Séance du 28 octobre 1994

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Session 28 October 1994

Merci aux membres de l'équipe française pour cette traduction.
___________________________________________________________________________________________

Séance du 28 octobre 1994

Participants : « Frank », Laura, VG

Q : (L) Bonjour.

R : Bonjour.

Q : Y a-t-il quelqu’un avec nous ?

R : Comme toujours.

Q : (L) Pouvons-nous avoir votre nom s’il vous plaît ?

R : Gursaea.

Q : (L) Êtes-vous un être humain désincarné ?

R : Non.

Q : (L) Qu’êtes-vous ?

R : Cassiopéen.

Q : (L) Deux petits garçons ont été subtilisés à leur mère en Caroline du Sud. Nous aimerions savoir si nous pouvons obtenir des informations sur cette affaire ?

R : Maison à Union en Caroline du Sud dans un placard.

Q : (L) Pouvez-vous nous donner des détails sur cette maison, et comment on pourrait la trouver ?

R : Dans une rue avec des tas d’autres maisons à bardeau blanc.

Q : (L) D’autres détails ? Le nom de la rue ?

R : Chêne dans le nom.

Q : (L) Est-ce près de là où habitent leurs parents ?

R : Pas loin.

Q : (L) Où se trouve le véhicule ?

R : Dans les bois de West Union.

Q : (L) Est-ce que les petits garçons vont bien ?

R : Seront rapidement découverts pour comparaison aux ultimes résultats.

Q : (L) Pourquoi ai-je ces maux de tête récurrents ?

R : Changements ADN.

Q : (L) AB a suggéré d’utiliser un ozoniseur pour améliorer le contact. Est-ce une bonne idée ?

R : Ses intentions sont bonnes. Qu’il le fournisse.

Q : (L) Est-il bon pour moi d’envoyer la version révisée de nos transcriptions à AB ?

R : B__ pourrait partager avec des individus douteux.

Q : (L) Cela nous sera-t-il néfaste ?

R : À ton avis ?

Q : Pourquoi AB m’a-t-il appelé aujourd’hui ?

R : Curiosité générée par commérages et ouï-dire ufologiques.

Q : (L) Quelle rumeur ?

R : Intrigue inspirée par John W et Mike F.

Q : (L) Ces deux-là ont-ils plus de contacts qu’on ne le penserait ?

R : Oui.

Q : (L) John W et F__ !?

R : Oui.

Q : (L) John W déteste Mike F, non ?

R : Variable.

Q : (L) Devrais-je arrêter de partager des informations avec John W ?

R : Tout est processus d’apprentissage.

Q : (L) Sont-ils dans tous leurs états à cause de ce qu’on fait ici ?

R : Dans l’ensemble, oui. Terry et Jan sont OK.

Q : (L) Donc Terry et Jan ne disent rien à John W ou à Mike F à ce sujet ?

R : Oui. Mais là n’est pas la question.

Q : (L) C’est quoi la question ?

R : Les motivations sont bonnes de façon omniprésente.

Q : (L) Que voulez-vous dire par là ? Parlons-nous uniquement de Jan et Terry ?

R : Oui.

Q : (L) Les motivations d’AB sont-elles bonnes ?

R : Variable.

Q : (L) Les motivations de John W sont-elles bonnes ?

R : Idem.

Q : (L) John W pourrait-il faire quoi que ce soit qui pourrait me nuire ou nuire à mon travail ?

R : Cherche la réponse en toi.

Q : (L) Pourquoi devrions-nous prendre de la mélatonine ?

R : Hallucinogène léger.

Q : (L) Pourquoi en avons-nous besoin ?

R : Continue à exercer des aptitudes psychiques et ouvre des voies. Ne vous alarmez pas des rêves intensément érotiques.

Q : (L) Devons-nous nous attendre à avoir des rêves intensément érotiques ?

R : Possible à mesure que la psyché franchit des niveaux d’ascension.

Q : (L) Y a-t-il un problème avec le niveau d’énergie ce soir ?

R : Avec la planchette.

Q : (L) Qu’est-ce qui cloche avec la planchette ?

R : Se déforme.

Q : (L) Devons-nous nous en procurer une nouvelle ?

R : Bonne idée.

Q : (L) Si je mets une plaque de verre sur la planchette et du feutre sous la goutte, est-ce que ça ira ?

R : Peut-être.

Q : (L) Vaut-il mieux se procurer une nouvelle planchette ?

