Séance du 9 juin 2018

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
#1
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 9 June 2018

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Date de la séance : 9 juin 2018

Laura, Andromeda et Artemis à la planchette.

Pierre, Joe, Chu, Ark, Mikey, Scottie, Niall, Possibilité d’être, Le module lunaire, Princesse Leia.

Q : (L) Nous sommes aujourd’hui le 9 juin 2018. Les suspects habituels sont présents.

(Artemis) *Dring-dring, Dring-dring !*.

R : Bonsoir !

(Artemis) Bonsoir à vous aussi.

Q : (L) Et qui est avec nous ce soir ?

R : Kolleiaea de Cassiopée.

Q : (L) C’est un peu comme Kilauea.

R : Similaire, oui.

Q : (Artemis) Leur dernier nom était Klioppiaea, avec un K. Alors, pourquoi des K ?

R : Pourquoi pas ?

Q : (L) D’accord. Je suppose que je vais commencer. J’ai une question à propos de cette affaire Carl Jung. Eh bien, Carl Jung pensait qu’il était la réincarnation de Goethe. Il l’était ?

R : Non. Fantaisie.

Q : (L) Ce livre que je viens de lire sur Carl Jung est-il assez précis en ce qui concerne les détails historiques et certaines interprétations de ces détails ?

R : Assez près.

Q : (L) Gurdjieff a-t-il été influencé par Carl Jung ?

R : Un petit peu.

Q : (L) Carl Jung était-il possédé après sa longue rencontre thérapeutique avec Otto Gross ?

R : Pas à ce moment-là, mais plus tard, oui.

Q : (L) Possédé par quoi ?

R : 4D SDS.

Q : (Pierre) Comment est-il devenu possédé ?

R : L’a demandé.

Q : (Joe) Était-il dans une sorte de mysticisme ou de magie noire ou de culte comme on l’appelait ?

R : Oui, bien que ce n’était pas appelé de cette façon.

Q : (L) Qui était ce type qui était branché avec L. Ron Hubbard ? Il était un peu pareil. Il a participé à des projets spatiaux. Quelqu’un se souvient-il de son nom ?

(Niall) Parsons.

(L) Oui, Parsons. Alors, était-ce similaire à ce que Parsons et sa bande faisaient ? De la magie sexuelle et tout ça ?

R : Oui, et il y avait là aussi une influence jungienne.

Q : (L) Eh bien, est-il exact ou correct de tirer de ces affaires jungiennes certains des fondements philosophiques ou psychologiques du mouvement postmoderne libéral américain actuel ?

R : En effet !

Q : (L) Donc, certaines des idées de Jung sur l’anima et l’animus et la nature hermaphrodite de l’âme et ainsi de suite étaient à la base du paradigme libéral actuel de la fluidité du genre ?

R : Oui. Et remarquez bien que cela entre directement en conflit avec la réalité objective.

Q : (L) Eh bien, selon les postmodernistes, il n’y a pas de réalité objective. Ils disent que tout ce que les gens pensent est complètement conditionné culturellement, et qu’une vérité n’est pas plus vraie qu’une autre vérité ou quoi que ce soit d’autre.

R : Cela se retournera tragiquement. Pensez à la « Tour de Babel ».

Q : (L) Donc, en d’autres termes, toute cette conception postmoderniste de l’absence de vérité objective est similaire à la tentative de construire une tour de Babel ?

R : Oui.

Q : (Joe) La Tour de Babel représentait l’incapacité à parler la même langue.

(Andromeda) C’était pour atteindre le ciel.

(L) Ils s’unissaient pour construire cette tour afin d’atteindre le ciel, puis Dieu les fit tous parler des langues différentes et les dispersa partout. Ainsi, l’« unification des masses » sous l’égide du postmodernisme porte-t-elle ses propres semences de destruction de la société ?

R : Exact. Pensez à la forte tendance fasciste de la gauche moderne.

