Séance du 6 février 2016

Sentenza

Jedi
I had some free time. Hope that the translation is faithull from the original.
==========================================================================

Date de la séance : le 6 février 2016
Laura, Andromeda et Galatea à la planchette
Pierre, Joe, Arky, Niall, Data, PoB, Scottie, Thimotheos, Alana, Noko the wonderdog

Q (L) : Aujourd’hui, nous sommes le 6 février. Revue des personnes présentes.

(Joe) : Et Noko the Wonderdog !

(L): Oui, et Noko the Wonderdog, qui pour quelque raison ADORE être là !

(Galatea) : Ding-dong ! Ding-dong !

R : Bonjour à Noko ! Et aux humains également ! Fleianna de Cassiopée.

Q : Est-ce « Fleianna » à cause de l’introduction canine ? À cause des puces et des trucs comme ça ?

R : Ah ah ! Elle est bien bonne, celle-là !

[Rires. Noko est étendu entre Pierre et Joe, assoupi comme d’habitude.]

(Joe) : Vous devriez le prononcer « Flei-Ana »

(L) : Bien, il y a « Fleischman »… Bon, je crois que nous allons démarrer avec ma question sérieuse. Elle m’est apparue à la suite des lectures de tous ces articles qui parlent d’enfants disparus parmi ces réfugiés syriens ou irakiens, qui passent par la Turquie, etc. Il y aurait 10 000 enfants disparus, voire plus. Ce sont des enfants âgés approximativement de 12 ans et moins. Il m’est apparu que deux choses étaient envisageables : ils ont pu être kidnappés par des trafiquants humains ; ou ils ont pu être abductés, comme il a été mentionné dans quelques-unes des séances du tout début quand nous avons discuté la consommation d’enfants humains par les aliens comme un mets de choix. Ma question est donc : est-ce l’une ou les deux de ces choses dont il est question, ici ?

R : Trafic humain dans la plupart des cas, mais quelques cas du genre « alien » également.

Q : (Pierre) Pouvons-nous demander à propos du nombre d’enfants disparus ? 10 000 est le nombre selon les médias… Il serait intéressant de connaître le nombre réel.

R : C’est assez précis, pour le moment.

Q : (L) Mais ce nombre est en constante augmentation, je dirais…

R : Oui

Q : (L) Et quel est le … bon sang… Quelle finalité… Qu’est-ce que les trafiquants humains font de ces enfants ?

R : Prélèvement d’organes, exploitation sexuelle.

Q : (Niall) Ce qui est à peu près comme ce que font les aliens en quelque sorte. Les actes des humains et des aliens sont similaires.

(L) Oui, ils peuvent aussi bien avoir été pris et mangés par des aliens comme utilisés pour du prélèvement d’organes ou l’exploitation sexuelle.

R : Il y a des similarités liées à une orientation identique de l’âme, ou à l’absence de celle-ci.

Q : (L) Absence d’âme, vous voulez dire ?

R : Oui

Q : (L) Bien. OK, j’ai une autre question. J’ai regardé une petite vidéo amusante, comme une webcam du Vésuve en 79 apr. J.-C.. C’était vraiment une manière originale et unique de voir cela. C’était une animation informatisée de type CGI, mais comme si une webcam avait été placée là. Cela m’a poussée à regarder cette éruption de l’an 79 apr. J.-C.. Au cours de la lecture de cette éruption, et je suppose que Pline le jeune était la source de cette information, il a été dit que peu de temps avant l’éruption, il y a eu un troupeau de moutons…

(Andromeda) C’était quelques années auparavant. Un tremblement de terre s’est produit, et un tas de moutons sont morts.