R : Ouvert.

Q : (L) Je me demande si l’on court le risque d’impliquer ces bons vieux Lizzies si l’on ne fait pas attention à qui l’on parle ?

R : Il y a toujours un risque.

Q : (L) Nous aimerions passer en revue certains individus liés à l’ufologie :

William Cooper ?

R : Indépendant ; bonnes intentions ; imagination légèrement débridée ; un petit peu induit en erreur.

Q : (L) Bob Lazar aurait travaillé à la rétro-ingénierie d’un appareil alien ?

R : Oui mais malveillant. Impliqué avec des types douteux.

Q : (L) Sa vidéo sur son travail dans la Zone 51 et ses descriptions des systèmes de propulsion et d’engins alien était-ce la vérité ou non ?

R : Proche de la vérité. Technologie de l’appareil : des points mineurs erronés.

Q : (L) Quid de Stanton Friedman ?

R : Pur, homme bon.

Q : (L) William Moore qui a co-écrit Le mystère de Roswell avec Charles Berlitz ?

R : Comme Friedman.

Q : (L) Qu’en est-il de l’incident où il a confessé de la désinformation ?

R : Fut forcé à dire cela par des sources complexes. Cette situation est très compliquée.

Q : (L) Et à propos de Jaime Shandera ?

R : Induit en erreur par les mêmes que Moore. Ses intentions sont mitigées.

Q : (L) Et pour Don Ware ?

R : Artiste de la désinformation.

Q : (L) Qu’en est-il de John Lear ?

R : Bon, mais précautionneux à l’excès.

Q : (L) Et le Dr Richard Boylan dont je viens de lire le livre ? Ce type dit qu’il a vécu une expérience d’abduction et que, du jour au lendemain, son attitude envers les aliens a changé. Qui était responsable de cette abduction qui a modifié son attitude ?

R : Les Gris ont changé l’attitude de Boylan.

Q : (L) Quelle était leur motivation pour faire ça ?

R : Lui faire propager des infos sélectionnées.

Q : (L) Quelle est l’intention de ces informations sélectionnées ?

R : Confondre les enquêteurs.

Q : (L) Les Gris ont-ils pris le contrôle de son esprit quand ils l’ont enlevé ?

R : En un sens.

Q : (VG) Un avion de la Navy s’est écrasé mardi, pourquoi s’est-il écrasé ?

R : Défaillance du système de guidage.

Q : (VG) Pourquoi la pilote n’a-t-elle pas pu s’éjecter ?

R : Son heure était venue.

Q : (VG) Donc, cet accident n’a rien à voir du tout avec les aliens ?

R : Non.

Q : (VG) J’ai écouté une femme qui s’appelle Janet Daily qui dit que les femmes qui se font avorter ont plus fréquemment un cancer du sein, mais que les avortements spontanés ou les fausses couches n’entraînent pas la même réaction. Est-ce vrai ?

R : Oui. Mais les femmes qui ont leur première grossesse plus tard dans la vie ont aussi plus de cancer du sein, idem pour celles qui n’ont jamais été enceintes.

Q : (VG) L’avortement crée-t-il un karma qui entraîne un cancer du sein ?

R : Des anomalies hormonales provoquent le cancer du sein. Le karma est lié aux expériences physiques.

Q : (L) Êtes-vous en train de dire que se faire avorter peut créer du karma ?

R : Bien sûr.

Q : (VG) Ces recherches sont-elles financées par des activistes anti-avortement ?

R : Dans une certaine mesure.

Q : (L) Je pense que V__ veut demander si elle a du karma à cet égard ?

R : Oui.

Q : (L) Elle ne l’a pas résolu ?

R : Non.

Q : (L) Bill Baldwin dit que les avortements entraînent de graves situations d’attachement spirituel. Est-ce vrai ?

R : À moitié.

Q : (L) Y a-t-il un moyen pour V__ ou d’autres de se libérer de ce type de karma ?

R : Oui.

Q : (L) Pourriez-vous nous le dire ?

R : Si nous vous le disons, vous n’apprendrez pas.

Q : (L) Plusieurs personnes m’ont parlé d’une petite enfant qui est constamment avec moi. Qui est-ce et pourquoi est-elle là ?

R : Prochaine sur la liste.

Q : (L) Prochaine sur la liste pour quoi ?

R : Naissance.

Q : Est-ce que je vais avoir un autre enfant ?