Q : (L) Comme l’action anti-tabac, et essayer de forcer le végétarisme, et la « diversité culturelle » et ainsi de suite. Ils ont décidé qu’ils arbitreront ce que les gens doivent et ne doivent pas faire sous prétexte d’accepter tout, et tout ce que les gens pourraient ou ne pourraient pas faire. C’est tout à fait bizarre. J’essaie de passer à travers ce livre de Detmer que je lis à ce sujet, mais il est difficile d’imaginer des gens qui arrivent avec des choses aussi arriérées ; je pense qu’il est sûr de dire que ce sont des psychopathes schizoïdes parce que le style de pensée est si caractéristique. Et ils ne réalisent pas la grande faille : si tout est conditionné culturellement ou s’il n’y a pas de vérité objective, alors ce qu’un gauchiste dit est également conditionné culturellement et soumis aux mêmes conditions que ce qu’ils disent n’est pas vrai non plus...

(Andromeda) D’accord. Cela devrait être...

(Pierre) La similitude avec la Tour de Babel est que ces gens se sont réunis pour devenir des dieux. C’est la même chose que ce que la gauche fait parce qu’elle nie la Nature et la nature objective de l’Univers. Et puis ils créent « leur » vérité, et ce qu’ils disent est la vérité, alors ils remplacent Dieu.

(L) Donc, en d’autres termes, toute cette tentative de la gauche de s’emparer de notre monde est en quelque sorte ce que la seconde épitre aux Thessaloniciens fait référence comme l’homme essayant de prendre le siège de Dieu dans le temple, pour ainsi dire ?

R : Oui. La Bête.

Q : (L) D’accord, c’est assez intéressant ; il y a beaucoup de bestialité dans notre monde d’aujourd’hui. On m’a rappelé quand je pensais à tout ce postmodernisme et à cette affaire jungienne au sujet de quelque chose qui a été dit lors d’une séance en 2002 ou 2001 ou une autre date quelconque ; qu’il s’agissait de vibration à une fréquence de résonance. Et puis il y avait des mentions dans les transcriptions au sujet des robots à une fréquence de résonance et des joueurs de flûte à une fréquence de résonance. Fondamentalement, il a été dit que le plan était de faire résonner les corps de telle sorte que les 4D SDS puissent se télécharger directement — ne serait-ce que temporairement — dans cette réalité. Alors, est-ce que c’est ce qui se passe avec beaucoup de ces groupes de gauchistes et de postmodernistes inspirés par Jung et les philosophes et sociologues postmodernistes ?

R : En effet. Mais ne vous laissez pas induire en erreur par les étiquettes parce que la droite a des tendances similaires.

Q : (Joe) En ce qui concerne le téléchargement ou le fait d’être possédé par quelque chose ou autre, vous imagineriez que cela serait facilité chez quelqu’un qui affirme ou accepte volontairement qu’il n’a pas d’identité fixe. Vous penseriez qu’un obstacle à quelque chose qui prendrait le dessus sur vous serait une forte conviction que vous avez une identité forte d’un point de vue sexuel ou culturel.

R : Rappelez-vous le contexte des remarques du « joueur de flûte ».

Q : (Joe) Que disiez-vous au sujet du joueur de flûte ?

(L) Les remarques du joueur de flûte ont été faites dans le contexte de mes enfants en particulier, si je me souviens bien. Peut-on faire une pause et allez le trouver ?

[Pause pour la recherche de la séance...

(L) Le joueur de flûte est l’histoire où il conclut une entente selon laquelle il se débarrassera des rats s’ils lui versent de l’argent. Après qu’il se soit débarrassé des rats, ils ne l’ont pas payé. Il a donc utilisé sa flûte qu’il avait l’habitude d’utiliser pour éloigner les souris ou les rats pour éloigner tous les enfants. La montagne s’est ouverte et il a emmené les enfants dans la montagne et ils n’en sont jamais sortis. J’ai trouvé ça plutôt terrifiant.

(Joe) OK, il n’y en a qu’un seul.

(L) D’accord, et ça dit...

-----

Séance du 21 mai 1997

R : [...] Soyez toujours conscient de votre importance en tant que possesseur et fournisseur potentiel d’un stock de connaissances d’un niveau exceptionnellement élevé. Et, ce que cela signifie pour ceux qui préféreraient qu’il n’en soit pas ainsi.