(L) Oui, il y a eu un tremblement de terre, et tout un tas de moutons sont morts subitement près de Pompéi, apparemment à cause d’effluves gazeux provenant du sol. En lisant cela, j’ai eu la chair de poule parce que… c’était un truc comme 600 moutons, qu’ils ont dit. Quand vous voyez la planète aujourd’hui, avec tous ces animaux qui meurent sur terre, dans la mer, qui s’effondrent du ciel, etc., vous ne pouvez pas vous empêcher de faire la comparaison. Nous avons déjà spéculé et discuté dans une couple de séances que dans certains cas, cela est dû à des gaz émis depuis l’intérieur du sol, aussi bien sur la terre que dans les mers. Ce qui me donne des frissons, c’est le caractère global de ce phénomène, par opposition à un événement localisé proche d’une prochaine éruption volcanique. C’était comme un avertissement de l’imminence de l’éruption. Devons-nous nous attendre à beaucoup, beaucoup, beaucoup plus d’éruptions volcaniques dans le futur ?

R : Nous avons déjà mentionné des éruptions simultanées à l’échelle mondiale. Non seulement cela, mais aussi le réchauffement cyclique à l’intérieur de la Terre et le relâchement de gaz qui génèrent la dérive des continents. Quand la période de changements actuelle sera achevée, une grande partie de votre monde actuel sera méconnaissable.

(L) : Yahou ! [rires]

Q : (Pierre) Peut-être une question ici… Actuellement, nous connaissons une augmentation de dégagement gazeux.

(L) À peu près partout !

(Pierre) Et c’est la cause de la dérive des continents. Maintenant, ce dégagement gazeux semble résulter de l’augmentation de la chaleur au sein de la Terre. Est-ce que l’augmentation de chaleur à l’intérieur de la terre est liée à la montée des énergies cosmiques, comme dans le cas d’El Niño ?

R : Largement initié par cela, oui.

Q : (L) Mais ces rayons cosmiques passent par ces points à 18-19 °, et cela agit sur la Terre. Et quelque chose ralentit également la Terre, c’est « la mise à la terre de ce flux d’énergie », comme il a été mentionné précédemment, et ce ralentissement de la Terre cause une inadéquation entre la vitesse de rotation du noyau et de la lithosphère.

(Pierre) Donc s’ensuit un tiraillement sur toute la planète…

(L) Je pense que c’est en partie la cause de ces « boums » que les gens relatent ainsi que des sons de type « trompette », ainsi que de ces sons de grincement mécanique entendus dans tant d’endroits différents.

R : Effectivement ! C’est comme un puzzle géant interactif !

Q : (L) Donc une chose est connectée à une autre, ce qui déclenche autre chose, qui… Et c’est à la base de toutes ces tempêtes de choses qui sévissent sur la Terre. Maintenant, nous avons lu un truc posté par un membre du forum il y a une semaine environ à propos du réchauffement de la haute atmosphère, de la stratosphère, et qu’il y aurait une inversion. Évidemment, s’il y avait une inversion avec le réchauffement d’en haut, alors cela rendrait les choses très chaudes en bas. Ma compréhension était que la façon dont les choses se passent signifie qu’il y a un refroidissement de la haute atmosphère due à des poussières de comètes et autres choses. Cela compresse la troposphère qui se réchauffe à cause de cette chaleur à l’intérieur de la terre, des gaz, des éruptions volcaniques, de l’effet de serre provenant des chlorofluorocarbures, et ainsi de suite.

(Pierre) Et la réduction de l’activité solaire entraîne également une réduction de la température.

(L) Donc toutes ces choses travaillent ensemble. Ce qui m’intéressait à ce sujet était que cette idée d’inversion, une inversion rapide et soudaine, semblait être quelque chose qui pourrait expliquer des choses comme la congélation instantanée des mammouths en Sibérie il y a environ 10 000 ans de cela ou quelque chose comme cela. Est-ce que nous attendons avec impatience ?

R : En effet !

Q : (L) Donc c’est en quelque sorte la raison d’une soudaine glaciation ? Une inversion de température des couches atmosphériques ?

R : Oui

Q : (Chu) Et est-ce que ça a quelque chose à voir avec l’inversion soudaine des pôles magnétiques ?

