Séance du 5 août 2009

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 5 August 2009

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Une petite explication s’impose à propos de cette séance. Comme vous le savez, nous l’avions prévue le lundi 3 août. Toutefois, à peine l’avais-je annoncé, que toutes sortes de choses sont arrivées, dont un épisode de fatigue et d’inflammation qui ne fut pas des moindres, avec des douleurs dans les pieds et les jambes. J’ai réalisé que quelque chose n’allait pas, mais comme d’autres choses avaient cours dans le même temps, j’ai voulu attendre, ne rien dire, et voir ce qui se tramait. Après un ou deux jours, j’étais mieux alors nous avons décidé d’organiser la séance mercredi, au lieu du prochain jour « logique » jeudi, juste pour voir ce qui se passait. J’ai appris au fil des années qu’il vaut mieux ne rien dire sur ce que je vais faire, ni quand ni où, afin d’éviter des attaques ciblées. De toute évidence, je pensais qu’on pouvait désormais oublier ça, mais apparemment non.

C’est pourquoi la séance n’a pas eu lieu lundi, mais mercredi. Nous allons revenir à notre politique de ne pas annoncer les séances à l’avance, mais les mettrons en ligne dès qu’elles seront transcrites.

C’est aussi une séance courte parce que je n’étais pas totalement rétablie…



Date de séance : 5 août 2009

Laura, Ark, DD, Joe, A***, PL, Allen, C**, Scottie, G***

Q : (L) Bonsoir.

R : Bonsoir les gens de la 3D !

Q : (L) Et qui est avec nous ce soir ?

R : Riahonoiaea

Q : (L) D’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée. Bonsoir. Commençons.

Q : (L) J’aimerais savoir si vous avez des commentaires à faire sur les progrès de notre programme de respiration/méditation pour les lecteurs de notre forum et peut-être d’autres personnes qui le pratiquent, mais dont nous ne savons rien ?

R : Cela a déjà des conséquences dans d’autres mondes.

Q : (L) Quels autres mondes ?

R : 4, 5, 6D.

Q : (L) À quel égard ?

R : Les humains doivent se rappeler que la maxime hermétique peut, à certains égards, aller dans les deux sens. Ceux qui sont destinés à « rencontrer » leur « moi » futur peuvent désormais le faire plus facilement grâce à ces efforts. Nous avons dit un jour que « vous dans le futur » pourriez « réécrire » des programmes cosmiques… cela vaut aussi pour les autres. Ils sont en train d’apprendre le langage de programmation.

Q : (L) Un certain nombre de personnes sur le forum ont parlé du truc sur la déconnexion, le… vous savez… bien qu’en apparence toujours éveillé, perdant toute conscience de soi et étant comme déconnecté. Quel est ce phénomène ?

R : Revois la réponse précédente et considère cela comme passer du « temps » avec le soi/enseignant supérieur plutôt que gaspiller la capacité de dissociation avec de futiles illusions. Souviens-toi aussi que le « temps » passé dans ce processus exploite cette « capacité de l’âme » comme prévu à l’origine. L’incarnation éprouve grandement l’âme.

Q : (L) D’accord. Alors, que devrions-nous faire ensuite ? Je veux dire, nous n’avons pas été en mesure de prendre le temps et de faire l’effort ou autre pour organiser les danses et je ne sais pas si, enfin vous savez…

R : Attendez pour les danses. Il va y avoir des avancées parmi les pratiquants dans les deux prochains mois. Vous aurez alors tout le temps nécessaire pour penser à la danse.

Q : (L) Quand est-il de cette autre danse que nous avons trouvée, ces quatre gars pratiquant cette très lente, très inhabituelle danse d’imitation de la grue ?

R : Ça se rapproche !!!

Q : (L) Eh bien, à quoi sert cette danse ?

R : Patiente… tu sauras bientôt.

Q : (L) D’accord. Y a-t-il autre chose que les gens pourraient ou devraient faire ?

R : La phase suivante sera de reconstruire les communautés d’âmes. Patiente. Message pour tous : Ne baissez pas les bras ! La patience est récompensée ! Il a fallu des millénaires pour que les briques soient conçues et mises en place. Vous pouvez les détruire en l’espace de quelques mois ! Faites-le !

Q : (L) Donc, vous dites simplement que les gens devraient se concentrer dès maintenant sur la pratique des exercices et être patients ? Est-ce cela ?

R : Oui.

Q : (L) Eh bien, j’avais suggéré à tous qu’ils devraient le faire ensemble - je veux dire, l’ensemble du programme, les lundis et jeudis. Et puis, les autres parties du programme quand c’est nécessaire, en particulier la méditation, si possible chaque jour. Le mieux est-il de pratiquer quotidiennement, puis de faire une pratique intensive par semaine ?

R : Oui. Et le faire le même jour contribue au développement communautaire ! Mais, tu devrais aussi faire le programme le même jour plutôt que de « bavarder » avec nous. C’est une chose différente.

Q : (L) Est-ce la raison pour laquelle je me suis sentie si lasse et épuisée que je n’ai pas pu le faire lundi soir ? Je veux dire, était-ce quelque chose qui m’a fait savoir que c’était différent ?

R : Pas exactement. Comme toujours, tu es l’objet d’une attaque concertée. Le mieux est de demander à ton groupe d’être vigilant et de prêter attention à la réalité durant les séances.

Q : (L) Alors, lorsque tout le monde était en train de faire sa méditation et sa respiration, j’étais en fait privée de protection. Est-ce un peu ça ? Sauf si, bien sûr, j’étais impliquée dans la même activité qu’eux…

R : Plus ou moins.

