des plus importants, exige une preuve immédiate de leur sincérité et de leur crédibilité !!!

Q : (L) Et s’il ne prouve pas sa crédibilité et sa sincérité ?

R : Plante-le là sur-le-champ !!!

Q : (L) Autrement dit, ne perdons pas notre temps avec des bons à rien ?

R : Ou des agents malintentionnés, consciemment ou non; n’aie pas peur de les confronter directement, immédiatement, et ouvertement.

Q : (F) Si quelqu’un vient nous dire : « Je peux faire ceci ou cela pour vous », ou « Je suis intéressé », ou autre chose, nous devons d’emblée lui dire que c’est très gentil à lui d’être intéressé, mais qu’il doit comprendre qu’on subit des attaques à cause de notre travail et qu’on doit savoir s’il est sérieux, sincère et bien intentionné. (L) Comment lui faire prouver sa sincérité ? (SV) Sors le chéquier ! (L) Ça se résume à ça ?

R : Eh bien, ça peut prendre de nombreuses formes, mais il y a un instant, tu as parlé d’aide financière, alors pourquoi ne pas demander de « joindre le geste à la parole », ou quelque chose du genre ?

Q : (L) Bien, c’est tout pour ce soir. Merci beaucoup d’être avec nous.

Fin de la séance
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Mille mercis à l'équipe Française pour la traduction très appréciée...

Many thanks to the French team for the much appreciated translation....
 
Top Bottom