Q : Est-ce que je pourrais faire plus pour protéger mes enfants ? C’est là que je suis le plus vulnérable et je ne suis pas sûre qu’ils comprennent la gravité de la situation.

R : Qu’est-ce que les signes ne cessent de vous dire ? Qui a pris quelles positions et quels comportements dans le rêve ? Eh bien ?

Q : Oui... Je me rends compte que c’était parce que je sortais pour faire quelque chose d’ordinaire... sans réfléchir... pendant qu’Ark et Tom et Frank étaient distraits... et j’étais juste inquiète pour A***...

R : Et quel rôle a joué V__ ?

Q : Je vois. Comme le joueur de flûte ?

R : Ou peut-être un leurre programmé, à cause de VFR ?

Q : Qu’est-ce que VFR ?

R : Vibration à une Fréquence de Résonance.

Q : Y a-t-il un danger pour A*** et J*** avec ces enfants et les gens de l’église qu’ils ont fréquentés ces dernières semaines ?

R : Qu’est-ce que tu en penses ? C’est un âge vulnérable pour tout le monde, beaucoup plus pour les enfants d’une personne sur le chemin de la super conscience, et en contact avec ceux qui fournissent des conseils et des données...

-----

(L) D’accord, donc cela mène au présent.

(Pierre) La vie des gens est en jeu dans le sens où ils peuvent devenir possédés lorsqu’ils adoptent cette idéologie. Pendant un certain temps, j’ai pensé qu’il y avait plus en jeu, littéralement l’âme des individus. Si vous vous souvenez dans le livre « Darkness Over Tibet », quand le...

R : Écrasement

Q : (Pierre) Oui, ils ont raison, mais ils ne m’ont pas laissé finir la phrase. Dans « Darkness Over Tibet », le sage a dit qu’il n’y a pas grand-chose qui soit un péché contre l’âme — à part jouer au dieu. Et cette idéologie quand vous l’embrassez, vous jouez à Dieu. Vous niez la réalité.

(L) Nous avons nos problèmes avec la religion organisée, mais c’est mieux que de penser que vous êtes vous-même un dieu ! Comprendre que le cosmos est un peu plus grand et plus intelligent que vous.....

(Andromeda) Qu’il y a quelque chose de plus haut.

(Joe) Est-il vrai que les gens qui gravitent autour de cette idée de relativisme et qui considèrent qu’il n’y a pas de vérité, et ensuite ils se mettent effectivement à la place de Dieu, est-ce parce qu’ils n’ont pas de connexion intérieure réelle ou d’appréciation de quelque chose de plus élevé qu’eux-mêmes ?

R : Oui

Q : (L) D’accord, vous disiez donc que les gens essaieraient de m’attaquer par l’intermédiaire de mes enfants. À une autre occasion, vous avez dit que l’attaque alternerait d’un enfant à l’autre. Est-ce une évaluation correcte ?

R : Le temps nous le dira. Ce n’est pas fini. Mais nous vous avons aussi dit que vous serez préparés et protégés.

Q : (L) Eh bien, je ne me sens pas très bien protégée...

R : Réalisez simplement que des forces ont agi contre vous depuis votre enfance. Pensez-vous qu’ils honoreraient les « liens familiaux » ?

Q : (L) Donc en d’autres termes... J’ai toujours dit que les attaques contre mes enfants ou les problèmes avec mes enfants sont la seule chose qui pourrait me faire arrêter. C’est ma faiblesse, ma vulnérabilité.

(Pierre) C’est pour ça qu’ils l’utilisent.

(L) Et ils s’en servent !

R : Vous avez d’autres « vrais » enfants pour créer la défense. Tous devraient penser à la « Reine Abeille », à l’oie et à l’œuf d’or. C’est loin d’être fini.

Q : (L) Je ne suis donc qu’un mécanisme de ponte. C’est tout ? [rires]

(Artemis) C’est moi l’œuf d’or !

(L) Oh, tu es l’œuf d’or ! Je vois. [rires]

(Artemis) Tu es l’oie, et nous sommes les œufs d’or.