R : Pas lié, bien que ce soit aussi en cours.

Q : (Pierre) Oui. Les signes annonciateurs d’une inversion des pôles magnétiques sont là. Par rapport à ce qui vient d’être dit, je voudrais poser deux questions. La première est relative aux prédictions qui ont été faites en décembre 1994. Il y a 18 items. Après une recherche rapide, il y a plusieurs succès comme l’écrasement à Hawaï, l’affaissement du plancher océanique dans la chaîne des Cascades, la gigantesque supernova qui a pu être observée…

(L) Et tout cela s’est produit sur une si courte période…

(Pierre) Tous ces événements sont survenus depuis janvier 2016.

(L) Mais rappelle-toi la supernova, c’était en juin dernier.

(Pierre) Pour la plupart, c’était en janvier. Et il était dit : « après le jour de l’an ». Et ils avaient dit que de l’or serait trouvé à l’issue des tremblements de terre. Alors, je voulais demander si cette série d’événements, est-ce à quoi l’on assiste maintenant ?

R : Ne vois-tu pas ce que tu viens de lister ?

Q : (Pierre) Je voulais une confirmation. Pour moi, nous sommes en train de vivre cette série d’événements, ou au moins une partie d’entre eux. Et peut-être que cela a commencé en fait avec « l’explosion en Ukraine », qui a pris une tournure plus dramatique avec la ligne de temps modifiée dont nous avons parlée lors de la dernière séance.

R : Oui

Q : (Pierre) Mais tous les événements ne se sont pas encore produits. Peut-être que cela signifie qu’ils se produiront ultérieurement, mais j’ai une autre idée…

R : Tous ne se produiront pas, ou exactement comme prévu, à cause de la légère modification de la ligne de temps comme nous l’avons mentionné.

Q : (Pierre) OK. Alors, la seconde question… Manifestement, entre la ligne de temps décrite en 1994 et celle dans laquelle nous sommes présentement, il y a de légères différences. Fait intéressant, concernant certains de ces événements annoncés dans cette ligne de temps parallèle et qui ne sont pas produits, malgré cela il y a quelques jours dans les médias il y avait des articles qui mentionnaient la possibilité de ces événements non survenus. La liste comporte « Memphis ressent des secousses ». Cela ne s’est pas encore produit, mais en janvier, il y avait un article qui mentionnait que cela pourrait se produire. Ou à propos de la grave maladie de la reine Élisabeth. Le 3 février, un tweet vu par des millions de personnes annonçait que la reine Élisabeth était décédée. À propos de l’éruption du mont Shasta, cela n’est pas encore arrivé ; pourtant, en janvier, un article annonçait l’imminence de l’éruption du mont Shasta. Y aurait-il, d’une certaine manière, une sorte de porosité avec ces événements se produisant sur des lignes de temps parallèles, ou une résonnance…

(L) Comme une brèche temporelle ?

(Pierre) Exact.

R : Ou l’inconscient collectif perçoit certaines choses en avance.

(Pierre) Donc, c’est encore d’actualité…

(L) OK, en a-t-on terminé avec ce sujet ? Je souhaiterais revenir sur la question des réfugiés. Je lisais un article qui stipulait que ce type Erdogan poussait délibérément des réfugiés en Europe afin de coincer plus ou moins les dirigeants européens. L’idée est que les chefs européens sont mis dans l’embarras de faire état de leur « charité chrétienne », pour ainsi dire de défendre les opprimés. Il se sert de cela également pour infiltrer des terroristes en Europe. Nous avons déjà établi, je crois, qu’il y aurait un certain nombre de terroristes délibérément infiltrés en Europe via le flot des réfugiés. Est-il vrai qu’Erdogan encourage délibérément ce flux dans le but de créer le chaos en Europe ?

R : Oui. Mais n’oubliez pas la cause du phénomène des réfugiés : l’agression des ambitions impériales de l’alliance israélo-américaine.