R : Peut-être.

Q : (L) Il y en a combien sur la liste ?

R : Un.

Q : (L) Fille ou garçon ?

R : Fille.

Q : Est-ce que cela arrivera d’ici l’année prochaine ?

R : Ouvert.

Q : (L) J’ai 42 ans. Si je devenais enceinte, est-ce que je serais capable d’avoir une grossesse normale et de donner naissance à un enfant en bonne santé ?

R : Oui. Ta conscience te donnera bientôt des informations spectaculairement pointues, exactes et justes.

Q : (L) Parce que je prends de la mélatonine ?

R : En partie.

Q : (L) Par « bientôt », est-ce que vous entendez d’ici un mois ?

R : Tu sauras.

Q : (L) J’ai l’impression que cela dépend beaucoup de ma confiance en ma propre intuition.

R : Oui.

Q : (L) J’ai eu un très grave malaise physique hier. Quelle était la nature de cette crise ?

R : Vésicule biliaire.

Q : (L) Que devrais-je faire à ce propos ?

R : Voir un spécialiste en ultrasons.

Q : (L) Le reiki pourra-t-il soigner cela ?

R : Ouvert.

Q : (L) Quand V__ avait les mains posées sur la région de mon cœur, elles vibraient visuellement ; est-ce le signe d’une transmission d’une grande quantité d’énergie ?

R : Oui.

Q : (L) Et vers quelle partie du corps allait cette énergie ?

R : La poitrine.

Q : (L) V__ ressent des picotements dans les mains en ce moment même. Est-ce de l’énergie reiki ?

R : Oui.

Q : (VG) Mon énergie reiki va-t-elle vers Frank et Laura quand nous faisons ça ?

R : Partout. Tu as un fort pouvoir de guérison naturel.

Q : (VG) Donc, ce n’est pas nécessairement l’initiation reiki ?

R : Non. Ann B est induite en erreur.

Q : (L) Si VG avait la bonne initiation, est-ce que cela augmenterait son pouvoir de guérison de sorte qu’elle pourrait presque accomplir des miracles ?

R : Précisément.

Q : (VG) Éric a-t-il aussi cette capacité ?

R : Certaine aptitude.

Q : (L) Ce soir, Éric a fait des siennes, qu’est-ce qui se passe avec lui ?

R : Poussée hormonale.

Q : (VG) Est-ce parce qu’il est en contact avec des femmes ?

R : Pas loin.

Q : (VG) L’énergie féminine ?

R : Plus physique.

Q : (VG) Passent-ils un bon moment ?

R : Fluctuant.

Q : (VG) L__ [ami de VG] est-il OK ?

R : Oui.

Q : (VG) Combien de temps vais-je devoir supporter ce truc hormonal avec Éric ?

R : 6 ans.

Q : (L) La patience est-elle la clé ?

R : Oui.

Q : (VG) Le reiki peut-il nettoyer les résidus de marijuana dans les poumons ?

R : En partie, mais qu’en est-il s’il y a des infusions continues ?

Q : (L) Existe-t-il un cas où l’ingestion d’herbe ou d’alcool est bénéfique spirituellement ?

R : Oui.

Q : (L) V__ a fumé de l’herbe ces deux dernières semaines. Pourquoi ?

R : Cherche à l’intérieur.

Q : (L) Était-ce une influence extérieure ?

R : Tous les événements pénibles sont influencés soit directement soit indirectement.

Q : (L) Était-ce le décès de son oncle ?

R : Cherche à l’intérieur.

Q : (L) Il y a de nombreuses années, j’étais avec une amie et elle a quitté la route pour me laisser conduire. On a toutes les deux marché autour de la voiture, je suis rentrée et j’ai eu l’impression qu’on est restée assise là pendant très longtemps. C’était à cause de la puissance de ce qu’elle avait fumé ou quoi ?

R : Tu as été enlevée à cause de l’état d’ouverture produit par la drogue.

Q : (L) Qu’est-ce qu’il y avait dans ce truc ?

R : Strychnine.

Q : (L) Est-ce que j’ai causé de graves dommages physiques à mon corps avec toutes ces substances ?

R : Dans une certaine mesure.

Q : (L) Est-ce irréversible ?

R : Peu probable.

Q : (L) Est-ce que jeûner me permettrait de réparer les dégâts infligés à mon corps ?

R : Fortes chances.