(Joe) Qu’est-ce qu’ils voulaient dire ? Qu’est-ce qui est loin d’être terminé ?

R : Les événements dans lesquels vous jouerez un rôle important.

Q :[Révision des réponses] (L) Tout ce que fait la reine des abeilles est de rester au milieu du nid et de pondre des œufs.

(Artemis) Tu es en train de lire tout le temps. [rires]

(Joe) En quoi est-ce pertinent ?

(Chu) Parce qu’ils la protègent tous.

(Niall) Les abeilles ouvrières et les abeilles soldats.

R : La défense est la clé. L’impulsion d’Ark était précisément correcte.

Q : (Joe) Quelle impulsion ? De quoi parlons-nous ici ? Je commence à m’embrouiller.

(L) Quelle impulsion ?

R : Sa reconnaissance instantanée.

Q : (Pierre) D’accord, Arky. Je pense qu’ils sont volontairement cryptiques et qu’ils veulent que tu parles.

(Joe) Je suppose qu’on parle ici par rapport aux enfants ?

R : Non. Retour au début : Premiers principes.

Q : (Chu) Quelle a été votre reconnaissance instantanée, Arky ?

(L) Sais-tu ce dont ils parlent mon chéri ?

(Ark) Premier principe ?

(Chu) Premiers principes.

(Ark) La défense est la clé..... Hmm. Je ne sais pas.

(Joe) C’est peut-être lié au moment où vous avez rencontré Laura pour la première fois et à votre approche de toutes les attaques venant de Bridges et de ce genre de choses. Votre attitude était la défense, pas l’attaque. N’est-ce pas ?

R : Servir et protéger.

Q : (L) Quoi, est-ce qu’on commence une académie de police ? [rires]

(Scottie) DCI Arky !

R : Pour être capable d’une grande connaissance, il faut être ouvert et vulnérable. Cela nécessite une défense.

Q : (Pierre) La reine abeille fait des bébés, et vous apportez des bébés de connaissance. Pour obtenir ces connaissances, il faut être vulnérable et ouvert. Il faut donc être entouré d’abeilles guerrières, c’est-à-dire nous, mais surtout Arky.

(Ark) Peut-être que si je posais ici une question qui me préoccupe et qui est liée : Mon idée générale ou l’un de mes premiers principes est que chaque fois que vous êtes attaqués ou que vous êtes déprimés à cause de difficultés, alors mon idée est de l’utiliser comme une opportunité de DÉVELOPPEMNT et d’aller au-delà des frontières actuelles. Dans les limites actuelles, les forces ou quoi que ce soit savent comment vous pousser. Il faut donc aller au-delà des frontières pour commencer quelque chose de nouveau et il faudra du temps pour que les forces du mal disent : « Oh, eh bien, l’ancienne méthode ne fonctionne plus. Nous devons inventer quelque chose de nouveau. » Donc, je me demandais comment nous pouvons nous développer parce que nous sommes un peu trop longtemps au même endroit. Alors, je me demandais s’il y a d’autres groupes ou organisations similaires dans l’univers avec lesquels nous pourrions essayer d’établir des liens — pas nécessairement ouvertement — mais pour unir nos forces afin que nous ne soyons pas seuls ? Nous pouvons donc croître dans un sens comme un arbre avec des racines qui vont dans des directions différentes. Faut-il faire quelque chose d’actif pour trouver pour ainsi dire des forces « amies » ? Et de quel côté ?

R : Soyez ouvert à ce genre d’activité, mais sachez aussi que certaines choses sont déjà planifiées et en attente d’exécution.

Q : (L) Oui. Il y a des choses que je dois faire. Je n’ai pas pu les faire depuis que j’ai été malade, blessée et tellement bouleversée par tant de choses, y compris l’état du monde. Donc, se préparer et être capable de faire ces choses fait probablement partie du développement parce qu’il s’agissait de plans de développement.

R : Réalisez également que les autres sont conscients de votre groupe et de votre travail et qu’ils prendront contact avec vous lorsque le moment sera venu.