Q : (Joe) Ceci dit, j’aimerais connaître le réel pouvoir qu’Erdogan possède en Turquie.

(L) C’est ce qu’ils viennent de dire, il me semble. Que l’axe israélo-américain est le conducteur, ou quelque chose de cet ordre-là.

(Joe) Mais même au sein de la Turquie, ils ont été infiltrés par les réseaux de l’ombre de l’OTAN depuis longtemps. Il y a des gens au sein des institutions militaires et de renseignement turc qui sont comme des électrons libres. Ils peuvent faire à peu près ce qu’ils veulent, en dépit de la surveillance du gouvernement officiel. Ils servent probablement les intérêts de l’OTAN et du complexe israélo-américain.

(L) Et j’imagine que leurs contrôleurs veulent juste le chaos absolu ?

R : Oui

Q : (Joe) Géopolitiquement, cela fait partie finalement de leur lutte contre la Russie. Ils pensent que pour éviter tout rapprochement entre l’Europe et la Russie, il faut organiser la chute de l’Europe. Diviser et conquérir. Ainsi ils maintiennent la Russie hors de l’Europe de l’Ouest et l’empêchent de se développer et de prendre son vrai rang. Ils détruiront tout s’il le faut pour empêcher cela.

R : Rappelez-vous le récit de l’Atlantide de Platon. L’ambition ultime de cet Empire a apporté sa destruction totale.

Q : (Joe) Dans une référence antérieure à l’Atlantide, vous disiez qu’ils ont fini par causer leur propre destruction à cause de leur avidité pour l’énergie. Comme une faim d’énergie, d’armes à énergie, ou autres choses… Mais cela a probablement précipité aussi la destruction géologique. Les deux sont liés.

R : Les similarités foisonnent. Argent égale énergie.

Q : (Joe) Vous avez également dit cela, antérieurement. Cela ne suggère-t-il pas, initialement, une crise financière…

(L) Le pouvoir en place pourrait avoir des motivations financières, mais ces motivations mènent à l’utilisation et à des dépenses d’énergie dans des façons qui sont censées protéger ou augmenter ou protéger leurs ambitions financières, mais qui sont en fin de compte extrêmement destructrices et difficiles à contenir une fois déclenchées.

R : Oui

Q : (Joe) J’étais en train de penser que, visiblement, le premier coup porté à l’empire, cette fois, pourrait se manifester par…

(L) Un effondrement financier

R : Oui

Q : (L) Et cela mènerait à une sorte de militarisme rampant. C’est la solution habituelle aux problèmes financiers. Partir en guerre et voler les trucs des autres. OK, ensuite ?

R : Gardez à l’esprit que tout fait partie du processus de nettoyage.

Q : (L) Bien… OK. Ensuite ?

(Andromeda) Ne voulais-tu pas les interroger à propos du virus Zika ?

(L) Oui. Nous avons ce truc appelé le virus Zika. Ils disent qu’il est responsable d’avoir causé des malformations du crâne et du cerveau chez les bébés. Je ne suis pas sûre que le virus Zika soit toujours impliqué. Je n’ai lu aucune documentation sérieuse à ce sujet. Il me semble qu’il y a beaucoup d’hypothèses qui sont faites. Est-ce que c’est le virus Zika qui cause cela ? Le virus Zika est-il provoqué à cause de moustiques génétiquement modifiés, ou bien les défauts de naissance sont-ils la conséquence de vaccins ?

(Galatea) Quelle est la cause ?

[Noko se lève, se déplace sur le sol, et se rendort]

R : Des mutations ont commencé chez l’humain suite aux vaccins, puis sont recueillies par les moustiques, subissant de nouvelles mutations en combinant les nouvelles modifications des insectes…

Q : (L) En d’autres mots, les mutations ont commencé chez l’être humain. Ensuite, les moustiques les piquent et sucent leur sang. Le sang avec les modifications génétiques se mélange au sein des moustiques, et enfin les moustiques piquent quelqu’un d’autre en leur injectant ce nouvel amalgame. C’était donc une combinaison des modifications génétiques des moustiques et des mutations des humains vaccinés ? Est-ce que nous en sommes là présentement ?