Q : (L) Très intéressant. Cette attaque est-elle responsable de mon inflammation de ces derniers jours, laquelle a éclaté malgré le fait que je sois très prudente dans le choix de ce que je mange ? Je veux dire, absolument rien de mauvais, et…

R : En partie, mais comme tu le soupçonnes également, une augmentation de la détoxification.

Q : (L) Alors, je présente des syndromes de détoxification.

R : Continue à nettoyer.

Q : (rires) (L) Y avait-il une sorte de double sens ?

R : Oui !

Q : (L) Ou un jeu de mots, ou.. Je vois. (A***) Il n’y a pas de secrets, maman ! (L) D’accord, donc en fait, nous sommes en quelque sorte sur la bonne voie mais nous devons corriger un peu la trajectoire et il semblerait que ce qui se passe avec les personnes du forum était supposé arriver. C’est pour leur bien. Cela va les amener à se rencontrer eux-mêmes dans le futur ou autre et ainsi de suite…

R : Et également la guérison !

Q : (L) D’accord. Alors, quelqu’un a-t-il des questions à ce propos ? Donc, puisque tout le monde est censé poursuivre son programme, je suppose que nous pouvons examiner quelques questions présentées par les membres du forum. Qu’en dites-vous ? D’accord, sur cette impression ici nous avons cette première question : si le nostratique est une unité linguistique valide, représente-t-il essentiellement la langue d’origine des Kantekkiens ? Bon, je suppose que nous devrions décomposer ça et demander d’abord : est-ce que le nostratique est une unité linguistique valide ?

R : Oui :

Q : (L) Bien, est-ce qu’il représente essentiellement la langue d’origine des Kantekkiens ?

R : À moitié.

Q : (L) Qu’entendez-vous par « moitié » ?

R : Une moitié appartient à la Terre. Un mélange s’est opéré à un stade très précoce.

Q : (L) D’accord. Voilà la question suivante : les prétendus pratiquants du nostratique en Asie de l’Est incluent les Asiatiques qui, je pense, étaient les premiers chamans que j’ai évoqués dans Histoire Secrète et ailleurs, en particulier les locuteurs altaïques. Donc, si tel est le cas, et si le nostratique peut, en tant que groupe linguistique, être relié à une population originaire de Kantek, est-ce que cela veut dire que les premiers chamans de l’Asie de l’Est ainsi que le peuple du cercle d’Europe (et le peuple des pyramides plus au sud) tirent leurs origines de Kantek ?

R : Oui.

Q : (L) Et la différence entre les phénotypes des deux groupes indique-t-elle un mélange des Kantekkiens de l’Asie de l’Est avec un groupe de natifs qui se trouvaient déjà sur Terre ?

R : Oui. Et remarque le différend en cours sur la « sortie d’Afrique » versus la « sortie d’Asie ». C’est une hypothèse inexacte. Il serait plus juste de dire « sortie de Kantek » versus « sortie de la Terre ».

Q : (L) D’accord, question suivante : Qui a construit l’Hypogée de Malte ?

R : L’ancien « peuple du cercle ».

Q : (L) Et dans quel but ?

R : Renaissance, guérison, manifestation. Voir les réponses précédentes à propos de Chaco Canyon.

Q : (L) L’histoire de douze enfants disparus est-elle véridique, et si oui, que leur est-il arrivé ?

R : En partie seulement. Ne s’est pas passé là.

Q : (L) À quel genre de créatures humanoïdes appartiennent les crânes dolichocéphales trouvés sur divers sites de Malte ?

R : « Drones. »

Q : (L) La Valette est-elle un « centre » Illuminati ?

R : Pas du tout.

Q : (L) Quelles sont les origines précises du peuple maltais ? Leur langue semble très proche du Libanais actuel. L’hypothèse de l’origine phénicienne est-elle valable ?

R : Pas loin.

Q : (L) Alors, d’où proviennent réellement les Slaves du sud ?

R : Région du Caucase.

Q : (L) Les pyramides de Bosnie ne sont-elles que de la fiction, ou y a-t-il bel et bien des constructions sous ces collines pyramidales en Bosnie ?

R : Oui, il y a des constructions pyramidales.

Q : (L) Quelle était la source du channel « Dialogues avec l’Ange » ?

R : Mélange 4D SDS et SDA.

Q : (L) Les événements relatés dans ce livre ont-ils réellement eu lieu ?

R : Oui

Q : (L) Est-ce que Clif High sur halfpasthuman.com est sur une piste ou non ?

R : Certainement !

Q : (L) Quand « nom » est-il mort (où « nom » est remplacé par ceux fournis dans la liste de la section en annexe) ? (rires) Ils veulent savoir quand sont morts Jim Morrison, Brian Jones, Jimi Hendrix, Kurt Cobain, Natalie Wood, Elvis Presley, John Lennon…

R : Oh pitié ! Est-ce que la ou les personnes posant ces questions n’ont pas quelques neurones d’actifs pour effectuer les recherches et tirer des conclusions elles-mêmes ? Ces questions sont si futiles que nos mâchoires inexistantes nous en tombent.

Q : (rires) (L) Les techniques d’EFT sont-elles valables ?

R : L’EFT est simplement une activité destinée à favoriser la concentration en maintenant l’esprit occupé. C’est l’attention qui est « efficace ». Cela irait à l’encontre des objectifs du programme que tu as présenté.

Q : (L) Bien. La partie suivante est une longue série de questions, alors je pense que nous allons garder cela pour la prochaine séance parce qu’il se fait tard et que je suis fatiguée. Je voulais juste effectuer notre séance obligatoire avant qu’on aille trop loin. Alors, si quelqu’un a un truc rapide à dire, qu’il le fasse maintenant sinon il faudra patienter une semaine. … Bien, alors bonne nuit.

R : Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 
Top Bottom