Q : (Artemis) Que pouvons-nous faire pour faire avancer les choses ?

R : Persistez en quelque sorte sur le chemin actuel et lorsque les éléments perturbateurs seront enlevés, les choses bougeront naturellement.

Q : (L) Qu’entendez-vous par « éléments perturbateurs » ?

R : Soit physique soit psychique.

[Pause courte]

Q : (L) D’accord. Où en étions-nous ?

(Chu) Y a-t-il quelque chose que nous, en tant qu’abeilles ouvrières, devrions ou pourrions faire mieux afin de servir ce principe de service et de protection ?

R : Une chose serait de cesser de créer de nouveaux fardeaux qui ne sont pas nécessaires.

Q : (L) Créer des fardeaux qui ne sont pas nécessaires.

(Artemis) Comme dans « pas de drame ». J’ai une question. Il y a quelques semaines, j’ai fait un rêve à propos de[nom effacé]. Dans ce rêve, il essayait de m’attaquer et les autres/tout le monde ici. J’ai pris une arme et je lui ai tiré dans la tête. D’une certaine manière, ça l’a arrêté, mais il n’était pas mort. Cela l’a simplement arrêté pour une raison quelconque. De quoi ce rêve était-il symbolique ?

R : Pas symbolique ; défense psychique directe.

Q : (Artemis) Tu vois ? Tu ne peux plus te plaindre de te sentir sans protection. Les gens te protègent avec leur défense psychique.

(Pierre) Même quand ils dorment !

(Artemis) C’est un travail à plein temps ! C’est pour ça que je suis tout le temps fatigué : Je te défends ! [rires]

(L) D’accord, je veux poser des questions sur mon gène PMM2-CDG. Y a-t-il un avantage à être porteur de ce gène ?

R : En effet ! Ton système nerveux ouvert unique en son genre.

Q : (Ark) Au fait, ma chérie, permets-moi de faire une remarque. Tu poses des questions sur un gène particulier, n’est-ce pas ? Et tu te demandes quel est son avantage. Cependant, le rôle qu’un gène particulier a dans ton corps dépend non seulement de ce gène, mais aussi d’autres gènes qui te sont uniques. Ainsi, le même gène peut fonctionner différemment chez les personnes qui ont d’autres combinaisons...

R : En effet !

Q : (L) Alors, eh bien... Il y a un prix à payer.

R : Tout a un prix à payer.

Q : (Pierre) Rien n’est gratuit.

R : Pas de repas gratuit !

Q : (L) Eh bien, merci pour cela. Y aura-t-il un moyen de trouver, grâce à la recherche, un moyen d’améliorer cette chose ?

R : Probablement dans une certaine mesure. Mais rappelez-vous tous les avantages que vous apporte la souffrance.

Q : (L) Pourriez-vous n’en nommer que deux ? [rires]

R : Compassion et patience. Deux qualités des plus importantes.

Q : (L) Je suppose que c’est comme ce dont nous parlions l’autre jour : avec une maison aussi grande que celle-ci et impossible à garder propre comme vous le voudriez, vous perdez en quelque sorte vos tendances de nettoyage de type TOC.

(Andromeda) Elles sont comme brûlées ! [rires]

(L) D’accord. Voulons-nous poser des questions sur Poutine ou...

Q : (Pierre) J’ai deux questions. Moi et d’autres avons remarqué que les rayons du soleil semblent plus agressifs depuis quelques années. Les rayons du soleil deviennent-ils plus agressifs ?

R : Oui

Q : (Pierre) Pourquoi ?

R : Conditions cosmiques. Décomposition du champ magnétique, des rayons cosmiques et de la poussière cosmique.

Q : (L) Y a-t-il des sortes de rayons cosmiques ou de rayons du soleil qui nous frappent et qui ne nous toucheraient pas normalement si notre champ magnétique était totalement fonctionnel ?

R : Oui

Q : (Joe) Sont-ils bons pour nous ?

R : Pas spécialement. Certains résistent mieux que d’autres à l’augmentation des mutations.

Q : (Andromeda) C’était ma prochaine question : Et les mutations ?