R : Oui

Q : (Chu) Est-ce le virus Zika qui induit ces malformations ?

R : À ce point, oui.

Q : (L) Donc, en d’autres termes, les problèmes initiaux furent probablement causés par les vaccins ; quelqu’un porteur du virus Zika et qui avait été vacciné a eu une mutation, et tout cela s’est mélangé en un cocktail mortel… Et est-ce quelque chose qui représente une vraie grande menace pour l’humanité ?

R : Pas encore.

Q : (Pierre) Apparemment, c’est quelque chose de dynamique.

(L) Cela se pourrait, mais cela pourrait aussi en être autrement.

(Joe) Tué par les moustiques…

(PoB) J’ai lu un article, mais je ne suis pas allé à l’étude elle-même. C’était écrit par un journaliste d’investigation. Il disait qu’il avait eu accès aux résultats des tests et que le virus Zika n’était présent que pour un petit pourcentage de ces familles dont les bébés étaient nés avec des difformités, quelque chose comme moins de 10 %.

(Pierre) S’il mute beaucoup, détectent-ils toutes les souches ?

(L) Le fait est que cela a commencé avec les vaccins... Maintenant les moustiques le récupèrent et le propagent, mais à l’origine cela n’a pas commencé de cette façon. C’est parti d’un problème résultant des vaccins, je pense.

R : Oui

Q : (L) Donc le vaccin est l’origine véritable du problème. Les gens ont été vaccinés avec quelque chose qui a engendré cette mutation. Les mutations causées par la vaccination sont maintenant répandues par les moustiques génétiquement modifiés.

R : Oui

Q : (PoB) Apparemment, au Brésil où cela a commencé, il y avait au même moment une campagne massive de vaccination.

R : Oui

Q : (L) En d’autres termes, blâmer le virus Zika relève d’une erreur d’interprétation, une diversion voire une fausse piste.

R : Oui

Q : (Pierre) C’est le même mode opératoire que pour le virus Simien, et ensuite ils ont commencé à blâmer la cigarette pour le cancer.

(L) Oui

(PoB) Ce virus Zika était connu depuis des années. Il n’occasionnait rien. Il était inoffensif.

(L) C’est juste comme un insecte. Vous aviez un insecte. Mais maintenant, avec toutes ces mutations chez les gens, cela pourrait devenir plus dangereux. Comme pourraient le devenir beaucoup d’autres choses. De ce que nous en savons, quand ils modifient génétiquement un moustique afin de contrôler une chose, cela rend le moustique plus susceptible à d’autres modifications par lui-même.

R : Oui

Q : (L) OK, d’autres questions ?

(Ark) À ce propos ?

(L) N’importe quoi.

(Ark) Oui, je voudrais poser une question au sujet de…

(L) Oh oui ! C’est intéressant. J’ai oublié de vous en parler. Ark a lu une étude très intéressante au sujet de l’eau et comment on peut lui parler et la programmer.

(Ark) Donc la question est celle-ci : l’eau est-elle réellement si intelligente que, quand vous lui parlez, vous pouvez changer ses propriétés ?

R : Oui

Q : (Ark) OK. À présent, qu’est-ce qu’il y a dans l’eau qui la rend si réceptive aux intentions qui font que l’eau change ses qualités chimiques et biologiques ?

R : Cela va au-delà des propriétés matérielles jusqu’au champ d’information qui est le fondement de l’eau, une substance la plus fondamentale du cosmos avec d’énormes qualités créatives et réceptives.

Q : (Galatea) L’eau a de la mémoire. C’est comme une librairie. Elle a de la mémoire.

(L) C’est là la question que nous essayons de résoudre.