Q : (L) Est-ce pareil pour Frank et V__ ?

R : Oui.

Q : (L) Est-il recommandé de faire un nettoyage du côlon en plus du jeûne ?

R : Bonne idée.

Q : (L) Et de prendre des suppléments vitaminiques ?

R : Non.

Q : (VG) L’étincelle divine est-elle la part du Créateur qui vit en nous, l’âme, pour ainsi dire ?

R : Ça sonne bien.

S : (L) Si l’étincelle divine est l’âme en nous, y a-t-il des gens qui ont le double ou le triple d’étincelles divines, et ainsi de suite ? C’est-à-dire qu’ils en ont plus que d’autres ?

R : Oui.

Q : (L) Quel type de personne aurait plus d’étincelles divines que n’importe qui d’autre ?

R : Jésus a des étincelles divines à l’infini.

Q : (L) Comment Jésus peut-il avoir des étincelles divines à l’infini ?

R : Réplication de l’âme à des fins de communication.

Q : (L) Donc, à chaque fois qu’on en appelle à Jésus, on alimente notre étincelle divine ?

R : Oui.

Q : (L) Comment décririez-vous ces réplications de l’âme, plutôt comme une matrice ou comme un hologramme ?

R : Hologramme.

Q : (L) Et en quoi sa connexion avec le Créateur lui permet-elle de réaliser cette réplication de l’âme ?

R : S’est porté volontaire.

Q : (L) Rudolf Steiner a qualifié le Christ de « plus sublime principe humain s’étant jamais déployé sur Terre ». Cette déclaration est-elle juste ?

R : Une interprétation.

Q : (L) Il a également dit : « Le Christ, qui au cours de cette évolution a vécu 3 ans dans le corps de Jésus de Nazareth… » Cette déclaration est-elle exacte ? Le Christ est-il entré en Jésus alors qu’il avait 30 ans ?

R : Formé à ce moment.

Q : (L) Comment cet être sublime, le Christ, habite-t-il un corps humain ?

R : Processus naturel provoqué par une foi et une pensée suprêmement pures.

Q : (L) Pourtant, vous avez précédemment dit que Jésus avait eu des relations sexuelles avec des femmes après avoir été christifié, c’est bien ça ?

R : Non. Avant.

Q : (L) Donc, après la christification, il n’a plus eu de relations sexuelles ?

R : Exact.

Q : (L) L’esprit du Christ est-il descendu dans le corps de Jésus dans sa trentième année ?

R : Non.

Q : (L) Que s’est-il passé ?

R : S’est formé en lui. Et pourrait donc se former chez quiconque atteint de tels niveaux de service d’autrui, de foi et de suprêmes niveaux de pure pensée.

Q : (L) Quelle était la source de la croyance que le Christ est descendu aux enfers au cours de sa prétendue mort ?

R : Superstitions créées des centaines d’années après son œuvre.

Q : (L) Quand le système de cartes de crédit/débit va-t-il entrer en vigueur ?

R : 4 à 11 ans.

Q : (L) D’après les enseignements chamaniques, on peut avoir des esprits ou guides animaux. Est-ce le cas ?

R : En partie. Vous les avez si vous y croyez.

Q : (L) Si le fait d’y croire nous les donne, cette croyance est-elle bénéfique ?

R : Toute croyance est bénéfique à un certain niveau.

Q : (L) Jésus de Nazareth croyait-il aux esprits animaux ou totems ?

R : Non.

Q : (L) Est-ce simplement la résurgence New Age d’une ancienne superstition ?

R : Le chamanisme est subjectif et il limite. Inspiré par les Lézards.

Q : (L) Quelle est l’inspiration à l’origine de ce livre M.A.P. dont on fait la promotion en ce moment ?

R : Pas bonne.

Q : (L) Juste pour rigoler, quel serait mon esprit animal, si j’en avais un ?

R : Paon.

Q :(L) Frank ?

R : Cerf.

Q : (L) V__ ?

R : Chat.

Q : (L) Les Cassiopéens ont-ils des animaux de compagnie ?

R : Pas exactement.

Q : (L) Que faites-vous pour vous amuser ?

R : Tout est amusant avec la bonne perception.

Q : (L) Devrais-je connecter l’ordinateur à internet pour m’en servir afin de diffuser les messages canalisés ?

R : Oui. Vas-y.

Q : (L) Frank a-t-il autant besoin de caféine qu’il en ingère ?