(Joe) Qu’est-il arrivé à ces gens lors de l’événement de Tunguska ? Quelles ont été les mutations qui se sont produites ? Un changement de groupe sanguin ou quelque chose comme ça ?

(Pierre) Mutations animales, plantes..... On va avoir de plus en plus de cancers.

(L) Eh bien, pas nécessairement. Les mutations ne signifient pas nécessairement le cancer. Ils signifient des choses bizarres. [rires]

(Chu) Cela pourraient aussi être de bonnes mutations.

(L) Habituellement, le cancer résulte de mutations qui se produisent dans la machinerie cellulaire. Mais il y a des mutations dans les gènes qui sont BIZARRES. Je veux dire, qu’en est-il s’il te pousse une main dans la tête ? Alors tu aurais l’air d’un coq ! [rires]

(Artemis) Certaines de ces mutations sont-elles particulièrement souhaitables ?

R : Certaines !

Q : (Artemis) Donc nous devrions tous prendre plus de soleil ?

R : Non.

Q : (Joe) Comment obtenez-vous les bonnes ?

(Pierre) 99 % des mutations sont aléatoires et nuisibles. Et vous avez 0,1 % qui frappe la machinerie complexe du corps humain et l’améliore.

(L) Donc nous devrions vraiment essayer d’éviter le soleil en ce moment parce qu’il est bizarre ?

R : Oui

Q : (Artemis) Est-ce que cela peut rendre certaines personnes folles ?

R : Oui

Q : (Artemis) Peut-il augmenter les troubles mentaux ?

R : Oui

Q : (Chu) Nous utiliserons tous des ombrelles.

R : Nous vous avons dit que les choses s’ouvriraient.

Q : (L) Donc, suggérez-vous, en termes de génétique,que les gènes peuvent s’ouvrir à la suite de cette ouverture des choses ?

R : Oui

Q : (L) Ce n’est donc pas seulement la Terre qui s’ouvre et les volcans et les tremblements de terre qui s’ouvrent, mais aussi les gens peuvent s’ouvrir et leurs gènes peuvent se manifester ?

R : Oui

Q : (Artemis) Est-ce que pouvoir voler est dans la liste si on le veut maintenant ?

A : Non

Q : (Artemis) Pas encore ?! [rires]

(Pierre) J’ai une dernière question si nous en avons fini avec ce sujet. Poutine a mentionné que l’euro sera attaqué dans les six prochains mois. Nous avons une GROSSE facture à payer. Donc, soit nous payons très rapidement et peut-être réduisons le montant, soit nous essayons d’attendre autant que possible et le montant sera plus élevé. Mais si l’euro s’effondre, la deuxième solution est peut-être la meilleure. Laquelle des deux options devrions-nous suivre ?

R : Essayez de la faire traîner si possible.

(L) Ouais, donc ça semble être la chose à faire. J’ai dit à Beau que je poserais une question sur Renaissance et son urticaire. Mais je pense qu’il a déjà réglé le problème parce qu’il a commencé à prendre soin de ses intestins. Est-ce que Renaissance s’y prend de la bonne façon pour gérer son urticaire ?

R : Oui. Psychiquement, le côlon sort les ordures. Il doit le faire aussi mentalement et émotionnellement.

Q : (L) Assez clair.

(Artemis) Avez-vous quelque chose à nous dire ? Un discours de motivation ?

R : Rappelez-vous simplement que les périodes de stase apparente ne sont pas nécessairement mauvaises. Parfois, l’Être a besoin de rattraper le Faire. La patience et le dévouement sont les clefs. Il nous est impossible de prédire exactement quand des changements spectaculaires se produiront en raison des nombreuses variables d’un univers ouvert. Mais soyez assurés que les choses sont définitivement en mouvement dans les sphères cosmique et psychique. Gardez les yeux ouverts et soyez conscients à tous les niveaux et ne soyez pas pris au dépourvu.

(L) D’accord, je vais dire bonne nuit. Merci beaucoup !

R : Au revoir.

FIN DE LA SÉANCE
 
Top Bottom