(Galatea) Oh, vous essayez de comprendre pourquoi ?

(L) Exactement.

(Ark) Est-ce que l’eau est VRAIMENT, VRAIMENT, VRAIMENT spéciale à cet égard ?

R : oui

Q : (Pierre) Donc les autres substances ne possèdent pas cette propriété ?

R : Exact

Q : (Galatea) C’est de là que provient l’idée de l’eau bénite.

(Joe) Donc, devrait-on parler à son eau ?

(Ark) Oui

R : Oui

Q : (Joe) Que devrions-nous lui dire ?

(L) Bonne eau ! Bonne eau !

(Andromeda) Gentille eau ! (rires)

(Galatea) Est-il bon de laisser l’eau de pluie entrer en contact avec notre peau quand qu’il pleut ?

R : Pas tellement, à présent. Cela pourrait vous irriter.

Q : (L) Les pluies acides. Tu as d’autres questions à propos de l’eau, chéri ?

(Ark) Pas à propos de l’eau. Je voudrais demander quelque chose au sujet de la logique dialectique. Ce type, Hegel. Il a inventé ce qu’on appelle la dialectique. On pourrait la résumer ainsi : les contradictions sont importantes. Il y a la thèse, l’antithèse et ensuite vous avez la synthèse, OK. Il y a des dialectiques idéalistes, matérialistes, etc. Et bien évidemment il y a des critiques qui affirment que c’est un non-sens, que la seule logique valable est celle d’Aristote et que toute cette dialectique est un pur non-sens. Je voudrais avoir un conseil. Devrais-je étudier la dialectique et Hegel ?

R : La loi des Trois règles !

Q : (Ark) La loi de trois ?

(Pierre) Thèse, antithèse, synthèse.

(Ark) OK, j’ai fini.

(Joe) À propos de l’eau, est-il mieux de le faire avec de l’eau distillée ?

R : Oui

Q : (L) J’ai une question qui a l’air un peu folle. Est-ce que l’eau est semblable à l’espace ?

R : Oui

Q : (Galatea) Je le savais ! (rires)

(Pierre) Semblable dans quelle mesure ?

(L) C’est comme de l’éther.

(Galatea) L’espace est de l’eau ?

R : Oui

Q : (Galatea) Je le savais !

(L) Tout comme les Anciens. Ils l’appelaient l’Eau d’en Haut.

(Galatea) Vraiment ?

(Joe) Pouvons-nous faire de l’eau lourde en lui parlant ?

(Ark) Non, non, non. Avec l’eau, c’est très étrange. Je lisais au sujet des expériences. D’abord on parle à l’eau, on la teste, et ça la rend différente. Mais ensuite il faut faire preuve d’intelligence. Si c’est juste de l’information, vous n’avez pas à parler à l’eau. Vous utilisez l’ordinateur pour convertir votre parole en un nombre. Vous imprimez le nombre sur une feuille de papier, vous la mettez sur la bouteille, et l’eau devrait être assez réceptive car, de toute manière, c’est de l’information. Ce n’est pas votre parole. Mais quelque part, ça l’est, non ? Vous la mettez sur l’étiquette, et l’eau sait qu’elle était votre intention. Des expériences ont été faites en ce sens.

(Galatea) L’eau est le moteur de recherche Google de l’univers.

R : Oui

Q : (Ark) Vous convertissez votre parole en un nombre, comme 1 000, 2 010 ; OK, il y a un nombre. Votre langage et votre intention sont ce nombre. Mais vous pouvez dire quelque chose avec une bonne intention, ou avec une mauvaise intention. L’algorithme est tel qu’il peut produire le même nombre pour les deux. Quand même, il semble que l’eau soit assez futée pour que, même si vous mettez le même numéro sur deux bouteilles, mais avec des intentions différentes, elle sait si l’intention était positive ou négative !

(L) Même si le numéro est le même ?