R : À lui de voir.

Q : (L) Lui est-ce bénéfique ?

R : Crois-le ou non, oui.

Q : (L) Est-ce bon pour VG ?

R : Oui. Ajuste ta pensée et vice-versa.

Q : (L) Est-ce que fumer est néfaste à l’un de nous ?

R : Pas si modéré. Pas si l’état d’esprit est adéquat.

Q : (L) Est-ce que fumer augmente les capacités psychiques ?

R : Oui.

Q : (L) Est-il vrai que le programme du gouvernement pour éradiquer le tabac est inspiré par les Lizzies ?

R : Oui parce qu’ils savent qu’il peut augmenter les capacités psychiques.

Q : (L) Qu’est-ce qui cause le cancer du poumon qu’ils attribuent à la cigarette ?

R : Conditionnement mental et programmation subliminale pour s’y attendre.

Q : (L) Donc, ça n’arrive que si l’on est convaincu que ça peut et doit arriver ?

R : Exact.

Q : (L) Y a-t-il une marque particulière de cigarettes à fumer ?

R : Non.

Q : (L) Devrais-je accepter une offre d’emploi ?

R : T’éloigneras quelque peu de ce travail.

Q : (L) Vaudrait-il mieux la refuser ?

R : Ton moi intérieur te le dit.

Q : (L) Est-ce que mon idée de créer une association d’hypnose, d’enseigner, et par là même, de trouver des clients est un bon concept ?

R : À toi de voir.

Q : (L) J’ai parfois l’impression que quand vous dites « à toi de voir », ce n’est peut-être pas la meilleure idée, c’est bien ça ?

R : Parfois, mais pas la seule motivation.

Q : (L) VG est nerveuse.

R : Contrôle mental, V__. Essaie de t’exercer.

Q : (L) Par la respiration ou physiquement ?

R : Physiquement.

Q : (L) Le livre Les messagers de l’aube conseille de tournoyer, est-ce recommandé à tout le monde ?

R : Énorme oui.

Q : (L) Combien de fois par jour ?

R : 3.

Q : (L) Combien de tours ?

R : 33.

Q : (L) Est-il possible de le faire dans la piscine ?

R : OK.

Q : (L) Est-il bénéfique d’avoir un autel chez soi ?

R : OK.

Q : (L) OK, c’est bénéfique ?

R : Attention prenez garde à ne pas tirer de conclusions hâtives.

Q : (L) Quelles conclusions ? Que l’autel est bien bénéfique ? L’est-il fortement pour nous ?

R : Non.

Q : (L) Passablement OK ?

R : Non. Non. Non.

Q : (L) Quoi ?

R : Laura s’est fait mal en tirant des conclusions hâtives inspirées par les Lézards.

Q : (L) Donc l’autel est inutile ?

R : Non. Souviens-toi bien du groupe de l’église métaphysique.

Q : (L) Est-ce une question d’alliances malheureuses ?

R : A été un problème fréquent.

Q : (L) Devrais-je démonter l’autel ?

R : L’autel est OK, mais d’autres choses ne le sont pas, comme les rituels absurdes.

Q : (L) L’autel de V__ convient-il ?

R : Oui.

Q : (L) C’est vrai que pendant la période où j’avais des problèmes avec le groupe de l’Église métaphysique, ma piscine était verte. Cela symbolisait-il l’attaque dont je faisais l’objet ?

R : Oui, car par tes relations, et en adoptant trop de concepts sans les avoir attentivement soupesés auparavant, tu t’es rendue vulnérable.

Q : (L) Voulez-vous dire que si, à l’époque, j’avais refusé de concéder qu’il ne pouvait pas m’arriver de mal, cela aurait rendu tout mal impossible ?

R : Pas loin. À l’avenir, fais ta petite enquête avant d’adhérer et de mettre en pratique. Vu ?

Q : (L) Enquêter sur quoi ? Les idées ?

R : Oui. Les concepts et, en particulier, les pratiques.

Q : (L) Faire brûler des bougies, du sel, de la sauge, les rituels chamaniques et tout ça ? Tout cela ne sert à rien ?

R : Peut-être.

Q : (L) La sauge est inutile ?

R : Tu es en train d’apprendre ; te rappelles-tu ce que nous disons : « Bon, pas de rituels » ?

Q : (L) Autrement dit, ce qui importe vraiment, ce sont la connaissance, et la force qui vient de la connaissance et du savoir : c’est ça, la protection ?