(Ark) Tu vois ? Donc l’information est quelque part. Les mots qu’on utilise ou ce qu’on dit ne sont pas si importants. On communique d’une certaine manière avec le champ d’information qui est partout.

(Pierre) Et l’eau a cette connexion spéciale avec le champ d’information, qui sait à quoi est relié le numéro.

(Ark) Donc le bout de papier est vraiment le siège d’un élément d’information.

R : Oui

(Andromeda) C’est fascinant.

(Ark) Maintenant, je voudrais savoir, parce qu’il y a tellement d’approches différentes. Sheldrake, on connaît, mais ce n’est pas un physicien. Il parle tout le temps de champs, champs, champs, bla-bla-bla. Je veux dire, quel serait le meilleur point d’entrée en termes de physique pour ce champ d’information ? Électromagnétique ? Gravité ? Théorie quantique ?

(Pierre) Lumière ?

R : Gravité électromagnétique.

Q : (Pierre) Gravité électromagnétique ! (rires)

(Scottie) Pas de problème.

R : Faites-en votre objectif de convertir cela en mathématiques.

Q : (Ark) Laissez-moi continuer. [rires] J’ai lu quelques mots de ce physicien Russo-Israélien. Il affirme que ce qui est faux dans la physique actuelle provient de Maxwell parce que Maxwell a introduit ce concept d’un champ abstrait, d’un champ électromagnétique, pour se débarrasser de ce concept de l’éther. Depuis Maxwell, TOUT est allé de travers ! Même si Maxwell a élaboré la théorie électromagnétique, il était déjà sur la mauvaise voie.

R : C’est exactement cela. L’éther est l’interface entre l’information et la manifestation.

Q : (Ark) OH !

(Pierre) Car il y a toujours un lien entre l’information d’une part, et la matière, l’énergie d’autre part. J’ai posé cette question, une fois. Ils avaient mentionné la « sphère des leptons arrangés », mais je ne sais pas ce que cela signifie. C’était bien au-delà de mes connaissances.

R : La gravité « voyage » sur l’éther.

Q : (Joe) Peut-on parler à l’eau de notre corps comme il est composé à 70 % d’eau ?

R : La propagande s’en est déjà occupée !

Q : (L) Donc, en d’autres termes, nous devons prendre un nouveau départ avec un verre d’eau frais et envoyer les travailleurs pour réfuter la mauvaise propagande.

R : Oui

Q : (Galatea) Donc on peut parler à notre eau et lui dire : Salut l’eau ! Peux-tu me détoxifier encore plus aujourd’hui ?

R : Oui

Q : (Joe) Est-ce qu’ajouter du sel à l’eau la rend particulièrement plus réceptive ?

R : Oui

Q : (Galatea) C’est comme le café pour l’eau !

(L) Réveillez votre eau avec un peu de sel !

R : Oui

Q : Cela explique également l’homéopathie. Cela fonctionne au niveau informationnel. Il en faut juste un tout petit peu. Vous n’avez pas besoin de grandes concentrations. Et ils le savent.

R : Vous avez beaucoup à penser et à expérimenter. Gardez vos oreilles et vos yeux ouverts ! Au revoir.

Q : (Galatea) Ils peuvent nous quitter de leur propre chef, comme ça ?

(L) Oui, ils le peuvent ! (rires)

FIN DE LA SÉANCE
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Merci Sentenza pour cette traduction... Quel plaisir de lire et comprendre sans difficulté...
Je parle à mon eau salée chaque matin depuis l'édition sur le forum de cette transcription en anglais traduit par Google...

Thank you Sentenza for this translation... Which pleasure of reading and of understanding without difficulty...
I speak to my water salted every morning since edition on the forum of this transcription in English translated by Google...
 

France

Jedi
FOTCM Member
Thanks a lot for the translation.

The information about the water is clear.
When I worked in a holistic center, each of us put our intention in our glass of water.

I appreciate to read about that in this session.
 
Top Bottom