R : Précisément. C’est extrêmement important.

Q : (L) Alexandra David-Néel cite un lama qui affirmait que nous devrions prendre garde aux créations de notre esprit autant qu’à celles de l’esprit d’autrui. Ce qui me fait penser aux formes-pensées potentiellement engendrées par des êtres négatifs de densité supérieure. Si nous ne reconnaissons pas que de telles choses existent, sont-elles susceptibles de nous dévorer ?

R : Les rituels alimentent directement les Lézards.

Q : (L) Même réciter le Notre Père ?

R : Il est convenable de prier. Pourquoi crois-tu que les religions établies ont l’obsession des rituels ?

Q : (L) C’est aussi valable pour les pratiques chamaniques et apparentées ?

R : Exactement.

Q : (L) Qu’est-il arrivé pour que ma piscine redevienne limpide ?

R : Tu as restauré ton niveau d’énergie.

Q : (L) Et les rituels n’y étaient pour rien ?

R : Exact. C’est arrivé en dépit des rituels. Et tu as eu de la chance : le résultat aurait pu être diamétralement opposé.

Q : (L) Qu’est-ce qui l’en a empêché ?

R : Intervention divine. [Pic d’énergie et le pointeur a presque volé hors de la planchette]

Q : (L) Eh bien, ma vie ressemble à une longue série d’interventions divines ! Est-ce vrai ?

R : Oui.

Q : (L) Pourquoi cette intervention ?

R : Te préserver et te préparer à ton travail.

Q : (L) Quel travail ?

R : Sur cette planète, tu es extrêmement précieuse à tous.

Q : (L) Précieuse en quoi, au juste ? Est-ce le cas de tout le monde ?

R : Non.

Q : (L) Est-ce quelque chose de significatif ? Quelle est la mission ?

R : Foi en ton canal en train de s’ouvrir ; tu apprendras au fur et à mesure. Nous ne pouvons pas tout te dire d’un seul coup.

Q : (L) Puisque l’énergie est forte en ce moment, nous aimerions savoir si vous avez un enseignement à nous transmettre.

R : Pas encore prêts pour cela ; établis un canal clair et le forum d’abord ; une étape à la fois.

Q : (L) C’est quoi le forum ?

R : À ton avis ?

Q : (L) Vous voulez dire qu’il nous faut réunir plus de gens autour de ce projet ?

R : Pas loin.

Q : (L) Nous devons créer un forum.

R : Oui. Une voie s’ouvrira si tu persévères.

Q : (L) Donc les choses viendront à nous si nous persévérons tout simplement ?

R : Attends-toi bientôt à une grosse opportunité.

Q : (L) J’imagine que nous ne devons pas demander de quoi il s’agit, nous devons avoir la foi, est-ce exact ?

R : Oui. Danger que vous interprétiez mal l’opportunité.

Q : (L) Serons-nous tous les trois capables de réaliser en même temps si l’opportunité est bonne ?

R : À des degrés divers.

Q : (L) S’il existe un danger que nous interprétions mal l’opportunité, pourriez-vous nous donner quelques indices de sorte que, lorsqu’elle se présentera, nous ne la manquerons pas ?

R : Au moins l’un d’entre vous aura une reconnaissance instantanée, mais ce ne sera peut-être pas le cas pour les autres. Vous verrez bien.

Q : (L) Cette interprétation erronée, cela veut-il dire qu’on peut s’attendre à mal interpréter les choses ?

R : Ouvert.

Q : (L) Sommes-nous une expérience ?

R : Peut-être.

Q : (L) Combien d’autres personnes reçoivent ce niveau d’information ?

R : Moins de 100 sur toute la planète. Moins de cette façon.

Q : (L) Certains autres utilisent d’autres méthodes ? Lesquelles ?

R : Nombreuses façons différentes.

Q : (L) Ce channeling à trois énergies que nous pratiquons donne-t-il une source d’information plus pure que le channeling direct par l’intermédiaire d’un seul individu ?

R : Pareil.

Q : (L) L’un de nous peut-il pratiquer le channeling direct ?

R : Vous avez tous le même potentiel.

Q : (L) AB souffre-t-il de graves attachements ?

R : Oui.

Q : (L) Va-t-il acheter le livre de Bill Baldwin [comme nous le lui avons conseillé] ?

R : Oui.

Fin de la séance
 
Top Bottom